[HS] Rail, Tchoutchou et Luttes sociales : le topic de la SNCF

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Borotj42
Messages : 1216
Enregistré le : 26 févr. 2018, 20:32

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Borotj42 »

Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
J'ai dit fonctionnait... à l'imparfait, un temps qui exprime le passé, pas le présent...

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Latornade »

Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:09
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
J'ai dit fonctionnait... à l'imparfait, un temps qui exprime le passé, pas le présent...
Tu parles à partir de la fin des années 80 alors puisque c'est la décennie où les temps de trajet, malgré le TGV, sont moins bons sur les 2/3 des lignes qu'avant.
Modifié en dernier par Latornade le 05 nov. 2019, 10:53, modifié 1 fois.

vinasse
Messages : 24
Enregistré le : 30 juil. 2013, 10:47

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par vinasse »

Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.

Danish
Messages : 26561
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Danish »

Ton post me donne envie de prendre en otage le forum pour ne plus avoir à lire ce genre de propos.

Judasse Priest
Messages : 10614
Enregistré le : 03 août 2005, 15:00

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Judasse Priest »

vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable.
Dans ce cas pourquoi tu ne râles pas contre les dirigeants qui n'écoutent pas si les cheminots ne font pas grève?
Image

Ce post est sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA 4.0

baggio42
Messages : 10309
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par baggio42 »

vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
Ça fait plaisir que quelqu'un du public réagisse ainsi.Et crois moi tu n'es pas le seul.
Le grand problème des cheminots est leur communication de merde, désolé pour le mot.
@Borotj42 quand tu fais référence aux problèmes d'entretien sur la ligne Saint-Étienne Roanne, pourquoi les syndicats n'en parlent pas ?
T'as l'impression que ce sont des hommes des cavernes ces cheminots !!
Je ne sais pas moi, dans une époque comme la nôtre, pourquoi ne se servent-ils pas des médias ?
On entend que Martinez de la CGT sur le sujet.C'est bien cela le problème !

Sur les grèves à Goodyear ou Ford Bordeaux on avait Poutou ou bien un syndiqué dont je ne me rappelle plus le nom.
Et bien ces personnes créaient de la sympathie.A la SNCF on se croirait dans une secte!
Quand il y a une problématique quelconque, aucun interlocuteur disponible.
T'as l'impression qu'ils s'en foutent royalement.Aucune approche vers l'utilisateur, j'ose pas employer le terme client, on me répondrait usager!

Borotj42
Messages : 1216
Enregistré le : 26 févr. 2018, 20:32

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Borotj42 »

vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
C'est bien tu as bien appris ta leçon ressassé par les politiques et les médias à leurs bottes...
Si seulement au lieu de se regarder le nombril , la solidarité de classe existait encore comme les plus riches sont solidaire entre eux et ça ferait bien longtemps que la sncf, les hopitaux, la poste... refonctionnerait très bien avec des agents et des usagers plus heureux...
Mais c'est vrai c'est de la faute du cheminot en grève si c'est le bordel... pas des dirigeants qui détruisent les services publics depuis des décennies...

aïe aïe aïe les libéraux capitalistes ont encore de beaux jours devant eux...

Michel-Ange
Messages : 4375
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Michel-Ange »

Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:38
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
C'est bien tu as bien appris ta leçon ressassé par les politiques et les médias à leurs bottes...
Si seulement au lieu de se regarder le nombril , la solidarité de classe existait encore comme les plus riches sont solidaire entre eux et ça ferait bien longtemps que la sncf, les hopitaux, la poste... refonctionnerait très bien avec des agents et des usagers plus heureux...
Mais c'est vrai c'est de la faute du cheminot en grève si c'est le bordel... pas des dirigeants qui détruisent les services publics depuis des décennies...

aïe aïe aïe les libéraux capitalistes ont encore de beaux jours devant eux...
Mais les retraités de 57 ans de la SNCF qui touchent plus de 2700 euros de pension de retraite par mois, ils appartiennent à quelle "classe" exactement ?
Modifié en dernier par Michel-Ange le 05 nov. 2019, 10:45, modifié 1 fois.

Borotj42
Messages : 1216
Enregistré le : 26 févr. 2018, 20:32

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Borotj42 »

baggio42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:36
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
Ça fait plaisir que quelqu'un du public réagisse ainsi.Et crois moi tu n'es pas le seul.
Le grand problème des cheminots est leur communication de merde, désolé pour le mot.
@Borotj42 quand tu fais référence aux problèmes d'entretien sur la ligne Saint-Étienne Roanne, pourquoi les syndicats n'en parlent pas ?
T'as l'impression que ce sont des hommes des cavernes ces cheminots !!
Je ne sais pas moi, dans une époque comme la nôtre, pourquoi ne se servent-ils pas des médias ?
On entend que Martinez de la CGT sur le sujet.C'est bien cela le problème !

