Ruffier convoqué pour une mise à pied

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Tryphôn
Messages : 3708
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Tryphôn »

nyme a écrit :
02 sept. 2020, 21:19
J'ai l'impression que certains sont totalement aveuglés dans leur position et leur montrer la route de l'évidence me semble être une bonne action et une main tendue généreuse !
Et tant pis si il faut être long !

:hehe: :hehe: :hehe: :hehe:
Je ne suis pas pro-Ruffier par principe, loin de là. Ruffier, c'est à la fois le très bon gardien que nous avons eu pendant 10 ans avec une vraie part de responsabilité dans les meilleures saisons de l'ASSE que j'ai connues de mon vivant, et un joueur très effacé et peu charismatique qui du coup ne te marque pas vraiment plus que ça.

Mais je vais moi aussi essayer de raconter une histoire après quelques préalables. Le vrai contexte de l'ASSE, rappelé très explicitement par Puel dans son interview, c'est que le club n'est pas en mesure de garder ses gros salaires, en raison d'une saison ratée et tronquée par le virus. Le contexte donc, c'est de devoir se séparer de joueurs qui n'ont pas nécessairement envie de partir alors qu'il leur sera difficile, à ce stade de leur carrière, de retrouver les mêmes niveaux de salaire. Deux solutions principales, le départ à l'amiable en trouvant un point de chute ou le conflit.

Quittons maintenant l'ASSE pour se placer dans le contexte d'une grosse PME.

Un salarié assez haut placé dans la hiérarchie donne entièrement satisfaction depuis son arrivée. Il fait l'unanimité et compte déjà une dizaine d'années d'ancienneté. La boite tourne bien et remplit régulièrement ses objectifs. De manière assez imprévue, dans une période de croissance, survient un exercice plus difficile qui créé un peu de tension et notre salarié, comme beaucoup de ses collègues, connaît connaît une forme de baisse de régime.

Les dirigeants de la boite décident de procéder à une restructuration et changent quelques têtes avant de revoir de fond en comble la stratégie. Quelques mois après son arrivée, le nouveau supérieur de notre salarié décide de diminuer ses missions et attributions. Notre salarié, notoirement taciturne et tête de mule, prend très mal l'affaire sur le plan humain et tape un esclandre hors de propos. Finalement, il se reprend, peut-être que certains de ses collègues et proches le rappellent à un comportement plus modéré. La situation semble s'apaiser.

Pourtant, la boîte engage contre lui une procédure pouvant conduire à un licenciement à partir d'un motif assez faible. Notre salarié est de nouveau accablé parce qu'il considère comme une profonde injustice. La boîte fait cependant rapidement machine arrière, le dossier n'étant pas assez épais. Elle lui enlève cependant la quasi totalité de ses missions et le met au fond du placard. Notre salarié tient tout de même ses nerfs et garde un comportement professionnel même s'il ronchonne et traîne un peu des pieds. Peu de temps après, l'employeur se fend d'un petit courrier avec AR pour une futilité.

A suivre...

Pour revenir à l'ASSE et Ruffier. Je ne pense pas que Ruffier soit blanc comme neige et les sorties de son agent son clairement malvenues et en dehors des usages. Mais tout le monde connaît le bonhomme dans le milieu, tout le monde sait qu'il a arrêté l'équipe de France pour ne pas être dans une position de doublure, tout le monde sait qu'il a un caractère particulier décrit longuement et avec affection par un journaliste qui le connaît bien dans je ne sais plus quel canard.

L'ASSE doit s'en séparer et c'est même logique. Mais merde, tu prends en compte ce que le joueur t'as apporté, les 10 années de succès et ce que l'homme est. C'est un putain de manque de respect que ça se finisse comme ça. Cette année, il y avait Perrin et Ruffier qui devaient arrêter, deux joueurs présents depuis hyper longtemps et ayant été très performants. Une situation rare dans le foot actuel. Il ne fallait pas terminer comme ça en tournant la page à l'arrache sans aucune élégance. Les grands clubs ne fonctionnent pas comme ça avec leurs grands anciens.
Modifié en dernier par Tryphôn le 02 sept. 2020, 22:19, modifié 3 fois.

baggio42
Messages : 10805
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par baggio42 »

Pour ma part, dans cet imbroglio vous oubliez un peu rapidement le jeu joué par la direction.

Ruffier et Puel sont les marionnettes agitées par notre cher duo...

Tryphôn
Messages : 3708
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Tryphôn »

baggio42 a écrit :
02 sept. 2020, 22:17
Pour ma part, dans cet imbroglio vous oubliez un peu rapidement le jeu joué par la direction.

Ruffier et Puel sont les marionnettes agitées par notre cher duo...
C'est vrai. Puel a clairement dit hier qu'il y avait dans le départ des gros salaires une part de gestion financière, ce qui relève donc des dirigeants, et une part de choix sportif, ce qui relève donc de l'entraîneur.

Il s'est cependant bien gardé de donner des indications sur la part respective de chacune de ces deux motivations. On peut donc imaginer qu'il y a une totale convergence de vue entre un impératif économique et un projet sportif basé sur les jeunes ou à l'inverse que Puel est complètement contraint par les choix des dirigeants. La vérité est certainement et manifestement entre les deux, mais où?

baggio42
Messages : 10805
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par baggio42 »

Tryphôn a écrit :
02 sept. 2020, 22:26
baggio42 a écrit :
02 sept. 2020, 22:17
Pour ma part, dans cet imbroglio vous oubliez un peu rapidement le jeu joué par la direction.

Ruffier et Puel sont les marionnettes agitées par notre cher duo...
C'est vrai. Puel a clairement dit hier qu'il y avait dans le départ des gros salaires une part de gestion financière, ce qui relève donc des dirigeants, et une part de choix sportif, ce qui relève donc de l'entraîneur.

