[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Junito
Messages : 1687
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 12:04
Microsoft développe des data centers sous-marins. 8|

https://www.futura-sciences.com/tech/ac ... ign=futura
Et c'est pas les seuls, Google a un projet du même type.

Cela facilite le refroidissement des serveurs et prolonge leur durée de vie grâce à une atmosphère appauvrie en oxygène. En association avec des éoliennes off-shore voire des hydroliennes, on peut imaginer que le bilan CO2 des data center puisse devenir négligeable si tant est que ca puisse être mis en oeuvre à grande échelle.

___
Messages : 17953
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 14:58
___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Je pense qu'il n'est pas inintéressant de considérer le fonctionnement du monde comme un écosystème, ou des groupes humains (des pays, voir de manière plus complexe des groupes de personnes dans des pays) sont en concurence pour l'accaparation des ressources. Concurence qui grâce à la technologie est maintenant tout azimuth et à haute intensité.

Comme dans tout écosystèmes du as des coopérations, au services de concurences.

Et en ce sens il n'est pas ridicule, d'éviter ce que Laurent Mermet appelait le "refoulement du distributif" et se rendre compte qu'on ne choisi pas nos guerres. Si les humains d'un coin du globe refusent de rentrer dans la guerre, ils seront balayés, comme l'est aujourd'hui un aborigène amazonien défendant sa forêt avec un arc, tirant sur un bulldozer.

Si on est objectivement contre la 5G, on se doit intellectuellement d'être contre le 4G, la 3g, le téléphone portable. On doit affirmer haut et clair que cette lutte pour l'accaparation des ressources ne nous interesse pas et donc que même les technologies actuelles, interdmétaires, low tech, n'existent que par cette concurence.

On a le droit de ne pas être d'accord, mais trouver le propos ridicule est assez faible. Il a une portée radicale, simple mais pas simpliste, l'humanité est dans une course folle, celui qui s'arrête se condamne (Reine Rouge de Keith Van Valen).
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.

Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...

Michel-Ange
Messages : 4908
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Junito a écrit :
15 sept. 2020, 14:58
Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 12:04
Microsoft développe des data centers sous-marins. 8|

https://www.futura-sciences.com/tech/ac ... ign=futura
Et c'est pas les seuls, Google a un projet du même type.

Cela facilite le refroidissement des serveurs et prolonge leur durée de vie grâce à une atmosphère appauvrie en oxygène. En association avec des éoliennes off-shore voire des hydroliennes, on peut imaginer que le bilan CO2 des data center puisse devenir négligeable si tant est que ca puisse être mis en oeuvre à grande échelle.
Pas mal.
Tu sais si AWS (Amazon) a aussi des projets de ce type en cours ?

Junito
Messages : 1687
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Tu risques d'être déçu ...

Grâce à son OPA sur la social démocratie puis le centre libéral, Macron a le cul gentiment posé sur le centre de gravité du monde politique français. La droite traditionnelle est pas très loin de rendre les armes et on peut facilement imaginer qu'un accord au moins tacite interviendra aux régionales pour laisser la droite exister confortablement au plan local tout en facilitant la réélection de Macron au plan national.

A gauche la victoire des écolo en trompe l'oeil aux municipales va créer l'illusion jusqu'au bout qu'un destin national leur est promis, et le combat de coq pour savoir qui mènera une liste d'union de la gauche finira probablement en une victoire à la pyrrhus (remember B. Hamon) qui dégoutera les électeurs de gauche rationnelle qui soit iront voter Macron, soit d'abstiendront.

A l'extrême droite Marine Le Pen est promise à se cogner une nouvelle fois à son plafond de verre, et même si la nièce pousse mémé dans les escaliers il est difficilement imaginable qu'elle puisse réunir une majorité de français sur une plateforme identitaire. En se recentrant elle peut néanmoins avoir une chance.

Alors bien sûr à 18 mois des élections il y a encore la place à la surprise, comme une candidature d'un personnage public en dehors des partis ou encore une crise sanitaire qui pourrait modifierait le corps électoral votant, mais 18 mois c'est très court, dans un an nous seront déjà dans une campagne qui promet d'être passionnante et déchirante.

rouge
Messages : 7766
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Junito a écrit :
15 sept. 2020, 15:23
___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Tu risques d'être déçu ...

Grâce à son OPA sur la social démocratie puis le centre libéral, Macron a le cul gentiment posé sur le centre de gravité du monde politique français. La droite traditionnelle est pas très loin de rendre les armes et on peut facilement imaginer qu'un accord au moins tacite interviendra aux régionales pour laisser la droite exister confortablement au plan local tout en facilitant la réélection de Macron au plan national.

A gauche la victoire des écolo en trompe l'oeil aux municipales va créer l'illusion jusqu'au bout qu'un destin national leur est promis, et le combat de coq pour savoir qui mènera une liste d'union de la gauche finira probablement en une victoire à la pyrrhus (remember B. Hamon) qui dégoutera les électeurs de gauche rationnelle qui soit iront voter Macron, soit d'abstiendront.

A l'extrême droite Marine Le Pen est promise à se cogner une nouvelle fois à son plafond de verre, et même si la nièce pousse mémé dans les escaliers il est difficilement imaginable qu'elle puisse réunir une majorité de français sur une plateforme identitaire. En se recentrant elle peut néanmoins avoir une chance.

