Janot passe au vert sur France Bleu

13/05/2019
bookmark bookmark
share share
Image

En pleine promo de son autobiographie "Sans Filet", à paraître le 22 mai aux éditions Marabout, Jérémie Janot était ce soir l'invité de France Bleu Saint-Etienne Loire. A la demande de notre fidèle potonaute Pat42, il a notamment évoqué un possible come-back à l'ASSE. Extraits.

"Tant que mathématiquement le podium est possible, il faut espérer, même si c'est très compliqué quand tu n'as plus ton destin entre les mains. C'est une très belle saison. ce n'est pas parce que tu n'as pas la Ligue des champions qu'il faut noircir et dire que ça restera un échec. La saison est très bonne, il risque encore d'y avoir la Coupe d'Europe la saison prochaine à Saint-Etienne, ça reste quand même l'ADN du club. A un moment donné on y a cru, je voyais vraiment Lyon s'effondre. Avec l'annonce du départ de Genesio, je pensais que ça allait faire exploser le vestiaire. Mais apparemment non, hier ils ont battu une équipe de Marseille assez palote. Ils ont pris les points, bravo à eux. Depuis quelques années, on sait qu'on va être vraiment dans le premier tiers et que l'Europe est à chaque fois à portée de fusil. Après, la Ligue des Champions... Les trois premiers, généralement, c'est les trois plus riches. Bon, il y a Lille cette année qui a un potentiel jeunes extraordinaire avec le travail qu'a fait Christophe Galtier. Je pense que l'ASSE a franchi un palier dans la stabilité et dans le fait qu'il joue les premiers rôles. On n'a plus les caguettes en début de saison à se dire "est-ce qu'on va se battre pour le maintien ?"

Ma tenue de Spiderman ? Je voudrais rendre hommage au regretté Lionel Fauriat, qui travaillait à Duarig. Un jour, je joue contre Strasbourg, j'ai un maillot gris, le panneau publicitaire derrière est gris. Il y a un coup franc en fin de match, ça met dans la boite, il y a Elie Baup furieux qui me dit "tu fais chier, t'as le même maillot que le panneau, on ne te voit pas, on va faire des tenues voyantes." On avait vu une étude au Canada qui disait que les gardiens de buts en hockey avaient des maillots flashy et que ça attirait l'oeil directeur de l'attaquant. Avec Lionel, je découvrais les maillots à 90% du temps en arrivant dans le vestiaire. Un jour il me dit "on va faire Spiderman." J'avoue que je n'étais pas très rassuré. Je dis "par contre il faut avoir la cagoule." Je me dis "ils ne la feront jamais et et je n'aurai jamais le maillot spiderman." Ils viennent avec le maillot, le short et tout. Je leur dis "hé les gars vous n'avez pas mis la cagoule." Et là il me sort la cagoule dans le vestiaire. Et là Julien Sablé me dit "tu ne vas quand même pas mettre ça, Jé ?" J'ai mis ça, c'était contre Istres.

La chose la plus flatteuse pour moi, c'est qu'il a fallu prendre u super gardien pour pouvoir me remplacer. C'est sûr que si on avait pris Dédé du bar de L'Etrat - je n'ai rien contre lui, hein ! - et qu'on avait eu d'aussi bons résultats. Mais là, il a fallu prendre un top gardien pour me remplacer, Stéphane Ruffier, ça met encore plus en valeur mon travail. Il n'est pas nommé dans les 5 gardiens des trophées de l'UNFP, ça reste un mystère mais je pense que ça lui passe au-dessus. Qu'il n'ai pas gagné au moins une fois ce trophée, je pense que ce n'est peut-être pas juste. Pareil pour Jean-Louis Gasset, il pourrait au moins être dans les 5 coaches nommés. Mais ça reste des récompenses qui ne sont peut-être pas les plus importantes.

Est-ce que ça me tenterait de revenir à Saint-Etienne ? Bien sûr ! Pour l'instant la place est prise et très bien prise par Fabrice Grange chez les pros et par Jean-François Bédénik au centre de formation. Je n'ai pas de plan carrière. On verra un jour si le coach numéro un me fait confiance. Moi je m'entends bien avec Fabrice, je l'ai croisé l'autre jour à la boutique. Bien sûr on a parlé d'entraînement de gardiens de but. On verra. Je n'ai pas de plan de carrière mais j'ai passé la moitié de ma vie à Saint-Etienne et on ne peut jamais refuser une proposition de l'ASSE. Je ne mordrai jamais la main de ceux qui m'ont nourri. Les présidents ont toujours été réglos avec moi. Par contre on sait qu'il y a des tensions entre les deux. Tout le monde le sait mais personne ne le dit. Quand les gens critiquent les présidents, je leur dis : "C'est simple, faites un chèque et rachetez le club." Je saluerai toujours leur travail et leur investissement, mais on ne me fera jamais croire que ce sont les meilleurs amis du monde."

 

Potins
09/12 15:00
Ruddy contre Paris
09/12 11:19
2020 < 2019
09/12 08:15
Dégommés par Dingomé
09/12 07:28
On n'y était pas
09/12 07:17
La satisfaction de David Guion
09/12 07:09
La Bûche trébuche
09/12 06:58
Trauco touché à la cheville
08/12 23:30
Fini le Caillot sans gain !
08/12 20:26
Maupay ne se loupe pas face aux Loups
08/12 19:29
Les U18 et l'Etrat dos à dos
Articles
07/12/2019
Prêts pour un braquage avec Magnum ?
06/12/2019
Voir du jeu
03/12/2019
Première pour Puel
29/11/2019
Invaincus, mais éliminés
25/11/2019
Un match chiant (à jouer)
23/11/2019
Match capital pour les Verts des monts ?
21/11/2019
Mastres & Compagnie n°154 : Yannou
11/11/2019
La victoire des nouveaux
05/11/2019
Solution tactique
02/11/2019
Faites souffrir leur portier !

Partager