22 janvier 1984 : Naissance de Pathé Bangoura  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 23 Avril

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

23 avril 2004 : Istres 0-2 ASSE

C'était écrit: même son principal rival pour la montée ne pourra rien face à la grinta de cette ASSE là...

La fiche du match
Vendredi 23 Avril 2004 - Championnat de France de L2 - Stade Bernard-Bardin
33e journée: Istres 0-2 ASSE
Spectateurs: 3.200. Arbitre : M.Veissière

Buteurs: Mendy (16e), Sablé (51e) 

Istres : Weber - Dumolin, Thiam, Savry, Bochu (Kehiha 55e) - Le Grix (Maurel 46e), Leonardo, Hamel, Courtois (Rivière 64e) - Remy, Gravelaine. Entraîneur: Mehmed Bazdarevic
ASSE : Debec - Bridonneau, Hognon, Hernandez, Carteron - Sablé, Quaye, Hellebuyck - Marin (Citony 46e), Mendy, Gomis (Jau 88e). Entraîneur: Frédéric Antonetti





Les faits du match
Lors de la journée précédente, l'ASSE a pris la tête de la Ligue 2 au détriment d'Istres, l'équipe-surprise de cette saison de L2 2003-04, et justement les deux formations se retrouvent dans le désuet Stade Bardin pour le match au sommet de la 33e journée.



Le duel Marin-Dumolin fait rage sur le côté droit de l'attaque verte


Les supporters stéphanois nourrissent quelques inquiétudes au coup d'envoi, puisque Frédéric Antonetti doit se priver des services de Lilian Compan (meilleur buteur du club avec 16 réalisations), suspendu, ainsi que de ceux de Janot et Ilunga, blessés. Le coach corse titularise donc Fabien Debec dans les buts, Patrice Carteron dans le couloir gauche et le tout jeune Bafé Gomis en pointe. Il s'offre même le luxe de placer Fabrice Jau sur le banc, donnant ainsi du temps de jeu à Lawrence Quaye !
Dans les Bouches-du-Rhône, la partie se déroule de façon incroyablement positive. Fred Mendy ouvre le score dès la 16e minute, et de la tête s'il vous plaît (!) tandis que la défense verte repousse sans trop de mal les timides réactions des Provençaux. 


Lawrence Quaye à la lutte avec le Provençal Leonardo


Le break est même réussi au retour des vestiaires, sur un coup-franc du capitaine Sablé dévié par le mur (2-0, 52e). Les 800 fans stéphanois, massés sur un terre-plein derrière le but de Weber, peuvent faire la fête. L'ASSE vient alors d'empocher sa 20e victoire de la saison (sa 10e à l'extérieur !) et n'est plus qu'à deux petits points de l'accession en L1.



Ils ont dit
Frédéric Antonetti: "Bravo aux joueurs et à notre public. Au-delà de ce résultat, je voudrais dédier cette victoire à tous les gens qui travaillent à la formation. La majorité de l'équipe a été formée à l'ASSE. Le travail de fond paye toujours. J'ai la chance de travailler dans un club extraordinaire. Le public ne nous a jamais lâchés. J'ai eu aussi la chance que le Président Bompard ne me vire pas en cours de saison dernière alors que nous étions derniers. J'ai la chance que, les deux présidents, qui ont suivis, me fassent également confiance. La stabilité et le continuité, c'est toujours mieux. Enfin, j'ai la chance de diriger un groupe extraordinaire tant sur le plan sportif qu'humain. C'est vraiment une des mes plus belles années en tant qu'entraîneur."

Julien Sablé: "C'est une bonne victoire et une belle récompense pour notre groupe et le public. Nos supporters sont formidables. Ils nous suivent de partout. C'est leur montée à eux aussi. C'est fabuleux de jouer à Saint-Étienne. Je suis l'homme le plus heureux de la terre. J'ai beaucoup de réussite pour mon premier but en L2. Nous allons savourer ce succès. Pour notre public, nous avons envie d'aller encore plus loin. Nous essayerons de jouer le titre de champion dès samedi prochain, face à Angers"



Stéphane Hernandez s'impose devant le routard Gravelaine


Le saviez-vous ?
- L'ASSE et Istres rejoindront ensemble la L1 à la fin de la saison, en compagnie de Caen. Mais seuls les Stéphanois arriveront à se maintenir parmi l'élite lors de la saison suivante.

- Ce but est le seul et unique marqué par Julien Sablé (photo) durant les trois années que l'ASSE aura passé en L2. Il en inscrira 12 dans toute sa carrière en Vert.

- Lors de la saison suivante, Istres devra "recevoir" Saint-Etienne au Stade des Costières de Nîmes, Bernard-Bardin n'étant pas aux normes de la L1. Le score final sera d'ailleurs de 2-0 pour les Verts grâce à des buts de... Sablé et Mendy !

- Le jeune Bafé Gomis vit sa première saison en équipe 1 mais joue déjà ici son 11e match pro. En revanche, il ne s'agit que de sa 3e titularisation (il avait marqué dès la première, contre Valence)

- Beaucoup de faux amis chez ce FC Istres 2003-04: le buteur Remy n'est pas un futur vilain mais Jacques Rémy (l'ancien buteur de Pau), tandis que le jeune attaquant Rivière n'a pas été formé à l'ASSE (il s'appelle Yohann). En revanche, c'est bien Xavier Gravelaine qui évolue ici dans son 15e club. Il finira sa carrière l'année suivante à Sion.

- Désormais résident du stade Parsemain, Istres vivra mal sa promotion-relégation éclair en L1. Après un court séjour en National, le club provençal parviendra à revenir en L2 à l'issue de la saison 2008-09 avant de refaire le yoyo entre les deux étages.

par Dissident, le 23/04/2017

Ephéméride du 23 Avril


A venir

24/01/2018 18:30

[CdF] Troyes - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com