22 septembre 1963 : OL 4-5 ASSE  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

D'une trêve à l'autre

Petit passage en revue des équipes que l'ASSE rencontrera avant la prochaine trêve internationale.

Comme tous les ans, la première partie de la saison est marquée par des coupures mensuelles pour les matchs internationaux. Ainsi, après les quatre premiers matchs officiels (3 victoires et 1 défaite, à Paris), les Verts ont eu droit à une petite pause avant d'entamer jusqu'à la prochaine trêve une nouvelle série de 4 matchs - pas plus que ça sans la Coupe d'Europe. Les joueurs se sont reposés (sauf les 5 internationaux), les entraîneurs ont fait travailler les automatismes, le club a fini d'ajuster l'effectif et nous avons analysé le début de saison de nos 4 prochains adversaires.
 
 

Angers

 
Une des 5 formations toujours invaincues en Ligue 1 cette saison, avec 3 nuls (2 à domicile contre Bordeaux et Lille, 1 à Marseille) et 1 victoire (à Amiens).
 
Leur système de jeu est le 4-3-3/4-1-4-1 avec comme équipe-type :
Letellier - Manceau, I. Traoré ou Pavlovic, Thomas, Andreu - Santamaria, Mangani, Coulibaly - Fulgini ou T. TouréCrivelli, Capelle ou Toko-Ekambi
 
En gras les recrues qui remplacent les joueurs de base partis à l'intersaison, NDoye, Pépé/Bamba, Diédhiou. A noter que par rapport à la saison dernière, Letellier est revenu après sa longue blessure en tant que gardian titulaire et que Pavlovic a remplacé en défense centrale Ismael Traoré blessé à la cuisse lors de la 1ère journée, mais probablement de retour contre nous.
 
Même entraîneur, une équipe peu remaniée et même style de jeu qu'avant. Angers n'aime pas avoir la possession (44% en moyenne) et procède en contre, en marquant la moitié de leurs 6 buts comme ça (2 autres dans le jeu et 1 sur corner). En revanche, ils semblent prenables sur les côtés, 3 des 4 buts encaissés ont été suite à des centres dans le jeu (et le 4ème sur un tir de loin).
 
 

Dijon

 
Ils ont mal commencé la saison, avec 2 défaites (3-0 à Marseille, 4-1 à domicile contre Monaco), mais ils se sont repris ensuite avec un nul 2-2 à Rennes et une victoire 2-1 à domicile contre Montpellier. 
 
Leur système de jeu est le 4-2-3-1/4-4-2 et leur équipe-type est pour l'instant pas mal impactée par les blessures :
Reynet - Chafik ou Rosier, Varrault, Yambéré, Haddadi - Amalfitano, Marié - Chang-Hoon, SaidSliti - Jeannot
 
En gras les recrues qui remplacent des joueurs de base partis à l'intersaison, notamment Lotiès, Lees-Melou et Diony. A noter que Abeid (titulaire au milieu la saison dernière) est absent sur blessure jusqu'à fin septembre, Tavares (titulaire en attaque la saison dernière) a été absent jusqu'à maintenant, mais devrait faire son retour avant le match contre nous et Lautoa (recrue défense centrale) est blessé pour une longue période. Les deux dernières arrivés en prêt, Djilobodji (défenseur central) et Xeka (milieu axial) n'ont pas encore joué, mais devraient normalement se faire une place dans le 11 titulaire.
 
Avec une ligne d'attaque qui a pas mal changé et quelques blessés, il est probable que le style de jeu de Dijon évoluera au fur et à mesure de la saison. Les 5 buts qu'ils ont marqués jusqu'à maintenant sont issus de longs ballons en profondeur (2) ou d'erreurs adverses (2 - tir mal repoussé par les goal et ballon mal dégagé par un défenseur), en plus d'un penalty. La moitié des 10 (!) buts encaissés vient des ballons perdus, soit haut, soit sur la ligne médiane ou même suite à un pressing haut adverse. L'autre moitié vient des corners (3, tous contre Monaco) ou des centres dans le jeu (2).
 
