Pétard, Makhtar !

20/09 09:23
Image
 

Après avoir mangé sa quatrième biscotte de la saison, le rugueux attaquant Makhtar Gueye a marqué hier d'une frappe puissante et lointaine le troisième but de la victoire (3-1) d'Ostende contre Louvain lors de la 6e journée de Pro League (L1 belge).

De son côté, son ancien coéquipier stéphanois et nancéien Kenny Rocha Santos a délivré une passe décisive pour Nancy, qui s'est imposé 2-0 sur le terrain du Paris FC de Morgan Guilavogui.

Cuits contre les Canaris ?

20/09 08:41
Image
 

Lors d'une conférence de presse relayée par Le Progrès, Claude Puel a déploré le faible temps de récupération entre la victoire historique à Marseille et le déplacement à Nantes.

"Ce n’est pas évident de relancer la machine, de se remettre dans le coup. Physiquement, on a énormément donné au Vélodrome. On fait beaucoup de courses. On doit rejouer deux jours et demi, encore à l’extérieur, en s’étant couché aux aurores et sans beaucoup de récupération. Ce sera un autre challenge de réaliser un gros match dans ces conditions. Nantes a eu toute la semaine pour travailler et équilibrer ses entraînements. Le championnat risque de ne pas être très équitable. Pour nous, l’illustration est de devoir enchaîner un troisième match en huit jours. Il faut s’adapter et répondre présent tous ensemble pour faire un match plein après la grosse débauche physique et mentale à Marseille. On demande énormément à des joueurs encore en apprentissage."

Baronchelli n'a pas oublié Revelli

20/09 08:23
Image
 
 
Dans la dernière édition de la Pravda, l'ancien attaquant nantais Bruno Baronchelli se remémore la défaite qui lui a fait le plus mal.

"La demi-finale retour de Coupe de France, à Saint-Étienne, en 1977. On avait gagné 3-0 à l'aller. En première mi-temps, on ne touche pas le ballon et on est mené 3-0. Début de la prolongation : Henri Michel marque d'un coup franc direct. Puis on prend un quatrième but et alors que c'est presque fini, sur un coup franc de Christian Lopez, une tête en arrière d'Hervé Revelli termine dans la lucarne. Si j'avais pu me mettre sous la pelouse, je l'aurais fait."

Sow Six

20/09 08:03
Image
 

A l'instar du Lionceau Florentin Pogba, le défenseur central stéphanois Saidou Sow (18 ans) fait partie des 23 joueurs retenus par Didier Six pour les matches amicaux que la Guinée jouera contre le Cap-Vert (10 octobre) et la Gambie (13 octobre).

Rémy explose Khimki

19/09 22:30
Image
 

Passeur décisif sur le troisième but de son équipe, Rémy Cabella a marqué hier le cinquième contre le promu Khimki lors de l'écrasant succès de Krasnodar (7-2) qui a ouvert la 8e journée du championnat russe.

Les U18 font le plein à Bourgoin

19/09 22:02

Abderraouf Guechi (10) et Ayman Aiki (7)

Les U18 de Sylvain Gibert, dont le groupe comprenait seulement un U18 et un U17, terminaient leur série de matchs de préparation à Bourgoin. Ils l'ont conclue de la meilleure des façons en s'imposant largement sur le score de 5 à 1.

D'entrée, les Verts effectuaient un pressing haut qui perturbait un adversaire voulant bien ressortir les ballons de derrière. Ainsi, Simon Cateland contrait le défenseur central. Kenzo Kies, excentré dans la surface, récupérait le ballon pour Ayman Aiki qui concluait au 2ème poteau. (Bourgoin - ASSE : 0-1, 2ème).
Les Verts avaient la maîtrise du match et auraient dû se mettre à l'abri lors de ce premier acte, mais échouaient à deux reprises dans des face-à-face, Abderraouf Guechi et Ayman Aiki butant sur le gardien berjallien. Albion Jetishi, quant à lui, voyait son coup-franc repoussé par la barre. Le repos arrivait sur ce petit score de 1 à 0.