Alors bien sûr à 18 mois des élections il y a encore la place à la surprise, comme une candidature d'un personnage public en dehors des partis ou encore une crise sanitaire qui pourrait modifierait le corps électoral votant, mais 18 mois c'est très court, dans un an nous seront déjà dans une campagne qui promet d'être passionnante et déchirante.
Électeurs de gauche votant Macron oxymoron :rougefaché:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

___
Messages : 17953
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Junito a écrit :
15 sept. 2020, 15:23
___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Tu risques d'être déçu ...

Grâce à son OPA sur la social démocratie puis le centre libéral, Macron a le cul gentiment posé sur le centre de gravité du monde politique français. La droite traditionnelle est pas très loin de rendre les armes et on peut facilement imaginer qu'un accord au moins tacite interviendra aux régionales pour laisser la droite exister confortablement au plan local tout en facilitant la réélection de Macron au plan national.

A gauche la victoire des écolo en trompe l'oeil aux municipales va créer l'illusion jusqu'au bout qu'un destin national leur est promis, et le combat de coq pour savoir qui mènera une liste d'union de la gauche finira probablement en une victoire à la pyrrhus (remember B. Hamon) qui dégoutera les électeurs de gauche rationnelle qui soit iront voter Macron, soit d'abstiendront.

A l'extrême droite Marine Le Pen est promise à se cogner une nouvelle fois à son plafond de verre, et même si la nièce pousse mémé dans les escaliers il est difficilement imaginable qu'elle puisse réunir une majorité de français sur une plateforme identitaire. En se recentrant elle peut néanmoins avoir une chance.

Alors bien sûr à 18 mois des élections il y a encore la place à la surprise, comme une candidature d'un personnage public en dehors des partis ou encore une crise sanitaire qui pourrait modifierait le corps électoral votant, mais 18 mois c'est très court, dans un an nous seront déjà dans une campagne qui promet d'être passionnante et déchirante.
C'est un scénario très probable mais cette fois, il aura pas mon vote, quel que soit l'adversaire. C'est tout.

ZDV
Messages : 1747
Enregistré le : 06 août 2009, 15:57

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ZDV »

___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.
Quoi qu'il arrive on est condamné ;)
La question est de savoir comment : avec des fourche contre des robots tueurs chinois, ou avec un rapport de force un peu moins asymétrique :)
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...
Ah mais philosophiquement, je pense que bien entendu la liberté n'existe pas (la vie faite de contrainte, des éléments, du rapport à l'autre etc.) et la démocratie un mythe justificateur de nos turpitudes (oui c'est injuste mais on est en démocratie. Oui c'est améliorable mais on y travaille etc.). IL n'y a pas d'intérêt commun, donc il ne peut y avoir de démocratie (toujours la dictature d'une majorité sur une minorité). Il y a une lutte pour capter l'énergie, pour la dissiper, faite de coopération au sein de groupes, en concurence entre eux. Tout le vivant fonctionne comme celà mais on est les seuls à pouvoir décupler ce principe tous azimuts et à s'extraire de bon nombre de régulation à cause à la technologie (qui est aussi l'objet de la concurence entre groupes obligeant une courses sans fin au risque de disparaitre).

Michel-Ange
Messages : 4908
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:02
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.
Quoi qu'il arrive on est condamné ;)
La question est de savoir comment : avec des fourche contre des robots tueurs chinois, ou avec un rapport de force un peu moins asymétrique :)
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...
Ah mais philosophiquement, je pense que bien entendu la liberté n'existe pas (la vie faite de contrainte, des éléments, du rapport à l'autre etc.) et la démocratie un mythe justificateur de nos turpitudes (oui c'est injuste mais on est en démocratie. Oui c'est améliorable mais on y travaille etc.). IL n'y a pas d'intérêt commun, donc il ne peut y avoir de démocratie (toujours la dictature d'une majorité sur une minorité). Il y a une lutte pour capter l'énergie, pour la dissiper, faite de coopération au sein de groupes, en concurence entre eux. Tout le vivant fonctionne comme celà mais on est les seuls à pouvoir décupler ce principe tous azimuts et à s'extraire de bon nombre de régulation à cause à la technologie (qui est aussi l'objet de la concurence entre groupes obligeant une courses sans fin au risque de disparaitre).
ZDV, tant que tu es par là, as-tu un avis sur l'agriculture de conservation des sols ? Par rapport au bio ?

