Ruffier convoqué pour une mise à pied

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

nyme a écrit :
30 juil. 2020, 05:44
Etant à la retraite, mon temps n'est pas si précieux que cela. J'en consacre une bonne partie sur ce forum pour conserver le lien (j'habite à 10 000 km) avec le club que je supporte depuis 1968. J'aurais pu aimer Saint-Michel et ses pavés, j'ai préféré Saint-Etienne et son stade !

Je ne crois pas avoir écrit que tu étais ignare et je ne sais pas si je sais mieux que les autres.
En revanche tu as écrit : "expliquer en quoi communiquer une sanction qui a été donnée à un joueur serait contraire au droit du travail ?"

D'après ses dires, Ruffier n'était pas au courant de la sanction (Il dit l'avoir apprise par la presse !). La décision aurait donc été prise et comme le prévoit le code du travail, signifiée au salarié (Huissier, Lettre AR, par voie de délégué syndical ou du personnel, je n'en sais rien). Je pense (je n'en ai aucune certitude) qu'il a fallu un temps plus long que celui qu'il été nécessaire à au moins une personne de faire fuiter cette information ! La preuve (pour moi mais peut-être pas pour toi) c'est que le club a communiqué le lendemain parce qu'il savait que Ruffier était maintenant informé au moins par voie de presse.
J'espère, pour ta convenance, avoir été assez généreux en gentillesse et en extrême bonté. :)
PS : Amitiés à Rocvert. :)
Mon message ne t'était pas vraiment destiné ;) mais merci quand même d'avoir répondu avec générosité, gentillesse et extrême bonté :mrgreen:

J'entends ce que tu dis, mais mon propos n'est pas celui-là.
Certains disent que la sanction de 6 jours était décidée par le club depuis longtemps (au moins depuis le 22). J'ai demandé pourquoi, si c'était le cas, le club n'aurait pas communiqué avant le 28 juillet sur cette sanction. On m'a répondu que c'était contraire au code du travail. J'ai été étonné, et j'ai demandé des précisions mais personne n'en a apportées.

Je continue donc de penser que si le club avait, depuis le début, prévu seulement une mise à pied de 6 jours pour Ruffier (soit le maximum autorisé dans les textes si pas de récidive ou de faute grave), il aurait eu tout intérêt à communiquer bien plus tôt, et que ça n'aurait pas été contraire au code du travail.
Et comme il ne l'a pas fait, je continue de penser que c'est que le club envisageait sérieusement le licenciement de Ruffier.

Nr14
Messages : 107
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

que le club avait initialement prévu de le mettre dehors pour faute et qu'ensuite il a revu sa copie je le pense aussi fortement, mais encore une fois le club n'avait pas le droit de communiquer avant la fin du délai légal. c'est clair non ?
Je pense que le club attends le mercato pour voir si Ruffier se cherche une porte de sortie mais sinon ensuite ils mettront fin à la "collaboration" d'une façon ou d'une autre . quite à payer son salaire jusqu'a la fin du contrat, il vaudra mieux négocier son départ et éviter sa présence néfaste dans les parages. A moins que la Ruff s'excuse et que tout rentre dans l'ordre mais je n'y crois pas.

Oracle Vert
Messages : 2179
Enregistré le : 08 août 2011, 20:42

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Oracle Vert »

Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 11:19
que le club avait initialement prévu de le mettre dehors pour faute et qu'ensuite il a revu sa copie je le pense aussi fortement, mais encore une fois le club n'avait pas le droit de communiquer avant la fin du délai légal. c'est clair non ?
Je pense que le club attends le mercato pour voir si Ruffier se cherche une porte de sortie mais sinon ensuite ils mettront fin à la "collaboration" d'une façon ou d'une autre . quite à payer son salaire jusqu'a la fin du contrat, il vaudra mieux négocier son départ et éviter sa présence néfaste dans les parages. A moins que la Ruff s'excuse et que tout rentre dans l'ordre mais je n'y crois pas.
C'est un blame, ça existe dans le monde du travail, le but est que Ruffier applique les consignes de Puel et se batte pour retrouver sa place... Cela a fonctionné avec Kolo... Kolo a eu l'intelligence de ne pas envoyer son agent médire sur le club...

