home

Guillou derrière les Verts

12/04/2016
bookmark bookmark
share share


Image

 

Revenu se ressourcer dans sa maison familale à Saint-Héand après la fin de son expérience bordelaise, Patrick Guillou parle évidemment des Verts dans la dernière édition du Progrès. Extraits.

 

"Je suis bien placé pour mesurer le travail qui a été fait par les dirigeants de l’ASSE et le staff pour faire en sorte d’être présents en Coupe d’Europe où ils sont sortis de poules et rester performants en championnat. L’ASSE va finir sa saison avec 55 matches. Il ne faut pas croire que c’est facile. Il y a une donnée qu’on maîtrise moins, c’est l’aspect psychologique. À force de jouer tous les trois jours, de faire des mises au vert, de prendre l’avion, les joueurs sont cramés psychologiquement. Il y a de l’usure.

 

C’est un appel au public. Quand on ne sait pas ce que représente la gestion d’un effectif au quotidien, il faut avoir le sens de la mesure. Les joueurs sont sur les jantes, les rotules. Il y a une lassitude mentale. Il faut supporter l’équipe et la porter même. Les joueurs en auront besoin contre Nice et Lille, ce seront deux finales. Il faut mesurer la chance d’être au coude au coude dans le sprint final. C’est le travail de toute une saison."

Potins
16/11 12:24
Les Supporters au Musée ? (2)
16/11 11:12
Gasset s'active
16/11 10:43
Les Supporters au Musée ?
16/11 08:58
Non grata en banlieue
16/11 03:28
M'Vila, l'exception des interceptions
16/11 02:52
Abi et Saliba ont maté les Maltais (2)
16/11 01:08
Bamba claque face aux Croates
15/11 22:10
Josuha Guilavogui de retour
15/11 21:41
L'Est Républicain nostalgique
15/11 11:33
Bonnet est fier !
Articles
12/11/2018
Parfait pour la confiance
10/11/2018
Faites-nous déboucher le champagne !
07/11/2018
Guion : "Le Chaudron, c'est mythique !"
05/11/2018
Un scénario fou
03/11/2018
Il faudra SCOrer
29/10/2018
Sanlaville donne son avis
28/10/2018
A moitié maîtrisé
27/10/2018
Horjak a dit...
26/10/2018
En faire des sacs à main
25/10/2018
Ponsard : "Comme si on lançait onze taureaux dans l'arène"

Partager