[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

baggio42
Messages : 9845
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:29
Baggio 42.....
Les retraités et les fonctionnaires sont sans aucun doute sont ceux qui vont laissés le plus de plumes aux niveau perte en vies humaines.... À part cela tout va bien.
Bien sûr.
On parlait économie à moyen terme, par la suite.Vous mélangez tout. :nono:

Couramiaud Poitevin
Messages : 2597
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:34
Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:30
cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:21
Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais.....
Prend chaque membre du gouvernement : ils ont tous fait des aller-retour entre grande entreprise et service de l'état. Ils sont ministre ou secrétaire d'état pendant un temps, et ensuite il retournerons gagner de l'argent dans le privé. Ils servent les intérêts de leurs anciens et futurs patrons, qui sont aussi les leurs. Et les intérêts des Français passent après.
Heureusement que ces hommes ont fait des aller retour privé /public.Deja que nous sommes gouvernés souvent par des personnes qui ne savant pas ce que c'est une entreprise ! Par contre c'est leur manque de probité qui doit etre dénoncée.
Pourquoi crois tu que les entreprises payent à prix d'or ces personnes, (comme Fillon actuellement) ? Pour leur compétences ? Non. Parce que ces personnes deviennent des pions à elles placées au coeur de l'état. Elles vont servir leurs intérêts et pas le bien commun.
Si j'étais assez puissant, je ferais pareil : je m'achèterais un ministre qui avantagerais mon activité, en baissant les taxes, en mettant en places des aides, etc... dans mon secteur d’activité.
En plus, il y a plein d'affaires à faire avec l'état : tous les marchés publics, les transports, la santé, il y a du fric à se faire, et rien de mieux que d'avoir des interlocuteurs à soi au coeur des services de l'état. C'est plus facile de gagner du fric en jouant sur ces leviers qu'en développant son activité par l'innovation : un ministre, ça coute moins cher qu'un labo de recherche.

Il n'y a pas de probité possible quand tu es ainsi dépendant d'intérêts privés. L'état n'a pas à être géré comme une entreprise, c'est d'ailleurs absurde, puisqu'ils n'ont pas les mêmes buts : l'état à pour but le développement de la France, et l'entreprise a pour but de gagner de l'argent.

L'état doit être l'interlocuteur des entreprises, il doit veiller à leur permettre de se développer, mais il doit contrôler, orienter l'économie dans le sens des intérêts de la France, et les intérêts de la France sont rarement concordants avec les intérêts de certaines entreprises. Et la France doit primer.
Modifié en dernier par Couramiaud Poitevin le 12 avr. 2020, 14:49, modifié 1 fois.
Image

cuervo
Messages : 445
Enregistré le : 31 août 2015, 18:42

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par cuervo »

Tu peux me tutoyé Baggio 42.... :cote:
J'ai bien compris que tu parlais d'un niveau économique.... Je ne suis pas (trop) sot....
Par contre, tapé sur les fonctionnaires qui pour certains sont en première ligne me dérange un peu....
Je te rassure je connais également bien le soucis des entreprises en ce moment et sans doute ce qu'il adviendra sans doute après pour certaines.... mais je pense que le temps n'est pas à la division dans notre combat contre ce virus.

Machiavel
Messages : 3738
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:34
Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:30
cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:21
Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais.....
Prend chaque membre du gouvernement : ils ont tous fait des aller-retour entre grande entreprise et service de l'état. Ils sont ministre ou secrétaire d'état pendant un temps, et ensuite il retournerons gagner de l'argent dans le privé. Ils servent les intérêts de leurs anciens et futurs patrons, qui sont aussi les leurs. Et les intérêts des Français passent après.
Heureusement que ces hommes ont fait des aller retour privé /public.Deja que nous sommes gouvernés souvent par des personnes qui ne savant pas ce que c'est une entreprise ! Par contre c'est leur manque de probité qui doit etre dénoncée.
Manque de probité incité par la lenteur et surtout le manque de peines adaptés aux délits commis. Ces hommes et ses femmes se servent de leur position et de ce qu’on appelle du délit d’initié dans le monde de la bourse pour vendre leurs services et se faire de l’argent.
Ce types d’actes mériteraient d’être punis beaucoup plus sévèrement. Quand on voit les Balkanis... c’est juste une blague.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