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 11:19
que le club avait initialement prévu de le mettre dehors pour faute et qu'ensuite il a revu sa copie je le pense aussi fortement, mais encore une fois le club n'avait pas le droit de communiquer avant la fin du délai légal. c'est clair non ?
Je pense que le club attends le mercato pour voir si Ruffier se cherche une porte de sortie mais sinon ensuite ils mettront fin à la "collaboration" d'une façon ou d'une autre . quite à payer son salaire jusqu'a la fin du contrat, il vaudra mieux négocier son départ et éviter sa présence néfaste dans les parages. A moins que la Ruff s'excuse et que tout rentre dans l'ordre mais je n'y crois pas.
Et c'est quoi le délai légal ? Et à partir de quand ? Et si le club n'a pas le droit de communiquer, il a quand même le droit et surtout le devoir d'en informer le principal intéressé, non ?

Il ne suffit pas de dire "c'est clair, non ?" pour que ça fasse de tes propos une vérité. Par contre si tu me donnes l'article du code du travail où il est écrit ceci, alors là ok.
Parce que pour l'instant, je n'ai rien trouvé qui allait dans ton sens dans la charte du football professionnel ...

Nr14
Messages : 107
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 11:33
Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 11:19
que le club avait initialement prévu de le mettre dehors pour faute et qu'ensuite il a revu sa copie je le pense aussi fortement, mais encore une fois le club n'avait pas le droit de communiquer avant la fin du délai légal. c'est clair non ?
Je pense que le club attends le mercato pour voir si Ruffier se cherche une porte de sortie mais sinon ensuite ils mettront fin à la "collaboration" d'une façon ou d'une autre . quite à payer son salaire jusqu'a la fin du contrat, il vaudra mieux négocier son départ et éviter sa présence néfaste dans les parages. A moins que la Ruff s'excuse et que tout rentre dans l'ordre mais je n'y crois pas.
Et c'est quoi le délai légal ? Et à partir de quand ? Et si le club n'a pas le droit de communiquer, il a quand même le droit et surtout le devoir d'en informer le principal intéressé, non ?

Il ne suffit pas de dire "c'est clair, non ?" pour que ça fasse de tes propos une vérité. Par contre si tu me donnes l'article du code du travail où il est écrit ceci, alors là ok.
Parce que pour l'instant, je n'ai rien trouvé qui allait dans ton sens dans la charte du football professionnel ...
Article L1232-6

Viva hate
Messages : 1699
Enregistré le : 11 mai 2011, 16:02

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Viva hate »

osvaldopiazzolla a écrit :
29 juil. 2020, 23:08
Viva hate a écrit :
29 juil. 2020, 17:49
osvaldopiazzolla a écrit :
29 juil. 2020, 16:57
Viva hate a écrit :
29 juil. 2020, 16:52
J'ajoute pour finir que le terme "licenciement" est impropre s'agissant d'une rupture de CDD; on parle plutôt de résiliation du contrat avant terme. Et seuls certains motifs limitativement énumérés par le législateur autorisent une telle rupture: commun accord/ inaptitude/ faute grave.
C'est la raison pour laquelle seule une faute d'une telle gravité pouvait être invoquée à l'encontre de la Ruff'
Parler de licenciement est une commodité de journaliste visant à se faire comprendre du plus grand nombre. Elle n'a pas de réalité juridique.
Néanmoins, en CDI comme en CDD, l'administration d'une sanction implique la convocation à entretien préalable. Point.
Je ne suis pas spécialiste du droit du travail, et il est bien possible que, dans le cas d'une confrontation aux prud'hommes, ça n'ait que peu d'incidence, mais un contrat de sportif professionnel n'est ni un CDD ni un CDI, il a un statut propre.
Non. Il s'agit bien d'un CDD, dit "d'usage", qui, comme tel, obéit aux règles prévues par le Code du travail, notamment en ce qui concerne les modalités de rupture. De ce point de vue, la Charte du foot professionnel est une sorte de convention de branche qui peut prévoir des aménagements plus favorables aux salariés, mais ces derniers demeurent dans les grandes largeurs soumis à la loi commune (= Code du travail).
Non. Le "CDD d'usage" n'est poas un CDD, c'est un contrat de travail avec moins de droits pour l'employé et plus de droits pour l'employeur par rapport à un CDD. Et le CDD d'usage a été remplacé par le "CDD spécifique" qui est encore pire.

https://theconversation.com/la-loi-sur- ... nt_1051937
Bien vu ! J'avais zappé le passage au CDD "spécifique" adopté pour les sportifs professionnels depuis la loi de 2015. Cela étant, il diffère très peu du CDD d'usage si ce n'est pour sa durée (il doit être conclu pour une durée minimale d'un an et maximale de 5 ans sauf dérogation) et sur le fait qu'il ne prévoit pas le versement d'une indemnité de précarité de fin de contrat.
S'agissant de multimillionnaires (en ce qui concerne en tout cas Ruffier), je ne pense pas qu'ils soient particulièrement à plaindre.

