Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

epopee76
Messages : 5059
Enregistré le : 25 juil. 2015, 21:46

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par epopee76 »

hcatteau a écrit :
02 août 2020, 17:59
franck42 a écrit :
02 août 2020, 17:35
Les gars me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.
Romeyer a pas reçu les familles avec ses verres fumés, le flingue et la valise de billets sur la table !
Mais en toute logique les responsables qui ont reçu les parents ont minimisé les faits, leur ont expliqué qu'une enquête interne était en cours, qu'ils seraient tenus au courant, que des sanctions exemplaires seraient prises à l'encontre des fautifs etc...
C'est pareil pour un directeur d'école qui reçoit des parents dont le gamin s'est fait tabasser à la récré. Son objectif c'est de dissuader, si besoin est, les parents de porter plainte, et que ça se règle en interne.
Ou alors si les dirigeants ont accompagné dès le départ les parents dans leur dépôt de plainte, c'est qu'ils étaient déjà au courant de faits extrêmement graves (violences sexuelles notamment)
Bref on ne sait ni ce qui s’est passé ni comment on réagit parents joueurs et club ... donc on se tait et on attend non ?
Les faits semblent graves évidemment et plus que sanctionnables sur le plan pénal.
Ce matin (radio) on parle de coups de bätons.

merlin
Messages : 12303
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par merlin »

https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1596449400

Les faits ont ému et poussé l'AS Saint-Etienne à communiquer sur l'affaire ce weekend. 3 jeunes du centre de formation soupçonnés d'avoir roués de coups, deux autres plus jeunes, dans la soirée qui suivait la finale de la Coupe de France. Une affaire bien embarrassante pour les Verts qui vient doucher la satisfaction récente d'avoir été classé 4e parmi les meilleurs centres de formation du pays. Le club n'a pas tergiversé et a décidé de mener une enquête interne et de prendre des sanctions immédiates : une exclusion temporaire et deux mises à pied.
Ce lundi, la justice a également fait le point sur cette affaire. André Merle, procureur-adjoint de la République de Saint-Etienne précise qu'il y a finalement trois et non pas deux victimes, des stagiaires âgés entre 14 et 15 ans. Les 3 agresseurs présumés évoluent quant à eux dans les catégories U 17 et U 18 et sont âgés de 15, 16 et 17 ans. Autre précision, la justice enquête sur la période du 20 juillet au 24 juillet et non pas seulement sur la soirée du 24 juillet. Dans un communiqué, il est par ailleurs précisé que les investigations se poursuivent et impliquent "l'audition de tous les témoins possibles pour notamment s'assurer que ces faits n'avaient pas commencés avant le confinement sur d'autres stagiaires".
Des pompes forcées et des coups
Sur les faits, ils sont explicités par le procureur-adjoint : "Les trois personnes soupçonnées seraient venues dans les chambres des plaignants au moment du repas du soir en obligeant les victimes à faire des pompes en leur portant des coups sur les épaules, le dos, les mains ou le plexus". L'enquête se poursuit car les plaignants ont été entendus mais pas encore les parents qui sont domiciliés en Haute-Loire, dans le Rhône et dans la Drome. Des stagiaires à qui une journée d'ITT a été accordée par un médecin.
Quant aux agresseurs présumés, ils sont rentrés dans leur famille, tous en région parisienne. Ils n'ont pas encore été convoqués et le seront dès que les témoins auront été entendus pour déterminer s'il s'agissait là d'un événement ponctuel ou d'un système bien en place qui aurait été mis à jour.

Faiseur de Tresses
Messages : 14123
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Faiseur de Tresses »

Pas d'agression sexuelle donc selon la Pravda ; j'ai envie de dire, c'est déjà ça. :triste1:
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Dissident
Messages : 13240
Enregistré le : 30 juil. 2005, 09:06
Localisation : Normandy