Michel-Ange
Messages : 3706
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Heu, le volume ne change rien au rendement...

baggio42
Messages : 9845
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 15:26
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:34
Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:30
cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:21
Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais.....
Prend chaque membre du gouvernement : ils ont tous fait des aller-retour entre grande entreprise et service de l'état. Ils sont ministre ou secrétaire d'état pendant un temps, et ensuite il retournerons gagner de l'argent dans le privé. Ils servent les intérêts de leurs anciens et futurs patrons, qui sont aussi les leurs. Et les intérêts des Français passent après.
Heureusement que ces hommes ont fait des aller retour privé /public.Deja que nous sommes gouvernés souvent par des personnes qui ne savant pas ce que c'est une entreprise ! Par contre c'est leur manque de probité qui doit etre dénoncée.
Manque de probité incité par la lenteur et surtout le manque de peines adaptés aux délits commis. Ces hommes et ses femmes se servent de leur position et de ce qu’on appelle du délit d’initié dans le monde de la bourse pour vendre leurs services et se faire de l’argent.
Ce types d’actes mériteraient d’être punis beaucoup plus sévèrement. Quand on voit les Balkanis... c’est juste une blague.
Tu es probe ou tu ne l'es pas.
Dans les pays nordiques ils payent leurs repas ou tickets de transport en commun.
C'est une éducation ou tout du moins un état d'esprit.
Joxe fils, j'ai pas connu le père, était probe.
Pasqua un magouilleur.

Parmi P2 c'est pareil.
Dans ton village ou le mien, c'est pareil.

___
Messages : 17460
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:23
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Roux de Bezieux c'est la voix de ces maîtres. De quoi ont-ils peur ? Comme les indépendants. Que le confinement dure trop longtemps économiquement. Je peux le comprendre. Par contre ses solutions sont un élément de langage et il le sait.Tout le monde va laisser des plumes dans cette histoire sauf les retraités et fonctionnaires.
On a le point d'indice quasiment gelé depuis 25 ans (donc on perd de l'argent), sans compter la dégradation globale des conditions de travail. Ça fait longtemps qu'on laisse des plumes, nous autres fonctionnaires :happy1:

baggio42
Messages : 9845
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:46
Tu peux me tutoyé Baggio 42.... :cote:
J'ai bien compris que tu parlais d'un niveau économique.... Je ne suis pas (trop) sot....
Par contre, tapé sur les fonctionnaires qui pour certains sont en première ligne me dérange un peu....
Je te rassure je connais également bien le soucis des entreprises en ce moment et sans doute ce qu'il adviendra sans doute après pour certaines.... mais je pense que le temps n'est pas à la division dans notre combat contre ce virus.
Je tape pas sur eux, je constate.
En disant vous, je généralise :mrgreen: ;)

___
Messages : 17460
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 15:30
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Heu, le volume ne change rien au rendement...
Non, c'est là l'astuce. Quand t'es un vrai joueur, t'as le volume. Quand t'es un idiot utile, tu sers juste à compléter le tour de table. On va quand même pas te laisser t'enrichir comme ça.

___
Messages : 17460
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:27
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31

Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Encore une réflexion de Michel-Ange frappée au coin de la bêtise : si ce n'était pas rentable, pourquoi trouverait-on des investisseurs chevronnés et dont c'est même le métier qui achèteraient des actions ? par philanthropie ? Si les apparts étaient plus rentable, ils prendraient des apparts !
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Ben oui, Roux de Bézieux, il défend ses intérêts : il demande au salarié de contribuer pour redresser l'économie, mais pas aux actionnaires ou aux patrons.

Ça s'appelle la lutte des classes. Lui et les autres possédants défendent leurs intérêts, alors qu'une grande partie des salariés ne défendent plus les leurs, même sur ce forum, parce qu'il ne faut pas polémiquer, n'est ce pas, il faut l'union nationale dans cette guerre contre le virus...
La lutte des classes, les grands bourgeois ne l'ont jamais arrêtée, c'est clair.

