[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

Jelp a écrit :
25 janv. 2020, 11:25
paranoid a écrit :
25 janv. 2020, 09:56
J'attends de pied ferme les contestations du rapport du Conseil d'Etat par les macronistes (à moins qu'ils ne cherchent à détourner le débat avec celui sur l'islam)
Ce qu'a formulé le conseil d'état n'est qu'un avis
...
Et les macron and co n'ont que fichtre d'un avis
Certes, mais quand nous on explique que la réforme est pourrie, on nous rétorque "vous êtes des pleureuses", "vous n'êtes pas honnêtes", "vous ne comprenez rien", ...
Là vous ne pouvez pas sortir les mêmes arguments, donc comme paranoid je suis curieux de savoir ce que vous allez utiliser cette fois pour nous expliquer que cette réforme est bonne, correcte, bien menée, juste, égalitaire, ...

paranoid
Messages : 2877
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

Michel-Ange a écrit :
25 janv. 2020, 11:56
bernojax a écrit :
25 janv. 2020, 11:48
Latornade a écrit :
25 janv. 2020, 11:37
bernojax a écrit :
25 janv. 2020, 11:29
Jelp a écrit :
25 janv. 2020, 11:25
paranoid a écrit :
25 janv. 2020, 09:56
J'attends de pied ferme les contestations du rapport du Conseil d'Etat par les macronistes (à moins qu'ils ne cherchent à détourner le débat avec celui sur l'islam)
Ce qu'a formulé le conseil d'état n'est qu'un avis
...
Et les macron and co n'ont que fichtre d'un avis
son avis est que consultatif, par contre sur le fait qu'il n'a pas eu le temps de bien regarder de près les tenants et aboutissants n'est pas normal.
3 semaines pour un changement aussi important c’est effectivement beaucoup très bien trop court.
Son avis est consultatif effectivement (mais devrait être pris en compte) et il intervient sur la/les formes et pas sur le fond.
c'est un peux comme la cour des comptes qui fait des rapport et personnes en tien compte
Sur les régime spéciaux, par exemple ? :mrgreen:
Ou sur les privatisations
https://www.lemonde.fr/politique/articl ... 23448.html

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

Latornade a écrit :
25 janv. 2020, 11:37
bernojax a écrit :
25 janv. 2020, 11:29
Jelp a écrit :
25 janv. 2020, 11:25
paranoid a écrit :
25 janv. 2020, 09:56
J'attends de pied ferme les contestations du rapport du Conseil d'Etat par les macronistes (à moins qu'ils ne cherchent à détourner le débat avec celui sur l'islam)
Ce qu'a formulé le conseil d'état n'est qu'un avis
...
Et les macron and co n'ont que fichtre d'un avis
son avis est que consultatif, par contre sur le fait qu'il n'a pas eu le temps de bien regarder de près les tenants et aboutissants n'est pas normal.
3 semaines pour un changement aussi important c’est effectivement beaucoup très bien trop court.
Son avis est consultatif effectivement (mais devrait être pris en compte) et il intervient sur la/les formes et pas sur le fond.
Je suis pas vraiment d'accord avec ça.
Quand le rapport signale que les projections financières sont lacunaires, qu'il y a des exigences d'objectivité et de sincérité, que la loi manque d'informations sur les impacts sur d'autres budgets, qu'elle manque de précision sur les situations individuelles, qu'elle ne peut pas se prévaloir d'égalité, qu'elle pénalise les carrières longues compliquées, qu'elle ne crée pas un régime universel, ... c'est bien le fond qui est critiqué.
Modifié en dernier par Mic-Mic le 25 janv. 2020, 14:40, modifié 1 fois.

Vertige76
Messages : 2984
Enregistré le : 30 août 2005, 10:44

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Vertige76 »

