home

Nanard dément Favard

24/05/2018
bookmark bookmark
share share
Image

 

Alors que Gilles Favard avait annoncé que la vente de l'ASSE à Peak6 venait de capoter, Bernard Caïazzo a déclaré ce soir sur le plateau d'Infosport + que les négos n'étaient pas interrompues. Vous avez raté l'intervention de notre inénarrable Nanard ? Le potonaute stephanois75 nous la résume !

 

"Gradel voulait revenir, certains ont dit non alors qu'il nous aurait rendu bien des services... Ce n'est pas le président qui décide du recrutement. L'écho de L'Equipe ? Peak6, ce n'est pas un fonds d'investissement, c'est un groupe américain. Je discute avec Lazard, ils sont très solides. Je leur ai posé la question : "est-ce que les négos sont interrompues" ? Absolument pas selon Lazard. Je suis serein mais tenu par des engagements contractuels et ne peut pas divulguer d'infos... Peak6 souhaite que l'on reste au club  Roland et moi pour faire la transition, nous avons répondu positivement. Vous me dites que Roland semble pessimiste ? Ce sont des interprétations, il y a des négociations, il faut que ça convienne aux deux parties, sinon ça ne se fera pas.

 

Si le rachat ne se fait pas, nous aurons les moyens de conserver les éléments de la deuxième partie de saison, y compris en passant par l'endettement. Ce rachat peut se faire dans un an, il se fera. L'ASSE n'avait pas l'habitude du changement d'entraineur, il a eu un patinage avec Garcia. Jean-Louis Gasset est un sacré entraîneur, il est solide. Je veux qu'il reste. On a pris 3 décisions : un directeur général, un staff avec Jean-Louis Gasset, Ghislain Printant et Julien Sablé, un recrutement de qualité. Jean-Louis Gasset sera encore là la saison prochaine, c'est une certitude. Humainement, Mathieu Debuchy est un garçon rare, exceptionnel, qui a beaucoup apporté, il représente les détails du professionnalisme, c'est un exemple pour les jeunes. J'aimerais beaucoup le garder, ça reste dans l'ordre du possible.

 

Avant notre arrivée, le club était plus souvent en D2 qu'en D1. C'est désormais le 5e club français à l'indice UEFA, c'est un club reconnu dans les réunions européennes. La fin du salar cap ? Le foot a plus changé les derniers trois ans que les 10 précédents. Il fallait s'adapter, pour rester compétitifs. Pour faire progresser encore le club, il y a avait deux possibilités : un projet avec les socios, l'actionnariat social mais cette loi n'est pas passée il y a deux ans. Il nous reste un rachat. La santé de Roland pouvait être en jeu, il travaillait de 7h00 à minuit, il fallait que Roland ait quelqu'un de solide avecFrédéric Paquet. Est-ce que je suis pessimiste sur le rachat ? Non, je suis réaliste, rationnel et même philosophe !"

Potins
15/10 23:39
Perrin rassure Tholot
15/10 17:47
Charles encore en haut de l'affiche en Arménie
15/10 13:33
Turpin, tu reviens
15/10 10:39
Maïga rejoué !
15/10 10:00
Pour Souici le bonheur est dans le prêt (3)
15/10 09:23
Pas de galette-saucisse pour Ole
15/10 07:31
Une expo sur les supporters au musée des Verts
15/10 07:12
Pas de bannissement à Larrivé ?
14/10 23:44
Selnaes sait défendre
14/10 21:30
U17R : pas en forme olympique
Articles
08/10/2018
Un adversaire en grande forme
06/10/2018
Pignol : "Un peu de sang vert dans la famille"
05/10/2018
Lille au trésor
29/09/2018
Une semaine complète
27/09/2018
Comme un ouragan
26/09/2018
Pierre-Gabriel : "Je ne pourrai jamais oublier l'ASSE"
26/09/2018
Tactique et réussite
25/09/2018
Ici, si tu cognes, tu gagnes
24/09/2018
Yahia : "Arnaud a fait l'amour à Mbengue"
23/09/2018
Une saison enfin lancée ?

Partager