23 juillet 1988 : ASSE 0-0 Strasbourg  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Dithyrambiques sur Beric

13/01/2018

Image

 

Dans la Pravda du jour, Robert Beric reçoit les éloges de l'Ange Vert, de son agent et d'un ex-coéquipier d'Anderlecht.

 

Dominique Rocheteau : "Je vais être dythirambique. Robert, c'est une crème qui fait l'unanimité dans le club. Quand il est parti en prêt cet été, on l'a senti très affecté car c'est un sensible. C'est un très bon joueur et j'ai toujours considéré qu'on avait fait un bon coup en le prenant. Malheureusement, on connaît la suite... Il était en total manque de confiance cet été mais a retrouvé le chemin des filets dès son retour. Contre Nîmes, il a marqué un but à son image. Depuis qu'il est revenu, ce n'est plus du tout le même. Il se bat, il est généreux, il court et joue pour les autres. Sa bonne bouille à la Tintin est en décalage avec son sunom de Terminator. J'étais un peu comme ça, ça ne veut rien dire. On peut être doux dans la vue et un tueur devant le but."

 

Amir Ruznic : "Avec Oscar Garcia, il savait qu'il ne jouerait pas. On a donc opté pour Anderlecht. Mais si on avait su que ça se passerait ainsi, jamais il ne serait allé là-bas. Pour être honnête, je n'ai pas de réponse, pas d'explication. Ils l'ont pris pour aider leur club, marquer des buts et jamais ils ne lui ont donné sa chance. C'est le fils que toutes les mamans aimeraient avoir."

 

Sofiane Hanni : "A Anderlecht, ça chauffait pour le coach, qui ne voulait prendre aucun risque. Il y a bien une chose qu'on ne pourra jamais reprocher à Robert, c'est qu'il n'a jamais lâché. Il réalisait de superbes entraînements. On ne faisait pas beaucoup de jeu donc c'est difficile de le juger sur ce plan. Mais dans les exercices devant le but, dans la finition, c'était le meilleur. Il était dans une situation frustrante mais il se donnait à fond quand on faisait appel à lui. J'en ai vu des gars mis à l'écart qui lâchaient ou qui influançaient le vestiaire, pas lui. Franchement, c'est un bon gars qui n'a pris la tête à personne."

   


A venir

27/07/2018 19:00

(amical) ASSE - Amiens

au Touquet



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com