 

Rennes

 
Ils connaissent un début de saison poussif, aucune victoire jusqu'à maintenant, deux matchs nuls 1-1 à Troyes et 2-2 à la maison contre Dijon, en plus des deux défaites, à domicile contre les vilains et à Toulouse.

Leur système de jeu est le 4-4-2 classique de Christian Gourcuff avec comme équipe-type :
Diallo ou KoubekH. Traoré, Mexer, Gnagnon, Bensebaini - Amalfitano, André, BourigeaudMaouassa - Sarr, Mubele

En gras les recrues qui remplacent des joueurs de base partis à l'intersaison, notamment Costil, Said, Diakhaby et Sio. A noter que Danze et Baal jouent moins cette saison que la précédente et que Prcic et Y. Gourcuff ont raté des matchs à cause des blessures. Le dernier arrivé en prêt, Khazri (ailier) n'a pas encore joué mais devrait se faire une place dans le 11 titulaire.

La ligne d'attaque a changé, le style de jeu reste toujours celui propre à Christian Gourcuff. Il est pour l'instant difficile à dire si les investissements majeurs dans le secteur offensif feront franchir un palier à cette équipe abonnée au ventre mou. 2 des 6 buts marqués ont été suite à des erreurs adverses (les deux contre Toulouse), 2 autres suite à des ballons récupérés sur la ligne médiane (les deux contre Dijon), en plus d'un but dans le jeu et un sur coup franc direct. En revanche, ils ont déjà pris 3 buts sur penalty, les 5 autres étant sur corner, sur coup franc direct, suite à un centre, suite à une défense transpercée facilement (par Troyes) ou à une erreur du gardien (tir mal repoussé).
 

Troyes


Le promu a connu un bon début de saison (1-1 contre Rennes, victoire 2-1 à Nice), avant de perdre deux fois de suite, à domicile 0-1 contre Nantes (malgré 60' en supériorité numérique) et 2-1 à Bordeaux. Ils auront deux réceptions (Toulouse et Montpellier) suivies d'un déplacement à Metz - s'ils ne prennent pas beaucoup de points, on risque de rencontrer une équipe qui aura déjà le couteau sous la gorge...

Leur système de jeu est le 4-2-3-1 avec le vétéran Nivet en "10" :
Samassa - DeplagneVizcarrondo, Herelle, Ch. Traoré - Azamoum ou Bellugou, Dingome - Grandsir, Nivet, Darblon - Niane

En gras les recrues qui se sont déjà imposées en tant que titulaires dans cette équipe. Ils sont entraînés par un des Garcia de la Ligue 1, Jean-Louis, qui les a pris en main il y a un an (en provenance de Grenoble) pour réussir la montée via les barrages, une première pour lui.

Choix de jeu ou manque de moyens, Troyes a une faible possession (45% en moyenne) et ne tire pas beaucoup (8,8 tirs / match) - il faut dire que jusqu'à maintenant l'ASSE de cette saison ne fait pas nettement mieux3 des 4 buts marqués ont été suite à des longs ballons (et une erreur de gardien ou un ballon mal dégagé par la défense ou en effectuant un centre ensuite),  le 4ème transperçant la défense de Rennes. 3 des 5 buts encaissés ont été suite à des centres dans le jeu, en plus d'un penalty et d'une relance complètement ratée de leur gardien contre Bordeaux.





Pour cette prochaine série des matchs, on reçoit une formation invaincue et une qui n'a pas encore gagné et on se déplace chez deux équipes qui se battront pour éviter la descente, les deux avec 4 points en 4 matchs pour l'instant. Les matchs ne seront pas faciles, le style de jeu recherché par Oscar ne sera pas encore rodé, mais c'est contre ce genre d'adversaires qu'il faut prendre des points si on veut viser haut.
 

 

par Pilou83, le 07/09/2017


A venir

23/09/2017 13:00

[U19] Monaco - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com