Les remplacement n'affectaient pas les intentions stéphanoises ni cette volonté d'aller vers l'avant. Dix minutes après la reprise, Abderraouf Guechi récupérait le ballon en position haute, écartait sur Tom Meyer dont le centre fort devant les buts se transformait en frappe dans le petit filet opposé, surprenant le gardien. (Bourgoin - ASSE : 0-2, 56ème).
Cinq minutes plus tard, Maedine Makhloufi tirait un coup-franc excentré que Damien Gonnet propulsait de la tête dans la lucarne opposée. (Bourgoin - ASSE : 0-3, 62ème
Deux minutes plus tard, sur un mouvement amorcé de derrière, Abderraouf Guechi fixait la défense et servait Ayman Aiki qui, dans un angle fermé, glissait le ballon entre les jambes du gardien. (Bourgoin - ASSE : 0-4, 64ème)
En fin de rencontre, sur une contre-attaque, Tom Meyer glissait le ballon dans la profondeur pour Darys Bentafar qui, très lucide, éliminait le gardien d'un petit crochet extérieur. (Bourgoin - ASSE : 0-5, 85ème)
A l'ultime minute, Bourgoin sauvait l'honneur sur un coup-franc très bien tiré au-dessus du mur sur lequel Nabil Ouennas ne pouvait rien. (Bourgoin - ASSE : 1-5, 89ème). 

La composition : Ouennas - Gonnet (Jetishi, 70ème), Tenniche (Lemb, 70ème), Lemb (Benramdane, 45ème), Makhloufi - Jetishi (J.Mouton, 45ème), Cateland (Kies, 70ème), Guechi (Gaudry, 60ème) - Kies (Meyer, 45ème), Bile (Bentafar, 45ème), Aiki (Bile, 70ème)

La réaction de Sylvain Gibert : "C'est encore une bonne victoire face à un adversaire qui évolue à notre niveau. Je suis satisfait de l'attitude des garçons, faite de sérieux et de respect des consignes et du plan de jeu. Nous avons fait un match complet avec une bonne entame qui nous a permis d'ouvrir très rapidement le score. Nous avons globalement maîtrisé cette première période face à un adversaire d'un calibre supérieur à celui de la semaine dernière, qui essayait de nous presser pour perturber nos relances. Nous avons fait de très bonnes sorties de balle mais avons pêché dans la finition. Au repos, l'avantage était mince. Les entrants nous ont permis de garder les mêmes intentions, d'impulser le même état d'esprit. et de faire rapidement la différence. Notre organisation défensive a beaucoup gêné notre adversaire, annihilant ses relances.C'est un match abouti, plein de sérieux, avec la volonté de faire des efforts les uns pour les autres. Il faudra rééditer cette performance dès la semaine prochaine pour l'ouverture du championnat contre Villefranche. Je suis satisfait de cette préparation. L'investissement des joueurs est un gros point positif, et à la qualité du contenu, nous avons ajouté des victoires."  

Le missile d'Oussama

19/09 21:34
Image
 

D'un coup franc surpuissant du gauche, l'ancien milieu offensif stéphanois Oussama Tannane a marqué aujourd'hui le premier but de la victoire de Vitesse Arnhem contre le Sparta Rotterdam lors de la deuxième journée du championnat néerandais.

Sidibé prêt à faire ses débuts

19/09 20:58
Image
 

Mathieu Debuchy et Charles Abi étant blessés, Claude Puel a décidé de rappeler Kévin Monnet-Paquet et de convoquer le jeune attaquant Abdoulaye Sidibé (18 ans) pour le déplacement à Nantes. Ce dernier a fait forte impression dimanche dernier lors de la convaincante victoire de la réserve contre Montluçon. Va-t-il à son tour faire ses débuts dans l'élite trois jours après Aïmen Moueffek, passé pro comme lui le 1er juillet 2019 ?

Moulin, Bajic, Green - Moueffek, Sissoko, Moukoudi, Fofana, Kolodziejczak, Sow, Maçon - Neyou, Camara, Gourna, Youssouf, Aouchiche - Hamouma, Monnet-Paquet, Nordin, Bouanga, Rivera, Krasso, Sidibé.

Les U15 engrangent à Gravanches

19/09 20:33

 

Pour les U15 de Jean-Philippe Primard, c'était aujourd'hui la reprise du championnat. Ils se déplaçaient au stade des Gravanches, chez le club partenaire de l'AS Montferrand. Le coach avait à coeur de valider l'excellente préparation (6 victoires et un nul) et rien ne valait pour cela qu'un match officiel. Les jeunes Verts ont confirmé leur victoire d'il y a quinze jours en s'imposant largement par à 5 à 0, après un match assez contrasté.

