Limonest indigeste pour les U18

02/02/2020
bookmark bookmark
share share



Darling Bladi a joué au poste inhabituel de gardien (Photo Thomas99)

Les U18 de Sylvain Gibert, à travers ce déplacement à Limonest, espéraient confirmer leur redressement de ces dernières semaines. Hélas, c'était sans compter les circonstances défavorables qui se sont abattues sur cette équipe avec un effectif réduit pour cause de blessures : les Verts se sont finalement inclinés sur le petit score de 1 à 0 qui ne reflète pas véritablement le déroulement de la rencontre.

Le premier acte a été très haché, avec beaucoup de déchet technique, sûrement à cause d'un terrain synthétique, petit et très dur, beaucoup de duels dans lesquels l'adversaire s'est montré plus présent. Il faut dire également que l'arbitrage n'a pas favorisé le développement d'un jeu de qualité avec d'innombrables fautes sifflées de part et d'autre et de nombreux coups de pied arrêtés. Il y eut donc peu d'occasions. La plus notable se situa à la demi-heure : Yanis Fetheddine faisait la différence en milieu de terrain et lançait Beni Seda Mfukumoko, un peu excentré, qui ne croisait pas suffisamment son tir lequel terminait dans l'extérieur du petit filet. Les Verts allaient concéder l'unique but de la partie peu avant le repos sur un énième coup-franc sifflé contre eux pour une faute peu évidente à l'entrée de la surface de réparation. La belle frappe directe trompait Darling Bladi, gardien improvisé. (1-0, 40ème).
Après le repos, les Stéphanois réagissaient et obtenaient un penalty à la 65ème minute sur un corner de Marwan Ouroui tiré au premier poteau et contré de la main par un adversaire. Yanick Venus prenait le gardien à contre-pied mais, malheureusement, trouvait le poteau. Les Verts ne capitulaient pas : le gardien limonois devait d'abord s'employer sur un corner repris de la tête, et, à la 75ème minute, sur une frappe croisée de Yanick Venus, bien lancé par Beni Seda Mfukumoko. Limonest ne se montrait dangereux que sur coup de pied arrêté, mais c'était suffisant pour empocher le gain du match.  

La composition : Bladi - Yahiaoui, Abdellaoui, Boli, Alpha N'Gongar (Seda Mfukumoko, 80ème) - N'Gongolo (Fetheddine, 75ème), Fetheddine (Moyo, 65ème), Fatah (Ali Diadie, 45ème) - Seda Mfukumoko (Nzuzi, 45ème), Venus, Marwan Ouroui      

La réaction de Sylvain Gibert : "Disons que le nul aurait été plutôt logique au vu du match. J'avais mis en garde l'équipe en demandant de ne pas se focaliser sur le match aller que nous avions assez largement emporté (5-0). Il fallait aussi faire abstraction que nous jouions sans gardien expérimenté. Je ne suis pas satisfait du contenu de notre première mi-temps. Nous nous sommes trop précipités dans la sortie des ballons, alors que, ces dernières semaines, c'était un peu notre force. Nous avons fait preuve de trop d'impatience, de trop de précipitation et abusé du jeu long. A la mi-temps, j'ai demandé une réaction. Nous avons effectivement montré un autre visage après le repos, en prenant la maîtrise du match, mais sans nous montrer suffisamment dangereux. Nous nous sommes cependant créés deux belles occasions et avons manqué un penalty. Chacun a eu sa mi-temps, mais nous avons manqué d'opportunisme pour pouvoir ramener le nul. Il faudra apprendre la patience face à des équipes regroupées. Nous sommes capables de le faire. Il faut savoir le répéter."        

Potins
06/04 21:11
Mythiques tuniques
06/04 16:22
Repellini soutient Puel
06/04 15:13
Audrain rebosse pour Gourcuff
06/04 14:07
Ca fait mal au(x) bide(s) !
06/04 10:56
31 000 places pour la finale déjà vendues !
06/04 08:20
Caïazzo craint une finale à huis-clos
06/04 08:08
Un tiers de manque à gagner
06/04 07:52
M'Vila nie avoir taclé Puel
06/04 07:18
Caïazzo flippe pour le mercato (3)
05/04 23:56
Caïazzo cause chez Rosso
Articles
30/03/2020
Le nerf de la guerre (2)
17/03/2020
Avant le tunnel, la lumière
10/03/2020
Avec des milieux relayeurs
07/03/2020
Et Chavériat chavira
02/03/2020
Un derby ?
01/03/2020
Bayal : "Un derby, ça se gagne !"
01/03/2020
Une-deux avec Roby avant le derby
01/03/2020
Une pluie de centres
24/02/2020
Une fin cruelle
10/02/2020
Frustrés, mais pas abattus

Partager