Nr14
Messages : 107
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

effectivement, précarité ne serait pas le bon terme :hehe:

very vert
Messages : 2928
Enregistré le : 10 mai 2010, 10:46

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par very vert »

osvaldopiazzolla a écrit :
30 juil. 2020, 00:31
panenka a écrit :
30 juil. 2020, 00:24
Guiasse a écrit :
29 juil. 2020, 17:59
Va falloir que cela ce termine vite... :/
ça peut durer jusqu'à la fin de la saison en mai si Ruffier veut aller au bout de son contrat et se tient à carreau.
oui ça va quand même être dur que ça dure plus longtemps. Ou alors Romeyer va faire comme avec Beric, il va le proloinger en douce :hehe:
Quasi impossible.
Il n'y a quasi aucune chance que Ruffier soit encore stéphanois à l'issue du mercato.
Je n'y crois pas une seconde.

Après, c'est un jeu à qui perd, perd !
Le club perd :
Car tant que Ruffier est au club, Moulin restera sous pression... sans parler de l'ambiance dans le groupe et aux entraînements.
Ruffier perd :
Car il a toujours voulu jouer...
Et dans un marché des gardiens très fermé, les opportunités sportives et financières sont rares et à ne pas louper.
Je ne sais pas si la piste Montpellier est définitivement fermée... on parle de Costil... du coup, par ricochet, il y aurait une piste à Bordeaux...
Mais si tu laisses passé tous les trains, tu ne vas nulle part ! Et clairement rester à Sainté dans un environnement sportif hostile n'est souhaitable pour personne !
Mais si on analyse, le cas est on ne peut plus simple. Sauf que la fierté des uns et des autres poussent tout le monde dans ce jeu de qui perd, perd !
Ce qui nous rassemble, c'est la passion pour ce club ; Ce qui nous divise, c'est la passion pour ce club... !

Si tu prédis la fin du monde, tu n'es pas Dieu, tu n'es pas visionnaire, tu es juste pessimiste !

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 11:42
Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 11:33
Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 11:19
que le club avait initialement prévu de le mettre dehors pour faute et qu'ensuite il a revu sa copie je le pense aussi fortement, mais encore une fois le club n'avait pas le droit de communiquer avant la fin du délai légal. c'est clair non ?
Je pense que le club attends le mercato pour voir si Ruffier se cherche une porte de sortie mais sinon ensuite ils mettront fin à la "collaboration" d'une façon ou d'une autre . quite à payer son salaire jusqu'a la fin du contrat, il vaudra mieux négocier son départ et éviter sa présence néfaste dans les parages. A moins que la Ruff s'excuse et que tout rentre dans l'ordre mais je n'y crois pas.
Et c'est quoi le délai légal ? Et à partir de quand ? Et si le club n'a pas le droit de communiquer, il a quand même le droit et surtout le devoir d'en informer le principal intéressé, non ?

Il ne suffit pas de dire "c'est clair, non ?" pour que ça fasse de tes propos une vérité. Par contre si tu me donnes l'article du code du travail où il est écrit ceci, alors là ok.
Parce que pour l'instant, je n'ai rien trouvé qui allait dans ton sens dans la charte du football professionnel ...
Article L1232-6
Je cite :
" Lorsque l'employeur décide de licencier un salarié, il lui notifie sa décision par lettre recommandée avec avis de réception.
Cette lettre comporte l'énoncé du ou des motifs invoqués par l'employeur.
Elle ne peut être expédiée moins de deux jours ouvrables après la date prévue de l'entretien préalable au licenciement auquel le salarié a été convoqué."
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... 0006901004

Donc hors-sujet, car
- Le club n'a pas envoyé de lettre pour licencier Ruffier
- Le délai minimum est de 2 jours après l'entretien, pas 6
- Rien n'indique que le club n'a pas le droit de communiquer sur la sanction

Donc s'il y a une chose de clair, c'est que tu as répondu à côté, c'est tout ;-)

Nr14
Messages : 107
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

1- moi j'ai lu qu'ils avaient envoyer une lettre à Ruffier
2- ils ne pouvaient pas notifier leur décision avant 2 jours ouvrables minimum , si le club veut attendre 6 jours, c'est son droit. en quoi ça te gène ?
et
3- notifier une décision ou communiquer c'est pareil .

