Nanard tacle Wantier

13/08/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Invité de France Bleu Saint-Etienne Loire, Bernard Caïazzo a glissé ce soir un petit tacle à la cellule de recrutement chapeautée par David Wantier.

 

"J'ai vu jouer les Strasbourgeois hier, je les ai trouvés assez puissants. Il y a ce jeune Sissoko qu'ils sont allés chercher à Brest. Il est pas mal, 1m92. Moi je me pose parfois des questions sur nos recrutements. L'autre fois j'ai vu Boulaya qui fait gagner Metz alors qu'il jouait à Clermont à côté. Des fois je me dis "mais comment on peut passer à côté d'un Boulaya qui est un joueur prodigieux ? Comment on peut passer à côté de Sissoko ? Comment on peut passer à l'ASSE à côté d'un Thuram de Guingamp qui venait de Sochaux ?" C'est des joueurs qui coûtaient pas grand chose. Il faut qu'on arrive à s'améliorer. Il y a beaucoup de joueurs qui viennent de la Ligue 2 et qui sont performants ensuite en Ligue 1. Prenez Diony, prenez Khazri. Même Romain Hamouma, souvenez-vous, il était à Laval ! On n'est pas assez observateurs de la Ligue 2. On n'est pas assez investisseur d'avenir. Il faut que notre organisation pense à tous ces bons joueurs qui sont des bons coups à faire."

 

Adepte du name-dropping, notre inénarrable Nanard avait déjà lâché une liste de joueurs ratés dans Le Progrès du 9 mars 2010 : ""Je suis déçu du recrutement global. A une époque, on nous avait proposé Beria (Lille) pour zéro, Balmont pour deux millions et un salaire raisonnable. De même pour Leroy, Pedretti ou Mignot. J'avais aussi évoqué le nom de Costa (Montpellier) alors meilleur passeur du National. Et que dire de Pastore que Piazza a amené chez nous et qui a été recalé après un essai. Il avait 17 ans. On a mieux m'avait-on dit. Aujourd'hui, il est titulaire à Palerme et appelé en sélection argentine !"

 

Sa dernière pique en la matière datait du 22 octobre 2016 sur SFR Sport. "Moi je prends l'exemple de Vincent Koziello. Un jour j'assiste à un match Cannes-Saint-Etienne en U19. Je vois ce gamin cannois de 16 ans, à l'époque il avait les cheveux longs, un poids plume. C'était le seul joueur de ballon qui feintait, etc. Nous on avait des grands costauds comme Karamoko, on avait le fils de Youri Djorkaeff, etc. Je regardais et je me disais : "il y a un joueur de football sur le terrain , c'est Koziello". Bien sûr, je l'ai signalé à l'ASSE mais le rapport qui a été fait, c'est : "non, il ne sera jamais joueur pro, parce que c'est un poids plume." Pfff !"

Potins
06/04 16:22
Repellini soutient Puel
06/04 15:13
Audrain rebosse pour Gourcuff
06/04 14:07
Ca fait mal au(x) bide(s) !
06/04 10:56
31 000 places pour la finale déjà vendues !
06/04 08:20
Caïazzo craint une finale à huis-clos
06/04 08:08
Un tiers de manque à gagner
06/04 07:52
M'Vila nie avoir taclé Puel
06/04 07:18
Caïazzo flippe pour le mercato (3)
05/04 23:56
Caïazzo cause chez Rosso
05/04 22:02
Nanard derrière Nasser
Articles
30/03/2020
Le nerf de la guerre (2)
17/03/2020
Avant le tunnel, la lumière
10/03/2020
Avec des milieux relayeurs
07/03/2020
Et Chavériat chavira
02/03/2020
Un derby ?
01/03/2020
Bayal : "Un derby, ça se gagne !"
01/03/2020
Une-deux avec Roby avant le derby
01/03/2020
Une pluie de centres
24/02/2020
Une fin cruelle
10/02/2020
Frustrés, mais pas abattus

Partager