Et d'ailleurs ces gens-là font les deux : le capital financier et l'immobilier (et le foncier!). Sont pas cons, comme ça ils nous tiennent par les 2 couilles.

rouge
Messages : 7517
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 16:31
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 15:26
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:34
Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:30
cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:21
Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais.....
Prend chaque membre du gouvernement : ils ont tous fait des aller-retour entre grande entreprise et service de l'état. Ils sont ministre ou secrétaire d'état pendant un temps, et ensuite il retournerons gagner de l'argent dans le privé. Ils servent les intérêts de leurs anciens et futurs patrons, qui sont aussi les leurs. Et les intérêts des Français passent après.
Heureusement que ces hommes ont fait des aller retour privé /public.Deja que nous sommes gouvernés souvent par des personnes qui ne savant pas ce que c'est une entreprise ! Par contre c'est leur manque de probité qui doit etre dénoncée.
Manque de probité incité par la lenteur et surtout le manque de peines adaptés aux délits commis. Ces hommes et ses femmes se servent de leur position et de ce qu’on appelle du délit d’initié dans le monde de la bourse pour vendre leurs services et se faire de l’argent.
Ce types d’actes mériteraient d’être punis beaucoup plus sévèrement. Quand on voit les Balkanis... c’est juste une blague.
Tu es probe ou tu ne l'es pas.
Dans les pays nordiques ils payent leurs repas ou tickets de transport en commun.
C'est une éducation ou tout du moins un état d'esprit.
Joxe fils, j'ai pas connu le père, était probe.
Pasqua un magouilleur.

Parmi P2 c'est pareil.
Dans ton village ou le mien, c'est pareil.
Pour moi devrait être inscrite dans la constitution cette règle d’or:
Tout élu condamné pour magouille etc en temps qu’élu est inéligible à vie
Mais bon parmi les membres du conseil constitutionnel il y au moins un repris de justice
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Florent
Messages : 6310
Enregistré le : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent »

Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:42
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:34
Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:30
cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:21
Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais.....
Prend chaque membre du gouvernement : ils ont tous fait des aller-retour entre grande entreprise et service de l'état. Ils sont ministre ou secrétaire d'état pendant un temps, et ensuite il retournerons gagner de l'argent dans le privé. Ils servent les intérêts de leurs anciens et futurs patrons, qui sont aussi les leurs. Et les intérêts des Français passent après.
Heureusement que ces hommes ont fait des aller retour privé /public.Deja que nous sommes gouvernés souvent par des personnes qui ne savant pas ce que c'est une entreprise ! Par contre c'est leur manque de probité qui doit etre dénoncée.
Pourquoi crois tu que les entreprises payent à prix d'or ces personnes, (comme Fillon actuellement) ? Pour leur compétences ? Non. Parce que ces personnes deviennent des pions à elles placées au coeur de l'état. Elles vont servir leurs intérêts et pas le bien commun.
Si j'étais assez puissant, je ferais pareil : je m'achèterais un ministre qui avantagerais mon activité, en baissant les taxes, en mettant en places des aides, etc... dans mon secteur d’activité.
En plus, il y a plein d'affaires à faire avec l'état : tous les marchés publics, les transports, la santé, il y a du fric à se faire, et rien de mieux que d'avoir des interlocuteurs à soi au coeur des services de l'état. C'est plus facile de gagner du fric en jouant sur ces leviers qu'en développant son activité par l'innovation : un ministre, ça coute moins cher qu'un labo de recherche.

Il n'y a pas de probité possible quand tu es ainsi dépendant d'intérêts privés. L'état n'a pas à être géré comme une entreprise, c'est d'ailleurs absurde, puisqu'ils n'ont pas les mêmes buts : l'état à pour but le développement de la France, et l'entreprise a pour but de gagner de l'argent.

L'état doit être l'interlocuteur des entreprises, il doit veiller à leur permettre de se développer, mais il doit contrôler, orienter l'économie dans le sens des intérêts de la France, et les intérêts de la France sont rarement concordants avec les intérêts de certaines entreprises. Et la France doit primer.
Excellent exemple que Fillon :hehe:

Le type pour qui ont a inventé les gestes barrières 2 ans avant le corona virus : c'est clair qu'il va vachement faire jouer on entregent !