Viva hate
Messages : 1699
Enregistré le : 11 mai 2011, 16:02

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Viva hate »

C'est surtout que l'article applicable en l'espèce n'est pas celui cité. Il s'agit en fait de L. 1332-2, qui concerne la procédure disciplinaire, et qui prévoit simplement que la sanction ne peut être notifiée à l'intéressé moins d'un jour franc après l'entretien ni plus d'un mois à son issue.

Faiseur de Tresses
Messages : 14166
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Faiseur de Tresses »

Moi, si j'étais Bajic, je me ferais quand même du soucis.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

titigreenfan a écrit :
30 juil. 2020, 09:18
nyme a écrit :
30 juil. 2020, 05:06


Je pense surtout que Ruffier n'est pas parti comme une furie, même s'il est allé voir très rapidement l'arbitre de touche !
Mais je pense surtout que Ruffier n'aurait jamais dû prendre un rouge la-dessus car c'est le seul joueur qui peut s'adresser à l'arbitre parce qu'il était capitaine ! A moins que personne n'ait le droit de parler aux arbitres de touche, ce que je ne sais pas !
quand tu vois la sanction de l'aut' s... de lyonnais, ( je sais pu lequel) pour avoir frappé un juge de touche :rougefaché:
Sauf que là vous n'êtes plus sur le même sujet: vous parlez de la sanction alors que moi je parle de l'état psychologique de Ruffier.
Le fait est que vu comme nous sommes arbitré nos joueur peuvent légitimement se sentir lésés par l'arbitrage, surtout depuis qu'il y a la VAR. On l'a encore vu contre Paris.

Robeberic 1er
Messages : 1634
Enregistré le : 03 oct. 2016, 12:53

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Robeberic 1er »

Faiseur de Tresses a écrit :
30 juil. 2020, 12:38
Moi, si j'étais Bajic, je me ferais quand même du soucis.
Je pense que Ruffier sera 3eme.

Faiseur de Tresses
Messages : 14166
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Faiseur de Tresses »

Robeberic 1er a écrit :
30 juil. 2020, 12:58
Faiseur de Tresses a écrit :
30 juil. 2020, 12:38
Moi, si j'étais Bajic, je me ferais quand même du soucis.
Je pense que Ruffier sera 3eme.
J'en suis franchement pas convaincu.

Je peux bien sûr me tromper, mais ce "revirement" juste après la finale perdue, et alors que Moulin a été excellent, me laisse penser qu'on attendait éventuellement une manne financière européenne pour recruter un nouveau gardien, et qu'en l'absence de cette manne on n'a pas d'autre choix que de réintégrer Ruffier.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 12:09
1- moi j'ai lu qu'ils avaient envoyer une lettre à Ruffier
2- ils ne pouvaient pas notifier leur décision avant 2 jours ouvrables minimum , si le club veut attendre 6 jours, c'est son droit. en quoi ça te gène ?
et
3- notifier une décision ou communiquer c'est pareil .
Non mais si tu ne lis qu'une partie des échanges, c'est normal que tes interventions ne soient pas à propos.

1) Oui le club a envoyé une lettre à Ruffier (on n'évoquera pas le fait que l'Equipe était le soir même au courant du contenu de la lettre alors que Ruffier ne l'aurait toujours pas reçue le lendemain). Et c'est quoi le lien avec ce que je dis ?

2) Ce n'est pas moi que ça gêne. C'est plutôt le club que ça dessert avec toutes les histoires qui sortent dans la presse. Moi je demande tout simplement pourquoi le club n'a t'il pas communiqué officiellement (aux supporters, à la presse mais surtout au joueur) si le club savait déjà qu'il allait mettre à pied Ruffier 6 jours ?
La seule réponse qui m'a été apportée par toi et par d'autre, c'est "c'est le code du travail". Sauf que jusqu'à présent, à chaque fois que j'ai creusé cette affirmation, elle s'est affirmée fausse.

3 ) Et ?

