home

Honorat comprend

13/12/2018



Franck Honorat (2ème à gauche) avec Damien Chouly, rugbyman de l'AS Montferrand (au centre)

Franck Honorat vit à 22 ans sa dernière saison en Ligue 2 sous le maillot du Clermont Foot 63, avant de rejoindre l’ASSE, l'été prochain. Invité de l'émission  Les Décodeurs sur France Bleu Pays d’Auvergne, il est revenu sur ce transfert :

"J'attendais avec impatience ce transfert à Saint-Etienne, depuis mars on était dessus. J'ai signé le 28 août pour retrouver la Ligue 1. J'ai signé cinq ans. Ils me voulaient de suite pour que je puisse jouer avec l'équipe une de Saint-Etienne. Mais le président et le coach de Clermont Foot ont refusé, ils ont trouvé un accord pour que je sois prêté encore une année. Moi je suis joueur et je le comprends. Personnellement, je savais qu'il me fallait encore cette saison pour pouvoir acquérir du temps de jeu et continuer à progresser pour pouvoir arriver en pleine forme à Saint-Etienne, plein de confiance. Le coach de Clermont avait besoin de moi, il fallait que je reste. C'est bien pour le club, pour le coach et pour moi. C'est la première année où je fais vraiment les matches titulaire chaque week-end, où j'enchaîne les matches, en Ligue 2 comme en Coupe. C'est important, ça change la donne de jouer quarante matches plutôt que vingt dans une saison."

Vieira ravi

13/12/2018
Image

Patrick Vieira a livré sa réaction à l'AFP suite à la reprogrammation du match Nice-Sainté à ce dimanche à 17h00. 

"On est très satisfaits de jouer parce qu'on a un match déjà reporté. En avoir un deuxième, ça aurait été très compliqué pour la suite. C'est bien qu'on ait trouvé une date, c'était important et les deux clubs avaient envie de jouer. A partir du moment où on a le feu vert, on est satisfaits. On est tous dans un bon état d'esprit pour jouer les matches, mais quand on regarde tout ce qu'il se passe en France, les reports peuvent se comprendre et on doit le comprendre. On voudrait tous jouer mais il y a des choses à prendre en considération, et elles sont plus importantes que le foot actuellement. Ces décisions ont seulement changé notre semaine, on a dû s'adapter et mettre un jour de repos en plus ce jeudi, mais les joueurs étaient contents de ce côté-là, donc c'est bien..."

Sur la promenade un dimanche !

13/12/2018

nice asse

La Ligue qu'on adule vient de communiquer officiellement la date du report du match Nice - Sainté, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il était temps !

En effet, le match est "reprogrammé" au dimanche 16 décembre à 17h.

Après bien des atermoiements, le match aura donc bien lieu ce week-end, ce qui ne nous arrange pas particulièrement, au vu du nombre important de forfaits et de suspendus coté stéphanois pour cette journée.

Gambardella : bouffez du FC Lyon !

13/12/2018

Le 64e de finale de Coupe Gambardella qui opposera le FC Lyon à l'ASSE en banlieue sera diffusé en direct sur la chaîne youtube de la FFF ce dimanche 16 décembre 2018 à 13h00. On compte sur la bande à Razik Nedder pour bouffer du FC Lyon !

On saura demain

13/12/2018
Image

Selon la Pravda, la commission des compétitions de la Ligue qu'on adule doit annoncer demain à quelle date elle compte reprogrammer la rencontre Nice-Sainté initialement planifiée ce vendredi soir.

Houri à Montauban

13/12/2018

Résultat de recherche d'images pour "samy houri"

 

Samy Houri ajoute une nouvelle destination à sa carrière : l'ancien grand espoir stéphanois vient de poser ses valises à Montauban, célèbre ville du Nord (du moins pour les habitants de Toulouse). Il évoluera en Régionale 2.