Sur les grèves à Goodyear ou Ford Bordeaux on avait Poutou ou bien un syndiqué dont je ne me rappelle plus le nom.
Et bien ces personnes créaient de la sympathie.A la SNCF on se croirait dans une secte!
Quand il y a une problématique quelconque, aucun interlocuteur disponible.
T'as l'impression qu'ils s'en foutent royalement.Aucune approche vers l'utilisateur, j'ose pas employer le terme client, on me répondrait usager!
Bien sur que non ce ne sont pas des hommes des cavernes...
Pour s'exprimer il faudrait que les médias leur donne du temps de parole ou de la place dans leur page ...
Sinon il suffit de prendre un tract aussi et de le lire puisqu'ils en distribuent à chaque manifestation, des fois même hors manifestation pour alerter l'usager de l'état de déliquescence du service, des gares qui ferment ou qui fonctionnent avec 0 personnes dedants...
Mais merci de nous montrez que les usagers qui geulent ne sont pas intéressé par le sujet sauf quand.... tintintin devinez quoi .... ben il y a grève....
Moi je les tracts, je les lis et tout me parait plus clair... mais c'est peut être plus facile de croire le 20min ou tout autre média de merde...

Borotj42
Messages : 1216
Enregistré le : 26 févr. 2018, 20:32

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Borotj42 »

Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:43
baggio42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:36
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
Ça fait plaisir que quelqu'un du public réagisse ainsi.Et crois moi tu n'es pas le seul.
Le grand problème des cheminots est leur communication de merde, désolé pour le mot.
@Borotj42 quand tu fais référence aux problèmes d'entretien sur la ligne Saint-Étienne Roanne, pourquoi les syndicats n'en parlent pas ?
T'as l'impression que ce sont des hommes des cavernes ces cheminots !!
Je ne sais pas moi, dans une époque comme la nôtre, pourquoi ne se servent-ils pas des médias ?
On entend que Martinez de la CGT sur le sujet.C'est bien cela le problème !

Sur les grèves à Goodyear ou Ford Bordeaux on avait Poutou ou bien un syndiqué dont je ne me rappelle plus le nom.
Et bien ces personnes créaient de la sympathie.A la SNCF on se croirait dans une secte!
Quand il y a une problématique quelconque, aucun interlocuteur disponible.
T'as l'impression qu'ils s'en foutent royalement.Aucune approche vers l'utilisateur, j'ose pas employer le terme client, on me répondrait usager!
Bien sur que non ce ne sont pas des hommes des cavernes...
Pour s'exprimer il faudrait que les médias leur donne du temps de parole ou de la place dans leur page ...
Sinon il suffit de prendre un tract aussi et de le lire puisqu'ils en distribuent à chaque manifestation, des fois même hors manifestation pour alerter l'usager de l'état de déliquescence du service, des gares qui ferment ou qui fonctionnent avec 0 personnes dedans...
Mais merci de nous montrez que les usagers qui geulent ne sont pas intéressé par le sujet sauf quand.... tintintin devinez quoi .... ben il y a grève....
Moi je les tracts, je les lis et tout me parait plus clair... mais c'est peut être plus facile de croire le 20min ou tout autre média de merde...

Borotj42
Messages : 1216
Enregistré le : 26 févr. 2018, 20:32

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Borotj42 »

Michel-Ange a écrit :
05 nov. 2019, 10:42
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:38
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
C'est bien tu as bien appris ta leçon ressassé par les politiques et les médias à leurs bottes...
Si seulement au lieu de se regarder le nombril , la solidarité de classe existait encore comme les plus riches sont solidaire entre eux et ça ferait bien longtemps que la sncf, les hopitaux, la poste... refonctionnerait très bien avec des agents et des usagers plus heureux...
Mais c'est vrai c'est de la faute du cheminot en grève si c'est le bordel... pas des dirigeants qui détruisent les services publics depuis des décennies...

aïe aïe aïe les libéraux capitalistes ont encore de beaux jours devant eux...
Mais les retraités de la SNCF qui touchent plus de 3000 euros de pension de retraite par mois, ils appartiennent à quelle "classe" exactement ?
Je connais des cheminots qui ont entretenu les voies par tout temps, toute leur vie de travailleur, je t'envoie si je peux un jour la copie de leur retraite... ton post est juste une insulte à ces personnes !!! que des cadres de la sncf qui participent à son démantèlement touche cette retraite ... peut être... mais ceux qui défendent un service public de qualité je te rassure, ils ne touchent pas cette retraite...

J'arrête là de répondre à de tels propos de personnes qui n'y connaissent rien et qui son juste là pour se plaindre de leur confort personnel sans se soucier du bien commun et sans se demander qui sont les véritables responsables de leur problème de transports ou autres au quotidien...

je suis partagé entre la colère et la tristesse...

baggio42
Messages : 10309
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par baggio42 »

Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:43
baggio42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:36
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
Ça fait plaisir que quelqu'un du public réagisse ainsi.Et crois moi tu n'es pas le seul.
Le grand problème des cheminots est leur communication de merde, désolé pour le mot.
@Borotj42 quand tu fais référence aux problèmes d'entretien sur la ligne Saint-Étienne Roanne, pourquoi les syndicats n'en parlent pas ?
T'as l'impression que ce sont des hommes des cavernes ces cheminots !!
Je ne sais pas moi, dans une époque comme la nôtre, pourquoi ne se servent-ils pas des médias ?
On entend que Martinez de la CGT sur le sujet.C'est bien cela le problème !