Mic-Mic a écrit :
25 janv. 2020, 12:48
Latornade a écrit :
25 janv. 2020, 11:37
bernojax a écrit :
25 janv. 2020, 11:29
Jelp a écrit :
25 janv. 2020, 11:25
paranoid a écrit :
25 janv. 2020, 09:56
J'attends de pied ferme les contestations du rapport du Conseil d'Etat par les macronistes (à moins qu'ils ne cherchent à détourner le débat avec celui sur l'islam)
Ce qu'a formulé le conseil d'état n'est qu'un avis
...
Et les macron and co n'ont que fichtre d'un avis
son avis est que consultatif, par contre sur le fait qu'il n'a pas eu le temps de bien regarder de près les tenants et aboutissants n'est pas normal.
3 semaines pour un changement aussi important c’est effectivement beaucoup très bien trop court.
Son avis est consultatif effectivement (mais devrait être pris en compte) et il intervient sur la/les formes et pas sur le fond.
Je suis pas vraiment d'accord avec ça.
Quand le rapport signale que les projections financières sont lacunaires, qu'il y a des exigences d'objectivité et de sincérité, que la loi manque d'informations sur les impacts sur d'autres budgets, qu'elle manque de précision sur les situations individuelles, qu'elle ne peut pas se prévaloir d'égalité, qu'elle pénalise les carrières longues compliquées, qu'elle ne crée pas un régime universel, ... c'est bien sur le fond qui est critiqué.
Itou :super:
Donnez moi vite une vert veine pour me calmer !

___
Messages : 17780
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Et on en parle, de cette entourloupe-ci ?
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html

Ce gouvernement est en train de battre tous les records de mensonge, manipulation, mauvaise foi et incompétence. Ça confine à la délinquance.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2664
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Vertige76 a écrit :
25 janv. 2020, 13:34
Mic-Mic a écrit :
25 janv. 2020, 12:48
Je suis pas vraiment d'accord avec ça.
Quand le rapport signale que les projections financières sont lacunaires, qu'il y a des exigences d'objectivité et de sincérité, que la loi manque d'informations sur les impacts sur d'autres budgets, qu'elle manque de précision sur les situations individuelles, qu'elle ne peut pas se prévaloir d'égalité, qu'elle pénalise les carrières longues compliquées, qu'elle ne crée pas un régime universel, ... c'est bien sur le fond qui est critiqué.
Itou :super:
[/quote]
C'est clair maintenant que cette réforme est complètement foirée. Pour faire un état des lieux, il est bon de rappeler les objectifs de cette réforme, qu'on a complètement perdu de vue, dans l'affaire. Ils sont rappelés ici.
https://www.la-retraite-en-clair.fr/ret ... nes-projet
L’objectif, nous dit Jean-Paul Delevoye en préambule du rapport, est de créer un système qui réponde « aux attentes profondes de nos concitoyens en termes d’équité, de justice, de simplification, de lisibilité, de solidité et de solidarité ».

Cette réforme ne répond absolument pas aux attentes des citoyens, elle n'est ni équitable ni juste, elle est incompréhensible et complexe, et elle fragilise tout le monde.

Quand on dirige et qu'on lance des réformes, il arrive qu'on se plante. Dans ces moments-là, il faut être capable de le comprendre, et arrêter les dégâts. Parce que là ça devient n'importe quoi.
La dernière nouveauté ; on envisage une retraite à l'italienne pour les fonctionnaires :
https://www.la-croix.com/Economie/Socia ... 1201073818
Image

___
Messages : 17780
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

De plus en plus clownesque
https://mobile.francetvinfo.fr/societe/ ... 99829.html

Ils vont réussir à nous faire penser que finalement, Hollande menait pas si mal sa barque que ça :mdr1:

aissopic
Messages : 5586
Enregistré le : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par aissopic »

___ a écrit :
26 janv. 2020, 06:59
De plus en plus clownesque
https://mobile.francetvinfo.fr/societe/ ... 99829.html

Ils vont réussir à nous faire penser que finalement, Hollande menait pas si mal sa barque que ça :mdr1:
Après quand tu veux intégrer des gens non politique pro dans un gouvernement, le risque de conflits d'interet est majoré. LA solution miracle n’existant pas le choix devient cornélien.
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

___
Messages : 17780
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

aissopic a écrit :
26 janv. 2020, 11:24
___ a écrit :
26 janv. 2020, 06:59
De plus en plus clownesque
https://mobile.francetvinfo.fr/societe/ ... 99829.html

