Des chiffres à la Puel

18/11/2019
Image
 

Stats à la clé, la Ligue qu'on adule souligne aujourd'hui sur son site les progrès effectués par les Verts depuis qu'ils sont entraînés par Claude Puel.

"Avec le technicien de 58 ans, les Verts ont pris 13 points en 5 matchs, alors qu'ils en comptaient 7 après les 8 premières journées de cette saison 2019-2020 de Ligue 1.

Au niveau de la distribution, il y a trois domaines dans lesquels les Stéphanois ont « progressé » : les ballons joués en une touche de balle (46% contre 42%), les passes vers l'avant (39% contre 33%) et les passes longues (13% contre 10%).

Cela peut traduire un jeu plus direct, rapide et offensif. Cette plus grande prise de risque entraîne plus de déchets, globalement, dans les passes (74% de passes réussies contre 82%). Un déchet technique que Claude Puel a plusieurs fois regretté après des matchs (notamment après les victoires à Bordeaux et face à l'AS Monaco).

Quant à la récupération, l'AS Saint-Etienne perd plus de ballons qu'avant (165,6 contre 144,1), mais en gagne plus aussi (134,2 contre 115,3). Il y a globalement plus de duels (81 contre 66), les Stéphanois en gagnent plus qu'avant (37,6 contre 31,8).

Dans le secteur offensif des Verts, on remarque que les attaques se sont équilibrées entre l'aile gauche (42,4%) et l'aile droite (43,4%), alors qu'elles penchaient à droite (34% à gauche, 55,9% à droite) avant l'arrivée de Puel. Avec ce dernier, elles passent aussi plus par l'axe (14,1% contre 10,1%).

On note également, dans la surface, moins de ballons joués (8,6 contre 13,5) et de tirs (5 contre 8) et, à l'inverse, plus de tirs hors de la surface (5,2 contre 3,1). Et si les moyennes de tirs cadrés sont équivalents, l'ASSE actuel marque plus de buts (1,6 buts par match, 0,9 auparavant).

Ruffier et se coéquipiers en encaissent aussi moins (0,8 par match, 1,6 auparavant) ! Cela paraît logique quand on constate que le nombre de tirs subis (9,8) est bien inférieur à la moyenne sur les 8 premières journées (13,1)."

Alim est vert ! (2)

18/11/2019
Image
 

Il y a deux ans, l'ancien milieu de terrain vilain Alim Ben Mabrouk avait révélé au webgirondins qu'il travaillait pour l'ASSE. C'est toujours le cas selon la dernière édition rhodanienne du Progrès.

"Sa rencontre avec Bernard Caïazzo lui a donné une nouvelle ouverture. "Un Lyonnais travaillant pour Saint-Etienne, ça paraît étrange", en sourit-il. Concrètement, sans être agent, il est avec deux autres ex-pros, les yeux de l’ASSE. "J’avais recommandé à l’ASSE Blaise Matuidi qui jouait à Troyes, et Dimitri Payet à l’époque à Nantes", remarque Alim partagé entre Lyon et Paris et osant parfois le détour sur Saint-Etienne."

Cozza est fait

18/11/2019
Image
 

Contrairement à Zaydou Youssouf et Arnaud Nordin, Nicolas Cozza ne pourra pas affronter la Suisse à Neuchâtel avec les Bleuets demain à 19h00 (à suivre en direct sur Canal Plus Sport). Titularisé à sept reprises cette saison par Michel Der Zakarian, le défenseur central gauche souffre selon la FFF d'une lésion du ligament croisé antérieur du genou droit contractée vendredi dernier contre la Géorgie. Le vainqueur de la Coupe Gambardella 2017 sera donc forfait ce dimanche à 17h00 dans le Chaudron.