Après 25 minutes très équilibrées durant lesquelles, les Auvergnats, avec l'appui du vent, ont perturbé le jeu stéphanois, les Verts ont retouvé leur football et ouvert le score : à l'angle de la surface, Maxime Pérard était à la réception d'un centre, côté droit de Prince N'Geleka. Sa frappe heurtait la lucarne, le ballon revenait en jeu sur un défenseur montferrandais qui marquait contre son camp. (Monteferrand - ASSE : 0-1, 36ème).

Le plus dur était fait, et, en deuxième période, avec le vent dans le dos, les Verts allaient logiquement enfiler les buts. Un coup-frang pied gauche d'Esteban Fernandes était repris de la tête du popint de penalty par Oissim Ali Ahamada. (Monteferrand - ASSE : 0-2, 43ème).
Cinq minutes plus tard, Maxime Pérard, bien lancé dans la profondeur par Kylian Venière, marquait d'une frappe croisée au sol. (Monteferrand - ASSE : 0-3, 49ème)
Sur un débordement côté droit de Maxime Pérard suivi d'un centre en retrait, Esteban Fernandes concluait du pied gauche. (Monteferrand - ASSE : 0-4, 60ème)
Enfin, à l'ultime minute, Esteban Fernandes, d'une belle balle par-dessus la défense, trouvait Mathis Grillot (U14) qui entrait dans la surface, driblait le gardien et marquait dans le but vide. (Monteferrand - ASSE : 0-5, 79ème), parachevant une victoire logique qui avait eu du mal à se dessiner, mais qui ne prêtait pas à contestation. 

La composition : Gonnet-Léard - Makengo, Taiar, Ali Ahamada, Hornech - Fernandes, Ramirez (Chouchani, 50ème), N'Geleka - Solvery (Grillot,  50ème), Pérard (Ramirez, 70ème), Venière (Solvery, 54ème). 

La réaction de Jean-Philippe Primard : "Nous avons mis du temps à rentrer dans le match. Il est vrai que nous avons joué contre le vent en première période. Montferrand a alterné le jeu court et le jeu long qui nous a un peu gênés. Nous avions du mal à ressortir les ballons. Techniquement, ce n'était pas très propre. Les vingt-cinq premières minutes ont été difficiles et le jeu était très équilibré. Puis, dans le dernier quart d'heure de la première mi-temps, nous avons bien rétabli l'équilibre, retrouvé un peu notre collectif, mieux ressorti les ballons et réussi à prendre l'avantage avant le repos. En deuxième mi-temps, le jeu long des Montferrandais s'est heurté au vent défavorable et ils ont eu du mal à passer la ligne médiane. Nous avons pris la maîtrise du match et ainsi proposé les automatismes collectifs et le football que nous avions montrés durant la préparation. Nous avons logiquement creusé l'écart. Nous devrons veiller dorénavant à bien débuter le match car cette entame mitigée aurait pu nous mettre en difficulté." 

U19 : Croqués très tôt par les Crocos

19/09 19:32
Image
 

Vous avez pu suivre cette rencontre en direct sur notre forum : auteurs d'une entame catastrophique, les U19 stéphanois ont été défaits 3-0 cet après midi sur le terrain synthétique du Nîmes Olympique.

Les Crocodiles ont ouvert le score à la 3e minute de jeu sur un penalty concédé par Abdoulaye Bakayoko (averti sur cette action), tiré par Léon Delpech, repoussé par Lenny Montfort mais repris par Oumar Traoré, qui a inscrit le but du break à la 7e minute. Les Crocodiles ont tué le match dès la 9e minute sur un centre au cordeau de Rayan Nasraoui exploité par Léon Delpech. Les Verts ont eu une belle occase de réduire le score à la 35e sur un coup franc obtenu par Youssef N'Joya N'Gapout, tiré par Lucas Calodat, repoussé par le poteau puis par le portier gardois. Bien servi par Jordan Morel, Yanis Lhery a perdu son duel avec le gardien nîmois cinq minutes plus tard.

