Ruffier convoqué pour une mise à pied

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par osvaldopiazzolla »

Viva hate a écrit :
30 juil. 2020, 11:50
osvaldopiazzolla a écrit :
29 juil. 2020, 23:08
Viva hate a écrit :
29 juil. 2020, 17:49
osvaldopiazzolla a écrit :
29 juil. 2020, 16:57
Viva hate a écrit :
29 juil. 2020, 16:52
J'ajoute pour finir que le terme "licenciement" est impropre s'agissant d'une rupture de CDD; on parle plutôt de résiliation du contrat avant terme. Et seuls certains motifs limitativement énumérés par le législateur autorisent une telle rupture: commun accord/ inaptitude/ faute grave.
C'est la raison pour laquelle seule une faute d'une telle gravité pouvait être invoquée à l'encontre de la Ruff'
Parler de licenciement est une commodité de journaliste visant à se faire comprendre du plus grand nombre. Elle n'a pas de réalité juridique.
Néanmoins, en CDI comme en CDD, l'administration d'une sanction implique la convocation à entretien préalable. Point.
Je ne suis pas spécialiste du droit du travail, et il est bien possible que, dans le cas d'une confrontation aux prud'hommes, ça n'ait que peu d'incidence, mais un contrat de sportif professionnel n'est ni un CDD ni un CDI, il a un statut propre.
Non. Il s'agit bien d'un CDD, dit "d'usage", qui, comme tel, obéit aux règles prévues par le Code du travail, notamment en ce qui concerne les modalités de rupture. De ce point de vue, la Charte du foot professionnel est une sorte de convention de branche qui peut prévoir des aménagements plus favorables aux salariés, mais ces derniers demeurent dans les grandes largeurs soumis à la loi commune (= Code du travail).
Non. Le "CDD d'usage" n'est poas un CDD, c'est un contrat de travail avec moins de droits pour l'employé et plus de droits pour l'employeur par rapport à un CDD. Et le CDD d'usage a été remplacé par le "CDD spécifique" qui est encore pire.

https://theconversation.com/la-loi-sur- ... nt_1051937
Bien vu ! J'avais zappé le passage au CDD "spécifique" adopté pour les sportifs professionnels depuis la loi de 2015. Cela étant, il diffère très peu du CDD d'usage si ce n'est pour sa durée (il doit être conclu pour une durée minimale d'un an et maximale de 5 ans sauf dérogation) et sur le fait qu'il ne prévoit pas le versement d'une indemnité de précarité de fin de contrat.
S'agissant de multimillionnaires (en ce qui concerne en tout cas Ruffier), je ne pense pas qu'ils soient particulièrement à plaindre.
Oui j'ai dit dès le départ de ma remarque que çane changeait pas grand chose ici. (par contre, l'immense majorité des footablleurs professionnels n'est pas très riche et les contrats qu'ils signent sont pires que des CDD, grâce à cette loi, qui ets intervenue précisément pour défendre les employeurs parce que des employés attaquaient en justice des employeurs)
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

Nr14
Messages : 107
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 14:09
Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 13:20
Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 13:11
Viva hate a écrit :
30 juil. 2020, 12:17
C'est surtout que l'article applicable en l'espèce n'est pas celui cité. Il s'agit en fait de L. 1332-2, qui concerne la procédure disciplinaire, et qui prévoit simplement que la sanction ne peut être notifiée à l'intéressé moins d'un jour franc après l'entretien ni plus d'un mois à son issue.
Merci !!!
Et bien évidemment, rien sur le fait que le club ne pouvait pas communiquer ... Mais puisque c'est clair :mdr1:
bref :hello: 1 jour pour convocation pour sanction ou 2 jours pour éventuel licenciement ou rupture CDD , 6 jours, 15 jours, le club devait respecter au minimum cette durée, il a fait d'avantage pour bien réfléchir et n'a pas communiqué avant 6 jours au joueur, ou à la presse ou au pape, je m'en ca..gue :hehe: je ne doute pas qu'il ait respecté le droit point barre. quand à Ruffier si il change son comprtement il est bienvenu ce que je doute, si c'est pour nous pourrir le vestiaire autant qu'il parte d'une façon ou d'une autre, tout en respectant ses droits.
En résumé, tu as affirmé un truc dont tu ne savais rien.
Que le club ait pris plus de 2 jours pour réfléchir, c'est son droit et ça respecte le droit du travail, mais ça n'est pas vraiment logique avec la théorie défendue par plusieurs ici, à savoir que depuis le début le club savait qu'il n'allait pas licencier Ruffier.
Et c'est à cette théorie que je répondais.
y a pas de résumé. la version qui est de dire que le club pensait le "virer" puis a changé d'avis, je suis plutôt d'accord aussi, même si je n'ai et personne d'ailleurs a aucune info certaine là dessus. c'est crédible. concernant le droit du travail j'ai été DAF pendant 20 ans et j'ai hélas fait pas mal de licenciements alors je connais juste un peu les règles sans être juriste pour autant.

