Un film à voir............ ou à éviter

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Ligne de but, Poteau gauche, Poteau droit, Barre transversale

Tylith
Messages : 6869
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Tylith » 23 août 2019, 09:05

Bah au mieux ça montre qu'elle ne connait pas le bonhomme et pas grand chose à ses films, au final elle cherche avant tout à placer ses mots clés "buzz" pour provoquer du clic et être partagée sur les réseaux sociaux (et on a la preuve que ça fontionne ici même pour un article pourtant extrêmement court et à charge).

Il est fétichiste des pieds y'en a dans absolument tous ses films et il mèle les codes des films de série Z avec le cinéma plus traditionnel, et dans ce genre il y'a souvent des héroines bad ass avec une plastique mise en avant.
Pour ce film c'est un hommage au hollywood de son enfance et surprise à cette époque le curseur du sexisme n'était pas placé au même endroit qu'aujourd'hui donc sans avoir vu le film on peut clairement se douter de certaines scènes.
Et appeler moi médisant mais je pense qu'elle aussi s'y attendait et qu'elle y a trouvée ce qu'elle venait chercher.

Nemo42
Messages : 1423
Inscription : 20 mars 2013, 08:45

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Nemo42 » 23 août 2019, 09:16

minetvert a écrit :
23 août 2019, 07:30
Nemo42 a écrit :
22 août 2019, 10:54
minetvert a écrit :
21 août 2019, 09:35
Vertigoal42 a écrit :
19 août 2019, 14:49
Nemo42 a écrit :
18 août 2019, 09:45

Tarantino a toujours préféré raconter des personnages et les faire interagir entre eux, plutôt que de raconter une véritable histoire.
Il y'a bien sûr un thème, des profils à développer, un scénario, mais l'histoire si elle est là ne vient qu'au second plan.
C'était déjà le cas pour Réservoir Dogs et ça l'est encore pour Once Upon a Time.

Un bon Tarantino donc, à voir pour ceux qui aiment ses personnages, son ambiance, les interactions entre les personnages et les références au thème central.

Pour ceux qui ne veulent que de la violence Tarantinesque, ne venez pour la dernière demi heure. Vous serez servis !
Oui la dernière demi-heure et j'irai un peu plus loin, je crois les 45 dernières min sont très Tarantino. On reconnait un montage plus nerveux, une maniere de faire déjà vue ailleurs.

Reservoir Dogs est l'histoire d'un braquage qui tourne mal. Et on est centré autour de quelques persos. De plus, l'ambiance quasi huis-clos est sublime et lui donne une unité de lieu caractéristique d'une vraie histoire !

Je comprends bien dans "Once Upon a time" l'idée d'un croisement des personnages à la Pulp Fiction qui se tournent autour sans presque jamais interagir, mais je le trouve moins bien fait. Peut-être parce qu'on s'attache moins à chaque perso. Vu qu'avant les 45 dernières min, ils ne leur arrivent pas grand grand chose.

Je n'avais pas toutes les références historiques donc de la recherche post visionnage a éclairé quelques passages et dissipé quelques interrogations. Ca a un peu révisé mon jugement. Mais pas totalement
Les avis sont partagés et parfois bien tranchés :
Once upon a time in Hollywood: Tarantino ou le triomphe du mâle alpha:

https://www.rtbf.be/info/societe/detail ... d=10293107
Tarantino qui divise ?
Oh ? Ça m'étonne ! :happy1:

J'ai personnellement trouvé l'article pathétique,
Pour moi c'est exactement du même registre que mettre ***_** dans les termes homophobes (oui j'exporte les débats sensibles partout :happy1:)
Pathétique t'y vas fort quand-même
C juste l'avis d'une journaliste sur le caractère machiste de Tarantino qui n'est plus a prouvé.
Les révélations d'Uma Thurman ne sont pas inventées sur son côté disons fétichiste des pieds etc...on le sait le gars crache facilement sur ses acteurs...😳😁 après c pas kechiche non plus m'enfin...
Un point de vue très orienté mais le pathétique je vois pas
Perso je m'en bats les steaks mais Y'a des gens qui on le droit de dire que le mec est pas tout lisse , qui peuvent être déranger par son attitude avec les actrices et l'image de la femme (femelle ?) qu'il donne à voir dans ce film.
Ni plus ni moins ça casse pas 3 pattes à un canard
Son point de vue sur l'utilisation de gros plans et notamment sur les pieds , j'ai trouvé ça plutôt drôle et pas si bête.
Après elle passe sûrement un peu à côté du film ce qui est dommage (surtout pour elle)
Ça m'a fait penser aux premières critiques à propos de Clint Eastwood quand certains ont commencé a évoquer son côté réac.
Bah des persoonages féminins il n'y en a pas 50, il y en a 2 principaux et 2 seconds rôles, les autres font de la figuration voire un peu plus (dslé je ne me rappelle pas de leurs noms à toutes)
- Sharon Tate qui représente l'innocence
- La Jeune Hippie qui drague Brad Pitt qui représente la libération sexuelle.

