[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

mononoké a écrit :
13 juil. 2019, 07:20
Rugy, faut l'avouer, est vraiment trop fort:
https://www.huffingtonpost.fr/entry/rug ... r-homepage
7141 euros de salaire + 5570 euros pour couvrir ses frais = il paye pas d'impôts 8| :hehe:
Comme n.ont, du coup, pas dû payer la plupart des parlementaires cette année là (visiblement au moins les parlementaires de son groupe, c’est ce qu’il laisse entendre).

Là on rentre plus dans un problème de fiscalité : comment, en gagnant plus de 69 000 euros minimum par an, des personnes se retrouvent à ne pas participer à l’impôt. Et je demande pas à ce qu’ils soient dépouillées hein.... mais il y a quelques semaines certains débattaient sur l’utilité de faire payer, même symboliquement, des précaires ou autres au RSA....

mononoké
Messages : 2596
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

quand on fait le total, on se dit que la "moralisation de la vie politique" voulue par notre bon monarque, ça marche pas trop trop pour l'instant, tout de même:
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html
8| :amen: :mdr1:

Couramiaud Poitevin
Messages : 2525
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

latornade a écrit :
13 juil. 2019, 07:50
mononoké a écrit :
13 juil. 2019, 07:20
Rugy, faut l'avouer, est vraiment trop fort:
https://www.huffingtonpost.fr/entry/rug ... r-homepage
7141 euros de salaire + 5570 euros pour couvrir ses frais = il paye pas d'impôts 8| :hehe:
Comme n.ont, du coup, pas dû payer la plupart des parlementaires cette année là (visiblement au moins les parlementaires de son groupe, c’est ce qu’il laisse entendre).

Là on rentre plus dans un problème de fiscalité : comment, en gagnant plus de 69 000 euros minimum par an, des personnes se retrouvent à ne pas participer à l’impôt. Et je demande pas à ce qu’ils soient dépouillées hein.... mais il y a quelques semaines certains débattaient sur l’utilité de faire payer, même symboliquement, des précaires ou autres au RSA....
Voici les éléments de réponse fournis par Médiapart sur cette question:

C’est en consultant le dossier constitué par François de Rugy pour obtenir son appartement que nous avons pris connaissance de son avis d’imposition de l’année 2015. On y apprend que, cette année-là, il déclare 47 956 euros de revenus (sur l’année 2014) mais n'a pas payé un centime d'impôt....
....Ces 47 956 euros annuels ne correspondent en effet pas à l’ensemble des revenus du député en 2014. À l’époque, les parlementaires disposent d’une indemnité de 7 141 euros, dont seulement 5 713 euros sont soumis à fiscalité.

Les députés profitent en plus d’une enveloppe de 5 570 euros mensuels qui, en dépit de nombreux abus, est prévue pour les frais de mandat. Ils disposent aussi de facilités de circulation et de bureautique.

Il est donc logique que François de Rugy arrive à cette somme de 47 956 euros net dont sont déduits les 10 % de frais professionnels. Avec son enfant à charge, Rugy pourrait s’acquitter de 4 796 euros.

Mais en 2014, il a fait 25 051 euros de dons aux organismes reconnus d’intérêt général, qui donnent droit à un avantage dans la limite de 20 % du revenu imposable. Sollicité, le cabinet du ministre a indiqué, vendredi 12 juillet dans la soirée, que ces dons correspondaient à de l’argent versé par l’intéressé au parti Europe Écologie-Les Verts (EELV) [voir en Boîte noire]. Les dons de François de Rugy ont été retenus à hauteur de 8 477 euros, donnant droit à une réduction d’impôts de 4 061 euros.

En y ajoutant des crédits d’impôt liés à la garde d’enfant, on arrive à un crédit d’impôt légèrement supérieur aux impôts dus par François de Rugy. D’où le fait qu’il a réglé zéro euro d’impôts, et que le fisc lui a même versé 219 euros....

Et l'actualisation
ACTUALISATION - Cet article a été actualisé, vendredi 12 juillet, à 20 h 19, après la réponse du cabinet du ministre qui indique que les dons de François de Rugy avaient profité à son parti politique de l’époque, EELV.

Que voici :

« Au titre de son mandat de député, François de Rugy a, comme tous les autres membres du groupe EELV à l’Assemblée nationale, versé 1 200 euros par mois de dons au parti EELV, soit un montant annuel global de 14 400€ de dons. Ces montants de dons sont déductibles de l'impôt à hauteur des deux tiers, dans la limite de 20 % du revenu total du donateur. Pour François de Rugy cela permettait de prendre en compte 8477 € de dons, donnant droit à une réduction de plus de 5500 €, suffisant à annuler totalement l'impôt sur le revenu de Monsieur de Rugy (qui était de 4061€). Les montants de dons qui ne sont pas pris en compte peuvent être reportés pendant 5 ans. »


https://www.mediapart.fr/journal/france ... nu-en-2015
Image

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

martien a écrit :
13 juil. 2019, 03:14
latornade a écrit :
12 juil. 2019, 18:37
Mediapart… ça doit être un des meilleurs pôles d'investigation indépendants en france et dans leurs (excellentes) enquêtes il y a malheureusement toujours le truc de trop qui fait que j'y vois de temps en temps plus du "on va se le faire" que du journalisme. Le coup de l'appart par exemple n'a aucun intérêt, et c'est + FDR qui se fait enfler pour le coup.
Des diners aux frais de la princesse, des ménages, des appartements, des arrangements, des manipulations,… ils doivent en avoir une liste aussi longue que le bottin d'île de France. Donc leur feuilltonnage permanent pour chaque affaire relève plus du plan marketing qu'autre chose.

Sinon là ça tombe sur Rugy donc ça va, je vais pas trop plaindre. :mrgreen: mais ils ont quand même une façon de faire un peu étrange et/ou téléguidé des fois, dérangeant venant de ces autoproclamé parangon de la vertu.
Les médias ont tous leur orientation politique, leurs réseaux, leurs objectifs, et c'est évident qu'ils sélectionnent les cibles à abattre en fonction. En l'occurrence je pense comme toi que Médiapart pourrait faire tomber un peu tout le monde dans la sphère politique, et qu'ils voulaient s'attaquer à un type de LREM en ce moment. Mais bon, ne te plains pas, car Macron a été élu grâce aux mêmes procédés à l'égard de Fillon je te rappelle... :langue3:

Cela dit, ça n'excuse ni Rugy, ni Fillon, ni aucun autre. Ils devraient être exemplaires, ils ne le sont pas, tant pis pour eux si ça leur retombe sur la gueule parce que des journalistes veulent se les faire pour X raisons. C'est la vie.