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 17:09
y a pas de résumé. la version qui est de dire que le club pensait le "virer" puis a changé d'avis, je suis plutôt d'accord aussi, même si je n'ai et personne d'ailleurs a aucune info certaine là dessus. c'est crédible. concernant le droit du travail j'ai été DAF pendant 20 ans et j'ai hélas fait pas mal de licenciements alors je connais juste un peu les règles sans être juriste pour autant.
Ben alors on est d'accord :super:
Mais du coup, pourquoi tu es venu me répondre "c'est le droit du travail, c'est clair, non ? " alors que ce n'était pas le cas ? :0

Nr14
Messages : 107
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 17:22
Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 17:09
y a pas de résumé. la version qui est de dire que le club pensait le "virer" puis a changé d'avis, je suis plutôt d'accord aussi, même si je n'ai et personne d'ailleurs a aucune info certaine là dessus. c'est crédible. concernant le droit du travail j'ai été DAF pendant 20 ans et j'ai hélas fait pas mal de licenciements alors je connais juste un peu les règles sans être juriste pour autant.
Ben alors on est d'accord :super:
Mais du coup, pourquoi tu es venu me répondre "c'est le droit du travail, c'est clair, non ? " alors que ce n'était pas le cas ? :0
je faisais surtout référence au temps à respecter entre l'entretien et la notification par écrit de la "sentence" , je pensais que tu aurais voulu qu'ils communiquent dès le jour de l'entretien ou même avant s'ils savaient ce qu'ils avaient décidé. j'ai l'impression qu'avec cette histoire de caméra video et pseudo blessure de Ruffier, ils se sont dit attention on va au mûr, donc stop.

brescia
Messages : 2017
Enregistré le : 30 mars 2010, 12:03
Localisation : loire (42)

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par brescia »

Kabigon a écrit :
29 juil. 2020, 22:16
Autre hypothèse, moins alambiquée que toutes ces grosses théories : Ruffier a fait amende honorable lors de l'entretien, l'eau avait coulé sous les ponts, Thuilot lui a fait savoir qu'il serait réintégré et lui se sont serré la pogne comme des bonhommes. Elle est pas belle mon histoire ? :mrgreen:
c'est surtout que c'est lourd toutes ces hypothèses...on ne sait rien et certainement pour toujours.
Lubo on t'aime ,on t'adore, ne part pas tu es magique !

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

brescia a écrit :
30 juil. 2020, 17:58
Kabigon a écrit :
29 juil. 2020, 22:16
Autre hypothèse, moins alambiquée que toutes ces grosses théories : Ruffier a fait amende honorable lors de l'entretien, l'eau avait coulé sous les ponts, Thuilot lui a fait savoir qu'il serait réintégré et lui se sont serré la pogne comme des bonhommes. Elle est pas belle mon histoire ? :mrgreen:
c'est surtout que c'est lourd toutes ces hypothèses...on ne sait rien et certainement pour toujours.
C'est vrai, mais comme on voudrait quand même bien savoir, alors on creuse les hypothèses, on met nos connaissances et/ou infos en commun pour essayer de savoir quelle hypothèse semble la plus crédible.

vertdu84
Messages : 2015
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:54

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par vertdu84 »

Loic est un grand défenseur.

Si Ruffier n'a eu que 6 jours de mise à pied c'est peut-être grâce à Loic qui l'a assisté lors de sa convocation en tant que délégué syndical ;)

rocvert
Messages : 1227
Enregistré le : 12 nov. 2019, 10:09

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rocvert »

vertdu84 a écrit :
30 juil. 2020, 18:25
Loic est un grand défenseur.

Si Ruffier n'a eu que 6 jours de mise à pied c'est peut-être grâce à Loic qui l'a assisté lors de sa convocation en tant que délégué syndical ;)
Loïc est un grand défenseur :super: Double sens très fin. :]

Asse of Spades
Messages : 18366
Enregistré le : 23 janv. 2006, 09:20
Localisation : 33 Acacia Avenue
Contact :

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Asse of Spades »

brescia a écrit :
30 juil. 2020, 17:58
Kabigon a écrit :
29 juil. 2020, 22:16
Autre hypothèse, moins alambiquée que toutes ces grosses théories : Ruffier a fait amende honorable lors de l'entretien, l'eau avait coulé sous les ponts, Thuilot lui a fait savoir qu'il serait réintégré et lui se sont serré la pogne comme des bonhommes. Elle est pas belle mon histoire ? :mrgreen:
c'est surtout que c'est lourd toutes ces hypothèses...on ne sait rien et certainement pour toujours.
Qu'est-ce que ça va être quand Ruffier aura récupéré sa place de n°1.
Image

rouge
Messages : 7635
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rouge »

vertdu84 a écrit :
30 juil. 2020, 18:25
Loic est un grand défenseur.