Dès le retour des vestiaires, les Crocodiles ont raté une belle occase de 4-0. Un peu mieux dans le jeu, les Verts ont dû jouer la dernière demi-heure à dix suite à l'expulsion d'Abdoulaye Bakayoko. Les locaux ont eu dans la foulée deux opportunités de corser l'addition. Auteur d'une bonne entrée, Victor Monteiro a apporté un peu de danger sans parvenir à réduire le score. Après trois arrêts de Lenny Montfort sur des tirs écrasés des Mistons, Yanis Lhery s'est procuré à la 89e la seule grosse occase stéphanoise de la seconde période. Bien servi par Youssef N'Joya N'Gapout, le numéro 9 des Verts a décoché une belle frappe croisée du droit hélas repoussée par le poteau.

La compo : Montfort - Bakayoko, Bendriss, Djile - Bonnemain, Fetheddine (Ouroui, 85'), Morel, Calodat (Ahmane, 75') - N'Joya - Lhery, Othman (Monteiro, 67')

La réaction de Jean-Luc Dogon : "On est passé complètement au travers en dix minutes. Trois attaques, trois buts. On ne s'attendait pas à ça. Je pense être aussi fautif au niveau du système. Je pensais qu'on allait pouvoir jouer avec une défense à trois avec des joeuurs un peu plus expérimentés... On a vu que non ! Mon choix de jouer dans ce schéma n'explique pas totalement les largesses défensives affichées sur ces trois buts. On était loin, il n'y avait personne au marquage. Je prends sur moi mais il y a quand même des gros problèmes de concentration et de communication. On est repassé à une défense à quatre et ça a été un peu mieux. De toute façon, ça ne pouvait pas être pire ! On a sorti un peu la tête de l'eau. Tout n'est pas à jeter à la poubelle dans ce match, on a tiré deux fois sur les poteaux. On n'a pas pris de but la demi-heure où on a joué à dix.

Quand on loupe à ce point un début de match, on se tue pratiquement. J'espère que les garçons vont rebondir après ces deux défaites mais il ne faut pas se leurrer, on n'a pas un groupe extraordinaire. Il est moins fort que celui de la saison dernière, c'est clair et net. On va faire le mieux possible. Certains jeunes n'ont pas encore tout assimilé pour jouer en U19 mais on est là pour apprendre. Malgré ça je trouve que le U17 Youssef N'Joya N'Gapout a fait son match. On sait que jusqu'à Noël, le temps que les jeunes trouvent vraiment le rythme des U19, ça va être très compliqué. Ils vont apprendre, on va bosser et s'accrocher."

La réaction de Christophe Chaintreuil (directeur du centre de formation et entraîneur des U19 du Nîmes Olympique) : "C'est toujours agréable de retrouver l'ASSE. L'an dernier on avait perdu, aujourd'hui on gagne, c'est toujours mieux. Cela m'a fait plaisir de revoir beaucoup de joueurs stéphanois que j'ai entraînés en U17. Plus de la moitié de l'équipe de cet après-midi a joué avec moi. Je connais aussi très bien le coach Jean-Luc Dogon. On a fait une grosse première mi-temps et dix premières minutes étonnantes. Quand tu marques trois buts sur tes trois premiers tirs, ça te met forcément dans de bonnes dispositions. On a fait la mi-temps qu'on voulait dans le pressing, dans le harcèlement. On ne les a pas laissé jouer et en plus on a été efficace. Notre deuxième mi-temps a été un peu moins convaincante, il y a eu un peu de fatigue et un peu de hestion de notre net avantage au score. On a eu pas mal d'occasions qu'on n'a pas très bien jouées, le score aurait pu être plus lourd mais on ne va pas faire la fine bouche. Ce n'est pas négligeable, pas anodin de battre l'ASSE 3-0."

Sans public, Puel participe

19/09 09:25
Image
 

S'il regrette l'absence de public, l'entraîneur des Verts en profite, comme il l'explique aujourd'hui dans La Provence.

"L'absence de public, j'aime bien parce que je peux replacer les joueurs, les encourager et participer. Mais on préfère jouer avec un public même s'il est contre nous. Il a manqué à l'OM et ça nous manque à domicile, il faut s'habituer à donner le meilleur de nous-mêmes dans ces conditions et alimenter ça en parlant. Il faut prendre l'espace dans ces stades vides. Le foot est fait pour être partagé, pour vivre des moments extraordinaires, on le vit dans les vestiaires mais le public manque, on joue pour avoir cette ferveur même si elle est contre nous. Si on a un but, on a envie de le fêter avec nos supporters. Mais on est obligés de vivre et d'avancer, que ce soit le foot, les autres sports et la société."

