séléctionnez une date pour un autre éphéméride

Un fait divers méconnu qui jeta l'opprobe sur le futur entraîneur de l'ASSE...


1er avril 2000
Christophe Galtier, le coach que nous chérissons tous, est alors un jeune entraîneur adjoint, tout feu tout flamme, à la conduite sportive.
Mais son véhicule n'est pas fiable. Victime de plusieurs avaries déjà (problèmes à l'allumage, vitesse défaillante, pannes fréquentes etc.), il espère pourtant que sa guimbarde n'ira pas à la casse. C'est un héritage auquel il tient, mais il vit dans la peur qu'elle ne passe pas le contrôle technique.
Le soir du drame, il pète un plomb !

Ce samedi d'avril, peu avant l'accident, il emprunte l'Autoroute du Soleil, il roule à 50 km/h sur la file de gauche. Un pilote au volant d'une Lamborghini Gallardo modèle 76 tente de le doubler mais Galtier ne se rabat pas. L'autre conducteur ne cesse alors de lui faire des appels de phares.
Christophe Galtier reste malgré tout sur la file de gauche. A l'amorce du tunnel du Mont Ako, le bolide double alors le tacot sur la droite en lui faisant un bras d'honneur. Alors le jeune Galtier craque: il accélère, braque et envoie son vis à vis contre la paroi du tunnel. Les secours arrivent, les policiers aussi mais on ne retrouvera aucun enregistrement vidéo de l'accident.
Le conducteur de l'autre véhicule est certes sauf mais blessé et traumatisé. Christophe Galtier, lui, est mis en garde à vue et écopera de 6 mois ferme.



Les deux acteurs de l'incident lors du fameux procès de "l'affaire du tunnel"


Le Saviez-vous ?
- Poisson d'avril ! Ou presque...

- La vraie affaire du tunnel a en fait eu lieu le 7 avril 2000. Mais bon, c'était pas trop loin du 1er avril, et personne d'intéressant n'est né ni aucun match valable ne s'est produit ce jour-là.

- Marcelo Gallardo quittera Monaco en 2003 et reviendra en France faire une pige au PSG en 2007. Il ne prend sa retraite qu'en 2011, à Montevideo où il devient entraîneur, comme son agresseur d'ailleurs.

- L'origine du poisson d'avril remonterait à Charles IX. En effet, avant l'arrivée au pouvoir du deuxième fils de Catherine de Medicis, l'année civile commençait le 1er avril (ou peut être un peu avant, à peu près au moment de l'arrivée du Printemps). En 1564, Carlito décida que l'année civile commencerait le 1er janvier. Les modes de communication n'étant pas ultra développés à l'époque, certains eurent du mal à intégrer ces changements. Alors d'autres se moquaient d'eux et leur faisaient des faux cadeaux. Le 1er avril tombant souvent avant Pâques, la viande était interdite. Les blagueurs offraient alors de faux poissons aux nigauds qui n'avaient pas encore changé d'année.