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Dissident »

merlin a écrit :
03 août 2020, 13:00
https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1596449400

les plaignants ont été entendus mais pas encore les parents qui sont domiciliés en Haute-Loire, dans le Rhône et dans la Drome.
Quant aux agresseurs présumés, ils sont rentrés dans leur famille, tous en région parisienne.
C'est très, très gênant cette histoire.
Pour ma part je serais très embarrassé si les coupables, à condition bien sûr qu'ils soient confirmés, puissent continuer leur formation chez nous. Surtout s'il s'avère que c'est une histoire de région de provenance.
Personnellement je n'ai aucune tolérance pour le harcèlement en groupe ; à cet âge-là les conséquences psychologiques peuvent être catastrophiques pour les victimes.
Courage à elles, tous mes voeux de rétablissement. Et pensée aussi pour leurs parents qui doivent bien culpabiliser.
Who ate all the pies?

epopee76
Messages : 5059
Enregistré le : 25 juil. 2015, 21:46

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par epopee76 »

Dissident a écrit :
03 août 2020, 14:14
merlin a écrit :
03 août 2020, 13:00
https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1596449400

les plaignants ont été entendus mais pas encore les parents qui sont domiciliés en Haute-Loire, dans le Rhône et dans la Drome.
Quant aux agresseurs présumés, ils sont rentrés dans leur famille, tous en région parisienne.
C'est très, très gênant cette histoire.
Pour ma part je serais très embarrassé si les coupables, à condition bien sûr qu'ils soient confirmés, puissent continuer leur formation chez nous. Surtout s'il s'avère que c'est une histoire de région de provenance.
Personnellement je n'ai aucune tolérance pour le harcèlement en groupe ; à cet âge-là les conséquences psychologiques peuvent être catastrophiques pour les victimes.
Courage à elles, tous mes voeux de rétablissement. Et pensée aussi pour leurs parents qui doivent bien culpabiliser.
Tout à fait d'accord.S'ils sont reconnus coupables,ces jeunes ne doivent plus faire partie de notre centre de formation quelque soit leur talent.
Imaginez les discussions avec les parents de nos futures possibles recrues.Jamais ils ne voudront nous les confier.

hcatteau
Messages : 7476
Enregistré le : 09 sept. 2005, 15:31
Localisation : Région toulousaine

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par hcatteau »

pour ne pas rallonger à n'en plus finir les quotes...
Oui comme beaucoup, j'imagine compliqué de garder les fautifs au sien du centre... après est-ce une connerie ponctuelle, des agissements répétitifs ?
Il est évident que pue importe le talent, la sanction doit tomber ....

Jelp
Messages : 1705
Enregistré le : 13 juin 2017, 22:00

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Jelp »

hcatteau a écrit :
03 août 2020, 15:24
pour ne pas rallonger à n'en plus finir les quotes...
Oui comme beaucoup, j'imagine compliqué de garder les fautifs au sien du centre... après est-ce une connerie ponctuelle, des agissements répétitifs ?
Il est évident que pue importe le talent, la sanction doit tomber ....
Je pense aussi que st Étienne doit pas être le seul, car dans la tête de certains, c'est un moyen de diminuer la concurrence

fab
Messages : 2162
Enregistré le : 12 mai 2011, 17:55

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par fab »

J'espère surtout que ce n'est pas une question de couleur de peau car la se serait vraiment génant et pas anodin car la discrimination se passe de plus en plus dans les centres de formation ( mon cousin était en centre de formation et était victime de harcèlement)

didierlevert
Messages : 973
Enregistré le : 31 déc. 2011, 11:13

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par didierlevert »

hcatteau a écrit :
03 août 2020, 15:24
pour ne pas rallonger à n'en plus finir les quotes...
Oui comme beaucoup, j'imagine compliqué de garder les fautifs au sien du centre... après est-ce une connerie ponctuelle, des agissements répétitifs ?
Il est évident que pue importe le talent, la sanction doit tomber ....
ce qui est rassurant, c'est que le club ne cherche pas à étouffer l'affaire, et que j'espère que les sanctions seront à la hauteur des faits. hélas, le bizutage existe dans de nombreux domaines et s'il n'est pas "encadré" le dérapage est vite possible. Rappelons que les "auteurs" sont des pensionnaires d'une quinzaine d'années, qui vivent loin de chez eux, et sans vouloir les défendre coûte que coûte, il faut laisser les dirigeants régler ce problème sans publicité excessive.