Ils vont réussir à nous faire penser que finalement, Hollande menait pas si mal sa barque que ça :mdr1:
Après quand tu veux intégrer des gens non politique pro dans un gouvernement, le risque de conflits d'interet est majoré. LA solution miracle n’existant pas le choix devient cornélien.
Ouais enfin, la Belloubet est ancienne 1ere adjointe au maire de Toulouse et 1ere VP de la région Midi-Pyrénées, c'est déjà très politique comme parcours :P

rouge
Messages : 7635
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Sur la 5 ce midi bilan de la semaine politique :
A propos de la phrase de Macron essayer la dictature encore une fois confusion entre dictature et régime autoritaire Jean-Michel Aphatie se permet de caractériser le régime des colonels en Grèce d'autoritaire :rougefaché: pour conclure non notre gouvernement n'est pas autoritaire alors que c'était clairement une dictature le régime des colonels
Je persiste on ne vit pas en dictature (à part celle des marchés :mdr1: ) mais bien sous un régime autoritaire
Livre conseillé :La possibilité du fascisme. France, la trajectoire du désastre. Ugo PALHETA.
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

zigzag
Messages : 225
Enregistré le : 21 févr. 2016, 17:41

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par zigzag »

Je ne me prononcerais pas sur la réforme en elle-même, ce que je constate simplement, c'est que certains ont un problème avec la démocratie. Un président a été lu - bien ou mal, là n'est pas la question -, il possède une majorité confortable à l'assemblée nationale; en toute légitimité il applique son programme. Où est le drame ? Ce n'est pas à la rue qu'il revient de gouverner. Si les mécontentements sont légitimes, si le droit de manifester demeure absolu, il ne peut en aucun cas se substituer au résultat des urnes, tant que les lois votées ne contreviennent pas aux libertés fondamentales. Ce qui n'est pas le cas en la matière. Si la France continue de la sorte à remettre à longueur de temps la légitimité de son pouvoir exécutif, elle se promet des lendemains extrêmement compliqués. Sarkozy a été remercié, Hollande n'a même pas pu se représenter et maintenant on reproche à Macron d'être ce qu'il est... On va où de la sorte ?

baggio42
Messages : 10300
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

zigzag a écrit :
26 janv. 2020, 17:29
Je ne me prononcerais pas sur la réforme en elle-même, ce que je constate simplement, c'est que certains ont un problème avec la démocratie. Un président a été lu - bien ou mal, là n'est pas la question -, il possède une majorité confortable à l'assemblée nationale; en toute légitimité il applique son programme. Où est le drame ? Ce n'est pas à la rue qu'il revient de gouverner. Si les mécontentements sont légitimes, si le droit de manifester demeure absolu, il ne peut en aucun cas se substituer au résultat des urnes, tant que les lois votées ne contreviennent pas aux libertés fondamentales. Ce qui n'est pas le cas en la matière. Si la France continue de la sorte à remettre à longueur de temps la légitimité de son pouvoir exécutif, elle se promet des lendemains extrêmement compliqués. Sarkozy a été remercié, Hollande n'a même pas pu se représenter et maintenant on reproche à Macron d'être ce qu'il est... On va où de la sorte ?
+42
Et je rajouterai pour certains , il faudrait qu'ils vivent quelques semaines en dictature. Ils comprendraient la signification.Et reviendraient en courant vers le système démocratique francais.Des enfants gâtés.

la buse
Messages : 19036
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

Le problème en France c'est qu'on donne tous les pouvoirs à un mec dont la politique est ensuite rejetée par les 2/3 de la population.
Ces institutions doivent rapidement changer sinon il arrivera ce qui doit arriver et ça ne sera pas de la faute de ceux qui descendent dans la rue et qui, ne vous en déplaise, essaient tant bien que mal de jouer leur rôle d'opposants.

baggio42
Messages : 10300
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

la buse a écrit :
26 janv. 2020, 17:44
Le problème en France c'est qu'on donne tous les pouvoirs à un mec dont la politique est ensuite rejetée par les 2/3 de la population.
Ces institutions doivent rapidement changer sinon il arrivera ce qui doit arriver et ça ne sera pas de la faute de ceux qui descendent dans la rue et qui, ne vous en déplaise, essaient tant bien que mal de jouer leur rôle d'opposants.
Et bien justement il faut qu'un président élu puisse avoir un pouvoir démocratique. Pour accomplir sa politique.
Quand à la rue, qui sont-ils ?
Des syndicats qui envahissent un local CFDT ?
Qui coupent l'électricité ?
Qui empêchent leurs collègues, non grevistes?
Preuve d'autorité ?
Heureusement que ces gens là n'ont pas le pouvoir.
Qu'ils restent dans leurs domaines de force de proposition, ce sera déjà bien pour notre pays.

