[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

___
Messages : 17495
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

SP42 a écrit :
22 juin 2020, 09:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 06:49
SP42 a écrit :
21 juin 2020, 20:56
___ a écrit :
21 juin 2020, 20:50
La viande, ce n'est même pas possible d'imaginer continuer comme ça.

Au lieu de toujours faire peser le poids de la vertu sur les pauvres cons que nous sommes, faisons-la peser sur les producteurs de bouffe.

Interdiction de la viande en batterie. Autorisation de vente uniquement pour la viande issue d'élevage extensif. Ce sera plus cher ? Ben oui. C'est le vrai prix de la viande.

Variante, pour les anti interdictions : calcul du coût pour la société de la surconsommation des viandes (et des maladies qu'elle créé) et des pollutions diverses due à la viande industrielle (s'il n'y avait que le ramassage des algues vertes...), pour que cette viande de merde soit vendue à son vrai prix. Deviendra moins attractive, tout à coup.

Autre variante, qui peut se cumuler : zéro défiscalisation et zéro subvention d'aucune sorte pour les producteurs industriels de viande.

M'est avis que les circuits courts s'organiseront tout seul. Par contre, besoin d'un gros travail d'éduc pop pour réapprendre aux gens à manger équilibré avec un minimum de viande + cuisiner légumes, céréales et légumineuses de manière appétissante. Y aura même pas besoin de réutiliser la moitié du fric économisé grâce aux mesures ci-dessus pour soutenir le tissu associatif là-dessus, quand ce ne seront pas des services municipaux (type Atelier santé ville) qui s'en chargeront.
Tu interdiras la production de viande en France et on en importera de Pologne ou d’ailleurs... de moins bonne qualité, avec d’autres normes. C’est ce qui se passera.

Encore une fois, vous surestimez la capacité de l’humain. L’humain est sombre...et une majorité s’en bat les reins de vos considérations ! C’est triste mais c’est comme ça
Mais tu la bouffes déjà, la barbaque polonaise dégueulasse ! Et interdit de la vendre, bien sûr !

Que je sache, tu respectes le code de la route et la plupart de tes concitoyens aussi ? Avec ton raisonnement, on n'aurait même pas essayé de l'inventer : "à quoi ça sert, ils sont trop bêtes et méchants, ce sera toujours l'anarchie sur les routes, ils verront jamais l'intérêt de se mettre à droite et de s'arrêter à un feu rouge - s'ils sont déjà capable de comprendre l'idée qu'il y a derrière."

Le conservatisme par l' auto-dénigrement, c'est lourdingue. L'être humain est juste THE bestiole capable d'inventer et de s'adapter à tout - y compris pour le pire.
Non, je ne parle pas de conservatisme, mais vous rêvez en imaginant que les choses se passent sans OBLIGER les gens, sans autorité, sans décision forte. C'est du vent ça... tu imagines que la population de France va se réveiller un jour en arrêtant de manger de la viande pour te faire plaisir, par conscience, alors même que dans certains quartiers, t'as des exemples toutes les semaines de gamins de 15 ans qui ne respectent pas les animaux, qui ne leur ont rien fait, qui éclatent des chatons contre les murs pour une petite vidéo snapshat pour le buzz... qui s'amusent à égorger des moutons et jouer au foot avec des hérissons ?

Si tu n'imposent pas les choses, si tu ne tapes pas fort, il ne se passera rien. L'être humain est comme ça, regarde son petit plaisir. Rien ne changera si vous n'OBLIGEZ PAS les gens de le faire. Le code de la route, à ce que je sache, quand tu te fais gauler, tu prends sévère. Donc tu sous entends bien mettre un code de la nourriture, avec un permis à points : Tu manges un steak 1 point, une entrecôte 2 points ... La côte de boeuf à 3 points. Fondue bourguignonne 6 points ?

On n'est pas foutu de respecter un confinement correctement, des mesures de distanciation sociale pour sauver son cul, celui de ses proches et de la population aujourd'hui, je dis bien aujourd'hui... et vous imaginez une prise de conscience pour sauver la planète dans 30 ans...
Mais je propose justement d'obliger... mais les producteurs, pas les consommateurs. C'est sur eux qu'il faut mettre l'accent. C'est à eux d'endosser ENFIN leurs responsabilités : non, ce n'est pas parce qu'il y a une demande qu'on a le droit de faire n'importe quoi, et on a comme producteur un devoir envers la société tout autant, sinon plus, que n'importe quel citoyen.

Quant à la torture animale... La production industrielle de viande est ce qu'on fait de plus raffiné en la matière, et de manière bien plus triste et scandaleuse que les blagues débiles d'ado au QI douteux (dont les ancêtres arrachaient les ailes aux mouches ou les pattes aux grenouilles sans même l'excuse Insta).

C'est le système de production qu'il faut abattre, et sans trembler. Mais ça nécessite en parallèle de travailler sur les habitudes alimentaires : c'est à tout fait possible de manger bien et bon avec peu ou pas de viande, mais l'habitude culturelle est peu répandue.

SP42
Messages : 4529
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par SP42 »

___ a écrit :
22 juin 2020, 11:01
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 09:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 06:49
SP42 a écrit :
21 juin 2020, 20:56
___ a écrit :
21 juin 2020, 20:50
La viande, ce n'est même pas possible d'imaginer continuer comme ça.

Au lieu de toujours faire peser le poids de la vertu sur les pauvres cons que nous sommes, faisons-la peser sur les producteurs de bouffe.

Interdiction de la viande en batterie. Autorisation de vente uniquement pour la viande issue d'élevage extensif. Ce sera plus cher ? Ben oui. C'est le vrai prix de la viande.

Variante, pour les anti interdictions : calcul du coût pour la société de la surconsommation des viandes (et des maladies qu'elle créé) et des pollutions diverses due à la viande industrielle (s'il n'y avait que le ramassage des algues vertes...), pour que cette viande de merde soit vendue à son vrai prix. Deviendra moins attractive, tout à coup.

Autre variante, qui peut se cumuler : zéro défiscalisation et zéro subvention d'aucune sorte pour les producteurs industriels de viande.

M'est avis que les circuits courts s'organiseront tout seul. Par contre, besoin d'un gros travail d'éduc pop pour réapprendre aux gens à manger équilibré avec un minimum de viande + cuisiner légumes, céréales et légumineuses de manière appétissante. Y aura même pas besoin de réutiliser la moitié du fric économisé grâce aux mesures ci-dessus pour soutenir le tissu associatif là-dessus, quand ce ne seront pas des services municipaux (type Atelier santé ville) qui s'en chargeront.
Tu interdiras la production de viande en France et on en importera de Pologne ou d’ailleurs... de moins bonne qualité, avec d’autres normes. C’est ce qui se passera.

Encore une fois, vous surestimez la capacité de l’humain. L’humain est sombre...et une majorité s’en bat les reins de vos considérations ! C’est triste mais c’est comme ça
Mais tu la bouffes déjà, la barbaque polonaise dégueulasse ! Et interdit de la vendre, bien sûr !

Que je sache, tu respectes le code de la route et la plupart de tes concitoyens aussi ? Avec ton raisonnement, on n'aurait même pas essayé de l'inventer : "à quoi ça sert, ils sont trop bêtes et méchants, ce sera toujours l'anarchie sur les routes, ils verront jamais l'intérêt de se mettre à droite et de s'arrêter à un feu rouge - s'ils sont déjà capable de comprendre l'idée qu'il y a derrière."

Le conservatisme par l' auto-dénigrement, c'est lourdingue. L'être humain est juste THE bestiole capable d'inventer et de s'adapter à tout - y compris pour le pire.
Non, je ne parle pas de conservatisme, mais vous rêvez en imaginant que les choses se passent sans OBLIGER les gens, sans autorité, sans décision forte. C'est du vent ça... tu imagines que la population de France va se réveiller un jour en arrêtant de manger de la viande pour te faire plaisir, par conscience, alors même que dans certains quartiers, t'as des exemples toutes les semaines de gamins de 15 ans qui ne respectent pas les animaux, qui ne leur ont rien fait, qui éclatent des chatons contre les murs pour une petite vidéo snapshat pour le buzz... qui s'amusent à égorger des moutons et jouer au foot avec des hérissons ?

Si tu n'imposent pas les choses, si tu ne tapes pas fort, il ne se passera rien. L'être humain est comme ça, regarde son petit plaisir. Rien ne changera si vous n'OBLIGEZ PAS les gens de le faire. Le code de la route, à ce que je sache, quand tu te fais gauler, tu prends sévère. Donc tu sous entends bien mettre un code de la nourriture, avec un permis à points : Tu manges un steak 1 point, une entrecôte 2 points ... La côte de boeuf à 3 points. Fondue bourguignonne 6 points ?

On n'est pas foutu de respecter un confinement correctement, des mesures de distanciation sociale pour sauver son cul, celui de ses proches et de la population aujourd'hui, je dis bien aujourd'hui... et vous imaginez une prise de conscience pour sauver la planète dans 30 ans...
Mais je propose justement d'obliger... mais les producteurs, pas les consommateurs. C'est sur eux qu'il faut mettre l'accent. C'est à eux d'endosser ENFIN leurs responsabilités : non, ce n'est pas parce qu'il y a une demande qu'on a le droit de faire n'importe quoi, et on a comme producteur un devoir envers la société tout autant, sinon plus, que n'importe quel citoyen.

Quant à la torture animale... La production industrielle de viande est ce qu'on fait de plus raffiné en la matière, et de manière bien plus triste et scandaleuse que les blagues débiles d'ado au QI douteux (dont les ancêtres arrachaient les ailes aux mouches ou les pattes aux grenouilles sans même l'excuse Insta).

