Neyou vu par Usaï

27/07/2020
bookmark bookmark
share share
Image
 

Après Anthony Correia, Manu Pires, Allan Saint-Maximin et Colbert Marlot, c'est au tour de l'actuel coach de la Berri (L2) Nicolas Usaï d'évoquer sa brève collaboration avec le nouveau numéro 19 des Verts.

"Je n'ai côtoyé Yvan que deux mois à Sedan en National 1. J'avais été nommé entraîneur à la mi-novembre 2016 et il est parti à Laval fin janvier 2017. Il avait des problèmes à la cheville à l'époque donc il n'a dû jouer que quatre ou cinq matches avec moi. Quand je suis arrivé à Sedan, plusieurs clubs pros s'intéressaient à Yvan. A la base mon objectif était de le garder au mercato hivernal mais je me suis pas opposé à son départ. Le joueur souhaitait partir, il avait l'occasion de signer pro. Yvan a une très bonne mentalité. Il est bosseur, intelligent et c'est un passionné de football.

Son parcours montre bien qu'il ne suffit pas de prendre des chemins tout tracés pour réussir. Parfois il faut prendre des chemins de traverse pour y arriver. Il éclot plus tard que d'autres. Je trouve que son cas est un très bon exemple pour des jeunes qui se retrouvent aujourd'hui en échec en centre de formation, qui vont passer par le National ou le CFA pour pouvoir rebondir. De très bons joueurs ont connu le National ou le CFA. Le Marseillais que je suis pense par exemple à deux joueurs qui ont réussi à l'OM : Franck Ribéry, qui avait joué à Boulogne et à Brest, et Mathieu Valbuena qui est passé par Libourne-Saint-Seurin.

Mais je ne pense pas qu'Yvan a lui tout seul pourra vaincre la malédiction des Verts au Vélodrome. Vous n'avez plus gagné là-bas depuis 1979. J'espère que les Verts arrivront à vaincre cette malédiction le plus tard possible, on va dire dans cinquante ans. Ce n'est parce que mon numéro de téléphone finit par 42 que je suis Stéphanois ! (rires) Je reste Marseillais mais j'adore Saint-Etienne, c'est un club mythique. J'ai un très bon ami, Richard Goyet, qui est adjoint à Nîmes aujourd'hui, il m'a fait connaître le Chaudron. Pour revenir à Yvan, ce qui m'avait frappé, c'est sa qualité de première touche, sur le contrôle et la passe. C'est un garçon qui s'oriente très bien, ce qui lui permet de se mettre automatiquement dans le sens du jeu et de voir peut-être plus rapidement que les autres."

Potins
11/08 20:41
Une petite chambrée pour recommencer (32)
11/08 20:32
Une petite chambrée pour recommencer ? (31)
11/08 20:23
La Bretagne, ça nous gagne ! (6)
11/08 20:12
Une petite chambrée pour recommencer ? (30)
11/08 09:24
Laurey veut limiter la casse
11/08 08:28
Jussiê fan de Gasset
11/08 08:06
Matuidi à Miami ?
11/08 07:56
En achetant Papus, il était Crésus
11/08 00:26
Jean-Louis et Ghislain chez les Girondins ! (2)
10/08 22:19
Pastore à travers (15)
Articles
10/08/2020
Baup : "Loïc peut faire évoluer le club"
07/08/2020
Clément : "Loïc était rassurant"
06/08/2020
Marchal : "On charriait Loïc en lui disant qu'il ne quitterait jamais l'ASSE"
05/08/2020
Alcocer : "Lucas Gourna est un leader"
04/08/2020
Lemoine : "Loïc incarne le pays stéphanois"
02/08/2020
Feghali : "Neyou fait la fierté de Brunoy"
31/07/2020
Fouss : "Loïc était tellement bon..."
31/07/2020
Batlles : "Respect, Loïc !"
30/07/2020
Varrault : "Loïc, je l'aime !"
29/07/2020
Clément Lucas : "Yvan est épatant !"

Partager