ZDV
Messages : 1747
Enregistré le : 06 août 2009, 15:57

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ZDV »

Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:15
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:02
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.
Quoi qu'il arrive on est condamné ;)
La question est de savoir comment : avec des fourche contre des robots tueurs chinois, ou avec un rapport de force un peu moins asymétrique :)
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...
Ah mais philosophiquement, je pense que bien entendu la liberté n'existe pas (la vie faite de contrainte, des éléments, du rapport à l'autre etc.) et la démocratie un mythe justificateur de nos turpitudes (oui c'est injuste mais on est en démocratie. Oui c'est améliorable mais on y travaille etc.). IL n'y a pas d'intérêt commun, donc il ne peut y avoir de démocratie (toujours la dictature d'une majorité sur une minorité). Il y a une lutte pour capter l'énergie, pour la dissiper, faite de coopération au sein de groupes, en concurence entre eux. Tout le vivant fonctionne comme celà mais on est les seuls à pouvoir décupler ce principe tous azimuts et à s'extraire de bon nombre de régulation à cause à la technologie (qui est aussi l'objet de la concurence entre groupes obligeant une courses sans fin au risque de disparaitre).
ZDV, tant que tu es par là, as-tu un avis sur l'agriculture de conservation des sols ? Par rapport au bio ?
Le bio monopolise trop de surface au sol, rendement trop faible (en céréales). Ce serait idéal dans une france à 20 millions d'habitants :) L'urgence écologique serait de restaurer des zones sanctuaires de biodiversité, donc cultiver très intense sur de petites surfaces (et tous devenir quasi végétarien). Bien entendu ça n'aurra pas lieu.

Et le moindre mal est bien l'agriculture de conservation, rapidement les rendements seront proche des conventionnels, avec moins de pétrole, un peu plus de biodiversité et moins de phytos. L'équivalent en maraichage, le MSV (sol vivant), lui sera même plus performant que le maraichage conventionnel, avec moins de pétrole et plus de main d'oeuvre (réorienter les aides serait idéal.

Michel-Ange
Messages : 4908
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:19
Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:15
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:02
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.
Quoi qu'il arrive on est condamné ;)
La question est de savoir comment : avec des fourche contre des robots tueurs chinois, ou avec un rapport de force un peu moins asymétrique :)
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...
Ah mais philosophiquement, je pense que bien entendu la liberté n'existe pas (la vie faite de contrainte, des éléments, du rapport à l'autre etc.) et la démocratie un mythe justificateur de nos turpitudes (oui c'est injuste mais on est en démocratie. Oui c'est améliorable mais on y travaille etc.). IL n'y a pas d'intérêt commun, donc il ne peut y avoir de démocratie (toujours la dictature d'une majorité sur une minorité). Il y a une lutte pour capter l'énergie, pour la dissiper, faite de coopération au sein de groupes, en concurence entre eux. Tout le vivant fonctionne comme celà mais on est les seuls à pouvoir décupler ce principe tous azimuts et à s'extraire de bon nombre de régulation à cause à la technologie (qui est aussi l'objet de la concurence entre groupes obligeant une courses sans fin au risque de disparaitre).
ZDV, tant que tu es par là, as-tu un avis sur l'agriculture de conservation des sols ? Par rapport au bio ?
Le bio monopolise trop de surface au sol, rendement trop faible (en céréales). Ce serait idéal dans une france à 20 millions d'habitants :) L'urgence écologique serait de restaurer des zones sanctuaires de biodiversité, donc cultiver très intense sur de petites surfaces (et tous devenir quasi végétarien). Bien entendu ça n'aurra pas lieu.

Et le moindre mal est bien l'agriculture de conservation, rapidement les rendements seront proche des conventionnels, avec moins de pétrole, un peu plus de biodiversité et moins de phytos. L'équivalent en maraichage, le MSV (sol vivant), lui sera même plus performant que le maraichage conventionnel, avec moins de pétrole et plus de main d'oeuvre (réorienter les aides serait idéal.
La main d'œuvre agricole, on a bien vu que c'était pas évident à trouver.

thesnakke
Messages : 6129
Enregistré le : 11 juil. 2011, 23:36

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par thesnakke »

___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Vous pouvez développer ?

A l'heure actuelle à l'échelle mondiale malgré toute la bonne volonté du monde les comportements ne changeront jamais de manière suffisamment drastique pour inverser la tendance.
A partir de là il nous reste quoi ?

Je pense sincèrement que miser sur l'innovation et la technologie pour répondre aux enjeux environnementaux est la moins mauvaise approche ça ne signifie pas laisser tomber tout effort mais c'est sûrement pas sur le développement technologique qu'il faut raboter.

La 5G c'est pas juste pouvoir regarder Youporn avec un meilleur débit, c'est une techno qui va être utilisée dans l'industrie, dans le médical, dans des centaines de secteurs qui feront que demain la France ne sera pas à la rue et sera un minimum compétitive.

Alors je veux bien qu'on s'en tape, qu'on parte dans des délires décroissants et tout ça mais le jour où il faudra tout importer parce qu'en France on ne pourra plus produire, que ca coutera une blinde et qu'en plus on aura plus le respect de certaines normes, faudra pas venir pleurer.

Refuser en bloc la 5G je pige pas trop l'intérêt d'autant plus que les antennes 5G sont autrement plus évoluées que les 4G et in fine moins ou autant consommatrices en énergie.

C'est comme si quand internet est arrivé on avait dit, ha ouais mais non mais on a le minitel ca marche très bien ca sert à rien ce machin.
Je crois que je me suis coupé la gencive avec un grumeau cuit. C'est possible ou pas ?

thesnakke
Messages : 6129
Enregistré le : 11 juil. 2011, 23:36

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par thesnakke »

___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:35
Junito a écrit :
15 sept. 2020, 15:23
___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Tu risques d'être déçu ...