Et sinon, tout à fait d'accord avec Franck sur la question du niveau et des compétences dans le groupe LREM, c'est sidérant.
Oui, bien d’acc avec toi sur le fond.
Mon problème avec Mediapart est qu’ils ne savent plus s’arreter à un moment et commence non plus à faire du journalisme mais du commérage, des insinuations et donc de fausses informations.

Tu prends l’exemple des deux dernières informations : il avait un appartement pouvant bénéficier d’un loyer à taux réduit et il aurait bénéficié dudit loyer grâce à sa non imposition de magouilleurs.
Pour le moment de ce que l’on sait :

Visiblement une bonne partie de ses confrères ont dû bénéficier de ce système de non imposition (qui a été revu depuis si j’ai bien compris). Ils auraient mieux fait de réaliser un article généraliste sur ce sujet depuis longtemps, maintenant que la loi a changé ça vaut bien la peine.... ferait mieux de nous faire un topo sur les pratiques actuelles :mrgreen:

Visiblement, d’après plusieurs de leurs confrères, le loyer de DR se trouvait dans le très haut du panier pour un appartement de cette taille, voir le plus cher qu’ils aient vu pour des professionnels de l.immobilier donc pourquoi insister sur ce point qui semble plus être une magouille fiscale du proprio qu’autre chose.

Je pense même que ce feuilltonnage les desserts au bout d’un moment.

Édit : je viens de comprendre le pourquoi du feuilleton Mediapart : ils sont entrain de lui faire dire qu’il s’est servi de son enveloppe pour vivre et financer son parti.
Modifié en dernier par Latornade le 13 juil. 2019, 08:55, modifié 2 fois.

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Couramiaud Poitevin a écrit :
13 juil. 2019, 08:18
latornade a écrit :
13 juil. 2019, 07:50
mononoké a écrit :
13 juil. 2019, 07:20
Rugy, faut l'avouer, est vraiment trop fort:
https://www.huffingtonpost.fr/entry/rug ... r-homepage
7141 euros de salaire + 5570 euros pour couvrir ses frais = il paye pas d'impôts 8| :hehe:
Comme n.ont, du coup, pas dû payer la plupart des parlementaires cette année là (visiblement au moins les parlementaires de son groupe, c’est ce qu’il laisse entendre).

Là on rentre plus dans un problème de fiscalité : comment, en gagnant plus de 69 000 euros minimum par an, des personnes se retrouvent à ne pas participer à l’impôt. Et je demande pas à ce qu’ils soient dépouillées hein.... mais il y a quelques semaines certains débattaient sur l’utilité de faire payer, même symboliquement, des précaires ou autres au RSA....
Voici les éléments de réponse fournis par Médiapart sur cette question:

C’est en consultant le dossier constitué par François de Rugy pour obtenir son appartement que nous avons pris connaissance de son avis d’imposition de l’année 2015. On y apprend que, cette année-là, il déclare 47 956 euros de revenus (sur l’année 2014) mais n'a pas payé un centime d'impôt....
....Ces 47 956 euros annuels ne correspondent en effet pas à l’ensemble des revenus du député en 2014. À l’époque, les parlementaires disposent d’une indemnité de 7 141 euros, dont seulement 5 713 euros sont soumis à fiscalité.

Les députés profitent en plus d’une enveloppe de 5 570 euros mensuels qui, en dépit de nombreux abus, est prévue pour les frais de mandat. Ils disposent aussi de facilités de circulation et de bureautique.

Il est donc logique que François de Rugy arrive à cette somme de 47 956 euros net dont sont déduits les 10 % de frais professionnels. Avec son enfant à charge, Rugy pourrait s’acquitter de 4 796 euros.

Mais en 2014, il a fait 25 051 euros de dons aux organismes reconnus d’intérêt général, qui donnent droit à un avantage dans la limite de 20 % du revenu imposable. Sollicité, le cabinet du ministre a indiqué, vendredi 12 juillet dans la soirée, que ces dons correspondaient à de l’argent versé par l’intéressé au parti Europe Écologie-Les Verts (EELV) [voir en Boîte noire]. Les dons de François de Rugy ont été retenus à hauteur de 8 477 euros, donnant droit à une réduction d’impôts de 4 061 euros.

En y ajoutant des crédits d’impôt liés à la garde d’enfant, on arrive à un crédit d’impôt légèrement supérieur aux impôts dus par François de Rugy. D’où le fait qu’il a réglé zéro euro d’impôts, et que le fisc lui a même versé 219 euros....

Et l'actualisation
ACTUALISATION - Cet article a été actualisé, vendredi 12 juillet, à 20 h 19, après la réponse du cabinet du ministre qui indique que les dons de François de Rugy avaient profité à son parti politique de l’époque, EELV.

Que voici :

« Au titre de son mandat de député, François de Rugy a, comme tous les autres membres du groupe EELV à l’Assemblée nationale, versé 1 200 euros par mois de dons au parti EELV, soit un montant annuel global de 14 400€ de dons. Ces montants de dons sont déductibles de l'impôt à hauteur des deux tiers, dans la limite de 20 % du revenu total du donateur. Pour François de Rugy cela permettait de prendre en compte 8477 € de dons, donnant droit à une réduction de plus de 5500 €, suffisant à annuler totalement l'impôt sur le revenu de Monsieur de Rugy (qui était de 4061€). Les montants de dons qui ne sont pas pris en compte peuvent être reportés pendant 5 ans. »


https://www.mediapart.fr/journal/france ... nu-en-2015
Donc le type nous explique qu’il a vécu avec 22000 euros moins son loyer de 7600 euros.
:mrgreen: rien à rajouter.

