séléctionnez une date pour un autre éphéméride

Les Verts sont champions de France alors ce n'est pas une petite principauté de rien du tout qui va les arrêter...


La feuille du match
Dimanche 23 février 1958 - Championnat de France de D1 - Stade Geoffroy-Guichard
25e journée: ASSE 2-1 Monaco
Spectateurs: 15.207 - Arbitre: E. Harzig

Buteurs: R. Domingo (39e sp), E. Njo Léa (72e) pour l'ASSE. K. Bekhloufi (59e) pour Monaco
 
ASSE: C. Abbes - M. Tylinski, R. Tylinski, F. Wicart - R. Domingo, R. Herbin - G. Peyroche, Y. Goujon, E. N'jo Léa, R. Ferrier, J. Oleksiak. Entraîneur: Jean Snella
Monaco: A. Boubekeur - R. Kaelbel, M. Nowak, G. Thomas - H. Biancheri, F. Ludo - K. Bekhloufi, R. Bellot, S. Roy, A. Ben Tifour, M. Hidalgo. Entraîneur: Louis Pironi



Les faits du match
Recordman du nombre de matches de championnat disputés sous le maillot vert (423), René Domingo ouvre le score pour l'ASSE. Les Monégasques égalisent à l'heure de jeu grâce à l'Algérien Bekhloufi mais l'avant-centre Eugène N'jo Lea (photo) donne la victoire à Saint-Étienne peu après l'heure de jeu. L'gélisation n'est d'ailleurs pas loin lorsque Bekhloufi, encore lui, trompe à nouveau Abbes mais M. Harzic invalide le but et scelle définitivement le succès stéphanois.

Les champions en titre sont 5e et tout reste possible pour réussir à conserver leur titre...



Un effectif qui sent bon le champagne et les fruits de mer


Le Saviez-vous?
- Quelques semaines après ce match, les joueurs monégasques Boubekeur, Bentifour et Bekhloufi ainsi que le meneur de jeu stéphanois Rachid Mekloufi quitteront la France pour rejoindre le FLN. L'équipe indépendantiste du FLN disputera 91 matches de 1958 à 1962 avec un incroyable bilan de 65 victoires (dont un fameux 6-1 contre la Yougoslavie), 13 nuls et 13 défaites.

- Champions de France en 1957 pour la première fois de leur histoire, les Verts échoueront à renouveler leur exploit et termineront cette saison à la 7e place du classement, à 11 points du premier, le Stade de Reims. Monaco finira quant à lui sur la 3e marche du podium.

- La saison ne sera pas pour autant blanche: éliminés en 16e de finale de la Coupe de France par Sète (1-3), les Verts parviendront à remporter la Coupe Drago en battant Nice 2-1 en finale. Cette consolante, disparue en 1965, était réservée aux équipes professionnelles éliminées avant les quarts de finale de la Coupe de France. L'ASSE la remportera à deux reprises (en 1955 et 1958).

- Deux ans plus tard, Stéphanois et Monégasques se retrouveront en finale de la Coupe de France, la première disputée par l'ASSE. Hélas, le club de la Principauté l'emportera 4-2 après prolongations.

- Plusieurs fratries célèbres ont marqué l'histoire de l'ASSE: les frères René et Léon Alpsteg, les frères Patrick et Hervé Revelli, les frères Eric et Guy Clavelloux mais aussi les frères Michel et Richard Tylinski. Arrière droit, Michel jouera 6 saisons à l'ASSE (de 1953 à 1959) tandis que Richard, arrière central, sera stéphanois durant 13 ans, avec à son actif 3 sélections en équipe de France. 

- Le Camerounais Eugène Njo-Léa, décédé en octobre 2006, est l'un des fondateurs de l'UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels), le syndicat des joueurs créé en 1961. Son fils William jouera plus tard à Brest, Paris, Lens et Caen dans les années 1980.

- Outre N'jo Léa, Claude Abbes, Michel Tylinski, René Domingo, François Wicart, René Ferrier et Jean Snella nous ont tous quittés depuis.