Les Cahiers du foot et l'ASSE

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Répondre
Danish
Messages : 26748
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Danish »

Tylith a écrit :
Denis77 a écrit :...
Pour moi y'a des mecs qui n'ont rien à faire dans le ballon de plomb, Dieuze par exemple et j'irais jusqu'à dire que c'est pareil pour Sall, enfin bon de toute façon entre Klasnic, Grandin ou Kezman ils devraient finir très loin derrière.
Détrompe toi, ce n'est pas toujours la valeur inversée du joueur qui prédomine.
C'est un vote public donc les joueurs jouant dans des clubs à forte popularité l'emportent toujours. Klasnic n'a aucune chance, je pense aussi à Kezman pour l'emporter.

TitusPullo77
Messages : 33980
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:49
Localisation : En bordure de forêt de Fontainebleau

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par TitusPullo77 »

:mdr1:

http://www.cahiersdufootball.net/diapo_2008.php?id=8831" onclick="window.open(this.href);return false;

On rit Point (Mick)
Messages : 8407
Enregistré le : 30 août 2005, 01:37
Localisation : Un endroit où on entend bien le stade

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par On rit Point (Mick) »

:mdr1: :mdr1: :mdr1:
"Quand je rêve que je baise, je me réveille toujours trop tôt! Alors que je me réveille toujours trop tard quand je rêve que je pisse" Le Sneiper

TitusPullo77
Messages : 33980
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:49
Localisation : En bordure de forêt de Fontainebleau

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par TitusPullo77 »

:mdr1:

http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=3412" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=3411" onclick="window.open(this.href);return false;

Le roi des jeux de hasard connaît une nouvelle jeunesse. Initions-nous à son jargon en l'illustrant par le football.
Compilé sur le fil “L'autre carré magique” du forum des Cahiers par Animasana, Dr_Evil_Hodzic, Gone n' Rosette, Hallalilhodzic, lemon, On meinau score, Papin Jour Pape toujours, Teixeira Encore.

Cash game
Tournoi qui permet à toute personne ayant perdu son tapis de "recaver", c'est-à-dire remettre de l'argent tant qu'il en a. Pour un débutant, c'est le risque de perdre beaucoup d'argent. Robert Louis-Dreyfus a joué le plus long cash game de l'histoire, de 1997 à 2003, sans jamais gagner une partie.

Cave
Montant que l’on mise en espérant gagner au début d'un cash game. Recruter Nicolas Anelka, Peter Luccin et Stephane Dalmat pour plus de 40 millions d'euros afin de reconstruire une équipe.

Recave
Montant que l'on remise après avoir perdu. Recruter Vampeta, Hugo Leal et Martin Cardetti.

Sit’n'go
Méthode de l'OM en Coupe de la Ligue. Je viens, et je repars très vite.

MTT
Tournoi multitables. Coupe avec système de poules.

STT
Tournoi à table unique. Coupe de la Ligue.

Deep stack tournament
Tournoi où la structure est pensée pour permettre de longues heures, voire jours de jeu avant que les participants finissent par être éliminés. France-Roumanie.

Add-on
C'est une recave, mais on n'est pas obligé d'avoir perdu pour racheter des jetons. Recruter Boumsong au mercato est un add-on.

Payout
Montant de la redistribution des droits TV.

Satellite
Tournoi mineur dont les vainqueurs sont invités à jouer un tournoi à plus gros enjeu. Intertoto.

No-limit
Pas de limites pour les transferts. Le Real Madrid.

Pot-limit
Montant des transferts limités par la DNCG.

Limit
Obligation de recruter Jemmali, Moreira et Vitakic pour jouer.

Heads up
Le tête-à-tête qui clôt immanquablement un tournoi. Une finale au stade de France.

Preflop, flop, turn, river
Tour préliminaire, phase de poule, demi-finale, finale.

Bet
Poser des jetons sur la table pour montrer / faire croire qu'on a du jeu. Miser sur un attaquant brésilien venu d'Ukraine.

Call
Mettre autant de jetons que l'adversaire parce qu'on pense avoir un meilleur jeu que lui. 2,5 millions pour Everton? Payé!

Overcall
Faire un call quand quelqu’un a déjà fait un call. Quand Marseille propose le même contrat à Hoarau alors qu'il a déjà accepté de signer au PSG.

Raise
Une attaque.

Reraise
Une contre-attaque.

Outs
Nombre de cartes parmi celles restant à tirer qui me donnent un bon jeu. En foot, combien de chances qu'il y ait quelqu'un à la retombée du ballon sur un centre.

Odds
Probabilités. Doit aider à prendre une décision. Par exemple, en fonction de la distance, du gardien et du nombre de défenseurs entre lui et le but, calculer si David Bellion doit frapper ou la passer à Cavenaghi.

Pot
Les trois points.

Steal
Tenter de voler le pot par un bluff. Titulariser Samassa, par exemple.

Bluff
Une feinte de passe de Ben Arfa.

Fold
Attendre le prochain tour en espérant avoir plus de chances de gagner. La tactique de Paul Le Guen à Stuttgart

Check
Syndrome Ligue 1. Ne pas attaquer, ne pas prendre de risque et attendre de pouvoir contre-attaquer si l'adversaire se découvre.