C'est le système de production qu'il faut abattre, et sans trembler. Mais ça nécessite en parallèle de travailler sur les habitudes alimentaires : c'est à tout fait possible de manger bien et bon avec peu ou pas de viande, mais l'habitude culturelle est peu répandue.
Perso, je trouve dangereux de vouloir imposer un régime alimentaire à autrui. Chacun fait ce qu'il veut, avec sa conscience. Moi, j'adore la viande, j'en mange moins, de bonne qualité, chez le producteur du coin qui ne fait pas de l'élevage intensif. C'est tout ce que je peux faire aujourd'hui.

Maintenant, si l'idée que t'as est de mettre tout le monde au véganisme, ou végétarisme, ok pourquoi pas mais tu fais comment ? Tu interdis les éleveurs de viande... le lait, les oeufs, le poisson et tu remplaces par quoi ? Tu vas tomber dans la production de "masse" de supplément, comme le brésil premier consommateur de soja au monde.

Perso je ne mange que deux fois, c'est largement suffisant. Mais je ne me vois pas interdire les gens de manger 3 fois par jour s'il le souhaite.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

___
Messages : 17495
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:09
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:01
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 09:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 06:49
SP42 a écrit :
21 juin 2020, 20:56
___ a écrit :
21 juin 2020, 20:50
La viande, ce n'est même pas possible d'imaginer continuer comme ça.

Au lieu de toujours faire peser le poids de la vertu sur les pauvres cons que nous sommes, faisons-la peser sur les producteurs de bouffe.

Interdiction de la viande en batterie. Autorisation de vente uniquement pour la viande issue d'élevage extensif. Ce sera plus cher ? Ben oui. C'est le vrai prix de la viande.

Variante, pour les anti interdictions : calcul du coût pour la société de la surconsommation des viandes (et des maladies qu'elle créé) et des pollutions diverses due à la viande industrielle (s'il n'y avait que le ramassage des algues vertes...), pour que cette viande de merde soit vendue à son vrai prix. Deviendra moins attractive, tout à coup.

Autre variante, qui peut se cumuler : zéro défiscalisation et zéro subvention d'aucune sorte pour les producteurs industriels de viande.

M'est avis que les circuits courts s'organiseront tout seul. Par contre, besoin d'un gros travail d'éduc pop pour réapprendre aux gens à manger équilibré avec un minimum de viande + cuisiner légumes, céréales et légumineuses de manière appétissante. Y aura même pas besoin de réutiliser la moitié du fric économisé grâce aux mesures ci-dessus pour soutenir le tissu associatif là-dessus, quand ce ne seront pas des services municipaux (type Atelier santé ville) qui s'en chargeront.
Tu interdiras la production de viande en France et on en importera de Pologne ou d’ailleurs... de moins bonne qualité, avec d’autres normes. C’est ce qui se passera.

Encore une fois, vous surestimez la capacité de l’humain. L’humain est sombre...et une majorité s’en bat les reins de vos considérations ! C’est triste mais c’est comme ça
Mais tu la bouffes déjà, la barbaque polonaise dégueulasse ! Et interdit de la vendre, bien sûr !

Que je sache, tu respectes le code de la route et la plupart de tes concitoyens aussi ? Avec ton raisonnement, on n'aurait même pas essayé de l'inventer : "à quoi ça sert, ils sont trop bêtes et méchants, ce sera toujours l'anarchie sur les routes, ils verront jamais l'intérêt de se mettre à droite et de s'arrêter à un feu rouge - s'ils sont déjà capable de comprendre l'idée qu'il y a derrière."

Le conservatisme par l' auto-dénigrement, c'est lourdingue. L'être humain est juste THE bestiole capable d'inventer et de s'adapter à tout - y compris pour le pire.
Non, je ne parle pas de conservatisme, mais vous rêvez en imaginant que les choses se passent sans OBLIGER les gens, sans autorité, sans décision forte. C'est du vent ça... tu imagines que la population de France va se réveiller un jour en arrêtant de manger de la viande pour te faire plaisir, par conscience, alors même que dans certains quartiers, t'as des exemples toutes les semaines de gamins de 15 ans qui ne respectent pas les animaux, qui ne leur ont rien fait, qui éclatent des chatons contre les murs pour une petite vidéo snapshat pour le buzz... qui s'amusent à égorger des moutons et jouer au foot avec des hérissons ?

Si tu n'imposent pas les choses, si tu ne tapes pas fort, il ne se passera rien. L'être humain est comme ça, regarde son petit plaisir. Rien ne changera si vous n'OBLIGEZ PAS les gens de le faire. Le code de la route, à ce que je sache, quand tu te fais gauler, tu prends sévère. Donc tu sous entends bien mettre un code de la nourriture, avec un permis à points : Tu manges un steak 1 point, une entrecôte 2 points ... La côte de boeuf à 3 points. Fondue bourguignonne 6 points ?

On n'est pas foutu de respecter un confinement correctement, des mesures de distanciation sociale pour sauver son cul, celui de ses proches et de la population aujourd'hui, je dis bien aujourd'hui... et vous imaginez une prise de conscience pour sauver la planète dans 30 ans...
Mais je propose justement d'obliger... mais les producteurs, pas les consommateurs. C'est sur eux qu'il faut mettre l'accent. C'est à eux d'endosser ENFIN leurs responsabilités : non, ce n'est pas parce qu'il y a une demande qu'on a le droit de faire n'importe quoi, et on a comme producteur un devoir envers la société tout autant, sinon plus, que n'importe quel citoyen.

Quant à la torture animale... La production industrielle de viande est ce qu'on fait de plus raffiné en la matière, et de manière bien plus triste et scandaleuse que les blagues débiles d'ado au QI douteux (dont les ancêtres arrachaient les ailes aux mouches ou les pattes aux grenouilles sans même l'excuse Insta).

C'est le système de production qu'il faut abattre, et sans trembler. Mais ça nécessite en parallèle de travailler sur les habitudes alimentaires : c'est à tout fait possible de manger bien et bon avec peu ou pas de viande, mais l'habitude culturelle est peu répandue.
Perso, je trouve dangereux de vouloir imposer un régime alimentaire à autrui. Chacun fait ce qu'il veut, avec sa conscience. Moi, j'adore la viande, j'en mange moins, de bonne qualité, chez le producteur du coin qui ne fait pas de l'élevage intensif. C'est tout ce que je peux faire aujourd'hui.

Maintenant, si l'idée que t'as est de mettre tout le monde au véganisme, ou végétarisme, ok pourquoi pas mais tu fais comment ? Tu interdis les éleveurs de viande... le lait, les oeufs, le poisson et tu remplaces par quoi ? Tu vas tomber dans la production de "masse" de supplément, comme le brésil premier consommateur de soja au monde.

Perso je ne mange que deux fois, c'est largement suffisant. Mais je ne me vois pas interdire les gens de manger 3 fois par jour s'il le souhaite.
Mais je n'interdis pas toute la production, seulement la dégueulasse qui coûte un pognon de dingue en argent public par ses effets délétères, détruit un environnement qu'on n'a plus le luxe de détruire, et est barbare avec les animaux.

Y aura une reconfiguration de l'offre, moins abondante et sans doute plus chère. Du moins dans la phase de transition, le temps que les nouvelles productions extensives et les circuits-courts de distribution se mettent en place.

Mais si on ne veut pas un effet "clopes" ou "essence" qui ne sert qu'à rendre plus pauvres les gens dépendants, on est obligés de travailler sur une connaissance plus précise de l'alimentation : la viande tous les jours c'est mauvais pour la santé ; ne pas manger de viande à chaque repas n'est pas une punition ; un repas sans viande peut être excellent.

Et là ça peut d'autant plus marcher qu'il n'y a aucune dépendance physiologique réelle à la viande. Après chacun sera libre d'acheter ce qu'il veut en quantité.

SP42
Messages : 4529
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par SP42 »

___ a écrit :
22 juin 2020, 11:20
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:09
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:01
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 09:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 06:49
SP42 a écrit :
21 juin 2020, 20:56
___ a écrit :
21 juin 2020, 20:50
La viande, ce n'est même pas possible d'imaginer continuer comme ça.

Au lieu de toujours faire peser le poids de la vertu sur les pauvres cons que nous sommes, faisons-la peser sur les producteurs de bouffe.

Interdiction de la viande en batterie. Autorisation de vente uniquement pour la viande issue d'élevage extensif. Ce sera plus cher ? Ben oui. C'est le vrai prix de la viande.

Variante, pour les anti interdictions : calcul du coût pour la société de la surconsommation des viandes (et des maladies qu'elle créé) et des pollutions diverses due à la viande industrielle (s'il n'y avait que le ramassage des algues vertes...), pour que cette viande de merde soit vendue à son vrai prix. Deviendra moins attractive, tout à coup.

Autre variante, qui peut se cumuler : zéro défiscalisation et zéro subvention d'aucune sorte pour les producteurs industriels de viande.

M'est avis que les circuits courts s'organiseront tout seul. Par contre, besoin d'un gros travail d'éduc pop pour réapprendre aux gens à manger équilibré avec un minimum de viande + cuisiner légumes, céréales et légumineuses de manière appétissante. Y aura même pas besoin de réutiliser la moitié du fric économisé grâce aux mesures ci-dessus pour soutenir le tissu associatif là-dessus, quand ce ne seront pas des services municipaux (type Atelier santé ville) qui s'en chargeront.
Tu interdiras la production de viande en France et on en importera de Pologne ou d’ailleurs... de moins bonne qualité, avec d’autres normes. C’est ce qui se passera.

Encore une fois, vous surestimez la capacité de l’humain. L’humain est sombre...et une majorité s’en bat les reins de vos considérations ! C’est triste mais c’est comme ça
Mais tu la bouffes déjà, la barbaque polonaise dégueulasse ! Et interdit de la vendre, bien sûr !