Niklos Molnar
Messages : 1222
Enregistré le : 01 août 2005, 07:47
Localisation : Retour à Sainté

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Niklos Molnar »

fab a écrit :
03 août 2020, 16:26
J'espère surtout que ce n'est pas une question de couleur de peau car la se serait vraiment génant et pas anodin car la discrimination se passe de plus en plus dans les centres de formation ( mon cousin était en centre de formation et était victime de harcèlement)
Peut-être pas quand même...
J'imagine plus une rivalité Paris SG - ASSE le soir de la finale de Coupe de France

Michel-Ange
Messages : 4277
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Michel-Ange »

fab a écrit :
03 août 2020, 16:26
J'espère surtout que ce n'est pas une question de couleur de peau car la se serait vraiment génant et pas anodin car la discrimination se passe de plus en plus dans les centres de formation ( mon cousin était en centre de formation et était victime de harcèlement)
Oui, c'est une des plaies dans le foot en ce moment, malheureusement, et on en a déjà parlé ici.
Peux-tu nous dire de quel centre il s'agit ?

Duvert
Messages : 613
Enregistré le : 31 mars 2019, 15:52

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Duvert »

Michel-Ange a écrit :
03 août 2020, 21:22
fab a écrit :
03 août 2020, 16:26
J'espère surtout que ce n'est pas une question de couleur de peau car la se serait vraiment génant et pas anodin car la discrimination se passe de plus en plus dans les centres de formation ( mon cousin était en centre de formation et était victime de harcèlement)
Oui, c'est une des plaies dans le foot en ce moment, malheureusement, et on en a déjà parlé ici.
Peux-tu nous dire de quel centre il s'agit ?
J'ai bien peur que cela en fasse partie, en partie seulement. Les noirs d'origine africaine issus des quartiers populaires de l'île-de-France versus les petits blancs de la région Aura. Le dire c'est déjà s'exposer à des critiques, cela est concevable. Mais c'est aussi parfois une réalité. Pas une généralité cependant. On a ici affaire à des abrutis. Mais je ne parlerai pas de racisme, mais plutôt de classes sociales ou de clanisations ethniques. Les noirs traînent entre eux et les blancs aussi. Le nier est faire la politique de l'autruche. Je ne condamné pas cela. Je constate. On ne vient pas des mêmes milieux sociaux, on a pas les mêmes codes. Et si on rajoute le poids de l'histoire, le passé colonialiste et esclavagiste de la France...bref des communautaristes en veux-tu en voilà, du ressenti, de la défiance de part et d'autres. La France bleu, Black, blanc, beurre, c'est du vent.

Mais dans cette histoire il n'y a pas que cela. Mais cela joue certainement un peu.

Je précise que je suis un humaniste, tolérant, anti zemmouriste, mais il y a certaines réalités... Le problème c'est que lui est binaire. Il simplifié et généralise. La France a aussi ses torts.

Bref, on est loin du foot.

Mais je pense que si certains ont été en centre de formation, ils pourront confirmer ces notions de clans

merlin
Messages : 12303
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par merlin »

Ramener l'histoire de France et Zemmour dans cette histoire , très fort ... :hehe:
Ce sont juste des petites frappes , pour rester poli , qui ont importé leurs codes de cité au centre de formation de l'ASSE.

Duvert
Messages : 613
Enregistré le : 31 mars 2019, 15:52

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Duvert »

Codes de cité, on est donc d'accord. Mais l'histoire de France y a sa part. Je te laisse le soin de vouloir l'occulter.

Analyser les choses au-delà du simple fait divers, c'est bien aussi

Couramiaud Poitevin
Messages : 2660
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Couramiaud Poitevin »

Je trouve que les échanges sur ce topic sont honteux. HONTEUX !

Enseignant dans un établissement à internat, je suis habitué à vivre ce types de problèmes, qui peuvent se produire dans tout type de collectivités accueillant un public de jeunes.
Le risque majeur, c'est que les violences passent inaperçues, il arrive qu'elles durent pendant des mois sans être prises en compte. Souvent même, c'est l'institution, ou les encadrants qui préfèrent fermer les yeux, minimiser ou nier tout problème.

Ce n'est pas le cas ici : l'institution a pris les choses en main, aussi bien au niveau de la structure que de la justice, et les médias nous informent.