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Viva hate a écrit :
30 juil. 2020, 12:17
C'est surtout que l'article applicable en l'espèce n'est pas celui cité. Il s'agit en fait de L. 1332-2, qui concerne la procédure disciplinaire, et qui prévoit simplement que la sanction ne peut être notifiée à l'intéressé moins d'un jour franc après l'entretien ni plus d'un mois à son issue.
Merci !!!
Et bien évidemment, rien sur le fait que le club ne pouvait pas communiquer ... Mais puisque c'est clair :mdr1:

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

panenka a écrit :
30 juil. 2020, 12:40
titigreenfan a écrit :
30 juil. 2020, 09:18
nyme a écrit :
30 juil. 2020, 05:06


Je pense surtout que Ruffier n'est pas parti comme une furie, même s'il est allé voir très rapidement l'arbitre de touche !
Mais je pense surtout que Ruffier n'aurait jamais dû prendre un rouge la-dessus car c'est le seul joueur qui peut s'adresser à l'arbitre parce qu'il était capitaine ! A moins que personne n'ait le droit de parler aux arbitres de touche, ce que je ne sais pas !
quand tu vois la sanction de l'aut' s... de lyonnais, ( je sais pu lequel) pour avoir frappé un juge de touche :rougefaché:
Sauf que là vous n'êtes plus sur le même sujet: vous parlez de la sanction alors que moi je parle de l'état psychologique de Ruffier.
Le fait est que vu comme nous sommes arbitré nos joueur peuvent légitimement se sentir lésés par l'arbitrage, surtout depuis qu'il y a la VAR. On l'a encore vu contre Paris.
Non non, tu as dit que Ruffier avait couru comme une furie vers l'arbitre et qu'il avait pété les plombs. Alors qu'il a seulement couru pour expliquer à l'arbitre assistant qu'il y avait 2 monégasques hors-jeu, comme la moitié de ses coéquipiers, comme les 3/4 des parisiens, Moulin et d'autres stéphanois vendredi.
Ça en fait des pétages de plomb !!!

Conseil d'amis : arrête de t'enfoncer et reconnais que tu as un peu transformé la réalité pour essayer de te donner raison. Tu en sortirai grandi.

Nr14
Messages : 107
Enregistré le : 23 juil. 2020, 11:29

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Nr14 »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 13:11
Viva hate a écrit :
30 juil. 2020, 12:17
C'est surtout que l'article applicable en l'espèce n'est pas celui cité. Il s'agit en fait de L. 1332-2, qui concerne la procédure disciplinaire, et qui prévoit simplement que la sanction ne peut être notifiée à l'intéressé moins d'un jour franc après l'entretien ni plus d'un mois à son issue.
Merci !!!
Et bien évidemment, rien sur le fait que le club ne pouvait pas communiquer ... Mais puisque c'est clair :mdr1:
bref :hello: 1 jour pour convocation pour sanction ou 2 jours pour éventuel licenciement ou rupture CDD , 6 jours, 15 jours, le club devait respecter au minimum cette durée, il a fait d'avantage pour bien réfléchir et n'a pas communiqué avant 6 jours au joueur, ou à la presse ou au pape, je m'en ca..gue :hehe: je ne doute pas qu'il ait respecté le droit point barre. quand à Ruffier si il change son comprtement il est bienvenu ce que je doute, si c'est pour nous pourrir le vestiaire autant qu'il parte d'une façon ou d'une autre, tout en respectant ses droits.

rocvert
Messages : 1227
Enregistré le : 12 nov. 2019, 10:09

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rocvert »

Faiseur de Tresses a écrit :
30 juil. 2020, 13:07
Robeberic 1er a écrit :
30 juil. 2020, 12:58
Faiseur de Tresses a écrit :
30 juil. 2020, 12:38
Moi, si j'étais Bajic, je me ferais quand même du soucis.
Je pense que Ruffier sera 3eme.
J'en suis franchement pas convaincu.

Je peux bien sûr me tromper, mais ce "revirement" juste après la finale perdue, et alors que Moulin a été excellent, me laisse penser qu'on attendait éventuellement une manne financière européenne pour recruter un nouveau gardien, et qu'en l'absence de cette manne on n'a pas d'autre choix que de réintégrer Ruffier.
C'est une thèse qui se défend.
La très bonne prépa pour la finale aurait pu permettre une victoire. Puel y croyait dur, je pense.
Hélas, la mission a échoué de très très peu.
L'objectif atteint d'une coupe aurait permis une entrée d'argent conséquente. Hélas :/ Donc, ta thèse est très plausible.

