home

Francky gagne le derby

17/10/2017
bookmark bookmark
share share
Image

 

Franck Tabanou, qui avait piteusement quitté la L1 le 8 mai 2016 à l'Allianz Riviera, l'a retrouvée ce week-end au Roudourou à l'occasion du Celtico. Content de ses débuts réussi avec Guingamp, l'ancien latéral gauche stéphanois s'est confié dans la dernière édition du Télégramme. Extraits.

 

"Je suis arrivé en Bretagne sans vraie préparation physique, et je m'étais blessé à la cuisse le mois dernier. J'ai bien bossé avec le préparateur pour revenir. J'avais également effectué quelques rencontres avec l'équipe réserve pour retrouver du rythme. Et je continue de travailler pour pouvoir tenir un match entier. Samedi, j'ai quitté le terrain à la 87e au bord des crampes. Dans ce genre de match, tu n'as pas le temps de gamberger, tu es immédiatement dans le feu de l'action. C'est ça, un derby. Et quand ça gagne, tout est plus facile. Ce sont toujours des matchs particuliers, que j'ai également connus avec Saint-Etienne. On a montré un beau visage. Avec davantage d'efficacité, je pense même que le score aurait pu être plus lourd. On a fait une grosse entame. On voulait vraiment être présent dans l'impact. On sait que les derbys se jouent souvent dans les duels. A la mi-temps, il y avait un peu de frustration de regagner les vestiaires sur ce score de 0-0. Derrière, les Rennais sont mieux rentrés que nous, ils ont eu un peu plus de possession. Mais, cette fois, on a su ouvrir le score quand il le fallait et rester costaud ensuite"
Potins
13/12 21:17
Honorat comprend
13/12 20:22
Vieira ravi
13/12 18:19
Sur la promenade un dimanche !
13/12 13:17
Gambardella : bouffez du FC Lyon !
13/12 12:47
On saura demain
13/12 11:27
Houri à Montauban
13/12 08:18
Les Aiglons se reposent, les Verts se musclent
13/12 07:50
Et de dix pour Gomis !
13/12 07:36
Andrézieux ne souhaite pas de Chaudron
13/12 07:23
Il veut que ça joue tôt, Quillot !
Articles
12/12/2018
Bauthéac : "Cette année, j'aime beaucoup Sainté"
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros

Partager