Il s'est cependant bien gardé de donner des indications sur la part respective de chacune de ces deux motivations. On peut donc imaginer qu'il y a une totale convergence de vue entre un impératif économique et un projet sportif basé sur les jeunes ou à l'inverse que Puel est complètement contraint par les choix des dirigeants. La vérité est certainement et manifestement entre les deux, mais où?
Sur le choix sportif, je pose la question. Est-ce que Moulin est foncièrement meilleur que Ruffier ?
Sur la gestion financière, est-ce que le départ de Ruffier est vital ?

A la limite Bajic aurait deux ans de plus, tu peux te dire, ok c'est lui l'avenir.
Là au mercato 2021 , Ruffier sort. On fait quoi avec Moulin ? On renouvelle son contrat ?
Et Bajic il joue quand ?

Bien sûr que Puel est poings et mains liés.
On lui aurait dit, tu repars avec le même groupe sans Perrin, Saliba et les ventes déjà actées, le Glaude il signe tout de suite :mrgreen:

panenka
Messages : 1258
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Tryphôn a écrit :
02 sept. 2020, 22:26
baggio42 a écrit :
02 sept. 2020, 22:17
Pour ma part, dans cet imbroglio vous oubliez un peu rapidement le jeu joué par la direction.

Ruffier et Puel sont les marionnettes agitées par notre cher duo...
C'est vrai. Puel a clairement dit hier qu'il y avait dans le départ des gros salaires une part de gestion financière, ce qui relève donc des dirigeants, et une part de choix sportif, ce qui relève donc de l'entraîneur.

Il s'est cependant bien gardé de donner des indications sur la part respective de chacune de ces deux motivations. On peut donc imaginer qu'il y a une totale convergence de vue entre un impératif économique et un projet sportif basé sur les jeunes ou à l'inverse que Puel est complètement contraint par les choix des dirigeants. La vérité est certainement et manifestement entre les deux, mais où?
Non la vérité n'est pas entre les 2.
Il y a un manager général qui a tout pouvoir. C'est donc à lui de gérer son effectif et la masse salariale mise à sa disposition.
Aouchiche et Kolo ont été recrutés. Pour recruter davantage il faut d'abord libérer de la masse salariale et si possible des liquidités. A Puel de faire ses choix: faire partir des joueur avec un rendement jugé insuffisant pour en recruter d'autres qui collent mieux à son projet.

Kabigon
Messages : 4475
Enregistré le : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Kabigon »

Belle histoire Tryphôn. Pas certain que le parallèle avec n'importe quel type d'entreprise soit possible, mais admettons.

Sauf à se mettre visiblement en faute et à passer pour de gros pignoufs, le club ne pourra pas empêcher Ruffier d'aller au bout de son contrat en or s'il le souhaite, que ça soit en tant que titulaire ou numéro 4. Donc à quoi bon ?

Tout ton post n'est qu'un gros procès d'intention, orienté, qui ne tient pas compte du tout des autres gros salaires, qu'ils soient transférables (Khazri par ex) ou non (Debuchy par ex). Ou du fait que tout a commencé bien avant l'arrêt du championnat, avant qu'on sache qu'on finirait 17e etc. Et peu après que Ruffier a eu la confiance de Puel et le capitanat.

Allez, à demain hein :cote:
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

panenka
Messages : 1258
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

franck42 a écrit :
02 sept. 2020, 19:49
panenka a écrit :
02 sept. 2020, 19:34
franck42 a écrit :
02 sept. 2020, 19:19
Comme je l'ai déjà expliqué, et contrairement à beaucoup de monde ici, je prends clairement position. L'un des 2 (Puel ou Ruffier) ment, et les éléments en ma possession (les propos contradictoires tenus par Puel, le fait que le club ne licencie pas Ruffier malgré son refus de jouer pendant + d'1 an, l'acharnement du club) m'amènent à la conclusion que c'est Puel qui ment.
Pour moi les choses ne sont pas aussi claire.
Puel dit que Ruffier a refusé d'être n°2 et Ruffier soutien le contraire.
Mais de quel moment parle-t-on? De la fin du mois de février quand Puel veut faire souffler Ruffier (qui en avait terriblement besoin) ou de la reprise de l'entrainement?
Si toi tu le sais bravo parce que je n'ai rien lu qui donne précisément cette info.
Il y a aussi la possibilité d'une mauvaise interprétation de la part de Ruffier ou de Puel. A priori les échanges entre les 2 ne devaient pas être détendus.

Ce dont on est certain c’est que Ruffier a insulté son entraineur et a refusé d'être mis au repos pour 1 ou 2 matchs (même si cela ne lui a peut-être pas été présenté comme ça mais ça ne constituerait en aucun cas une excuse).
C'est donc suffisant pour moi pour considérer que Ruffier est en faute.
A partir de là quel serait l'intérêt pour Puel de mentir?
En total désaccord avec toi, je vais pas non plus reprendre à chaque fois tous les éléments, même les anti-Ruffier pourront te le confirmer... Ou alors à toi de reprendre les itw de Puel.
La version de Puel (et du club) c'est qu'il a reproposé le poste de n°2 à Ruffier en début de saison (le 17 juin de mémoire) lors d'un entretien en tête-à-tête.
La version du camp Ruffier, c'est que Puel ne lui a jamais proposé d'être n°2 en juin, et que dans ces conditions Ruffier n'a pas pu refuser cette proposition qui n'existait pas.
Aucun doute sur la période (en début de préparation), aucun malentendu non plus, les termes employés par les 2 camps sont sans équivoque, et l'opposition frontale entre les 2 versions a même été entérinée par le club avec ce fameux communiqué...
Donc l'un des 2 ment, à chacun de se positionner en fonction des éléments en notre possession (qui restent partiels j'en conviens).