 

 

 

Les Aiglons se reposent, les Verts se musclent

13/12/2018
Image

Nice-Matin évoque aujourd'hui le match de la 18e journée qui opposera les Aiglons aux Verts à l'Allianz Riviera.

"Prévenu dès mardi de l'éventualité de jouer dimanche, Patrick Vieira a décidé d'offrir, ce jeudi, un jour "off" à ses joueurs afin qu'ils se régénèrent sur le plan physique et mental. Dans le Forez, les Stéphanois ont effectué un travail en salle, hier, en raison du gel qui s'est invité sur les terrains d'entraînement de L'Etrat. Les Verts ont rendez-vous ce matin pour une séance à huis clos, à laquelle ne participeront pas Mathieu Debuchy, Neven Subotic, Romain Hamouma et Gabriel Silva, aux soins et forfait pour le déplacement à Nice. Rémy Cabella et Wahbi Khazri sont quant à eux suspendus pour ce match à enjeux dans la course à l'Europe. Patrick Vieira ne le dira jamais, mais cela lui va bien d'affronter cette équipe stéphanoise sans ses deux meilleurs joueurs. En cas de nouveau report, Saint-Etienne pourrait jouer ce match avec toutes ses forces vives. Le chamboulement du calendrier pose la question de l'équité sportive."

Et de dix pour Gomis !

13/12/2018
Image

Aidé par le VAR, Bafé Gomis a marqué hier sur péno l'unique but de la victoire du leader Al-Hilal sur le terrain de Ohod Madinah. L'ancien attaquant stéphanois conforte ainsi son statut de meilleur buteur du championnat d'Arabie Saoudite (10 pions).

Andrézieux ne souhaite pas de Chaudron

13/12/2018
Image

Dans la dernière édition du Progrès, le manager d'Andrézieux Fabrice Flotte (photo) espère que le 32e de finale de Coupe de France contre l'OM du  dimanche 6 janvier à 14h30 se jouera dans le stade de l'Envol plutôt que dans le Chaudron.

"Une réunion doit se tenir ce jeudi. On devrait être fixé d’ici 36 heures. On tient à jouer chez nous. Si c’est bien le cas, on sait déjà que ce sera à guichets fermés. Il y aura seulement 5 000 privilégiés qui pourront assister à l’événement."

Il veut que ça joue tôt, Quillot !

13/12/2018
Image

Dans la Pravda du jour, le DG de la LFP Didier Quillot évoque les reports de deux matches de la 18e journée de Ligue 1.

"En ce qui concerne Nantes-Montpellier, le préfet de Loire-Atlantique n'a pas assez de forces de police pour assurer la sécurité samedi en raison des nouvelles manifestations de gilets jaunes. On lui a proposé de jouer dimanche ou vendredi. Mais il n'a pas voulu car il y a plusieurs manifestations prévues dans la ville. Il n'y a pas d'autre solution que de décaler en janvier. Pour Nice-Saint-Étienne, les raisons du report sont également l'insuffisance des forces de police. On discute avec la préfecture des Alpes-Maritimes et le ministère de l'Intérieur pour jouer dimanche à 17 heures. Il faut un accord tripartite.

Il n'y a pas d'autre match pour lequel nous aurions reçu de coup de fil, un courrier du préfet ou d'un club concerné. Le process est très simple. On ne bouge pas tant que l'on n'a pas un courrier écrit d'un préfet. Quand on en reçoit un, on croise les informations avec le ministère de l'Intérieur et on décide ensemble, à trois, du report. La semaine dernière, on était plutôt pour ne pas opposer de résistance, il y avait quand même un risque majeur pour l'ordre public. Cette semaine, nous pensons que c'est moins le cas.

Quand il y un souci, on essaie de déplacer le match à un autre moment du week-end. Autant la semaine dernière, la ligne était d'appliquer ce que disaient les préfets sans discuter, autant cette fois-ci on vise le retour à la normale. Déjà, le week-end dernier, il y aurait eu un seul match à disputer, on l'aurait joué. Ce n'était pas à nous, Ligue de football, d'ajouter de la peur à la peur en annulant de notre propre initiative toute une journée de Championnat."