Que je sache, tu respectes le code de la route et la plupart de tes concitoyens aussi ? Avec ton raisonnement, on n'aurait même pas essayé de l'inventer : "à quoi ça sert, ils sont trop bêtes et méchants, ce sera toujours l'anarchie sur les routes, ils verront jamais l'intérêt de se mettre à droite et de s'arrêter à un feu rouge - s'ils sont déjà capable de comprendre l'idée qu'il y a derrière."

Le conservatisme par l' auto-dénigrement, c'est lourdingue. L'être humain est juste THE bestiole capable d'inventer et de s'adapter à tout - y compris pour le pire.
Non, je ne parle pas de conservatisme, mais vous rêvez en imaginant que les choses se passent sans OBLIGER les gens, sans autorité, sans décision forte. C'est du vent ça... tu imagines que la population de France va se réveiller un jour en arrêtant de manger de la viande pour te faire plaisir, par conscience, alors même que dans certains quartiers, t'as des exemples toutes les semaines de gamins de 15 ans qui ne respectent pas les animaux, qui ne leur ont rien fait, qui éclatent des chatons contre les murs pour une petite vidéo snapshat pour le buzz... qui s'amusent à égorger des moutons et jouer au foot avec des hérissons ?

Si tu n'imposent pas les choses, si tu ne tapes pas fort, il ne se passera rien. L'être humain est comme ça, regarde son petit plaisir. Rien ne changera si vous n'OBLIGEZ PAS les gens de le faire. Le code de la route, à ce que je sache, quand tu te fais gauler, tu prends sévère. Donc tu sous entends bien mettre un code de la nourriture, avec un permis à points : Tu manges un steak 1 point, une entrecôte 2 points ... La côte de boeuf à 3 points. Fondue bourguignonne 6 points ?

On n'est pas foutu de respecter un confinement correctement, des mesures de distanciation sociale pour sauver son cul, celui de ses proches et de la population aujourd'hui, je dis bien aujourd'hui... et vous imaginez une prise de conscience pour sauver la planète dans 30 ans...
Mais je propose justement d'obliger... mais les producteurs, pas les consommateurs. C'est sur eux qu'il faut mettre l'accent. C'est à eux d'endosser ENFIN leurs responsabilités : non, ce n'est pas parce qu'il y a une demande qu'on a le droit de faire n'importe quoi, et on a comme producteur un devoir envers la société tout autant, sinon plus, que n'importe quel citoyen.

Quant à la torture animale... La production industrielle de viande est ce qu'on fait de plus raffiné en la matière, et de manière bien plus triste et scandaleuse que les blagues débiles d'ado au QI douteux (dont les ancêtres arrachaient les ailes aux mouches ou les pattes aux grenouilles sans même l'excuse Insta).

C'est le système de production qu'il faut abattre, et sans trembler. Mais ça nécessite en parallèle de travailler sur les habitudes alimentaires : c'est à tout fait possible de manger bien et bon avec peu ou pas de viande, mais l'habitude culturelle est peu répandue.
Perso, je trouve dangereux de vouloir imposer un régime alimentaire à autrui. Chacun fait ce qu'il veut, avec sa conscience. Moi, j'adore la viande, j'en mange moins, de bonne qualité, chez le producteur du coin qui ne fait pas de l'élevage intensif. C'est tout ce que je peux faire aujourd'hui.

Maintenant, si l'idée que t'as est de mettre tout le monde au véganisme, ou végétarisme, ok pourquoi pas mais tu fais comment ? Tu interdis les éleveurs de viande... le lait, les oeufs, le poisson et tu remplaces par quoi ? Tu vas tomber dans la production de "masse" de supplément, comme le brésil premier consommateur de soja au monde.

Perso je ne mange que deux fois, c'est largement suffisant. Mais je ne me vois pas interdire les gens de manger 3 fois par jour s'il le souhaite.
Mais je n'interdis pas toute la production, seulement la dégueulasse qui coûte un pognon de dingue en argent public par ses effets délétères, détruit un environnement qu'on n'a plus le luxe de détruire, et est barbare avec les animaux.

Y aura une reconfiguration de l'offre, moins abondante et sans doute plus chère. Du moins dans la phase de transition, le temps que les nouvelles productions extensives et les circuits-courts de distribution se mettent en place.

Mais si on ne veut pas un effet "clopes" ou "essence" qui ne sert qu'à rendre plus pauvres les gens dépendants, on est obligés de travailler sur une connaissance plus précise de l'alimentation : la viande tous les jours c'est mauvais pour la santé ; ne pas manger de viande à chaque repas n'est pas une punition ; un repas sans viande peut être excellent.

Et là ça peut d'autant plus marcher qu'il n'y a aucune dépendance physiologique réelle à la viande. Après chacun sera libre d'acheter ce qu'il veut en quantité.
Sur la connaissance de l'alimentation, justement, c'est peut être le problème. On a beaucoup de période de "mode" dans l'alimentaire, dans le régime, on a incité via la publicité les gens à bouffer si ou ça, même quand ils avaient des problèmes de santé. Il y a 30 ans, on interdisait la cuisine au beurre aux gens qui avaient du cholestérol, on le remplaçait par de la merde en barre. On interdisait la crème, la mode du alléger... Aujourd'hui, c'est tout l'inverse.

Tout ça crée un gros flou dans la tête du consommateur, qui se sent un peu con. Aujourd'hui, le discours ambiant c'est "la viande tous les jours c'est mauvais pour la santé'. Penses-tu sincèrement que les français ne soient pas au courant que la viande tous les jours est mauvais pour la santé, comme le lait (contrairement à ce qu'on nous a vendu). Mais tu as des gens qui en ont marre d'entendre tous et son contraire et qui vivent comme ils le sentent... Moi je mange deux fois par jour, je mange que des produits de base, du vrai beurre, de la vrai crème. Tu as des gens qui aiment la viande et le poisson, la côte de boeuf. On tombe dans des questions de goût, comme celui qui fume... qui sait que c'est dangereux mais qui aime ça, qui en a conscience.

On fait tous des choses en sachant pertinemment que ce n'est pas bon pour notre santé ou pour la planète...
Modifié en dernier par SP42 le 22 juin 2020, 11:44, modifié 1 fois.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

___
Messages : 17495
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:20
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:09
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:01
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 09:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 06:49
SP42 a écrit :
21 juin 2020, 20:56
___ a écrit :
21 juin 2020, 20:50
La viande, ce n'est même pas possible d'imaginer continuer comme ça.

Au lieu de toujours faire peser le poids de la vertu sur les pauvres cons que nous sommes, faisons-la peser sur les producteurs de bouffe.

Interdiction de la viande en batterie. Autorisation de vente uniquement pour la viande issue d'élevage extensif. Ce sera plus cher ? Ben oui. C'est le vrai prix de la viande.

Variante, pour les anti interdictions : calcul du coût pour la société de la surconsommation des viandes (et des maladies qu'elle créé) et des pollutions diverses due à la viande industrielle (s'il n'y avait que le ramassage des algues vertes...), pour que cette viande de merde soit vendue à son vrai prix. Deviendra moins attractive, tout à coup.

Autre variante, qui peut se cumuler : zéro défiscalisation et zéro subvention d'aucune sorte pour les producteurs industriels de viande.

M'est avis que les circuits courts s'organiseront tout seul. Par contre, besoin d'un gros travail d'éduc pop pour réapprendre aux gens à manger équilibré avec un minimum de viande + cuisiner légumes, céréales et légumineuses de manière appétissante. Y aura même pas besoin de réutiliser la moitié du fric économisé grâce aux mesures ci-dessus pour soutenir le tissu associatif là-dessus, quand ce ne seront pas des services municipaux (type Atelier santé ville) qui s'en chargeront.
Tu interdiras la production de viande en France et on en importera de Pologne ou d’ailleurs... de moins bonne qualité, avec d’autres normes. C’est ce qui se passera.

Encore une fois, vous surestimez la capacité de l’humain. L’humain est sombre...et une majorité s’en bat les reins de vos considérations ! C’est triste mais c’est comme ça
Mais tu la bouffes déjà, la barbaque polonaise dégueulasse ! Et interdit de la vendre, bien sûr !

Que je sache, tu respectes le code de la route et la plupart de tes concitoyens aussi ? Avec ton raisonnement, on n'aurait même pas essayé de l'inventer : "à quoi ça sert, ils sont trop bêtes et méchants, ce sera toujours l'anarchie sur les routes, ils verront jamais l'intérêt de se mettre à droite et de s'arrêter à un feu rouge - s'ils sont déjà capable de comprendre l'idée qu'il y a derrière."

Le conservatisme par l' auto-dénigrement, c'est lourdingue. L'être humain est juste THE bestiole capable d'inventer et de s'adapter à tout - y compris pour le pire.
Non, je ne parle pas de conservatisme, mais vous rêvez en imaginant que les choses se passent sans OBLIGER les gens, sans autorité, sans décision forte. C'est du vent ça... tu imagines que la population de France va se réveiller un jour en arrêtant de manger de la viande pour te faire plaisir, par conscience, alors même que dans certains quartiers, t'as des exemples toutes les semaines de gamins de 15 ans qui ne respectent pas les animaux, qui ne leur ont rien fait, qui éclatent des chatons contre les murs pour une petite vidéo snapshat pour le buzz... qui s'amusent à égorger des moutons et jouer au foot avec des hérissons ?

Si tu n'imposent pas les choses, si tu ne tapes pas fort, il ne se passera rien. L'être humain est comme ça, regarde son petit plaisir. Rien ne changera si vous n'OBLIGEZ PAS les gens de le faire. Le code de la route, à ce que je sache, quand tu te fais gauler, tu prends sévère. Donc tu sous entends bien mettre un code de la nourriture, avec un permis à points : Tu manges un steak 1 point, une entrecôte 2 points ... La côte de boeuf à 3 points. Fondue bourguignonne 6 points ?