Grizzli
Messages : 479
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Grizzli »

rocvert a écrit :
30 juil. 2020, 13:22
Faiseur de Tresses a écrit :
30 juil. 2020, 13:07
Robeberic 1er a écrit :
30 juil. 2020, 12:58
Faiseur de Tresses a écrit :
30 juil. 2020, 12:38
Moi, si j'étais Bajic, je me ferais quand même du soucis.
Je pense que Ruffier sera 3eme.
J'en suis franchement pas convaincu.

Je peux bien sûr me tromper, mais ce "revirement" juste après la finale perdue, et alors que Moulin a été excellent, me laisse penser qu'on attendait éventuellement une manne financière européenne pour recruter un nouveau gardien, et qu'en l'absence de cette manne on n'a pas d'autre choix que de réintégrer Ruffier.
C'est une thèse qui se défend.
La très bonne prépa pour la finale aurait pu permettre une victoire. Puel y croyait dur, je pense.
Hélas, la mission a échoué de très très peu.
L'objectif atteint d'une coupe aurait permis une entrée d'argent conséquente. Hélas :/ Donc, ta thèse est très plausible.
C'est une chose d'imaginer ce qu'on aurait pu faire de l'argent gagné en cas de victoire contre le PSG et c'en est une autre de compter dessus compte tenu précisément de la qualité intrinsèque de l'adversaire de cette finale.
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

panenka
Messages : 883
Enregistré le : 12 nov. 2019, 11:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par panenka »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 13:16
panenka a écrit :
30 juil. 2020, 12:40
titigreenfan a écrit :
30 juil. 2020, 09:18
nyme a écrit :
30 juil. 2020, 05:06


Je pense surtout que Ruffier n'est pas parti comme une furie, même s'il est allé voir très rapidement l'arbitre de touche !
Mais je pense surtout que Ruffier n'aurait jamais dû prendre un rouge la-dessus car c'est le seul joueur qui peut s'adresser à l'arbitre parce qu'il était capitaine ! A moins que personne n'ait le droit de parler aux arbitres de touche, ce que je ne sais pas !
quand tu vois la sanction de l'aut' s... de lyonnais, ( je sais pu lequel) pour avoir frappé un juge de touche :rougefaché:
Sauf que là vous n'êtes plus sur le même sujet: vous parlez de la sanction alors que moi je parle de l'état psychologique de Ruffier.
Le fait est que vu comme nous sommes arbitré nos joueur peuvent légitimement se sentir lésés par l'arbitrage, surtout depuis qu'il y a la VAR. On l'a encore vu contre Paris.
Non non, tu as dit que Ruffier avait couru comme une furie vers l'arbitre et qu'il avait pété les plombs. Alors qu'il a seulement couru pour expliquer à l'arbitre assistant qu'il y avait 2 monégasques hors-jeu, comme la moitié de ses coéquipiers, comme les 3/4 des parisiens, Moulin et d'autres stéphanois vendredi.
Ça en fait des pétages de plomb !!!

Conseil d'amis : arrête de t'enfoncer et reconnais que tu as un peu transformé la réalité pour essayer de te donner raison. Tu en sortirai grandi.
Mon pauvre ami tu mélanges tout.
Moulin a couru pour prêter assistance à son partenaire qui allait être pris à parti par tous les parisiens, ce dont au passage Ruffier aurait été incapable. Tu l'as vu une fois courir pour aller défendre un coéquipier?
Contre Monaco en décembre 2017 Ruffier était à l'apogée de sa détresse psychologique qui a abouti à son pétage de plomb. ça couvait depuis quelques semaines et il ne maquait que le prétexte pour qu'il explose. Sa suspension puis le trève hivernale lui ont fait le plus grand bien.