Sinon, tu devrais peut être éviter de parler d'un sujet sur lequel tu n'as jamais mis un seul ongle. Etre auto entrepreneur n'a strictement, mais alors strictement rien à voir avec le fonctionnement d'une grande entreprise. Par exemple; opposer l'innovation à une personne de pouvoir.... Comment dire..............

baggio42
Messages : 9845
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

___ a écrit :
12 avr. 2020, 16:34
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:23
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Roux de Bezieux c'est la voix de ces maîtres. De quoi ont-ils peur ? Comme les indépendants. Que le confinement dure trop longtemps économiquement. Je peux le comprendre. Par contre ses solutions sont un élément de langage et il le sait.Tout le monde va laisser des plumes dans cette histoire sauf les retraités et fonctionnaires.
On a le point d'indice quasiment gelé depuis 25 ans (donc on perd de l'argent), sans compter la dégradation globale des conditions de travail. Ça fait longtemps qu'on laisse des plumes, nous autres fonctionnaires :happy1:
Mais dans le privé c'est pire.
Ma variable de salaire ette année va exploser à la baisse. Que je ne suis pas sûr que mes congés soient conservés à date ou bien tout court.
Que mon temps de travail et/ou mon planning ne soit pas bouleversé.
Que nous sommes 8 millions à activité partielle.
Donc 16% de salaire net perdu.
Et, juste pour finir, que ma boîte puisse passer l'année 2020, voir 2021.

baggio42
Messages : 9845
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

rouge a écrit :
12 avr. 2020, 16:39
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 16:31
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 15:26
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:34
Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:30
cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:21
Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais.....
Prend chaque membre du gouvernement : ils ont tous fait des aller-retour entre grande entreprise et service de l'état. Ils sont ministre ou secrétaire d'état pendant un temps, et ensuite il retournerons gagner de l'argent dans le privé. Ils servent les intérêts de leurs anciens et futurs patrons, qui sont aussi les leurs. Et les intérêts des Français passent après.
Heureusement que ces hommes ont fait des aller retour privé /public.Deja que nous sommes gouvernés souvent par des personnes qui ne savant pas ce que c'est une entreprise ! Par contre c'est leur manque de probité qui doit etre dénoncée.
Manque de probité incité par la lenteur et surtout le manque de peines adaptés aux délits commis. Ces hommes et ses femmes se servent de leur position et de ce qu’on appelle du délit d’initié dans le monde de la bourse pour vendre leurs services et se faire de l’argent.
Ce types d’actes mériteraient d’être punis beaucoup plus sévèrement. Quand on voit les Balkanis... c’est juste une blague.
Tu es probe ou tu ne l'es pas.
Dans les pays nordiques ils payent leurs repas ou tickets de transport en commun.
C'est une éducation ou tout du moins un état d'esprit.
Joxe fils, j'ai pas connu le père, était probe.
Pasqua un magouilleur.

Parmi P2 c'est pareil.
Dans ton village ou le mien, c'est pareil.
Pour moi devrait être inscrite dans la constitution cette règle d’or:
Tout élu condamné pour magouille etc en temps qu’élu est inéligible à vie
Mais bon parmi les membres du conseil constitutionnel il y au moins un repris de justice
Nous sommes d'accord.

Michel-Ange
Messages : 3706
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
12 avr. 2020, 16:35
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 15:30
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Heu, le volume ne change rien au rendement...
Non, c'est là l'astuce. Quand t'es un vrai joueur, t'as le volume. Quand t'es un idiot utile, tu sers juste à compléter le tour de table. On va quand même pas te laisser t'enrichir comme ça.
ça ne veut pas dire grand-chose ton truc.
Dans le cas d'un fonds de pension ou d'un fonds d'investissement le bénéfice se divise ensuite en autant d'investisseurs ou de pensionnés.
Le rendement est exactement le même pour quelqu'un qui met 10 euros que pour quelqu'un qui met 1 millions (c'est à dire pas terrible pour l'immense majorité des actions d'entreprise).
Le placement en action, c'est généralement le bout de ton portefeuille financier.

la buse
Messages : 18811
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

Bézieu il faut le comprendre. Depuis l'élection de Macron, le MEDEF obtient tout ce qu'il veut d'un claquement de doigt:
- Suppression de l'ISF
- défiscalisation des heures supp'
- CICE (et comme ça ne suffisait pas on le double) sans contrepartie obligatoire
- diverses lois (ce serait trop long de les énumérer) antisociales et régressives
- détricotage du droit du travail
etc.