Moukoudi privé de Guêpes

18/11/2019
Image
 

Alors qu'il avait été appelé en renfort par Antonio Conceiçao, Harold Moukoudi n'aura pas pris part aux deux matches des éliminatoires de la CAN 2021 de ce mois de novembre. Déjà absent de la feuille du match nul et vierge concédé à domicile par les Lions Indomptables mercredi face aux Requins Bleus du Cap Vert, le numéro 2 de l'ASSE n'a pas été retenu pour la victoire remportée hier par Cameroun sur le terrain des Guêpes du Rwanda. On aura noté la nouvelle titularisation en charnière centrale de Michael Ngadeu-Ngadjui, attendu dans dix jours avec La Gantoise dans le Chaudron (match à suivre en clair sur la chaîne RMC Story).

Puel ne transformera pas Bouanga en Debuchy

18/11/2019
Image
 

Dans la dernière édition du Progrès, Claude Puel explique qu'il ne transformera pas Denis Bouanga en Mathieu Debuchy.

"A Lille, j'ai formé Mathieu Debuchy milieu droit. Il a mangé des centres car il ne savait pas faire. C’est devenu l’un des meilleurs centreurs de France. Je lui ai dit : “Si tu veux passer un palier, rejoindre un très grand club et l’équipe de France, il faudra reculer d’un cran”. Au début, il n’était pas content mais je l’ai fait quand même. Il ne faut pas hésiter à bouger les gars de poste, ça peut les bonifier.

Denis Bouanga sur le côté d’une défense à quatre, ça serait du gâchis. Le rôle de piston lui donne une certaine structure de replacement. Ça lui permet d’avoir de l’espace et de se lâcher. Peut-être qu’il sera mieux comme ça que milieu latéral où il sera plus serré et aura moins la possibilité d’arriver lancé. On verra par la suite. Bouanga, ce n’est pas un joueur qu’on va transformer en latéral et je ne pense pas que lui le veuille."

Bouanga met un goal à l'Angola

17/11/2019
Image
 

Le Gabon a battu l'Angola 2-1 ce soir lors des éliminatoires de la CAN 2021. Auteur d'une excellente entame de match, Denis Bouanga a failli ouvrir le score dès la 8e minute de jeu mais il a trop croisé sa frappe du gauche. Mais le numéro 20 des Verts et des Panthères a profité d'une passe décisive de Pierre-Emerick Aubameyang pour inscrire le but du break juste avant la mi-temps. 

L'attaquant stéphanois, qui a momentanément dû quitter le terrain en se tenant l'épaule à la 54e après avoir pris  un gros taquet, a été à deux doigts de réaliser le doublé mais le portier des Palanca Negras a sorti d'une claquette son excellent coup franc à la 79e minute.

Les U18 claquent contre DOMTAC

17/11/2019



Darling Bladi, auteur du 2ème but (Photo de Thomas99)

Après deux défaites, les U18 de Sylvain Gibert se devaient de réagir à l'occsion de leur déplacement à La Tour de Salvagny où ils affrontaient le DOMTAC FC. Ils ont rempli leur mission en l'emportant sur le score de 3 à 1.

Les Verts ont eu quelques difficultés à entrer dans ce match, concédant deux occasions que Nabil Ouennas enrayait. Mais, au bout d'une dizaine de minutes, ils prenaient résolument le match en main. Cette domination se concrétisait rapidement : Keryan Merat récupérait le ballon assez haut, s'échappait sur un côté, fixait son adversaire à l'intérieur, et trouvait Jibril Othman qui éliminait son adversaire sur sa prise de balle avant de marquer. (0-1, 15ème).
Les Verts privaient leur adversaire de ballon, mais l'efficacité leur faisait défaut, à cause de mauvais choix et d'un manque d'application dans le dernier geste : ils négociaient mal un quatre contre deux, un centre en retrait était mal exploité par Jibril Othman  alors que le but était ouvert. 
Les Stéphanois se créaient d'autres occasions dès la reprise : Antoine Gauthier alertait Jibril Othman dans la profondeur, mais le gardien déviait le tir de ce dernier. Sur le corner qui suivait, les adversaires plaçaient un contre sur lequel Nabil Ouennas, puis Jessime Yahiaoui repoussaient les tirs des attaquants locaux qui parvenaient finalement à égaliser. (1-1, 56ème).  
Mais les Verts n'avaient pas le temps de douter, puisque deux minutes plus tard : Jordan Morel fixait en milieu de terrain, alertait en profondeur le latéral Darling Bladi, excentré, qui pénatrait dans la surface et glissait le ballon sous le gardien. (1-2, 58ème).
La suite du match était quelque peu débridée, les Verts n'affichant pas la maîtrise du premier acte et concédant des coups de pied arrêtés qui auraient pu être dangereux. En toute fin de rencontre, alerté dans la profondeur, Jibril Othman était déséquilibré par un défenseur adverse et obtenait un penalty qu'il transformait lui-même. (1-3, 90ème +4).