Grâce à son OPA sur la social démocratie puis le centre libéral, Macron a le cul gentiment posé sur le centre de gravité du monde politique français. La droite traditionnelle est pas très loin de rendre les armes et on peut facilement imaginer qu'un accord au moins tacite interviendra aux régionales pour laisser la droite exister confortablement au plan local tout en facilitant la réélection de Macron au plan national.

A gauche la victoire des écolo en trompe l'oeil aux municipales va créer l'illusion jusqu'au bout qu'un destin national leur est promis, et le combat de coq pour savoir qui mènera une liste d'union de la gauche finira probablement en une victoire à la pyrrhus (remember B. Hamon) qui dégoutera les électeurs de gauche rationnelle qui soit iront voter Macron, soit d'abstiendront.

A l'extrême droite Marine Le Pen est promise à se cogner une nouvelle fois à son plafond de verre, et même si la nièce pousse mémé dans les escaliers il est difficilement imaginable qu'elle puisse réunir une majorité de français sur une plateforme identitaire. En se recentrant elle peut néanmoins avoir une chance.

Alors bien sûr à 18 mois des élections il y a encore la place à la surprise, comme une candidature d'un personnage public en dehors des partis ou encore une crise sanitaire qui pourrait modifierait le corps électoral votant, mais 18 mois c'est très court, dans un an nous seront déjà dans une campagne qui promet d'être passionnante et déchirante.
C'est un scénario très probable mais cette fois, il aura pas mon vote, quel que soit l'adversaire. C'est tout.
Parce que tu préfères donner ton vote à une MLP qui pour le coup c'est une certitude sera bien pire ou à un EELV dont la première mesure sera de bannir les sapins de Noël et instaurer l'écriture inclusive partout.
On a pas le cul sorti des ronces...

Qu'on aime pas Macron je le conçois mais pour l'heure dans la configuration actuelle (qui peut certes changer) les alternatives sont franchement pas bandantes voire mêmes bien pires.
Je crois que je me suis coupé la gencive avec un grumeau cuit. C'est possible ou pas ?

baggio42
Messages : 10805
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Jpo a écrit :
15 sept. 2020, 00:13
baggio42 a écrit :
14 sept. 2020, 22:19
Quand bien même, un jour ou l'autre,il va bien falloir qu'ils se réveillent, non ?
Colonisés puis libérés grâce à leurs révolutions, puis ils retombent dans des dictatures.
Je n'irai pas jusqu'au discours de Sarkozy.Mais cette faculté à croire que tout est écrit, tracé n'encourage pas à se poser des questions, à se révolter.
Quand aux problèmes inhérents à ce continent, j'aimerai savoir lesquels ?
En Asie, tout est facile ?
En Amérique du Sud ? Au Canada ?
Au lieu de toujours se plaindre, qu'ils agissent !
Je ne sais pas si tu réalises l'horreur que tu viens de dire, je pense que non au vu de tes nombreuses autres interventions sur le forum, mais là j'ai bondi de ma chaise. Je suis désolé, mais ça me rend fou de lire des choses pareilles. Tu crois qu'ils t'ont attendu pour "se réveiller" ??? Va discuter un peu avec les réfugié-e-s de ce qu'ils et elles ont vécu, des raisons qui les ont fait quitter leur pays. J'ai accueilli plusieurs personnes venant de différents pays d'Afrique (Angola, Guinée...) et plusieurs d'entre elles ont fui pour éviter un emprisonnement inévitable en raison de leur participation à des manifestations souhaitant la destitution des dictateurs en place. Tu imagines donc bien que dans ces conditions, compliqué d'obtenir gain de cause.

Puis ensuite, ça a été le classique : voyage pendant plusieurs années, traversée du désert en partie à pied, traversée de la Méditerranée, exploitation dans les cultures espagnoles (facile de faire du bio pas cher dans ces conditions) et arrivée en France où, à moins de sauver un gamin d'une chute du quatrième étage, on considère qu'on n'a aucun intérêt à accepter ta demande d'asile... Donc stop aux discours horrifiants tels que celui-ci, le peuple africain aura de grandes chances de s'en sortir correctement le jour où on lui foutra la paix et où on le laissera décider de son avenir sans faire de l'ingérence à tout va, en prenant pour prétexte la grande humanité de nos belles démocraties.
L'horreur est de leur faire croire que c'est meilleur ailleurs.
J'ai beaucoup de respect pour toi mais tu réagis à une situation.
C'est fou de dire cela mais si ils n'avaient pas ce mirage occidental, ils feraient la révolution à coup sûr.
Il y a eu des cas avant.
Les roumains avec l'autre taré des carpates.
L'Afrique du Sud .Et bien d'autres...

A titre d'exemple en 2100, le Nigeria sera le pays le plus peuplé du monde derrière l'Inde avec 790 millions d'habitants. Tu fais quoi ? T'accueille tout le monde ?
Porte de la Chapelle à Paris ?

Le Rwanda qui était un des pays les pires d'Afrique devient un exemple.
Le tourisme confidentiel permet une élévation du niveau de vie.
La Tanzanie aussi.
Je ne détiens pas la vérité, mais toi non plus !
Il faut investir là bas et pas piller, on est d'accord.
Mais portes ouvertes non !

baggio42
Messages : 10805
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

thesnakke a écrit :
15 sept. 2020, 16:55
___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Vous pouvez développer ?