la buse
Messages : 19036
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

baggio42 a écrit :
26 janv. 2020, 17:59
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 17:44
Le problème en France c'est qu'on donne tous les pouvoirs à un mec dont la politique est ensuite rejetée par les 2/3 de la population.
Ces institutions doivent rapidement changer sinon il arrivera ce qui doit arriver et ça ne sera pas de la faute de ceux qui descendent dans la rue et qui, ne vous en déplaise, essaient tant bien que mal de jouer leur rôle d'opposants.
Et bien justement il faut qu'un président élu puisse avoir un pouvoir démocratique. Pour accomplir sa politique.
Quand à la rue, qui sont-ils ?
Des syndicats qui envahissent un local CFDT ?
Qui coupent l'électricité ?
Qui empêchent leurs collègues, non grevistes?
Preuve d'autorité ?
Heureusement que ces gens là n'ont pas le pouvoir.
Qu'ils restent dans leurs domaines de force de proposition, ce sera déjà bien pour notre pays.
Les corps intermédiaires, depuis l'arrivée de Macron, sont au mieux complètement écartés de toutes les décisions et au pire constamment humiliés. 3 pelés et un tondu en jaune ont "obtenu" des milliards pendant que des millions de manifestants sont traités de fascisants avec la bénédictions des médias aux ordres. Je parle pas des multiples provocations policières.
Ce n'est pas la dictature OK mais ce n'est pas la démocratie non plus. La démocratie, ce n'est pas hiberner 5 ans après avoir mis un bulletin dans une urne.
Macron joue avec le feu (en dehors de ses choix politiques qu'il devra bien assumer un jour) en polarisant le débat sur ce plan-là. Tous les opposants sont mis au même niveau de débat que l'extrême-droite, il y a les gentils qui gouvernent et les méchants qui s'opposent. Il veut absolument rejouer le match contre Marine parce qu'il sait que c'est sa seule chance de réélection. Je pense que ça finira mal, certains diront que c'est la faute des oppositions qu'on essaie de faire passer pour irréductibles et incontrôlables.

En tout cas le Conseil d'Etat vient (pour une fois) de donner une bonne leçon à ce gouvernement. La merveilleuse réforme qui doit sauver la France n'est qu'un gloubigoulba incompréhensible, mal pensée et non financée. Ceux qui s'opposent et qui se font traiter depuis des mois d'irresponsables deviennent d'un seul coup plus fréquentables et la contestation qui était sensée s'arrêter très rapidement renait de partout sous des formes multiples et novatrices. Les ringards changent de camp et ça devient réjouissant.

aissopic
Messages : 5586
Enregistré le : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par aissopic »

___ a écrit :
26 janv. 2020, 11:30
Ouais enfin, la Belloubet est ancienne 1ere adjointe au maire de Toulouse et 1ere VP de la région Midi-Pyrénées, c'est déjà très politique comme parcours :P
oui bien sur, mais je pensais plutot aux ex de danone et autre multinationale actuellement au gvt
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

merlin
Messages : 12330
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

la buse a écrit :
26 janv. 2020, 18:28
baggio42 a écrit :
26 janv. 2020, 17:59
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 17:44
Le problème en France c'est qu'on donne tous les pouvoirs à un mec dont la politique est ensuite rejetée par les 2/3 de la population.
Ces institutions doivent rapidement changer sinon il arrivera ce qui doit arriver et ça ne sera pas de la faute de ceux qui descendent dans la rue et qui, ne vous en déplaise, essaient tant bien que mal de jouer leur rôle d'opposants.
Et bien justement il faut qu'un président élu puisse avoir un pouvoir démocratique. Pour accomplir sa politique.
Quand à la rue, qui sont-ils ?
Des syndicats qui envahissent un local CFDT ?
Qui coupent l'électricité ?
Qui empêchent leurs collègues, non grevistes?
Preuve d'autorité ?
Heureusement que ces gens là n'ont pas le pouvoir.
Qu'ils restent dans leurs domaines de force de proposition, ce sera déjà bien pour notre pays.
Il veut absolument rejouer le match contre Marine parce qu'il sait que c'est sa seule chance de réélection.
Mais absolument , et il a bien raison , puisque c'est quasiment une garantie de succès pour lui (de toutes façons , tant que le camp patriote présentera MLP comme candidate , l'échec sera au bout)...
Pose toi plutôt la question de savoir pourquoi les candidats de ton camp politique sont incapables d'accéder au 2ème tour de cette élection ...