La composition : Ouennas - Yahiaoui (cap), Bouyadel, Christ N'Gongar, T.Diallo - N'Gongolo (M.Moueffek, 46ème), Morel (N'Gongolo, 80ème), Gauthier (Zarzour, 60ème) - Merat (N'Joya N'Gapout, 70ème), Othman, N'Joya N'Gapout (Bladi, 46ème ; Merat, 75ème).

La réaction de Sylvain Gibert : "Il était important de renouer avec la victoire après deux défaites. Notre début de match a été poussif, mais nous avons bien réagi et réalisé une bonne première mi-temps. Après l'ouverture du score, nous avons eu plusieurs occasions de faire le break, mais nous avons manqué d'efficacité devant le but, à au moins deux reprises. Au contraire, nous nous faisons contrer alors que nous venions d'avoir une belle occasion. Mais nous réagissons très vite pour reprendre l'avantage. La suite du match a été décousue et nous aggravons la mùarque en toute fin de rencontre sur penalty. Je suis satisfait de notre production en première mi-temps mais je déplore notre manque d'efficacité et surtout notre deuxième mi-temps compliquée, peut-être due au manque de fraîcheur de certains joueurs qui avaient participé à un match organisé par la Ligue en milieu de semaine."    

 

U15 : un résultat pas vilain !

17/11/2019



Lorenzo Bertrand, auteur du but (Photo de Thomas99)

Pour les U15 de Jean-Philippe Primard, c'était aujourd'hui le derby, disputé en banlieue. Un match attendu avec impatience, notamment chez nos vilains voisins qui, pour l'occasion, avaient fait descendre quelques uns de leurs joueurs opérant habituellement dans la catégorie supérieure. Mais, les Verts ne s'en sont pas laissé conter et ils ramènent un match nul tout à fait mérité (1-1).

La première mi-temps a été largement dominée par les Stéphanois qui se sont créés de très belles occasions, mais par maladresse aucune n'a abouti, ce qui fait que le score était nul et vierge au repos.

Dès la reprise, les Verts ouvraient la marque : sur une bonne passe glissée entre deux défenseurs, le gardien, en sortant, relâchait le ballon que Lorenzo Bertrand, en embuscade, poussait, du droit, dans le but vide. (0-1, 45ème).

Mais, dès lors, les vilains revenaient dans le match et parvenaient à égaliser : sur un ballon par-dessus la défense verte pas assez attentive, un attaquant s'échappait pour venir lober Noah Raveyre. (1-1, 60ème). 
Peu après, une barre suivie d'un poteau sauvaient les Stéphanois qui peinaient à porter le danger devant le but adverse. Dans le temps additionnel un vilain but était justement refusé, le ballon étant préalablement sorti des limites du terrain. Le match s'achevait donc sur ce score nul.

La composition : Raveyre - Gay, Benramdane, Jetishi, Makhloufi - J.Mouton, Cateland, Bertrand (Kies, 68ème), Kies (Meyer, 37ème ; Ali Ahamada 73ème) - Guechi, Pama (Legros, 54ème). 