Sur les grèves à Goodyear ou Ford Bordeaux on avait Poutou ou bien un syndiqué dont je ne me rappelle plus le nom.
Et bien ces personnes créaient de la sympathie.A la SNCF on se croirait dans une secte!
Quand il y a une problématique quelconque, aucun interlocuteur disponible.
T'as l'impression qu'ils s'en foutent royalement.Aucune approche vers l'utilisateur, j'ose pas employer le terme client, on me répondrait usager!
Bien sur que non ce ne sont pas des hommes des cavernes...
Pour s'exprimer il faudrait que les médias leur donne du temps de parole ou de la place dans leur page ...
Sinon il suffit de prendre un tract aussi et de le lire puisqu'ils en distribuent à chaque manifestation, des fois même hors manifestation pour alerter l'usager de l'état de déliquescence du service, des gares qui ferment ou qui fonctionnent avec 0 personnes dedants...
Mais merci de nous montrez que les usagers qui geulent ne sont pas intéressé par le sujet sauf quand.... tintintin devinez quoi .... ben il y a grève....
Moi je les tracts, je les lis et tout me parait plus clair... mais c'est peut être plus facile de croire le 20min ou tout autre média de merde...
Et bien tu vois je prends le train deux fois par semaine depuis 26 ans et mon épouse tous les jours depuis 23 ans, de mémoire jamais je n'ai vu un cheminot distribuer un tract dans une rame.Encore moins venir discuter avec les usagers dans ces rames.C'est ça le problème.Dans la grande distribution, bien moins syndiquée donc moins puissante, quand à Carrefour ils font grève, eh bien ils sont devant le magasin, font le pied de grue, distribuent et échangent avec les clients.Je trouve cela bien.

vinasse
Messages : 24
Enregistré le : 30 juil. 2013, 10:47

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par vinasse »

Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:38
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
C'est bien tu as bien appris ta leçon ressassé par les politiques et les médias à leurs bottes...
Si seulement au lieu de se regarder le nombril , la solidarité de classe existait encore comme les plus riches sont solidaire entre eux et ça ferait bien longtemps que la sncf, les hopitaux, la poste... refonctionnerait très bien avec des agents et des usagers plus heureux...
Mais c'est vrai c'est de la faute du cheminot en grève si c'est le bordel... pas des dirigeants qui détruisent les services publics depuis des décennies...

aïe aïe aïe les libéraux capitalistes ont encore de beaux jours devant eux...
C'est exactement ce que veulent nous faire croire les cheminots et autres grévistes : Crier au complot des politiques, de la lutte des classe, des médias, ... Toutes ces excuse bidons ou autres théories n'intéressent pas le moins du monde les gens quoi attendent le train comme des cons sur le quai de la gare. Ça c'est du concret. Le reste c'est de la littérature. Viens prendre le train un jour de grève : On discutera le nez collé à la fenêtre, avec éventuellement un pied par terre.

vinasse
Messages : 24
Enregistré le : 30 juil. 2013, 10:47

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par vinasse »

Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:48
Michel-Ange a écrit :
05 nov. 2019, 10:42
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:38
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
C'est bien tu as bien appris ta leçon ressassé par les politiques et les médias à leurs bottes...
Si seulement au lieu de se regarder le nombril , la solidarité de classe existait encore comme les plus riches sont solidaire entre eux et ça ferait bien longtemps que la sncf, les hopitaux, la poste... refonctionnerait très bien avec des agents et des usagers plus heureux...
Mais c'est vrai c'est de la faute du cheminot en grève si c'est le bordel... pas des dirigeants qui détruisent les services publics depuis des décennies...

aïe aïe aïe les libéraux capitalistes ont encore de beaux jours devant eux...
Mais les retraités de la SNCF qui touchent plus de 3000 euros de pension de retraite par mois, ils appartiennent à quelle "classe" exactement ?
Je connais des cheminots qui ont entretenu les voies par tout temps, toute leur vie de travailleur, je t'envoie si je peux un jour la copie de leur retraite... ton post est juste une insulte à ces personnes !!! que des cadres de la sncf qui participent à son démantèlement touche cette retraite ... peut être... mais ceux qui défendent un service public de qualité je te rassure, ils ne touchent pas cette retraite...

J'arrête là de répondre à de tels propos de personnes qui n'y connaissent rien et qui son juste là pour se plaindre de leur confort personnel sans se soucier du bien commun et sans se demander qui sont les véritables responsables de leur problème de transports ou autres au quotidien...

je suis partagé entre la colère et la tristesse...
Pas de pb : Viens avec la feuille de retraite, et l'âge de départ. Et je viendrai avec celle d'une aide soignante qui se fait insulter tous les jours aux urgences, qui travaille tantôt le jour, tantôt la nuit.

Je ne connais rien au mondes des cheminots c'est vrai. Et sincèrement je m'en tape. La seule chose que vois c'est le service public qui n'est pas rendu. Et pour lequel je paie des impôts. Alors évite de me parler d'insulte, je n'ai insulté personne. Je t'ai juste exposé mon quotidien et donné mon avis.

Oublie la colère et la tristesse, voyage un peu. C'est super et ça forme.