Une fois qu'on en est là, la chose à faire est justement de laisser les institutions faire leur travail : et qu'est ce qu'on lit ici ? Des rumeurs, des demandes de sanctions, des personnes qui projettent leurs grilles de lecture sociales et politiques sur des faits dont ils n'ont qu'une connaissance très partielle.

C'est lamentable ! Il s'agit de personnes mineures ! Le public aussi a une responsabilité, celui de ne pas venir perturber la gestion du problème. Les jeunes impliqués dans cette affaire, qu'ils soient victimes ou agresseurs n'ont pas a être jetés en pâture à l'opinion publique, à servir de projection à nos fantasmes !

La bonne attitude à tenir est de se tenir informé, et de laisser les institutions travailler sans venir perturber la gestion de crise par des demandes de sanctions, des interprétations fallacieuses et en répandant des rumeurs.
Image

Dissident
Messages : 13240
Enregistré le : 30 juil. 2005, 09:06
Localisation : Normandy

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Dissident »

OK, Couramiaud, pourquoi pas, mais dans ce cas on pourrait fermer le forum car il n'y aurait plus grand chose à écrire.
D'ailleurs si tu appliquais ces principes à toi-même, je pense que ta production sur d'autres sujets s'en trouverait fort réduite, je ne te ferai pas un dessin.
Je maintiens mon avis sur les sanctions à prendre car, comme toi, de par mon activité professionnelle je sais les conséquences possibles de tels actes sur les victimes. Maintenant si l'ASSE prend des décisions différentes je ne partirai pas en croisade, je te rassure. Mais c'est juste que le premier truc à faire pour les victimes, de base, c'est de les séparer des bourreaux, et dans un centre de formation je ne vois pas bien comment c'est possible si on garde les deux partis.
En plus on ne barrerait même pas l'avenir pro des coupables, puisque je suis sûr qu'un autre centre de formation serait ravi de les récupérer. On l'a bien fait avec Polomat, par exemple.
Who ate all the pies?

Couramiaud Poitevin
Messages : 2660
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Couramiaud Poitevin »

Dissident a écrit :
04 août 2020, 08:47
OK, Couramiaud, pourquoi pas, mais dans ce cas on pourrait fermer le forum car il n'y aurait plus grand chose à écrire.
D'ailleurs si tu appliquais ces principes à toi-même, je pense que ta production sur d'autres sujets s'en trouverait fort réduite, je ne te ferai pas un dessin.
On peut extrapoler sur ce qui se passe en équipe première, mais pas dans un centre de formation : il s'agit de mineurs.
Dissident a écrit :
04 août 2020, 08:47
de par mon activité professionnelle je sais les conséquences possibles de tels actes sur les victimes.
Quels actes ? L'enquête est en cours, la gravité des faits n'est même pas encore établie, on ne sait pas qui a fait quoi mais déjà vous vous prononcez sur des sanctions !
Une sanction a d'ores et déjà été prise : exclusion temporaire.
https://www.eurosport.fr/football/bizut ... tory.shtml
Dissident a écrit :
04 août 2020, 08:47
Je maintiens mon avis sur les sanctions
Et moi je maintiens qu'on n'a pas à avoir d'avis sur ces sanctions, n'étant pas en mesure d'évaluer la gravité des faits, et que la seule chose à faire est de laisser les institutions prendre les mesures qui conviennent.

Et je maintiens que tout autre attitude est néfaste.
Image

Duvert
Messages : 613
Enregistré le : 31 mars 2019, 15:52

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Duvert »

Couramiaud Poitevin a écrit :
04 août 2020, 08:13
Je trouve que les échanges sur ce topic sont honteux. HONTEUX !

Enseignant dans un établissement à internat, je suis habitué à vivre ce types de problèmes, qui peuvent se produire dans tout type de collectivités accueillant un public de jeunes.
Le risque majeur, c'est que les violences passent inaperçues, il arrive qu'elles durent pendant des mois sans être prises en compte. Souvent même, c'est l'institution, ou les encadrants qui préfèrent fermer les yeux, minimiser ou nier tout problème.

Ce n'est pas le cas ici : l'institution a pris les choses en main, aussi bien au niveau de la structure que de la justice, et les médias nous informent.