La réaction de Jean-Philippe Primard : "Nous avons fait une très bonne première mi-temps et avons eu la mainmise sur ce début de match. Nous avons au moins cinq occasions nettes que le gardien repousse. Nous n'avons pas été assez adroits pour mettre nos tirs hors de portée de ce gardien que nous avons fait briller. Ce but que nous n'avions pas marqué, nous allons l'inscrire dès la reprise avant que les Lyonnais ne reviennnent dans le match et nous inquiètent quelque peu dans les vingt dernières minutes où ils ont été dominateurs. Disons que j'ai un sentiment mitigé sur cette rencontre que nous aurions dû plier avant le repos avec deux buts d'avance, mais que nous avons failli perdre en fin de match. Globalement, je suis satisfait du résultat qui n'est pas illogique."  

Tshibuabua finit bronzé

17/11/2019
Image
 

Si elle a concédé l'ouverture du score ce soir à Brasilia, l'équipe de France U18 a remporté 3-1 le match pour la troisième place de la Coupe du Monde U17 aux dépens des Pays-Bas grâce à un triplé de l'attaquant parisien Arnaud Kalimuendo. Marvin Tshibuabua sera resté pour la sixième fois du tournoi sur le banc, Jean-Claude Giuntini lui ayant encore préféré Chrislain Matsima (Monaco) et Nianzou Kouassi (QSG). Pour rappel, le défenseur central stéphanois aura  quand même joué au Brésil le match pour du beurre contre Haïti.

Les filles accrochées à Lille

17/11/2019
Image
 

Vous avez pu suivre la rencontre en direct sur le compte twitter LOSC Féminines : victorieuses lors des 8 premières journées de D2, les Amazones ont été tenues en échec 2-2 au Domaine de Luchin cet après-midi lors de la 9e. Kelly Gago, qui avait ouvert le score en début de match, a permis aux Vertes de rester invaincues en égalisant à la 82e minute. Les protégées de Jérôme Bonnet restent en tête mais ne le seraient plus si les Havraises avaient pu jouer et gagner leur match à domicile contre Arras, match qui a été reporté.

Enjoué, Hautbois !

17/11/2019
Image
 

Auteur du livre "Stade Rennais, épopée 2019, l’incroyable saison des Rouge et Noir", Yohann Haubtois s'enflamme dans la dernière du quotidien Ouest-France.

"Je pense que des gamins sont nés avec ce Stade Rennais de la saison 2018-2019. Et ce ne sont pas pour autant des footix. Ils ont 8, 9, 10 ans… Moi, à 10 ans, c’était Rennes – Beauvais... Là, ils naissent avec une Coupe de France. Tu es peut-être parti pour dix ans avec ces gamins-là, si tu ne fais pas n’importe quoi. Et cette transmission va se poursuivre. Toutes proportions gardées, ça s’est passé à Saint-Etienne. Des mecs qui ont 25 ans parlent de 1976, raconté par leur père."

Aucun jaune chez les Canaris

17/11/2019
Image
 

Pour la deuxième fois de la saison (la première était à Lille), les Verts n'ont pris aucun carton dimanche dernier à Nantes. Wesley Fofana, Timothée Kolodziejczak, Zaydou Youssouf et Wahbi Khazri restent néanmoins sous la menace d'une suspension, comme l'atteste l'incontournable tableau des cartons mis à jour par le potonaute ozzy.

 

Guy Roux, des Verts et Dewaere

17/11/2019
Image
 

Dans Le Journal du Centre, Guy Roux replonge dans ses souvenirs de Coupe de France.

"En 1977, on avait joué Saint-Étienne. Des gens ont fait la queue à 8 heures du matin pour finir par avoir leur place à midi. Au stade, il y avait 3 000 places assises, mais il y avait 13 000 spectateurs ! Il y en avait partout, jusque dans les arbres pour voir les Verts à quelques jours de leur match retour à Liverpool. On avait été héroiques en faisant 0-0 et au retour on avait perdu 3-1 à Geoffroy-Guichard. Nous avons été qualifiés sept minutes car Serge Mésonès avait égalisé.