Borotj42
Messages : 1216
Enregistré le : 26 févr. 2018, 20:32

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Borotj42 »

vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 11:36
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:48
Michel-Ange a écrit :
05 nov. 2019, 10:42
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:38
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
C'est bien tu as bien appris ta leçon ressassé par les politiques et les médias à leurs bottes...
Si seulement au lieu de se regarder le nombril , la solidarité de classe existait encore comme les plus riches sont solidaire entre eux et ça ferait bien longtemps que la sncf, les hopitaux, la poste... refonctionnerait très bien avec des agents et des usagers plus heureux...
Mais c'est vrai c'est de la faute du cheminot en grève si c'est le bordel... pas des dirigeants qui détruisent les services publics depuis des décennies...

aïe aïe aïe les libéraux capitalistes ont encore de beaux jours devant eux...
Mais les retraités de la SNCF qui touchent plus de 3000 euros de pension de retraite par mois, ils appartiennent à quelle "classe" exactement ?
Je connais des cheminots qui ont entretenu les voies par tout temps, toute leur vie de travailleur, je t'envoie si je peux un jour la copie de leur retraite... ton post est juste une insulte à ces personnes !!! que des cadres de la sncf qui participent à son démantèlement touche cette retraite ... peut être... mais ceux qui défendent un service public de qualité je te rassure, ils ne touchent pas cette retraite...

J'arrête là de répondre à de tels propos de personnes qui n'y connaissent rien et qui son juste là pour se plaindre de leur confort personnel sans se soucier du bien commun et sans se demander qui sont les véritables responsables de leur problème de transports ou autres au quotidien...

je suis partagé entre la colère et la tristesse...
Pas de pb : Viens avec la feuille de retraite, et l'âge de départ. Et je viendrai avec celle d'une aide soignante qui se fait insulter tous les jours aux urgences, qui travaille tantôt le jour, tantôt la nuit.

Je ne connais rien au mondes des cheminots c'est vrai. Et sincèrement je m'en tape. La seule chose que vois c'est le service public qui n'est pas rendu. Et pour lequel je paie des impôts. Alors évite de me parler d'insulte, je n'ai insulté personne. Je t'ai juste exposé mon quotidien et donné mon avis.

Oublie la colère et la tristesse, voyage un peu. C'est super et ça forme.
Mais moi à la différence de toi je ne critique pas l'aide soignante, au contraire je la plains et je manifeste même à ses côtés dés que je peux !
Et je sais très bien que sa retraite, son salaire , son métier sont loin d'être roses...
Est ce que je demande la création d'un topic : "attente interminable, mauvais diagnostique, décés dans un couloir : le topic de l'hopital public"...
Et derrière j'explique que c'est la faute des médecins, des infirmiers, des soignants, des brancardiers mais surtout pas de ceux qui réforment l'hopital public depuis des décennies car ils veulent des lits rentables !!! ce serait tout simplement ridicule, un non sens et honteux... mais c'est ce que toi et certains vous faites pour la sncf !!!
C'est bien d'exposer son quotidien, ce qui est mieux c'est de ne pas se tromper de combat et d'adversaire !

Danish
Messages : 26561
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Danish »

vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 11:36
Je ne connais rien au mondes des cheminots c'est vrai. Et sincèrement je m'en tape.
Ok et bah merci d'arrêter d'en parler alors.

vinasse
Messages : 24
Enregistré le : 30 juil. 2013, 10:47

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par vinasse »

Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 11:45
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 11:36
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:48
Michel-Ange a écrit :
05 nov. 2019, 10:42
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:38
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
C'est bien tu as bien appris ta leçon ressassé par les politiques et les médias à leurs bottes...
Si seulement au lieu de se regarder le nombril , la solidarité de classe existait encore comme les plus riches sont solidaire entre eux et ça ferait bien longtemps que la sncf, les hopitaux, la poste... refonctionnerait très bien avec des agents et des usagers plus heureux...
Mais c'est vrai c'est de la faute du cheminot en grève si c'est le bordel... pas des dirigeants qui détruisent les services publics depuis des décennies...

aïe aïe aïe les libéraux capitalistes ont encore de beaux jours devant eux...
Mais les retraités de la SNCF qui touchent plus de 3000 euros de pension de retraite par mois, ils appartiennent à quelle "classe" exactement ?
Je connais des cheminots qui ont entretenu les voies par tout temps, toute leur vie de travailleur, je t'envoie si je peux un jour la copie de leur retraite... ton post est juste une insulte à ces personnes !!! que des cadres de la sncf qui participent à son démantèlement touche cette retraite ... peut être... mais ceux qui défendent un service public de qualité je te rassure, ils ne touchent pas cette retraite...

J'arrête là de répondre à de tels propos de personnes qui n'y connaissent rien et qui son juste là pour se plaindre de leur confort personnel sans se soucier du bien commun et sans se demander qui sont les véritables responsables de leur problème de transports ou autres au quotidien...

je suis partagé entre la colère et la tristesse...
Pas de pb : Viens avec la feuille de retraite, et l'âge de départ. Et je viendrai avec celle d'une aide soignante qui se fait insulter tous les jours aux urgences, qui travaille tantôt le jour, tantôt la nuit.