Une fois qu'on en est là, la chose à faire est justement de laisser les institutions faire leur travail : et qu'est ce qu'on lit ici ? Des rumeurs, des demandes de sanctions, des personnes qui projettent leurs grilles de lecture sociales et politiques sur des faits dont ils n'ont qu'une connaissance très partielle.

C'est lamentable ! Il s'agit de personnes mineures ! Le public aussi a une responsabilité, celui de ne pas venir perturber la gestion du problème. Les jeunes impliqués dans cette affaire, qu'ils soient victimes ou agresseurs n'ont pas a être jetés en pâture à l'opinion publique, à servir de projection à nos fantasmes !

La bonne attitude à tenir est de se tenir informé, et de laisser les institutions travailler sans venir perturber la gestion de crise par des demandes de sanctions, des interprétations fallacieuses et en répandant des rumeurs.
Bien Mr le professeur.

Est-ce moi qui ait donné les noms des gamins ?

RVRUEIL
Messages : 145
Enregistré le : 28 oct. 2019, 01:49

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par RVRUEIL »

Couramiaud Poitevin a écrit :
04 août 2020, 08:13
Je trouve que les échanges sur ce topic sont honteux. HONTEUX !

Enseignant dans un établissement à internat, je suis habitué à vivre ce types de problèmes, qui peuvent se produire dans tout type de collectivités accueillant un public de jeunes.
Le risque majeur, c'est que les violences passent inaperçues, il arrive qu'elles durent pendant des mois sans être prises en compte. Souvent même, c'est l'institution, ou les encadrants qui préfèrent fermer les yeux, minimiser ou nier tout problème.

Ce n'est pas le cas ici : l'institution a pris les choses en main, aussi bien au niveau de la structure que de la justice, et les médias nous informent.

Une fois qu'on en est là, la chose à faire est justement de laisser les institutions faire leur travail : et qu'est ce qu'on lit ici ? Des rumeurs, des demandes de sanctions, des personnes qui projettent leurs grilles de lecture sociales et politiques sur des faits dont ils n'ont qu'une connaissance très partielle.

C'est lamentable ! Il s'agit de personnes mineures ! Le public aussi a une responsabilité, celui de ne pas venir perturber la gestion du problème. Les jeunes impliqués dans cette affaire, qu'ils soient victimes ou agresseurs n'ont pas a être jetés en pâture à l'opinion publique, à servir de projection à nos fantasmes !

La bonne attitude à tenir est de se tenir informé, et de laisser les institutions travailler sans venir perturber la gestion de crise par des demandes de sanctions, des interprétations fallacieuses et en répandant des rumeurs.
:super: :super: :super:
Super bien écrit ! super bien dit !
Les Verts pour toujours ! :coeur: :coeur: :coeur:

Faiseur de Tresses
Messages : 14123
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Faiseur de Tresses »

C'est terrible, chuis d'accord avec Couramiaud pour pas que les noms des concernés (victimes ou agresseurs) soient divulgués, mais chuis aussi d'accord avec Dissident pour dire qu'il faut les séparer pour protéger au mieux les gamins en renvoyant du centre les agresseurs et forcément on saura alors qui.

Inextricable.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

franck42
Messages : 5994
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par franck42 »

Faiseur de Tresses a écrit :
04 août 2020, 12:31
C'est terrible, chuis d'accord avec Couramiaud pour pas que les noms des concernés (victimes ou agresseurs) soient divulgués, mais chuis aussi d'accord avec Dissident pour dire qu'il faut les séparer pour protéger au mieux les gamins en renvoyant du centre les agresseurs et forcément on saura alors qui.

Inextricable.
A priori on sait déjà qui c'est (les noms ont été balancés sur twitter).
Sinon ça me paraît évident également que les agresseurs ne peuvent pas rester au centre et côtoyer leurs victimes.
Mais rien ne dit que les victimes (et leurs familles) voudront y rester, même si le club décide de virer les coupables.
Etre supporter et crier "enc***" en tribune > pas bien
Etre entraîneur et peloter une joueuse devant les caméras de C+ et Bein > bien
#démagos #hypocrites #zérocrédibilité #jencouragelesabussexuelsdanslesport

Couramiaud Poitevin
Messages : 2660
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Couramiaud Poitevin »

franck42 a écrit :
04 août 2020, 13:41
Faiseur de Tresses a écrit :
04 août 2020, 12:31
C'est terrible, chuis d'accord avec Couramiaud pour pas que les noms des concernés (victimes ou agresseurs) soient divulgués, mais chuis aussi d'accord avec Dissident pour dire qu'il faut les séparer pour protéger au mieux les gamins en renvoyant du centre les agresseurs et forcément on saura alors qui.