Mevlut a trompé Kocuk

12/12/2018
Image

Mevlut Erding (31 ans) a été dimanche dernier le principal artisan de la victoire (2-0) d'Antalyaspor sur le terrain du Bursapor de Henri Saivet (28 ans), qui n'aura pas profité de sa huitième titularisation pour ouvrir son compteur but cette saison... Après avoir provoqué un penalty sur l'ouverture du score, l'ancien avant-centre des Verts a mis le but du break aux dépens du portier local Okan Kocuk.

Le kop nord écope d'un huis clos avec sursis

12/12/2018
Image

Les Magic Fans ayant craqué de nombreux fumis lors de la réception de Nantes le 30 novembre dernier, la commission de discipline de la Ligue qu'on adule a infligé ce soir à l'ASSE un match de fermeture avec sursis de la tribune Paret basse et 10 000€ d’amende.

Eysseric est sur le départ ?

12/12/2018
Image

En manque de temps de jeu à la Fiorentina, Valentin Eysseric s'est confié à Nice-Matin avant le match qui devrait opposer les Aiglons aux Verts ce dimanche à l'Allianz Riviera.

"J'ai connu une première saison compliquée à la Fiorentina, ce n'est pas mieux depuis la reprise. Je joue peu, voire plus du tout depuis fin octobre. Ce n'est pas comparable avec ma dernière saison niçoise mais j'ai fait un choix. J'aurais pu rester. Malgré tout, j'ai appris en Italie, où le travail tactique est quotidien. On fait au moins une heure de vidéo chaque jour. C'est carré et très précis. Ici, tu ne peux pas dézoner quand tu veux par exemple. En tant que joueur étranger, on a parfois moins le droit à l'erreur qu'un joueur italien.

On reste sur huit matches sans victoire, ça commence à chauffer. La Fiorentina est un club réputé, il y a de la pression. On vise la Ligue Europa, on en est loin. Malgré ça, le coach n'effectue pas beaucoup de changements dans le onze. En Série A, il y a plus de passion qu'en Ligue 1 mais seule la Juventus me paraît vraiment au-dessus. Une équipe comme Lyon, c'est du niveau de l'Inter, de la Lazio ou de la Roma.

J’envisage de partir pendant le mercato hivernal. J’ai envie de jouer, prendre du plaisir. Il y a des clubs intéressés en France. Je ne veux pas aller n’importe où mais je suis prêt à rejoindre une équipe mal classée s’il le faut. J’ai l’impression de régresser en ce moment, de perdre mon temps. Je n’ai que 26 ans, il faut jouer. A Nice, quand j’étais sur le banc, ça se tenait car Plea et Belhanda étaient en feu. Là, c’est différent. Quand je joue, je ne suis pas à la rue... Je ne regrette rien mais il faut que je me relance cet hiver. Je me languis de trouver un nouveau challenge.

Retourner à l'OGC Nice, j’aimerais bien mais je ne pense pas faire partie de leurs objectifs. Ils sont passés à autre chose, ils cherchent surtout des jeunes à fort potentiel. Mais je suis les matchs de l'OGC Nice. C’est la base ça. J’ai ma maison dans le coin, je reviens souvent. Je suis toujours en contact avec Cardi ou Dante. C’est pas mal ce qu’ils font mais ça manque un peu de régularité. C’est une équipe très jeune. Mario a un peu de mal. Mais c’est normal, il lui faut des ballons dans la surface. Là, il a tendance à trop décrocher. Il y a une belle équipe et un bon coach."

Blois en vigueur (3)

12/12/2018
Image

Club partenaire de l'ASSE depuis cinq ans et demi, Blois Foot (4e, 21 points), entraîné par Loïc Lambert sous la direction sportive de Maurice Bouquet, recevra la réserve stéphanoise (12e, 16 points) ce samedi à 18h00.

