séléctionnez une date pour un autre éphéméride

Dans l'histoire contemporaine de l'ASSE, Moravcik peut être considéré comme un héros.
Or un héros se doit toujours d'être là quand on a besoin de lui...


La fiche du match
Vendredi 30 octobre 1992 - Championnat de France de D1 - Stade Geoffroy-Guichard
13e journée: ASSE 1-0 Nantes
Spectateurs: 23.084 - Arbitre: Philippe Leduc

Buteur: Moravcik (25e)

ASSE: Bell, Deguerville, Cyprien, Kastendeuch, Gros, Bouquet, Chaintreuil, Passi, Moravcik, Tholot (Molnar 83e), E. Mendy (Primard 72e). Entraîneur: Jacques Santini
Nantes: Marraud, Le Dizet, Capron (Ziani 74e), Guyot, Karembeu, Ferri, Makélélé, Pédros, N'Doram, Ouédec, Loko (Lima 80e). Entraîneur: Jean-Claude Suaudeau



Les faits du match
En cette saison 1992-93, sur la route qui les conduira à la 7e place du classement en fin de saison, les Stéphanois voient se dresser l'obstacle nantais.
Les Canaris présentent cette saison-là une équipe rajeunie puisque Suaudeau incorpore beaucoup d'éléments issus du centre de formation de Loire-Atlantique. Plusieurs de ces jeunes joueurs, encore méconnus en 1992, auront bientôt un destin international avec plus (Karembeu, Makélélé) ou moins de réussite (Loko, Ouédec, Pédros). Néanmoins, les Nantais restent sur un bon début de saison et impressionnent déjà les observateurs par leur jeu léché.



Le kop nord pour l'entrée des 22 acteurs


Les Verts veulent faire tomber les Canaris pour rester maîtres dans leur antre de Geoffroy-Guichard. Pour y parvenir, l'entraîneur Jacques Santini aligne son équipe-type, avec notamment la solide charnière Cyprien-Kastendeuch, le duo de récupérateurs Bouquet-Chaintreuil et la doublette de meneurs de jeu Passi-Moravcik. Le stratège slovaque est d'ailleurs au centre de toutes les conversations dans les jours précédant la rencontre.
En effet, des rumeurs persistantes l'envoient déjà à Marseille où le président Tapie le désire ardemment. Les supporters des Verts retiennent leur souffle en espérant que le meilleur joueur forézien ne quitte pas l'ASSE. Pas déjà...



Mais que ferait-on sans Lubo ?


Moravcik va se charger lui-même de rassurer tout le monde dès la 25e minute de jeu. Il reçoit un excellente passe de Christophe Chaintreuil qui déséquilibre l'arrière-garde nantaise. A 20 mètres des cages de Marraud, légèrement décalé sur la droite, Moravcik décoche alors une frappe croisée puissante à ras de terre qui va se loger dans le petit filet. Imparable.
Pour célébrer son but, Lubo court alors en direction de la tribune officielle et embrasse ostensiblement l'écusson de l'ASSE sur son maillot.

Il n'ira jamais à Marseille...



Le Saviez-vous ?
- Lubomir Moravcik n'ira pas à Marseille et il restera même encore 4 saisons de plus à Saint-Etienne. Il découvrira ensuite des destinations aussi variées que Bastia, Duisbourg, Ichihara et Glasgow, où il sera là aussi considéré comme une légende par les fans du Celtic.

- Belle saison pour les Verts qui finiront 7e mais Nantes fera mieux: ils seront 5e à l'issue d'une saison qui ne connaîtra pas de vainqueur (l'OM étant déclassé suite à l'affaire OM-VA). Deux ans plus tard, ils seront champions de France.

- Au match retour, l'ASSE obtiendra un nul intéressant à la Beaujoire (0-0). Par contre, les Canaris viendront se venger à Geoffroy-Guichard en demi-finale de Coupe de France en fin de saison (0-1, but de Ouédec)

- Lubomir Moravcik aura joué pour la sélection tchécoslovaque puis la sélection slovaque lors de la scission du pays. Après avoir raccroché les crampons, il deviendra entraîneur en sa patrie, d'abord à Ruzomberok (TCH) puis à Zlate Moravce (SVK), en passant par la sélection nationale des U16 slovaques. Il est également agent FIFA.