Fini le Caillot sans gain !

08/12/2019
bookmark bookmark
share share
Image
 

Ravi d'avoir enfin gagné contre Saint-Etienne, le président rémois Jean-Pierre Caillot s'est exprimé en zone mixte à l'issue de la rencontre de ce dimanche après-midi.

"J'avais écrit qu'il fallait chasser le mistigri, le chat noir. Saint-Etienne était la seule grosse équipe que nous n’avions jamais battue et comme notre marque de fabrique, c’est plutôt de faire de bons résultats contre les gros, c’est chose faite, et avec la manière ! On a vu un très bon Stade de Reims, face à une belle opposition. On est d'autant plus fier d'avoir gagné le match. On avait des joueurs dits titulaires qui étaient absents et les remplaçants se sont montrés à la hauteur. On a vu des jeunes débuter, je pense au petit Sissoko qui a fait son premier match en L1.

On sait qu'habituellement on a un peu de mal à marquer des buts mais nos trois attaquants ont marqué des très beaux buts. Quand Saint-Etienne est revenu dans le match, j'ai pensé aux matches contre Bordeaux et Metz où avec très peu d'occasions nos adversaires arrivaient à nous mettre un but. Je suis donc doublement content, je pense qu'à la mi-temps le score aurait dû être plus large pour nous. On s'est créé les plus grosses occasions, cette victoire est amplement méritée."

Potins
31/03 12:11
Sagna croit en Saliba
31/03 11:47
Nicolas Girard répond aussi à Nanard
31/03 11:03
Beric fan du Maverick Doncic
31/03 07:39
Lees-Melou répond à Nanard
31/03 07:16
L'Ange Vert supporter du QSG
31/03 07:06
Caïazzo l'a joué perso
30/03 22:06
Brandao devant Alex et Ilan
30/03 21:36
Ruffier au top
30/03 21:10
Quand Uderzo inspirait un tifo
30/03 20:49
Les GA les soutiennent ! (2)
Articles
30/03/2020
Le nerf de la guerre (2)
17/03/2020
Avant le tunnel, la lumière
10/03/2020
Avec des milieux relayeurs
07/03/2020
Et Chavériat chavira
02/03/2020
Un derby ?
01/03/2020
Bayal : "Un derby, ça se gagne !"
01/03/2020
Une-deux avec Roby avant le derby
01/03/2020
Une pluie de centres
24/02/2020
Une fin cruelle
10/02/2020
Frustrés, mais pas abattus

Partager