21 février 2004 : Valence 1-3 ASSE  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Les potins de poteaux-carrés

précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 4719 page suivante
.......................................................................................................................................................................................................................
U17N : un vilain derby 18/02/2018

 

Alors qu'ils étaient invaincus depuis le début de saison, les U17 nationaux ont été défaits 2-1 par les vilains cet après-midi en banlieue.

 

Privés de leur néo-pro Bilal Benkhdim (malade) et de leurs internationaux (Stefan Bajic, William Saliba, Tyrone Tormin), amoindris par les nombreux forfaits pour blessure (Aimen Moueffek, Josué Gago, Abdoulaye SidibéHalkan Kiran, Azdine Bellakhdar), les Stéphanois n'ont pas démérité chez leurs jeunes voisins.

 

Les vilains ont tôt fait d'ouvrir la marque en concrétisation d'un temps fort (10'), mais Allan Urie (photo), lancé en profondeur, a remis les pendules à l'heure d'une frappe en une touche de balle dont la trajectoire a surpris le gardien lyonnais, qui n'a pu que regarder le ballon rentrer dans son but (13').

 

En deuxième période, les stéphanois ont eu plusieurs occasions de mener au score avec un poteau de Yvann Bonnemain (60'), une frappe non cadrée de Hugo Bernocolo (75') et un but refusé pour Urie, sanctionné d'une faute peu évidente sur un défenseur adverse (78'). Les Verts ont concédé le deuxième but juste avant la fin et Bernocolo n'a pas gagné son duel face au gardien pour égaliser dans les arrêts de jeu.

 

Toujours leaders, les Stéphanois ne comptent plus que 5 points d'avance sur leurs adversaires du jour et 9 sur le DFCO vainqueur à domicile face à Thonon-Gaillard. Ces deux équipes ont un match de plus à jouer que l'ASSE.

 

La compo : Bourbia - Chaigneau (Bonnemain, 46'), Tshibuabua, Leleux (c) - Durivaux, Aymar, Petit, Bardel - Rivera - Bernocolo, Urie (Fatah, 75').

 

La réaction de Razik Nedder : "On a fait une première mi-temps équilibrée, chaque équipe a eu ses temps forts. On prend un premier but évitable sur leur seule occase. Après la pause on était un peu mieux en place, ils ont eu plus de mal à nous déséquilibrer. Le second but était lui aussi évitable, on le prend sur un angle très fermé. Vu nos occases, je pense qu'on ne méritait pas de perdre ce match. Le résultat nul m'aurait semblé plus logique. Je trouve que les garçons se sont bien battus, ils ont montré beaucoup d'envie et ont fait beaucoup de courses. Par contre ça a été difficile dans l'utilisation du ballon. On a perdu beaucoup de ballons au milieu de terrain. Dans la conservation, dans la maîtrise collective, on a eu des difficultés. On est tombé sur des adversaires puissants, qui avaient beaucoup de jambes. Ils ont mis de l'impact, on s'est fait percer au milieu de terrain par moments. Ils pressaient fort et tous en même temps. On a eu trop de déchets aujourd'hui. On a utilisé tous nos jokers, les Lyonnais reviennent à deux points car sans faire injure à Moulins, ils gagneront leur match en retard. L'avantage, c'est qu'on a encore notre destin entre nos mains. Si on est bon et qu'on gagne nos matches, on sera qualifié pour les play-offs. A nous de bien réattaquer après les vacances, dans trois semaines contre le FC Lyon."

.......................................................................................................................................................................................................................
Samedi soir rime avec victoire ! 18/02/2018
Image

 

Incroyable mais vrai : les Verts viennent de prendre autant de points (10) en 4 matches que lors de lors de leurs 16 précédentes rencontres de L1 ! On aura noté que Sainté a remporté tous ses matches programmés le samedi soir cette saison, celui d'hier étant le 8e de la liste. 

 

J1 : ASSE 1 - Nice 0

J2 : Caen 0 - ASSE 1

J3 : ASSE 3 - Amiens 0

J6 : Dijon 0 - ASSE 1

J9 : ASSE 3 - Metz 1

J23 : ASSE 2 - Caen 1

J24 : Amiens 0 - ASSE 2

J26 : Angers 0 - ASSE 1

 

On compte sur Dijon (J28) et Rennes (J29) pour succomber à leur tour à notre fièvre du samedi soir !

.......................................................................................................................................................................................................................
Galette n'oublie pas le derby 18/02/2018
Image

 

Avant de recevoir les vilains cet après-midi, Christophe Galtier se souvient du derby dans Le Progrès du jour. Extraits.