1979, c’est notre grande année en Coupe. Ça s’est déclenché à l’automne car on a tourné le film Coup de tête. Patrick Dewaere était déjà dépressif à l’époque et on m’avait demandé que les joueurs le sortent pendant les deux semaines de tournage à Auxerre. Ça avait mobilisé l’équipe. Pourtant, le parcours en Coupe était mal parti avec une qualification aux tirs au but, à Chartres. On a ensuite sorti Montpellier, Lille et Strasbourg, et en aller-retour ! On essayait de les endormir en disant qu’on était diminué. Puis on défendait bien et on contrait."

Crédit photo : Jérémie Fulleringer

Roro veut plus de trams

17/11/2019
Image
 

Comme le rapporte la dernière édition du Progrès, Roland Romeyer était hier à l'inauguration de la troisième ligne de tramway de Saint-Etienne, qui dessert le stade Geoffroy-Guichard.

"Le président du directoire de l’ASSE a dit qu'il espérait "plus de rames et une fréquence plus importante" lors des matchs des Verts, afin d’inciter les supporters à accéder au Chaudron en tram plutôt qu’en voiture. Renseignements pris auprès de la Stas, Roland Romeyer peut être rassuré : "Une dizaine de rames supplémentaires seront injectées pour les sorties de matchs. Un flyer est en cours d’élaboration", nous ont indiqué les services de la société de transport."

Beric laisse béton face aux Lettons

16/11/2019
Image
 

Robert Beric n'était pas sur la feuille du match remporté ce samedi par la Slovénie (1-0) contre la Lettonie. S'il a bien rejoint sa sélection après la victoire des Verts à Nantes, le numéro 27 de l'ASSE a dû déclarer forfait en raison de douleurs à la cuisse selon le site de la fédération slovène de football. Malgré le succès de ses compatriotes, Boby la pointe est éliminé de la course à l'Euro, la Pologne et l'Autriche ayant validé ce soir leur qualification.

Bajic sans trembler bat les Finlandais

16/11/2019
Image
 

Trois jours après avoir écrasé les Iles Féroé 5-0, Stefan Bajic a battu 2-0 la Finlande avec l'équipe de France U19 en début d'après-midi à Koge (Danemark) lors du deuxième match de qualification pour l'Euro 2020. Comme le rapporte le site de la FFF, le gardien stéphanois a réalisé une parade décisive à la 82e. Le protégé de Razik Nedder et de Jean-Luc Vannuchi affrontera le pays hôte mardi après-midi.

U19 : les Verts accrochent le leader

16/11/2019
Image
 

Vous avez pu suivre la rencontre en direct sur notre forum : les Verts ont accroché le leader montpelliérain cet après-midi dans l'Hérault lors de la 11e journée du championnat des U19 nationaux.

Dominateurs en première période, les Verts ont logiquement été récompensés à la 25e minute sur un parfait centre en retrait délivré côté gauche par Lucas Calodat pour Tyrone Tormin. Intenable, l'avant-centre stéphanois avait déjà failli ouvrir le score au bout de 90 secondes de jeu. Louis Mouton avait vu son tir dévié en corner du bout des gants par le portier pailladin à la 10e minute. Le dernier rempart du MHSC avait brièvement retardé l'échéance en repoussant une frappe à bout portant d'Abdoulaye Sidibe à la 23e. A la 36e, ce dernier a raté une belle occasion de faire le break en exploitant mal une mauvaise relance de la défense adverse. Contre le cours du jeu, les locaux ont égalisé sur un penalty concédé par Mathys Saban pour un pied haut.