L'intérêt pour Puel (et le club) de mentir, il me paraît évident, charger la barque pour mettre la pression sur Ruffier, il suffit de lire les propos des "supporters" des Verts sur les réseaux sociaux après chaque itw de Puel pour voir de quel côté penche la balance, quand bien même les propos de Puel sont de plus en plus incohérents :mrgreen:
En revanche tu pourrais plutôt te demander quel intérêt pour Ruffier de ne pas répondre systématiquement? Je vais te donner mon avis (sans certitude): ce que les gens pensent de lui (supporters ou pas) il s'en bat les couilles :mdr1:
Franchement je pense que tu es en total hors sujet.
Peu importe que Ruffier ou Puel mente: Ruffier a insulté son entraineur et refusé d'être mis au repos et pour moi cela suffit à justifier qu'il soit définitivement écarté du groupe. A titre personnel je préfère toujours laisser une chance mais visiblement Ruffier n'était pas enclin à s'excuser et du coup Puel pas décidé à passer l'éponge et il a bien raison.

Alors à partir de là cette histoire de mensonge est ridicule parce que l'identité du menteur ne change rien à la rupture qui a eu lieue en février.
Et d'ailleurs je trouve que tu as beaucoup de certitudes. Tu n'a pas assisté à la conversation, si toutefois elle a eue lieue. Etait-elle formelle?
En admettant que Puel mente cela voudrait dire qu'il l'a fait tout en sachant que Ruffier démentirait, et donc créerait le buzz (et on sait que Puel en raffole) alors même que ça n'apporte ou ne change strictement rien à la situation.
De mon côté je n'écarte pas la possibilité d'une incompréhension, ce qui me semble plausible vu les relations entre les 2 hommes.

Tryphôn
Messages : 3708
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Tryphôn »

panenka a écrit :
02 sept. 2020, 23:24
Ruffier a insulté son entraineur et refusé d'être mis au repos et pour moi cela suffit à justifier qu'il soit définitivement écarté du groupe.
C'est le point le plus important de l'affaire. Est-ce que la réaction de Ruffier justifie qu'il soit définitivement écarté du groupe ?

Je ne sais pas comment tout ça pourrait être analysé sur le plan juridique et du droit du travail qui manifestement rôde autour de cette affaire, mais était-ce bien l'intérêt du club? Sur le plan sportif, chacun peut avoir son avis, sur le plan financier, c'est clairement une belle connerie.

panenka a écrit :
02 sept. 2020, 23:24
De mon côté je n'écarte pas la possibilité d'une incompréhension, ce qui me semble plausible vu les relations entre les 2 hommes.
Ça, il y a bien moyen !

Mic-Mic
Messages : 3734
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Kabigon a écrit :
02 sept. 2020, 20:19
Je te réponds et en même temps à franck42.

"Une fois que cette erreur a été commise" --> on est donc d'accord que Ruffier est, au départ, le fautif. N'importe quel manager insulté puis sali dans la presse aurait réagi comme Puel, rigide ou pas, gros salaire du joueur ou pas. Je ne comprends toujours pas comment tu peux parler d'erreur de management.
Ah non, ce n'est pas ce que j'ai dit. Je parlais d'erreur de management du club qui n'aurait pas tenu compte de la personnalité de Ruffier dans l'annonce de la décision (dans l'hypothèse où le club voulait vraiment conserver Ruffier).

Kabigon a écrit :
02 sept. 2020, 20:19
Entre ce moment et les autres faits que tu cites, il s'écoule plusieurs semaines. Durant lesquelles on ne sait pas grand-chose. C'est pourquoi je précise bien qu'"à la base", il n'est pas forcément dans la volonté du club de se séparer de Ruffier. Tu ne réponds jamais sur la question du capitanat par exemple...
Encore une fois je vais répondre, peut-être que ça t'incitera à le faire toi aussi ;)
J'avoue ne pas m'être posé la question du capitanat. Mais ça ne me semblerait pas illogique que tout Puel qu'il est, il sache que s'il arrive et qu'il révolutionne tout sans raison, il risque de braquer son groupe. Donc il laisse le capitaine et le vice-capitaine qui sont en place depuis longtemps et appréciés du groupe.
D'ailleurs sur FM (à l'époque où j'y jouais), si tu changeais le capitaine alors qu'il était apprécié, la motivation de tes joueurs baissait :mrgreen:

Kabigon a écrit :
02 sept. 2020, 20:19
Derrière, je te concède volontiers que le club ne fait rien pour conserver Ruffier, tous les éléments vont dans le sens contraire (hormis l'arrivée de Biancarelli, mais je veux là aussi bien croire à une coïncidence). Ca ne me choque pas. Et je ne suis pas d'accord sur tout (l'histoire de la fuite, quel intérêt pour le club sachant que Lions ne peut pas saquer Puel ? la sanction maximale possible, en quoi est-ce anormal ? le faux retard, est-ce avéré ? ce qui est avéré par contre, c'est un refus de s'entraîner, d'où la mise à pied). Bref, dans ce que tu dis y a du vrai et de la grosse interprétation à charge, donc c'est difficile de te suivre pleinement.
Tu parles de l'arrivée de Biancarelli, mais c'est surtout le départ de Grange qui peut être vu comme un élément pour pousser Ruffier vers la sortie.
Pour la lettre, je ne sais pas l'intérêt pour le club, mais toujours est-il qu'il semble que la fuite vienne du club.
Concernant la sanction maximale, je ne dis pas qu'elle est illogique, je dis que si tu veux vraiment retenir un joueur, tu fais un geste vers lui au lieu de lui infliger la plus grosse sanction possible.
Le faux retard je ne sais pas, je n'étais pas à l'Etrat :mrgreen: Mais je crois me souvenir que toutes les sources étaient d'accord pour dire que c'était un élément reproché à Ruffier mais que ce dernier le contestait. Puis ensuite interviennent les caméras qui ne marchent pas ...
Alors effectivement je n'ai pas les preuves de tout. Mais quand on me présente des éléments d'une certaine manière et que je me rends compte que certains ne correspondent pas tout à fait à la réalité, j'ai tendance à penser que les autres éléments ne sont pas beaucoup plus fiables.

