home

Guillou derrière les Verts

12/04/2016
bookmark bookmark
share share


Image

 

Revenu se ressourcer dans sa maison familale à Saint-Héand après la fin de son expérience bordelaise, Patrick Guillou parle évidemment des Verts dans la dernière édition du Progrès. Extraits.

 

"Je suis bien placé pour mesurer le travail qui a été fait par les dirigeants de l’ASSE et le staff pour faire en sorte d’être présents en Coupe d’Europe où ils sont sortis de poules et rester performants en championnat. L’ASSE va finir sa saison avec 55 matches. Il ne faut pas croire que c’est facile. Il y a une donnée qu’on maîtrise moins, c’est l’aspect psychologique. À force de jouer tous les trois jours, de faire des mises au vert, de prendre l’avion, les joueurs sont cramés psychologiquement. Il y a de l’usure.

 

C’est un appel au public. Quand on ne sait pas ce que représente la gestion d’un effectif au quotidien, il faut avoir le sens de la mesure. Les joueurs sont sur les jantes, les rotules. Il y a une lassitude mentale. Il faut supporter l’équipe et la porter même. Les joueurs en auront besoin contre Nice et Lille, ce seront deux finales. Il faut mesurer la chance d’être au coude au coude dans le sprint final. C’est le travail de toute une saison."

Potins
18/01 07:55
Lacombe était vert
18/01 07:23
Roby ravi par la solidité de Sainté
18/01 07:12
M'Vila remercie Khazri
17/01 22:48
Katranis sort de l'impasse (2)
17/01 18:08
Moulin coeur fidèle
17/01 17:24
Silva là jusqu'en 23
17/01 13:27
Coupe Gambardella : de la besogne en Bourgogne
17/01 11:13
Payet au piquet
17/01 10:54
Les stats balayent les commentaires
17/01 10:20
Le vilain gardien veut les trois points
Articles
18/01/2019
On dit merci qui ?
16/01/2019
Nouzaret : "Les Verts peuvent le refaire"
16/01/2019
Fournier : "Le Chaudron va bouillir contre les Olympiques !"
15/01/2019
Olympique de Marseille ou Olympique de Marcel ?
13/01/2019
Dumas : "Khazri et Ruffier, c'est très fort !"
13/01/2019
Un brin de reussite
11/01/2019
En avant la victoire !
10/01/2019
Bridonneau : "Sainté restera gravé en moi à vie"
09/01/2019
Gasset, la main verte avec les jeunes pousses ?
02/01/2019
Gauthier capitaine fracasse

Partager