Pourquoi se gênerait-il pour continuer ?
Des choix de sortie de crise absolument fondamentaux devront être pris.
Le "en même temps" qui sert de paravent médiatique à notre affaissement néolibéral est terminé.
Il faudra choisir clairement notre modèle de société et on voit bien ce que certains commencent à imaginer.

___
Messages : 17460
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 16:56
___ a écrit :
12 avr. 2020, 16:35
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 15:30
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Heu, le volume ne change rien au rendement...
Non, c'est là l'astuce. Quand t'es un vrai joueur, t'as le volume. Quand t'es un idiot utile, tu sers juste à compléter le tour de table. On va quand même pas te laisser t'enrichir comme ça.
ça ne veut pas dire grand-chose ton truc.
Dans le cas d'un fonds de pension ou d'un fonds d'investissement le bénéfice se divise ensuite en autant d'investisseurs ou de pensionnés.
Le rendement est exactement le même pour quelqu'un qui met 10 euros que pour quelqu'un qui met 1 millions (c'est à dire pas terrible pour l'immense majorité des actions d'entreprise).
Le placement en action, c'est généralement le bout de ton portefeuille financier.
Renault a émis environ 9 millions d'actions.
3€ de rémunération par an par action = 27M€ que l'entreprise perd pour ses actionnaires. Ça en finance, des emplois, 27M€ par an.

Pour un grand bourgeois qui ne possèderait "que" 100 000 actions = bonus de 300k€ par an. Les plus gros porteurs sont plus proches du million d'actions.

Le petit porteur à 100 actions va gagner 300 balles cette année-là. Pour lui c'est rien en effet.

Et ça, c'est pour un an. 3€ pendant 10 ans, j'en connais un dans mon exemple qui se fait 3M€ sans rien glander.

Le petit porteur ferait mieux de jouer au loto. Le gros porteur a sa rente pépère, qui elle même va faire des petits. Et en plus il se plaint de payer des impôts - alors qu'au final, en proportion, il en paiera moins que le petit porteur, pigeon jusqu'au bout.

Et voilà comment le travail des tâcherons de Renault engraissent les fonds de pension US pendant qu'on se tape des taux de chômage à 2 chiffres chez les gens peu diplômés. Vive le capitalisme financier et sa propagande.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2597
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Florent a écrit :
12 avr. 2020, 16:40
Excellent exemple que Fillon :hehe:

Le type pour qui ont a inventé les gestes barrières 2 ans avant le corona virus : c'est clair qu'il va vachement faire jouer on entregent !

Sinon, tu devrais peut être éviter de parler d'un sujet sur lequel tu n'as jamais mis un seul ongle. Etre auto entrepreneur n'a strictement, mais alors strictement rien à voir avec le fonctionnement d'une grande entreprise. Par exemple; opposer l'innovation à une personne de pouvoir.... Comment dire..............
Florent a écrit :
12 avr. 2020, 16:40
Excellent exemple que Fillon :hehe:
Fillon est maintenant senior advisor chez Tikehau, une société de gestion. Il n'est pas recruté pour ses talents en matière de gestion mais pour son carnet d'adresse . Ils ont recruté aussi des ambassadeurs, un ancien premier ministre italien...
https://www.lesechos.fr/finance-marches ... que-870634
Image
D'autres politiques vont vendre leur carnet d'adresse au monde de la finance.
Image
https://www.mediapart.fr/journal/france ... nglet=full
Florent a écrit :
12 avr. 2020, 16:40
Sinon, tu devrais peut être éviter de parler d'un sujet sur lequel tu n'as jamais mis un seul ongle. Etre auto entrepreneur n'a strictement, mais alors strictement rien à voir avec le fonctionnement d'une grande entreprise. Par exemple; opposer l'innovation à une personne de pouvoir.... Comment dire..............
Je ne suis plus auto-entrepreneur, mais actionnaire dans une SARL. J'ai commencé en OA, et puis j'ai changé : je dépassais le CA autorisé pour l'auto entreprise.
Je n'y connais rien en grandes entreprises, je dis juste que ce que j'ai compris en devenant entrepreneur, c'est que l'objectif, quand tu es patron, c'est de faire du cash. Roux de Bezieux et les autres, ils ont ce même objectif en tête, cet impératif cette obsession. Moi pour qui cette question n'avait aucun intérêt je comprend maintenant ce que c'est que d'avoir cet objectif en tête.