Je ne connais rien au mondes des cheminots c'est vrai. Et sincèrement je m'en tape. La seule chose que vois c'est le service public qui n'est pas rendu. Et pour lequel je paie des impôts. Alors évite de me parler d'insulte, je n'ai insulté personne. Je t'ai juste exposé mon quotidien et donné mon avis.

Oublie la colère et la tristesse, voyage un peu. C'est super et ça forme.
Mais moi à la différence de toi je ne critique pas l'aide soignante, au contraire je la plains et je manifeste même à ses côtés dés que je peux !
Et je sais très bien que sa retraite, son salaire , son métier sont loin d'être roses...
Est ce que je demande la création d'un topic : "attente interminable, mauvais diagnostique, décés dans un couloir : le topic de l'hopital public"...
Et derrière j'explique que c'est la faute des médecins, des infirmiers, des soignants, des brancardiers mais surtout pas de ceux qui réforment l'hopital public depuis des décennies car ils veulent des lits rentables !!! ce serait tout simplement ridicule, un non sens et honteux... mais c'est ce que toi et certains vous faites pour la sncf !!!
C'est bien d'exposer son quotidien, ce qui est mieux c'est de ne pas se tromper de combat et d'adversaire !
Je ne me trompe pas du tout de combat. parce que malgré des services d'urgences qui fonctionnent mal, la grève se fait avec un brassard, la continuité des soins et le sourire. Et un service public rendu.

Pour ceux qui réforment l’hôpital, dont je ne fais pas partie, ils veulent juste un hôpital qui ne perde pas d'argent. Ce qui est juste NORMAL, qui permet de respecter la volonté des électeurs, et qui fait qu'on va arrêter de donner plus de la moitié de ce que l'on gagne en impôts. Mais ça, le cheminot n'en a cure. Il préfère pense que tous les politiques sont des salauds. Ça lui fait une bonne excuse pour se concentrer sur sa propre situation.

Vertaga
Messages : 344
Enregistré le : 05 juin 2012, 07:24

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Vertaga »

vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 12:06
Je ne me trompe pas du tout de combat. parce que malgré des services d'urgences qui fonctionnent mal, la grève se fait avec un brassard, la continuité des soins et le sourire. Et un service public rendu.

Pour ceux qui réforment l’hôpital, dont je ne fais pas partie, ils veulent juste un hôpital qui ne perde pas d'argent. Ce qui est juste NORMAL, qui permet de respecter la volonté des électeurs, et qui fait qu'on va arrêter de donner plus de la moitié de ce que l'on gagne en impôts. Mais ça, le cheminot n'en a cure. Il préfère pense que tous les politiques sont des salauds. Ça lui fait une bonne excuse pour se concentrer sur sa propre situation.
:( :/ :( :/ Ça me rend tellement triste des discours comme celui ci, surtout pour l’hôpital.

___
Messages : 17787
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par ___ »

Et pendant ce temps-là, dans un pays où les inégalités explosent et où les riches n'ont jamais eu autant de fric depuis le 19e siècle, des personnes meurent à l'hôpital faute de moyens, les personnels fuient ou se détruisent la santé, etc.

Mais c'est normal. Et l'important, c'est le sourire.

la buse
Messages : 19043
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par la buse »

baggio42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:50
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:43
baggio42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:36
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
Ça fait plaisir que quelqu'un du public réagisse ainsi.Et crois moi tu n'es pas le seul.
Le grand problème des cheminots est leur communication de merde, désolé pour le mot.
@Borotj42 quand tu fais référence aux problèmes d'entretien sur la ligne Saint-Étienne Roanne, pourquoi les syndicats n'en parlent pas ?
T'as l'impression que ce sont des hommes des cavernes ces cheminots !!
Je ne sais pas moi, dans une époque comme la nôtre, pourquoi ne se servent-ils pas des médias ?
On entend que Martinez de la CGT sur le sujet.C'est bien cela le problème !

Sur les grèves à Goodyear ou Ford Bordeaux on avait Poutou ou bien un syndiqué dont je ne me rappelle plus le nom.
Et bien ces personnes créaient de la sympathie.A la SNCF on se croirait dans une secte!
Quand il y a une problématique quelconque, aucun interlocuteur disponible.
T'as l'impression qu'ils s'en foutent royalement.Aucune approche vers l'utilisateur, j'ose pas employer le terme client, on me répondrait usager!
Bien sur que non ce ne sont pas des hommes des cavernes...
Pour s'exprimer il faudrait que les médias leur donne du temps de parole ou de la place dans leur page ...
Sinon il suffit de prendre un tract aussi et de le lire puisqu'ils en distribuent à chaque manifestation, des fois même hors manifestation pour alerter l'usager de l'état de déliquescence du service, des gares qui ferment ou qui fonctionnent avec 0 personnes dedants...
Mais merci de nous montrez que les usagers qui geulent ne sont pas intéressé par le sujet sauf quand.... tintintin devinez quoi .... ben il y a grève....
Moi je les tracts, je les lis et tout me parait plus clair... mais c'est peut être plus facile de croire le 20min ou tout autre média de merde...
Et bien tu vois je prends le train deux fois par semaine depuis 26 ans et mon épouse tous les jours depuis 23 ans, de mémoire jamais je n'ai vu un cheminot distribuer un tract dans une rame.Encore moins venir discuter avec les usagers dans ces rames.C'est ça le problème.Dans la grande distribution, bien moins syndiquée donc moins puissante, quand à Carrefour ils font grève, eh bien ils sont devant le magasin, font le pied de grue, distribuent et échangent avec les clients.Je trouve cela bien.
C'est marrant ça.
Moi qui ne prend le train qu'occasionnellement j'ai signé à plusieurs reprises des pétitions tendues par les contrôleurs qui réclamaient toutes une amélioration du service public.