En fait c’est là où Mediapart veut l’amener et il y va tout seul comme un grand.

franck42
Messages : 5331
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par franck42 »

martien a écrit :
13 juil. 2019, 02:38
franck42 a écrit :
11 juil. 2019, 23:44

Tu rentres dans un débat qui n'existe que parce que ses parents sont des intégristes, et contre les principes mêmes de suicide, d'euthanasie, d'avortement...
Perso je ne rentrerai pas dans ce débat, et n'étant pas pratiquant d'une religion, je ne suis pas contraint d'adopter une position tranchée sur la question de l'arrêt des soins pour des patients réduits à l'état de légume.
J'ai une seule interrogation, quel était le souhait de Vincent Lambert lui-même? À partir du moment où il ne fait aucun doute que son souhait, similaire au mien et à une majorité de gens doués de raison et non contraints par des règles de vie réactionnaires, était d'être "euthanasié", on ne peut qu'approuver cette issue, et déplorer l'acharnement d'une partie de sa famille, certes manipulée par des orgas intégristes, qui a fait le choix de faire passer sa religion avant même les intérêts de son propre fils.
On a tous nos propres dogmes, qu'ils soient religieux ou non. La preuve, ton discours ici manque trop de nuances pour être qualifié de rationnel ou de raisonnable. Mais ne le prends pas mal, c'est le cas de la plupart de nos opinions à tous, portées en grande partie par nos valeurs, nos principes, nos idéaux, notre éducation, notre sensibilité... D'ailleurs, ce que tu dis des opposants à l'euthanasie ou à l'avortement, d'autres le disent aussi des opposants à la PMA/GPA par exemple, dont il me semble que tu fais partie. Comme quoi, on est tous l'intégriste de quelqu'un ! :mrgreen:

Pour ma part, je suis plutôt favorable à l'euthanasie quand le patient exprime clairement son consentement, mais j'ai un gros problème avec l'idée que de tierces personnes puissent décider de stopper l'existence d'un individu sans son consentement affirmé, alors même qu'il n'est pas en fin de vie ni même maintenu artificiellement en vie (il s'agissait ici de le faire mourir de faim et de soif). Car contrairement à ce que tu dis, non, on n'a pas la moindre preuve du désir réel de Vincent Lambert dans l'histoire. Personne ne sait ce qu'il ressent, et ce qu'il veut vraiment. Personne ne sait le genre de vie intérieure que peut développer un individu dans cet état là. Moi aussi je me dis que je préférerais mourir, mais dans le doute, je ne me sens certainement pas légitime pour décréter que c'est forcément le cas de VL ou d'autres. Alors même si ça restera toujours une solution imparfaite, quand il y a doute et absence de consentement, je ne vois pas d'autre possibilité éthique que de maintenir en vie plutôt que de donner la mort.

Dans le cas inverse, imaginez un peu les dérives potentielles...
Intégriste pour moi c'est lié à la religion, donc je réfute le terme. Extrémiste si tu veux bien :mrgreen:
La PMA j'étais 100% contre dès le départ, non pas pour la fécondation in vitro elle-même, mais parce que je savais très bien qu'on mettait le doigt dans un engrenage, et toutes les barrières vont sauter 1 à 1 jusqu'à l'achat de bébés avec toutes les caractéristiques souhaitées, fabriqués par des multinationales.
Pour Vincent Lambert je demande confirmation mais j'ai l'impression qu'il y a 2 camps qui s'opposent, celui de ses parents, dont les motivations sont avant tout religieuses, et celui de sa femme, au motif que lui-même était favorable à son euthanasie s'il devait se retrouver dans cette situation. Et honnêtement c'est ton cas, c'est le mien, et c'est le cas d'une immense majorité de la population, qui ne souhaite absolument pas passer les 30, 40, 50 dernières années de sa vie dans cet état.
Si dans ces cas-là on remet en cause la parole de son épouse, autant supprimer carrément le mariage...!
Modifié en dernier par franck42 le 13 juil. 2019, 10:12, modifié 1 fois.

franck42
Messages : 5331
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par franck42 »

latornade a écrit :
13 juil. 2019, 07:50
mononoké a écrit :
13 juil. 2019, 07:20
Rugy, faut l'avouer, est vraiment trop fort:
https://www.huffingtonpost.fr/entry/rug ... r-homepage
7141 euros de salaire + 5570 euros pour couvrir ses frais = il paye pas d'impôts 8| :hehe:
Comme n.ont, du coup, pas dû payer la plupart des parlementaires cette année là (visiblement au moins les parlementaires de son groupe, c’est ce qu’il laisse entendre).

Là on rentre plus dans un problème de fiscalité : comment, en gagnant plus de 69 000 euros minimum par an, des personnes se retrouvent à ne pas participer à l’impôt. Et je demande pas à ce qu’ils soient dépouillées hein.... mais il y a quelques semaines certains débattaient sur l’utilité de faire payer, même symboliquement, des précaires ou autres au RSA....
C'est exactement ça, le système fiscal français permet à des gens qui touchent des milliers d'euros par mois (et notamment la plupart des politiques) de bénéficier de crédits d'impôts, et une partie de la population voudrait faire payer un impôt sur le revenu (en plus de la TVA et de toutes les taxes qu'ils paient déjà) à des gens qui touchent 500 euros de RSA ou d'ASS par mois... :rougefaché:

franck42
Messages : 5331
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par franck42 »

latornade a écrit :
13 juil. 2019, 08:25
martien a écrit :
13 juil. 2019, 03:14
latornade a écrit :
12 juil. 2019, 18:37
Mediapart… ça doit être un des meilleurs pôles d'investigation indépendants en france et dans leurs (excellentes) enquêtes il y a malheureusement toujours le truc de trop qui fait que j'y vois de temps en temps plus du "on va se le faire" que du journalisme. Le coup de l'appart par exemple n'a aucun intérêt, et c'est + FDR qui se fait enfler pour le coup.
Des diners aux frais de la princesse, des ménages, des appartements, des arrangements, des manipulations,… ils doivent en avoir une liste aussi longue que le bottin d'île de France. Donc leur feuilltonnage permanent pour chaque affaire relève plus du plan marketing qu'autre chose.

Sinon là ça tombe sur Rugy donc ça va, je vais pas trop plaindre. :mrgreen: mais ils ont quand même une façon de faire un peu étrange et/ou téléguidé des fois, dérangeant venant de ces autoproclamé parangon de la vertu.
Les médias ont tous leur orientation politique, leurs réseaux, leurs objectifs, et c'est évident qu'ils sélectionnent les cibles à abattre en fonction. En l'occurrence je pense comme toi que Médiapart pourrait faire tomber un peu tout le monde dans la sphère politique, et qu'ils voulaient s'attaquer à un type de LREM en ce moment. Mais bon, ne te plains pas, car Macron a été élu grâce aux mêmes procédés à l'égard de Fillon je te rappelle... :langue3:

Cela dit, ça n'excuse ni Rugy, ni Fillon, ni aucun autre. Ils devraient être exemplaires, ils ne le sont pas, tant pis pour eux si ça leur retombe sur la gueule parce que des journalistes veulent se les faire pour X raisons. C'est la vie.

