home

Un maillot noir comme le charbon (2)

06/09/2017
bookmark bookmark
share share
Image

 

Selon la dernière édition du Progrès, les Verts porteront leur nouveau maillot noir comme du charbon récemment mis à l'honneur par site Sport & Style ce dimanche à GG lors de l’échauffement face à Angers. Pour l’occasion, il sera floqué du numéro 42 et du nom des principaux puits du bassin houiller de la Loire. L’ASSE étrennera cette tenue en match officiel début décembre dans le Chaudron face au FC Nantes, à l’occasion de la Sainte-Barbe.

 

Après avoir pris la pose lundi au musée de la mine pour promouvoir devant les caméras de Canal Plus ce nouveau maillot avec Jessy Moulin, Bryan Dabo, Romain Hamouma et Loïs Diony, Vincent Pajot s'est brièvement confié au quotidien régional.

 

"L'’immense chevalement métallique du Puits Couriot est haut de 35 mètres, c’est ouf ! Mon père est originaire du Nord. Il n’a pas travaillé dans les mines mais aurait pu. Il m’en a beaucoup parlé, il connaît la dureté du travail. D’ailleurs, il est venu visiter cet endroit. On connaît l’histoire de Saint-Étienne avec la mine. D’être sur les lieux, de voir comment ça se déroulait, c’est toujours intéressant. On comprend un peu mieux les choses et la difficulté du travail qu’ils faisaient."

Potins
16/11 12:24
Les Supporters au Musée ? (2)
16/11 11:12
Gasset s'active
16/11 10:43
Les Supporters au Musée ?
16/11 08:58
Non grata en banlieue
16/11 03:28
M'Vila, l'exception des interceptions
16/11 02:52
Abi et Saliba ont maté les Maltais (2)
16/11 01:08
Bamba claque face aux Croates
15/11 22:10
Josuha Guilavogui de retour
15/11 21:41
L'Est Républicain nostalgique
15/11 11:33
Bonnet est fier !
Articles
12/11/2018
Parfait pour la confiance
10/11/2018
Faites-nous déboucher le champagne !
07/11/2018
Guion : "Le Chaudron, c'est mythique !"
05/11/2018
Un scénario fou
03/11/2018
Il faudra SCOrer
29/10/2018
Sanlaville donne son avis
28/10/2018
A moitié maîtrisé
27/10/2018
Horjak a dit...
26/10/2018
En faire des sacs à main
25/10/2018
Ponsard : "Comme si on lançait onze taureaux dans l'arène"

Partager