home

Janot égratigne Nanard et Roro

11/06/2019
bookmark bookmark
share share
Image

Dans son autobiographie "Sans filet" parue le 22 mai dernier aux éditions MaraboutJérémie Janot égratigne Nanard et Roro. Extraits.

"Dans le vestiaire, on s'amuse de les voir se faire la bise alors qu'ils se détestent. Un jour, Elie Baup doit même les séparer car ils sont sur le point d'en venir aux mains ! Je suis d'ailleurs surpris que cette affaire ne soit jamais sortie dans les journaux car l'ASSE est un véritable gruyère. Quand un joueur prend deux kilos, c'est relayé dès le lendemain sur les forums de supporters ! Idem pour les contrats, les salaires. Mieux vaut rester sur ses gardes.

(...)

Quand j'ai remporté en 2007 l'Etoile d'Or France Football du meilleur gardien de Ligue 1, Jean-Michel Aulas a déclaré avant le derby que les deux meilleurs gardiens français étaient Grégory Coupet et moi-même. Ce que mes propres dirigeants n'ont jamais dit ! C'est qu'ils ne devaient pas le penser. Sans doute étaient-ils trop occupés à chercher un nouveau gardien pour me remplacer.

(...)

Mon beau père Alain - que je considère comme mon père, comme mon guide - a commis l'irréparable.  Le jour de l'enterrement, seuls Damien Comolli - que je respecte beaucoup, même si nos idées sur le poste de gardien divergent - et Jeannot Dées, mon entraîneur spécifique, sont présents et représentent le club. Un détail qui pour moi n'en est pas un. Quand je pense que Bernard Caïazzo est allé jusqu'en Guinée pour assister au mariage de Pascal Feindouno... Passons.

(...)

Bernard Caïazzo m'a demandé à l'occasion du derby à Geoffroy-Guichard, en 2004, de placer un curieux objet dans la cage. Passé entre les mains d'un sorcier vaudou, il était censé protéger le but. Je ne sais pas ce que c'était, mais ça sentait à dix mètres. A l'ouverture du score de Juninho sur coup franc, le ballon est tombé pile dessus ! C'est le genre d'histoires qui n'encourage pas à se montrer superstitieux. Je préfère compter sur mon travail, mes capacités, plutôt que de compter sur la magie d'un ensorceleur."

Potins
17/08 15:06
Emile Robert, 98 ans et toujours vert !
17/08 10:47
Petit poulet restera violet
17/08 10:40
Goncalves, supporter et adversaire des Verts
17/08 10:02
Hilton il peste
17/08 09:35
Josuha revient sur ses vertes années
17/08 09:04
France Bleu baisse le son
17/08 08:16
Un triste habitude maison pour ouvrir la saison
17/08 07:58
Le mercato n'est pas clos
17/08 07:43
Cohade toujours à fond
16/08 22:21
Vagner sauve Valette
Articles
17/08/2019
Mayi : "On vient à GG pour jouer"
12/08/2019
C'est reparti !
09/08/2019
Chouette, c'est la reprise !
08/08/2019
Jobard : "Les Verts restent un gros morceau"
07/08/2019
Helbling : "Aholou peut franchir un cap avec les Verts"
07/08/2019
Laurey : "Les Stéphanois vont aimer Aholou"
01/08/2019
Pierre-Gabriel : "Aholou va tomber amoureux de Sainté"
28/07/2019
Saadi : "Boudebouz va régaler à Sainté"
26/07/2019
Ferhaoui : "Boudebouz, aussi fort que Cabella"
26/07/2019
C'est à la fin de la foire qu'on compte les Boudebouz

Partager