[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

osvaldopiazzolla
Messages : 20655
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

Mic-Mic a écrit :
20 oct. 2019, 19:05
Couramiaud Poitevin a écrit :
20 oct. 2019, 11:50
Et, Pour être plus précis, indique-moi une coutume, une seule, "étrangère", importée, qui s'est imposée à toi, Français depuis 50 ans. Vas-y, je t'attend. Une seule chose!
Je ne veux pas entrer dans le débat est-ce que c'est bien ou non, juste te démontrer que des choses ont changé.
Il y a 15 ans, quand je prenais ma douche après le sport, il était tout à fait normal de me déshabiller entièrement. Aujourd'hui, dans un vestiaire, les 3/4 des gens gardent leur caleçon et te regardent bizarrement quand toi tu l'enlèves. Je ne sais pas si c'est ainsi de partout, mais, de mon vécu, ce sont bien des personnes d'origine étrangères qui ont commencé ce mouvement.
Bon mais du coup, tu gardes ton caleçon ?
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

osvaldopiazzolla
Messages : 20655
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

Kishizo2 a écrit :
20 oct. 2019, 23:01
osvaldopiazzolla a écrit :
20 oct. 2019, 13:37
martien a écrit :
20 oct. 2019, 13:33
osvaldopiazzolla a écrit :
20 oct. 2019, 13:23
martien a écrit :
20 oct. 2019, 11:34

D'accord avec toi sur la première partie. Dommage que tu persistes à vouloir faire passer l'insécurité culturelle, parfaitement normale, d'une majorité de français pour du racisme.

:mrgreen:
Et je dirais même qu'elle est très modérée, par rapport à la manière dont des changements aussi rapides et massifs seraient perçus dans d'autres pays... ;)
Je suis bien curieux de connaître des pays qui seraient pires que la France dans ce domaine
Quels pays seraient meilleurs dans ce domaine ?
J'aurais tendance à dire tous sauf les pays de l'est (mais je n'ai de ces derniers qu'une vision approximative). Tous ceux que je connais au moins un peu en tous cas.
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

osvaldopiazzolla
Messages : 20655
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 23:05
Michel-Ange a écrit :
20 oct. 2019, 22:47
Couramiaud, Il fallait bien à un moment ou à un autre que sorte de ton blougi-boulga idéologique suintant la haine et le ressentiment la vieille antienne antisémite. Tu es pris la main dans le sac. Tu assignes des individus à une appartenance ethnique réelle ou supposée, alors qu'on ne connait en réalité pas grand-chose de leurs origines et en tous cas rien de leurs convictions religieuses et encore moins de leurs positions par rapport à la politique israélienne. Mais ils sont juifs (enfin, d'après toi… je suis toujours étonné de votre capacité à les repérer…) et, dans ton esprit, cela suffit pour être louche, et tu ne comprends même pas en quoi cet a priori est antisémite ! Pourquoi, en effet, serait-ce antisémite de dire qu'en tant que juifs, il ferait mieux de s'abstenir d'exercer leur droit d'opinion et d'expression (ça aussi, ce sont des droits fondamentaux, pourtant) en critiquant les dérives de l'intégrisme musulman ? - Je te laisse y réfléchir à tête reposée… C'est une idée d'autant plus répugnante et idiote qu'il n'y a évidemment pas que des juifs qui critiquent ces dérives islamistes mais de nombreux athées, des agnostiques, des catholiques et beaucoup de musulmans même. Mais, bien sûr, toi, tu as fait ta petite sélection, une sélection qui ne doit naturellement rien au hasard, qui pointe du doigt dans une direction, toujours la même. Tu pourras essayer de noyer tout ça dans tes logorrhées habituelles, tu pourras m'insulter autant que tu veux, ça n'effacera pas ce que tu as écrit et ce que cela révèle de ton fond idéologique.
Je ne veux pas forcément rentrer dans votre discussion, ni défendre CP.Toutefois il y a quelques mois j'ai eu un accrochage avec lui sur Pétain.Tu pourras, et d'autres, retrouver nos écrits, si tu en as envie.En aucun cas il n'a été antisémite, moi non plus d'ailleurs, malgré ce qu'il en pensait.
Voilà c'est dit pour moi :mrgreen:
Trop tard, Les amis de la LDJ de Michel-Ange ont prévenu la section Vendée-Mauges-Marais Poitevin du Mossad. Couramiaud va être exfiltré à Tel-Aviv où un rentetissant procès l'attend qui ecclipsera celui d'Eichmann
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