la buse
Messages : 19036
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

merlin a écrit :
26 janv. 2020, 18:47
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 18:28
baggio42 a écrit :
26 janv. 2020, 17:59
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 17:44
Le problème en France c'est qu'on donne tous les pouvoirs à un mec dont la politique est ensuite rejetée par les 2/3 de la population.
Ces institutions doivent rapidement changer sinon il arrivera ce qui doit arriver et ça ne sera pas de la faute de ceux qui descendent dans la rue et qui, ne vous en déplaise, essaient tant bien que mal de jouer leur rôle d'opposants.
Et bien justement il faut qu'un président élu puisse avoir un pouvoir démocratique. Pour accomplir sa politique.
Quand à la rue, qui sont-ils ?
Des syndicats qui envahissent un local CFDT ?
Qui coupent l'électricité ?
Qui empêchent leurs collègues, non grevistes?
Preuve d'autorité ?
Heureusement que ces gens là n'ont pas le pouvoir.
Qu'ils restent dans leurs domaines de force de proposition, ce sera déjà bien pour notre pays.
Il veut absolument rejouer le match contre Marine parce qu'il sait que c'est sa seule chance de réélection.
Mais absolument , et il a bien raison , puisque c'est quasiment une garantie de succès pour lui (de toutes façons , tant que le camp patriote présentera MLP comme candidate , l'échec sera au bout)...
Pose toi plutôt la question de savoir pourquoi les candidats de ton camp politique sont incapables d'accéder au 2ème tour de cette élection ...
Mélenchon n'était pas loin la dernière fois et perso je ne désespère absolument pas de le voir l'emporter la prochaine fois (j'entends déjà les ricanements des bien pensants). Chirac s'y est bien pris 3 fois...
Sinon pour les "patriotes", il faudrait qui ?

baggio42
Messages : 10300
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

la buse a écrit :
26 janv. 2020, 18:56
merlin a écrit :
26 janv. 2020, 18:47
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 18:28
baggio42 a écrit :
26 janv. 2020, 17:59
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 17:44
Le problème en France c'est qu'on donne tous les pouvoirs à un mec dont la politique est ensuite rejetée par les 2/3 de la population.
Ces institutions doivent rapidement changer sinon il arrivera ce qui doit arriver et ça ne sera pas de la faute de ceux qui descendent dans la rue et qui, ne vous en déplaise, essaient tant bien que mal de jouer leur rôle d'opposants.
Et bien justement il faut qu'un président élu puisse avoir un pouvoir démocratique. Pour accomplir sa politique.
Quand à la rue, qui sont-ils ?
Des syndicats qui envahissent un local CFDT ?
Qui coupent l'électricité ?
Qui empêchent leurs collègues, non grevistes?
Preuve d'autorité ?
Heureusement que ces gens là n'ont pas le pouvoir.
Qu'ils restent dans leurs domaines de force de proposition, ce sera déjà bien pour notre pays.
Il veut absolument rejouer le match contre Marine parce qu'il sait que c'est sa seule chance de réélection.
Mais absolument , et il a bien raison , puisque c'est quasiment une garantie de succès pour lui (de toutes façons , tant que le camp patriote présentera MLP comme candidate , l'échec sera au bout)...
Pose toi plutôt la question de savoir pourquoi les candidats de ton camp politique sont incapables d'accéder au 2ème tour de cette élection ...
Mélenchon n'était pas loin la dernière fois et perso je ne désespère absolument pas de le voir l'emporter la prochaine fois (j'entends déjà les ricanements des bien pensants). Chirac s'y est bien pris 3 fois...
Sinon pour les "patriotes", il faudrait qui ?
Pourquoi ricanements ?
J'ai apprécié la campagne de Mélenchon.
Force de proposition, approche raisonnée de l'économie marchande.
Tribun hors pair.
Par contre depuis, il dévisse.Dans ses paroles et actes. Et puis surtout qui pour l'accompagner ?
A part un ou deux proches, franchement je vois pas.
Pour l'extrême droite, je vois la nièce en 2027.