Check/raise
L'adversaire à osé rentrer à cinq dans votre moitié de terrain. Le punir d'une contre-attaque (voir reraise).

Overbet
Treize millions pour Karim Ziani.

Stack
Nombre de points en championnat.

All-in
Faire rentrer trois attaquants quand on est mené et qu'il reste dix minutes à jouer (cf. Albert Emon).

Limper
Se contenter de suivre une action sans attaquer (cf. Gregory Bourillon).

Fish
Pigeon qui va se faire plumer. Le gars qui a pris l'abonnement Orange.

Tough player
Nancy. Solide mais pas drôle à jouer ni à regarder.

Pocket pair
Une doublette de rêve Chamakh-Cavenaghi. Beaucoup de gens ne savent pas les jouer.

Set, trips, three of a kind
Un brelan. Ben Arfa, Niang, Koné. Ça marche en général très bien et quand ça perd, on est fou de rage.

Drawing dead
Quel que soit le tirage, vous êtes mort. Lyon avant le tirage au sort des huitièmes de finale de Ligue des champions.

Snap Call
Jouer sans réfléchir. Mathieu Valbuena.

Rush
Bonne série de coups qui s'enchaînent. Le Stade rennais pendant la moitié de la saison.

Down swing
Chute brutale des bénéfices. Le Stade rennais pendant l'autre moitié de la saison.

Freeroll
Tournoi sans mise préalable qui permet de gagner un peu d'argent. En théorie seul le premier en gagne vraiment. La Coupe de France.

Bounty
Une prime sur la tête d'un joueur qui vaut des points même en cas de défaite, l'objectif est de le sortir. Van Bommel au marquage de Messi.

Chip race
En tournoi, opération par laquelle on remplace les jetons de petite valeur devenus inutiles par des jetons de valeur supérieure. Mercato des clubs anglais.

Commited
Avoir engagé tellement de jetons dans un coup qu'on est obligé d'aller au bout et de mettre tout le reste. Ben Arfa dribble trois adversaires, se retrouve seul au sein de la défense adverse, et doit continuer à dribbler. Ces coups se terminent mal, en général.

Joueur sponsorisé
Joueur talentueux qui, à force de travail, se fait remarquer par une grosse écurie et signe un contrat juteux. Il peut alors relâcher tous ses efforts. Recrue de l'OM.

Under the gun
C’est le premier à parler, mais il gagnerait à se taire vu sa position. Arsène Wenger.

Garbage
Une main injouable. Retourner ses cartes et voir Everton-Souza.

Blinds / Surblinds
Les deux joueurs situés à droite du donneur. Ils ont investi plus d'argent que les autres dans le coup mais ne savent généralement pas trop quoi en faire. Tout le monde veut les taper à la première occasion et tout finit généralement mal pour eux. Marseille, PSG.

Runner runner
Non, ce n’est pas Bernard Mendy. Revenir de loin grâce à deux cartes miraculeuses au dernier moment. France-RFA 1982

Pot control
Profiter de sa position pour neutraliser le jeu. Bordeaux version Ricardo.

Button / dealer
En position idéale, il est le mieux placé pour remporter le coup. On a l’impression qu’il nous vole de quelque chose. Tout le monde le regarde de travers quand il bouge, mais tout le monde voudrait sa place. Lyon.

Jouer on tilt
Être fou de rage après avoir perdu un coup qu'on pensait gagner. Cyril Rool.

Slow Play
Ne pas trop montrer sa force pendant le match, et attendre les derniers instants pour obtenir un penalty transformé par Bernard Mendy.

Cash in
Le montant qu'on décide de miser. François Pinault mise 21 millions d'euros sur Severino Lucas.

Cash out
Le montant qu'on retire. François Pinault laisse Severino Lucas partir libre au FC Tokyo.

Être In the Money
Faire partie des joueurs qui retireront de l'argent d'un tournoi. Les clubs anglais.

Payer cher son tirage
Devoir mettre beaucoup d'argent pour obtenir un résultat incertain lors d'un gros coup. Recruter Luyindula à douze millions d'euros pour remplacer Didier Drogba afin de jouer la Ligue des champions.

Bad beat
Une passe en retrait de Camara à Landreau

Gros bad beat
En heads-up d'un tournoi multitables télévisé, c'est votre heure de gloire, cela fait des années que vous attendez un titre majeur. La partie est bien gérée, solide, vous jouez mieux que votre adversaire, la victoire ne peut pas vous échapper... et vous vous prenez une frappe de trente mètres de Vikash Dhorasso.

Broke
Ne plus rien avoir à miser. Relégation par la DNCG.

Donkey
Participant croyant à tort avoir toujours un bon jeu et qui est rapidement le premier à sortir. Le RC Strasbourg.

TitusPullo77
Messages : 33980
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:49
Localisation : En bordure de forêt de Fontainebleau

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par TitusPullo77 »

http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=3414" onclick="window.open(this.href);return false;

LA GAZETTE DE LA LIGUE 1 // ÉPISODE 15

Les résultats de la 15e journée
Le Mans-Saint-Étienne : 1-1

La bannette
L'oraison de la colère
Alain Perrin (AFP) : "Je devrais être en colère ? Vous dîtes que j'aurais des raisons d'être en colère ? Non, je n'ai pas le droit d'être en colère. Parce que quand on est un entraîneur en colère, on est sanctionné donc ne vous attendez plus à ce que je sois en colère. Je devrais avoir le droit d'être en colère, mais je n'ai plus le droit".
L'entraineur qui envoie la sauce
Alain Perrin (Le Progrès) : "D'habitude, on secoue le truc".