On n'est pas foutu de respecter un confinement correctement, des mesures de distanciation sociale pour sauver son cul, celui de ses proches et de la population aujourd'hui, je dis bien aujourd'hui... et vous imaginez une prise de conscience pour sauver la planète dans 30 ans...
Mais je propose justement d'obliger... mais les producteurs, pas les consommateurs. C'est sur eux qu'il faut mettre l'accent. C'est à eux d'endosser ENFIN leurs responsabilités : non, ce n'est pas parce qu'il y a une demande qu'on a le droit de faire n'importe quoi, et on a comme producteur un devoir envers la société tout autant, sinon plus, que n'importe quel citoyen.

Quant à la torture animale... La production industrielle de viande est ce qu'on fait de plus raffiné en la matière, et de manière bien plus triste et scandaleuse que les blagues débiles d'ado au QI douteux (dont les ancêtres arrachaient les ailes aux mouches ou les pattes aux grenouilles sans même l'excuse Insta).

C'est le système de production qu'il faut abattre, et sans trembler. Mais ça nécessite en parallèle de travailler sur les habitudes alimentaires : c'est à tout fait possible de manger bien et bon avec peu ou pas de viande, mais l'habitude culturelle est peu répandue.
Perso, je trouve dangereux de vouloir imposer un régime alimentaire à autrui. Chacun fait ce qu'il veut, avec sa conscience. Moi, j'adore la viande, j'en mange moins, de bonne qualité, chez le producteur du coin qui ne fait pas de l'élevage intensif. C'est tout ce que je peux faire aujourd'hui.

Maintenant, si l'idée que t'as est de mettre tout le monde au véganisme, ou végétarisme, ok pourquoi pas mais tu fais comment ? Tu interdis les éleveurs de viande... le lait, les oeufs, le poisson et tu remplaces par quoi ? Tu vas tomber dans la production de "masse" de supplément, comme le brésil premier consommateur de soja au monde.

Perso je ne mange que deux fois, c'est largement suffisant. Mais je ne me vois pas interdire les gens de manger 3 fois par jour s'il le souhaite.
Mais je n'interdis pas toute la production, seulement la dégueulasse qui coûte un pognon de dingue en argent public par ses effets délétères, détruit un environnement qu'on n'a plus le luxe de détruire, et est barbare avec les animaux.

Y aura une reconfiguration de l'offre, moins abondante et sans doute plus chère. Du moins dans la phase de transition, le temps que les nouvelles productions extensives et les circuits-courts de distribution se mettent en place.

Mais si on ne veut pas un effet "clopes" ou "essence" qui ne sert qu'à rendre plus pauvres les gens dépendants, on est obligés de travailler sur une connaissance plus précise de l'alimentation : la viande tous les jours c'est mauvais pour la santé ; ne pas manger de viande à chaque repas n'est pas une punition ; un repas sans viande peut être excellent.

Et là ça peut d'autant plus marcher qu'il n'y a aucune dépendance physiologique réelle à la viande. Après chacun sera libre d'acheter ce qu'il veut en quantité.
Ce que tu dis m'interpelle. Penses-tu sincèrement que les français ne soient pas au courant que la viande tous les jours est mauvais pour la santé, comme le lait (contrairement à ce qu'on nous a vendu).Tu as des gens qui aiment ça, qui kiffent la viande, le poisson, la côte de boeuf... On tombe dans des questions de goût, comme celui qui fume... qui sait que c'est dangereux mais qui aime ça, qui en a conscience.

On fait tous des choses en sachant pertinemment que ce n'est pas bon pour notre santé ou pour la planète...
Franchement, non seulement je suis pas sûr, mais en plus je ne connais pas tant de personnes que ça qui sauraient cuisiner sans viande (bon au goût et sans carence) si elles le voulaient.

Celui qui fume, il paie le prix. La viande, ce sera pareil. C'est bien pour ça que je ne ferais pas peser d'obligations sur celui qui achète mais sur celui qui produit.

Je dois vraiment mal m'exprimer pour que tu ne comprennes pas cette nuance... ;)

SP42
Messages : 4529
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par SP42 »

___ a écrit :
22 juin 2020, 11:38
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:20
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:09
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:01
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 09:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 06:49
SP42 a écrit :
21 juin 2020, 20:56
___ a écrit :
21 juin 2020, 20:50
La viande, ce n'est même pas possible d'imaginer continuer comme ça.

Au lieu de toujours faire peser le poids de la vertu sur les pauvres cons que nous sommes, faisons-la peser sur les producteurs de bouffe.

Interdiction de la viande en batterie. Autorisation de vente uniquement pour la viande issue d'élevage extensif. Ce sera plus cher ? Ben oui. C'est le vrai prix de la viande.

Variante, pour les anti interdictions : calcul du coût pour la société de la surconsommation des viandes (et des maladies qu'elle créé) et des pollutions diverses due à la viande industrielle (s'il n'y avait que le ramassage des algues vertes...), pour que cette viande de merde soit vendue à son vrai prix. Deviendra moins attractive, tout à coup.

Autre variante, qui peut se cumuler : zéro défiscalisation et zéro subvention d'aucune sorte pour les producteurs industriels de viande.

M'est avis que les circuits courts s'organiseront tout seul. Par contre, besoin d'un gros travail d'éduc pop pour réapprendre aux gens à manger équilibré avec un minimum de viande + cuisiner légumes, céréales et légumineuses de manière appétissante. Y aura même pas besoin de réutiliser la moitié du fric économisé grâce aux mesures ci-dessus pour soutenir le tissu associatif là-dessus, quand ce ne seront pas des services municipaux (type Atelier santé ville) qui s'en chargeront.
Tu interdiras la production de viande en France et on en importera de Pologne ou d’ailleurs... de moins bonne qualité, avec d’autres normes. C’est ce qui se passera.

Encore une fois, vous surestimez la capacité de l’humain. L’humain est sombre...et une majorité s’en bat les reins de vos considérations ! C’est triste mais c’est comme ça
Mais tu la bouffes déjà, la barbaque polonaise dégueulasse ! Et interdit de la vendre, bien sûr !

Que je sache, tu respectes le code de la route et la plupart de tes concitoyens aussi ? Avec ton raisonnement, on n'aurait même pas essayé de l'inventer : "à quoi ça sert, ils sont trop bêtes et méchants, ce sera toujours l'anarchie sur les routes, ils verront jamais l'intérêt de se mettre à droite et de s'arrêter à un feu rouge - s'ils sont déjà capable de comprendre l'idée qu'il y a derrière."

Le conservatisme par l' auto-dénigrement, c'est lourdingue. L'être humain est juste THE bestiole capable d'inventer et de s'adapter à tout - y compris pour le pire.
Non, je ne parle pas de conservatisme, mais vous rêvez en imaginant que les choses se passent sans OBLIGER les gens, sans autorité, sans décision forte. C'est du vent ça... tu imagines que la population de France va se réveiller un jour en arrêtant de manger de la viande pour te faire plaisir, par conscience, alors même que dans certains quartiers, t'as des exemples toutes les semaines de gamins de 15 ans qui ne respectent pas les animaux, qui ne leur ont rien fait, qui éclatent des chatons contre les murs pour une petite vidéo snapshat pour le buzz... qui s'amusent à égorger des moutons et jouer au foot avec des hérissons ?

Si tu n'imposent pas les choses, si tu ne tapes pas fort, il ne se passera rien. L'être humain est comme ça, regarde son petit plaisir. Rien ne changera si vous n'OBLIGEZ PAS les gens de le faire. Le code de la route, à ce que je sache, quand tu te fais gauler, tu prends sévère. Donc tu sous entends bien mettre un code de la nourriture, avec un permis à points : Tu manges un steak 1 point, une entrecôte 2 points ... La côte de boeuf à 3 points. Fondue bourguignonne 6 points ?

On n'est pas foutu de respecter un confinement correctement, des mesures de distanciation sociale pour sauver son cul, celui de ses proches et de la population aujourd'hui, je dis bien aujourd'hui... et vous imaginez une prise de conscience pour sauver la planète dans 30 ans...
Mais je propose justement d'obliger... mais les producteurs, pas les consommateurs. C'est sur eux qu'il faut mettre l'accent. C'est à eux d'endosser ENFIN leurs responsabilités : non, ce n'est pas parce qu'il y a une demande qu'on a le droit de faire n'importe quoi, et on a comme producteur un devoir envers la société tout autant, sinon plus, que n'importe quel citoyen.

Quant à la torture animale... La production industrielle de viande est ce qu'on fait de plus raffiné en la matière, et de manière bien plus triste et scandaleuse que les blagues débiles d'ado au QI douteux (dont les ancêtres arrachaient les ailes aux mouches ou les pattes aux grenouilles sans même l'excuse Insta).

C'est le système de production qu'il faut abattre, et sans trembler. Mais ça nécessite en parallèle de travailler sur les habitudes alimentaires : c'est à tout fait possible de manger bien et bon avec peu ou pas de viande, mais l'habitude culturelle est peu répandue.
Perso, je trouve dangereux de vouloir imposer un régime alimentaire à autrui. Chacun fait ce qu'il veut, avec sa conscience. Moi, j'adore la viande, j'en mange moins, de bonne qualité, chez le producteur du coin qui ne fait pas de l'élevage intensif. C'est tout ce que je peux faire aujourd'hui.

Maintenant, si l'idée que t'as est de mettre tout le monde au véganisme, ou végétarisme, ok pourquoi pas mais tu fais comment ? Tu interdis les éleveurs de viande... le lait, les oeufs, le poisson et tu remplaces par quoi ? Tu vas tomber dans la production de "masse" de supplément, comme le brésil premier consommateur de soja au monde.