 

Crédit photo : Yves Salvat, maxppp

Trauco est à vendre

19/09 08:57
Image
 

Miguel Trauco s'est exprimé hier lors d'un live Instagram relayé par le média péruvien America TV.

"J'étais en quatorzaine car j'avais le Covid-19. Je me suis entraîné lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et le coach m'a dit de descendre jouer en réserve pour retrouver le rythme, ce qui est évident. J'ai joué 90 minutes, j'étais mort car il faisait 33 degrés. L'important, c'est de jouer. Que ce soit en cinquième, sixième ou dixième division, je m'en fous. Je veux juste jouer. C'était ma première semaine d'entraînement, il faut comprendre ça. L'ASSE veut me transférer. Mes contacts avec Olympiakos n'ont pas abouti pour des raisons que je ne veux pas divulguer. Le club ne veut pas me prêter, il veut me vendre. Mon avenir est incertain."

Gourcuff attend les Verts

19/09 08:28
Image
 

Comme le rapporte Ouest-France, l'entraîneur nantais a évoqué hier en conférence de presse le match qui opposera les Canaris aux Verts à la Beaujoire demain à 17h00.

"Les Verts ont mis beaucoup d’engagement face à l’OM, notamment dans les courses. En L1, vous avez beau avoir une qualité technique supérieure, si vous êtes en déficit dans l’engagement, c’est difficile de rivaliser. Ils ont mis beaucoup d’intensité dans le pressing et dans les courses, notamment en début de match. Les Verts, géants de la Ligue 1 ? Il faut attendre, il n’y a que trois journées, mais ça sera un championnat beaucoup plus resserré. Tout le monde peut battre n’importe qui et ce sera encore plus vrai cette année. La hiérarchie sera moins nette et pour plusieurs raisons. Il y a le contexte sanitaire, mais aussi ses incidences sur le rapport de force à l’extérieur. Avec les conditions de restriction, la notion de domicile-extérieur est très limitée. C’est plus visible et plus fréquent de s’imposer à l’extérieur.

A Bordeaux, on avait été très inoffensif. Contre Nîmes, on avait eu des promesses dans la percussion, mais avec une deuxième mi-temps tronquée. Et Monaco nous a plombés en retrouvant nos travers dans la mobilité. Il faut avoir la capacité d’être disponible, mais aussi le timing dans lequel on fait des courses. Il faut surtout prendre des points rapidement et se rassurer collectivement afin de se situer sur le plan comptable et la qualité de notre prestation. Simon a été très intéressant cette semaine. J’espère qu’il confirmera dimanche tout le peps montré cette semaine."

Gareca se fait du tracas pour Trauco

19/09 08:09
Image
 

Dans la dernière édition du Progrès, l'Argentin Ricardo Gareca se fait du tracas pour Miguel Trauco, écarté de l'équipe première par Claude Puel. Le sélectionneur du Pérou peine à comprendre que son latéral, titulaire avec la Bicolor, se retrouve cantonné à jouer en 5e division (il a joué dimanche dernier en National 3 contre Montluçon).

"Il y a des éléments que je ne maîtrise pas. Peut-être que le championnat français réputé pour sa rigueur défensive ne convient pas à nos joueurs et à Miguel Trauco qui est un défenseur porté vers l’attaque. Excellent sous nos couleurs, il n’est pas possible qu’il puisse perdre à ce point ses qualités à Saint-Etienne. Il faut néanmoins respecter le choix du coach, c’est le seul maître à bord."

Puel a apprécié le cadeau

19/09 07:55
Image
 

S'étant vu offrir juste avant le match d'avan-hie soir un maillot de l'OM floqué à son nom avec un numéro 600 en guise d'hommage à son nombre de matches d'entraîneur de L1, Claude Puel a apprécié le geste d'André Villas-Boas, comme le rapporte aujourd'hui Le Progrès

"J’ai déjà un maillot de l’OM, celui de Jordan Amavi, qu’il m’a offert la saison dernière en souvenir de Nice. Je prends du plaisir à croiser des joueurs que j’ai pu lancer, c’est toujours sympa. C’est un maillot de l’OM, oui, je le prends. Il est offert par des personnes que j’apprécie. Et puis Marseille est un club magnifique."

Sans Debuchy ni Abi chez les Canaris !