Tarantino s'est servi de la mort de Sharon Tate pour représenter la mort de l'innocence de l'Amérique d'après guerre, les années 60 sont terminées, places aux tueurs en série, au sectes sataniques et autres joyeusetées.

En rôles secondaires :
- La productrice qui remet Brad Pitt en place, même si elle n'a qu'une scène où elle est physiquement présente, c'est LA BOSS et tous les "mâles alphas" sur place ferment leur gueule (je parle de Brad Pitt, Bruce Lee et Kurt Russell, rien que ça...)
- La rouquine qui chapeaute le camp en l'absence de Charly, "Oui mais le vrai boss c'est Charly...", oui mais Charly n'est pas là. La rouquine est là, elle, et c'est bien elle qui commande la troupe.

Edit :
En me relisant je me rends compte que j'ai oublié de parler de la petite fille actrice, un des points tournants du film, je n'en parlerai pas trop au risque de spoiler. Encore un personnage féminin fort...

Mais revenons en au sujet dont nous parle la journaliste : Le triomphe du Mâle Alpha !
Nous en avons donc 2 des mâles alpha : Brad Pitt et Di Caprio.

Brad Pitt : Un homme à tout faire, qui se la pète le jour avec la voiture de son patron, vit dans une caravane miteuse au fond d'un terrain vague, avec pour seul compagnon, son chien avec qui il partage des boites de conserves peu ragoutantes devant la télévision tous les soirs...
Il se fait virer régulièrement des lieux de tournage, et en dehors de son patron n'a pas d'amis.
Son fait d'arme : Il a bien dressé son chien et il sait se servir de ses poings.

Di Caprio : Un acteur de série Télé qui a fait 2-3 films à succès, mais joue maintenant les méchants qui se font botter le cul par n'importe quelle vedette qui passe, même pas un méchant mémorable, un has been complet... Alcoolique, il oublie ses textes, les réalisateurs le cachent sous une tonne de maquillage pour ne pas qu'on le reconnaisse, son seul ami ? Son employé...
Son fait d'arme : Il fait peur à une bande de hippie en sortant de chez lui complètement bourré, en robe de chambre et avec un pichet de Mojito à la main.

Le triomphe du mâle Alpha ? Sérieusement ?
[img]http://i57.servimg.com/u/f57/16/54/73/34/l_admi10.gif[/img]

minetvert
Messages : 5539
Inscription : 06 juin 2007, 10:58
Localisation : Ivry plage

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par minetvert » 24 août 2019, 09:43

Nemo42 a écrit :
23 août 2019, 09:16
minetvert a écrit :
23 août 2019, 07:30
Nemo42 a écrit :
22 août 2019, 10:54
minetvert a écrit :
21 août 2019, 09:35
Vertigoal42 a écrit :
19 août 2019, 14:49
Nemo42 a écrit :
18 août 2019, 09:45

Tarantino a toujours préféré raconter des personnages et les faire interagir entre eux, plutôt que de raconter une véritable histoire.
Il y'a bien sûr un thème, des profils à développer, un scénario, mais l'histoire si elle est là ne vient qu'au second plan.
C'était déjà le cas pour Réservoir Dogs et ça l'est encore pour Once Upon a Time.

Un bon Tarantino donc, à voir pour ceux qui aiment ses personnages, son ambiance, les interactions entre les personnages et les références au thème central.

Pour ceux qui ne veulent que de la violence Tarantinesque, ne venez pour la dernière demi heure. Vous serez servis !
Oui la dernière demi-heure et j'irai un peu plus loin, je crois les 45 dernières min sont très Tarantino. On reconnait un montage plus nerveux, une maniere de faire déjà vue ailleurs.