Remis en place par Ludovic Paradinas l'an dernier, le président blésois François Jacob (en haut à gauche sur la photo) se réjouit d'accueillir les Verts dans la dernière édition de La Nouvelle République.

"Je suis un fervent supporter depuis 1972. Le premier match que j’ai vu, je crois que c’était une rencontre de Coupe d’Europe des clubs champions en 1975 face au club polonais de Ruch Chorzow. Même si les années ont passé, Saint-Étienne reste un club mythique, j’espère que cela fera venir beaucoup de monde au stade.

La dernière fois que les réservistes des Verts étaient venus aux Allées, c’était lors de la saison 2005-2006 de CFA. 1.299 spectateurs avaient pris place dans les travées du stade, le record d’affluence d’un match de championnat pour notre club. Je m’en souviens très bien. Nous étions menés 0-1 et Boubakar Barry avait égalisé en toute fin de match. "

Le mercredi on Sardine tard

12/12/2018

La ligue qu'on ne cesse d'aduler depuis des décennies a communiqué les horaires des matchs reportés de la 17ème journée.

Le vrai clasico du championnat, Sainté-Marseille a été fixé au mercredi 16 janvier à 21h. En espérant que les conditions climatiques permettront aux supporters de reprendre la route à 23h...

 

Nice-ASSE reporté !

12/12/2018

Résultat de recherche d'images pour "regarder au loin"

Ligue qu'on adule cherchant de la souplesse dans le calendrier - allégorie

 

L'info du Progrès est confirmée par la Ligue : le déplacement à Nice est reporté, à la demande de la préfecture des Alpes-Maritimes. Cette dernière "étudie désormais la possibilité d’une organisation du match dimanche à 17h00".

Nice - ASSE reporté ?

12/12/2018

Le site du Progrès nous informe que la rencontre Nice - ASSE ne devrait pas avoir lieu vendredi. En effet, la Ligue qu'on adule (sic) souhaite décaler le match Nantes - Montpellier au vendredi soir à cause des manifestations prévues samedi dans la région nantaise. Le match des Verts pourrait être reporté au dimanche, la Ligue souhaite éviter un nouveau report. Affaire à suivre !

Ederson voit des Verts sonnés

12/12/2018
Image

L'ancien milieu de terrain brésilien des Aiglons Ederson, qui sera mis à l'honneur après-demain à l'Allianz Riviera, donne aujourd'hui dans Nice-Matin son prono pour ce match d'ouverture de la 18e journée de L1.

"Il y a une belle équipe à Nice, un bon mélange entre jeunes et anciens. saint-Maximin et Balotelli ont beaucoup de qualités devant, Dante apporte beaucoup de sûreté en défense. C'est un bon capitaine, un super mec. Il y a un bon équilibre et le coach semble fédérer le groupe, on sent une bonne ambiance. J'espère qu'ils mèneront Nice en Champions League. Je pronostique une victoire 3-1, avec un premier but d'Allan Saint-Maximin et un doublé de Balotelli."

Kolo'Ray

12/12/2018
Image

S'il est content de retourner à l'Allianz Riviera ce vendredi, Timothée Kolodziejczak préféRay le Ray comme l'atteste son entretien paru aujourd'hui dans le ProgRay. ExtRay.

"Cela va me faire plaisir de revoir des gens du club que j’ai connus et avec lesquels j’ai passé des bons moments. Là-bas, Claude Puel m’a tout appris. Il a été très dur avec moi mais si j’en suis là aujourd’hui c’est en partie grâce à lui. Jean-Louis Gasset est également un coach qui me plaît énormémement. Il sait nous motiver. Quand il te parle, tu as envie de tout donner sur le terrain. Il sait te rentrer dedans quand il le faut. En fait, il a les bons mots aux bons moments. On sent qu’il a beaucoup d’expérience, qu’il connait le football sur le bout des doigts. Il sait ce qu’il va se passer avant même qu’on commence à jouer.

