23 juillet 1988 : ASSE 0-0 Strasbourg  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Oyez Antoine !

18/03/2018

Image

 

Antoine Kombouaré s'est confié à Ouest-France et au Télégramme avant le match qui opposera ses protégés aux Verts ce dimanche après-midi dans le Chaudron. Extraits.

 

"Je me suis attelé à réaliser des entretiens en petits groupes tout au long de la semaine. Des discussions et des échanges ayant pour objectif d'aboutir à une prise de conscience collective. On a un bon groupe, ça vit bien, les joueurs s'entendent bien. Mais maintenant, j'attends d'eux sur le terrain d'avoir un peu plus de moelle, de rage, pour aller chercher les points, car c'est ce qui nous manque aujourd'hui. Guingamp est trop perméable. On n'a pas l'état d'esprit, la mentalité pour gagner les duels. C'est ce que l'on doit changer, dès ce dimanche à Saint-Etienne. On s'attend à un match très compliqué dans ce stade où ça peut pousser. A Geoffroy-Guichard, on va voir ce qu'on a dans les tripes pour répondre à ce défi. On va affronter une équipe redoutable, métarmophosée par le mercato hivernal. Les joueurs, c'est une chose, mais ce qui compte, c'est l'état d'esprit qu'ils ont amené. Au-delà de Sainté, qui est train de remonter la pente, on doit travailler sur nous.

 

La confiance et l'efficacité vont revenir à travers une équipe homogène, capable de ne pas prendre de but. Il faut que mes défenseurs soient plus solides. Si individuellement, on n'est pas capable de faire mal, de faire peur, l'attaquant il vient plus facilement dans votre zone vous provoquer. Les milieux de terrain doivent avant tout défendre, récupérer des ballons et aller les monter aux attaquants. Avoir la possession, avec des joueurs techniques, c'est bien, mais il faut avoir des gagneurs. C'est ce qu'il nous manque aujourd'hui. Depuis le début, on le sait, on n'a pas un buteur attitré. Il faut que tout le monde soit concerné par le but, mais je pense que ça va aussi beaucoup avec la façon de défendre. Si tu défends mieux, tu récupères des ballons pour pouvoir après te projeter et derrière, tu as les situations qu'il faut pour marquer."

   


A venir

27/07/2018 19:00

(amical) ASSE - Amiens

au Touquet



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com