Et sinon, tout à fait d'accord avec Franck sur la question du niveau et des compétences dans le groupe LREM, c'est sidérant.
Oui, bien d’acc avec toi sur le fond.
Mon problème avec Mediapart est qu’ils ne savent plus s’arreter à un moment et commence non plus à faire du journalisme mais du commérage, des insinuations et donc de fausses informations.

Tu prends l’exemple des deux dernières informations : il avait un appartement pouvant bénéficier d’un loyer à taux réduit et il aurait bénéficié dudit loyer grâce à sa non imposition de magouilleurs.
Pour le moment de ce que l’on sait :

Visiblement une bonne partie de ses confrères ont dû bénéficier de ce système de non imposition (qui a été revu depuis si j’ai bien compris). Ils auraient mieux fait de réaliser un article généraliste sur ce sujet depuis longtemps, maintenant que la loi a changé ça vaut bien la peine.... ferait mieux de nous faire un topo sur les pratiques actuelles :mrgreen:

Visiblement, d’après plusieurs de leurs confrères, le loyer de DR se trouvait dans le très haut du panier pour un appartement de cette taille, voir le plus cher qu’ils aient vu pour des professionnels de l.immobilier donc pourquoi insister sur ce point qui semble plus être une magouille fiscale du proprio qu’autre chose.

Je pense même que ce feuilltonnage les desserts au bout d’un moment.

Édit : je viens de comprendre le pourquoi du feuilleton Mediapart : ils sont entrain de lui faire dire qu’il s’est servi de son enveloppe pour vivre et financer son parti.
Les politiques bénéficient toujours d'une réduction d'impôt de 66%, plafonnée à 5.000 euros (10.000 si le conjoint participe aussi) pour les dons faits à leurs partis. Et le plafonnement n'est qu'un report puisqu'ils peuvent éventuellement utiliser le solde les années suivantes, même s'ils ne sont plus dans la politique (d'où l'intérêt de verser des sommes supérieures au plafond). Rien n'a changé.
À ma connaissance, le seul truc qui a changé c'est l'imposition de l'indemnité de fonction, qui représente environ 10% de leurs indemnités, à l'impôt sur le revenu. Bref ça va pas chercher loin...

aissopic
Messages : 5532
Enregistré le : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par aissopic »

franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 10:47
Les politiques bénéficient toujours d'une réduction d'impôt de 66%, plafonnée à 5.000 euros (10.000 si le conjoint participe aussi) pour les dons faits à leurs partis. Et le plafonnement n'est qu'un report puisqu'ils peuvent éventuellement utiliser le solde les années suivantes, même s'ils ne sont plus dans la politique (d'où l'intérêt de verser des sommes supérieures au plafond). Rien n'a changé.
À ma connaissance, le seul truc qui a changé c'est l'imposition de l'indemnité de fonction, qui représente environ 10% de leurs indemnités, à l'impôt sur le revenu. Bref ça va pas chercher loin...
il s'agit donc d'une énième niche fiscale...le jour ou le système fiscal sera remis à plat les poules auront des dents. Il vaut mieux parier sur un 11e titre de champion des verts :malin1:
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

franck42
Messages : 5331
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par franck42 »

latornade a écrit :
13 juil. 2019, 08:32
Couramiaud Poitevin a écrit :
13 juil. 2019, 08:18
latornade a écrit :
13 juil. 2019, 07:50
mononoké a écrit :
13 juil. 2019, 07:20
Rugy, faut l'avouer, est vraiment trop fort:
https://www.huffingtonpost.fr/entry/rug ... r-homepage
7141 euros de salaire + 5570 euros pour couvrir ses frais = il paye pas d'impôts 8| :hehe:
Comme n.ont, du coup, pas dû payer la plupart des parlementaires cette année là (visiblement au moins les parlementaires de son groupe, c’est ce qu’il laisse entendre).

Là on rentre plus dans un problème de fiscalité : comment, en gagnant plus de 69 000 euros minimum par an, des personnes se retrouvent à ne pas participer à l’impôt. Et je demande pas à ce qu’ils soient dépouillées hein.... mais il y a quelques semaines certains débattaient sur l’utilité de faire payer, même symboliquement, des précaires ou autres au RSA....
Voici les éléments de réponse fournis par Médiapart sur cette question:

C’est en consultant le dossier constitué par François de Rugy pour obtenir son appartement que nous avons pris connaissance de son avis d’imposition de l’année 2015. On y apprend que, cette année-là, il déclare 47 956 euros de revenus (sur l’année 2014) mais n'a pas payé un centime d'impôt....
....Ces 47 956 euros annuels ne correspondent en effet pas à l’ensemble des revenus du député en 2014. À l’époque, les parlementaires disposent d’une indemnité de 7 141 euros, dont seulement 5 713 euros sont soumis à fiscalité.

Les députés profitent en plus d’une enveloppe de 5 570 euros mensuels qui, en dépit de nombreux abus, est prévue pour les frais de mandat. Ils disposent aussi de facilités de circulation et de bureautique.

Il est donc logique que François de Rugy arrive à cette somme de 47 956 euros net dont sont déduits les 10 % de frais professionnels. Avec son enfant à charge, Rugy pourrait s’acquitter de 4 796 euros.

Mais en 2014, il a fait 25 051 euros de dons aux organismes reconnus d’intérêt général, qui donnent droit à un avantage dans la limite de 20 % du revenu imposable. Sollicité, le cabinet du ministre a indiqué, vendredi 12 juillet dans la soirée, que ces dons correspondaient à de l’argent versé par l’intéressé au parti Europe Écologie-Les Verts (EELV) [voir en Boîte noire]. Les dons de François de Rugy ont été retenus à hauteur de 8 477 euros, donnant droit à une réduction d’impôts de 4 061 euros.

En y ajoutant des crédits d’impôt liés à la garde d’enfant, on arrive à un crédit d’impôt légèrement supérieur aux impôts dus par François de Rugy. D’où le fait qu’il a réglé zéro euro d’impôts, et que le fisc lui a même versé 219 euros....

Et l'actualisation
ACTUALISATION - Cet article a été actualisé, vendredi 12 juillet, à 20 h 19, après la réponse du cabinet du ministre qui indique que les dons de François de Rugy avaient profité à son parti politique de l’époque, EELV.