Si Ruffier n'a eu que 6 jours de mise à pied c'est peut-être grâce à Loic qui l'a assisté lors de sa convocation en tant que délégué syndical ;)
Blague
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 14:18
panenka a écrit :
30 juil. 2020, 14:03
Mon pauvre ami tu mélanges tout.
Moulin a couru pour prêter assistance à son partenaire qui allait être pris à parti par tous les parisiens, ce dont au passage Ruffier aurait été incapable. Tu l'as vu une fois courir pour aller défendre un coéquipier?
Contre Monaco en décembre 2017 Ruffier était à l'apogée de sa détresse psychologique qui a abouti à son pétage de plomb. ça couvait depuis quelques semaines et il ne maquait que le prétexte pour qu'il explose. Sa suspension puis le trève hivernale lui ont fait le plus grand bien.
Et aller, encore une affirmation mensongère. Voici encore une fois la preuve de la faiblesse de ton argumentation et de tes inventions toutes à charge contre Ruffier (je rappelle encore que tu dis l'aimer) :

Tu as raison, le grand avec un maillot noir numéroté 16 avec le nom RUFFIER inscrit dans le dos, c'est un usurpateur, ce n'est pas Ruffier. Comme les américains ne connaissant pas trop la L1, il n'y ont vu que du feu. Et comme tous les autres hormis toi sont c.ns, idem, ils n'ont pas remarqué la supercherie. Heureusement que toi, panneka, tu étais là pour rétablir la vérité ...

Bref, continue à t'enfoncer si tu le souhaites, moi je ne te réponds plus tant que tu continueras à tenir des propos mensongers, non documentés et pas fiables.
Ouais le stéphanois a eu le temps de se faire massacrer avant que Ruffier arrive: on voit tout de suite la différence avec Moulin.
Sur 400 matchs joués avec les Verts tu as réussi à trouve rune fois ou Ruffier est intervenu pour prêter main forte à ses coéquipiers: c'est bien. Si j'avais du temps à perdre je pourrais te trouver des dizaines d'autres situation où il n'a pas bougé.
Ton argumentaire est faiblard. Tu cherches à tous prix a excuser l'inexcusable: Ruffier a eu un mauvais comportement et doit en subir les conséquences.

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

rocvert a écrit :
30 juil. 2020, 14:38
Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 14:18
panenka a écrit :
30 juil. 2020, 14:03
Mon pauvre ami tu mélanges tout.
Moulin a couru pour prêter assistance à son partenaire qui allait être pris à parti par tous les parisiens, ce dont au passage Ruffier aurait été incapable. Tu l'as vu une fois courir pour aller défendre un coéquipier?
Contre Monaco en décembre 2017 Ruffier était à l'apogée de sa détresse psychologique qui a abouti à son pétage de plomb. ça couvait depuis quelques semaines et il ne maquait que le prétexte pour qu'il explose. Sa suspension puis le trève hivernale lui ont fait le plus grand bien.
Et aller, encore une affirmation mensongère. Voici encore une fois la preuve de la faiblesse de ton argumentation et de tes inventions toutes à charge contre Ruffier (je rappelle encore que tu dis l'aimer) :

Tu as raison, le grand avec un maillot noir numéroté 16 avec le nom RUFFIER inscrit dans le dos, c'est un usurpateur, ce n'est pas Ruffier. Comme les américains ne connaissant pas trop la L1, il n'y ont vu que du feu. Et comme tous les autres hormis toi sont c.ns, idem, ils n'ont pas remarqué la supercherie. Heureusement que toi, panneka, tu étais là pour rétablir la vérité ...

Bref, continue à t'enfoncer si tu le souhaites, moi je ne te réponds plus tant que tu continueras à tenir des propos mensongers, non documentés et pas fiables.
La vidéo suffit a démonter notre ami Panenka.
Ruffier a toujours été présent dans les moments importants. Chercher à le rabaisser, ce n'est pas digne d'un vrai fan des verts.
Ruffier évolue en marge du groupe depuis toujours. Pour celui qui l'observe au stade tu verras que son attitude est détachée des autres. Lorsqu'il y a rassemblement au milieu de la pelouse juste avant le coup d'envoie pour le dernier coup de motivation il en manque parfois un: et c’est toujours Ruffier. Alors Mic-Mic va peut-être trouver une vidéo où il était là et pas un autre mais ça ne change rien à la finalité de mon propos.
Alors on peut dire que cet élément seul ne veut rien dire, mais il est pour moi révélateur d'un état d'esprit qui lui porte préjudice aujourd'hui.
Étayer ses propos ce n'est pas prendre une vidéo parmi d'autres sur le net: ça c’est digne d'un journaliste de but qui a lui l'excuse de vouloir appâter le lecteur.