zigzag
Messages : 225
Enregistré le : 21 févr. 2016, 17:41

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par zigzag »

rouge a écrit :
26 janv. 2020, 15:48
Sur la 5 ce midi bilan de la semaine politique :
A propos de la phrase de Macron essayer la dictature encore une fois confusion entre dictature et régime autoritaire Jean-Michel Aphatie se permet de caractériser le régime des colonels en Grèce d'autoritaire :rougefaché: pour conclure non notre gouvernement n'est pas autoritaire alors que c'était clairement une dictature le régime des colonels
Je persiste on ne vit pas en dictature (à part celle des marchés :mdr1: ) mais bien sous un régime autoritaire
Livre conseillé :La possibilité du fascisme. France, la trajectoire du désastre. Ugo PALHETA.
Le gouvernement est autoritaire parce que face à l'incivilité galopante où chacun semble revendiquer le droit d'agir comme bon lui semble il n'y a pas d'autre alternative. L'incivilité, c'est le mot maître de notre époque. Et face à elle, il n'y a pas matière à tergiverser. Si on laisse prospérer ou s'installer, on s'expose à des dangers bien plus graves.

la buse
Messages : 19036
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

baggio42 a écrit :
26 janv. 2020, 19:33
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 18:56
merlin a écrit :
26 janv. 2020, 18:47
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 18:28
baggio42 a écrit :
26 janv. 2020, 17:59
la buse a écrit :
26 janv. 2020, 17:44
Le problème en France c'est qu'on donne tous les pouvoirs à un mec dont la politique est ensuite rejetée par les 2/3 de la population.
Ces institutions doivent rapidement changer sinon il arrivera ce qui doit arriver et ça ne sera pas de la faute de ceux qui descendent dans la rue et qui, ne vous en déplaise, essaient tant bien que mal de jouer leur rôle d'opposants.
Et bien justement il faut qu'un président élu puisse avoir un pouvoir démocratique. Pour accomplir sa politique.
Quand à la rue, qui sont-ils ?
Des syndicats qui envahissent un local CFDT ?
Qui coupent l'électricité ?
Qui empêchent leurs collègues, non grevistes?
Preuve d'autorité ?
Heureusement que ces gens là n'ont pas le pouvoir.
Qu'ils restent dans leurs domaines de force de proposition, ce sera déjà bien pour notre pays.
Il veut absolument rejouer le match contre Marine parce qu'il sait que c'est sa seule chance de réélection.
Mais absolument , et il a bien raison , puisque c'est quasiment une garantie de succès pour lui (de toutes façons , tant que le camp patriote présentera MLP comme candidate , l'échec sera au bout)...
Pose toi plutôt la question de savoir pourquoi les candidats de ton camp politique sont incapables d'accéder au 2ème tour de cette élection ...
Mélenchon n'était pas loin la dernière fois et perso je ne désespère absolument pas de le voir l'emporter la prochaine fois (j'entends déjà les ricanements des bien pensants). Chirac s'y est bien pris 3 fois...
Sinon pour les "patriotes", il faudrait qui ?
Pourquoi ricanements ?
J'ai apprécié la campagne de Mélenchon.
Force de proposition, approche raisonnée de l'économie marchande.
Tribun hors pair.
Par contre depuis, il dévisse.Dans ses paroles et actes. Et puis surtout qui pour l'accompagner ?
A part un ou deux proches, franchement je vois pas.
Pour l'extrême droite, je vois la nièce en 2027.
Il dévisse pas tant que ça et dans la crise actuelle il est un des rares audibles à gauche.
Après il en aura peut-être marre, il n'est plus tout jeune.
Surtout c'est le seul à avoir un programme crédible consistant en une refonte totale des institutions. C'est d'ailleurs pour ça que tout le monde lui tire dessus à boulets rouges depuis 3-4 ans.