C’est bien d’avoir un nouveau stade comme l'Allianz Riviera à Nice parce que le club grandit et évolue. Ce qui est dommage c’est comme il est plus grand, on dirait qu’il est vide. Au Ray, lors de la dernière saison, c’était plein tout le temps. Il y avait une ambiance de folie. C’était le feu. Le public était proche, on entendait bien. J’adorais jouer dans ce stade. Il avait une âme et un vécu. J’en garde un très gros souvenir.

Au niveau de l’ambiance, de la mentalité, de l’insouciance des jeunes, ce que je vis à l'ASSE ressemble à ce que j'ai connu à Nice mais à Sainté, il y a plus de qualité. Le groupe vit aussi très bien. Tout le monde a le sourire à l’entraînement. On voit sur le terrain que l’équipe est solidaire. Il n’y a pas de souci à avoir là-dessus. Il nous reste à être plus réguliers. On va venir avec nos armes. Il manque beaucoup de cadres, des joueurs importants. Il faudra faire avec et sortir un grand match pour espérer ramener quelque chose. Il y a de la qualité. On a un gros groupe. Les jeunes aussi sont là. On fait confiance à tout le monde. On va se serrer les coudes, montrer qu’on est soudé."

Un tirage qui manque de Seltz

11/12/2018

 

Petit poucet de la Coupe de France, l'Olympique de Strasbourg n'évolue qu'en Régionale 2 au sein de la Ligue Grand Est.

Un championnat dans lequel il présente un bilan très équilibré avec 4 victoires, 3 nuls et 4 défaites, 19 buts marqués et 18 encaissés. 8ème, le club alsacien est devancé notamment par les Verts du ... FC Saint-Etienne Seltz.

Ce sera donc un régime sans Seltz qui sera au menu des Strasbourgeois le week end du 5 janvier. Au delà du pédigrée très modeste de notre prochain adversaire, rappelons néanmoins qu'ils viennent de sortir un pensionnaire de National 2, Epinal, 1-0 au 8ème tour.

Un trophée pour Wahbi ?

11/12/2018

khazri

 

Les joueurs de Ligue 1 ont voté et désigné les trois nommés pour le titre de joueur du mois de novembre UNFP.

Notre meilleur buteur (8 réalisations en L1) Wahbi Khazri fait partie de cette sélection.

Sur le mois précédent, Khazri a marqué 2 buts et donné 1 passe décisive en 4 matches.

Il aura comme concurrents 2 autres attaquants : le Montpelliérain Laborde et le Marseillais Thauvin.

Pour rappel, notre international tunisien avait déjà été nommé en octobre pour ce trophée.

Les votes sont ouverts sur le site de l'UNFP : à vos claviers !

L'Olympique euphorique

11/12/2018
Image

20 Minutes a recueillli les réactions des joueurs de l'Olympique Strasbourg, petit poucet de la Coupe de France ravi de recevoir Sainté en 32e de finale le premier week-end de janvier.

Khettab : "Je suis sur un nuage, je pourrais marcher 10 km en tee-shirt maintenant !"

Selcuk :  "Une Ligue 1 c’est un rêve, Saint-Etienne c’est le Graal. Saint-Etienne, c'est grand, Saint-Etienne c'est les Verts !"

Francky : "On est des gens qui travaillent et on va les taper !"

Gauthier : "Saint-Etienne, c’est la base, un peu comme une pâte à pizza. La fête continue ! On veut montrer notre meilleur visage."

Sohayl : "On va parler de nous !"