la buse
Messages : 19043
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par la buse »

Vertaga a écrit :
05 nov. 2019, 12:38
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 12:06
Je ne me trompe pas du tout de combat. parce que malgré des services d'urgences qui fonctionnent mal, la grève se fait avec un brassard, la continuité des soins et le sourire. Et un service public rendu.

Pour ceux qui réforment l’hôpital, dont je ne fais pas partie, ils veulent juste un hôpital qui ne perde pas d'argent. Ce qui est juste NORMAL, qui permet de respecter la volonté des électeurs, et qui fait qu'on va arrêter de donner plus de la moitié de ce que l'on gagne en impôts. Mais ça, le cheminot n'en a cure. Il préfère pense que tous les politiques sont des salauds. Ça lui fait une bonne excuse pour se concentrer sur sa propre situation.
:( :/ :( :/ Ça me rend tellement triste des discours comme celui ci, surtout pour l’hôpital.
Des gens comme vinasse j'en croise hélas tous les jours. Les vrais assistés ce sont eux.

Timick
Messages : 4614
Enregistré le : 06 juil. 2005, 16:07

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Timick »

vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 12:06
Pour ceux qui réforment l’hôpital, dont je ne fais pas partie, ils veulent juste un hôpital qui ne perde pas d'argent. Ce qui est juste NORMAL,qui permet de respecter la volonté des électeurs, .
Ben moi je suis un électeur et ma volonté c'est d'avoir un hôpital qui soigne les patients dans des conditions dignes, décentes et correctes.



Et puis il y a un facteur qui n'est jamais pris en considération, c'est que plus les gens sont mal soignés, mal logés, mal desservis par les transports, mal orientés chez Pôle Emploi, mal considérés, éduqués dans de mauvaises conditions par l'EN, plus cela crée des situations difficiles qui vont à un moment ou à un autre poser des problèmes à la société (sentiment d'abandon, déclassement, chômage, maladies détectées trop tard ou mal soignées, colère, délinquance, sans abris, burn-out, suicides, immeubles insalubres qui prennent feu ou qui s'effondrent comme à Marseille il y a un an, etc).

Ces problèmes peuvent à leur tour engendrer des coûts importants pour l'Etat comme (au hasard :mrgreen: ) devoir dépenser de l'argent pour équiper et armer plus de policiers, pour acheter et balancer plus de balles de LBD, de grenades ou de lacrymos quand les gens descendent dans la rue, pour réparer les dégâts causés par des casseurs ou reconstruire les immeubles insalubres qui se sont écroulés, pour mettre du fric dans un grand barnum de pure communication du style "Grand Débat" pour essayer de calmer les colères, pour payer des quantités d'heures supp' aux CRS mobilisés sans cesse, pour filer des dizaines de millions d'€ de CICE ou supprimer l'ISF en promettant que les entreprises et les grands investisseurs embaucheront plein de gens en échange pour contrer le chômage (et les "1 million d'emplois" annoncés par le MEDEF ? :taistoi:), etc etc...
Ou alors l'Etat peut aussi laisser cyniquement les associations humanitaires se débrouiller pour gérer les situations désespérées, pour s'occuper des personnes en difficulté, des laissés-pour-compte, comme l'a clairement dit le secrétaire d'Etat G. Attal récemment quand il a déclaré que les Restos du Coeur étaient avant tout des "coûts évités" pour le gouvernement.
[i]"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"[/i] (Mark Twain).

baggio42
Messages : 10309
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par baggio42 »

la buse a écrit :
05 nov. 2019, 13:10
baggio42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:50
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:43
baggio42 a écrit :
05 nov. 2019, 10:36
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 10:22
Latornade a écrit :
05 nov. 2019, 09:10
Borotj42 a écrit :
05 nov. 2019, 08:58
En tout cas les politiques et les grands médias ont bien réussi la manipulation des masses sur le sujet de la sncf, comme ça on monte la société contre un service publique qui fonctionnait très bien et on vend ce qui se fait de pire en disant ce sera mieux et les mêmes sur ce topic seront les premiers à gueuler quand ils auront connu la privatisation, privatisation qui est déjà en marche...

Les nouveaux cheminots ne sont plus embauchés avec le statut de la sncf que certains dénoncent ici comme un privilège... Ah mais qui vous a empêché d'être cheminot... Allez-y si c'est si génial !!! ils embauchent encore d'ailleurs par contre avec le nouveau statut hein, et ben ça se bouscule pas au portillon car les bas salaires pour travailler de nuit, le week end ....ben ça fait pas rêver grand monde.