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

zigzag a écrit :
26 janv. 2020, 19:37
rouge a écrit :
26 janv. 2020, 15:48
Sur la 5 ce midi bilan de la semaine politique :
A propos de la phrase de Macron essayer la dictature encore une fois confusion entre dictature et régime autoritaire Jean-Michel Aphatie se permet de caractériser le régime des colonels en Grèce d'autoritaire :rougefaché: pour conclure non notre gouvernement n'est pas autoritaire alors que c'était clairement une dictature le régime des colonels
Je persiste on ne vit pas en dictature (à part celle des marchés :mdr1: ) mais bien sous un régime autoritaire
Livre conseillé :La possibilité du fascisme. France, la trajectoire du désastre. Ugo PALHETA.
Le gouvernement est autoritaire parce que face à l'incivilité galopante où chacun semble revendiquer le droit d'agir comme bon lui semble il n'y a pas d'autre alternative. L'incivilité, c'est le mot maître de notre époque. Et face à elle, il n'y a pas matière à tergiverser. Si on laisse prospérer ou s'installer, on s'expose à des dangers bien plus graves.
Le "qu"ils viennent me chercher", c'est de l'incivilité de la rue ?
La protection de Benalla au détriment des règles du Pays, c'est de l'incivilité de la rue ?
La non application de la réforme des retraites aux policiers et aux militaires ans qu'ils aient réellement eu besoin de négocier, la protection quasi systématique de la police par Castaner malgré les images qui démontrent des violences policières, c'est pas pour se mettre les forces armées de son côté ?

Tu as raison pour dire que Macron a été élu démocratiquement. N'empêche que depuis qu'il est élu, il agit d'une manière qui se rapproche plus de la dictature que ses prédécesseurs.

Et encore, je ne parle pas de Richard Ferrand qui décide que la proposition de la loi a la majorité alors que les votes contre étaient plus nombreux que les pours, qui refuse de refaire le vote pour vérifier et qui déclare "j'ai dit que c'était adopté, donc c'est adopté", ...

Vertige76
Messages : 2984
Enregistré le : 30 août 2005, 10:44

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Vertige76 »

zigzag a écrit :
26 janv. 2020, 17:29
Je ne me prononcerais pas sur la réforme en elle-même, ce que je constate simplement, c'est que certains ont un problème avec la démocratie. Un président a été lu - bien ou mal, là n'est pas la question -, il possède une majorité confortable à l'assemblée nationale; en toute légitimité il applique son programme. Où est le drame ? Ce n'est pas à la rue qu'il revient de gouverner. Si les mécontentements sont légitimes, si le droit de manifester demeure absolu, il ne peut en aucun cas se substituer au résultat des urnes, tant que les lois votées ne contreviennent pas aux libertés fondamentales. Ce qui n'est pas le cas en la matière. Si la France continue de la sorte à remettre à longueur de temps la légitimité de son pouvoir exécutif, elle se promet des lendemains extrêmement compliqués. Sarkozy a été remercié, Hollande n'a même pas pu se représenter et maintenant on reproche à Macron d'être ce qu'il est... On va où de la sorte ?
Pas du tout d'accord : la démocratie ne peut se résumer au processus des élections qui permettent d'élire des représentants .C'est un processus à un instant T qui n'est pas un chèque ne blanc laissé aux vainqueurs.
Une fois élus ils sont représentants du peuple et à ce titre doivent gouverner pour le bien commun.Or ce n'est pas du tout ce que fait ce pouvoir qui favorise une extrême minorité au détriment du reste de la population.
La légitimité cela s'obtient dans un 1er temps par les élections mais se gagne, se construit voire se renforce aussi par les actes et le dialogue dans un second temps.
Quand aux programmes ( au delà de celui de Macron avec lequel ce dernier est en contradiction par exemple sur certains points sur la loi sur les retraites) , cela doit rester au stade des déclarations d'intention car par exemple une situation politique ou économique imprévue peut amener à prendre des décisions adaptées,différentes voire contraires au programme initial.
Une autre forme de démocratie doit être pensée pour éviter les dérives actuelles car là je te rejoins, on ne peut plus continuer comme cela.
Donnez moi vite une vert veine pour me calmer !

zigzag
Messages : 225
Enregistré le : 21 févr. 2016, 17:41

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par zigzag »