 

Loïc, un retour qui tombe à pic

11/12/2018
Image

Alors que Mathieu Debuchy, Neven Subotic, Gabriel Silva, Romain Hamouma (blessés), Rémy Cabella et Wahbi Khazri (suspendus) ne pourront pas voler dans les plumes des Aiglons, Loïc Perrin devrait selon Le Progrès faire son retour à la compétition ce vendredi soir pour ce match d'ouverture de la 18e journée

"Un mois après sa blessure contre Reims, le capitaine des Verts va bien. Il a repris l’entraînement jeudi dernier. Sa déchirure de l’ischio-jambier gauche n’est plus qu’un mauvais souvenir. C’est une bonne nouvelle au vu de l’hécatombe qui frappe actuellement l’effectif de l’ASSE. Hier, il a participé à l’intégralité de la séance. Une séance rythmée d’1h30 qui était axée sur la circulation du ballon. Jean-Louis Gasset avait fait appel aux jeunes. Il y avait là Chambost, Gueye, Martin-Pichon, Camara, Abi, Rocha Santos, Vermot. Ils étaient presque aussi nombreux que leurs aînés (Selnaes, M’Vila, Diony, Cabella, Perrin, Kolodziejczak, Salibur, Monnet-Paquet, Polomat, Nordin). Beric s'est contenté de courir hier après-midi."

Le bonheur est dans le prêt ?

10/12/2018

Ce week-end se jouait le 8e tour de coupe de France, un tour au fortunes diverses pour les joueurs prêtés.

Ainsi Franck Honorat a pu s'illustrer face à Bobigny, club de National 2, en inscrivant le deuxième but de son équipe synonyme de qualification pour les 32e de finales où Clermont affrontera Marignane, club de National 1.

Rayan Souici a pu participer à la qualification de l'ESSG, puisqu'il est rentré à la 89e minute du match contre Sedan (victoire 1-0). Un tirage plus compliqué s'annonce pour le club du Val d'Oise puisqu'ils affronteront Montpellier, pensionnaire de Ligue 1, l'occasion pour Rayan d'enfin se mettre en valeur ?

Metz a tremblé jusqu'au bout face au modestes amateurs de Oissel, pensionnaires de National 2, mais Habib Maiga, qui a joué toute la rencontre, a pu assurer la qualification pour les 32e de finale, avec un tirage au moins aussi clément, puisque que l'Olympique Saint-Quentin évolue 3 échelons en dessous des Grenats.

Malheureusement l'aventure s'arrête brutalement pour Alexis Guendouz qui n'a pas su bousculer la hiérarchie lors de la défaite de Pau contre la Berrichonne Châteauroux qui évolue un échelon au dessus (défaite 4-0).

A l'étranger, pas de coupe, mais un week-end de championnat pour Jorginho qui a pu participer à la victoire du CSKA Sofia face à Vereya (1-0), le jeune portugais est rentré à la 46e minute.

Le Hambourg SV garde les commandes de la Bundesliga 2 grâce à sa victoire face à Paderborn 07 (1-0), mais Léo Lacroix est malheureusement resté sur le banc.

Au contraire Oussama Tannane a joué toute la rencontre lors de la victoire de Utrecht face à Heracles en Eredivisie (3-1), Utrecht double son adversaire du soir et s'installe à la 4e place du championnat des Pays Bas.

Enfin Alexandros Katranis est toujours blessé et n'a pas participé au match nul de Mouscron face à Zulte Waregem. Mouscron est 14e de Jupiler Pro League.

Le marronnier Gourcuff

10/12/2018

Annoncer une blessure de Yoann Gourcuff est un marronnier. Le fils de Christian ne rejouera pas avant la fin de l’année 2018. L’entraîneur de Dijon Olivier Dall’Oglio a en effet annoncé que l’ancien rennais souffrait de nouveau d’une blessure à la cuisse gauche et ne pourrait prendre part aux trois prochains matches des Bourguignons : en Ligue 1 face au Paris SG (15 décembre) et à Saint-Etienne (22 décembre), et en Coupe de la Ligue contre Bordeaux (19 décembre).
Absence sûrement peu préjudiciable pour le DFCO lorsqu'on sait que le Breton n'a disputé, cette saison, que 8 matchs (dont aucun comme titulaire) pour 135 minutes de jeu.