 

"Le derby, c'est particulier, on oublie le classement. Je prépare la venue de l’OL et je suis obligé de penser au derby. Les derbies ne s’oublient pas, c’est tellement de joie et de tristesse. J’en ai vécu 18, et tout connu, des joies, l’égalisation sur coup franc de Karim Benzema à la dernière seconde à Saint-Etienne alors que j’étais adjoint d’Alain Perrin, le centième derby à Gerland, des récents succès à Saint-Etienne, et des détresses incroyables avec le but de Jimmy Briand à la dernière seconde à Saint-Etienne. Lille-Lyon n’a pas ce parfum. L'ASSE, j'y penserai plus tard. J’ai suivi les épisodes, mais je l’ai fait sans nostalgie. J’étais concentré sur moi, j’en avais besoin. Le 5-0 des Lyonnais à Saint-Etienne m'a interloqué. J’ai été surpris qu’un derby puisse basculer aussi vite. Maintenant, l’ASSE n’a plus la même équipe, et Lyon devra se méfier. Je suis l’ASSE aussi, car le dernier match de la saison sera Saint-Etienne-Lille !"

.......................................................................................................................................................................................................................
La douleur angevine 18/02/2018
Image

 

A l'instar de leur entraîneur, les joueurs angevins ont du mal à encaisser leur défaite d'hier soir dans Le Courrier de l'Ouest vu la physionomie du match.

 

Vincent Manceau : "C'est dur, très dur. On doit gagner ce match, on a les opportunités, on le leur laisse quasiment rien. Il y a cette errur qui coûte cher. C'est dur mais on peut sortir la tête haute, on a dominé ce match. Il faut surtout retenir notre prestation qui a été bonne. C'est l'un de nos meilleurs matches et à la fin on perd. Ruffier a fait un gros match en face, tant mieux pour eux."

 

Prince Oniangue : "C'est cruel. On a fourni beaucoup d'efforts, je ne pense pas que les Verts aient eu beaucoup d'occasions. On a essayé, on a eu de la bonne volonté mais ce n'est pas passé. On n'a pas le temps d'être abattu."

 

Thomas Mangani : "Cette défaite n'est pas plus dure à encaisser que les autres mais cette saison Saint-Etienne s'en tire très bien contre nous. A l'aller on avait fait 1-1 et on méritait mieux."

.......................................................................................................................................................................................................................
Oleksiak ne perd pas le Nord 18/02/2018
Image

 

Avant de recevoir les vilains en fin d'après-midi, l'entraîneur adjoint du LOSC Thierry Oleksiak s'est confié à Nord-Eclair. Extraits.

 

"J'ai joué au LOSC, c’est une belle période de ma vie. Jacques Santini et Bernard Gardon m’avaient recruté. Jacquot je le connaissais bien, j’ai joué avec lui à Saint-Étienne. Bernard aussi. J’étais en pays de connaissance. Quand je suis arrivé ici, j’étais blessé au genou, je m’étais fait les ligaments croisés. Je n’ai joué qu’à partir du mois de septembre. Mais après c’était parti…Mon père a également porté le maillot du LOSC en 1963-64. Enfant, je venais souvent dans la région. Mes grands-parents habitaient en effet Houdain et je suis venu plusieurs étés de suite passer quelques jours chez ma grand-mère. J’ai des souvenirs précis de la maison. On y voyait les oncles, on jouait au foot devant la maison. Mes grands-parents ont vécu et sont enterrés à Houdain. Je n’ai pas connu mon grand-père qui est mort de la silicose. J’ai prévu d’y retourner très prochainement.

 

J'ai joué avec Christophe Galtier à Angers avant de collaborer à Saint-Etienne dans un autre contexte. Quand l’opportunité lilloise s’est présentée, on a tout de suite été emballés. Quand j’arrive dans un club, ça devient mon club. Ce n’est pas une posture, c’est naturel. Ma priorité est alors de lui être le plus utile. Christophe, c’est quelqu’un qui t’emmène car il a une grande force de travail. La journée n’est pas finie quand l’entraînement se termine. Avec lui, c’est 24h/24 pour relever le challenge. Parfois, c’est nécessaire qu’on ne soit pas dans la même humeur. Quand il est en énervé, c’est bien que je sois calme. Mais regardez le but de Ié contre Strasbourg quand Christophe court le long du terrain pour recadrer les joueurs pour la dernière minute. Là, j’adore car il se passe un truc avec le groupe. Ça veut dire qu’on est dans la course au maintien, qu’on est dans la bagarre."

.......................................................................................................................................................................................................................
Bamba désolé pour sa deuxième famille 18/02/2018
Image

 

Une nouvelle fois décisif hier soir (c'est lui qui a provoqué le coup franc victorieux des Verts), Jonathan Bamba est désolé pour Angers dans la dernière édition du Courrier de l'Ouest.

 

"C'est la première fois que je revenais, ça m'a fait énormément plaisir. J'ai reçu un accueil chaleureux de la part des supporters. Je n'oublierai pas mon passage au SCO. Ici, c'est ma deuxième famille ! J'ai passé de bons moments avec eux, avec cette finale de Coupe de France que je n'oublierai pas. Je suis content d'avoir retrouvé la pelouse. Le club vit des moments compliqués, ils en ont l'habitude et je sais qu'ils vont s'en relever. Dans une mauvaise spirale, c'est compliqué, tu n'as pas la réussite. Mais le beau temps va revenir. je ne m'en fais pas pour leur maintien."

.......................................................................................................................................................................................................................
précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 4719 page suivante

A venir

25/02/2018 15:00

[Gambardella] AC Ajaccio - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com