A l'heure actuelle à l'échelle mondiale malgré toute la bonne volonté du monde les comportements ne changeront jamais de manière suffisamment drastique pour inverser la tendance.
A partir de là il nous reste quoi ?

Je pense sincèrement que miser sur l'innovation et la technologie pour répondre aux enjeux environnementaux est la moins mauvaise approche ça ne signifie pas laisser tomber tout effort mais c'est sûrement pas sur le développement technologique qu'il faut raboter.

La 5G c'est pas juste pouvoir regarder Youporn avec un meilleur débit, c'est une techno qui va être utilisée dans l'industrie, dans le médical, dans des centaines de secteurs qui feront que demain la France ne sera pas à la rue et sera un minimum compétitive.

Alors je veux bien qu'on s'en tape, qu'on parte dans des délires décroissants et tout ça mais le jour où il faudra tout importer parce qu'en France on ne pourra plus produire, que ca coutera une blinde et qu'en plus on aura plus le respect de certaines normes, faudra pas venir pleurer.

Refuser en bloc la 5G je pige pas trop l'intérêt d'autant plus que les antennes 5G sont autrement plus évoluées que les 4G et in fine moins ou autant consommatrices en énergie.

C'est comme si quand internet est arrivé on avait dit, ha ouais mais non mais on a le minitel ca marche très bien ca sert à rien ce machin.
Si chaque pays était seul, sans lien, pourquoi pas...
Mais là nous sommes tous sur le même bateau.
On ferme les frontières et on vit en vase clos.
A la limite...et on fait rentrer les devises avec le tourisme..Qui va suivre ? Quid de l'industrie ?

Michel-Ange
Messages : 4908
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

baggio42 a écrit :
15 sept. 2020, 17:14
thesnakke a écrit :
15 sept. 2020, 16:55
___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Vous pouvez développer ?

A l'heure actuelle à l'échelle mondiale malgré toute la bonne volonté du monde les comportements ne changeront jamais de manière suffisamment drastique pour inverser la tendance.
A partir de là il nous reste quoi ?

Je pense sincèrement que miser sur l'innovation et la technologie pour répondre aux enjeux environnementaux est la moins mauvaise approche ça ne signifie pas laisser tomber tout effort mais c'est sûrement pas sur le développement technologique qu'il faut raboter.

La 5G c'est pas juste pouvoir regarder Youporn avec un meilleur débit, c'est une techno qui va être utilisée dans l'industrie, dans le médical, dans des centaines de secteurs qui feront que demain la France ne sera pas à la rue et sera un minimum compétitive.

Alors je veux bien qu'on s'en tape, qu'on parte dans des délires décroissants et tout ça mais le jour où il faudra tout importer parce qu'en France on ne pourra plus produire, que ca coutera une blinde et qu'en plus on aura plus le respect de certaines normes, faudra pas venir pleurer.

Refuser en bloc la 5G je pige pas trop l'intérêt d'autant plus que les antennes 5G sont autrement plus évoluées que les 4G et in fine moins ou autant consommatrices en énergie.

C'est comme si quand internet est arrivé on avait dit, ha ouais mais non mais on a le minitel ca marche très bien ca sert à rien ce machin.
Si chaque pays était seul, sans lien, pourquoi pas...
Mais là nous sommes tous sur le même bateau.
On ferme les frontières et on vit en vase clos.
A la limite...et on fait rentrer les devises avec le tourisme..Qui va suivre ? Quid de l'industrie ?
On veut pas des touristes, de surcroit.

___
Messages : 17953
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

thesnakke a écrit :
15 sept. 2020, 16:58
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:35
Junito a écrit :
15 sept. 2020, 15:23
___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Tu risques d'être déçu ...

Grâce à son OPA sur la social démocratie puis le centre libéral, Macron a le cul gentiment posé sur le centre de gravité du monde politique français. La droite traditionnelle est pas très loin de rendre les armes et on peut facilement imaginer qu'un accord au moins tacite interviendra aux régionales pour laisser la droite exister confortablement au plan local tout en facilitant la réélection de Macron au plan national.

A gauche la victoire des écolo en trompe l'oeil aux municipales va créer l'illusion jusqu'au bout qu'un destin national leur est promis, et le combat de coq pour savoir qui mènera une liste d'union de la gauche finira probablement en une victoire à la pyrrhus (remember B. Hamon) qui dégoutera les électeurs de gauche rationnelle qui soit iront voter Macron, soit d'abstiendront.

A l'extrême droite Marine Le Pen est promise à se cogner une nouvelle fois à son plafond de verre, et même si la nièce pousse mémé dans les escaliers il est difficilement imaginable qu'elle puisse réunir une majorité de français sur une plateforme identitaire. En se recentrant elle peut néanmoins avoir une chance.