Car oui, je vais prendre un exemple que je connais bien :
A la sncf, il y a des gens qui entretiennent les voies, qui travaillent donc de nuits, parfois le week end, dehors, avec des risques réelles car parfois les trains circulent en même temps que les travaux sont faits (comme les gars sur l'autoroute quoi).
Et ben sur la ligne roanne lyon, à une époque, les brigades étaient constitués de bien 15/20 personnes pour entretenir les voies. Aujourdh'ui ces brigades ont été pour certaines supprimés ou réduite à peau de chagrin (4/5 agents). Ben du coup devinez quoi, les retards sur cette ligne, à cette période de l'année, sont parfois du au fait que le train glisse sur les feuilles (il y a des tronçons en légère pente)... oui oui le train a du retard car il ne peut pas rouler à pleine vitesse faute d'entretien des voies...

Mais voilà c'est tellement plus facile (merci les médias) de critiquer les cheminots ces grosses merdes de fénéant toujours en grève qui ont un boulot royal à se tourner les pouces avec leurs "privilèges" de fous alors qu'un peu de journalisme d'investigation permettrait de comprendre la cause du mal de la sncf.

Et les cheminots quand ils font grève c'est justement pour demander plus de moyens humains et matériels pour faire leur boulot correctement et le faire pour tous en demandant le maintien des lignes même celle pas rentable mais qui servent à des usagers car oui c'est un service publique...
Mais non on applique la logique capitaliste du profit à des entreprises de service public censé fonctionné pour le bien des citoyens quelqu'en soit le prix (cf l'hopital, l'éducation nationale, la poste....)

Bref laissons ouvert ce topic mais il n'a pas lieu d'être pour moi, car ce sujet peut se discuter dans le topic politique tout comme le sujet caricatural que j'avais créé... n'est ce pas @Poteau Droit !!!
J’ai aucune idée si une privatisation améliorera quelque chose. J’en doute, les contrats sont généralement très mal ficelés, on en a eu l’expérience avec la renégociation des autoroutes où le gouvernement aurait pu reprendre un peu la main à son avantage, tout en gardant ce système de concession, sur cette machine à cash.

Par contre dire que à l’heure actuelle ça fonctionne très bien est factuellement faux.
Que la grève des cheminots soit légitime ou non celui qui trinque c'est l'usager. Cette méthode systématique de faire chier le monde le plus possible pour que les dirigeants de la SNCF écoutent, c'est insupportable. Je lis également que certains sont "solidaires". Ca c'est énorme. La solidarité devrait plutôt être avec les millions de personnes qui sont "prises en otage" (puisque privé de la liberté de se déplacer), par une minorité de cheminots syndiqués. Ces personnes qui attendent des heures sur les quais sans aucune information. Des personnes à qui on martèle toute la journée que c'est écolo et don bien de prendre le train. Des personnes qui subissent les politiques des maires qui veulent une ville "propre" et qui font en sorte que rouler en voiture devienne l'enfer. des otages donc, il s'agit bien de ça. Et des otages qui en plus financent le déficit abyssal de cette société monopolistique qui à l'impression d'être la seule qui impose des conditions de travail difficile.

Et quand je lis certains qui leur trouvent des excuses, c'est pas possible. Je suis dépendant des ces cheminots qui sous couvert de sécurité ou autre raison à la con, ne pense qu'à leur gueule. Je prends le train tous les jours, enfin j'essaie. Ce qu'ils font vivre à leurs clients est juste inacceptable et égoiste. Je travaille dans la fonction publique hospitalière, et j'aimerais juste une fois voir leur tête s'ils arrivaient aux urgence avec un gosse malade et qu'on les accueillent en leur indiquant que vu qu'un agent s'est cassé la jambe au ski, on ne soignera pas leur enfant, c'est la grève. Parce que moi quand mon gosse est malade et que je ne peux pas aller lui chercher des médocs parce que pas de train, j'ai subitement des envies de meurtres.
Ça fait plaisir que quelqu'un du public réagisse ainsi.Et crois moi tu n'es pas le seul.
Le grand problème des cheminots est leur communication de merde, désolé pour le mot.
@Borotj42 quand tu fais référence aux problèmes d'entretien sur la ligne Saint-Étienne Roanne, pourquoi les syndicats n'en parlent pas ?
T'as l'impression que ce sont des hommes des cavernes ces cheminots !!
Je ne sais pas moi, dans une époque comme la nôtre, pourquoi ne se servent-ils pas des médias ?
On entend que Martinez de la CGT sur le sujet.C'est bien cela le problème !