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Nr14 a écrit :
30 juil. 2020, 13:20
Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 13:11
Viva hate a écrit :
30 juil. 2020, 12:17
C'est surtout que l'article applicable en l'espèce n'est pas celui cité. Il s'agit en fait de L. 1332-2, qui concerne la procédure disciplinaire, et qui prévoit simplement que la sanction ne peut être notifiée à l'intéressé moins d'un jour franc après l'entretien ni plus d'un mois à son issue.
Merci !!!
Et bien évidemment, rien sur le fait que le club ne pouvait pas communiquer ... Mais puisque c'est clair :mdr1:
bref :hello: 1 jour pour convocation pour sanction ou 2 jours pour éventuel licenciement ou rupture CDD , 6 jours, 15 jours, le club devait respecter au minimum cette durée, il a fait d'avantage pour bien réfléchir et n'a pas communiqué avant 6 jours au joueur, ou à la presse ou au pape, je m'en ca..gue :hehe: je ne doute pas qu'il ait respecté le droit point barre. quand à Ruffier si il change son comprtement il est bienvenu ce que je doute, si c'est pour nous pourrir le vestiaire autant qu'il parte d'une façon ou d'une autre, tout en respectant ses droits.
En résumé, tu as affirmé un truc dont tu ne savais rien.
Que le club ait pris plus de 2 jours pour réfléchir, c'est son droit et ça respecte le droit du travail, mais ça n'est pas vraiment logique avec la théorie défendue par plusieurs ici, à savoir que depuis le début le club savait qu'il n'allait pas licencier Ruffier.
Et c'est à cette théorie que je répondais.

Mic-Mic
Messages : 3465
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

panenka a écrit :
30 juil. 2020, 14:03
Mon pauvre ami tu mélanges tout.
Moulin a couru pour prêter assistance à son partenaire qui allait être pris à parti par tous les parisiens, ce dont au passage Ruffier aurait été incapable. Tu l'as vu une fois courir pour aller défendre un coéquipier?
Contre Monaco en décembre 2017 Ruffier était à l'apogée de sa détresse psychologique qui a abouti à son pétage de plomb. ça couvait depuis quelques semaines et il ne maquait que le prétexte pour qu'il explose. Sa suspension puis le trève hivernale lui ont fait le plus grand bien.
Et aller, encore une affirmation mensongère. Voici encore une fois la preuve de la faiblesse de ton argumentation et de tes inventions toutes à charge contre Ruffier (je rappelle encore que tu dis l'aimer) :

Tu as raison, le grand avec un maillot noir numéroté 16 avec le nom RUFFIER inscrit dans le dos, c'est un usurpateur, ce n'est pas Ruffier. Comme les américains ne connaissant pas trop la L1, il n'y ont vu que du feu. Et comme tous les autres hormis toi sont c.ns, idem, ils n'ont pas remarqué la supercherie. Heureusement que toi, panneka, tu étais là pour rétablir la vérité ...

Bref, continue à t'enfoncer si tu le souhaites, moi je ne te réponds plus tant que tu continueras à tenir des propos mensongers, non documentés et pas fiables.

rocvert
Messages : 1227
Enregistré le : 12 nov. 2019, 10:09

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rocvert »

Mic-Mic a écrit :
30 juil. 2020, 14:18
panenka a écrit :
30 juil. 2020, 14:03
Mon pauvre ami tu mélanges tout.
Moulin a couru pour prêter assistance à son partenaire qui allait être pris à parti par tous les parisiens, ce dont au passage Ruffier aurait été incapable. Tu l'as vu une fois courir pour aller défendre un coéquipier?
Contre Monaco en décembre 2017 Ruffier était à l'apogée de sa détresse psychologique qui a abouti à son pétage de plomb. ça couvait depuis quelques semaines et il ne maquait que le prétexte pour qu'il explose. Sa suspension puis le trève hivernale lui ont fait le plus grand bien.
Et aller, encore une affirmation mensongère. Voici encore une fois la preuve de la faiblesse de ton argumentation et de tes inventions toutes à charge contre Ruffier (je rappelle encore que tu dis l'aimer) :

Tu as raison, le grand avec un maillot noir numéroté 16 avec le nom RUFFIER inscrit dans le dos, c'est un usurpateur, ce n'est pas Ruffier. Comme les américains ne connaissant pas trop la L1, il n'y ont vu que du feu. Et comme tous les autres hormis toi sont c.ns, idem, ils n'ont pas remarqué la supercherie. Heureusement que toi, panneka, tu étais là pour rétablir la vérité ...

Bref, continue à t'enfoncer si tu le souhaites, moi je ne te réponds plus tant que tu continueras à tenir des propos mensongers, non documentés et pas fiables.
La vidéo suffit a démonter notre ami Panenka.
Ruffier a toujours été présent dans les moments importants. Chercher à le rabaisser, ce n'est pas digne d'un vrai fan des verts.

Répondre