Perso je ne mange que deux fois, c'est largement suffisant. Mais je ne me vois pas interdire les gens de manger 3 fois par jour s'il le souhaite.
Mais je n'interdis pas toute la production, seulement la dégueulasse qui coûte un pognon de dingue en argent public par ses effets délétères, détruit un environnement qu'on n'a plus le luxe de détruire, et est barbare avec les animaux.

Y aura une reconfiguration de l'offre, moins abondante et sans doute plus chère. Du moins dans la phase de transition, le temps que les nouvelles productions extensives et les circuits-courts de distribution se mettent en place.

Mais si on ne veut pas un effet "clopes" ou "essence" qui ne sert qu'à rendre plus pauvres les gens dépendants, on est obligés de travailler sur une connaissance plus précise de l'alimentation : la viande tous les jours c'est mauvais pour la santé ; ne pas manger de viande à chaque repas n'est pas une punition ; un repas sans viande peut être excellent.

Et là ça peut d'autant plus marcher qu'il n'y a aucune dépendance physiologique réelle à la viande. Après chacun sera libre d'acheter ce qu'il veut en quantité.
Ce que tu dis m'interpelle. Penses-tu sincèrement que les français ne soient pas au courant que la viande tous les jours est mauvais pour la santé, comme le lait (contrairement à ce qu'on nous a vendu).Tu as des gens qui aiment ça, qui kiffent la viande, le poisson, la côte de boeuf... On tombe dans des questions de goût, comme celui qui fume... qui sait que c'est dangereux mais qui aime ça, qui en a conscience.

On fait tous des choses en sachant pertinemment que ce n'est pas bon pour notre santé ou pour la planète...
Franchement, non seulement je suis pas sûr, mais en plus je ne connais pas tant de personnes que ça qui sauraient cuisiner sans viande (bon au goût et sans carence) si elles le voulaient.

Celui qui fume, il paie le prix. La viande, ce sera pareil. C'est bien pour ça que je ne ferais pas peser d'obligations sur celui qui achète mais sur celui qui produit.

Je dois vraiment mal m'exprimer pour que tu ne comprennes pas cette nuance... ;)
Je te remets mon message plus haut :

Sur la connaissance de l'alimentation, justement, c'est peut être le problème. On a beaucoup de période de "mode" dans l'alimentaire, via les X régime, on a incité via la publicité les gens à bouffer si ou ça, même quand ils avaient des problèmes de santé. Il y a 30 ans, on interdisait la cuisine au beurre aux gens qui avaient du cholestérol, on le remplaçait par de la merde en barre. On interdisait la crème, la mode du alléger... Aujourd'hui, c'est tout l'inverse.

Tout ça crée un gros flou dans la tête du consommateur, qui se sent un peu con. Aujourd'hui, le discours ambiant c'est "la viande tous les jours c'est mauvais pour la santé'. Penses-tu sincèrement que les français ne soient pas au courant que la viande tous les jours est mauvais pour la santé, comme le lait (contrairement à ce qu'on nous a vendu). Mais tu as des gens qui en ont marre d'entendre tous et son contraire et qui vivent comme ils le sentent... Moi je mange deux fois par jour, je mange que des produits de base, du vrai beurre, de la vrai crème... Ai-je raison ou tort ? Tu as des gens qui aiment la viande et le poisson, la côte de boeuf. On tombe dans des questions de goût, comme celui qui fume... qui sait que c'est dangereux mais qui aime ça, qui en a conscience.

On fait tous des choses en sachant pertinemment que ce n'est pas bon pour notre santé ou pour la planète...
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

Michel-Ange
Messages : 3756
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Petit aparté (désolé).
Sondage Présidentielle.
Pour l'instant, tout se passe bien pour Macron et pour Le Pen.
https://www.ifop.com/publication/intent ... sud-radio/

___
Messages : 17495
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.

SP42
Messages : 4529
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par SP42 »

___ a écrit :
22 juin 2020, 11:38
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:20
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:09
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:01
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 09:32
___ a écrit :
22 juin 2020, 06:49
SP42 a écrit :
21 juin 2020, 20:56
___ a écrit :
21 juin 2020, 20:50
La viande, ce n'est même pas possible d'imaginer continuer comme ça.

Au lieu de toujours faire peser le poids de la vertu sur les pauvres cons que nous sommes, faisons-la peser sur les producteurs de bouffe.

Interdiction de la viande en batterie. Autorisation de vente uniquement pour la viande issue d'élevage extensif. Ce sera plus cher ? Ben oui. C'est le vrai prix de la viande.

Variante, pour les anti interdictions : calcul du coût pour la société de la surconsommation des viandes (et des maladies qu'elle créé) et des pollutions diverses due à la viande industrielle (s'il n'y avait que le ramassage des algues vertes...), pour que cette viande de merde soit vendue à son vrai prix. Deviendra moins attractive, tout à coup.

Autre variante, qui peut se cumuler : zéro défiscalisation et zéro subvention d'aucune sorte pour les producteurs industriels de viande.

M'est avis que les circuits courts s'organiseront tout seul. Par contre, besoin d'un gros travail d'éduc pop pour réapprendre aux gens à manger équilibré avec un minimum de viande + cuisiner légumes, céréales et légumineuses de manière appétissante. Y aura même pas besoin de réutiliser la moitié du fric économisé grâce aux mesures ci-dessus pour soutenir le tissu associatif là-dessus, quand ce ne seront pas des services municipaux (type Atelier santé ville) qui s'en chargeront.
Tu interdiras la production de viande en France et on en importera de Pologne ou d’ailleurs... de moins bonne qualité, avec d’autres normes. C’est ce qui se passera.

Encore une fois, vous surestimez la capacité de l’humain. L’humain est sombre...et une majorité s’en bat les reins de vos considérations ! C’est triste mais c’est comme ça
Mais tu la bouffes déjà, la barbaque polonaise dégueulasse ! Et interdit de la vendre, bien sûr !

Que je sache, tu respectes le code de la route et la plupart de tes concitoyens aussi ? Avec ton raisonnement, on n'aurait même pas essayé de l'inventer : "à quoi ça sert, ils sont trop bêtes et méchants, ce sera toujours l'anarchie sur les routes, ils verront jamais l'intérêt de se mettre à droite et de s'arrêter à un feu rouge - s'ils sont déjà capable de comprendre l'idée qu'il y a derrière."

Le conservatisme par l' auto-dénigrement, c'est lourdingue. L'être humain est juste THE bestiole capable d'inventer et de s'adapter à tout - y compris pour le pire.
Non, je ne parle pas de conservatisme, mais vous rêvez en imaginant que les choses se passent sans OBLIGER les gens, sans autorité, sans décision forte. C'est du vent ça... tu imagines que la population de France va se réveiller un jour en arrêtant de manger de la viande pour te faire plaisir, par conscience, alors même que dans certains quartiers, t'as des exemples toutes les semaines de gamins de 15 ans qui ne respectent pas les animaux, qui ne leur ont rien fait, qui éclatent des chatons contre les murs pour une petite vidéo snapshat pour le buzz... qui s'amusent à égorger des moutons et jouer au foot avec des hérissons ?

Si tu n'imposent pas les choses, si tu ne tapes pas fort, il ne se passera rien. L'être humain est comme ça, regarde son petit plaisir. Rien ne changera si vous n'OBLIGEZ PAS les gens de le faire. Le code de la route, à ce que je sache, quand tu te fais gauler, tu prends sévère. Donc tu sous entends bien mettre un code de la nourriture, avec un permis à points : Tu manges un steak 1 point, une entrecôte 2 points ... La côte de boeuf à 3 points. Fondue bourguignonne 6 points ?

On n'est pas foutu de respecter un confinement correctement, des mesures de distanciation sociale pour sauver son cul, celui de ses proches et de la population aujourd'hui, je dis bien aujourd'hui... et vous imaginez une prise de conscience pour sauver la planète dans 30 ans...
Mais je propose justement d'obliger... mais les producteurs, pas les consommateurs. C'est sur eux qu'il faut mettre l'accent. C'est à eux d'endosser ENFIN leurs responsabilités : non, ce n'est pas parce qu'il y a une demande qu'on a le droit de faire n'importe quoi, et on a comme producteur un devoir envers la société tout autant, sinon plus, que n'importe quel citoyen.

Quant à la torture animale... La production industrielle de viande est ce qu'on fait de plus raffiné en la matière, et de manière bien plus triste et scandaleuse que les blagues débiles d'ado au QI douteux (dont les ancêtres arrachaient les ailes aux mouches ou les pattes aux grenouilles sans même l'excuse Insta).

C'est le système de production qu'il faut abattre, et sans trembler. Mais ça nécessite en parallèle de travailler sur les habitudes alimentaires : c'est à tout fait possible de manger bien et bon avec peu ou pas de viande, mais l'habitude culturelle est peu répandue.
Perso, je trouve dangereux de vouloir imposer un régime alimentaire à autrui. Chacun fait ce qu'il veut, avec sa conscience. Moi, j'adore la viande, j'en mange moins, de bonne qualité, chez le producteur du coin qui ne fait pas de l'élevage intensif. C'est tout ce que je peux faire aujourd'hui.

Maintenant, si l'idée que t'as est de mettre tout le monde au véganisme, ou végétarisme, ok pourquoi pas mais tu fais comment ? Tu interdis les éleveurs de viande... le lait, les oeufs, le poisson et tu remplaces par quoi ? Tu vas tomber dans la production de "masse" de supplément, comme le brésil premier consommateur de soja au monde.