Dr.Makaveli
Messages : 4861
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

Une camomille à l'ananas ? :mrgreen: :ange:

Dr.Makaveli
Messages : 4861
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

osvaldopiazzolla a écrit :
20 oct. 2019, 23:39
Mic-Mic a écrit :
20 oct. 2019, 19:05
Couramiaud Poitevin a écrit :
20 oct. 2019, 11:50
Et, Pour être plus précis, indique-moi une coutume, une seule, "étrangère", importée, qui s'est imposée à toi, Français depuis 50 ans. Vas-y, je t'attend. Une seule chose!
Je ne veux pas entrer dans le débat est-ce que c'est bien ou non, juste te démontrer que des choses ont changé.
Il y a 15 ans, quand je prenais ma douche après le sport, il était tout à fait normal de me déshabiller entièrement. Aujourd'hui, dans un vestiaire, les 3/4 des gens gardent leur caleçon et te regardent bizarrement quand toi tu l'enlèves. Je ne sais pas si c'est ainsi de partout, mais, de mon vécu, ce sont bien des personnes d'origine étrangères qui ont commencé ce mouvement.
Bon mais du coup, tu gardes ton caleçon ?
Ouais le Net veut savoir ! :mrgreen: :frime: :diable:

ZDV
Messages : 1716
Enregistré le : 06 août 2009, 15:57

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ZDV »

moi je dis ça fonctionne, plus personne parle des retraites :mrgreen:

rlan42
Messages : 329
Enregistré le : 15 juil. 2015, 15:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rlan42 »

ZDV a écrit :
21 oct. 2019, 08:27
moi je dis ça fonctionne, plus personne parle des retraites :mrgreen:
+1. 3 pages sur le foulard... l'autre a bien réussi son coup !

ZDV
Messages : 1716
Enregistré le : 06 août 2009, 15:57

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ZDV »

rlan42 a écrit :
21 oct. 2019, 08:53
ZDV a écrit :
21 oct. 2019, 08:27
moi je dis ça fonctionne, plus personne parle des retraites :mrgreen:
+1. 3 pages sur le foulard... l'autre a bien réussi son coup !
Faut dire que le sujet des retraites ne me captive pas plus...

Et ce n'est pas par mépris, certainement ce sont des sujets importants pour ceux qui croient à tout ça (que ce soit à la vie en société complexe pour le voile, ou à la capacité d'un système a assurer une emprise énergétique suffisante au point d'avoir des surplus infinis pour les retraites).

Mais je voit surtout les gens se déchirer sans bouger d'un iota....

Couramiaud Poitevin
Messages : 2607
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

rlan42 a écrit :
21 oct. 2019, 08:53
ZDV a écrit :
21 oct. 2019, 08:27
moi je dis ça fonctionne, plus personne parle des retraites :mrgreen:
+1. 3 pages sur le foulard... l'autre a bien réussi son coup !
le coup du foulard...
Image

paranoid
Messages : 2795
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 22:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 13:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 11:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?