Montpellier a profité d'une perte d'une perte de balle de Victor Petit consécutive à une passe de son capitaine Clément Roubat pour prendre l'avantage à la 51e. Moins convaincants dans le jeu en second période qu'en première, les Verts ont eu le mérite de s'accrocher et de revenir au score. Après que Mathys Saban a vu sa frappe enroulée claquée en corner par le gardien à la 76e, Tyrone Tormin a réalisé le doublé à la 85e sur une frappe puissante du droit légèrement déviée décochée à vingt bons mètres de la cage. Dans le temps additionnel, le gardien de Montpellier a failli marquer contre son camp sur un bon corner tiré par Victor Petit côté gauche, une minute après que Mathys Saban a réclamé en vain un péno sur un joli service de Louis Mouton.

La compo : Bourbia - Durivaux, Sow, Roubat, Calodat - Petit, Mouton, Gourna - Saban, Tormin (Lhery, 86), Sidibé (Messili, 63')

La réaction de Jean-Luc Dogon : "Je suis déçu car il y avait moyen de gagner ce match. On a encore donné des buts trops faciles. On fait une très bonne première mi-temps, on aurait dû avoir au moins deux buts d'avance à la pause mais on n'a pas été suffisamment précis dans le dernier geste. Sur le penalty, je ne suis pas sûr que la faute de Mathys soit dans la surface. On a eu moins de maîtrise en seconde période mais Montpellier n'a pas été très dangereux. On leur donne le deuxième but et on a des occases sur la fin. Je suis déçu pour les garçons car ils ont donné beaucoup. Il y avait de la cohésion. Mais je suis content de leur état d'esprit. Ils n'ont pas lâché. Ce n'est pas un mauvais résultat, on reste au contact, on n'est pas très loin de la tête."

Paga n'est pas le plus précoce

16/11/2019
Image
 

Souvent présenté dans les médias et dans les livres comme le joueur le plus précoce de l'histoire de la D1/L1, Laurent Paganelli est en réalité le deuxième selon le classement dévoilé hier par la LFP. On aura noté que 5 autres anciens Verts figurent dans le top 20.

1. Kalman Gerencseri - 15 ans, 7 mois, 12 jours avec le RC Lens
2. Laurent Paganelli - 15 ans, 10 mois, 5 jours avec l'ASSE
3. Joël Fréchet - 15 ans, 10 mois, 16 jours avec les vilains
4. Albert Rafetraniaina - 16 ans, 0 mois, 27 jours avec Nice
5. Willem Geubbels - 16 ans, 1 mois, 7 jours avec les vilains
6. Neal Maupay - 16 ans, 1 mois, 1 jours avec Nice
7. Anthony Garcia - 16 ans, 1 mois, 18 jours avec Monaco
8. Laurent Fournier - 16 ans, 1 mois, 24 jours avec les vilains
9. Rayan Cherki - 16 ans, 2 mois, 2 jours avec les vilains
10. Laurent Roussey - 16 ans, 2 mois, 6 jours avec l'ASSE
11. Richard Krawczyk - 16 ans, 3 mois, 8 jours avec Lens
12. Bilal Boutobba - 16 ans, 3 mois, 15 jours avec l'OM
13. Pedro Brazao - 16 ans, 3 mois, 21 jours avec Nice
14. Basile Boli - 16 ans, 3 mois, 27 jours avec Auxerre
15. Joël Henry - 16 ans, 3 mois, 30 jours avec Lille
16. Jacques Glassmann - 16 ans, 4 mois, 3 jours avec Strasbourg
17. Mbaye Niang - 16 ans, 4 mois, 5 jours avec Caen
18. Eduardo Camavinga - 16 ans, 4 mois avec Rennes
19. Michel Margottin - 16 ans, 5 mois, 2 jours avec Lens
20. Allan Saint-Maximin - 16 ans, 5 mois, 20 jours avec l'ASSE

Oukidja fan de Ruffier

16/11/2019
Image
 

Dans l'équipe type de la dernière journée de Ligue 1 aux côtés de Miguel Trauco et Denis Bouanga, le portier messin Alexandre Oukidja cite son homologue stéphanois dans la dernière édition de l'hebdomadaire lorrain La Semaine. "Stéphane Ruffier est imposant, propre et efficace, c’est le modèle à suivre."