Inextricable.
A priori on sait déjà qui c'est (les noms ont été balancés sur twitter).
Sinon ça me paraît évident également que les agresseurs ne peuvent pas rester au centre et côtoyer leurs victimes.
Mais rien ne dit que les victimes (et leurs familles) voudront y rester, même si le club décide de virer les coupables.
Je cite l'article :
"Suspendus, les mis en cause sont retournés en Ile-de-France dans leurs familles. Ils seront convoqués pour être entendus à une date ultérieure."
https://www.eurosport.fr/football/bizut ... tory.shtml
Ceci à titre conservatoire, en attendant que l'institution ait une bonne connaissance des faits et puisse prendre les sanctions adaptées.
https://www.village-justice.com/article ... 13740.html

Concernant les faits "Les trois personnes soupçonnées seraient venues dans les chambres des plaignants au moment du repas du soir en obligeant les victimes à faire des pompes en leur portant des coups sur les épaules, le dos, les mains ou le plexus", a précisé le procureur-adjoint.

A partir de ce descriptif pourtant précis il n'est pas si simple de se faire une idée exacte du niveau de violence atteint.
S'agit-il plus de contraintes et de comportement vexatoire de la part de certains stagiaire vis-à-vis d'autres ou bien de violences plus importantes ?
La situation s'est-elle répétée ? Quel a été le rôle de chacun des trois protagonistes ? Certains des mis en cause avaient ils des antécédents en matière de comportement ?

L'institution doit faire le jour sur toutes ces questions, et prendre les mesures adaptées, lors d'une instance prévue dans le règlement intérieur.

Il n'est pas du tout certains que l'exclusion des 3 soit la solution adaptée,(comme ça peut être la solution aussi bien). Il faut se garder de tout interventionnisme déplacé à ce niveau.

Le risque, c'est que la médiatisation amplifie les choses et ne permette pas d'aboutir à la réponse qui serait la plus adaptée. Et tout cela n'est bon pour personne : ni les victimes, ni les mis en cause, ni l'institution.
Image

vertgrenoble
Messages : 1266
Enregistré le : 23 oct. 2008, 22:56

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par vertgrenoble »

RVRUEIL a écrit :
04 août 2020, 11:15
Couramiaud Poitevin a écrit :
04 août 2020, 08:13
Je trouve que les échanges sur ce topic sont honteux. HONTEUX !

Enseignant dans un établissement à internat, je suis habitué à vivre ce types de problèmes, qui peuvent se produire dans tout type de collectivités accueillant un public de jeunes.
Le risque majeur, c'est que les violences passent inaperçues, il arrive qu'elles durent pendant des mois sans être prises en compte. Souvent même, c'est l'institution, ou les encadrants qui préfèrent fermer les yeux, minimiser ou nier tout problème.

Ce n'est pas le cas ici : l'institution a pris les choses en main, aussi bien au niveau de la structure que de la justice, et les médias nous informent.

Une fois qu'on en est là, la chose à faire est justement de laisser les institutions faire leur travail : et qu'est ce qu'on lit ici ? Des rumeurs, des demandes de sanctions, des personnes qui projettent leurs grilles de lecture sociales et politiques sur des faits dont ils n'ont qu'une connaissance très partielle.

C'est lamentable ! Il s'agit de personnes mineures ! Le public aussi a une responsabilité, celui de ne pas venir perturber la gestion du problème. Les jeunes impliqués dans cette affaire, qu'ils soient victimes ou agresseurs n'ont pas a être jetés en pâture à l'opinion publique, à servir de projection à nos fantasmes !