18/09 23:11


ImageImage

 

"Sorti en boitant du Vélodrome à la suite d'un gros tacle du Marseillais Bouna Sarr, Charles Abi souffre d'une entorse interne du genou gauche. Dans l'attente d'examens complémentaires, l'absence du jeune attaquant des Verts serait estimée à au moins quatre semaines" rapporte la Pravda. "Également sorti blessé à Marseille, Mathieu Debuchy souffre de son côté d'une lésion musculaire à la cuisse. Le latéral droit stéphanois est forfait pour le déplacement des Verts à Nantes" ajoute le quotdien sportif.

Salibur se libère

18/09 22:35
Image
 

Alors qu'il lui restait deux ans de contrat avec Majorque, Yannis Salibur (29 ans) l'a officiellement résilié hier. L'ancien flop stéphanois n'aura joué que 78 minutes la saison dernière avec le club des Baléares, relégué en D2 espagnole.

Kolo ne s'enflamme pas

18/09 19:28
Image
 

Vous avez raté l'intervention de Timothée Kolodziejczak ce soir sur RMC ? On vous a retranscrit les propos du défenseur central des Verts !

"On a un groupe compact, une équipe solidaire et ça se voit sur le terrain quand on passe des moments difficiles dans le match. Le coach a fait des choix forts en début de saison, on travaille énormément. Les premiers défenseurs sont les attaquants, le coach le dit tous les jours à l’entraînement, ça nous permet de nous aider dans notre travail. Il y a des polémiques, c’est comme ça, dans chaque période de mercato il y a des choses qui se disent. Wesley Fofana, il est jeune, il s’est exprimé dans L’Equipe mais il assume derrière. Cela montre sa forte mentalité, c’est bien pour lui. C’est vraiment cette saison que je prends le statut d’ancien. J’essaye de donner toute mon expérience à ces jeunes joueurs. J’essaie de leur parler, de les mettre en confiance, de les libérer et ça fonctionne. On a un groupe très jeune, il ne faut pas s’enflammer, continuer comme ça, rester humbles et travailler.

Cette nuit des supporters nous attendaient à L’Etrat avec des fumis à notre retour de Marseille, c’est cool. On a passé une super soirée, c’était bien. Le coach a dit «profitez bien de cette soirée et dès vendredi il faudra avoir la tête au match de dimanche à Nantes qui sera important ». Il faut se remettre en question tous les jours, c’est le plus difficile dans le foot. Il faut inculquer ça aux jeunes. Le coach a une philosophie, il aime travailler avec les jeunes, il l’a fait savoir. Il y a des jeunes et des plus anciens, ça prend bien pour l’instant, il faut continuer. Il y a beaucoup de concurrence à l’entraînement, beaucoup d’intensité. C’est ce que le coach veut, ça fait progresser tout le monde. On est armé à notre façon, on se lâche, on prend du plaisir. Gagner les trois matches, c’est très bien. Tout ce qui est pris n’est plus à prendre. On sait que la saison est longue, on sait qu’on va peut-être avoir des petits moments où ça va être dur mais nous on sera là pour guider les jeunes."

 

Crédit photo : Yves Salvat, Le Dauphiné Libéré

Josuha fier de son petit frère

18/09 17:45
Image
 

Dans la dernière édition du Parisien, Josuha Guilavogui parle de son petit frère Morgan, ancien U17 stéphanois actuellement au Paris FC en tête de la L2 avec 3 victoires en 3 matches.

"C'est déjà une fierté pour moi de regarder mon petit frère à la télé. Le voir en plus contre Amiens qui descend de L1, qui faisait un nul contre le PSG il y a encore quelques mois, montre qu'il a parcouru du chemin. Moi, quand j'étais au centre de formation de Saint-Etienne, mon grand frère, c'était Bafé. Je voulais lui ressembler, forcément ça motive. Peut-être que j'ai un peu inspiré Morgan. Mais ce qu'il a réussi, il ne le doit qu'à lui-même. Il est intelligent et a la tête sur les épaules. Il n'a jamais pleurniché et s'est toujours battu pour y arriver. Je pense qu'il a fait le meilleur choix en signant au Paris FC. C'est une chance pour Morgan de travailler avec un coach comme René Girard qui a été champion de France et a toujours su lancer des jeunes partout où il est passé. La seule chose qui me faisait peur, c'était Paris. Il peut y avoir des tentations quand on est un jeune pro et qu'on commence à gagner un peu d'argent. Mais Morgan m'a vite rassuré. Je sais qu'il ne se laissera pas influencer, on a été éduqué dans certaines valeurs et on ne doit pas y déroger."