Junito
Messages : 1478
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 10:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 22:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 13:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 11:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...

paranoid
Messages : 2795
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

Junito a écrit :
21 oct. 2019, 10:52
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 10:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 22:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 13:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 11:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...
Eh bé, t'as le "FAKE NEWS !!!!" facile... On dirait du Castaner

Tiens, je t'invite à voir les cases "% des inscrits" et "% des exprimés" (mais je reconnais que j'aurais dû préciser, au temps pour moi)
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... emier-tour
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... lique-2017

ChatVert
Messages : 4189
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ChatVert »

Junito a écrit :
21 oct. 2019, 10:52
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 10:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 22:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 13:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 11:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...
Il veut sans doute parler des abstentionistes.

baggio42
Messages : 9878
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 10:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 22:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 13:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 11:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
T'es serieux sur l'agriculture ?
Sans la PAC, merci Chirac, nos agriculteurs sous perfusion seraient en grande difficulté.
Sur les élections. Votre problème sur ce topic est de dire, personne n'est capable de proposer un autre programme, opposition morcelée ? Et alors! C'est la faute de Macron? Non!
Rassemblez vous et atteingnez la majorité. Pas facile apparemment...
Junito a raison.C'est une fake news.
Il y a une election démocratique et un vainqueur en sort.
Et si les electeurs , au lieu de reagir en enfants gâtés, se prennaient en charge et allaient voter, peut etre qu'une autre politique verrai le jour.

baggio42
Messages : 9878
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

osvaldopiazzolla a écrit :
20 oct. 2019, 23:39
Mic-Mic a écrit :
20 oct. 2019, 19:05
Couramiaud Poitevin a écrit :
20 oct. 2019, 11:50
Et, Pour être plus précis, indique-moi une coutume, une seule, "étrangère", importée, qui s'est imposée à toi, Français depuis 50 ans. Vas-y, je t'attend. Une seule chose!
Je ne veux pas entrer dans le débat est-ce que c'est bien ou non, juste te démontrer que des choses ont changé.
Il y a 15 ans, quand je prenais ma douche après le sport, il était tout à fait normal de me déshabiller entièrement. Aujourd'hui, dans un vestiaire, les 3/4 des gens gardent leur caleçon et te regardent bizarrement quand toi tu l'enlèves. Je ne sais pas si c'est ainsi de partout, mais, de mon vécu, ce sont bien des personnes d'origine étrangères qui ont commencé ce mouvement.
Bon mais du coup, tu gardes ton caleçon ?
Non seulement je l'enlève mais j'invite les autres à l'enlever, question d'hygiène...
Pas toi OP ?
T'as jamais joué au football ?
Et pris une douche par la suite ?

paranoid
Messages : 2795
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 11:10
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 10:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 22:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 13:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 11:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
T'es serieux sur l'agriculture ?
Sans la PAC, merci Chirac, nos agriculteurs sous perfusion seraient en grande difficulté.
Sur les élections. Votre problème sur ce topic est de dire, personne n'est capable de proposer un autre programme, opposition morcelée ? Et alors! C'est la faute de Macron? Non!
Rassemblez vous et atteingnez la majorité. Pas facile apparemment...
Junito a raison.C'est une fake news.
Il y a une election démocratique et un vainqueur en sort.
Et si les electeurs , au lieu de reagir en enfants gâtés, se prennaient en charge et allaient voter, peut etre qu'une autre politique verrai le jour.
Ah bah quand tu crées un système qui rend les agriculteurs dépendants d'une subvention, c'est sûr que sans cette dernière ils crèvent mais c'est pas ladite subvention qu'il faut bénir, plus les gars qui ont mis en place ce système qu'il faut blâmer.
Par contre quand tu mets en concurrence ces agriculteurs avec d'autres de pays qui ont des normes sociales et environnementales inférieures aux tiennes, autrement dit qui peuvent faire de l'ultra intensif sans se soucier de la qualité quand une grosse partie de tes exploitations sont de taille bien inférieure, t'as intérêt à beaucoup les subventionner.

Donc d'un côté on les flingue, et d'un autre on les met sous-perf. Imagine ce que ça va être quand les premiers effets du CETA et du Mercosur vont arriver (si c'est pas déjà le cas). Merci l'UE ! Les 1 ou 2 agriculteurs qui se suicident chaque jour vont être contents de ce qui va se produire les prochaines années, outre les consommateurs qui vont bouffer toujours plus de la merde et plus globalement la planète qui va encore plus morfler avec tous ces traités de libre-échange criminels.