Les minutes

La minute de l'éternel retour de Jean-Michel Aulas
"On avait cinq objectifs cette saison : passer le tour préliminaire de la Ligue des champions, battre Saint-Étienne pour la énième fois, se qualifier pour les 8es de finale de la C1 et proposer du spectacle. Les trois premiers ont été réalisés. Et le cinquième objectif, c'est de battre le champion de France, Bordeaux: vous n'avez plus longtemps à attendre". (AFP)


Image

L'interview de crise

Véritable spécialité du journalisme sportif, l'interview de crise ne demande pas d'effort particulier à celui qui pose les questions. Il s'agit juste de mettre de l'huile sur le feu (ou du sel sur les blessures dans le cas stéphanois) en posant à un entraîneur des questions auxquels on est déjà sûr de n'avoir aucune réponse intéressante, tellement elles incitent naturellement à la langue de bois. Exemple, la veille du match de Saint-Étienne au Mans dans Le Progrès, avec Alain Perrin.

"- Est-ce que votre équipe a du caractère ?
- Êtes-vous inquiet ?
- Ce match s'apparente à un quitte ou double. Si vos joueurs ne
réagissent pas, ça voudra dire que leurs promesses étaient des paroles
en l'air ?
- Voilà un an que vous êtes là et que vous ramez avec votre équipe.
N'êtes-vous pas usé ?
- Vous avez véritablement foi en ce groupe ?
- Est-ce que vos joueurs vous aiment ?
- Avez-vous le soutien de vos dirigeants ?
- Vous sentez-vous menacé ?"

Sans surprise, Alain Perrin répond à chaque fois par des banalités de sorte que cette interview aurait pu rejoindre les centaines d'autres faites avant elle jusqu'à la réponse du coach des Verts à la dernière question du journaliste :
"- Vous semblez avoir une forme de détachement par rapport à la situation. Vous êtes 17e mais vous avez le sourire…
- Ce n'est sûrement pas la situation qui me fait sourire, plutôt vos questions saugrenues".

Ça n'empêchera sûrement pas Le Progrès de recommencer la semaine prochaine, dans dix jours, dans un mois ou dans un an mais au moins, on se dit qu'on a pas tout perdu en allant jusqu'au bout de cet entretien-là.

Image

Coupet intact

Pour repenser à Grégory Coupet sans penser orthopédie, on peut revoir ce reportage de France 3 Rhône-Alpes daté de 1995 et portant sur un jeune gardien stéphanois, à la veille de connaître son premier derby [signalé sur le fil "En vert et contre tout"].


Comment Bazdarevic va mystifier le monde

On s’est longtemps demandé à quoi pouvait donc jouer Grenoble, honorable promu de la saison dernière, qui a pulvérisé le record de France de départ arrêté cette saison. Depuis ce week-end, on y voit plus clair: Mecha Bazdarevic est juste plus organisé que ses collègues. Il veut faire les choses proprement, dans l’ordre.
Il a commencé par se débarrasser des défaites. Onze consécutives, ça pique un peu, mais on est rigoureux ou on ne l’est pas. Monaco (4e), Lyon (2e), et Lorient (4e) (1) devaient en toute logique continuer la série, mais on a compris: le plan de route prévoyait alors de se débarrasser des matches nuls, quelle que soit l’opposition, et quelle que soit la physionomie de la rencontre – ce que confirme le match de Lorient le week-end dernier. Toulouse, Sochaux, Le Mans, Nice, Paris, Saint-Étienne, Bordeaux et Rennes, peuvent bien essayer, rien n’y fera: ils seront contraints de partager les points avec les Isérois, qui en compteront 11 au classement fin janvier. Même la situation du Havre était moins désespérée à pareille époque la saison dernière.

Final en roue libre
Mais c’est alors que la grande stratégie prévoit la première victoire de la saison. Bien vu: pile au moment où tout le monde s’y attendra le moins. Le 6 février, Auxerre comblera Bazdarevic de points. Puis Montpellier, Valenciennes, Nancy, Le Mans, Lille, Monaco, Lyon, Lorient, Toulouse et Sochaux s’inclineront inéluctablement.
Nous serons le 17 avril. Avec 44 unités, Grenoble comptera le même nombre de points qu’au terme de la saison dernière, et aura surtout officiellement assuré son maintien à cinq journées de la fin, suscitant l’admiration de tous. Resteront cinq rencontres de gala à disputer. En roue libre, les Grenoblois pourraient allonger la série victorieuse, et finir le championnat avec 59 points aux alentours de la septième place. Ou laisser filer en jouant bourrés au Champomy, et se contenter du treizième rang qui leur avait sied la saison dernière. Personne ne leur reprochera alors la rigueur de leur tableau de marche, parfaitement respecté.

(1) Classements avant la confrontation avec les Grenoblois.