Que voici :

« Au titre de son mandat de député, François de Rugy a, comme tous les autres membres du groupe EELV à l’Assemblée nationale, versé 1 200 euros par mois de dons au parti EELV, soit un montant annuel global de 14 400€ de dons. Ces montants de dons sont déductibles de l'impôt à hauteur des deux tiers, dans la limite de 20 % du revenu total du donateur. Pour François de Rugy cela permettait de prendre en compte 8477 € de dons, donnant droit à une réduction de plus de 5500 €, suffisant à annuler totalement l'impôt sur le revenu de Monsieur de Rugy (qui était de 4061€). Les montants de dons qui ne sont pas pris en compte peuvent être reportés pendant 5 ans. »


https://www.mediapart.fr/journal/france ... nu-en-2015
Donc le type nous explique qu’il a vécu avec 22000 euros moins son loyer de 7600 euros.
:mrgreen: rien à rajouter.

En fait c’est là où Mediapart veut l’amener et il y va tout seul comme un grand.
T'as du te mélanger dans tes calculs... :mrgreen:
Si tu fais le total, son activité de député lui a rapporté plus de 150.000 euros brut sur l'année, à la louche 130.000 net, et donc 105.000 après ses dons.
Sur ces 130.000, 48.000 sont imposables, un peu plus de 43.000 après les 10%.

franck42
Messages : 5331
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par franck42 »

aissopic a écrit :
13 juil. 2019, 10:50
franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 10:47
Les politiques bénéficient toujours d'une réduction d'impôt de 66%, plafonnée à 5.000 euros (10.000 si le conjoint participe aussi) pour les dons faits à leurs partis. Et le plafonnement n'est qu'un report puisqu'ils peuvent éventuellement utiliser le solde les années suivantes, même s'ils ne sont plus dans la politique (d'où l'intérêt de verser des sommes supérieures au plafond). Rien n'a changé.
À ma connaissance, le seul truc qui a changé c'est l'imposition de l'indemnité de fonction, qui représente environ 10% de leurs indemnités, à l'impôt sur le revenu. Bref ça va pas chercher loin...
il s'agit donc d'une énième niche fiscale...le jour ou le système fiscal sera remis à plat les poules auront des dents. Il vaut mieux parier sur un 11e titre de champion des verts :malin1:
Officiellement, ces dispositions fiscales bénéficient à la vie démocratique du pays et contribuent à la pluralité.
Dans les faits de la pure niche fiscale de parasite, totalement injustifiée...
Mais bon, comme dit plus haut c'est un détail, la priorité c'est de faire payer un impôt sur le revenu aux gens qui touchent 500 euros par mois! :cote:

mononoké
Messages : 2596
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 11:10
aissopic a écrit :
13 juil. 2019, 10:50
franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 10:47
Les politiques bénéficient toujours d'une réduction d'impôt de 66%, plafonnée à 5.000 euros (10.000 si le conjoint participe aussi) pour les dons faits à leurs partis. Et le plafonnement n'est qu'un report puisqu'ils peuvent éventuellement utiliser le solde les années suivantes, même s'ils ne sont plus dans la politique (d'où l'intérêt de verser des sommes supérieures au plafond). Rien n'a changé.
À ma connaissance, le seul truc qui a changé c'est l'imposition de l'indemnité de fonction, qui représente environ 10% de leurs indemnités, à l'impôt sur le revenu. Bref ça va pas chercher loin...
il s'agit donc d'une énième niche fiscale...le jour ou le système fiscal sera remis à plat les poules auront des dents. Il vaut mieux parier sur un 11e titre de champion des verts :malin1:
Officiellement, ces dispositions fiscales bénéficient à la vie démocratique du pays et contribuent à la pluralité.
Dans les faits de la pure niche fiscale de parasite, totalement injustifiée...
Mais bon, comme dit plus haut c'est un détail, la priorité c'est de faire payer un impôt sur le revenu aux gens qui touchent 500 euros par mois! :cote:
sont forts, ces macroniens ! :malin1:

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 10:59
latornade a écrit :
13 juil. 2019, 08:32
Couramiaud Poitevin a écrit :
13 juil. 2019, 08:18
latornade a écrit :
13 juil. 2019, 07:50
mononoké a écrit :
13 juil. 2019, 07:20
Rugy, faut l'avouer, est vraiment trop fort:
https://www.huffingtonpost.fr/entry/rug ... r-homepage
7141 euros de salaire + 5570 euros pour couvrir ses frais = il paye pas d'impôts 8| :hehe:
Comme n.ont, du coup, pas dû payer la plupart des parlementaires cette année là (visiblement au moins les parlementaires de son groupe, c’est ce qu’il laisse entendre).

Là on rentre plus dans un problème de fiscalité : comment, en gagnant plus de 69 000 euros minimum par an, des personnes se retrouvent à ne pas participer à l’impôt. Et je demande pas à ce qu’ils soient dépouillées hein.... mais il y a quelques semaines certains débattaient sur l’utilité de faire payer, même symboliquement, des précaires ou autres au RSA....
Voici les éléments de réponse fournis par Médiapart sur cette question:

C’est en consultant le dossier constitué par François de Rugy pour obtenir son appartement que nous avons pris connaissance de son avis d’imposition de l’année 2015. On y apprend que, cette année-là, il déclare 47 956 euros de revenus (sur l’année 2014) mais n'a pas payé un centime d'impôt....
....Ces 47 956 euros annuels ne correspondent en effet pas à l’ensemble des revenus du député en 2014. À l’époque, les parlementaires disposent d’une indemnité de 7 141 euros, dont seulement 5 713 euros sont soumis à fiscalité.

Les députés profitent en plus d’une enveloppe de 5 570 euros mensuels qui, en dépit de nombreux abus, est prévue pour les frais de mandat. Ils disposent aussi de facilités de circulation et de bureautique.

Il est donc logique que François de Rugy arrive à cette somme de 47 956 euros net dont sont déduits les 10 % de frais professionnels. Avec son enfant à charge, Rugy pourrait s’acquitter de 4 796 euros.

Mais en 2014, il a fait 25 051 euros de dons aux organismes reconnus d’intérêt général, qui donnent droit à un avantage dans la limite de 20 % du revenu imposable. Sollicité, le cabinet du ministre a indiqué, vendredi 12 juillet dans la soirée, que ces dons correspondaient à de l’argent versé par l’intéressé au parti Europe Écologie-Les Verts (EELV) [voir en Boîte noire]. Les dons de François de Rugy ont été retenus à hauteur de 8 477 euros, donnant droit à une réduction d’impôts de 4 061 euros.

En y ajoutant des crédits d’impôt liés à la garde d’enfant, on arrive à un crédit d’impôt légèrement supérieur aux impôts dus par François de Rugy. D’où le fait qu’il a réglé zéro euro d’impôts, et que le fisc lui a même versé 219 euros....

