home

Le culot de Janot

20/05/2019
bookmark bookmark
share share
Image

En pleine promo de son autobiographie "Sans filet" à paraître après-demain aux éditions Marabout, Jérémie Janot revient avec amusement sur les derbys dans la dernière édition du Progrès. Extraits.

"Déjà, quand j’arrive, il y a un match U16, Sainté-Lyon qui se joue en Haute-Loire. Le stade était plein. Je me suis dit : "Mais je suis tombé où ? Je suis chez les fous." Personnellement, la malchance que j’ai eue, c’est d’être tombé sur la période la plus forte de l’OL. Un peu comme le gardien lyonnais des années 1970 qui se faisaient matraquer par les Verts de la grande époque. Au centre de formation, on m’a toujours inculqué l’importance de ce match spécial. On avait la haine de ce maillot blanc avec les traits rouge et bleu.

Lors d'un derby avec la réserve, il y avait au moins 1 000 personnes. Je tire un six mètres et il y a un supporter lyonnais qui crie : “Janot, il te manque 10 cm”. Je me retourne, et là c’était plus fort que moi et je dis : “Ils sont dans ma culotte, demande à ta femme !” Je prends jaune et il a voulu sauter la barrière. On fait 0-0 ce jour-là. Le coach, Christian Larièpe, m’avait tué. Il m’avait dit que j’aurais pu tout faire dégénérer. Mais c’était trop tentant.

À chaque fois que je vois Dimitri Payet, je lui dis : “Merci, tu m’as fait gagner le 100e ”. On doit le perdre. C’est peut-être le plus mauvais qu’on fait mais on le gagne. Et là, je dégoupille complet. Je voulais sauter sur la mascotte de l’OL parce qu’à chaque fois, elle me chambrait. C’est Loïc (Perrin) qui me rentre aux vestiaires. Je n’avais jamais gagné un derby. J’étais dans un état second. Jamais je n’oublierai."

Potins
23/10 23:03
L'Ukrainien craint le Chaudron
23/10 22:40
Oleksandria redoute Bouanga
23/10 22:11
Aholou in, Cabaye out
23/10 21:55
Les deux kops écopent d'une lourde sanction
23/10 19:48
Jorginho buteur et leader
23/10 19:31
Bafé en finale de Ligue des Champions
23/10 15:58
Et le numéro complémentaire ?
23/10 15:55
Puel pas émoustillé
23/10 13:21
Dieu suspendu, Khazri en sursis
23/10 09:56
Oleksandria l'ancienne !
Articles
21/10/2019
Une nouvelle série
19/10/2019
Ne pas boire le calice à Bordeaux
10/10/2019
Dernis : "J'ai tiré Puel !"
08/10/2019
Beau comme un but à la 90e (2)
07/10/2019
Bauthéac : "Puel est un super coach !"
06/10/2019
Pignol : "Puel, un grand professionnel"
05/10/2019
Vendroux : "Laissez travailler Puel !"
04/10/2019
En confiance !
01/10/2019
Guillou : "C'est un match ouvert et tout vert"
30/09/2019
Clean sheet !

Partager