Kabigon
Messages : 4475
Enregistré le : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Kabigon »

Mais encore une fois, tu prends ta théorie pour acquise et derrière tu interprètes les faits pour qu'ils aillent dans ton sens.

Puel aurait donc laissé le capitanat à Ruffier pour ne pas le braquer (lui ou le groupe) à ce moment là, mais derrière il le met au repos.
Pour franck42, le club recrute Puel avec dès octobre la mission de se débarrasser des gros salaires, Ruffier notamment.

En général le club est plutôt accusé de naviguer à vue, de n'avoir aucune stratégie même à moyen terme... mais là comme ça valide votre pensée, tout était calculé à l'avance ^^ C'est oublier que Puel était ciblé dès l'été, avant notre saison catastrophe et les pertes financières liées au virus etc.

Ce qui est sûr c'est que votre réquisitoire contre Puel le menteur (voire le club parfois) ne tient pas suffisamment la route pour que l'avocate de Ruffier aille plus loin qu'un petit communiqué d'étonnement. Autant Puel a tout intérêt à être clean pour garder son poste, préserver le groupe et maintenir sa stratégie sportive, autant Ruffier n'a plus grand chose à perdre vu le contexte. S'il est victime, pourquoi ne pas le faire réellement savoir ?
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

___
Messages : 17953
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par ___ »

Je pense que vous faites des nœuds au cerveau pour un truc bien plus banal : coach pas content du rendement du joueur qui le lui fait comprendre d'une manière qui ne plaît pas au joueur, et après ça part en live, et sévère - le coup de l'agent qui bave abondamment dans la presse, j'ai beau être plutôt souple en matière de management, ça me choque et ça me braque.
Et puis ça existe, des gens qui spontanément ne peuvent pas s'entendre.

Le fait qu'il y ait besoin d'économiser sur les hauts salaires, pour moi, il est à mettre au même niveau que les bonnes performances de Moulin : c'est une circonstance qui fait que le coach n'a aucune raison objective de mettre de l'eau dans son vin.

paranoid
Messages : 2951
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par paranoid »

franck42 a écrit :
02 sept. 2020, 19:34
paranoid a écrit :
02 sept. 2020, 19:29
C'est si dur à concevoir que "mettre hors jeu" peut tout et rien dire, à commencer par "tu ne seras pas numéro 1 et t'as intérêt à me montrer patte blanche pour revenir parce que je te ferai pas de cadeau" ?
Encore une fois c'est pas uniquement l'expression "HJ", les propos de Puel dans cette itw vont plus loin que ça, je t'invite à l'écouter en intégralité.
Et ça ne remet pas en cause le reste également: le fait que Puel ait été engagé notamment pour dégager les gros salaires, ou bien l'incohérence de lui reproposer le poste de n°2 alors que Ruffier ne s'est jamais excusé, au contraire.
Je n'ai aucun espoir de te faire changer d'avis, vu ta frénésie à répandre ta vérité sur cette affaire sur ce topic.

En tous cas, pour avoir réécouté l'interview de Puel, il dit effectivement que Ruffier s'est mis hors-jeu, mais il dit surtout " j'ai envie de travailler avec des joueurs qui ont envie d'avancer et avec qui je peux me projeter".

Donc perso ça me conforte dans l'idée que Puel n'a pas fermé la porte à un retour de Ruffier, mais à condition qu'il fasse profil bas et se repente de ce qu'il s'est passé en février et que perso je ne lui pardonne pas

Mic-Mic
Messages : 3734
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Kabigon a écrit :
03 sept. 2020, 09:39
Mais encore une fois, tu prends ta théorie pour acquise et derrière tu interprètes les faits pour qu'ils aillent dans ton sens.

Puel aurait donc laissé le capitanat à Ruffier pour ne pas le braquer (lui ou le groupe) à ce moment là, mais derrière il le met au repos.
Pour franck42, le club recrute Puel avec dès octobre la mission de se débarrasser des gros salaires, Ruffier notamment.

En général le club est plutôt accusé de naviguer à vue, de n'avoir aucune stratégie même à moyen terme... mais là comme ça valide votre pensée, tout était calculé à l'avance ^^ C'est oublier que Puel était ciblé dès l'été, avant notre saison catastrophe et les pertes financières liées au virus etc.

Ce qui est sûr c'est que votre réquisitoire contre Puel le menteur (voire le club parfois) ne tient pas suffisamment la route pour que l'avocate de Ruffier aille plus loin qu'un petit communiqué d'étonnement. Autant Puel a tout intérêt à être clean pour garder son poste, préserver le groupe et maintenir sa stratégie sportive, autant Ruffier n'a plus grand chose à perdre vu le contexte. S'il est victime, pourquoi ne pas le faire réellement savoir ?
Je remarque que ça fait 4 ou 5 messages que tu postes, mais que tu n'as toujours pas répondu aux questions que je te posais. Peur de devoir reconnaître que je n'ai peut-être pas tort ?

Je répète, mais moi, la première chose que je reproche à Puel, c'est son erreur managériale (à mes yeux) avec Ruffier. Ensuite, quand je vois que les gros salaires sont invités à aller trouver leur bonheur ailleurs et quand je vois que Puel et le club ne semblent pas faire grand chose pour apaiser la situation (euphémisme) et pire, qu'ils tiennent des propos qui se contredisent, oui je me dis que ce n'était peut-être pas une erreur avec Ruffier mais une volonté de s'en séparer.