Et je comprend d'autant mieux que ce n'est pas à ces gens là qu'il faut confier les destinées de la France : il ne pensent qu'au fric, et c'est normal, c'est leur métier. Ce qui n'est pas normal, c'est que les décideurs politiques leur mangent dans la main, c'est qu'ils ont aussi acheté les médias, c'est qu'il dictent la politique mondiale.
Résultat : le seul objectif est de baisser les impôts de ces personnes, de réduire la dépense publiques. Et finalement on se retrouve démuni devant la pandémie, sans masques ni tests, obligés de se confiner en attendant.

Et ces patrons dont les intérêts sont maintenant menacés par leur propre incurie font pression pour relâcher rapidement le confinement, au risque d'un effet rebond dont les résultats seraient calamiteux sur tout les plans.
Image

___
Messages : 17460
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 16:42
___ a écrit :
12 avr. 2020, 16:34
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:23
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Roux de Bezieux c'est la voix de ces maîtres. De quoi ont-ils peur ? Comme les indépendants. Que le confinement dure trop longtemps économiquement. Je peux le comprendre. Par contre ses solutions sont un élément de langage et il le sait.Tout le monde va laisser des plumes dans cette histoire sauf les retraités et fonctionnaires.
On a le point d'indice quasiment gelé depuis 25 ans (donc on perd de l'argent), sans compter la dégradation globale des conditions de travail. Ça fait longtemps qu'on laisse des plumes, nous autres fonctionnaires :happy1:
Mais dans le privé c'est pire.
Ma variable de salaire ette année va exploser à la baisse. Que je ne suis pas sûr que mes congés soient conservés à date ou bien tout court.
Que mon temps de travail et/ou mon planning ne soit pas bouleversé.
Que nous sommes 8 millions à activité partielle.
Donc 16% de salaire net perdu.
Et, juste pour finir, que ma boîte puisse passer l'année 2020, voir 2021.
C'est toi qui passe ton temps à opposé privé et public, pas moi.

mononoké
Messages : 2629
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

dans les rues de sainté :

Image
Image
Image

:)

Riquet le vert
Messages : 5265
Enregistré le : 09 juin 2009, 21:08
Localisation : Bugey Sud

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Riquet le vert »

mononoké a écrit :
12 avr. 2020, 18:07
dans les rues de sainté :

Image
Image
Image

:)
C'est l'immeuble au Couramiaud ?
vert un jour vert toujours

Michel-Ange
Messages : 3706
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
12 avr. 2020, 17:50
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 16:56
___ a écrit :
12 avr. 2020, 16:35
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 15:30
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Heu, le volume ne change rien au rendement...
Non, c'est là l'astuce. Quand t'es un vrai joueur, t'as le volume. Quand t'es un idiot utile, tu sers juste à compléter le tour de table. On va quand même pas te laisser t'enrichir comme ça.
ça ne veut pas dire grand-chose ton truc.
Dans le cas d'un fonds de pension ou d'un fonds d'investissement le bénéfice se divise ensuite en autant d'investisseurs ou de pensionnés.
Le rendement est exactement le même pour quelqu'un qui met 10 euros que pour quelqu'un qui met 1 millions (c'est à dire pas terrible pour l'immense majorité des actions d'entreprise).
Le placement en action, c'est généralement le bout de ton portefeuille financier.
Renault a émis environ 9 millions d'actions.
3€ de rémunération par an par action = 27M€ que l'entreprise perd pour ses actionnaires. Ça en finance, des emplois, 27M€ par an.

Pour un grand bourgeois qui ne possèderait "que" 100 000 actions = bonus de 300k€ par an. Les plus gros porteurs sont plus proches du million d'actions.

