Guilavo guinéen ?

04/05/2009
bookmark bookmark
share share

Comptant plusieurs séletions en équipe de France des moins de 19 ans, Josua Guilavogui s'est dévoilé pour Guinée Foot. Morceaux choisis.

"Je suis d’origine guinéenne j’ai 18 ans, je fais 1m87 pour 79kg. A 14 ans j’évoluais à Toulon et lors d’un tournoi à Clairefontaine avec la sélection de Méditerranée, j’ai été repéré par le centre de formation de l’AS Saint-Etienne où j’ai effectué ma formation avant d’intégrer l’équipe réserve. Je possède un contrat élite de 5 ans c'est-à-dire 2 ans stagiaire et 3 ans pro.

Dès mon retour de sélection j’ai été intégré à l’effectif pro où j’ai fait deux apparitions sur le banc des remplaçants face à Auxerre en championnat et face à Valence en Coupe UEFA. En Coupe de la Ligue je suis entré en jeu à la 90ème minute mais cela restera gravé dans ma mémoire car c’était un moment très fort pour le commencement de ma jeune carrière, tout cela m’a vraiment donné confiance pour continuer à travailler d’arrache pied et confirmer les espoirs placés en moi. Mon objectif est d"intégrer définitivement le groupe pro pour la saison prochaine.

J’ai été formé en tant que milieu défensif donc c’est mon poste favori mais je peux évoluer aussi comme défenseur central. Dans l’aspect extra-sportif Bafétimbi Gomis est mon modèle car c’est avec lui que j’ai le plus d’affinités. Dans les moments difficiles, il est toujours là pour me réconforter et lors de mes apparitions dans le groupe pro c’est aussi lui qui m’a aidé à m’intégrer. En gros on peut dire que c’est mon mentor, il m’a pris sous son aile. Dans l’aspect sportif, Patrick Vieira est mon modèle car tant morphologiquement que sur le terrain je sens une ressemblance dans mon jeu au sien donc je le prends pour exemple.

Pascal Feindouno est un excellent joueur pétri de talent et son départ a fait très mal à l’AS Saint-Etienne car c’était le complément parfait de Bafétimbi Gomis. Concernant son départ au Qatar je n'ai rien à dire dessus car c'est un professionnel et il a fait son choix.

Honnêtement avant de jouer pour l’équipe de France si la fédération guinéenne de football m’avais appelé j’aurais opté pour la Guinée mais comme la France a fait le premier pas, j’y suis pour l’instant. Mais la Guinée reste dans mes objectifs car ce serait un honneur pour moi de porter un jour les couleurs du pays de ma famille.  Quand il y a des événements comme la Coupe d’Afrique des Nations, je suis devant mon téléviseur avec mon père pour suivre le Syli."

Potins
27/11 22:44
Nanard adoubé à Dubai (2)
27/11 22:32
Pied touché à la cuisse
27/11 21:45
Geiger, Diego et le Jet d'eau
27/11 20:12
Romain incertain
27/11 19:28
Le point sur les prêtés
27/11 18:18
Carotti s'en souvient encore
27/11 18:05
La Buche veut des points avant Noël
27/11 18:01
Simple, basique
27/11 15:58
Dijon décimé face à Sainté
27/11 13:32
Nanard adoubé à Dubai
Articles
26/11/2020
PaPa pas optimiste
25/11/2020
Oh non, pas ça Galette !
23/11/2020
Honorat : "Il ne faut pas que les Verts lâchent"
22/11/2020
Et de sept !
21/11/2020
Ne surtout pas rester en rade
19/11/2020
Bouquet : "Je serai forcément partagé"
19/11/2020
Honorat : "Honoré d'avoir joué à Sainté"
18/11/2020
Caland : "Yvan Neyou est un exemple"
15/11/2020
Cette lueur fluorescente qui scintille au loin...
13/11/2020
Néry : "J'ai beaucoup aimé Moueffek"

Partager