Et dire que France Football classe le dernier rempart des Verts (5,3/10) avant-dernier au classement des gardiens de l'élite cette saison ! Selon l'autoproclamée "bible du football", Ruff' ne domine que le gardien angevin Ludovic Butelle (4,92) tandis que le Dijonnais Alferd Gomis (6,22) le Rémois Pedrag Rakkovic (6) et le Strasbourgeois Matz Sels sont sur le podium.

La bande à Moreau reste au chaud

16/11/2019
Image
 

La FFF a décidé hier de reporter la rencontre de la 12e journée des U17 nationaux qui devait opposer ce dimanche après-midi à Aimé-Jacquet les antépénultièmes stéphanois aux avant-derniers montferrandais.

Si les pros et les réservistes font également relâche ce week-end, les U19 défieront le leader montpelliérain cet après-midi dans l'Hérault, match à suivre en direct sur notre forum.

Manu claque en Martinique

16/11/2019
Image
 

A la peine en D2 italienne (2 buts en 10 matches pour Cosenza, 16e), Emmanuel Rivière (29 ans) a fêté hier à Fort-de-France sa première sélection en équipe du Martinique lors de la Concacaf Nations League.

Si l'ancien attaquant stéphanois a ouvert le score d'une belle frappe du droit dès la 5e minute de jeu, il a ensuite mangé une biscotte avant de céder sa place à la 53e, 12 minutes avant l'égalisation du Honduras.

Trauco perd contre la Colombie à Miami

16/11/2019
Image
 

Si le temps additionnel a souri à Zaydou Youssouf et Arnaud Nordin hier à Nancy contre la Géorgie, il a été fatal à Miguel Trauco la nuit dernière à Miami contre la Colombie.

Titulaire, le latéral gauche des Verts a failli délivrer une passe décisive à la 87e minute mais son astucieux coup franc n'a pas été exploité par Andy Polo. Los Cafeteros ont inscrit l'unique but de ce match amical à la 93e.

Youssouf et Nordin vainqueurs dans la douleur

15/11/2019
Image Image
 

Grâce à un penalty transformé à la 92e minute par l'attaquant du Celtic Odsonne Edouard, l'équipe de France Espoirs a battu la Géorgie 3-2 ce soir à Nancy.

Zaydou Youssouf (première sélection avec les Bleuets) et Arnaud Nordin (acclamé pour son retour à Marcel-Picot) sont entrés en jeu en même temps, à la 70e minute alors que le score était de 2-2.

Ils sont en tête de leur groupe des éliminatoires de l'Euro 2021 à l'instar d'Alexandros Katranis, titulaire et vainqueur (1-0) dans le même temps avec la Grèce en Ecosse, lui aussi grâce à un penalty inscrit dans le temps additionnel.

Le doublé de Wahbi contre la Libye

15/11/2019
Image
 

La Tunisie a écrasé 4-1 la Libye ce soir à Radès lors des éliminatoires de la CAN 2021. Titulaire, Wahbi Khazri a ouvert le score sur penalty en deux temps à la 33e minute.

Le numéro 10 des Verts et des Aigles de Carthage, qui n'avait plus joué en sélection depuis quatre mois, a clôturé le score à la 89e.

Nordin libéré

15/11/2019

nordin

Avant de retrouver avec les Bleuets, le stade Marcel Picot de Nancy, où il a joué en 2017/2018, Arnaud Nordin s'est confié au site Goal.

Sur ses débuts en équipe de France espoirs :

" C'est un départ idéal (1 but, 1 passe décisive). Je suis très content d'avoir pu honorer mes deux premières sélections. En plus, avec deux victoires. Tout était parfait.

Quand on nous accorde plus de confiance, on prend plus de risques, surtout à mon poste qui demande beaucoup de percussion. Aujourd'hui, je sens que je suis plus libéré et je pense que c'est ce qui peut me permettre de passer un palier."