TitusPullo77
Messages : 33980
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:49
Localisation : En bordure de forêt de Fontainebleau

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par TitusPullo77 »

http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=3423" onclick="window.open(this.href);return false;

LA GAZETTE DE LA LIGUE 1 // ÉPISODE 16

Les résultats de la 16e journée
Saint-Étienne-Sochaux: 0-0

• La bataille entre Captain America-Richert et Capitaine Flam-Janot, là-haut, tout là-haut dans l’espace.

Les observations en vrac

• Qu'on ne vienne pas nous dire que les 0-0 de L1 du type Saint-Étienne ne valent pas les matches de Premier League.
• Par contre, un public qui siffle après un match pareil, il faut admettre que c'est très L1.
• On lit dans L'Équipe que si Saint-Étienne "n'est pas relégable, il ne le doit qu'à la faiblesse du trio de queue". À ce train-là, si Grenoble n'est pas champion, il ne le devra qu'à la qualité des dix-neuf autres équipes.
• Mais alors Janot, il est télépathe et lit dans les pensées des attaquants, ou il maîtrise la télékinésie pour modifier la trajectoire du ballon?
• On vous la remet parce qu'on ne s'en lasse pas. Jean-Michel Aulas: "On avait cinq objectifs cette saison: passer le tour préliminaire de la Ligue des champions, battre Saint-Étienne pour la énième fois, se qualifier pour les 8es de finale de la C1 et proposer du spectacle. Les trois premiers ont été réalisés. Et le cinquième objectif, c'est de battre le champion de France, Bordeaux: vous n'avez plus longtemps à attendre". (AFP)

Vertigoal42
Messages : 7468
Enregistré le : 24 juin 2008, 11:01
Localisation : On the road

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Vertigoal42 »

http://www.ina.fr/sport/football/video/ ... se.fr.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Sympa la video de Coupet des Cahiers, me rappelle que je devais etre aussi minot que les ptits de la fin a qui il signe des autographes ... l'a bien changé le Greg, j'espere qu'on le verra a GG contre le PSG ... malgré la blessure
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Vertdur
Messages : 6021
Enregistré le : 12 juil. 2005, 16:16

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Vertdur »

Greenmax42 a écrit :http://www.ina.fr/sport/football/video/ ... se.fr.html

Sympa la video de Coupet des Cahiers, me rappelle que je devais etre aussi minot que les ptits de la fin a qui il signe des autographes ... l'a bien changé le Greg, j'espere qu'on le verra a GG contre le PSG ... malgré la blessure

Purée, Lubo... :coeur:
J'me souviens quand j'allais voir les Verts jouer avec Coupet, sur le terrain annexe de GG. Que de souvenirs. Sinon le "malgré son petit mètre quatre-vingt-un" m'a fait rire, allez savoir pourquoi :happy1:

TitusPullo77
Messages : 33980
Enregistré le : 28 juil. 2005, 11:49
Localisation : En bordure de forêt de Fontainebleau

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par TitusPullo77 »

http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=3429" onclick="window.open(this.href);return false;

LA GAZETTE DE LA LIGUE 1 // ÉPISODE 17

Paris SG-Saint-Étienne : 3-0


Les 5 gestes de la journée

• La manchette de Janot sur un boulet à bout portant de Sessegnon. En voyant ça, Chuck Norris et Jack Bauer ont décidé que si un jour ils avaient un enfant ensemble, ils l'appelleraient Jérémie.

Les 5 antigestes de la journée

• La prise de balle défaillante de Janot qui veut se faire passer pour un être humain comme les autres, sur une frappe de Clément. Un peu gros, on ne prend pas.

La bannette
L'équipe qui s'est fait tailler un short
Blaise Matuidi (rmc.fr) : "On ne voulait pas faire honte à notre maillot".
L'explication de l'équipe qui recule
Gelson Fernandes (L'Équipe) : "Les joueurs font bloc avec l'entraîneur, il a toujours été derrière nous et nous derrière lui".

Le top "Case à coacher"
1. Gelson Fernandes (L'Équipe) : "Les joueurs font bloc avec l'entraîneur, il a toujours été derrière nous et nous derrière lui".
4. Alain Perrin (AFP) : "Merci de me le préciser, que je peux recruter cet hiver, je n'y avais pas pensé".

Les minutes

La minute du commentateur en bois dont on fait les pipes d'Eric Di Méco
(À propos de Christine Lagarde) "[Les politiques] taillent les sportifs mais c’est les premiers à aller les voir dans les vestiaires quand ils gagnent pour aller leur voir la quéquette". (100% Foot)

La théorie de la relativité

Après la défaite de l’OL contre Bordeaux Jean-Michel Aulas a déclaré: "Il y a tellement de choses plus graves dans la vie qu'un match de football gagné ou perdu". D’accord, mais quoi?
• Une pelouse non conforme à l'alinéa 2-B-75 du règlement de 1956 sur l'état des pelouses du championnat de D1.
• Bernard Lacombe qui se brise le gros orteil en descendant de l'avion le conduisant à Madrid pour faire signer Cristiano qui rêve secrètement de jouer à l'OL.
• Une chute d’un quart de point de l'action d'OL Esthéticiennes.
• Une panne de vidéoprojecteur lors de la présentation du plan de réforme de la comptabilité fiscale réclamée par OL Autocollants.
• Un journaliste qui parle de l’OL.
• Un journaliste qui ne parle pas de l’OL.
• La suppression d’une niche fiscale.
• La fille d’un actionnaire qui pleure parce qu’elle a perdu son doudou.