Alors bien sûr à 18 mois des élections il y a encore la place à la surprise, comme une candidature d'un personnage public en dehors des partis ou encore une crise sanitaire qui pourrait modifierait le corps électoral votant, mais 18 mois c'est très court, dans un an nous seront déjà dans une campagne qui promet d'être passionnante et déchirante.
C'est un scénario très probable mais cette fois, il aura pas mon vote, quel que soit l'adversaire. C'est tout.
Parce que tu préfères donner ton vote à une MLP qui pour le coup c'est une certitude sera bien pire ou à un EELV dont la première mesure sera de bannir les sapins de Noël et instaurer l'écriture inclusive partout.
On a pas le cul sorti des ronces...

Qu'on aime pas Macron je le conçois mais pour l'heure dans la configuration actuelle (qui peut certes changer) les alternatives sont franchement pas bandantes voire mêmes bien pires.
Je crois que tout peut se tester, vu là où on est rendus. Trump/Bolsonaro/MLP sont certes des caricatures, mais dans le fond, ils ne font rien de très différent - il n'y a qu'une différence de degré, pas de nature.

Je suis comme ZDV : je pense que tout est foutu. Le peu de résilience qu'on pourra se créer, il ne sera qu'à des échelles micro. Mes discours sont exactement le cri réflexe et inutile du corps quand la peur ou la douleur le subjuguent. D'une certaine maniere, je vous envie votre aveuglement.

Faiseur de Tresses
Messages : 14640
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:22
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:19
Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:15
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:02
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.
Quoi qu'il arrive on est condamné ;)
La question est de savoir comment : avec des fourche contre des robots tueurs chinois, ou avec un rapport de force un peu moins asymétrique :)
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...
Ah mais philosophiquement, je pense que bien entendu la liberté n'existe pas (la vie faite de contrainte, des éléments, du rapport à l'autre etc.) et la démocratie un mythe justificateur de nos turpitudes (oui c'est injuste mais on est en démocratie. Oui c'est améliorable mais on y travaille etc.). IL n'y a pas d'intérêt commun, donc il ne peut y avoir de démocratie (toujours la dictature d'une majorité sur une minorité). Il y a une lutte pour capter l'énergie, pour la dissiper, faite de coopération au sein de groupes, en concurence entre eux. Tout le vivant fonctionne comme celà mais on est les seuls à pouvoir décupler ce principe tous azimuts et à s'extraire de bon nombre de régulation à cause à la technologie (qui est aussi l'objet de la concurence entre groupes obligeant une courses sans fin au risque de disparaitre).
ZDV, tant que tu es par là, as-tu un avis sur l'agriculture de conservation des sols ? Par rapport au bio ?
Le bio monopolise trop de surface au sol, rendement trop faible (en céréales). Ce serait idéal dans une france à 20 millions d'habitants :) L'urgence écologique serait de restaurer des zones sanctuaires de biodiversité, donc cultiver très intense sur de petites surfaces (et tous devenir quasi végétarien). Bien entendu ça n'aurra pas lieu.

Et le moindre mal est bien l'agriculture de conservation, rapidement les rendements seront proche des conventionnels, avec moins de pétrole, un peu plus de biodiversité et moins de phytos. L'équivalent en maraichage, le MSV (sol vivant), lui sera même plus performant que le maraichage conventionnel, avec moins de pétrole et plus de main d'oeuvre (réorienter les aides serait idéal.
La main d'œuvre agricole, on a bien vu que c'était pas évident à trouver.
Rappelle-nous donc le taux de chômage du pays s'il te plaît ?
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Faiseur de Tresses
Messages : 14640
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

___ a écrit :
15 sept. 2020, 17:50
D'une certaine maniere, je vous envie votre aveuglement.
Pas moi. Je préfère comprendre pourquoi je souffre ; et Loïc Perrin sait qu'on va souffrir. :triste1:
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Faiseur de Tresses
Messages : 14640
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

@thenakke

J'aimerai bien répondre à ton post, mais c'est quelque part déjà fait et tant que tu étiquettes certains argumentaires comme des "délires décroissants", on pourra pas discuter.

C'est même pas une question d'opinion, c'est une question de faits à constater.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

baggio42
Messages : 10805
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 17:42
baggio42 a écrit :
15 sept. 2020, 17:14
thesnakke a écrit :
15 sept. 2020, 16:55
___ a écrit :
15 sept. 2020, 14:25
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 10:30
Voilà tout est dit.

A bas Macron.
C'est vrai que c'est triste de voir un président de la république descendre aussi bas. En 2022, je m'en laverai les mains, et sans remords.
Vous pouvez développer ?

A l'heure actuelle à l'échelle mondiale malgré toute la bonne volonté du monde les comportements ne changeront jamais de manière suffisamment drastique pour inverser la tendance.
A partir de là il nous reste quoi ?

Je pense sincèrement que miser sur l'innovation et la technologie pour répondre aux enjeux environnementaux est la moins mauvaise approche ça ne signifie pas laisser tomber tout effort mais c'est sûrement pas sur le développement technologique qu'il faut raboter.

La 5G c'est pas juste pouvoir regarder Youporn avec un meilleur débit, c'est une techno qui va être utilisée dans l'industrie, dans le médical, dans des centaines de secteurs qui feront que demain la France ne sera pas à la rue et sera un minimum compétitive.

Alors je veux bien qu'on s'en tape, qu'on parte dans des délires décroissants et tout ça mais le jour où il faudra tout importer parce qu'en France on ne pourra plus produire, que ca coutera une blinde et qu'en plus on aura plus le respect de certaines normes, faudra pas venir pleurer.

