20 juin 2003 : France 2-1 Japon - Premier tour de Coupe des Confédérations  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Prière de ne pas danser devant Diousse !

17/02/2018

Image

 

Dans une interview accordée au quotdien sportif sénégalais Record relayée par le site StarAfrica, Assane Diousse explique qu'il aime se faire respecter. Extraits.

 

"Mon enfance au Sénégal ? J’étais terrible. J’ai fait mes études à l’école Sacoura Badiane jusqu’en classe de CM2 avant de tourner le dos aux études. J’avais réussi à mon entrée en 6ème, mais je ne voulais pas étudier. Ma seule préoccupation, c’était le football. Je passais tout mon temps à faire l’école buissonnière pour aller jouer au foot. Le jour où mon père l’a découvert, il a failli me tuer. Mais je demande à mes jeunes frères de poursuivre leurs études même s’ils sont passionnés de foot.

 

J’avais juste 13 ans quand j’ai rejoint l'Italie. Je suis resté trois mois sans jouer pour des problèmes administratifs. Un jeudi, des superviseurs sont venus me voir à la maison. Ces derniers m’ont proposé de venir passer des tests le vendredi avec Empoli. Et j’ai intégré ce club. Lors de la saison 2014-2015, j’ai intégré l’équipe A, mais je jouais avec la réserve. Je suis resté un an sur le banc avant de commencer à jouer avec l’équipe A.

 

En Italie, j’avais giflé un partenaire d’équipe. Je priais et il se mettait à danser et à faire des grimaces devant moi. J’ai continué ma prière en le laissant faire le malin. Mais quand j’ai terminé, je lui ai donné une bonne gifle. Mes coéquipiers savaient ce qui les attendait s’ils s’adonnaient à ce jeu avec moi."

   


A venir

29/06/2018 10:00

Reprise de l'entrainement



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com