=>> Oook – Paris est magique
Apparemment, le discours de Perrin ne passe plus. Les attaquants adverses, par contre...

Les observations en vrac

• On vous la reremet parce qu'on ne s'en lasse vraiment mais alors vraiment pas. Jean-Michel Aulas: "On avait cinq objectifs cette saison: passer le tour préliminaire de la Ligue des champions, battre Saint-Étienne pour la énième fois, se qualifier pour les 8es de finale de la C1 et proposer du spectacle. Les trois premiers ont été réalisés. Et le cinquième objectif, c'est de battre le champion de France, Bordeaux: vous n'avez plus longtemps à attendre". (AFP)
• Jacky Bonnevay, José Anigo, Winfried Schäfer, Frédéric Hantz, Claude Puel, Luis Fernandez: si la qualité d’un entraineur se jugeait à la celle de ses successeurs, Alain Perrin serait déjà au volant de son break Lada rempli d’échantillons de sous-vêtements féminins, avec des rêves de meilleur vendeur de la région Lorraine plein la tête.

L’envers du championnat

Image
- Et la caissière de la boutique, là-bas, au quatrième rang, tu crois qu’il y aurait une ouverture?
- Je ne suis pas sûr que tu doives en passer par là, cette fois, Alain, je ne suis pas sûr…

Tandis que Nancy réussit le match à l’envers de la journée – un triptyque parfait csc, penalty non transformé, expulsion –, c’est Saint-Étienne qui fait la plus forte impression. En embuscade au pied du podium, la menace verte s’intensifie semaine après semaine. L’œuvre d’Alain Perrin s’achève sur un implacable 0-4 qui prépare on ne peut mieux le terrain pour l’arrivée que tous attendent à Geoffroy-Guichard: l’apôtre de la mise en place à l’envers, le grand Luis, pourrait arriver à la rescousse pour finir le travail, et retrouver une L2 qu’il regrettait d'avoir quitté alors qu’il remettait un autre grand monument du football français, le Stade de Reims, sur le droit chemin…

GreenPeace
Messages : 6699
Enregistré le : 25 avr. 2007, 13:12
Contact :

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par GreenPeace »

L'anecdote ne manque pas de piquant ; le président qui aura eu l'honneur post-mortem d'un tifo ultra est l'inventeur du mercato d'hiver et du foot biz à la française. Image

BERETA 75
[size=85][url=http://www.faucon.net][b]du bruit à dessein[/b] \ [b]une image qui m'enchante[/b] \ [b]grenouille en trompette[/b][/url][/size]

la buse
Messages : 19480
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par la buse »

C'est la fête à Aulas on dirait. :mrgreen:

Baraban
Messages : 1860
Enregistré le : 29 janv. 2006, 14:29
Localisation : Alsace
Contact :

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Baraban »

Chambres d'Hôtes en Alsace : [url=http://www.laigle67.fr]www.laigle67.fr[/url]

ange vert
Messages : 2602
Enregistré le : 28 juil. 2005, 12:34
Localisation : d'Issy et d'Ailleurs

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par ange vert »

Terrible :mdr1:
http://surlaroutedesverts.blogs.lequipe.fr/?p=853" onclick="window.open(this.href);return false;

Melkyor
Messages : 10846
Enregistré le : 05 août 2005, 21:03
Localisation : London

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Melkyor »

9h30 et 10h43 :hehe:
Play for the name on the front of the shirt and they'll remember the name on the back.

pascal425
Messages : 6430
Enregistré le : 15 mai 2009, 19:19
Localisation : Savoie

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par pascal425 »

j'en pleure de rire :mdr1: :mdr1: :mdr1:

Yannou
Messages : 3004
Enregistré le : 26 oct. 2009, 16:02
Contact :

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Yannou »

LOOOOOOOL C EST VRAIMENT EXELLENT.
Allez franchement ça mérite un petit copier coller pour les gens qui éventuellement ne l'aurait pas encore lu :

24 HEURES DANS LA VIE DU STAFF MÉDICAL DE L'ASSE
Julien Tomas - vendredi 18 décembre 2009
icone_infirmerie_asse.jpgL'infirmerie des Verts déborde de blessés récidivistes. Pour résoudre ce mystère, nous avons suivi, minute par minute, les aventures paramédicales du club stéphanois.
8h20
Le docteur reçoit un appel de Gonzalo Bergessio. Il devait passer récupérer Augusto Fernandez mais il l'a trouvé allongé, incapable de faire le moindre mouvement.

8h21
Christophe Galtier quitte discrètement l'immeuble d'Augusto, une voisine le surprend brûlant un maillot de River Plate, floqué au nom de Gallardo.