Refuser en bloc la 5G je pige pas trop l'intérêt d'autant plus que les antennes 5G sont autrement plus évoluées que les 4G et in fine moins ou autant consommatrices en énergie.

C'est comme si quand internet est arrivé on avait dit, ha ouais mais non mais on a le minitel ca marche très bien ca sert à rien ce machin.
Si chaque pays était seul, sans lien, pourquoi pas...
Mais là nous sommes tous sur le même bateau.
On ferme les frontières et on vit en vase clos.
A la limite...et on fait rentrer les devises avec le tourisme..Qui va suivre ? Quid de l'industrie ?
On veut pas des touristes, de surcroit.
Ca va être compliqué...

Michel-Ange
Messages : 4908
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 18:09
Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:22
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:19
Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:15
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:02
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.
Quoi qu'il arrive on est condamné ;)
La question est de savoir comment : avec des fourche contre des robots tueurs chinois, ou avec un rapport de force un peu moins asymétrique :)
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...
Ah mais philosophiquement, je pense que bien entendu la liberté n'existe pas (la vie faite de contrainte, des éléments, du rapport à l'autre etc.) et la démocratie un mythe justificateur de nos turpitudes (oui c'est injuste mais on est en démocratie. Oui c'est améliorable mais on y travaille etc.). IL n'y a pas d'intérêt commun, donc il ne peut y avoir de démocratie (toujours la dictature d'une majorité sur une minorité). Il y a une lutte pour capter l'énergie, pour la dissiper, faite de coopération au sein de groupes, en concurence entre eux. Tout le vivant fonctionne comme celà mais on est les seuls à pouvoir décupler ce principe tous azimuts et à s'extraire de bon nombre de régulation à cause à la technologie (qui est aussi l'objet de la concurence entre groupes obligeant une courses sans fin au risque de disparaitre).
ZDV, tant que tu es par là, as-tu un avis sur l'agriculture de conservation des sols ? Par rapport au bio ?
Le bio monopolise trop de surface au sol, rendement trop faible (en céréales). Ce serait idéal dans une france à 20 millions d'habitants :) L'urgence écologique serait de restaurer des zones sanctuaires de biodiversité, donc cultiver très intense sur de petites surfaces (et tous devenir quasi végétarien). Bien entendu ça n'aurra pas lieu.

Et le moindre mal est bien l'agriculture de conservation, rapidement les rendements seront proche des conventionnels, avec moins de pétrole, un peu plus de biodiversité et moins de phytos. L'équivalent en maraichage, le MSV (sol vivant), lui sera même plus performant que le maraichage conventionnel, avec moins de pétrole et plus de main d'oeuvre (réorienter les aides serait idéal.
La main d'œuvre agricole, on a bien vu que c'était pas évident à trouver.
Rappelle-nous donc le taux de chômage du pays s'il te plaît ?
Ouais, fainéants de chômistes ! :mrgreen:

baggio42
Messages : 10805
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 19:34
Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 18:09
Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:22
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:19
Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:15
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:02
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.
Quoi qu'il arrive on est condamné ;)
La question est de savoir comment : avec des fourche contre des robots tueurs chinois, ou avec un rapport de force un peu moins asymétrique :)
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...
Ah mais philosophiquement, je pense que bien entendu la liberté n'existe pas (la vie faite de contrainte, des éléments, du rapport à l'autre etc.) et la démocratie un mythe justificateur de nos turpitudes (oui c'est injuste mais on est en démocratie. Oui c'est améliorable mais on y travaille etc.). IL n'y a pas d'intérêt commun, donc il ne peut y avoir de démocratie (toujours la dictature d'une majorité sur une minorité). Il y a une lutte pour capter l'énergie, pour la dissiper, faite de coopération au sein de groupes, en concurence entre eux. Tout le vivant fonctionne comme celà mais on est les seuls à pouvoir décupler ce principe tous azimuts et à s'extraire de bon nombre de régulation à cause à la technologie (qui est aussi l'objet de la concurence entre groupes obligeant une courses sans fin au risque de disparaitre).
ZDV, tant que tu es par là, as-tu un avis sur l'agriculture de conservation des sols ? Par rapport au bio ?
Le bio monopolise trop de surface au sol, rendement trop faible (en céréales). Ce serait idéal dans une france à 20 millions d'habitants :) L'urgence écologique serait de restaurer des zones sanctuaires de biodiversité, donc cultiver très intense sur de petites surfaces (et tous devenir quasi végétarien). Bien entendu ça n'aurra pas lieu.