Et non, arrêtez votre mauvaise foi les macroniens, vous êtes juste la minorité de la population et vous imposez votre vision du monde qui nous envoie à pleine vitesse dans le mur au reste du pays qui, effectivement, n'arrive pas à se fédérer, et ce grâce à un système politique totalement dépassé (cf le nombre d'abstentionnistes qui croit en flèche + l'obligation des gens de devoir manifester pour se faire entendre, au risque de se faire éborgner, gazer ou amputer d'un membre).

Vous attendez qu'il y ait 90% d'abstentionnistes pour commencer à vous demander si vous êtes encore légitimes ?

Mais voilà c'est du classique, dès qu'on pointe votre illégitimité vous criez à la fake news...
Modifié en dernier par paranoid le 21 oct. 2019, 11:32, modifié 1 fois.

mononoké
Messages : 2638
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

baggio42 a écrit :
18 oct. 2019, 21:54


J'ai pas l'impression que les syndicats se tournent , eux aussi, vers leurs patrons.
Dans mon entreprise, quand j'ai un problème avec mon N+1 je vais discuter avec lui et je ne vais pas emmerder les clients de ma boîte.Contrairement aux autres pays, l'Allemagne par exemple, où le rapport patrons/syndicats est sain, en France c'est Karl Marx contre les bourgeois. :diable:

Alors oui ce sont des abrutis, incapables de discuter, toujours en réaction futile et sans capacité de mettre en place une quelconque stratégie, pour faire avancer le schmilblik.
Pepy ? Mais c'était à l'identique il y a 30 ans et ce sera la même chose dans 30 ans.
Par contre leurs avantages sociaux représentent 700 millions de déficit chaque année, pour la collectivité.
Cet argent, j'aimerai que l'on le place à l'hôpital, les surveillants de prison, les personnels de l'éducation nationale, la police, les tribunaux.....

La SNCF ? Un état dans l'état.Pour contenter 142000 personnes 8|
Et encore, combien sont pour le mouvement de cette journée, par exemple? Cent pour cent des effectifs ? J'en doute fortement.Donc le pays est paralysé, plusieurs millions de personnes emmerdés parce que 100 000 personnes, je suis gentil, ont décidé de tout bloquer.

EDIT :
A titre de comparaison les effectifs de la fonction hospitalière en 2008, désolé pas trouvé chiffre plus récent, était de
1 045 000 personnes 8| 8| 8|
Donc à un moment donné, il faut remettre le débat dans une certaine logique....
Marre d'entendre quasi, tous les jours, 100 000 personnes se plaindrent.....
mais bien sur oui, la SNCF est gérée n'importe comment: c'est la faute des syndicats (dont le rôle est de "gérer" la boite, bien entendu, tout le monde le sait, c'est pour ça qu'ils ont été inventés d'ailleurs).
les salariés du public se retrouvent dans des conditions de travail désastreuses (à l'hôpital, à la sncf, dans l'éducation nationale, etc.) ? ça doit être la faute des syndicats aussi...
salauds de privilégiés, hein, avec leurs avantages sociaux d'enfoirés ! par rapport à ça, les émoluments des directions, ça pèse quedalle !
on devrait faire comme dans toutes les boites, quoi: quand ça va bien, on file du pognon aux actionnaires et aux cadres sup', quand ça va pas, on licencie une fournée de "bas salaires". :hehe:
mais bon, faut surtout qu'on ferme nos gueules, faudrait pas demander à ceux qui profitent le plus de ce système de prendre des responsabilités non plus.