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

brescia a écrit :
30 juil. 2020, 17:58
Kabigon a écrit :
29 juil. 2020, 22:16
Autre hypothèse, moins alambiquée que toutes ces grosses théories : Ruffier a fait amende honorable lors de l'entretien, l'eau avait coulé sous les ponts, Thuilot lui a fait savoir qu'il serait réintégré et lui se sont serré la pogne comme des bonhommes. Elle est pas belle mon histoire ? :mrgreen:
c'est surtout que c'est lourd toutes ces hypothèses...on ne sait rien et certainement pour toujours.
Ce qui semble clair c'est que Puel ne compte plus sur lui.
Aujourd'hui si Moulin se blesse c'est Bajic joue joue.
Je suis convaincu que tant que le mercato ne sera pas fermé Ruffier ne sera jamais dans les 18 car Puel veut le pousser à partir pour libérer de la masse salariale.
Est-ce que la situation peut évoluer en cours de saison: je n'y crois pas trop.

rocvert
Messages : 1227
Enregistré le : 12 nov. 2019, 10:09

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rocvert »

panenka a écrit :
30 juil. 2020, 19:41
rocvert a écrit :
30 juil. 2020, 14:38
Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 14:18
panenka a écrit :
30 juil. 2020, 14:03
Mon pauvre ami tu mélanges tout.
Moulin a couru pour prêter assistance à son partenaire qui allait être pris à parti par tous les parisiens, ce dont au passage Ruffier aurait été incapable. Tu l'as vu une fois courir pour aller défendre un coéquipier?
Contre Monaco en décembre 2017 Ruffier était à l'apogée de sa détresse psychologique qui a abouti à son pétage de plomb. ça couvait depuis quelques semaines et il ne maquait que le prétexte pour qu'il explose. Sa suspension puis le trève hivernale lui ont fait le plus grand bien.
Et aller, encore une affirmation mensongère. Voici encore une fois la preuve de la faiblesse de ton argumentation et de tes inventions toutes à charge contre Ruffier (je rappelle encore que tu dis l'aimer) :

Tu as raison, le grand avec un maillot noir numéroté 16 avec le nom RUFFIER inscrit dans le dos, c'est un usurpateur, ce n'est pas Ruffier. Comme les américains ne connaissant pas trop la L1, il n'y ont vu que du feu. Et comme tous les autres hormis toi sont c.ns, idem, ils n'ont pas remarqué la supercherie. Heureusement que toi, panneka, tu étais là pour rétablir la vérité ...

Bref, continue à t'enfoncer si tu le souhaites, moi je ne te réponds plus tant que tu continueras à tenir des propos mensongers, non documentés et pas fiables.
La vidéo suffit a démonter notre ami Panenka.
Ruffier a toujours été présent dans les moments importants. Chercher à le rabaisser, ce n'est pas digne d'un vrai fan des verts.
Ruffier évolue en marge du groupe depuis toujours. Pour celui qui l'observe au stade tu verras que son attitude est détachée des autres. Lorsqu'il y a rassemblement au milieu de la pelouse juste avant le coup d'envoie pour le dernier coup de motivation il en manque parfois un: et c’est toujours Ruffier. Alors Mic-Mic va peut-être trouver une vidéo où il était là et pas un autre mais ça ne change rien à la finalité de mon propos.
Alors on peut dire que cet élément seul ne veut rien dire, mais il est pour moi révélateur d'un état d'esprit qui lui porte préjudice aujourd'hui.
Étayer ses propos ce n'est pas prendre une vidéo parmi d'autres sur le net: ça c’est digne d'un journaliste de but qui a lui l'excuse de vouloir appâter le lecteur.
Panenka, tu abuses. A vouloir avoir raison, on devient peu crédible. Ruffier est un super mec, il ne plait pas à tous mais c'est la vie. Ruffier, je l'aime bien mais si cela doit venir, cela finira.

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

rocvert a écrit :
30 juil. 2020, 19:46

Panenka, tu abuses. A vouloir avoir raison, on devient peu crédible. Ruffier est un super mec, il ne plait pas à tous mais c'est la vie. Ruffier, je l'aime bien mais si cela doit venir, cela finira.
Toi et Mic vous avez tord parce que vous êtes à côté du sujet.
Evidemment que toutes les infos que j'ai montrent que Ruffier c'est un super mec, mais là on parle du joueur de foot. Et dans le quotidien de l'entrainement et de la préparation il a toujours évolué à part, en marge du groupe. Il n'a jamais vu son statut remis en cause, ni même son entraineur appuyer sur ses lacunes.
Il s'est entêté dans une attitude négative et Puel étant psychorigide ça a clashé. Perso je le redoute depuis l'arrivée de Puel. Je pensais quand même que Ruffier finirait par se plier aux règles imposées par Puel.

nyme
Messages : 1176
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 11:33
Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 11:19
que le club avait initialement prévu de le mettre dehors pour faute et qu'ensuite il a revu sa copie je le pense aussi fortement, mais encore une fois le club n'avait pas le droit de communiquer avant la fin du délai légal. c'est clair non ?
Je pense que le club attends le mercato pour voir si Ruffier se cherche une porte de sortie mais sinon ensuite ils mettront fin à la "collaboration" d'une façon ou d'une autre . quite à payer son salaire jusqu'a la fin du contrat, il vaudra mieux négocier son départ et éviter sa présence néfaste dans les parages. A moins que la Ruff s'excuse et que tout rentre dans l'ordre mais je n'y crois pas.
Et c'est quoi le délai légal ? Et à partir de quand ? Et si le club n'a pas le droit de communiquer, il a quand même le droit et surtout le devoir d'en informer le principal intéressé, non ?