Perso je ne mange que deux fois, c'est largement suffisant. Mais je ne me vois pas interdire les gens de manger 3 fois par jour s'il le souhaite.
Mais je n'interdis pas toute la production, seulement la dégueulasse qui coûte un pognon de dingue en argent public par ses effets délétères, détruit un environnement qu'on n'a plus le luxe de détruire, et est barbare avec les animaux.

Y aura une reconfiguration de l'offre, moins abondante et sans doute plus chère. Du moins dans la phase de transition, le temps que les nouvelles productions extensives et les circuits-courts de distribution se mettent en place.

Mais si on ne veut pas un effet "clopes" ou "essence" qui ne sert qu'à rendre plus pauvres les gens dépendants, on est obligés de travailler sur une connaissance plus précise de l'alimentation : la viande tous les jours c'est mauvais pour la santé ; ne pas manger de viande à chaque repas n'est pas une punition ; un repas sans viande peut être excellent.

Et là ça peut d'autant plus marcher qu'il n'y a aucune dépendance physiologique réelle à la viande. Après chacun sera libre d'acheter ce qu'il veut en quantité.
Ce que tu dis m'interpelle. Penses-tu sincèrement que les français ne soient pas au courant que la viande tous les jours est mauvais pour la santé, comme le lait (contrairement à ce qu'on nous a vendu).Tu as des gens qui aiment ça, qui kiffent la viande, le poisson, la côte de boeuf... On tombe dans des questions de goût, comme celui qui fume... qui sait que c'est dangereux mais qui aime ça, qui en a conscience.

On fait tous des choses en sachant pertinemment que ce n'est pas bon pour notre santé ou pour la planète...
Franchement, non seulement je suis pas sûr, mais en plus je ne connais pas tant de personnes que ça qui sauraient cuisiner sans viande (bon au goût et sans carence) si elles le voulaient.

Celui qui fume, il paie le prix. La viande, ce sera pareil. C'est bien pour ça que je ne ferais pas peser d'obligations sur celui qui achète mais sur celui qui produit.

Je dois vraiment mal m'exprimer pour que tu ne comprennes pas cette nuance... ;)
Je rappelle que la base du point de divergence avec FdT sur l'alimentaire était que lui en appelait au bon sens de la population :

FDT : "Pour la consommation de viande et poisson, c'est pas compliqué : Ce que vous bouffez est de la merde industrielle et vous en bouffez trop pour rester en bonne santé. Il faut privilégier la qualité au détriment de la quantité et privilégier les producteurs locaux, en limitant au mieux les intermédiaires de distribution Pas besoin d'interdire ou quoique ce soit : suffit d'être raisonnable. "

Personnellement, j'y crois pas un instant, sur la vision du bon sens, de l'éducation auprès de la masse. Aujourd'hui, les gens ont déjà le choix d'acheter de la qualité, de favoriser les petits producteurs qui font bien leur boulot, mais les gens ne le font pas. C'est pour ça que j'interdirais les éleveurs qui fabriquent de la merde.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

SP42
Messages : 4529
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par SP42 »

___ a écrit :
22 juin 2020, 11:52
Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.
Si tu interdis aux producteurs de produire de la merde, tu interdis ou tu ne donnes pas la possibilité, de fait, aux consommateurs de consommer de la merde... Ca sous-entend que tu ne crois pas la population capable de faire ce choix qu'ils ont aujourd'hui, de favoriser les produits de qualité. On est donc d'accord.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

___
Messages : 17495
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:57
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:52
Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.
Si tu interdis aux producteurs de produire de la merde, tu interdis ou tu ne donnes pas la possibilité, de fait, aux consommateurs de consommer de la merde... Ca sous-entend que tu ne crois pas la population capable de faire ce choix qu'ils ont aujourd'hui, de favoriser les produits de qualité. On est donc d'accord.
Yes !

biboutitou
Messages : 1935
Enregistré le : 29 sept. 2014, 13:48

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par biboutitou »

biboutitou a écrit :
21 juin 2020, 22:56
Bon je survole le fil....sur la question d'interdire, inciter, éduquer...je pense que ça passe bcp par les " influenceurs" que sont:
- la pub ( qui ne promet plus des produits de qualité ou smart mais tout simplement le bien-être voire le bonheur!!!)
- les séries, émissions télé ( +/- de réalité ) où sont promus énormément de "valeurs", et je mets également dedans les chanteurs, youtubeurs etc, etc...

Le tout est, bien évidemment, tenu et soutenu par la pub, l'argent quoi...


Un des + gros moteurs de l'être humain est .....l'imitation!

( et pas uniquement dans l'éducation de nos bambins!)


Donc, faut contraindre pour "empêcher le mauvais exemple".
Contraindre l'influenceur en contraignant le producteur qui saura retomber sur ses pattes!

( l'exemple de l'arrêt de la paille en plastique, interdite et remplacée par toute les chaînes de fast-food montre que seul la loi fait bouger les lignes....même petitement...)

Junito
Messages : 1484
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 11:50
Petit aparté (désolé).
Sondage Présidentielle.
Pour l'instant, tout se passe bien pour Macron et pour Le Pen.
https://www.ifop.com/publication/intent ... sud-radio/
Forcément, depuis 2017 Macron a atomisé la droite après avoir fait une OPA sur le centre droit.

La gauche est elle morcelée entre Mélenchon et Jadot. Ce dernier ne se fera pas avoir une seconde fois dans une forme d'union de la gauche dont il ne serait pas le fer de lance et je ne vois pas Mélenchon mettre de l'eau dans son vin et recréer la dynamique de 2017.

Le Pen restera quoiqu'il arrive bloquée par le plafond de verre de son incompétence manifeste.

Il reste 2 ans, c'est long mais court à la fois pour voir émerger une nouvelle personnalité dans ce copier/coller de 2017. Reste que l'incapacitation d'un de ces candidats peut changer la donne comme on l'a vu avec Fillon.

Faiseur de Tresses
Messages : 13650
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

___ a écrit :
22 juin 2020, 11:59
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:57
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:52
Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.
Si tu interdis aux producteurs de produire de la merde, tu interdis ou tu ne donnes pas la possibilité, de fait, aux consommateurs de consommer de la merde... Ca sous-entend que tu ne crois pas la population capable de faire ce choix qu'ils ont aujourd'hui, de favoriser les produits de qualité. On est donc d'accord.
Yes !
Non.

Si les gens ne se dirigent forcément pas vers des quantités réduites et de qualités plutôt que de la merde industrielle en masse, c'est à cause de contraintes sociales et des effets de la pub (d'ailleurs si on parle "éducation", on peut se poser beaucoup de questions de ce côté).

Les producteurs ont certes une grande part de responsabilité, mais les gens sont aussi capables de se détourner d'eux mêmes de ces circuits quand ils en ont l'envie. D'ailleurs SP42, si je te crois, tu en est toi-même un exemple...
Image

Image

SP42
Messages : 4529
Enregistré le : 24 juin 2013, 19:27

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par SP42 »

Faiseur de Tresses a écrit :
22 juin 2020, 14:29
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:59
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:57
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:52
Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.
Si tu interdis aux producteurs de produire de la merde, tu interdis ou tu ne donnes pas la possibilité, de fait, aux consommateurs de consommer de la merde... Ca sous-entend que tu ne crois pas la population capable de faire ce choix qu'ils ont aujourd'hui, de favoriser les produits de qualité. On est donc d'accord.
Yes !
Non.

Si les gens ne se dirigent forcément pas vers des quantités réduites et de qualités plutôt que de la merde industrielle en masse, c'est à cause de contraintes sociales et des effets de la pub (d'ailleurs si on parle "éducation", on peut se poser beaucoup de questions de ce côté).

Les producteurs ont certes une grande part de responsabilité, mais les gens sont aussi capables de se détourner d'eux mêmes de ces circuits quand ils en ont l'envie. D'ailleurs SP42, si je te crois, tu en est toi-même un exemple...
Contraintes sociales ? Ou autrement dit, quand tu peux le faire financièrement. Perso je vis seul, j'ai un salaire confortable qui me permet d'aller à la boucherie ou poissonnerie du coin, avec des produits de qualité... et je me donne le temps.

Quand tu as 2 gosses, pas une minute à toi, et que tu dois faire manger 4 bouches, les choses sont un peu plus complexe.
A la rencontre du football pro et amateur

[url]www.soccerpopulaire.com[/url]

Michel-Ange
Messages : 3756
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Junito a écrit :
22 juin 2020, 13:52
Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 11:50
Petit aparté (désolé).
Sondage Présidentielle.
Pour l'instant, tout se passe bien pour Macron et pour Le Pen.
https://www.ifop.com/publication/intent ... sud-radio/
Forcément, depuis 2017 Macron a atomisé la droite après avoir fait une OPA sur le centre droit.

La gauche est elle morcelée entre Mélenchon et Jadot. Ce dernier ne se fera pas avoir une seconde fois dans une forme d'union de la gauche dont il ne serait pas le fer de lance et je ne vois pas Mélenchon mettre de l'eau dans son vin et recréer la dynamique de 2017.

Le Pen restera quoiqu'il arrive bloquée par le plafond de verre de son incompétence manifeste.

Il reste 2 ans, c'est long mais court à la fois pour voir émerger une nouvelle personnalité dans ce copier/coller de 2017. Reste que l'incapacitation d'un de ces candidats peut changer la donne comme on l'a vu avec Fillon.
Je pense que Baroin et même Faure pourraient grapiller quelques points mais sans réellement chambouler le rapport de force.

Junito
Messages : 1484
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 14:49
Junito a écrit :
22 juin 2020, 13:52
Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 11:50
Petit aparté (désolé).
Sondage Présidentielle.
Pour l'instant, tout se passe bien pour Macron et pour Le Pen.
https://www.ifop.com/publication/intent ... sud-radio/
Forcément, depuis 2017 Macron a atomisé la droite après avoir fait une OPA sur le centre droit.