8h35
Le docteur arrive, il découvre le visage tuméfié de l'Argentin. Sous le choc, il explique avoir vu un homme cagoulé, s'en prendre à lui dans le couloir mal éclairé de l'entrée. Il ajoute que l'homme est reparti avec un vêtement lui appartenant. Il se voit prescrire un arrêt de travail de dix jours.

asse_infirmerie.jpg9h05
David Gigliotti a passé la nuit dans le vestiaire, endormi sur un banc. Il y avait été oublié la veille. Il souffre du dos et demande un massage au kiné. Ce dernier lui répond qu'il ne s'occupe que des joueurs de l'effectif pro mais qu'il connait un collègue renommé à Duisbourg. Gigliotti dit que ça ira et file se raser: aujourd'hui, il s'entraîne avec les moins de quinze ans, et avec sa barbe de deux jours, il ferait peur aux enfants.

9h30
Sylvain Monsoreau et Christophe Landrin ressentent tous deux de violentes douleurs dans la cuisse en se serrant la main. Le médecin est perplexe mais il rédige un communiqué rassurant, en expliquant que ces nouvelles blessures n'ont aucun lien avec les précédentes.

10h43
Ilan arrive en retard, il court et chute en se prenant les pieds dans le filet pour les ballons. Le médecin n'est pas surpris, ça faisait trois ans qu'on ne l'avait plus vu courir.

10h50
Énervé par son remplacement lors d'une opposition à onze contre onze, Moustapha Bayal s'assoit brutalement sur le banc mais aussi sur Loïc Perrin, tout juste remis de sa 32e blessure en trois ans, qui pousse un long râle de douleur.

11h25
Un e-mail arrive sur la messagerie du service médical.
De communication@asse.fr
à medical@asse.fr
Objet : Musicothérapie
Bonjour chers collègues,
Nous réfléchissons en ce moment à mettre en place une chanson symbolique du club pour l'entrée des joueurs. On hésite entre Je suis malade et Je ne suis pas bien portant. Vous avez une préférence?

12h30
Absent de l'entraînement, Dimitri Payet a laissé un message sur le répondeur du docteur. Il justifie son absence par un "accident de chaise longue". Le docteur décide de ne pas s'occuper de ce cas et envoie un technicien Ikea chez le joueur.

13h00
A la cantine, Kevin Mirallas manque de s'étouffer en avalant une frite de travers. Il affirme au docteur que c'est parce qu'elles ne sont pas cuites comme celles de sa maman et s'effondre en larmes. Diagnostiquant un début de burn-out, il lui prescrit quinze jours d'arrêt pour lui permettre de revoir le plat pays qui est le sien.

asse_infirmerie_4.jpg13h01
Gonzalo Bergessio apprend le sens du mot burn-out et ça le fait bien marrer. Il demande à son agent de lui trouver un club pour le 1er janvier.

13h23
Nouvel appel de Payet. Il déclare à présent une intense douleur au pouce droit et réclame d'urgence une assistance médicale. Après discussion, le Doc comprend que Dimitri s'est fait une ampoule après avoir joué pendant trente-six heures consécutives à la console.

14h26
Réception d'un fax du médecin conseil de la CPAM de la Loire. Il exige de consulter le dossier médical de Loïc Perrin.

15h00
Réunion des préparateurs physiques pour envisager les deux séances du lendemain ainsi que le programme à suivre pour la trêve hivernale.

15h02
Fin de la réunion.

15h30
Cette fois, ce sont les présidents qui souhaitent rencontrer le staff médical.
Roland Romeyer et Bernard Caïazzo : "Nous sommes préoccupés par l'accumulation des blessures. Nous doutons de vos compétences. Nous vous le demandons solennellement, pensez-vous avoir les capacités pour vous occuper d'une équipe de foot professionnel?"
Le docteur : "Nous sommes préoccupés par l'accumulation des mauvais résultats. Nous doutons de vos compétences. Nous vous le demandons solennellement, pensez-vous avoir les capacités pour vous occuper d'une équipe de foot professionnel?"

15h36
Fin de la réunion.

15h38
Roland Romeyer dit qu'il a un doute, qu'il préfère quand même Bernard Lavilliers à Johnny. Bernard Caïazzo dit qu'il préfère Johnny. Au même moment, dans le Paris-Los Angeles, Johnny Hallyday est saisi de violentes douleurs.

16h30
L'ascenseur de Varrault est en panne, il descend trop vite et débaroule jusqu'en bas des escaliers.

16h54
Au goûter, Moustapha Bayal défie Mouhamadou Dabo au bras de fer sans lui demander son avis. Dabo s'en tire avec une fracture du poignet, le docteur évoque une absence de cinq semaines.

17h08
Jérémie Janot a passé son après-midi à regarder des DVD de free fight. Il tente d'appliquer les leçons de son idole Wanderlei Silva et étrangle Bergessio avec ses jambes, tout en appuyant ses crampons sur la colonne vertébrale de l'Argentin. Le docteur accompagne Bergessio à l'Hôpital Nord. Le joueur est inconscient quand il le dépose.

17h58
Il reste deux minutes d'entraînement et Tavlaridis n'a pas encore eu l'occasion de tester ses nouveaux crampons achetés sur ebay à un ancien criminel de guerre serbe, équarrisseur dans le civil. Il se jette sur Matuidi et vise sa cheville gauche. Le kiné dit qu'on ne pourra pas éviter l'opération cette fois-ci et envisage six mois d'indisponibilité. Galtier dit que c'est impossible, qu'il a besoin d'un ailier gauche pour le prochain match et que ce sera Blaise.