Il ne suffit pas de dire "c'est clair, non ?" pour que ça fasse de tes propos une vérité. Par contre si tu me donnes l'article du code du travail où il est écrit ceci, alors là ok.
Parce que pour l'instant, je n'ai rien trouvé qui allait dans ton sens dans la charte du football professionnel ...
Voici les étapes à respecter avant de prononcer une mise à pied disciplinaire ?
1. Convoquer le salarié à un entretien préalable à sanction.
Avant de prononcer la mise à pied disciplinaire du salarié, l'employeur doit le convoquer à un entretien préalable à sanction par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge.
Aucun fait fautif ne peut donner lieu à lui seul à l'engagement de poursuites disciplinaires au-delà d'un délai de 2 mois à compter du jour où l'employeur en a eu connaissance, à moins que ce fait ait donné lieu dans le même délai à l'exercice de poursuites pénales .
Article L1332-4 du Code du travail
Cette lettre doit indiquer (Articles L1332-1, L1332-2 et R1332-1 du Code du Travail) :
la date ;
l'heure ;
le lieu ;
l'objet de cet entretien ;
la possibilité pour le salarié d'être accompagné lors de l'entretien.

2. Recevoir le salarié en entretien préalable.
Au cours de l'entretien, l'employeur doit indiquer au salarié le motif de la sanction envisagée, en l'occurrence la mise à pied disciplinaire.
Il doit également recueillir les explications du salarié quant aux faits commis.
Ainsi, si l'employeur souhaite prononcer une mise à pied disciplinaire ou une autre sanction mais que celle-ci ne fait pas partie des sanctions prévues par le règlement intérieur de l'entreprise ou d'un accord de branche, l'employeur ne peut retenir une telle sanction à l'encontre d'un salarié (Cass. Soc. 26 octobre 2010 n°09-42740)

3. Choisir la sanction adéquate.
Après avoir reçu le salarié en entretien et recueilli ses explications, l'employeur doit choisir la sanction définitive.
Les explications du salarié peuvent faire changer d'avis l'employeur qui, au lieu de prononcer une mise à pied disciplinaire, peut envisager une sanction plus légère telle qu'un avertissement ?
Quoi qu'il en soit, la sanction retenue pour sanctionner le comportement du salarié doit être justifiée et proportionnée à la faute commise.
Si l'entreprise dispose d'un règlement intérieur, la sanction prise devra être prévue par le règlement intérieur applicable.
Si l'entreprise dépend d'un accord de branche, la sanction prise devra être prévue par cet accord.

4. Notifier la mise à pied disciplinaire au salarié.
Enfin, après avoir reçu le salarié en entretien préalable à sanction disciplinaire et choisi la sanction adéquate pour sanctionner son comportement, l'employeur doit notifier la sanction retenue au salarié.
La sanction retenue doit être motivée et préciser les griefs retenus à l'encontre du salarié pour sanctionner son comportement.
Article R1332-2 du Code du travail
À retenir :
Si l'employeur choisit de prononcer une mise à pied disciplinaire, la lettre de notification doit préciser la durée de celle-ci. Si tel n'est pas le cas, la sanction pourra être annulée et le salarié bénéficiera non seulement d'un rappel de salaire pour la période de référence, mais pourra également demander des dommages et intérêts.

La notification doit être faite par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge.
Il est impératif de respecter le délai légal de 48 H avant de notifier la sanction
En effet, la sanction ne peut intervenir moins de 2 jours ouvrables, ni plus d'un mois après le jour fixé pour l'entretien.
Tout cela pour bien comprendre la procédure et les délais.
A titre d'information, il est vrai que très souvent une mise à pied conservatoire débouche sur un licenciement pour faute grave ! Mais ce n'est pas écrit et le code du travail ne fait pas la relation entre les deux sanctions.
Avec (si je crois ce qui a filtré) les explications de Ruffier sur son retard et le recours aux caméras de surveillance.
Avec son excuse de mal au dos (peut-être accompagnée d'un arrêt ou d'un avis médical attestant celui-ci), la direction, si elle avait envisagé le licenciement pour faute grave (rien ne le dit sauf l'intitulé de la lettre (Article R1332-1 du Code du Travail) qui est restée confidentiel !), a tenu compte des explications de son salarié ! Mais ça, je n'en sais rien !

