séléctionnez une date pour un autre éphéméride

Une soirée cauchemardesque pour une humiliation nordiste rarement égalée...


La feuille de match
Samedi 2 Mars 2002 - Championnat de France de L2 - Stade Geoffroy-Guichard
23e Journée: ASSE 0-2 Wasquehal
Spectateurs: 12.902 - Arbitre: M. Champet

Buteurs: Bakari (10e) et Soltani (89e)

ASSE : Casagrande - Carteron - Diawara (Bia 46e) - Hernandez - Carmignani (Kuzba 71e) - Sablé - N'Dour - Esposito - Bangoura (Fellahi 46e) - Di Rocco - Mendy. Entraîneur: Frédéric Antonetti
Wasquehal: Sibille - Cygan - Benon - Corréia - Mouissi - Antunes - Oulmers - Bakari - Malm (Courtois 75e puis Soltani 84e) - Buengo. Entraîneur: Michel Titeca

Expulsions: N'Dour (21e) pour l'ASSE. Corréia (82e) pour Wasquehal



Les faits du match
Après une saison 2000-01 parmi les plus cauchemardesques de son histoire, conclue par une affaire judiciaire et une relégation en L2, l'ASSE offre à ses supporters un exercice 2001-02 complètement déprimant, ponctué de défaites à répétition et de victoires sans lendemains. Avant d'être virés au bout de 11 matches, le duo Michel-Larièpe a eu le temps de recruter à prix d'or une dream-team dont le simple souvenir laisse encore des sueurs froides au public de Geoffroy-Guichard.

En ce mois de mars, la situation est tout aussi désolante que le temps: l'ASSE est 16e, n'a pas gagné depuis un mois et reste sur une défaite à domicile face à Beauvais juste avant un nul encourageant chez le leader havrais. Ce match en retard à domicile face à Wasquehal tombe donc à point nommé pour repartir de l'avant face à un adversaire qui n'a rien d'un épouvantail mais privé de Guillou, Hellebuyck et Oliveira, Antonetti doit faire confiance à une triplette défensive ultra-rajeunie Diawara-Hernandez-Carmignani. Le technicien corse aligne par ailleurs ses autres titulaires habituels, c'est à dire aucun de ceux recrutés par Christian Larièpe (à l'exception d'Antonio Esposito).

ImageFeu d'artifice dans le Kop Nord pour l'entrée des joueurs sur le terrain

Le début de match va être à l'image de la saison et par extension, toute la rencontre le sera. Les Verts entrent timidement dans la partie alors que les Nordistes se montrent bien plus tranchant dès l'entame. C'est presque sans surprise que Bakari expédie un coup-franc surpuissant sous la barre de Dominique Casagrande dès la 10e minute.
Le public de Geoffroy-Guichard se dit alors qu'il va vire une triste soirée de plus quand Alassane N'Dour, auteur d'un vilain tacle sur Antunes, se fait expulser directement par l'arbitre, M. Champet. Antonetti fulmine sur son banc et est à deux doigts de la crise de nerfs quand la défense centrale offre presque le second but à Bakari à la 26e mais les Verts repartent progressivement de l'avant et Mendy inscrit même un but, refusé pour un hors-jeu justifié.

Au retour des vestiaires, le coach stéphanois fait le ménage dans sa composition et sort respectivement Diawara et Bangoura pour Bia et Fellahi. L'ASSE fait le siège du camp adverse sous les encouragements un peu désespérés du public, Stéphane Hernandez manque de marquer sur corner mais jamais les attaquants stéphanois ne parviennent à réussir le dernier geste qui les verrait s'ouvrir le chemin du but.

La fin de match est on ne peut plus houleuse: les Verts poussent, échouent dans toutes leurs tentatives offensives et s'exposent inévitablement aux contres de Wasquehal. L'arbitre expulse Corréia pour un deuxième carton jaune, obligeant l'entraîneur nordiste, Titeca, à remplacer le pauvre Courtois, à peine entré en jeu par Soltani. Puis pour parachever le grand n'importe quoi, Wasquehal inscrit un second but par Soltani, justement, lorsqu'un ballon laborieusement cafouillé rebondit sur le dos de l'attaquant nordiste avant de lober Casagrande et de finir sa course dans le petit filet stéphanois.
C'en est trop pour le public qui envahit le terrain dès le coup de sifflet final pour exprimer sa colère et son amertume envers l'une des pires équipes de l'histoire de l'ASSE.


Le Saviez-vous ?
- Grâce à une fin de saison moins cahotique, l'ASSE finira 13e et Wasquehal 15e lors de cette saison 2001-02, très clairement à oublier à tous points de vue.

- Lors de la saison suivante, l'ASSE se vengera en l'emportant 2-0 à domicile. Seuls 3 joueurs stéphanois alignés ce soir-là participeront à cette victoire (Carteron, Sablé et Mendy)

- L'ES Wasquehal descendra en National à l'issue de la saison suivante et perdra son statut professionnel. Evincé de son Stadium Nord par le LOSC puis le RC Lens, le club évolue désormais en CFA.

- Frédéric Antonetti aura ces mots très durs durant la conférence de presse d'après-match: "Tout simplement, nous ne sommes pas bons, moi y compris. Nous ne méritons pas de porter les couleurs de ce club. Si on se fie aux 25 premières minutes, on croirait une équipe de sénateurs"

- L'envahissement de terrain spontané en fin de match n'amènera aucune sanction pour l'ASSE. Autre époque, autres mœurs...