18h42 :
De communication@asse.fr
à medical@asse.fr
Objet : Re : Musicothérapie
Oh les gars, ça va, on rigolait. Sinon, pour info, on va faire un partenariat avec Betclic sur le site officiel. Il s'agira de parier sur le nom et la durée d'indisponibilité du futur blessé. Belle récompense pour votre boulot, non?

asse_infirmerie_3.jpg


19h11
Caïazzo et Romeyer quittent leur bureau après avoir écouté ensemble les intégrales de Johnny et Lavilliers. Ils ne sont pas tombés d'accord.

19h30
Janot remporte une nouvelle fois le titre de joueur du mois. La remise du trophée, un sabre, est l'occasion d'une démonstration d'iaïdo par les enfants de Jérémie, qui ne blessent bizarrement personne.

19h40
Vincent Planté se propose pour déboucher le champagne. Sur l'air de Qui c'est les plus forts..., il fait sauter le bouchon, qui va se loger dans l'œil droit de Janot. Le docteur boit la bouteille d'un trait.

20h00
Boubacar Sanogo a été invité par la Chorale de Roanne à donner le coup d'envoi d'un match de Pro A. Assis au premier rang durant la rencontre, il réceptionne mal le Nigérian Uche Nsonwu-Amadi (2,08, 118 kilos).

21h18
Devant une assemblée d'Associés Supporters, Roland Romeyer dévoile le nouveau projet du club: le Centre international de recherche orthopédique Loïc Perrin, qui fera la fierté des Stéphanois. Le discours terminé, Caïazzo passe Les portes du pénitencier et demande une ovation pour Romeyer.

22h15
Le toubib rentre chez lui, sa fille lui propose une partie de Docteur Maboul. Une fois de plus, il perd.

23h45
Il est couché depuis quinze minutes quand son fils l'appelle. Il s'est claqué l'ischio-jambier en essayant d'attraper son doudou.

Vertdur
Messages : 6021
Enregistré le : 12 juil. 2005, 16:16

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Vertdur »

Moyen :-|

Dissident
Messages : 13404
Enregistré le : 30 juil. 2005, 09:06
Localisation : Normandy

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Dissident »

Pourquoi je trouve ça nul ?
Who ate all the pies?

rising 42
Messages : 1821
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:12
Localisation : saint etienne

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par rising 42 »

je dirais même plus : c'est nullllissimo
Caiazzo démission !!!
Romeyer canonisation !!!

Danish
Messages : 26748
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Danish »

Vertdur a écrit :Moyen :-|
Oui, assez moyen

Almanzor
Messages : 4023
Enregistré le : 02 déc. 2006, 17:06

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Almanzor »

ben moi je trouve ça rigolo, poil au dos :P
"Aucun joueur n'est aussi bon que tous ensemble" Alfredo Di Stefano

Gonzalo Sanogo
Messages : 5794
Enregistré le : 23 août 2005, 10:36

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Gonzalo Sanogo »

Dissident a écrit :Pourquoi je trouve ça nul ?
+ 1
Beaucoup de potonautes pourraient faire au moins aussi bien !
Nordin est meilleur que Honorat.

Vertigoal42
Messages : 7468
Enregistré le : 24 juin 2008, 11:01
Localisation : On the road

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Vertigoal42 »

ZOZO ET RORO DANS UN BUREAU...


Élie Odouard - mardi 5 janvier 2010

les Verts tombent à l'eau. Les inénarrables co-présidents de l'AS Saint-Étienne réunissent leur Conseil d'administration aujourd'hui. Rejoignez-les, en micro caché.
Mardi 5 janvier, 9h30, Conseil d'administration de l'AS Saint-Étienne. Roland Romeyer est assis dans la salle du réunion du centre d’entraînement de l’Étrat, il sirote un café-prune-côte du Forez. Son portable sonne. C'est Bernard Caïazzo, qui est bloqué devant la grille d'entrée.

Zozo : Pourquoi la barrière est fermée et le gardien absent?
Roro : On l'a viré avant hier.
Zozo : Pourquoi?
Roro : Il était toujours manipulé par Roussey, il refusait d'ouvrir aux kinés et aux médecins.
Zozo : Et on en a recruté un autre?
Roro : Non c'est moi qui vais m'en occuper, de toute façon, j'habite ici...

Les deux hommes s'installent dans la salle de réunion "Elie Baup" – qui devrait être rebaptisée Alain Perrin dès que le responsable de la communication aura fait fabriquer les plaques.

Zozo : On attend qui, là?
Roro : Je sais plus trop, on a viré tout le monde, non?
Zozo : Non il reste Lacombe.
Roro : Guy? Tu l'as recruté quand?
Zozo : Mais non, Didier, le directeur administratif et juridique.
Roro : Pourquoi on l’a pas viré lui?
Zozo : Je sais pas, je l’ai pas vu depuis juin 2007. Tant pis on commence. On fait quoi maintenant?
Roro : On vire Lacombe?
Zozo : Mais non je voulais parler de l’équipe là. On garde Galtier?
Roro : J’en sais rien, j’ai l’impression qu’il ne m’écoute pas. L’autre jour, je lui ai dit que fouilla ça m’tirait peine de voir les galapiats s’en voir comme des beauseignes. Il m’a répondu non merci, j’ai déjà mangé un dahu ce matin. Je me demande s’il est pas en train de nous faire un complot dans le dos.
Zozo : On peut se permettre de le virer, avec la carte de fidélité aux prud’hommes. Après cinq passages au tribunal le sixième est gratuit, Anto, Baup, Hasek, Roussey, Perrin... y a le compte.

asse_romeyer_caiazzo_1.jpg
Darry Cowl est catégorique: Roger Pierre, c'était mieux avant.