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

rocvert a écrit :
30 juil. 2020, 19:46
Panenka, tu abuses. A vouloir avoir raison, on devient peu crédible. Ruffier est un super mec, il ne plait pas à tous mais c'est la vie. Ruffier, je l'aime bien mais si cela doit venir, cela finira.
Non mais laisse faire rocvert.
Il affirme un truc, tu lui sors une vidéo qui lui démontre qu'il a tort. Alors il sort un autre truc, tu lui sors une nouvelle vidéo pour lui montrer qu'en core une fois il dit n'importe quoi.
Alors il te dit qu'il pourrait facilement te trouver des dizaines de vidéos qui étaieraient ces propos, mais qu'il n'en a pas le temps (pour info, j'ai trouvé chacune des vidéos postées en moins d'une minute).
Puis il finit en te disant que ton argument est faiblard alors que la seule chose qu'il trouve à répondre à tes messages, ce sont des mensonges.

Laisse le avec ses certitudes, il y a plein d'autres potonautes avec qui il est possible de discuter, même s'ils ont un avis différent.

Tryphôn
Messages : 3483
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Tryphôn »

Franchement vous vous prenez la tête pour une situation qui est limpide. Un nouveau coach veut changer de gardien pour développer son nouveau projet. Le gardien a qui il reste un an de contrat et qui ne retrouvera pas le même niveau de salaire à ce stade de sa carrière ne veut pas s'asseoir sur cet argent et avoir une liberté de choix sur sa future destination.

Maintenant, le jeu de Ruffier qui a pleinement raison sur le plan contractuel, c'est d'aller à l'entraînement et d'aller aux convocations avec l'équipe 2 jusqu'à la fin de saison. Si le club considère que sa présence est carrément nuisible, il lui payera ses salaires restants et le libérera de son contrat.

Franchement à fond avec le joueur. C'est un peu consternant cette attitude des clubs pros à vouloir pousser des joueurs sous contrat vers la sortie contre leur gré (Ruffier) ou à l'inverse faire pression sur un joueur pour le pousser à signer un contrat (Bamba)

brescia
Messages : 2017
Enregistré le : 30 mars 2010, 12:03
Localisation : loire (42)

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par brescia »

panenka a écrit :
30 juil. 2020, 19:45
brescia a écrit :
30 juil. 2020, 17:58
Kabigon a écrit :
29 juil. 2020, 22:16
Autre hypothèse, moins alambiquée que toutes ces grosses théories : Ruffier a fait amende honorable lors de l'entretien, l'eau avait coulé sous les ponts, Thuilot lui a fait savoir qu'il serait réintégré et lui se sont serré la pogne comme des bonhommes. Elle est pas belle mon histoire ? :mrgreen:
c'est surtout que c'est lourd toutes ces hypothèses...on ne sait rien et certainement pour toujours.
Ce qui semble clair c'est que Puel ne compte plus sur lui.
Aujourd'hui si Moulin se blesse c'est Bajic joue joue.
Je suis convaincu que tant que le mercato ne sera pas fermé Ruffier ne sera jamais dans les 18 car Puel veut le pousser à partir pour libérer de la masse salariale.
Est-ce que la situation peut évoluer en cours de saison: je n'y crois pas trop.
Comme tu prends la tête toi ! Tu es convaincu,les autres ont tord, tu es certain que....mais surtout tu gaves ! Voilà excuse moi pour ma franchise.
Lubo on t'aime ,on t'adore, ne part pas tu es magique !

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par osvaldopiazzolla »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 21:11
C'est surtout Camamr aet Diony qui posent leurs couilles sur la table et je me souviens qu'on sétait dit à l'époque qu'il fallait que çasoient les jeunes (+Diony) pour que l'équipe montre de la solidarité.... et faut admettre que le Stéphane y est allé aussi. Un point pour toi.
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par osvaldopiazzolla »

Mais la meilleure action c'est quand même Diony qui règle son compte à Strootman ! :super:
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

tu as raison
Messages : 1295
Enregistré le : 31 août 2011, 17:55

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par tu as raison »

brescia a écrit :
30 juil. 2020, 21:18
panenka a écrit :
30 juil. 2020, 19:45
brescia a écrit :
30 juil. 2020, 17:58
Kabigon a écrit :
29 juil. 2020, 22:16
Autre hypothèse, moins alambiquée que toutes ces grosses théories : Ruffier a fait amende honorable lors de l'entretien, l'eau avait coulé sous les ponts, Thuilot lui a fait savoir qu'il serait réintégré et lui se sont serré la pogne comme des bonhommes. Elle est pas belle mon histoire ? :mrgreen:
c'est surtout que c'est lourd toutes ces hypothèses...on ne sait rien et certainement pour toujours.
Ce qui semble clair c'est que Puel ne compte plus sur lui.
Aujourd'hui si Moulin se blesse c'est Bajic joue joue.
Je suis convaincu que tant que le mercato ne sera pas fermé Ruffier ne sera jamais dans les 18 car Puel veut le pousser à partir pour libérer de la masse salariale.
Est-ce que la situation peut évoluer en cours de saison: je n'y crois pas trop.
Comme tu prends la tête toi ! Tu es convaincu,les autres ont tord, tu es certain que....mais surtout tu gaves ! Voilà excuse moi pour ma franchise.
+1