Et l'actualisation
ACTUALISATION - Cet article a été actualisé, vendredi 12 juillet, à 20 h 19, après la réponse du cabinet du ministre qui indique que les dons de François de Rugy avaient profité à son parti politique de l’époque, EELV.

Que voici :

« Au titre de son mandat de député, François de Rugy a, comme tous les autres membres du groupe EELV à l’Assemblée nationale, versé 1 200 euros par mois de dons au parti EELV, soit un montant annuel global de 14 400€ de dons. Ces montants de dons sont déductibles de l'impôt à hauteur des deux tiers, dans la limite de 20 % du revenu total du donateur. Pour François de Rugy cela permettait de prendre en compte 8477 € de dons, donnant droit à une réduction de plus de 5500 €, suffisant à annuler totalement l'impôt sur le revenu de Monsieur de Rugy (qui était de 4061€). Les montants de dons qui ne sont pas pris en compte peuvent être reportés pendant 5 ans. »


https://www.mediapart.fr/journal/france ... nu-en-2015
Donc le type nous explique qu’il a vécu avec 22000 euros moins son loyer de 7600 euros.
:mrgreen: rien à rajouter.

En fait c’est là où Mediapart veut l’amener et il y va tout seul comme un grand.
T'as du te mélanger dans tes calculs... :mrgreen:
Si tu fais le total, son activité de député lui a rapporté plus de 150.000 euros brut sur l'année, à la louche 130.000 net, et donc 105.000 après ses dons.
Sur ces 130.000, 48.000 sont imposables, un peu plus de 43.000 après les 10%.
Il déclare 47000 net et fait 25000 euros de dont.
C’est ce que j’ai compris. C’est pas ça ? L d 5000 de defrayement de devant pas rentrer en ligne de compte.

aissopic
Messages : 5532
Enregistré le : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par aissopic »

franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 11:10
Mais bon, comme dit plus haut c'est un détail, la priorité c'est de faire payer un impôt sur le revenu aux gens qui touchent 500 euros par mois! :cote:
élargir le nombre de foyer fiscaux payant l'impot n'est pas une mauvaise chose car c'est un aberration de voir que moins de 50% des foyers fiscaux payent des impots au final (même si ce taux est historiquement haut). Cela répartirait la charge, et sortirait un peu du système du tout ou rien (en terme d'aide sociale). La symbolique est aussi importante que la réalité dans ce cas.
https://www.challenges.fr/challenges-so ... enu_415003
https://www.lesechos.fr/2016/07/toujour ... enu-214504

Mais on en revient toujours à la trop grande complexité du système fiscal, car la CSG (par ex) a pris une place de plus en plus grande dans l'imposition des ressources.
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

franck42
Messages : 5331
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par franck42 »

latornade a écrit :
13 juil. 2019, 11:45
franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 10:59
latornade a écrit :
13 juil. 2019, 08:32
Couramiaud Poitevin a écrit :
13 juil. 2019, 08:18
latornade a écrit :
13 juil. 2019, 07:50
mononoké a écrit :
13 juil. 2019, 07:20
Rugy, faut l'avouer, est vraiment trop fort:
https://www.huffingtonpost.fr/entry/rug ... r-homepage
7141 euros de salaire + 5570 euros pour couvrir ses frais = il paye pas d'impôts 8| :hehe:
Comme n.ont, du coup, pas dû payer la plupart des parlementaires cette année là (visiblement au moins les parlementaires de son groupe, c’est ce qu’il laisse entendre).

Là on rentre plus dans un problème de fiscalité : comment, en gagnant plus de 69 000 euros minimum par an, des personnes se retrouvent à ne pas participer à l’impôt. Et je demande pas à ce qu’ils soient dépouillées hein.... mais il y a quelques semaines certains débattaient sur l’utilité de faire payer, même symboliquement, des précaires ou autres au RSA....
Voici les éléments de réponse fournis par Médiapart sur cette question:

C’est en consultant le dossier constitué par François de Rugy pour obtenir son appartement que nous avons pris connaissance de son avis d’imposition de l’année 2015. On y apprend que, cette année-là, il déclare 47 956 euros de revenus (sur l’année 2014) mais n'a pas payé un centime d'impôt....
....Ces 47 956 euros annuels ne correspondent en effet pas à l’ensemble des revenus du député en 2014. À l’époque, les parlementaires disposent d’une indemnité de 7 141 euros, dont seulement 5 713 euros sont soumis à fiscalité.

Les députés profitent en plus d’une enveloppe de 5 570 euros mensuels qui, en dépit de nombreux abus, est prévue pour les frais de mandat. Ils disposent aussi de facilités de circulation et de bureautique.

Il est donc logique que François de Rugy arrive à cette somme de 47 956 euros net dont sont déduits les 10 % de frais professionnels. Avec son enfant à charge, Rugy pourrait s’acquitter de 4 796 euros.

Mais en 2014, il a fait 25 051 euros de dons aux organismes reconnus d’intérêt général, qui donnent droit à un avantage dans la limite de 20 % du revenu imposable. Sollicité, le cabinet du ministre a indiqué, vendredi 12 juillet dans la soirée, que ces dons correspondaient à de l’argent versé par l’intéressé au parti Europe Écologie-Les Verts (EELV) [voir en Boîte noire]. Les dons de François de Rugy ont été retenus à hauteur de 8 477 euros, donnant droit à une réduction d’impôts de 4 061 euros.

En y ajoutant des crédits d’impôt liés à la garde d’enfant, on arrive à un crédit d’impôt légèrement supérieur aux impôts dus par François de Rugy. D’où le fait qu’il a réglé zéro euro d’impôts, et que le fisc lui a même versé 219 euros....

Et l'actualisation
ACTUALISATION - Cet article a été actualisé, vendredi 12 juillet, à 20 h 19, après la réponse du cabinet du ministre qui indique que les dons de François de Rugy avaient profité à son parti politique de l’époque, EELV.

Que voici :

« Au titre de son mandat de député, François de Rugy a, comme tous les autres membres du groupe EELV à l’Assemblée nationale, versé 1 200 euros par mois de dons au parti EELV, soit un montant annuel global de 14 400€ de dons. Ces montants de dons sont déductibles de l'impôt à hauteur des deux tiers, dans la limite de 20 % du revenu total du donateur. Pour François de Rugy cela permettait de prendre en compte 8477 € de dons, donnant droit à une réduction de plus de 5500 €, suffisant à annuler totalement l'impôt sur le revenu de Monsieur de Rugy (qui était de 4061€). Les montants de dons qui ne sont pas pris en compte peuvent être reportés pendant 5 ans. »


https://www.mediapart.fr/journal/france ... nu-en-2015
Donc le type nous explique qu’il a vécu avec 22000 euros moins son loyer de 7600 euros.
:mrgreen: rien à rajouter.