La bonne attitude à tenir est de se tenir informé, et de laisser les institutions travailler sans venir perturber la gestion de crise par des demandes de sanctions, des interprétations fallacieuses et en répandant des rumeurs.
:super: :super: :super:
Super bien écrit ! super bien dit !
TAF d’accord.
Nous ne savons rien ou si peu...si ce n’est que l’affaire est à priori grave.
Laissons les Institutions prendre leurs responsabilités (ce qu’elles ont commencé à faire)
et arrêtons de spéculer en juges et procureurs derrière nos claviers.
En tous les cas, même si cela se passe ailleurs, ce n’est pas de la bonne publicité pour notre CDF.

ALV !!!!
qui c'est les plus forts ?...

Tryphôn
Messages : 3461
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Tryphôn »

Couramiaud Poitevin a écrit :
04 août 2020, 08:13
Je trouve que les échanges sur ce topic sont honteux. HONTEUX !

Enseignant dans un établissement à internat, je suis habitué à vivre ce types de problèmes, qui peuvent se produire dans tout type de collectivités accueillant un public de jeunes.
Le risque majeur, c'est que les violences passent inaperçues, il arrive qu'elles durent pendant des mois sans être prises en compte. Souvent même, c'est l'institution, ou les encadrants qui préfèrent fermer les yeux, minimiser ou nier tout problème.

Ce n'est pas le cas ici : l'institution a pris les choses en main, aussi bien au niveau de la structure que de la justice, et les médias nous informent.

Une fois qu'on en est là, la chose à faire est justement de laisser les institutions faire leur travail : et qu'est ce qu'on lit ici ? Des rumeurs, des demandes de sanctions, des personnes qui projettent leurs grilles de lecture sociales et politiques sur des faits dont ils n'ont qu'une connaissance très partielle.

C'est lamentable ! Il s'agit de personnes mineures ! Le public aussi a une responsabilité, celui de ne pas venir perturber la gestion du problème. Les jeunes impliqués dans cette affaire, qu'ils soient victimes ou agresseurs n'ont pas a être jetés en pâture à l'opinion publique, à servir de projection à nos fantasmes !

La bonne attitude à tenir est de se tenir informé, et de laisser les institutions travailler sans venir perturber la gestion de crise par des demandes de sanctions, des interprétations fallacieuses et en répandant des rumeurs.
Je partage une partie du propos mais le niveau d'indignation de cette déclaration n'est pas adapté.

Evidemment, il s'agit de mineurs et la divulgation des noms est une saloperie. Après, en ce qui concerne P2, je doute que l'expression d'une opinion sur un forum internet représente une pression insurmontable pour les institutions chargées de l'affaire.

Le questionnement sur la particularité que représentent des jeunes mineurs pour un club de foot professionnel (leur valeur marchande potentiellement élevée) et donc sur le risque de la tentation d'une minimisation des faits et des sanctions me semble tout à fait légitime. C'est d'ailleurs un questionnement de principe qui peut être totalement détaché de l'affaire en question.

Après, j'espère que l'ASSE sera exemplaire et que les sanctions seront adaptées aux faits, tout simplement.

Faiseur de Tresses
Messages : 14123
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Mouvements/arrivées/départs dans le centre de formation

Message par Faiseur de Tresses »

franck42 a écrit :
04 août 2020, 13:41
Faiseur de Tresses a écrit :
04 août 2020, 12:31
C'est terrible, chuis d'accord avec Couramiaud pour pas que les noms des concernés (victimes ou agresseurs) soient divulgués, mais chuis aussi d'accord avec Dissident pour dire qu'il faut les séparer pour protéger au mieux les gamins en renvoyant du centre les agresseurs et forcément on saura alors qui.

Inextricable.
A priori on sait déjà qui c'est (les noms ont été balancés sur twitter).
Sinon ça me paraît évident également que les agresseurs ne peuvent pas rester au centre et côtoyer leurs victimes.
Mais rien ne dit que les victimes (et leurs familles) voudront y rester, même si le club décide de virer les coupables.
Ouais, Twitter je m'en méfie comme la plupart des réseaux dits sociaux. Et j'ai rien vu passer sur P2, seule source viable sur les Verts.

Donc moi je sais pas qui c'est, et je m'en fous. Pourtant, je sais que ça va forcément finir sur la place publique.
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Répondre