Certaines personnes devraient essayer de lire les autres... En ce moment, combien de débats pour l'égo en n°1, le racisme, la politique ou, en fait, tout ce qui n'a aucun rapport avec le club (en n°2)... Sans parler des sondages... Sincèrement, je commence à être dépassé sur ce forum et je me demande si j'ai encore envie de vous lire...

J'aime bien les débats qui ont un sens, comme le débat juridique, sur la personnalité du coach, de ses assistants ou des dirigeants. Le profil d'un joueur ou sa motivation (etc) mais le reste, ça m'ennuie et je me demande pourquoi venir lire ici...

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

brescia a écrit :
30 juil. 2020, 21:18
panenka a écrit :
30 juil. 2020, 19:45
brescia a écrit :
30 juil. 2020, 17:58
Kabigon a écrit :
29 juil. 2020, 22:16
Autre hypothèse, moins alambiquée que toutes ces grosses théories : Ruffier a fait amende honorable lors de l'entretien, l'eau avait coulé sous les ponts, Thuilot lui a fait savoir qu'il serait réintégré et lui se sont serré la pogne comme des bonhommes. Elle est pas belle mon histoire ? :mrgreen:
c'est surtout que c'est lourd toutes ces hypothèses...on ne sait rien et certainement pour toujours.
Ce qui semble clair c'est que Puel ne compte plus sur lui.
Aujourd'hui si Moulin se blesse c'est Bajic joue joue.
Je suis convaincu que tant que le mercato ne sera pas fermé Ruffier ne sera jamais dans les 18 car Puel veut le pousser à partir pour libérer de la masse salariale.
Est-ce que la situation peut évoluer en cours de saison: je n'y crois pas trop.
Comme tu prends la tête toi ! Tu es convaincu,les autres ont tord, tu es certain que....mais surtout tu gaves ! Voilà excuse moi pour ma franchise.
Si la seule chose que tu sais dire c'est que tu ne sais rien tu peux tout aussi bien te taire.

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Tryphôn a écrit :
30 juil. 2020, 21:18
Franchement vous vous prenez la tête pour une situation qui est limpide. Un nouveau coach veut changer de gardien pour développer son nouveau projet. Le gardien a qui il reste un an de contrat et qui ne retrouvera pas le même niveau de salaire à ce stade de sa carrière ne veut pas s'asseoir sur cet argent et avoir une liberté de choix sur sa future destination.

Maintenant, le jeu de Ruffier qui a pleinement raison sur le plan contractuel, c'est d'aller à l'entraînement et d'aller aux convocations avec l'équipe 2 jusqu'à la fin de saison. Si le club considère que sa présence est carrément nuisible, il lui payera ses salaires restants et le libérera de son contrat.

Franchement à fond avec le joueur. C'est un peu consternant cette attitude des clubs pros à vouloir pousser des joueurs sous contrat vers la sortie contre leur gré (Ruffier) ou à l'inverse faire pression sur un joueur pour le pousser à signer un contrat (Bamba)
Pour moi aussi la situation est limpide... mais ce n'est pas celle que tu décris!
Rien ne montre que Puel avait envie de se séparer de Ruffier à son arrivée. D'ailleurs il remplace Ruffier par un gardien encore plus vieux.
Je ne crois pas que ce soit directement le club qui aujourd'hui pousse Ruffier vers la sortie mais Puel, le club étant obligé de suivre son entraineur.
Ce qui est consternant c'est soutenir "à fond" un joueur qui s'est cru au-dessus du club.
Même si un différent subsiste entre Puel et Ruffier, aujourd'hui il a purgé sa sanction et est réintégré au sein de l'effectif et par conséquent à disposition de l'entraineur qui est libre de l'utiliser ou pas. S'il respecte les règles il n'y a pas de raison qu'il n'aille pas au bout de son contrat si tel est son souhait.

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

nyme a écrit :
30 juil. 2020, 20:48
Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 11:33
Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 11:19
que le club avait initialement prévu de le mettre dehors pour faute et qu'ensuite il a revu sa copie je le pense aussi fortement, mais encore une fois le club n'avait pas le droit de communiquer avant la fin du délai légal. c'est clair non ?
Je pense que le club attends le mercato pour voir si Ruffier se cherche une porte de sortie mais sinon ensuite ils mettront fin à la "collaboration" d'une façon ou d'une autre . quite à payer son salaire jusqu'a la fin du contrat, il vaudra mieux négocier son départ et éviter sa présence néfaste dans les parages. A moins que la Ruff s'excuse et que tout rentre dans l'ordre mais je n'y crois pas.
Et c'est quoi le délai légal ? Et à partir de quand ? Et si le club n'a pas le droit de communiquer, il a quand même le droit et surtout le devoir d'en informer le principal intéressé, non ?