Je n'ai pas l'impression là de détourner les faits pour qu'ils aillent dans mon sens. Seulement, comme j'ose remettre en cause un peu l'attitude de Puel dans ce dossier, et ben ça ne plaît pas.
Pourtant, le fait est que le club va passer un an à payer un très gros salaire pour un joueur qui ne sera même pas remplaçant. Tu seras quand même d'accord avec moi pour dire que dans notre situation, ça n'est pas vraiment l'idéal ? On peut donc bien reprocher au club (le décideur), d'en être arrivé là, non (ce qui ne signifie pas que Ruffier n'a aucune responsabilité) ? Tu ne crois vraiment pas qu'il y aurait eu d'autres issues possibles ?

Quant à ton dernier paragraphe, je rêve où tu es en train de "reprocher" à Ruffier de ne pas traîner le club dans la boue ? Peut-être qu'après près de 10 ans de bonne entente il est reconnaissant et qu'il souhaite juste que soit respecté son contrat, rien de plus ? Ou alors, peut-être aussi que Ruffier s'est toujours foutu de l'image qu'il renvoyait et qu'il continue à le faire ?
Ton argument, c'est comme ceux qui disent "ben si il y avait bien faute. La preuve : le joueur n'est pas allé gueulé contre l'arbitre". Alors qu'en fait le joueur est juste intelligent et sait que l'arbitre ne reviendra pas sur sa décision.
Modifié en dernier par Mic-Mic le 03 sept. 2020, 10:51, modifié 1 fois.

Mic-Mic
Messages : 3734
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

___ a écrit :
03 sept. 2020, 09:57
Je pense que vous faites des nœuds au cerveau pour un truc bien plus banal : coach pas content du rendement du joueur qui le lui fait comprendre d'une manière qui ne plaît pas au joueur, et après ça part en live, et sévère - le coup de l'agent qui bave abondamment dans la presse, j'ai beau être plutôt souple en matière de management, ça me choque et ça me braque.
Et puis ça existe, des gens qui spontanément ne peuvent pas s'entendre.

Le fait qu'il y ait besoin d'économiser sur les hauts salaires, pour moi, il est à mettre au même niveau que les bonnes performances de Moulin : c'est une circonstance qui fait que le coach n'a aucune raison objective de mettre de l'eau dans son vin.
Je partage en partie ton point de vue, mais pas la fin. Si, Puel aurait une bonne raison de mettre de l'eau dans son vin : l'aspect financier. Payer Ruffier pour rien, c'est une sacré épine dans le pied du club.
Avec un peu plus de souplesse de la part du coach, est-ce qu'il n'aurait pas été possible d'envisager voir Ruffier rejouer ou de trouver un accord à l'amiable pour un départ ou une rupture de contrat ?

paranoid
Messages : 2951
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par paranoid »

Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 10:50
___ a écrit :
03 sept. 2020, 09:57
Je pense que vous faites des nœuds au cerveau pour un truc bien plus banal : coach pas content du rendement du joueur qui le lui fait comprendre d'une manière qui ne plaît pas au joueur, et après ça part en live, et sévère - le coup de l'agent qui bave abondamment dans la presse, j'ai beau être plutôt souple en matière de management, ça me choque et ça me braque.
Et puis ça existe, des gens qui spontanément ne peuvent pas s'entendre.

Le fait qu'il y ait besoin d'économiser sur les hauts salaires, pour moi, il est à mettre au même niveau que les bonnes performances de Moulin : c'est une circonstance qui fait que le coach n'a aucune raison objective de mettre de l'eau dans son vin.
Je partage en partie ton point de vue, mais pas la fin. Si, Puel aurait une bonne raison de mettre de l'eau dans son vin : l'aspect financier. Payer Ruffier pour rien, c'est une sacré épine dans le pied du club.
Avec un peu plus de souplesse de la part du coach, est-ce qu'il n'aurait pas été possible d'envisager voir Ruffier rejouer ou de trouver un accord à l'amiable pour un départ ou une rupture de contrat ?
Sachant que Moulin donnait satisfaction et avait un état d'esprit ultrapositif (de l'avis unanime de ceux qui l'ont côtoyé), pourquoi Puel ravalerait sa fierté et risquerait de perdre en autorité aux yeux du groupe et des futurs réfractaires à sa méthode (parce que ça joue énormément) en refaisant jouer Ruffier ? (j'ai essayé de poser la question de la manière la plus neutre possible)

Je veux pas rajouter sur la cabale anti-Ruffier mais j'ai personnellement plus envie qu'il rejoue, un Moulin peut-être moins talentueux mais bien plus représentatif des joueurs de foot que j'apprécie me convient bien

Pilou
Messages : 5357
Enregistré le : 29 août 2015, 08:19
Localisation : Le Sud

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Pilou »

Ça arrivera peut-être après le 5 octobre. D'ici là, la raison financière fait que le club a tout intérêt de ne pas mettre d'eau dans son vin.

Mic-Mic
Messages : 3734
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

paranoid a écrit :
03 sept. 2020, 11:10
Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 10:50
___ a écrit :
03 sept. 2020, 09:57
Je pense que vous faites des nœuds au cerveau pour un truc bien plus banal : coach pas content du rendement du joueur qui le lui fait comprendre d'une manière qui ne plaît pas au joueur, et après ça part en live, et sévère - le coup de l'agent qui bave abondamment dans la presse, j'ai beau être plutôt souple en matière de management, ça me choque et ça me braque.
Et puis ça existe, des gens qui spontanément ne peuvent pas s'entendre.