Subotic reverdit

18/09 17:19
Image
 

Libéré par l'Union Berlin, qu'il a contribué à maintenir en Bundesliga, Neven Subotic (31 ans) s'est engagé aujourd'hui avec Denizlispor, club turc jouant en vert et noir.

Il s'est cassé en Diousse

18/09 15:39

 

On en parlait depuis une semaine, et depuis on n'avait plus aucune nouvelle. Ca vient enfin d'être confirmé, image à l'appui par le club turc d'Ankaragücü : Assane Diousse est prêté pour un an au club de la capitale turque, défait à domicile (1-2) lors de la première journée de championnat.

Les Dogues veulent s'inspirer des Verts

18/09 13:27
Image
 

L'entraîneur et le numéro 21 des Dogues, qui iront au Vélodrome ce dimanche en match de clôture de la 4e journée de L1, ont fait référence au match d'hier en conférence de presse.

Christophe Galtier : "Je pense que Saint-Etienne mérite sa victoire même si l'OM aurait pu revenir au score. Les Marseillais ont été un peu poussifs en première période. C'est peut-être lié à un peu de décompression liée au match de dimanche mais Saint-Etienne m'a fait une très bonne impression en première mi-temps. Je suis quasiment sûr que nous n'affronterons pas le même OM dimanche soir au coup d'envoi. Il va y avoir une réaction d'orgueil. L'entraîneur va démarrer avec un vrai attaquant de pointe et il y aura plus d'agressivité de la part de Marseille."

Benjamin André : "Je ne suis pas surpris par la résultat d'OM-Saint-Etienne (0-2). Saint-Etienne a fait un très bon match. Il y a de très bonnes équipes qui ont très bien démarré et Saint-Etienne en fait partie. Ils ont fait un super match. Marseille a pris beaucoup de vagues en première mi-temps mais on ne va pas s'arrêter à un match. On connaît la qualité de leurs joueurs."

Un secteur qui se COVID à Nantes

18/09 11:30

Après la suspension de Louza, le FC Nantes risque de déplorer une 2ème absence au milieu de terrain contre les Verts.

Remplaçant lors des trois premières journées et entré en jeu pour la dernière demi-heure dimanche dernier à Monaco, le jeune Batista Mendy pourrait en effet manquer à l'appel.
Ouest-France nous apprend en effet qu'il a été placé à l'isolement après avoir été en contact avec des personnes positives au coronavirus.

Un OM endormi et mou

18/09 11:25
Image
 

Dans la dernière édition de La Provence, Steve Mandanda commente avec dépit la victoire des Verts au Vélodrome.

"Il y a de la déception car on sortait d'un gros match dimanche. On a mis beaucoup de temps à se réveiller, on était totalement endormi et mou en première mi-temps. On a eu malgré tout des situations dangereuses pour revenir au score. On avait d'autres intentions en deuxième, mais on n'a pas eu de réussite avec la barre de Marley. Après, le deuxième but tue complètement le match"

Romain, Guy après Johnny !

18/09 09:12

 

Son 45ème pion sous le maillot Vert en Ligue 1 a d'abord permis à notre Gai Luron de rentrer dans l'histoire en effaçant des tablettes Platini, Rocheteau, Zimako, Rep and co auteurs de la dernière victoire steph' au Vélodrome en 1979.
Mais il permet aussi à Hamouma de lâcher Johnny Rep (44 buts) et de rejoindre André Guy (45 buts) à la 17ème place de l'histoire des buteurs Verts en championnat.
Il faudra encore quelques belles offrandes de Nordin ou Maçon pour rejoindre Liron (48 buts) et Rocheteau (51 buts).


Sénac, et crac !

18/09 07:35
Image
 

Dans la dernière édition du quotidien Sud-Ouest, l'ancien défenseur girondin Didier Sénac revient sur son mauvais geste commis à Geoffroy-Guichard le 21 janvier 1995.