Florent
Messages : 6311
Enregistré le : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent »

baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 11:14
osvaldopiazzolla a écrit :
20 oct. 2019, 23:39
Mic-Mic a écrit :
20 oct. 2019, 19:05
Couramiaud Poitevin a écrit :
20 oct. 2019, 11:50
Et, Pour être plus précis, indique-moi une coutume, une seule, "étrangère", importée, qui s'est imposée à toi, Français depuis 50 ans. Vas-y, je t'attend. Une seule chose!
Je ne veux pas entrer dans le débat est-ce que c'est bien ou non, juste te démontrer que des choses ont changé.
Il y a 15 ans, quand je prenais ma douche après le sport, il était tout à fait normal de me déshabiller entièrement. Aujourd'hui, dans un vestiaire, les 3/4 des gens gardent leur caleçon et te regardent bizarrement quand toi tu l'enlèves. Je ne sais pas si c'est ainsi de partout, mais, de mon vécu, ce sont bien des personnes d'origine étrangères qui ont commencé ce mouvement.
Bon mais du coup, tu gardes ton caleçon ?
Non seulement je l'enlève mais j'invite les autres à l'enlever, question d'hygiène...
Pas toi OP ?
T'as jamais joué au football ?
Et pris une douche par la suite ?
marrant, je me suis également fait la reflexion il y a quelques semaines sur ce sujet.

heureusement que ce changement de moeurs n'est pas arrivé plus tôt, cela nous aurait privé de la délicieuse anecdote Makélélé / Coco Suaudeau
Pour ceux à qui cela aurait échappé :

tout le monde se foutait de la gueule de Makélélé du fait de son membre : visiblement, un truc hors norme. Un bras d'enfant.

et Suaudeau n'était pas le dernier à le charrier, en mode virli / vestiaire :
"alors tu l'as prévenu ta nouvelle chérie que tu allais la démonter ?
non mais fais gaffe, hein, c'est un coup à l'envoyer à l'hopital, etc etc

hahaha hahaha"


bon bref, il le traquait bien, jusqu'au moment ou en fait, il a appris que la copine en question qui se faisait démonter, c'était sa propre fille. En fait.
le coup de grace vint quand il su tout le vestiaire le savait depuis des mois

baggio42
Messages : 9878
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

mononoké a écrit :
21 oct. 2019, 11:31
baggio42 a écrit :
18 oct. 2019, 21:54


J'ai pas l'impression que les syndicats se tournent , eux aussi, vers leurs patrons.
Dans mon entreprise, quand j'ai un problème avec mon N+1 je vais discuter avec lui et je ne vais pas emmerder les clients de ma boîte.Contrairement aux autres pays, l'Allemagne par exemple, où le rapport patrons/syndicats est sain, en France c'est Karl Marx contre les bourgeois. :diable:

Alors oui ce sont des abrutis, incapables de discuter, toujours en réaction futile et sans capacité de mettre en place une quelconque stratégie, pour faire avancer le schmilblik.
Pepy ? Mais c'était à l'identique il y a 30 ans et ce sera la même chose dans 30 ans.
Par contre leurs avantages sociaux représentent 700 millions de déficit chaque année, pour la collectivité.
Cet argent, j'aimerai que l'on le place à l'hôpital, les surveillants de prison, les personnels de l'éducation nationale, la police, les tribunaux.....

La SNCF ? Un état dans l'état.Pour contenter 142000 personnes 8|
Et encore, combien sont pour le mouvement de cette journée, par exemple? Cent pour cent des effectifs ? J'en doute fortement.Donc le pays est paralysé, plusieurs millions de personnes emmerdés parce que 100 000 personnes, je suis gentil, ont décidé de tout bloquer.