Et le moindre mal est bien l'agriculture de conservation, rapidement les rendements seront proche des conventionnels, avec moins de pétrole, un peu plus de biodiversité et moins de phytos. L'équivalent en maraichage, le MSV (sol vivant), lui sera même plus performant que le maraichage conventionnel, avec moins de pétrole et plus de main d'oeuvre (réorienter les aides serait idéal.
La main d'œuvre agricole, on a bien vu que c'était pas évident à trouver.
Rappelle-nous donc le taux de chômage du pays s'il te plaît ?
Ouais, fainéants de chômistes ! :mrgreen:
Ils n'ont qu'à traverser le champ :sivousme:

J.Zimako
Messages : 4533
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par J.Zimako »

ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:19
Michel-Ange a écrit :
15 sept. 2020, 16:15
ZDV a écrit :
15 sept. 2020, 16:02
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
J'entends l'argument. Cependant, en l'espèce, continuer la course folle, c'est aussi se condamner.
Quoi qu'il arrive on est condamné ;)
La question est de savoir comment : avec des fourche contre des robots tueurs chinois, ou avec un rapport de force un peu moins asymétrique :)
___ a écrit :
15 sept. 2020, 15:12
Et également nier la possibilité de la liberté et de la démocratie : si on n'a pas le choix...
Ah mais philosophiquement, je pense que bien entendu la liberté n'existe pas (la vie faite de contrainte, des éléments, du rapport à l'autre etc.) et la démocratie un mythe justificateur de nos turpitudes (oui c'est injuste mais on est en démocratie. Oui c'est améliorable mais on y travaille etc.). IL n'y a pas d'intérêt commun, donc il ne peut y avoir de démocratie (toujours la dictature d'une majorité sur une minorité). Il y a une lutte pour capter l'énergie, pour la dissiper, faite de coopération au sein de groupes, en concurence entre eux. Tout le vivant fonctionne comme celà mais on est les seuls à pouvoir décupler ce principe tous azimuts et à s'extraire de bon nombre de régulation à cause à la technologie (qui est aussi l'objet de la concurence entre groupes obligeant une courses sans fin au risque de disparaitre).
ZDV, tant que tu es par là, as-tu un avis sur l'agriculture de conservation des sols ? Par rapport au bio ?
Le bio monopolise trop de surface au sol, rendement trop faible (en céréales). Ce serait idéal dans une france à 20 millions d'habitants :) L'urgence écologique serait de restaurer des zones sanctuaires de biodiversité, donc cultiver très intense sur de petites surfaces (et tous devenir quasi végétarien). Bien entendu ça n'aurra pas lieu.

Et le moindre mal est bien l'agriculture de conservation, rapidement les rendements seront proche des conventionnels, avec moins de pétrole, un peu plus de biodiversité et moins de phytos. L'équivalent en maraichage, le MSV (sol vivant), lui sera même plus performant que le maraichage conventionnel, avec moins de pétrole et plus de main d'oeuvre (réorienter les aides serait idéal.
Les cultures agricoles pour la consommation humaine ne représentent que 6 à 10% des surfaces exploitées. Tout le reste (plus de 90%), c'est soit des pâturages pour l'élevage, soit de la culture pour nourrir le bétail.
Il y a peut-être moyen de rééquilibrer un peu les choses en diminuant l'élevage au profit la culture agricole et ainsi nourrir tout le monde. Mais bon, il faudrait accepter d'arrêter de bourrer son congélateur de viande et n'accepter de manger de la barbaque que 2 a 3 fois par semaine.

Rmq: l'agriculture de conservation c'est de l'agriculture bio soit dit en passant. Mais bon, si ça permet de faire passer la pillule aux réactionnaires de droite, appelez-ca comme il vous chante. :mrgreen:
Modifié en dernier par J.Zimako le 15 sept. 2020, 20:23, modifié 4 fois.

thesnakke
Messages : 6129
Enregistré le : 11 juil. 2011, 23:36

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par thesnakke »

Faiseur de Tresses a écrit :
15 sept. 2020, 18:14
@thenakke

J'aimerai bien répondre à ton post, mais c'est quelque part déjà fait et tant que tu étiquettes certains argumentaires comme des "délires décroissants", on pourra pas discuter.

C'est même pas une question d'opinion, c'est une question de faits à constater.
Même si je suis fondamentalement contre le principe de décroissance ne le prends pas mal, ce que je voulais dire par là c'est que la décroissance est un délire ou plutôt un fantasme car totalement impossible dans le monde dans lequel nous vivons.
Quand bien même la France prenait ce chemin la (alors même qu'on est l'un des pays européens les moins émetteurs de gaz a effet de serre) la différence de ce choix sur le résultat final au niveau mondial serait negligeable.

A partir de la soit tu décides d'entrer dans une phase de décroissance volontaire et tu mets des millions de français dans la merde et tu rétrogrades définitivement le peu de poids que peu avoir la France a l'international et pas seulement économiquement, soit tu embrasses l'évolution technologique et tu tentes d'en sortir quelque chose qui pourrait être une solution.

Une chose est sure, le salut viendra de la technologie et de l'innovation, pour les autres solutions c'est déjà trop tard
Je crois que je me suis coupé la gencive avec un grumeau cuit. C'est possible ou pas ?

Tylith
Messages : 7518
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Tylith »


Donc on est au stage 4.

Quel cynisme néanmoins, laisser planer le doute durant des années d'abord du changement climatique puis de l'influence de l'activité humaine sur celui-ci pour en venir dorénavant à cette conclusion.
Qu'est-ce que c'est pitoyable.
Ca me rappellerais presque cette article sur le recyclage et les mensonges éhontés de l'industrie : https://www.npr.org/2020/09/11/89769209 ... e-recycled

Verrouillé