Le petit porteur à 100 actions va gagner 300 balles cette année-là. Pour lui c'est rien en effet.

Et ça, c'est pour un an. 3€ pendant 10 ans, j'en connais un dans mon exemple qui se fait 3M€ sans rien glander.

Le petit porteur ferait mieux de jouer au loto. Le gros porteur a sa rente pépère, qui elle même va faire des petits. Et en plus il se plaint de payer des impôts - alors qu'au final, en proportion, il en paiera moins que le petit porteur, pigeon jusqu'au bout.

Et voilà comment le travail des tâcherons de Renault engraissent les fonds de pension US pendant qu'on se tape des taux de chômage à 2 chiffres chez les gens peu diplômés. Vive le capitalisme financier et sa propagande.
Dame, tu n'as vraiment pas compris le principe de l'actionnariat (et de la proportionnalité) ou tu fais semblant ? :hehe:
Si un gars a 100 000 actions, cela signifie qu'il a investi environ 1 800 000 d'euros pour récupérer 110 000 (dividende de 1,1 euro par action en 2019), c'est exactement la même proportion que celui qui investit 1 800 euros et qui récupère 110 !
Le premier est riche parce qu'il a 1 800 000 à investir au départ pas parce qu'on lui verse 110 000 de dividendes : tu confonds la poule et l'œuf !
D'ailleurs, ce cas n'est même pas représentatif car Renault a versé un 2019 un rendement énorme d'environ 7% (je ne sais pas pourquoi), alors que le rendement moyen des entreprises du CAC 40 sur les 5 dernières années est de 3,69% par an.

D'ailleurs, si l'actionnariat était un rente si géniale que ça, on a du mal à comprendre pourquoi on ne finance pas les retraites avec comme le font de nombreux autres pays : les "grands méchants actionnaires" ce seraient papi et mamie ! :mrgreen:

Florent
Messages : 6310
Enregistré le : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent »

Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 17:54
Florent a écrit :
12 avr. 2020, 16:40
Excellent exemple que Fillon :hehe:

Le type pour qui ont a inventé les gestes barrières 2 ans avant le corona virus : c'est clair qu'il va vachement faire jouer on entregent !

Sinon, tu devrais peut être éviter de parler d'un sujet sur lequel tu n'as jamais mis un seul ongle. Etre auto entrepreneur n'a strictement, mais alors strictement rien à voir avec le fonctionnement d'une grande entreprise. Par exemple; opposer l'innovation à une personne de pouvoir.... Comment dire..............
Florent a écrit :
12 avr. 2020, 16:40
Excellent exemple que Fillon :hehe:
Fillon est maintenant senior advisor chez Tikehau, une société de gestion. Il n'est pas recruté pour ses talents en matière de gestion mais pour son carnet d'adresse . Ils ont recruté aussi des ambassadeurs, un ancien premier ministre italien...
https://www.lesechos.fr/finance-marches ... que-870634
Image
D'autres politiques vont vendre leur carnet d'adresse au monde de la finance.
Image
https://www.mediapart.fr/journal/france ... nglet=full
Florent a écrit :
12 avr. 2020, 16:40
Sinon, tu devrais peut être éviter de parler d'un sujet sur lequel tu n'as jamais mis un seul ongle. Etre auto entrepreneur n'a strictement, mais alors strictement rien à voir avec le fonctionnement d'une grande entreprise. Par exemple; opposer l'innovation à une personne de pouvoir.... Comment dire..............
Je ne suis plus auto-entrepreneur, mais actionnaire dans une SARL. J'ai commencé en OA, et puis j'ai changé : je dépassais le CA autorisé pour l'auto entreprise.
Je n'y connais rien en grandes entreprises, je dis juste que ce que j'ai compris en devenant entrepreneur, c'est que l'objectif, quand tu es patron, c'est de faire du cash. Roux de Bezieux et les autres, ils ont ce même objectif en tête, cet impératif cette obsession. Moi pour qui cette question n'avait aucun intérêt je comprend maintenant ce que c'est que d'avoir cet objectif en tête.