EDIT :
A titre de comparaison les effectifs de la fonction hospitalière en 2008, désolé pas trouvé chiffre plus récent, était de
1 045 000 personnes 8| 8| 8|
Donc à un moment donné, il faut remettre le débat dans une certaine logique....
Marre d'entendre quasi, tous les jours, 100 000 personnes se plaindrent.....
mais bien sur oui, la SNCF est gérée n'importe comment: c'est la faute des syndicats (dont le rôle est de "gérer" la boite, bien entendu, tout le monde le sait, c'est pour ça qu'ils ont été inventés d'ailleurs).
les salariés du public se retrouvent dans des conditions de travail désastreuses (à l'hôpital, à la sncf, dans l'éducation nationale, etc.) ? ça doit être la faute des syndicats aussi...
salauds de privilégiés, hein, avec leurs avantages sociaux d'enfoirés ! par rapport à ça, les émoluments des directions, ça pèse quedalle !
on devrait faire comme dans toutes les boites, quoi: quand ça va bien, on file du pognon aux actionnaires et aux cadres sup', quand ça va pas, on licencie une fournée de "bas salaires". :hehe:
mais bon, faut surtout qu'on ferme nos gueules, faudrait pas demander à ceux qui profitent le plus de ce système de prendre des responsabilités non plus.
Je faisais allusion non pas à la gestion globale de la SNCF mais au volet retraite de cette entreprise....
Les 700 millions de déficit sont la conséquence de l'item retraite et uniquement cela.

baggio42
Messages : 9878
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Florent a écrit :
21 oct. 2019, 11:37
baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 11:14
osvaldopiazzolla a écrit :
20 oct. 2019, 23:39
Mic-Mic a écrit :
20 oct. 2019, 19:05
Couramiaud Poitevin a écrit :
20 oct. 2019, 11:50
Et, Pour être plus précis, indique-moi une coutume, une seule, "étrangère", importée, qui s'est imposée à toi, Français depuis 50 ans. Vas-y, je t'attend. Une seule chose!
Je ne veux pas entrer dans le débat est-ce que c'est bien ou non, juste te démontrer que des choses ont changé.
Il y a 15 ans, quand je prenais ma douche après le sport, il était tout à fait normal de me déshabiller entièrement. Aujourd'hui, dans un vestiaire, les 3/4 des gens gardent leur caleçon et te regardent bizarrement quand toi tu l'enlèves. Je ne sais pas si c'est ainsi de partout, mais, de mon vécu, ce sont bien des personnes d'origine étrangères qui ont commencé ce mouvement.
Bon mais du coup, tu gardes ton caleçon ?
Non seulement je l'enlève mais j'invite les autres à l'enlever, question d'hygiène...
Pas toi OP ?
T'as jamais joué au football ?
Et pris une douche par la suite ?
marrant, je me suis également fait la reflexion il y a quelques semaines sur ce sujet.

heureusement que ce changement de moeurs n'est pas arrivé plus tôt, cela nous aurait privé de la délicieuse anecdote Makélélé / Coco Suaudeau
Pour ceux à qui cela aurait échappé :

tout le monde se foutait de la gueule de Makélélé du fait de son membre : visiblement, un truc hors norme. Un bras d'enfant.

et Suaudeau n'était pas le dernier à le charrier, en mode virli / vestiaire :
"alors tu l'as prévenu ta nouvelle chérie que tu allais la démonter ?
non mais fais gaffe, hein, c'est un coup à l'envoyer à l'hopital, etc etc

hahaha hahaha"


bon bref, il le traquait bien, jusqu'au moment ou en fait, il a appris que la copine en question qui se faisait démonter, c'était sa propre fille. En fait.
le coup de grace vint quand il su tout le vestiaire le savait depuis des mois
:mrgreen:
En fait j'ai compris pourquoi ils veulent garder leurs caleçons :diable: :mdr1:

baggio42
Messages : 9878
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 11:31
baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 11:10
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 10:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 22:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 13:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 11:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
T'es serieux sur l'agriculture ?
Sans la PAC, merci Chirac, nos agriculteurs sous perfusion seraient en grande difficulté.
Sur les élections. Votre problème sur ce topic est de dire, personne n'est capable de proposer un autre programme, opposition morcelée ? Et alors! C'est la faute de Macron? Non!
Rassemblez vous et atteingnez la majorité. Pas facile apparemment...
Junito a raison.C'est une fake news.
Il y a une election démocratique et un vainqueur en sort.
Et si les electeurs , au lieu de reagir en enfants gâtés, se prennaient en charge et allaient voter, peut etre qu'une autre politique verrai le jour.
Ah bah quand tu crées un système qui rend les agriculteurs dépendants d'une subvention, c'est sûr que sans cette dernière ils crèvent mais c'est pas ladite subvention qu'il faut bénir, plus les gars qui ont mis en place ce système qu'il faut blâmer.
Par contre quand tu mets en concurrence ces agriculteurs avec d'autres de pays qui ont des normes sociales et environnementales inférieures aux tiennes, autrement dit qui peuvent faire de l'ultra intensif sans se soucier de la qualité quand une grosse partie de tes exploitations sont de taille bien inférieure, t'as intérêt à beaucoup les subventionner.

Donc d'un côté on les flingue, et d'un autre on les met sous-perf. Imagine ce que ça va être quand les premiers effets du CETA et du Mercosur vont arriver (si c'est pas déjà le cas). Merci l'UE ! Les 1 ou 2 agriculteurs qui se suicident chaque jour vont être contents de ce qui va se produire les prochaines années, outre les consommateurs qui vont bouffer toujours plus de la merde et plus globalement la planète qui va encore plus morfler avec tous ces traités de libre-échange criminels.

Et non, arrêtez votre mauvaise foi les macroniens, vous êtes juste la minorité de la population et vous imposez votre vision du monde qui nous envoie à pleine vitesse dans le mur au reste du pays qui, effectivement, n'arrive pas à se fédérer, et ce grâce à un système politique totalement dépassé (cf le nombre d'abstentionnistes qui croit en flèche + l'obligation des gens de devoir manifester pour se faire entendre, au risque de se faire éborgner, gazer ou amputer d'un membre).

Vous attendez qu'il y ait 90% d'abstentionnistes pour commencer à vous demander si vous êtes encore légitimes ?

Mais voilà c'est du classique, dès qu'on pointe votre illégitimité vous criez à la fake news...
Quand ils ont profité du système de la PAC on ne les a pas entendu.Enfin si lors des manifestations quand les anglais voulaient remettre en cause leurs avantages.
D'ailleurs certains s'en rendent compte et oeuvrent pour des circuits courts.Pourquoi pas, c'est cela l'economie.S'adapter, changer, évoluer.
Sur les élections, tu parles de légitimité de Macron.
Mais toi tu représentes quelle légitimité ?
Qui est plus légitimes que EM dans ce paysage politique?
Il y aurait MLP ou Mélenchon je dirai à l'identique.
Ce sont ces diatribes constamment lues ou écoutées qui participent à cette anarchie ambiante.
Cependant quand ce monde politique s'ecroulera vous serez les premiers à vous plaindre et vous languir du temps passé....un mal francais...

Faiseur de Tresses
Messages : 13617
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

baggio42 a écrit :
18 oct. 2019, 18:32
Est-ce la faute des citoyens si un train en région Bourgogne Franche comté roule sans contrôleurs un mercredi ?
Apparemment oui puisque il y a presque grève générale
à la SNCF aujourd'hui vendredi dernier jour avant les vacances.
Conséquences :
Votre serviteur :mrgreen: va chercher sa fille aînée à Saint-etienne. Puis sa femme à Lyon. :taré1:
Vive les kilomètres parcourus pour l'environnement !
Ah dernière chose.J'espere de tout coeur que EM va casser cette caste de syndicats planqués de la SNCF en alignant leur retraite à la mienne.
On en peut plus de ces abrutis :rougefaché:
Au lieu de faire la grève des contrôles ou toute autre chose, ils bloquent les usagers un vendredi veille de vacances. :rougefaché:
Perso mon train habituel ne roulait pas non plus et je suis rentré une heure plus tard vendredi alors que j'étais déjà lessivé.

