séléctionnez une date pour un autre éphéméride

Une lanterne rouge à GG, c'est souvent une réjouissance pour les supporters.
Sauf quand la lanterne rouge, C'est l'ASSE...


La feuille de match
Samedi 20 octobre 1990 - Championnat de France de D1 - Stade Geoffroy Guichard
13e journée: ASSE 1-0 Cannes
Spectateurs: 8.799 - Arbitre: M. Vautrot

Buteur: Tibeuf (77e)

ASSE: G. Ceccarelli - J. Sivebaek, J.P. Cyprien, S. Kastendeuch, C. Deguerville - T. Courault, Y. Pouliquen, T. Laurey (A. Camara 68e), L. Moravcik - P. Tibeuf, D. Corroyer. Entraîneur: Christian Sarramagna
Cannes: M. Dussuyer - Z. Zidane, P. Dréossi, N. Nachtweih, P. Ferri - J.L. Sassus, J. Bray (A. Ravera 83e), E. Guérit, J.F. Daniel - G. Mengual (C. Micchiche 63e), A. Simba. Entraîneur: Boro Primorac



Les faits du match
1990, c’est l’année de l’arrivée dans le Forez d’un joueur slovaque qui va, six années durant, ravir le public stéphanois… Beaucoup plus que ses partenaires !
Avec le recrutement de Lubo, Cyprien, Laurey et Kastendeuch, le président Laurent affiche ses ambitions. La piteuse 15e place de l’exercice précédent doit être oubliée au plus vite.
Mais avant la réception de Cannes, les Verts sont dans une situation pour le moins inattendue. Avec un point en cinq matches, ils viennent de vivre l'une des séries les plus noires de l’histoire du club. Et c’est en fait chez la lanterne rouge du championnat que l’AS Cannes se déplace !

Le match, déjà crucial, se déroule devant une maigre assemblée et le spectacle n'est guère au rendez-vous. A la pause, les Verts n’ont toujours pas trouvé la faille et le doute ne semble pas vouloir quitter les travées de GG. Les minutes passent aussi Christian Sarramagna décide de donner un visage encore plus offensif à son équipe en faisant entrer le rapide attaquant Titi Camara à la place de Thierry Laurey.
L’option s’avère payante puisque moins de dix minutes plus tard, c'est d'abord Lubomir Moravcik qui place une tête puissante sur la barre de Dussuyer avant que le capitaine stéphanois Philippe Tibeuf (photo) ne reprenne d'une superbe tête plongeante un centre de Sivebaek et ne libère son équipe en inscrivant l’unique but du match.

Les Verts peuvent souffler, il ne sont plus derniers. Ils sont dix-neuvièmes…




Le Saviez-vous ?
- Au match retour, les Verts s'imposeront à nouveau sur le même score grâce à Dominique Corroyer. Ils échoueront finalement dans le ventre mou, à la 13e place non sans avoir dangereusement flirté avec la zone rouge jusque dans les dernières journées. Cannes réussira en revanche l'une des meilleures saisons de son histoire en terminant 4e !

- La plus large victoire de l’ASSE durant cette saison sera obtenue lors de la 18e journée face à Brest sur le score de 6-1, brève éclaircie dans un ciel nuageux. Au passage, c’est le fameux David Ginola qui inscrira l’unique but breton de cette rencontre.

- 4 ans plus tard, quasiment jour pour jour, l'ASSE s'imposera à nouveau à domicile 1-0 face à Cannes. Le buteur ? Ce diable de Titi Camara, toujours au club comme Deguerville. En revanche, aucun Cannois du jour ne sera là pour voir l'histoire begayer.

- Les joueurs de l’AS Cannes Jean-François Daniel et Patrice Ferri ont tous les deux été formés à l’ASSE et y ont joué ensemble de 1981 à 1987. Quant à Jean-Luc Sassus, le milieu cannois, il y évoluera une saison en 1997.

- Ce soir-là, le latéral droit cannois n’était autre qu'un jeune milieu de terrain promis à un grand avenir, un certain Zinédine Zidane...