Sainté chez le petit poucet

10/12/2018
Image

Le tirage au sort des 32es de finale de la Coupe de France a été particulièrement favorable aux Verts, qui affronteront l'Olympique de Strasbourg, petit poucet de la compétition évoluant en R2 (7e division). "On est très content, ce sera la fête dans tout le quartier, on jouera sans doute à la Meinau" s'est réjoui le président alsacien Aziz Soylu à l'antenne d'Eurosport 2. La rencontre se déroulera le samedi 5 ou le dimanche 6 janvier. L'autre club forézien encore en lice a eu nettement moins de chance : Andrézieux (National 2) recevra en effet l'OM ! Prêté par l'ASSE à l'Entente-Sannois-Saint-Gratien, Rayan Souici recevra quant à lui le Montpellier Hérault de Ruben Aguilar.

Kolo parti pour rester ?

10/12/2018
Image

Timothée Kolodziejczak a évoqué son avenir aujourd'hui sur France Bleu.

"Je suis à 100% sur le terrain en ce moment. Moi j'ouvre la porte à tout. S'il faut rester, je resterai avec grand plaisir. Si le coach, si le club veulent m'acheter car ce n'est pas moi qui décide... Moi je serais pour rester. Après, il peut tout se passer : je peux retourner au Mexique comme je peux rester ici ou repartir dans un autre club. Je ne sais pas de quoi mon avenir sera fait. Pour l'instant, sicèrement, je n'y pense pas. Je pense à faire ma saison pleine avec Sainté et prendre tout ce qu'il y a à prendre. J'espère qu'en fin de saison on aura atteint les objectifs qu'on s'était fixé en début de saison. L'objectif, c'est les cinq premières places. On ne va pas se mentir, on a l'équipe pour, cette année franchement ! Le club a mis les moyens, on a le groupe pour, maintenant il faut le montrer sur le terrain. Il faut être régulier. A domicile, je ne me fais pas de souci, on est bon, on a le public derrière nous. Maintenant il faut aller chercher plus de points à l'extérieur. Vu l'effectif qu'on a, on se doit de jouer au moins l'Europa League. On a du talent, du caractère, de l'expérience. J'espère qu'on aura en deuxième partie de saison moins de pépins physiques parce que ça nous fait mal parfois."

Jo, Allan et Ruben dans les 20

10/12/2018
ImageImageImage

Trois joueurs formés à l'ASSE mais faisant aujourd'hui le bonheur d'autres clubs font partie des "20 joueurs de l'élite qui vont animer les deux prochains mercatos" selon France Football à paraître demain. Extraits.

Jonathan Bamba, la Bundesliga en pince pour lui

Rapport qualité-prix, le LOSC a donné la leçon en faisant venir Jonathan Bamba pour zéro euro. Fâché avec Saint-Étienne, l’attaquant avait refusé de prolonger avec son club formateur. Sur le marché, un tel profil est une aubaine. Ses représentants ont reçu jusqu’à quinze propositions venant des quatre coins de l’Europe, dont l’Inter, la Fiorentina, Mönchengladbach… À l’instar de l’Uruguayen Rodrigo Bentancur dans un passé récent, la Juve a proposé à l’international français Espoirs de venir faire la pré saison afin de le jauger pour le conserver ou le prêter. Nice et Bordeaux étaient eux aussi décidés, avant de se faire doubler in fine par le LOSC, dont le modèle économique reste inchangé : exposer le joueur pour qu’il explose afin de réussir à terme une belle plus-value. Avec sept buts en Ligue 1, l’attaquant de vingt-deux ans est en pleine confiance dans le Nord. Comme pour Nicolas Pépé, des clubs allemands (Schalke 04 et Wolfsburg) ont déjà pris la température. En Italie, l’Inter est toujours intéressée mais il faudra désormais dénouer les cordons de la bourse pour un joueur dont la valeur a fait un bond considérable. Comme quasiment tout membre de l’effectif du LOSC et en fonction de la régularité de ses performances, Lille est vendeur. Pour Bamba, cela pourrait monter jusqu’à 25M€, plus si le joueur flambe lors de l’Euro Espoirs en juin prochain.