En fait c’est là où Mediapart veut l’amener et il y va tout seul comme un grand.
T'as du te mélanger dans tes calculs... :mrgreen:
Si tu fais le total, son activité de député lui a rapporté plus de 150.000 euros brut sur l'année, à la louche 130.000 net, et donc 105.000 après ses dons.
Sur ces 130.000, 48.000 sont imposables, un peu plus de 43.000 après les 10%.
Il déclare 47000 net et fait 25000 euros de dont.
C’est ce que j’ai compris. C’est pas ça ? L d 5000 de defrayement de devant pas rentrer en ligne de compte.
En admettant que De Rugy est (à peu près) honnête, que le revenu de 48.000 euros est correct, qu'il n'a pas truandé sur l'indemnité de remboursement de frais (qui est quand même une avance forfaitaire, et à l'époque les contrôles étaient plus light qu'ajd), il faut quand même rajouter à son revenu imposable 600 eur d'indemnités de frais qui ne sont pas à justifier, et l'indemnité de fonction de 1.500 eur non imposable, ce qui fait un total annuel de 25.000 eur, en plus des 48.000.

franck42
Messages : 5331
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par franck42 »

aissopic a écrit :
13 juil. 2019, 12:17
franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 11:10
Mais bon, comme dit plus haut c'est un détail, la priorité c'est de faire payer un impôt sur le revenu aux gens qui touchent 500 euros par mois! :cote:
élargir le nombre de foyer fiscaux payant l'impot n'est pas une mauvaise chose car c'est un aberration de voir que moins de 50% des foyers fiscaux payent des impots au final (même si ce taux est historiquement haut). Cela répartirait la charge, et sortirait un peu du système du tout ou rien (en terme d'aide sociale). La symbolique est aussi importante que la réalité dans ce cas.
https://www.challenges.fr/challenges-so ... enu_415003
https://www.lesechos.fr/2016/07/toujour ... enu-214504

Mais on en revient toujours à la trop grande complexité du système fiscal, car la CSG (par ex) a pris une place de plus en plus grande dans l'imposition des ressources.
On est complètement d'accord sur le taux aberrant de NI, et à Sainté on a même du dépasser les 60%...
Ajd un smicard sans gamin ne paie plus d'impôt, avec un revenu net de 1.450 euros par mois (prime d'activité incluse)!
Cette prime d'activité est d'ailleurs devenue un vrai scandale, et je suis bien placé pour en parler, j'ai touché 120 euros en juillet! Comment c'est possible? Je bosse à 80% et j'ai fait plusieurs jours de grève. Autrement dit sur ce trimestre, les impôts payés par Florent ont permis de financer 1 mois et demi de mon 80% ou bien 6 jours de grève. Merci à lui et à toute la bande (thesnakke, Baggio...) d'avoir voté Macron et de financer ma prime CAF :amen: Ça ruisseelle grave chez moi! :super:
Pour en revenir au taux de NI, il faut imposer à nouveau des gens qui touchent suffisamment, et supprimer la quasi-totalité des niches fiscales (dont certaines remplacées par des allocations CAF, dépendantes des revenus du foyer).
Et bien sûr continuer à exonérer tous les bénéficiaires de minimum sociaux.

aissopic
Messages : 5532
Enregistré le : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par aissopic »

dactyle a écrit :
13 juil. 2019, 12:48
aissopic a écrit :
13 juil. 2019, 12:24
dactyle a écrit :
13 juil. 2019, 12:10
TOUT ce que dis Martien est exact, moi je vis chez eux, Tunis et je n'ai aucun problème, par contre tous ceux qui vivent en France et qui viennent au bled faire les kakous sont détestés par les leurs, et en plus jouent les riches avec des voitures de location et des cartes de crédit plein les poches et disent qu'en France ils ont tout villa, piscine ça frime à mort sur des mensonges grossiers.
c'est le lot d'une grande partie des diasporas économique (différentes de celles issues de guerre)...d'autant plus que les gens qui sont partis sont ceux qui étaient plutôt en bas de l'échelle sociale et ont donc une revanche à prendre.
Bref,un bon sujet de sociologie, à développer dans le topic idoine.
Oui mais ceux qui sont partis dans 70 pour cent des cas étaient la lie de leur Nation, et ça ce sont les anciens qui disent ça...
Je parle bien sur des pays du Maghreb , donc des pays pauvres mais pas en guerre.
je réponds ici car cela n'a plus grand chose à voir avec la CAN :)
comme c'est rarement les classes supérieures qui émigrent, cela est assez logique.
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

baggio42
Messages : 9685
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 13:37
aissopic a écrit :
13 juil. 2019, 12:17
franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 11:10
Mais bon, comme dit plus haut c'est un détail, la priorité c'est de faire payer un impôt sur le revenu aux gens qui touchent 500 euros par mois! :cote:
élargir le nombre de foyer fiscaux payant l'impot n'est pas une mauvaise chose car c'est un aberration de voir que moins de 50% des foyers fiscaux payent des impots au final (même si ce taux est historiquement haut). Cela répartirait la charge, et sortirait un peu du système du tout ou rien (en terme d'aide sociale). La symbolique est aussi importante que la réalité dans ce cas.
https://www.challenges.fr/challenges-so ... enu_415003
https://www.lesechos.fr/2016/07/toujour ... enu-214504

Mais on en revient toujours à la trop grande complexité du système fiscal, car la CSG (par ex) a pris une place de plus en plus grande dans l'imposition des ressources.
On est complètement d'accord sur le taux aberrant de NI, et à Sainté on a même du dépasser les 60%...
Ajd un smicard sans gamin ne paie plus d'impôt, avec un revenu net de 1.450 euros par mois (prime d'activité incluse)!
Cette prime d'activité est d'ailleurs devenue un vrai scandale, et je suis bien placé pour en parler, j'ai touché 120 euros en juillet! Comment c'est possible? Je bosse à 80% et j'ai fait plusieurs jours de grève. Autrement dit sur ce trimestre, les impôts payés par Florent ont permis de financer 1 mois et demi de mon 80% ou bien 6 jours de grève. Merci à lui et à toute la bande (thesnakke, Baggio...) d'avoir voté Macron et de financer ma prime CAF :amen: Ça ruisseelle grave chez moi! :super:
Pour en revenir au taux de NI, il faut imposer à nouveau des gens qui touchent suffisamment, et supprimer la quasi-totalité des niches fiscales (dont certaines remplacées par des allocations CAF, dépendantes des revenus du foyer).
Et bien sûr continuer à exonérer tous les bénéficiaires de minimum sociaux.
Ça me fait plaisir de t'aider Franck42. :mrgreen:
Comme tu le dis si bien, c'est le ruissellement des premiers de cordée :diable: :mrgreen:

la buse
Messages : 18768
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

martien a écrit :
13 juil. 2019, 02:45
la buse a écrit :
12 juil. 2019, 16:32
Tu es un intégriste si tu veux imposer tes vues aux autres.
Donc tous ceux qui font de la politique sont des intégristes, car ce que tu dis là est juste l'essence de la politique en fait. Imposer à tous les règles et les lois que l'on croit bonnes pour la société.
Les lois sont les lois mais lorsque pour des principes religieux ou autres on veut par exemple empêcher que d'autres pratiquent de façon légale l'avortement, on est un intégriste.
Et j'ai beaucoup de mal à comprendre qu'en 2019 on empêche encore les gens en fin de vie qui soufrent de pratiquer l'euthanasie alors qu'ils le demandent eux-mêmes.
Chacun devrait pouvoir disposer librement de son corps et ne pas pouvoir emmerder les autres.


rlan42
Messages : 329
Enregistré le : 15 juil. 2015, 15:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rlan42 »



Très intéressant...

Coach-Mic
Messages : 893
Enregistré le : 01 juin 2018, 08:13

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Coach-Mic »

Le gros de l'impot c'est la TVA et tous le monde la paye

ForeverGreen
Messages : 12778
Enregistré le : 14 févr. 2016, 15:12

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ForeverGreen »

franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 10:11
latornade a écrit :
13 juil. 2019, 07:50
mononoké a écrit :
13 juil. 2019, 07:20
Rugy, faut l'avouer, est vraiment trop fort:
https://www.huffingtonpost.fr/entry/rug ... r-homepage
7141 euros de salaire + 5570 euros pour couvrir ses frais = il paye pas d'impôts 8| :hehe:
Comme n.ont, du coup, pas dû payer la plupart des parlementaires cette année là (visiblement au moins les parlementaires de son groupe, c’est ce qu’il laisse entendre).

Là on rentre plus dans un problème de fiscalité : comment, en gagnant plus de 69 000 euros minimum par an, des personnes se retrouvent à ne pas participer à l’impôt. Et je demande pas à ce qu’ils soient dépouillées hein.... mais il y a quelques semaines certains débattaient sur l’utilité de faire payer, même symboliquement, des précaires ou autres au RSA....
C'est exactement ça, le système fiscal français permet à des gens qui touchent des milliers d'euros par mois (et notamment la plupart des politiques) de bénéficier de crédits d'impôts, et une partie de la population voudrait faire payer un impôt sur le revenu (en plus de la TVA et de toutes les taxes qu'ils paient déjà) à des gens qui touchent 500 euros de RSA ou d'ASS par mois... :rougefaché:
D'accord avec ça. Et ce qui me choque particulièrement là-dedans, et c'est d'ailleurs peut-être ce qui me choque le plus dans cette affaire (pour le moment, j'ai beaucoup trop à faire à demander les démissions de Castaner pour sa gestion des GJ et ses fake news et de Blanquer pour le scandale du bac que pour De Rugy), c'est ce fléchage des dépenses (parce que l'argent, il ne l'a pas gardé pour lui, hein) en contournant la case Etat de la part d'un Ministre de la République.
Dédicace à rouge :

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" Antonio Gramsci

ManuVert
Messages : 1896
Enregistré le : 12 mai 2013, 20:17

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ManuVert »

franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 13:37
aissopic a écrit :
13 juil. 2019, 12:17
franck42 a écrit :
13 juil. 2019, 11:10
Mais bon, comme dit plus haut c'est un détail, la priorité c'est de faire payer un impôt sur le revenu aux gens qui touchent 500 euros par mois! :cote:
élargir le nombre de foyer fiscaux payant l'impot n'est pas une mauvaise chose car c'est un aberration de voir que moins de 50% des foyers fiscaux payent des impots au final (même si ce taux est historiquement haut). Cela répartirait la charge, et sortirait un peu du système du tout ou rien (en terme d'aide sociale). La symbolique est aussi importante que la réalité dans ce cas.
https://www.challenges.fr/challenges-so ... enu_415003
https://www.lesechos.fr/2016/07/toujour ... enu-214504

Mais on en revient toujours à la trop grande complexité du système fiscal, car la CSG (par ex) a pris une place de plus en plus grande dans l'imposition des ressources.
On est complètement d'accord sur le taux aberrant de NI, et à Sainté on a même du dépasser les 60%...
Ajd un smicard sans gamin ne paie plus d'impôt, avec un revenu net de 1.450 euros par mois (prime d'activité incluse)!
Cette prime d'activité est d'ailleurs devenue un vrai scandale, et je suis bien placé pour en parler, j'ai touché 120 euros en juillet! Comment c'est possible? Je bosse à 80% et j'ai fait plusieurs jours de grève. Autrement dit sur ce trimestre, les impôts payés par Florent ont permis de financer 1 mois et demi de mon 80% ou bien 6 jours de grève. Merci à lui et à toute la bande (thesnakke, Baggio...) d'avoir voté Macron et de financer ma prime CAF :amen: Ça ruisseelle grave chez moi! :super:
Pour en revenir au taux de NI, il faut imposer à nouveau des gens qui touchent suffisamment, et supprimer la quasi-totalité des niches fiscales (dont certaines remplacées par des allocations CAF, dépendantes des revenus du foyer).
Et bien sûr continuer à exonérer tous les bénéficiaires de minimum sociaux.
Le débat sur les niches fiscales est loin d'être si binaire. La niche sert aussi à orienter les financements vers certaines dépenses, ou à favoriser la transparence.
Par ex quand Hollande ou Sarko je me souviens plus à réduit les avantages fiscaux ou sociaux sur les emplois à domicile ça a été une catastrophe et il a fallu faire marche arrière. On a eu un peu la même chose en immobilier avec la première loi Duflo qui a été catastrophique pour le secteur du bâtiment.
Il faut de toute façon une réflexion globale avec certaines niches à supprimer ou raboter car leur efficacité n'est pas démontrée (cf rapports de la Cour des Comptes) mais également des taux d'imposition à aligner sur les pays qui nous sont comparables.

mononoké
Messages : 2596
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »


Répondre