27 mai 1926 : Naissance de Kees Rijvers  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Galette ne descendra pas

15/05/2018

Image

 

La Pravda du jour évoque l'avenir de Galette, qui fera son retour dans le Chaudron ce samedi lors de l'ultime journée du championnat.

 

"Maintenu en L1 face à Dijon (2-1, samedi), ce qu'il considère comme «un miracle», Christophe Galtier nous a avoué, dimanche, qu'il ne resterait pas si le club doit être rétrogradé en Ligue 2 à titre administratif par la DNCG, qui devrait recevoir les Dogues le 29 mai prochain, et non le 22 comme initialement programmé.

 

 

"Mon président m'a dit que le nécessaire (sur le plan financier) sera fait, nous a-t-il répété. Je suis de nature à croire les gens sincères. Donc je le crois jusqu'à preuve du contraire. Il me le dit depuis que je suis arrivé. Maintenant, si le club est rétrogradé pour des raisons administratives, je ne serai plus l'entraîneur parce que je me sentirai trahi. Mais ce n'est pas ce que j'attends après avoir souvent échangé avec Gérard Lopez."

 

Il y a quelques semaines, la tendance était plutôt à un départ car le contexte a changé depuis sa candidature spontanée, fin 2017. À cette époque, l'entraîneur était persuadé que le club lillois lui permettrait de franchir une étape supplémentaire en termes de budget, d'équipement et d'ambition par rapport à Saint-Étienne. Il s'est vite rendu compte que sa tâche serait nettement plus difficile qu'il ne le pensait, notamment après l'interdiction de recrutement décidée par la DNCG, au mois de janvier.

 

Depuis, Galtier (51 ans) a publiquement regretté les carences et l'inexpérience de son effectif. Il s'est interrogé sur les moyens mis à sa disposition, cet été, pour le modifier durablement. Si l'environnement nordiste, la région, la ville lui plaisent, il attend désormais la décision de la DNCG et de connaître la réalité budgétaire des Lillois. Sa deuxième et dernière année de contrat (juin 2019) ne devrait pas poser de problème. D'autant que le marché des entraîneurs est en mesure de lui offrir d'autres opportunités."

   


A venir

27/05/2018 13:00

[U17R] ASSE - Saint-Priest



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com