Il ne suffit pas de dire "c'est clair, non ?" pour que ça fasse de tes propos une vérité. Par contre si tu me donnes l'article du code du travail où il est écrit ceci, alors là ok.
Parce que pour l'instant, je n'ai rien trouvé qui allait dans ton sens dans la charte du football professionnel ...
Voici les étapes à respecter avant de prononcer une mise à pied disciplinaire ?
1. Convoquer le salarié à un entretien préalable à sanction.
Avant de prononcer la mise à pied disciplinaire du salarié, l'employeur doit le convoquer à un entretien préalable à sanction par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge.
Aucun fait fautif ne peut donner lieu à lui seul à l'engagement de poursuites disciplinaires au-delà d'un délai de 2 mois à compter du jour où l'employeur en a eu connaissance, à moins que ce fait ait donné lieu dans le même délai à l'exercice de poursuites pénales .
Article L1332-4 du Code du travail
Cette lettre doit indiquer (Articles L1332-1, L1332-2 et R1332-1 du Code du Travail) :
la date ;
l'heure ;
le lieu ;
l'objet de cet entretien ;
la possibilité pour le salarié d'être accompagné lors de l'entretien.

2. Recevoir le salarié en entretien préalable.
Au cours de l'entretien, l'employeur doit indiquer au salarié le motif de la sanction envisagée, en l'occurrence la mise à pied disciplinaire.
Il doit également recueillir les explications du salarié quant aux faits commis.
Ainsi, si l'employeur souhaite prononcer une mise à pied disciplinaire ou une autre sanction mais que celle-ci ne fait pas partie des sanctions prévues par le règlement intérieur de l'entreprise ou d'un accord de branche, l'employeur ne peut retenir une telle sanction à l'encontre d'un salarié (Cass. Soc. 26 octobre 2010 n°09-42740)

3. Choisir la sanction adéquate.
Après avoir reçu le salarié en entretien et recueilli ses explications, l'employeur doit choisir la sanction définitive.
Les explications du salarié peuvent faire changer d'avis l'employeur qui, au lieu de prononcer une mise à pied disciplinaire, peut envisager une sanction plus légère telle qu'un avertissement ?
Quoi qu'il en soit, la sanction retenue pour sanctionner le comportement du salarié doit être justifiée et proportionnée à la faute commise.
Si l'entreprise dispose d'un règlement intérieur, la sanction prise devra être prévue par le règlement intérieur applicable.
Si l'entreprise dépend d'un accord de branche, la sanction prise devra être prévue par cet accord.

4. Notifier la mise à pied disciplinaire au salarié.
Enfin, après avoir reçu le salarié en entretien préalable à sanction disciplinaire et choisi la sanction adéquate pour sanctionner son comportement, l'employeur doit notifier la sanction retenue au salarié.
La sanction retenue doit être motivée et préciser les griefs retenus à l'encontre du salarié pour sanctionner son comportement.
Article R1332-2 du Code du travail
À retenir :
Si l'employeur choisit de prononcer une mise à pied disciplinaire, la lettre de notification doit préciser la durée de celle-ci. Si tel n'est pas le cas, la sanction pourra être annulée et le salarié bénéficiera non seulement d'un rappel de salaire pour la période de référence, mais pourra également demander des dommages et intérêts.

La notification doit être faite par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge.
Il est impératif de respecter le délai légal de 48 H avant de notifier la sanction
En effet, la sanction ne peut intervenir moins de 2 jours ouvrables, ni plus d'un mois après le jour fixé pour l'entretien.
Tout cela pour bien comprendre la procédure et les délais.
A titre d'information, il est vrai que très souvent une mise à pied conservatoire débouche sur un licenciement pour faute grave ! Mais ce n'est pas écrit et le code du travail ne fait pas la relation entre les deux sanctions.
Avec (si je crois ce qui a filtré) les explications de Ruffier sur son retard et le recours aux caméras de surveillance.
Avec son excuse de mal au dos (peut-être accompagnée d'un arrêt ou d'un avis médical attestant celui-ci), la direction, si elle avait envisagé le licenciement pour faute grave (rien ne le dit sauf l'intitulé de la lettre (Article R1332-1 du Code du Travail) qui est restée confidentiel !), a tenu compte des explications de son salarié ! Mais ça, je n'en sais rien !
Merci d'avoir remis l'église au centre du village.
D'après ce qui est sorti dans les différents médias le club semble bien avoir scrupuleusement respecté le code du travail.
Les derniers grief restants sont du chipotage sur une éventuelle indélicatesse du club "qui aurait pu communiquer". D'ailleurs il l'a peut-être fait directement avec le joueur.

Répondre