"Je mettais beaucoup d’intensité et d’agressivité dans tout ce que je faisais. À la tête, le mec sentait que j’arrivais dans son dos pour lui prendre le ballon et que je pouvais aussi faire mal. Je pouvais un peu chatouiller les reins, quoi. Sur les tacles aussi, j’y allais franchement. Ça pouvait paraître un peu spectaculaire, mais c’était souvent sur le ballon. Je n’ai pris que cinq rouges en vingt ans de carrière. Il y a aussi le fait qu’à l’époque, on pouvait faire beaucoup plus de choses qu’aujourd’hui où le moindre truc débouche sur un coup franc ou un carton.

Ma semelle sur le visage de Swierczewski alors qu’il est au sol ? Ce n’est pas voulu, ni réfléchi. Ce n’était pas un tendre non plus. Ce qu’on ne voit pas à l’image, c’est qu’en repartant d’un corner contre nous, il remonte, et arrivé à la hauteur de Zidane, il lui met un coup de poing sur la tête, derrière l’oreille.  Je suis derrière, je lui cours après, le rattrape, il tombe. Il se débat, il a les pieds en l’air, et moi je veux lui faire peur. Sauf que mon pied passe à travers ses jambes, et clac, ça finit sur son nez qui se casse."

Villas-Boas n'est pas jouasse

18/09 07:09
Image
 

En conférence de presse, André Villas-Boas est revenu sur la défaite de son équipe contre les Verts.

"On a mal démarré le match, il peut y avoir 0-2 au bout de quinze minutes. On s'est amélioré avec ces deux grosses occasions de Morgan et de Marley ensuite. On a pris beaucoup de risques aussi et ils ont profité de cette contre-attaque pour marquer le deuxième but. C'est vrai que c'est un gros échec et une grosse défaite pour nos supporters en ratant en plus cette opportunité d'être premier. Saint-Étienne a fait la même chose que Paris en nous mettant une pression très haute. On n'était pas sur eux, pas assez agressifs, mais on a aussi récupéré des ballons et on a raté les occasions."

Historique et génial !

18/09 06:53
Image
 

Heureux d'avoir enchaîné une troisième victoire et une troisième clean sheet, Jessy Moulin a commenté en conférence de presse le succès d'hier soir à Marseille.

"Ils ont gâché des occases, ils ont profité de deux ou trois pertes de ballon au milieu pour nous transpercer mais on a su garder l'avantage à la mi-temps. Ils ont touché la barre ensuite, ç'aurait pu être un tournant du match, tant mieux pour nous. On a réussi à faire le dos rond et passer cette mauvaise période. Nos jeunes prennent de l'avance sur leur apprentissage avec des matches comme ceux-là, il faut continuer dans le même état d'esprit. Leader ? ça veut dire qu'on a fait un très bon début de Championnat, c'est génial pour le groupe, pour le club avec cette victoire historique, en plus !"

Comme le rappelle la Pravda, les Verts restaient sur une terrible série de 26 matches sans succès au Vélodrome (22 défaites, 4 nuls).

Sans Debuchy ni Abi chez les Canaris ?

18/09 06:42
ImageImage
 

Contraints de quitter prématurément le terrain hier au Vélodrome, Debuchy et Abi risquent de rater le prochain match prévu dès après-demain à Nantes.

"Mathieu a un problème aux ischios, Charles on verra au niveau de son genou. Il va passer des examens" a déclaré en conférence de presse Claude Puel comme le rapporte Le Progrès.

 

Heu-reux !

17/09 23:49
Image
 

Ayant fêté de la plus belle des manières son 600e match d'entraîneur de L1, Claude Puel a savouré en conférence de de presse le succès historique de ses protégés au Vélodrome .

"Je suis heureux pour ces gamins, pour cette bande encadrée par des joueurs d'expérience. Ils sont récompensés. Certains ont débuté en Ligue 1 ce soir, en plus [ndp2 : Aimen Moueffek, Nelson Alpha Sissoko]. On a très bien entamé ce match en marquant un superbe but. On a eu des situations pour marquer ce deuxième but puis la sortie de Mathieu nous a un peu déboussolés, on a manqué de sérénité, on a perdu des ballons bêtes. On a un peu remis les Marseillais dans le match. On est chanceux de ne pas concéder l'égalisation, on a tout donné et au courage on a doublé la mise. C'était un match vivant. Trois victoires, trois clean-sheet, ce n'est pas anecdotique. C'est une équipe qui vit, et ça m'intéresse."

Partager