Et je comprend d'autant mieux que ce n'est pas à ces gens là qu'il faut confier les destinées de la France : il ne pensent qu'au fric, et c'est normal, c'est leur métier. Ce qui n'est pas normal, c'est que les décideurs politiques leur mangent dans la main, c'est qu'ils ont aussi acheté les médias, c'est qu'il dictent la politique mondiale.
Résultat : le seul objectif est de baisser les impôts de ces personnes, de réduire la dépense publiques. Et finalement on se retrouve démuni devant la pandémie, sans masques ni tests, obligés de se confiner en attendant.

Et ces patrons dont les intérêts sont maintenant menacés par leur propre incurie font pression pour relâcher rapidement le confinement, au risque d'un effet rebond dont les résultats seraient calamiteux sur tout les plans.
Tu peux me sortir tous les articles de mediapart que ça n’y changera rien.
En quoi les anciens politiques ne pourraient t ils pas valoriser leur expérience dans le privé ?
Tu préférerais qu’il bosse dans le public ?
Qu’il rentre dans les ordres ?

Tu crois pas que pour pouvoir gérer des PF ministériels, il faut pas tout de meme un soupçon d’intelligence, de gestion du stress et de force de travail ? (quel que soit l’obédience)

Pour la partie « fric » ça vaut pour les TPE (que tu sois en sarl ou en AE, pas pour les grands patrons.

Le profit est une brique, parfois la finalité pour certaines, certes, mais caricaturer comme tu le fais montre que tu ne connais pas ce monde.

Maslow l’explique d’ailleurs bien mieux que moi.

baggio42
Messages : 9845
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

___ a écrit :
12 avr. 2020, 17:54
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 16:42
___ a écrit :
12 avr. 2020, 16:34
baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 14:23
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Roux de Bezieux c'est la voix de ces maîtres. De quoi ont-ils peur ? Comme les indépendants. Que le confinement dure trop longtemps économiquement. Je peux le comprendre. Par contre ses solutions sont un élément de langage et il le sait.Tout le monde va laisser des plumes dans cette histoire sauf les retraités et fonctionnaires.
On a le point d'indice quasiment gelé depuis 25 ans (donc on perd de l'argent), sans compter la dégradation globale des conditions de travail. Ça fait longtemps qu'on laisse des plumes, nous autres fonctionnaires :happy1:
Mais dans le privé c'est pire.
Ma variable de salaire ette année va exploser à la baisse. Que je ne suis pas sûr que mes congés soient conservés à date ou bien tout court.
Que mon temps de travail et/ou mon planning ne soit pas bouleversé.
Que nous sommes 8 millions à activité partielle.
Donc 16% de salaire net perdu.
Et, juste pour finir, que ma boîte puisse passer l'année 2020, voir 2021.
C'est toi qui passe ton temps à opposé privé et public, pas moi.
J'oppose pas, je compare.
A sortie de crise, le postier ira poster, le mec des impots collectera l'impot....pour ma part j'en sais rien, comme beaucoup de mecs dans le privé.
Alors arrêter de vous plaindre sans cesse.
En ce moment les postiers qui ne bossent pas ne perdent aucun centime.Dans le privé c'est 16% net de perte sur la salaire.
Il faut bien que quelqu'un vous mette la réalité en face quelques fois.
Donc quand j'écris, à sortie de crise, seuls les retraités et fonctionnaires auront une visibilité budgétaire dans leurs foyers, c'est factuel.
Ni plus ni moins.

mononoké
Messages : 2629
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

baggio42 a écrit :
12 avr. 2020, 18:56
En ce moment les postiers qui ne bossent pas ne perdent aucun centime.Dans le privé c'est 16% net de perte sur la salaire.
Il faut bien que quelqu'un vous mette la réalité en face quelques fois.
Donc quand j'écris, à sortie de crise, seuls les retraités et fonctionnaires auront une visibilité budgétaire dans leurs foyers, c'est factuel.
Ni plus ni moins.
hein ? en ce moment les postiers bossent 3 jours par semaine avec zobi en protection vu que leur employeur a pas considéré qu'ils en avaient besoin, tout ça pour que tu reçoives ton abonnement à "nous deux" ou au "Chasseur Français", donc ta mouille, stp, toi qu'est peinard à la casbah.

Répondre