La gauche est elle morcelée entre Mélenchon et Jadot. Ce dernier ne se fera pas avoir une seconde fois dans une forme d'union de la gauche dont il ne serait pas le fer de lance et je ne vois pas Mélenchon mettre de l'eau dans son vin et recréer la dynamique de 2017.

Le Pen restera quoiqu'il arrive bloquée par le plafond de verre de son incompétence manifeste.

Il reste 2 ans, c'est long mais court à la fois pour voir émerger une nouvelle personnalité dans ce copier/coller de 2017. Reste que l'incapacitation d'un de ces candidats peut changer la donne comme on l'a vu avec Fillon.
Je pense que Baroin et même Faure pourraient grapiller quelques points mais sans réellement chambouler le rapport de force.
Mouais, ces 2 là ont pas une personnalité qui leur permettra d'aller plus loin dans leur carrière politique.

Michel-Ange
Messages : 3756
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Junito a écrit :
22 juin 2020, 15:07
Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 14:49
Junito a écrit :
22 juin 2020, 13:52
Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 11:50
Petit aparté (désolé).
Sondage Présidentielle.
Pour l'instant, tout se passe bien pour Macron et pour Le Pen.
https://www.ifop.com/publication/intent ... sud-radio/
Forcément, depuis 2017 Macron a atomisé la droite après avoir fait une OPA sur le centre droit.

La gauche est elle morcelée entre Mélenchon et Jadot. Ce dernier ne se fera pas avoir une seconde fois dans une forme d'union de la gauche dont il ne serait pas le fer de lance et je ne vois pas Mélenchon mettre de l'eau dans son vin et recréer la dynamique de 2017.

Le Pen restera quoiqu'il arrive bloquée par le plafond de verre de son incompétence manifeste.

Il reste 2 ans, c'est long mais court à la fois pour voir émerger une nouvelle personnalité dans ce copier/coller de 2017. Reste que l'incapacitation d'un de ces candidats peut changer la donne comme on l'a vu avec Fillon.
Je pense que Baroin et même Faure pourraient grapiller quelques points mais sans réellement chambouler le rapport de force.
Mouais, ces 2 là ont pas une personnalité qui leur permettra d'aller plus loin dans leur carrière politique.
Depuis que François Hollande a gagné une Présidentielle, je ne jure plus de rien. :mrgreen:

Faiseur de Tresses
Messages : 13650
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

SP42 a écrit :
22 juin 2020, 14:45
Faiseur de Tresses a écrit :
22 juin 2020, 14:29
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:59
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:57
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:52
Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.
Si tu interdis aux producteurs de produire de la merde, tu interdis ou tu ne donnes pas la possibilité, de fait, aux consommateurs de consommer de la merde... Ca sous-entend que tu ne crois pas la population capable de faire ce choix qu'ils ont aujourd'hui, de favoriser les produits de qualité. On est donc d'accord.
Yes !
Non.

Si les gens ne se dirigent forcément pas vers des quantités réduites et de qualités plutôt que de la merde industrielle en masse, c'est à cause de contraintes sociales et des effets de la pub (d'ailleurs si on parle "éducation", on peut se poser beaucoup de questions de ce côté).

Les producteurs ont certes une grande part de responsabilité, mais les gens sont aussi capables de se détourner d'eux mêmes de ces circuits quand ils en ont l'envie. D'ailleurs SP42, si je te crois, tu en est toi-même un exemple...
Contraintes sociales ? Ou autrement dit, quand tu peux le faire financièrement. Perso je vis seul, j'ai un salaire confortable qui me permet d'aller à la boucherie ou poissonnerie du coin, avec des produits de qualité... et je me donne le temps.

Quand tu as 2 gosses, pas une minute à toi, et que tu dois faire manger 4 bouches, les choses sont un peu plus complexe.
Exactement.

C'est pas parce que les gens sont trop cons ou trop égoïstes (y en a bien sûr, mais c'est pas la majorité), c'est qu'ils se heurtent à une contradiction matérielle avec le reste de nos modes de vie.

Perso je pense que la donnée essentielle est le temps : le temps, c'est de l'argent qu'on dit. On peut lire ce proverbe dans les deux sens, et la réduction du temps de travail avancée par la commission était peut-être (je connais pas le détail des propositions) la proposition la plus ambitieuse. Bien entendu, c'est celle-ci qui a été retoquée sous pression du patronat....
Image

Image

biboutitou
Messages : 1935
Enregistré le : 29 sept. 2014, 13:48

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par biboutitou »

SP42 a écrit :
22 juin 2020, 14:45
Faiseur de Tresses a écrit :
22 juin 2020, 14:29
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:59
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:57
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:52
Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.
Si tu interdis aux producteurs de produire de la merde, tu interdis ou tu ne donnes pas la possibilité, de fait, aux consommateurs de consommer de la merde... Ca sous-entend que tu ne crois pas la population capable de faire ce choix qu'ils ont aujourd'hui, de favoriser les produits de qualité. On est donc d'accord.
Yes !
Non.

Si les gens ne se dirigent forcément pas vers des quantités réduites et de qualités plutôt que de la merde industrielle en masse, c'est à cause de contraintes sociales et des effets de la pub (d'ailleurs si on parle "éducation", on peut se poser beaucoup de questions de ce côté).

Les producteurs ont certes une grande part de responsabilité, mais les gens sont aussi capables de se détourner d'eux mêmes de ces circuits quand ils en ont l'envie. D'ailleurs SP42, si je te crois, tu en est toi-même un exemple...
Contraintes sociales ? Ou autrement dit, quand tu peux le faire financièrement. Perso je vis seul, j'ai un salaire confortable qui me permet d'aller à la boucherie ou poissonnerie du coin, avec des produits de qualité... et je me donne le temps.

Quand tu as 2 gosses, pas une minute à toi, et que tu dois faire manger 4 bouches, les choses sont un peu plus complexe.

Je m'y efforce...et je tente de convertir ma compagne!!!
C'est un choix de vie, de ne pas aller à 200km/h, de manger sainement, de ne pas regarder la télé....tout en restant dans le monde.
Pour ma part, c'est le fruit d'une éducation et de choix, pas de grand virage, simplement le refus de certaines facilités et des ajustements successifs....
Et je suis encore très loin du compte pour être " vertueux".

___
Messages : 17495
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 15:08
Junito a écrit :
22 juin 2020, 15:07
Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 14:49
Junito a écrit :
22 juin 2020, 13:52
Michel-Ange a écrit :
22 juin 2020, 11:50
Petit aparté (désolé).
Sondage Présidentielle.
Pour l'instant, tout se passe bien pour Macron et pour Le Pen.
https://www.ifop.com/publication/intent ... sud-radio/
Forcément, depuis 2017 Macron a atomisé la droite après avoir fait une OPA sur le centre droit.

La gauche est elle morcelée entre Mélenchon et Jadot. Ce dernier ne se fera pas avoir une seconde fois dans une forme d'union de la gauche dont il ne serait pas le fer de lance et je ne vois pas Mélenchon mettre de l'eau dans son vin et recréer la dynamique de 2017.

Le Pen restera quoiqu'il arrive bloquée par le plafond de verre de son incompétence manifeste.

Il reste 2 ans, c'est long mais court à la fois pour voir émerger une nouvelle personnalité dans ce copier/coller de 2017. Reste que l'incapacitation d'un de ces candidats peut changer la donne comme on l'a vu avec Fillon.
Je pense que Baroin et même Faure pourraient grapiller quelques points mais sans réellement chambouler le rapport de force.
Mouais, ces 2 là ont pas une personnalité qui leur permettra d'aller plus loin dans leur carrière politique.
Depuis que François Hollande a gagné une Présidentielle, je ne jure plus de rien. :mrgreen:
Mes pronostics sont à 98% foireux, mais le Hollande président, je le sentais venir dès le milieu des années 2000. Etre capable de se maintenir aussi longtemps à la barre du PS et de le tenir tout en ménageant les alliances avec les autres partis de gauche, c'était pour moi un indice très net qu'il avait les chances d'être un jour le candidat de la gauche réunie au deuxième tour et donc de gagner (dans le monde d'avant).

Sur 2022, on verra. 2 ans avant, les sondages ne veulent souvent rien dire. D'autant que, le truc inquiétant de celui-ci, c'est que Macron gagnerait pas large du tout au deuxième tour, au point que sa défaite face à Le Pen devient crédible. Sa position de recours "utile" face à l'extrême-droite (qui est la raison décisive de son arrivée en tête au premier tour en 2017, bien plus ric-rac que les annonces triomphantes des sondages...) risque d'en prendre un sacré coup.

Si je devais parier, ce serait sur 4 blocs au coude à coude (celui de gauche étant lui-même fragmenté entre 2 courants, un écolo et un plus tradi) qui se départagent au poil de cul près, un taux d'abstention très fort au deuxième tour et un ou une élu.e pas légitime et faisant face à des mouvements sociaux dès le lendemain de l'élection.
Modifié en dernier par ___ le 22 juin 2020, 15:53, modifié 1 fois.

___
Messages : 17495
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Faiseur de Tresses a écrit :
22 juin 2020, 14:29
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:59
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:57
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:52
Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.
Si tu interdis aux producteurs de produire de la merde, tu interdis ou tu ne donnes pas la possibilité, de fait, aux consommateurs de consommer de la merde... Ca sous-entend que tu ne crois pas la population capable de faire ce choix qu'ils ont aujourd'hui, de favoriser les produits de qualité. On est donc d'accord.
Yes !
Non.

Si les gens ne se dirigent forcément pas vers des quantités réduites et de qualités plutôt que de la merde industrielle en masse, c'est à cause de contraintes sociales et des effets de la pub (d'ailleurs si on parle "éducation", on peut se poser beaucoup de questions de ce côté).