Vertige76 a écrit :
26 janv. 2020, 19:54
zigzag a écrit :
26 janv. 2020, 17:29
Je ne me prononcerais pas sur la réforme en elle-même, ce que je constate simplement, c'est que certains ont un problème avec la démocratie. Un président a été lu - bien ou mal, là n'est pas la question -, il possède une majorité confortable à l'assemblée nationale; en toute légitimité il applique son programme. Où est le drame ? Ce n'est pas à la rue qu'il revient de gouverner. Si les mécontentements sont légitimes, si le droit de manifester demeure absolu, il ne peut en aucun cas se substituer au résultat des urnes, tant que les lois votées ne contreviennent pas aux libertés fondamentales. Ce qui n'est pas le cas en la matière. Si la France continue de la sorte à remettre à longueur de temps la légitimité de son pouvoir exécutif, elle se promet des lendemains extrêmement compliqués. Sarkozy a été remercié, Hollande n'a même pas pu se représenter et maintenant on reproche à Macron d'être ce qu'il est... On va où de la sorte ?
Pas du tout d'accord : la démocratie ne peut se résumer au processus des élections qui permettent d'élire des représentants .C'est un processus à un instant T qui n'est pas un chèque ne blanc laissé aux vainqueurs.
Une fois élus ils sont représentants du peuple et à ce titre doivent gouverner pour le bien commun.Or ce n'est pas du tout ce que fait ce pouvoir qui favorise une extrême minorité au détriment du reste de la population.
La légitimité cela s'obtient dans un 1er temps par les élections mais se gagne, se construit voire se renforce aussi par les actes et le dialogue dans un second temps.
Quand aux programmes ( au delà de celui de Macron avec lequel ce dernier est en contradiction par exemple sur certains points sur la loi sur les retraites) , cela doit rester au stade des déclarations d'intention car par exemple une situation politique ou économique imprévue peut amener à prendre des décisions adaptées,différentes voire contraires au programme initial.
Une autre forme de démocratie doit être pensée pour éviter les dérives actuelles car là je te rejoins, on ne peut plus continuer comme cela.
C'est le rôle des députés de la représentation nationale. Le peuple n'a pas à se substituer par eux si ce n'est par solliciter leurs services. Et de toutes les façons, on en revient au même constat : si ce gouvernement comme tu le prétends oeuvre seulement pour '' une extrême minorité '', il sera remercié. Point barre. Aujourd'hui, on voudrait changer de gouvernement comme on change de chemise. Plus personne ne trouve grâce aux yeux de personne. C'est une sorte de course vers les abîmes.

zigzag
Messages : 225
Enregistré le : 21 févr. 2016, 17:41

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par zigzag »

Mic-Mic a écrit :
26 janv. 2020, 19:52
zigzag a écrit :
26 janv. 2020, 19:37
rouge a écrit :
26 janv. 2020, 15:48
Sur la 5 ce midi bilan de la semaine politique :
A propos de la phrase de Macron essayer la dictature encore une fois confusion entre dictature et régime autoritaire Jean-Michel Aphatie se permet de caractériser le régime des colonels en Grèce d'autoritaire :rougefaché: pour conclure non notre gouvernement n'est pas autoritaire alors que c'était clairement une dictature le régime des colonels
Je persiste on ne vit pas en dictature (à part celle des marchés :mdr1: ) mais bien sous un régime autoritaire
Livre conseillé :La possibilité du fascisme. France, la trajectoire du désastre. Ugo PALHETA.
Le gouvernement est autoritaire parce que face à l'incivilité galopante où chacun semble revendiquer le droit d'agir comme bon lui semble il n'y a pas d'autre alternative. L'incivilité, c'est le mot maître de notre époque. Et face à elle, il n'y a pas matière à tergiverser. Si on laisse prospérer ou s'installer, on s'expose à des dangers bien plus graves.
Le "qu"ils viennent me chercher", c'est de l'incivilité de la rue ?
La protection de Benalla au détriment des règles du Pays, c'est de l'incivilité de la rue ?
La non application de la réforme des retraites aux policiers et aux militaires ans qu'ils aient réellement eu besoin de négocier, la protection quasi systématique de la police par Castaner malgré les images qui démontrent des violences policières, c'est pas pour se mettre les forces armées de son côté ?

Tu as raison pour dire que Macron a été élu démocratiquement. N'empêche que depuis qu'il est élu, il agit d'une manière qui se rapproche plus de la dictature que ses prédécesseurs.

Et encore, je ne parle pas de Richard Ferrand qui décide que la proposition de la loi a la majorité alors que les votes contre étaient plus nombreux que les pours, qui refuse de refaire le vote pour vérifier et qui déclare "j'ai dit que c'était adopté, donc c'est adopté", ...
Ce sont là les aléas de la vie politique sous tous les régimes par tous les temps sous toutes les latitudes.

Répondre