Sur le début de saison des Verts :

"On a fait un début de saison mitigé collectivement. Individuellement, c'était positif même si je peux encore corriger quelques détails. Le fait d'être en sélection me fait plaisir. C'est un petit peu le fruit de mon travail.

Claude Puel n'a pas peur de mettre des jeunes, et franchement c'est bien. Tout le monde est concerné, il y a moins de statuts entre les anciens et les plus jeunes. Il n'y a pas de question d'âge à partir du moment où le joueur est performant. Il n'a pas peur de mettre certains cadres sur le banc parce qu'un autre est plus performant à l'instant T. Ça amène de la fraîcheur, beaucoup d'envie, et ça s'est vu sur les derniers matches."

Sur son passé à Nancy :

"Mon prêt a été vraiment bénéfique même si on a joué le maintien de bout en bout. Le faire à 19 ans, ça forge un mental. Ça va me permettre de relativiser sur certaines difficultées que je pourrai rencontrer à l'avenir."

 

Journée blanche pour les Verts

15/11/2019

Le site off a annoncé ce matin à la fois l'annulation de l'entraînement du jour, mais aussi du match amical prévu en fin d'après-midi à Andrézieux contre le Servette de Genève.

Souici ne se fait pas de souci

15/11/2019
Image
 

Sous contrat avec l'ASSE jusqu'en 2021 et prêté cette saison sans option d'achat au Servette de Genève, Rayan Souici se réjouit de retrouver les Verts à l'occasion du match amical programmé ce vendredi à 17h30 à l'Envol Stadium d'Andrézieux (en espérant qu'il sera maintenu malgré les fortes chutes de neige d'hier). Malgré le faible temps de jeu qu'Alain Geiger lui a octroyé cette saison (143 minutes), le milieu de terrain de 21 ans positive dans la dernière édition du Progrès. Extraits.

"Je découvre un championnat qui n’a rien à voir avec la France. Ça joue plus vertical. Pour les jeunes comme moi qui veulent progresser, c’est très bien. Les structures au Servette sont très professionnelles. Le coach m’a dit d’être patient. Je ne suis pas inquiet, il parle beaucoup avec moi. Je dois travailler deux fois plus aux entraînements pour être plus performant et quand ma chance viendra, il faudra que je la saisisse. Quand je peux regarder les matches des Verts, je le fais. Je suis également souvent en contact avec Arnaud Nordin."

Le Brésil élimine Marvin

15/11/2019
Image
 

Pays hôte de la Coupe du Monde U17, le Brésil a battu la France 3-2 la nuit dernière à Brasilia. Pour la cinquième fois depuis le début du tournoi, le Stéphanois Marvin Tshibuabua est resté sur le banc. Le défenseur central stéphanois, qui avait joué le match pour du beurre contre Haïti, devrait avoir du temps de jeu après-demain pour la petite finale contre les Pays-Bas, éliminés aux tirs au but par le Mexique.

Jorginho buteur et leader (2)

14/11/2019
Image
 

Solide leader du championnat bulgare avec Ludogorets, l'ancien flop offensif stéphanois Jorginho (24 ans) a marqué hier son premier but avec la slection de Guinée-Bissau, qui a battu 3-0 l'Eswatini (ex-Swaziland) lors des éliminatoires de la CAN 2021.

Bouanga avec les Panthères contre les Léopards (2)

14/11/2019
Image
 

Les Léopards de la République Démocratique du Congo ont été tenus en échec 0-0 par les Panthères du Gabon ce soir lors des éliminatoires de la CAN 2021. Moins en vue au Stade des Martyrs de Kinshasa qu'à la Beaujoire, Denis Bouanga a joué l'intégralité de la rencontre aux côtés de Pierre-Emerick Aubameyang, qui a raté la balle de match à la 87e. Les deux hommes tenteront de trouver le chemin des filets contre les Palancas Negras de l'Angola le 17 novembre à Franceville.

Partager