Allan Saint-Maximin, entre Espagne et Angleterre

Énonçons d’emblée le postulat : Nice est un club vendeur. C’est sa raison d’être économique e til n’y a pas de raison d’enchanger. Allan Saint-Maximin en est l’un des plus beaux actifs, jeune –vingt et un ans –,expérimenté – sixième saison en L1, déjà–, et spectaculaire. Surtout, l’attaquant sera en fin de contrat en juin 2020. Les dirigeants du Gym n’ont donc pas beaucoup d’autres choix que de s’en séparer dès l’été prochain. D’autant que les courtisans ne manquent pas, que ce soit en Angleterre où des clubs de seconde partie de tableau disposent d’énormément de moyens et peuvent facilement parier sur le jeune Aiglon, ou en Espagne où le FC Séville, très friand de joueurs de L1, cherche ce profil (rapide, dribbleur) pour animer ses côtés.

Ruben Aguilar, priorité L1 ?

Il est l’un des noms qui reviennent de plus en plus souvent lors des conférences de presse de Didier Deschamps. Ruben Aguilar est suivi par le sélectionneur français, notamment au regard de la pénurie au poste de latéral droit. Épatant avec Montpellier, l ’ancien Auxerrois, qui a prolongé jusqu’en 2020, n’écarte pas l’idée de rejoindre une plus grosse écurie de L1, comme Saint-Étienne, son club formateur. Mais, à vingt cinq ans, Aguilar pourrait être tenté par l’Espagne, où ses performances sont suivies.

Léonard chez les Nissarts

10/12/2018
Image

Thomas Léonard sera au sifflet à l'Allianz Riviera ce vendredi à 20h45 pour le match d'ouverture de la 18e journée de L1 qui opposera les Aiglons aux Verts .

Ce Lorrain de 37 ans, qui avait oublié cette saison d'accorder deux penalties aux Verts contre Amiens lors du match nul et vierge de la 4e journée, s'était rattrapé lors de la 12e en validant pas moins de sept buts lors du spectaculaire et renversant succès de Sainté contre Angers (4-3).

Heureux présage ? Les deux autres matches des Verts dirigés par cet arbitre s'étaient soldés par des victoires à l'extérieur : au stade de la Licorne (victoire 2-0 au stade de la Licorne, buts de Debuchy et Cabella) et à la Mosson (victoire 1-0, but de Romain Hamouma).

On aura noté qu'Olivier Thual, revenu hier au grand dam de Thierry Laurey sur le péno qu'il avait accordé à Strasbourg à l'aide de la VAR, sera cette fois dans le camion niçois.

Chapron tacle l'ASSE

10/12/2018
Image

Dans une intervention sur Canal Plus relayée par Girondins4ever, Tony Chapron glisse un petit tacle à l'ASSE.

"Je crois que malheureusement les Stéphanois n'ont pas compris comment fonctionnait la VAR. Dans leur communiqué, ils attestent qu'ils n'ont rien compris. La première chose, c'est sur le match de Bordeaux : "Le joueur aurait pu être exclu." Saint-Etienne-Amiens, "l'arbitre aurait pu regarder la vidéo". La main sur Saint-Etienne/Rennes, c'est de l'interprétation, à savoir si c'est volontaire ou pas. Le penalty lors de Lyon/Saint-Etienne, il n'y avait pas forcément recours à la VAR. Dans quelle mesure on utilise la VAR ? C'est quand il y a une erreur manifeste. Est-ce que là ce sont des erreurs manifestes ? Non. C'est problématique, mais il va falloir s'y faire. Je l'avais dit dès le début, sur l'utilisation de la VAR, ça reste de l'interprétation. Sur la main de Da Silva, si vous êtes Stéphanois vous allez dire que oui, si vous êtes Rennais vous allez dire que c'est involontaire."

Partager