Les producteurs ont certes une grande part de responsabilité, mais les gens sont aussi capables de se détourner d'eux mêmes de ces circuits quand ils en ont l'envie. D'ailleurs SP42, si je te crois, tu en est toi-même un exemple...
Pour que ça fasse tache d'huile tout seul, il faut du temps - 2 ou 3 générations peut-être. On n'a pas tout ça devant nous.

Faiseur de Tresses
Messages : 13650
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

___ a écrit :
22 juin 2020, 15:52
Faiseur de Tresses a écrit :
22 juin 2020, 14:29
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:59
SP42 a écrit :
22 juin 2020, 11:57
___ a écrit :
22 juin 2020, 11:52
Je suis d'accord. J'interdis rien à aucun consommateur. Mais j'interdis aux producteurs de produire de la merde.

Et comme j'anticipe que ça va créer des inégalités, ben je fais de l'éduc pop parce que ça me semble adapté à la situation.
Si tu interdis aux producteurs de produire de la merde, tu interdis ou tu ne donnes pas la possibilité, de fait, aux consommateurs de consommer de la merde... Ca sous-entend que tu ne crois pas la population capable de faire ce choix qu'ils ont aujourd'hui, de favoriser les produits de qualité. On est donc d'accord.
Yes !
Non.

Si les gens ne se dirigent forcément pas vers des quantités réduites et de qualités plutôt que de la merde industrielle en masse, c'est à cause de contraintes sociales et des effets de la pub (d'ailleurs si on parle "éducation", on peut se poser beaucoup de questions de ce côté).

Les producteurs ont certes une grande part de responsabilité, mais les gens sont aussi capables de se détourner d'eux mêmes de ces circuits quand ils en ont l'envie. D'ailleurs SP42, si je te crois, tu en est toi-même un exemple...
Pour que ça fasse tache d'huile tout seul, il faut du temps - 2 ou 3 générations peut-être. On n'a pas tout ça devant nous.
M'est avis que la génération soixanthuitarde pourrait bien être la première du mouvement de fond justement - c'est au début des 70's qu'on a vu l'écologie politique se généraliser un peu partout et en même temps naître des gros travaux scientifiques sur les problèmes systémiques (Limits to Growth pour le club de Rome) et des troubles importants liés à ces problèmes (chocs pétroliers).

La troisième serait celle des lycéen(ne)s d'aujourd'hui.
Image

Image

baggio42
Messages : 9918
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

rouge a écrit :
21 juin 2020, 23:06
baggio42 a écrit :
21 juin 2020, 21:19
zigzag a écrit :
21 juin 2020, 20:13
baggio42 a écrit :
21 juin 2020, 19:47
zigzag a écrit :
21 juin 2020, 18:53
La seule mesure qui aurait du sens n'y est pas : arrêtez de bouffer de la viande... !!!
Aucun sens...
Il ne faut pas arrêter de manger de la viande mais en manger correctement, sans excès et dans des circuits moins industrialisés.
Quand vous comprendrez que l'interdit ne fonctionne pas...
Il est interdit d'interdire :mrgreen:
Je ne parle pas d'interdit ni d'amende mais sans prise de conscience généralisée, sans remise en question de tout le système, sans questionnement philosophique sur le rapport entre l'homme et l'animal, toutes les demies-mesures ne servent pas à grand chose. Plus de viande à la cantine serait déjà un pas dans la bonne direction...Un petit pas pour l'école, un grand pas pour l'humanité !
Mais pourquoi plus de viande à la cantine ? C'est fou cela !
Un jour par semaine, pas possible?
Un autre jour du poisson ? Pas forcément le vendredi :mrgreen:
Et un autre des légumes avec un oeuf, par exemple

Quand on parle viande, on pense steack de boeuf.
Mais ça peut-être du canard, d'autres parties du corps, la bavette.
Du poulet , bref on a le choix!
Le budget ?
Si on veut changer les mentalités, arrêtons de créer des matériels qui ne servent à rien : les ronds points, les salles de spectacle en tous genres. Investissons à fond dans les cantines.
Dernière chose.Il faudra que les chers parents mettent aussi la main au porte monnaie.
Finit le repas à 3 ou 4 balles...Il suffira d'acheter un iphone 7 au lieu du 8 ou 9 ou 10... :diable: .Et là les parents pourront mettre 7 ou 8 euros pour leur chérubin.

Conclusion : Le maire ne repassera jamais aux élections suivantes :mdr1:
Tu vis dans un monde hors sol :nonon:
En quoi mes écrits décrivent un monde hors sol ?
Ce qui est hors sol est de croire que 150 gus dans un amphithéâtre vont, à travers leurs propositions, changer le pays.
Ne plus manger de la viande à la cantine ? Pourquoi pas !
Mais tu iras expliquer aux parents d'enfants en souffrance financière que leur repas sera augmenté.
Toi et moi, et certains potos avons la chance d'avoir soit du temps libre, soit les moyens budgétaires de pouvoir varier nos repas et leurs contenus.Ce n'est pas le cas de la grande majorité des Français.

De plus il y a aussi une approche culturelle, Nous sommes un pays de "viandards" .
Le changement va pas se faire du jour au lendemain.
Il faut un accompagnement puissant de l'etat et de ses satellites : communes, départements et régions.Puisque les cantines concernent les 3 entités.Et cet argent que tu pourrais mettre pour accompagner le changement, il va bien falloir le trouver quelque part...

paranoid
Messages : 2812
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

baggio42 a écrit :
22 juin 2020, 16:43
rouge a écrit :
21 juin 2020, 23:06
baggio42 a écrit :
21 juin 2020, 21:19
zigzag a écrit :
21 juin 2020, 20:13
baggio42 a écrit :
21 juin 2020, 19:47
zigzag a écrit :
21 juin 2020, 18:53
La seule mesure qui aurait du sens n'y est pas : arrêtez de bouffer de la viande... !!!
Aucun sens...
Il ne faut pas arrêter de manger de la viande mais en manger correctement, sans excès et dans des circuits moins industrialisés.
Quand vous comprendrez que l'interdit ne fonctionne pas...
Il est interdit d'interdire :mrgreen:
Je ne parle pas d'interdit ni d'amende mais sans prise de conscience généralisée, sans remise en question de tout le système, sans questionnement philosophique sur le rapport entre l'homme et l'animal, toutes les demies-mesures ne servent pas à grand chose. Plus de viande à la cantine serait déjà un pas dans la bonne direction...Un petit pas pour l'école, un grand pas pour l'humanité !
Mais pourquoi plus de viande à la cantine ? C'est fou cela !
Un jour par semaine, pas possible?
Un autre jour du poisson ? Pas forcément le vendredi :mrgreen:
Et un autre des légumes avec un oeuf, par exemple

Quand on parle viande, on pense steack de boeuf.
Mais ça peut-être du canard, d'autres parties du corps, la bavette.
Du poulet , bref on a le choix!
Le budget ?
Si on veut changer les mentalités, arrêtons de créer des matériels qui ne servent à rien : les ronds points, les salles de spectacle en tous genres. Investissons à fond dans les cantines.
Dernière chose.Il faudra que les chers parents mettent aussi la main au porte monnaie.
Finit le repas à 3 ou 4 balles...Il suffira d'acheter un iphone 7 au lieu du 8 ou 9 ou 10... :diable: .Et là les parents pourront mettre 7 ou 8 euros pour leur chérubin.

Conclusion : Le maire ne repassera jamais aux élections suivantes :mdr1:
Tu vis dans un monde hors sol :nonon:
En quoi mes écrits décrivent un monde hors sol ?
Ce qui est hors sol est de croire que 150 gus dans un amphithéâtre vont, à travers leurs propositions, changer le pays.
Ne plus manger de la viande à la cantine ? Pourquoi pas !
Mais tu iras expliquer aux parents d'enfants en souffrance financière que leur repas sera augmenté.
Toi et moi, et certains potos avons la chance d'avoir soit du temps libre, soit les moyens budgétaires de pouvoir varier nos repas et leurs contenus.Ce n'est pas le cas de la grande majorité des Français.

De plus il y a aussi une approche culturelle, Nous sommes un pays de "viandards" .
Le changement va pas se faire du jour au lendemain.
Il faut un accompagnement puissant de l'etat et de ses satellites : communes, départements et régions.Puisque les cantines concernent les 3 entités.Et cet argent que tu pourrais mettre pour accompagner le changement, il va bien falloir le trouver quelque part...
C'est cher la viande si elle est d'une qualité convenable.

Tu remplaces ça par des œufs bio (omelette, durs...), des protéines végétales (pois chiches, haricots rouges...) et des sources en fer végétales (lentilles...), bien cuisiné c'est à la fois bon et bien moins cher que la viande.

Là encore tout est question de volonté. C'est sûr que faire bouffer des steaks hachés à 1 euros avec des frites surgelées ou du surimi remplis de merde à des gosses c'est facile, trouver des substituts pas forcément plus chers et bien plus sains ça demande un petit effort au début.

Perso j'ai beaucoup baissé ma consommation de viande depuis quelques temps et non seulement j'en ressens pas un besoin dingue, mais surtout j'ai pas du tout augmenté mon budget alimentation (au contraire même).

Et ça peut-être bien, même si je ne sais pas si c'est faisable facilement, de faire comprendre aux gens que c'est bien d'accorder un plus gros budget et plus de temps à la bouffe saine qu'à des trucs plus dispensables (produits de merde, nouvelle télé, nouveau téléphone...).
Mais pour ça il faut taper à la source, à savoir limiter la pub, taxer etc., et éduquer les enfants dès le plus jeune âge à bien s'alimenter, donc les habituer à ne pas manger de la viande tous les jours et leur faire découvrir d'autres trucs.

Vaste programme je sais...

Répondre