17 octobre 2004 : Marseille 1-1 ASSE  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

U15 : 0-0 chez les Sanpriods

23/09/2017

Les U15 Elite de Jean-Philippe Primard se déplaçaient en leaders (2 victoires) dans la banlieue à Saint Priest, encore invaincu (1 victoire, 1 nul). Au terme d'une rencontre qu'ils ont dominée, les Stéphanois ont dû se contenter d'un match nul et vierge.

 

Le coach sanpriod, Yanice Charcosset avait annoncé le scénario de ce match : "Ce sera un match difficile. Ils ont gagné leurs deux premiers matchs. Ils sont solides, bien en place collectivement avec une bonne maîtrise. Ils ont aussi de bonnes individualités. On n’aura pas forcément la possession, mais ce n’est pas pour autant qu’on y va pour subir. On est capable de faire du jeu, on l’a vu lors de nos deux premiers matchs. Quand on aura le ballon, il faudra bien l’utiliser en se projetant vite vers le but. Il faut y croire."

C'est ce qui s'est effectivement passé : les Verts ont eu la possession, ont réalisé un match sérieux face à une équipe attentiste qui a essayé de les contrer et qui a failli réussir dans les arrêts de jeu, mais Clément Moulineau veillait. Il a seulement manqué aux jeunes de Jean-Philippe Primard ce soupçon de réussite qui fait basculer une rencontre, tel ce tir de Jordane Morel sur la barre ou ces face-à-face perdus dans la zone de vérité.

 

La composition : Moulineau - Yahiaoui, Bendriss, Ahmane, E.Mouton - Morel, M.Moueffek (Grillet 41ème), Ressicaud (Marwan Ouroui 30ème), Moyo - Lamrabtine (Camara 60ème). Hilaire.

 

La réaction de Jean-Philippe Primard : "Nous avons fait un match sérieux avec une solide organisation. Saint Priest a joué regroupé, avec ses valeurs. On s'y attendait. Il nous a manqué le petit plus qui aurait pu nous faire gagner. Offensivement, on a été moyen, mais on a su rester solide pour préserver le nul. On a bien géré les contres adverses. Globalement, on a fait le jeu. C'était satisfaisant dans l'esprit, dans les intentions. Je le répète, il ne nous a pas manqué grand chose, l'action individuelle qui transforme un nul en victoire."

   


A venir

17/10/2017



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com