Le fait qu'il y ait besoin d'économiser sur les hauts salaires, pour moi, il est à mettre au même niveau que les bonnes performances de Moulin : c'est une circonstance qui fait que le coach n'a aucune raison objective de mettre de l'eau dans son vin.
Je partage en partie ton point de vue, mais pas la fin. Si, Puel aurait une bonne raison de mettre de l'eau dans son vin : l'aspect financier. Payer Ruffier pour rien, c'est une sacré épine dans le pied du club.
Avec un peu plus de souplesse de la part du coach, est-ce qu'il n'aurait pas été possible d'envisager voir Ruffier rejouer ou de trouver un accord à l'amiable pour un départ ou une rupture de contrat ?
Sachant que Moulin donnait satisfaction et avait un état d'esprit ultrapositif (de l'avis unanime de ceux qui l'ont côtoyé), pourquoi Puel ravalerait sa fierté et risquerait de perdre en autorité aux yeux du groupe et des futurs réfractaires à sa méthode (parce que ça joue énormément) en refaisant jouer Ruffier ? (j'ai essayé de poser la question de la manière la plus neutre possible)

Je veux pas rajouter sur la cabale anti-Ruffier mais j'ai personnellement plus envie qu'il rejoue, un Moulin peut-être moins talentueux mais bien plus représentatif des joueurs de foot que j'apprécie me convient bien
Si tu regardes bien, ma dernière question contenait 2 propositions. Tes arguments répondent parfaitement à la première, mais pas à la deuxième.
Pour être encore plus clair : si Ruffier ne devait plus jouer à l'ASSE, l'intérêt pour le club était de trouver un accord avec lui pour un transfert ou une rupture de contrat. Et pour parvenir à cet accord, il aurait pu être utile que Puel mette de l'eau dans son vin.

Mic-Mic
Messages : 3734
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Pilou a écrit :
03 sept. 2020, 11:10
Ça arrivera peut-être après le 5 octobre. D'ici là, la raison financière fait que le club a tout intérêt de ne pas mettre d'eau dans son vin.
Tu penses qu'il y a plus de chances que Ruffier quitte le club après le 5 octobre, quand tous les autres clubs auront déjà construit leur effectif, plutôt que pendant la période de mercato ? Sauf en cas de grosse blessure d'un titulaire, j'ai du mal à y croire.
Ou alors peut-être que j'ai mal compris ce que tu voulais dire ?

panenka
Messages : 1258
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Tryphôn a écrit :
02 sept. 2020, 23:34
panenka a écrit :
02 sept. 2020, 23:24
Ruffier a insulté son entraineur et refusé d'être mis au repos et pour moi cela suffit à justifier qu'il soit définitivement écarté du groupe.
C'est le point le plus important de l'affaire. Est-ce que la réaction de Ruffier justifie qu'il soit définitivement écarté du groupe ?

Je ne sais pas comment tout ça pourrait être analysé sur le plan juridique et du droit du travail qui manifestement rôde autour de cette affaire, mais était-ce bien l'intérêt du club? Sur le plan sportif, chacun peut avoir son avis, sur le plan financier, c'est clairement une belle connerie.

panenka a écrit :
02 sept. 2020, 23:24
De mon côté je n'écarte pas la possibilité d'une incompréhension, ce qui me semble plausible vu les relations entre les 2 hommes.
Ça, il y a bien moyen !

C'est quand même allé loin, mais je pense que si Ruffier s'était excusé il aurait été réintégré sans problème par Puel. Maintenant il y a un passif et c'est trop tard, mais Puel a l'habitude de ce genre de relations tendues et croire qu'il en ferait un cas personnel c'est donné beaucoup plus d'importance à Ruffier qu'il n'en a. Puel est froid dans ses décisions et n'a pas d'état d'âme.

Après je lis aussi que Puel et le club en général auraient dû traiter le cas Ruffier avec des pincettes: maisPuel est justement arrivé pour mettre fin à la calinothérapie, ce n'est donc pas pour faire des exceptions. Après certains auraient dit que le club ne suit pas la ligne de conduite qu'il a lui-même fixé.

Kabigon
Messages : 4475
Enregistré le : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Kabigon »

Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 10:46
Je remarque que ça fait 4 ou 5 messages que tu postes, mais que tu n'as toujours pas répondu aux questions que je te posais. Peur de devoir reconnaître que je n'ai peut-être pas tort ?
Je n'ai pas vu de question dans ton post précédent, et j'ai l'impression d'être plutôt exhaustif dans mes propos...
Je doute que tu aies raison sur toute la ligne (je pense que l'auras compris), mais je t'ai aussi concédé certains points, notamment lors des 4-5 dernières pages (ex : oui Mic-Mic, le club n'a pas tout fait pour conserver Ruffier depuis la reprise).
Si tu as toujours des questions sans réponse, tu peux les poser directement, ici, ou par MP, pas de souci.
Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 10:46
Je répète, mais moi, la première chose que je reproche à Puel, c'est son erreur managériale (à mes yeux) avec Ruffier. Ensuite, quand je vois que les gros salaires sont invités à aller trouver leur bonheur ailleurs et quand je vois que Puel et le club ne semblent pas faire grand chose pour apaiser la situation (euphémisme) et pire, qu'ils tiennent des propos qui se contredisent, oui je me dis que ce n'était peut-être pas une erreur avec Ruffier mais une volonté de s'en séparer.
Toujours pas compris comment tu voulais qu'il réagisse. Insulté par Ruffier puis sali dans la presse, il semblait ouvert à un retour en grâce (comme pour Kolo) en cas d'excuses devant le groupe. Qui ne sont jamais venues. Il te faut quoi de plus ? C'est pas un paillasson bon sang !
Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 10:46
Je n'ai pas l'impression là de détourner les faits pour qu'ils aillent dans mon sens. Seulement, comme j'ose remettre en cause un peu l'attitude de Puel dans ce dossier, et ben ça ne plaît pas.
Alors là, non. Pour rappel j'ai commencé à poster ici en répondant à un membre (peut-être toi ?) qui faisait l'historique de Puel (problèmes à Nice, Leicester, Lyon), avec l'historique de Ruffier (les fameuses "casseroles"), en disant qu'il fallait traiter les deux parties de la même manière. J'étais complètement neutre. Je ne suis pas spécialement pro-Puel au départ, et surtout pas anti-Ruffier. C'est la tournure des échanges et, il faut le dire, ton entêtement à dédouaner Ruffier, qui font que j'ai adopté cette position... cf. ma signature, j'ai rarement une position très tranchée... et j'aime bien les joutes verbales... ;)
Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 10:46
Pourtant, le fait est que le club va passer un an à payer un très gros salaire pour un joueur qui ne sera même pas remplaçant. Tu seras quand même d'accord avec moi pour dire que dans notre situation, ça n'est pas vraiment l'idéal ? On peut donc bien reprocher au club (le décideur), d'en être arrivé là, non (ce qui ne signifie pas que Ruffier n'a aucune responsabilité) ? Tu ne crois vraiment pas qu'il y aurait eu d'autres issues possibles ?
Là aussi je te renvoie à ce que j'ai pu dire il y a plusieurs semaines : "Ruffier ou Puel je ne sais pas, la seule certitude que j'ai c'est que c'est dommageable pour le club" qui perd un élément phare de la dernière décennie et qui est donc miné par une guéguerre interne, dont il se passerait bien vu la situation. Aujourd'hui j'ai envie de te dire qu'il y a un coupable et plusieurs responsables, dont le coupable...
Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 10:46
Quant à ton dernier paragraphe, je rêve où tu es en train de "reprocher" à Ruffier de ne pas traîner le club dans la boue ? Peut-être qu'après près de 10 ans de bonne entente il est reconnaissant et qu'il souhaite juste que soit respecté son contrat, rien de plus ? Ou alors, peut-être aussi que Ruffier s'est toujours foutu de l'image qu'il renvoyait et qu'il continue à le faire ?
Ton argument, c'est comme ceux qui disent "ben si il y avait bien faute. La preuve : le joueur n'est pas allé gueulé contre l'arbitre". Alors qu'en fait le joueur est juste intelligent et sait que l'arbitre ne reviendra pas sur sa décision.
Tu vois, c'est l'effet que ça fait quand ton interlocuteur transforme un peu les faits à sa sauce :)
Ce que tu recommences à faire juste après d'ailleurs (partie en gras) et que je peux reprendre au crédit du club. Quand vous dites que le club ne vire pas Ruffier parce qu'ils n'ont pas assez d'éléments, "peut-être qu'après près de 10 ans de bonne entente il est reconnaissant et qu'il souhaite offrir une meilleur porte de sortie à son gardien emblématique, rien de plus ?" :mrgreen:
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