Par contre j'ai demandé gentiment la raison au personnel dans la gare où j'attendais, quand il m'a appris ce qu'il s'était passé bah j'ai pas gueulé parce que c'est NORMAL que les conducteurs invoquent leur droit de retrait.
Image

Image

Faiseur de Tresses
Messages : 13617
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

___ a écrit :
19 oct. 2019, 06:46
Si tout le monde faisait comme les cheminots, on se ferait moins plumer, c'est clair...

Ça m'a bien fait chier hier, leur droit de retrait, mais je les soutiens à fond. Déjà qu'on a plus le droit de manifester en sécurité dans ce pays, on va pas gueuler contre les quelques droits qui restent.
:super:
Image

Image

Faiseur de Tresses
Messages : 13617
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

Moufles a écrit :
19 oct. 2019, 12:24
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 11:38
La SNCF est démantelée au profit du privé et au détriment des règles de sécurité de base ;
les pompiers, les urgences, les EHPAD et les hôpitaux sont dans un état lamentable avec des personnels qui sont physiquement et mentalement au bout du bout ;
l'éducation nationale est embarquée dans des logiques désastreuses avec de plus en plus d'élèves par classe et de moins en moins de moyens pour toujours plus de tâches à accomplir en plus de l'enseignement proprement dit ;
les policiers se suicident et doivent obéir à des ordres scandaleux comme aller casser la gueule des pompiers, tirer au LBD dans la tête des manifestants ou charger des gars qui sont à la fête de la musique à Nantes ;
les salariés du privé se débattent face à des méthodes de management terribles qui conduisent certains au suicide ;

mais c'est le cheminot qui use de son droit de retrait, c'est l'infirmière des urgences qui n'a pas pu s'occuper assez vite d'un patient parce qu'elle en avait 40 autres sur des brancards autour d'elle, c'est la directrice d'école qui se met en arrêt (parce qu'elle n'en peut plus) qui se prennent dans la gueule, et de plein fouet, le mécontentement de leurs concitoyens qui vocifèrent et qui ne voient égoïstement pas plus loin que le bout de leur nez.

Pendant que les humbles se bouffent le nez entre eux pour désigner celui qui est le plus "planqué", pendant que les modestes se disputent les quelques miettes que leur lancent les puissants, le gouvernement divise pour mieux régner et passe en force pour imposer des réformes mortifères pour l'avenir. Les propres supporters de Macron en chient déjà, râlent déjà quand il y a une grève par exemple parce qu'un service public dont ils ont besoin quotidiennement ne fonctionne plus correctement, mais ils devraient au plus vite réaliser que ce sera bien pire quand il n'y aura plus du tout de services publics, quand leur retraite va être attaquée, quand eux et leurs enfants vont en chier encore plus à l'avenir.
En effet, après les funestes politiques antisociales de Sarkozy voire de Hollande, Macron est le dernier étage de la fusée, le plus méprisant et le plus féroce représentant de ces forces néolibérales qui démantèlent une à une les mesures sociales qui ont fait l'originalité, la fierté et l'histoire de ce pays (retraites par répartition, sécurité sociale, réduction du temps de travail, congés payés, droit du travail, indépendance de la presse, etc).
Le pire dans tout ça, mon cher Tim, c’est qu’il se trouvera encore une majorité d’électeurs pour glisser un bulletin à la gloire de leur chef lors des prochaines élections présidentielles. Désespérant.
À commencer par Roberto ci-présent qui continue contre vents et marées à défendre son Guide adoré.

Autant que désespérant, je trouve ça gerbant.
Image

Image

Poteau droit
Messages : 14337
Enregistré le : 29 juil. 2005, 10:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Poteau droit »

Je n'aime pas trop mettre les pieds dans le cloaque qu'est ce thread politique mais je vais quand même m'y risquer vu que le cocktail voile+immigration+syndicats a un arrière-goût explosif.

J'invite Couramiaud Poitevin et Michel-Ange à se calmer. Si vous n'êtes pas capables d'échanger sans vous écharper, ne vous répondez plus et privilégiez les rapports avec d'autres interlocuteurs.

Et pour tout le monde, faites attention aux mots que vous utilisez.
Image

Répondre