Sur les grèves à Goodyear ou Ford Bordeaux on avait Poutou ou bien un syndiqué dont je ne me rappelle plus le nom.
Et bien ces personnes créaient de la sympathie.A la SNCF on se croirait dans une secte!
Quand il y a une problématique quelconque, aucun interlocuteur disponible.
T'as l'impression qu'ils s'en foutent royalement.Aucune approche vers l'utilisateur, j'ose pas employer le terme client, on me répondrait usager!
Bien sur que non ce ne sont pas des hommes des cavernes...
Pour s'exprimer il faudrait que les médias leur donne du temps de parole ou de la place dans leur page ...
Sinon il suffit de prendre un tract aussi et de le lire puisqu'ils en distribuent à chaque manifestation, des fois même hors manifestation pour alerter l'usager de l'état de déliquescence du service, des gares qui ferment ou qui fonctionnent avec 0 personnes dedants...
Mais merci de nous montrez que les usagers qui geulent ne sont pas intéressé par le sujet sauf quand.... tintintin devinez quoi .... ben il y a grève....
Moi je les tracts, je les lis et tout me parait plus clair... mais c'est peut être plus facile de croire le 20min ou tout autre média de merde...
Et bien tu vois je prends le train deux fois par semaine depuis 26 ans et mon épouse tous les jours depuis 23 ans, de mémoire jamais je n'ai vu un cheminot distribuer un tract dans une rame.Encore moins venir discuter avec les usagers dans ces rames.C'est ça le problème.Dans la grande distribution, bien moins syndiquée donc moins puissante, quand à Carrefour ils font grève, eh bien ils sont devant le magasin, font le pied de grue, distribuent et échangent avec les clients.Je trouve cela bien.
C'est marrant ça.
Moi qui ne prend le train qu'occasionnellement j'ai signé à plusieurs reprises des pétitions tendues par les contrôleurs qui réclamaient toutes une amélioration du service public.
Eh bien t'as bien de la chance.Et pourtant nous prenons une ligne les plus fréquentées de France.
Quand aux contrôleurs, ils sont plus présents sur les quais à Perrache à l'arrivée que dans les trains.
A mon avis tu dois prendre les TGV.

Au delà, leur communication est complètement arrierée.
Quand t'entends Martinez t'as compris le problème.
D'ailleurs, en règle générale, vous avez du mal à mettre en avant ces leadeurs syndicauts et leurs sbires.
J'ai comme une impression qu'ils défendent leurs avantages que les cheminots.
D'où la création du syndicat Sud Rail...

vinasse
Messages : 24
Enregistré le : 30 juil. 2013, 10:47

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par vinasse »

Timick a écrit :
05 nov. 2019, 13:21
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 12:06
Pour ceux qui réforment l’hôpital, dont je ne fais pas partie, ils veulent juste un hôpital qui ne perde pas d'argent. Ce qui est juste NORMAL,qui permet de respecter la volonté des électeurs, .
Ben moi je suis un électeur et ma volonté c'est d'avoir un hôpital qui soigne les patients dans des conditions dignes, décentes et correctes.
C'est largement le cas en France. Certes il faut attendre longtemps aux urgences si la pathologie ne nécessite pas de soins urgents. Mais il faut aussi dire que la qualité des soins est parmi les meilleur au monde. Et si tu la rapporte au cout des soins supporté par les patients, c'est de loin la meilleure au monde. Remettre un hopital à l'équilibre budgétaire ne signifie pas systématiquement rogner sur la qualité des soins. loin de là.

Timick
Messages : 4614
Enregistré le : 06 juil. 2005, 16:07

Re: [HS] Grèves, Retard et Crises de nerfs: le topic de la SNCF

Message par Timick »

vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 13:30
Timick a écrit :
05 nov. 2019, 13:21
vinasse a écrit :
05 nov. 2019, 12:06
Pour ceux qui réforment l’hôpital, dont je ne fais pas partie, ils veulent juste un hôpital qui ne perde pas d'argent. Ce qui est juste NORMAL,qui permet de respecter la volonté des électeurs, .
Ben moi je suis un électeur et ma volonté c'est d'avoir un hôpital qui soigne les patients dans des conditions dignes, décentes et correctes.
C'est largement le cas en France. Certes il faut attendre longtemps aux urgences si la pathologie ne nécessite pas de soins urgents. Mais il faut aussi dire que la qualité des soins est parmi les meilleur au monde. Et si tu la rapporte au cout des soins supporté par les patients, c'est de loin la meilleure au monde. Remettre un hopital à l'équilibre budgétaire ne signifie pas systématiquement rogner sur la qualité des soins. loin de là.
Visiblement ça se dégrade à grande vitesse puisque les urgentistes sont en grève un peu partout en France et puisque les "usagers" (ici les patients) se plaignent par milliers d'avoir dû passer X heures dans un couloir avant d'être soignés.
Le personnel mal payé va jusqu'à la limite de ses forces, bosse dur avec un brassard "gréviste" sur le bras, fait les diagnostics et les soins du mieux possible en fonction des moyens et des effectifs qui baissent. Mais ça va tenir combien de temps encore ? Combien de temps avant qu'un mauvais diagnostic tue un patient ? Combien de temps avant qu'une infirmière se fasse fracasser la tête par un patient excédé par son temps d'attente ? Combien de temps avant qu'un patient meure dans un couloir après 5 heures d'attente alors qu'on l'aurait sauvé si on avait pu s'en occuper plus tôt ? Comme souvent il faudra que les drames s'accumulent pour qu'il y ait un début de réaction. Combien de suicides chez France Telecom avant qu'on se dise qu'il y avait peut-être effectivement un problème, au point que l'affaire se retrouve aujourd'hui devant les tribunaux ?
[i]"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"[/i] (Mark Twain).

Répondre