Zaydou
Messages : 3802
Enregistré le : 23 janv. 2016, 15:14

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Zaydou »

Puel a des positions trop fermes et un management trop rigide ; Ruffier a un ego surdimensionné et ne supporte pas d'être remis en question.

L'un est venu pour nettoyer l'effectif, enclencher un nouveau cycle ; l'autre est très fort et est un pilier du club mais n'est plus indispensable.

Le coach travaille pour le bien du groupe et pour créer une dynamique ; le gardien ne pense qu'à lui et utilise son agent pour régler ses comptes à distance.

Je n'ai vu aucune excuse publique, visiblement il n'y en a pas eu non plus en privé, je ne vois donc aucune raison de réintégrer le portier, peu importe son vécu au club. Merci à lui pour cette décennie incroyable, pour la Coupe de la Ligue, pour son niveau stratosphérique, mais c'est fini. Au revoir l'ami, et bravo au club de soutenir l'entraîneur contre vents et marées malgré ce genre de décisions vraiment difficiles à assumer.

Mic-Mic
Messages : 3734
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Kabigon a écrit :
03 sept. 2020, 14:40
Toujours pas compris comment tu voulais qu'il réagisse. Insulté par Ruffier puis sali dans la presse, il semblait ouvert à un retour en grâce (comme pour Kolo) en cas d'excuses devant le groupe. Qui ne sont jamais venues. Il te faut quoi de plus ? C'est pas un paillasson bon sang !
Pas comment je voulais qu'il réagisse, comment j'aurais préféré qu'il agisse. Pour moi, en tant que manager, Puel doit savoir comment annoncer certaines choses aux hommes sous ses ordres. Selon l'âge, l'ancienneté, le caractère, la personnalité, et tout un tas d'autres caractéristiques propres à chaque individu, la manière de réagir de réagir de chacun est différente. Et vu la réaction de Ruffier, je considère que la manière dont ça lui a été annoncé n'était pas la plus appropriée.
Je ne peux pas le prouver, mais je suis convaincu que Ruffier aurait pu comprendre et accepter d'être mis au repos quelques matches (c'est déjà arrivé en coupe de France).
C'est pour ça que je parle d'une erreur managériale à mes yeux.

Pour le reste (ouvert à un retour en grâce, proposition de place de numéro 2, ...), je me suis déjà exprimé. Comme il y a des éléments qui apparaissent comme mensongers, je ne crois pas du tout à ces explications.
Mon "entêtement à dédouaner Ruffier", pour reprendre tes propos, vient du sentiment d'injustice devant des gens (pas forcément toi) qui ont fait une confiance aveugle à Puel et qui n'ont eu aucune hésitation à brûler Ruffier, certains allant même jusqu'à inventer des arguments.

D'accord avec toi sur le passage responsable/coupable. Mais petite question : pour toi, dans l'affaire Materazzi / Zidane, qui est coupable, qui est responsable ?

Pour le dernier paragraphe, je ne suis pas d'accord avec toi. En quoi émettre une hypothèse tout à fait plausible, présentée sous forme de question commençant par "peut-être", c'est transformer les faits un peu à sa sauce ?
Par contre, dans ton hypothèse, tu as vraiment l'impression que le club est en train d'offrir à Ruffier "une meilleure porte de sortie" ? 8|

Pour les questions, je te les envoies par MP.

paranoid
Messages : 2951
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par paranoid »

Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 13:54
paranoid a écrit :
03 sept. 2020, 11:10
Mic-Mic a écrit :
03 sept. 2020, 10:50
___ a écrit :
03 sept. 2020, 09:57
Je pense que vous faites des nœuds au cerveau pour un truc bien plus banal : coach pas content du rendement du joueur qui le lui fait comprendre d'une manière qui ne plaît pas au joueur, et après ça part en live, et sévère - le coup de l'agent qui bave abondamment dans la presse, j'ai beau être plutôt souple en matière de management, ça me choque et ça me braque.
Et puis ça existe, des gens qui spontanément ne peuvent pas s'entendre.

