23 juillet 1988 : ASSE 0-0 Strasbourg  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Malbranque, quelle santé !

18/03/2018

Image

 

Préparant le concours d'avocat après avoir un Master 2 de droit fiscal, le supporter de l'ASSE et 15/4 Tanguy Nazaret (23 ans) revient pour Le Libéro Lyon sur sa récente défaite contre le 15/5 Steed Malbranque (38 ans), ancien Vert le plus furtif de l'histoire après l'insurpassable baiseur baisé Anthony Mounier. Extraits.

 

"Il a un style de jeu ultra-défensif, il se met un mètre derrière la ligne de fond de court. Il n’a pas une grande technique, mais par contre il a un physique de folie. Quand il est arrivé, j’ai été impressionné par ses mollets. On sent vraiment son passé de footballeur. Physiquement, il est hors norme. Notre match de deux sets a duré trois heures. On a joué à la baballe, personne ne faisait de fautes. C’était le samedi matin et il a donc joué à 18h avec Chasselay en National 2. Et comme il m’a battu, il a dû rejouer un match de tennis à 21h ! Il a perdu en deux sets contre un 15/3. Mais tu te dis qu’il a vraiment envie et que c’est une bête physique. Ce n’est pas la L1, mais il faut quand même un gros volume de jeu en National 2. Il faut vraiment être un compétiteur pour disputer un match de National 2 à 18h et venir jouer à 21h sur un tournoi de tennis amateur.

 

Je ne joue plus trop, là ça faisait neuf mois que je n’avais pas fait un match, et donc je me suis dit que ce n’était qu’une défaite. Mais je pense qu’il va vite monter à 15/3 ou 15/2, ce n’est pas un vrai 15/5. Il sera toujours limité techniquement, mais quand t’as un physique comme ça… Même si je suis supporter stéphanois, je n'avais pas de revanche à prendre. Ça fait partie de ces joueurs pour qui j’ai du respect. Des besogneux, des mecs qui ont toujours envie sur le terrain, des compétiteurs qui aiment vraiment le foot. Il n’est resté qu’un mois à Saint-Étienne, mais il aurait pu pantoufler pendant un an, sans jouer et en attendant son salaire. Il a été honnête en résiliant son contrat, en tout cas je l’interprète comme ça. Il est très respecté en Angleterre, ça veut dire quelque chose. Ça m’aurait plus énervé de perdre contre Tolisso ou Lopes !"

   


A venir

27/07/2018 19:00

(amical) ASSE - Amiens

au Touquet



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com