13 décembre 1972 : Naissance d'Antonio Esposito  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Même sans Rémy, gagnons chez Rudi ! (2)

06/12/2017

Image

 

Dans sa dernière édition, La Provence explique pourqui Rémy Cabella ne jouera pas dimanche au Vélodrome. Extraits.

 

"Une clause dans son contrat de prêt stipule qu’il ne peut pas affronter le club dont il est encore la propriété, et ce dans toutes les compétitions domestiques. Une convention insérée selon le souhait de l’OM et à laquelle les dirigeants de l’ASSE, d’après quelques indiscrétions, n’auraient pas prêté attention au moment des négociations dans l’urgence des dernières heures du marché des transferts… Ce n’est que lundi midi que le lièvre aurait été soulevé.

Contacté en début de semaine, l’état-major de l’ASSE a d’ailleurs réfuté tout accord contractuel empêchant Cabella de jouer. Une posture étonnante quand on sait que Julien Sablé, le nouvel entraîneur des Verts depuis le départ prématuré de l’Espagnol Oscar Garcia, désormais secondé par Jean-Louis Gasset, s’arrache les cheveux depuis qu’il a appris la nouvelle du forfait… Tout comme le joueur, persuadé qu’il fêterait son retour dans l’enceinte du boulevard Michelet et qui, du coup, se retrouve légitimement déçu.

 

Au final, la seule solution valable pour changer la donne serait que les dirigeants olympiens reviennent sur leur décision initiale. Ce qui ne semble pas du tout être le cas dans leur esprit. Une position qui se comprend aisément : comment imaginer qu’un joueur prêté sans option d’achat, et qui fera son retour théorique à La Commanderie pour la reprise en juillet 2018, puisse renforcer un concurrent hypothétique dans un match entre les deux parties ? Cela permet d’éviter que ce joueur ne se démène contre son employeur ou, à l’inverse, qu’il ne lève le pied au détriment du club qui l’accueille.

Est-ce légal pour autant ? Hier, les juristes de tous bords s’interrogeaient avec circonspection sur cette question. Dans l’entourage de Rémy Cabella, on espère en tout cas pouvoir trouver une solution en vue de la manche retour, à Geoffroy-Guichard, programmée au début du mois de février. Dans un seul but, celui-là même qui anime le principal intéressé depuis le début : jouer et, par extension, effectuer son métier."

 

 

 

 

   


A venir

15/12/2017 20:45

ASSE - Monaco



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com