Le fait qu'il y ait besoin d'économiser sur les hauts salaires, pour moi, il est à mettre au même niveau que les bonnes performances de Moulin : c'est une circonstance qui fait que le coach n'a aucune raison objective de mettre de l'eau dans son vin.
Je partage en partie ton point de vue, mais pas la fin. Si, Puel aurait une bonne raison de mettre de l'eau dans son vin : l'aspect financier. Payer Ruffier pour rien, c'est une sacré épine dans le pied du club.
Avec un peu plus de souplesse de la part du coach, est-ce qu'il n'aurait pas été possible d'envisager voir Ruffier rejouer ou de trouver un accord à l'amiable pour un départ ou une rupture de contrat ?
Sachant que Moulin donnait satisfaction et avait un état d'esprit ultrapositif (de l'avis unanime de ceux qui l'ont côtoyé), pourquoi Puel ravalerait sa fierté et risquerait de perdre en autorité aux yeux du groupe et des futurs réfractaires à sa méthode (parce que ça joue énormément) en refaisant jouer Ruffier ? (j'ai essayé de poser la question de la manière la plus neutre possible)

Je veux pas rajouter sur la cabale anti-Ruffier mais j'ai personnellement plus envie qu'il rejoue, un Moulin peut-être moins talentueux mais bien plus représentatif des joueurs de foot que j'apprécie me convient bien
Si tu regardes bien, ma dernière question contenait 2 propositions. Tes arguments répondent parfaitement à la première, mais pas à la deuxième.
Pour être encore plus clair : si Ruffier ne devait plus jouer à l'ASSE, l'intérêt pour le club était de trouver un accord avec lui pour un transfert ou une rupture de contrat. Et pour parvenir à cet accord, il aurait pu être utile que Puel mette de l'eau dans son vin.
Je sais plus où j'avais lu ça, soit d'un des suiveurs du club (Mohamed truc ou Manu Lonjon) ou de l'Equipe, il semble que Ruffier ne soit pas décidé à partir du club facilement quitte à passer un an sur le banc.
Après je comprends qu'il ne veut pas aller n'importe où, mais peut-être qu'il n'a pas les offres à la hauteur de ses souhaits

Kabigon
Messages : 4475
Enregistré le : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Kabigon »

@Mic-Mic : "je ne peux pas le prouver, mais je suis convaincu que" Puel, comme tout bon coach qu'il est, a annoncé son choix sportif de manière professionnelle, et qui ne justifie pas la réaction de Ruffier. :mrgreen:

Pour moi Zidane est coupable d'avoir donné un coup de tête. Materazzi a très bien manœuvré pour le faire dégoupiller mais :
-il n'y a aucun rapport de hiérarchie entre les deux
-Materazzi cherchait évidemment à le faire dégoupiller
Donc à mon sens Zidane est seul responsable de son acte, et j'éviterais donc toute comparaison hasardeuse des deux situations si j'étais toi :)

Enfin je pense que n'importe quelle solution où Ruffier touche un salaire est une meilleure porte de sortie qu'un licenciement pour faute grave. Mais tu peux aussi être en désaccord avec ça. Pour préciser : mon propos était volontairement provocateur, c'est pour te montrer que, en partant du principe que X a tort ou raison, on lui prête les intentions qu'on veut.
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

Mic-Mic
Messages : 3734
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Kabigon a écrit :
03 sept. 2020, 16:14
@Mic-Mic : "je ne peux pas le prouver, mais je suis convaincu que" Puel, comme tout bon coach qu'il est, a annoncé son choix sportif de manière professionnelle, et qui ne justifie pas la réaction de Ruffier. :mrgreen:

Pour moi Zidane est coupable d'avoir donné un coup de tête. Materazzi a très bien manœuvré pour le faire dégoupiller mais :
-il n'y a aucun rapport de hiérarchie entre les deux
-Materazzi cherchait évidemment à le faire dégoupiller
Donc à mon sens Zidane est seul responsable de son acte, et j'éviterais donc toute comparaison hasardeuse des deux situations si j'étais toi :)

Enfin je pense que n'importe quelle solution où Ruffier touche un salaire est une meilleure porte de sortie qu'un licenciement pour faute grave. Mais tu peux aussi être en désaccord avec ça. Pour préciser : mon propos était volontairement provocateur, c'est pour te montrer que, en partant du principe que X a tort ou raison, on lui prête les intentions qu'on veut.
Oui, on ne part pas du même postulat, et c'est bien pour ça qu'on échange : à un moment ou à un autre, il y a bien un élément qui nous mettra d'accord, sauf mauvaise foi excessive d'un de nous deux.
Et c'est sûrement personnel, mais depuis le début de cette histoire, je n'ai pas vu un seul argument irréfutable qui irait à l'encontre de mon postulat.

D'ailleurs, pour revenir sur le fond, en réponse à ta conviction, je te renverrai au passé de chacun : Puel est un adepte des clashs avec les "anciens" alors que Ruffier sort de 9 ans sans problème avec aucun coach de l'ASSE. Bien sûr ça ne veut pas dire que Puel a tort et que Ruffier a raison, mais ce sont quand même des indices qui invitent à accorder un peu plus de crédit à mon postulat qu'au tien.

Quant au licenciement, si tu crois que c'est pour les beaux yeux de Ruffier que le club n'est pas allé au bout de la démarche, je crois que tu te trompes. A mon avis, c'est surtout car le dossier est bancal et que le club sait qu'il perdra aux prud'hommes.

Répondre