19 novembre 1995 : ASSE 0-5 Auxerre  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Paski prendrait les raccourcis

17/10/2017

Image

 

Dans le nouveau bimestriel Journal du Sport, Pascal Feindouno (36 ans) se dit prêt à reprendre du service chez les Verts. Extraits.

 

"Est-ce qu’il manque un Pascal Feindouno actuellement à Saint-Etienne qui mettrait un peu de folie ? (Rires) Je ne sais pas mais quand je croise les gens, ils me disent : « Paski, reviens ! » Je trouve que cette équipe joue bien au ballon cette saison. Mais il faut que ça s’exprime sur la durée. Les débuts sont bons. En ce moment, on parle beaucoup de Saint-Etienne. Il faut voir aussi comment les plus jeunes vont gérer. Quand il y a trop d’éloges, certaines équipes peuvent fléchir. Il y a, quoi qu’il en soit, un bon groupe et un bon entraîneur. Tous les entraînements sont filmés. On sent un esprit de famille. Pour l’instant, c’est la renaissance !

 

D’un certain côté, l’équipe reste trop dépendante de Stéphane Ruffier. Il effectue de bons arrêts et sauve souvent Saint-Etienne. Mais après il y a un groupe derrière. Il ne peut pas tout faire non plus. Par rapport à l’an dernier, le style de l’équipe a beaucoup changé. Oscar Garcia a été joueur à Barcelone, il veut inculquer cela aux jeunes. Sainté joue au foot, on le sent dans la transmission du ballon. Ce n’est pas comme au Barça ou au PSG, mais c’est agréable à regarder. Les joueurs n’ont pas peur du ballon. Ça se ressent même dans le jeu de Ruffier. L’an dernier, il dégageait beaucoup. Maintenant, il utilise son jeu au pied et s’améliore dans ce domaine.

 

Ma santé va bien. Je vis à Saint-Etienne. Je suis dans l’attente et à la recherche d’un club. Il y a quelques temps, j’avais dit au président Roland Romeyer dans l’émission J+1 : « Fais-moi signer sans contrat, je ne demanderai sinon jouer. » Il m’avait répondu : « on verra… » Si on me rappelait, j’irais avec un immense plaisir. Dans cette équipe, je ne serais même pas obligé de courir partout ! (rires) Il y en a dans cette formation des coureurs qui ont 22 ou 23 ans…. Avec mon expérience, je sais où courir. Moi je prendrais les raccourcis ! (rires)"

   


A venir

19/11/2017 14:30

[U19] ASSE - Montferrand



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com