home

Calogero, fondamental et les Verts

14/09/2017
bookmark bookmark
share share
Image

 

Idole de notre fidèle potonaute valie, Calogero met à l'honneur les Verts dans Fondamental, deuxième chanson de l'album Liberté chérie à être dévoilée au public après Je joue de la musique. "On a tous, toutes ces choses qui durent et qui tiennent, un vieux poster de Saint-Etienne." Dans le clip dirigé par Claude Lelouch, on voit en fait non pas un mais deux posters de Saint-Etienne : celui de Michel Platini contre Bordeaux en juin 1981 et celui de Dominique Rocheteau contre le PSV Eindhoven en octobre 1976.

 

 

La semaine dernière, le chanteur a glissé quelques mots sur Sainté et les Verts dans Le Progrès.

 

"Je me souviens d’une belle statue de Jean-Jaurès qui est l’un de mes personnages historiques préférés. Il y a quelques années, j’ai joué en concert à Saint-Étienne et rencontré une famille d’Italiens qui m’a invité à venir manger les pâtes chez eux. Leur appartement ressemblait à celui de mes parents, Italiens aussi. C’était super. Saint-Étienne est une ville ouvrière qui me rappelle mes origines, moi fils d’immigrés italiens. Il y a aussi les Verts. C’est plus la génération de mes deux frères mais j’ai en tête la ferveur, cette France qui était accrochée à cette équipe."

Potins
13/12 08:18
Les Aiglons se reposent, les Verts se musclent
13/12 07:50
Et de dix pour Gomis !
13/12 07:36
Andrézieux ne souhaite pas de Chaudron
13/12 07:23
Il veut que ça joue tôt, Quillot !
12/12 23:10
Mevlut a trompé Kocuk
12/12 21:59
Le kop nord écope d'un huis clos avec sursis
12/12 20:59
Eysseric est sur le départ ?
12/12 19:55
Blois en vigueur (3)
12/12 17:48
Le mercredi on Sardine tard
12/12 17:19
Nice-ASSE reporté !
Articles
12/12/2018
Bauthéac : "Cette année, j'aime beaucoup Sainté"
08/12/2018
Cauchemardesque
06/12/2018
VARum ?
04/12/2018
Après avoir bouffé du Canari, buvons du Bordeaux !
03/12/2018
Tholot : "Mon coeur sera marine et vert"
02/12/2018
La référence ?
30/11/2018
A défaut de Lyon, bouffons du Canari !
29/11/2018
Garande : "Sainté-Nantes, c'était bouillant !"
29/11/2018
Tintin, si proche si loin
28/11/2018
Ils ont perdu gros

Partager