Roro : Et on met qui à la place? Moi je peux m’en occuper, je fais rien avant l’apéro de dix heures.
Zozo : Tu as le DEPF?
Roro : Non, mais j’ai le BEPC… enfin j’ai le niveau BEPC, quoi.
Zozo : Super, ça doit marcher pareil. Tu veux un adjoint? On rappelle un ancien Vert? Ça calmera toujours un peu Herbin et Larqué. Y a qui de dispo?
Roro : Sagnol? Cyril Linette de Canal m’appelle tous les jours pour qu’on lui propose un truc, même jardinier ou brancardier il m’a dit. Y a aussi Guillou qui s’ennuie un peu là. Il paraît qu’il parraine des tournois de vétérans arthritiques pour passer le temps.
Zozo : On prend les deux, tout le monde sera content.
Roro : D'accord, mais on leur donne quoi comme poste?
Zozo : Directeur sportif?
Roro : On peut pas, y a Comolli.
Zozo : On l’a pas viré, lui?
Roro : On peut pas : si on le vire, on doit changer le nom du club et marcher sur les mains en répétant "Le grillaton, c’est pas bon".
Zozo : C’est quoi ces conneries?
Roro : Je sais pas, c’est dans son contrat. C’est son copain Tong-Cuong qui lui a négocié cette clause.
Zozo : Bon alors on le garde mais on lui retire ses attributions. On pourrait le mettre à la barrière?
Roro : Ah non c’est moi qui m’en occupe maintenant, comme ça je pourrais la mettre dans la gueule d’Herbin quand il viendra nous gonfler.
Le mieux pour Sagnol et Guillou ce serait de créer de nouveaux postes. Je sais pas, moi... conseiller spécial aux affaires sportives.
Zozo : Pas mal. On met les deux au même poste?
Roro : Ben oui, comme d’hab, c’est un fonctionnement qui nous a plutôt bien réussi.

asse_romeyer_caiazzo_3.jpg
Et pendant ce temps, deux chiens d'aveugle facétieux sont à la buvette.

Zozo : Bon, on a bien avancé. On fait une conférence de presse demain.
Roro : On demande pas avant à Sagnol et à Guillou s’ils sont d’accord?
Zozo : Bof, on n'a pas trop le temps, on verra après. S'il y a un problème, je parlerais de ma chienne Youki que j’avais et qui a été écrasée par Perrin quand il est parti.
Roro : Okay, finalement on n'a viré personne là? C’est bien, c’est important la stabilité dans un club.
Zozo : Quel rapport avec l’ASSE?
Roro : Je sais pas, c’était pour parler.
Zozo : Allez, j’y vais moi, je vais aller saluer les joueurs avant de partir.
Roro : Ah mais ils sont pas là, on a viré tous les chauffeurs du coup ils viennent plus à l’entraînement, y a que Bergessio qui vient en courant. Je devais m’occuper du ramassage, mais mardi dernier j’ai planté le bus dans un fossé, j’ai blessé Perrin et Sanogo.
Zozo : Et Monsoreau?
Roro : Je l’ai raté. Il n'a pas voulu monter dans le bus quand il a vu que c’est moi qui conduisait.
Zozo : Ils s’entraînent chez eux, alors.
Roro : Sur leurs consoles.
Zozo : C’est bien, ça nous permettra d’économiser l’eau et l’électricité à l’Étrat. C’est écologique, on pourra crâner. Salut Roland, on se revoit quand?
Roro : Je sais pas, normalement mi-janvier on se sera fait sortir des deux coupes, il faudra peut-être un électrochoc.
Zozo : Il reste un fusible?
Roro : Moi j’en ai plus.
Zozo : On verra sur le moment, là j’ai plus le temps et puis j’ai toute confiance en Sagnol et Guillou, c’est le meilleur fonctionnement possible.
Roro : À la tienne, Bernard.

Zozo retourne à sa voiture et quitte Saint-Étienne en évitant les barrages dressés par les ultras à la sortie de la ville. Roro reste dans la salle de réunion et essaye de trouver sur le site Internet du club les dernières infos qui lui ont échappées.
"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Mikvix
Messages : 859
Enregistré le : 18 sept. 2005, 09:15
Localisation : Haute-Loire

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par Mikvix »

:mdr1:
[i]On n’hérite pas de la Terre de ses ancêtres, on l’emprunte à ses enfants[/i] - Saint Exupery
[url]http://tinyurl.com/5l38f9[/url]

MisterFreeze
Messages : 26
Enregistré le : 01 janv. 2010, 20:08

Re: Les Cahiers du foot et l'ASSE

Message par MisterFreeze »

Une ptite poire Christine, avec des chip....... :mdr1:
Ils vont finir aux guignols c est obligé.

Répondre