Reservoir Dogs est l'histoire d'un braquage qui tourne mal. Et on est centré autour de quelques persos. De plus, l'ambiance quasi huis-clos est sublime et lui donne une unité de lieu caractéristique d'une vraie histoire !

Je comprends bien dans "Once Upon a time" l'idée d'un croisement des personnages à la Pulp Fiction qui se tournent autour sans presque jamais interagir, mais je le trouve moins bien fait. Peut-être parce qu'on s'attache moins à chaque perso. Vu qu'avant les 45 dernières min, ils ne leur arrivent pas grand grand chose.

Je n'avais pas toutes les références historiques donc de la recherche post visionnage a éclairé quelques passages et dissipé quelques interrogations. Ca a un peu révisé mon jugement. Mais pas totalement
Les avis sont partagés et parfois bien tranchés :
Once upon a time in Hollywood: Tarantino ou le triomphe du mâle alpha:

https://www.rtbf.be/info/societe/detail ... d=10293107
Tarantino qui divise ?
Oh ? Ça m'étonne ! :happy1:

J'ai personnellement trouvé l'article pathétique,
Pour moi c'est exactement du même registre que mettre ***_** dans les termes homophobes (oui j'exporte les débats sensibles partout :happy1:)
Pathétique t'y vas fort quand-même
C juste l'avis d'une journaliste sur le caractère machiste de Tarantino qui n'est plus a prouvé.
Les révélations d'Uma Thurman ne sont pas inventées sur son côté disons fétichiste des pieds etc...on le sait le gars crache facilement sur ses acteurs...😳😁 après c pas kechiche non plus m'enfin...
Un point de vue très orienté mais le pathétique je vois pas
Perso je m'en bats les steaks mais Y'a des gens qui on le droit de dire que le mec est pas tout lisse , qui peuvent être déranger par son attitude avec les actrices et l'image de la femme (femelle ?) qu'il donne à voir dans ce film.
Ni plus ni moins ça casse pas 3 pattes à un canard
Son point de vue sur l'utilisation de gros plans et notamment sur les pieds , j'ai trouvé ça plutôt drôle et pas si bête.
Après elle passe sûrement un peu à côté du film ce qui est dommage (surtout pour elle)
Ça m'a fait penser aux premières critiques à propos de Clint Eastwood quand certains ont commencé a évoquer son côté réac.
Bah des persoonages féminins il n'y en a pas 50, il y en a 2 principaux et 2 seconds rôles, les autres font de la figuration voire un peu plus (dslé je ne me rappelle pas de leurs noms à toutes)
- Sharon Tate qui représente l'innocence
- La Jeune Hippie qui drague Brad Pitt qui représente la libération sexuelle.

Tarantino s'est servi de la mort de Sharon Tate pour représenter la mort de l'innocence de l'Amérique d'après guerre, les années 60 sont terminées, places aux tueurs en série, au sectes sataniques et autres joyeusetées.

En rôles secondaires :
- La productrice qui remet Brad Pitt en place, même si elle n'a qu'une scène où elle est physiquement présente, c'est LA BOSS et tous les "mâles alphas" sur place ferment leur gueule (je parle de Brad Pitt, Bruce Lee et Kurt Russell, rien que ça...)
- La rouquine qui chapeaute le camp en l'absence de Charly, "Oui mais le vrai boss c'est Charly...", oui mais Charly n'est pas là. La rouquine est là, elle, et c'est bien elle qui commande la troupe.

Edit :
En me relisant je me rends compte que j'ai oublié de parler de la petite fille actrice, un des points tournants du film, je n'en parlerai pas trop au risque de spoiler. Encore un personnage féminin fort...

Mais revenons en au sujet dont nous parle la journaliste : Le triomphe du Mâle Alpha !
Nous en avons donc 2 des mâles alpha : Brad Pitt et Di Caprio.

Brad Pitt : Un homme à tout faire, qui se la pète le jour avec la voiture de son patron, vit dans une caravane miteuse au fond d'un terrain vague, avec pour seul compagnon, son chien avec qui il partage des boites de conserves peu ragoutantes devant la télévision tous les soirs...
Il se fait virer régulièrement des lieux de tournage, et en dehors de son patron n'a pas d'amis.
Son fait d'arme : Il a bien dressé son chien et il sait se servir de ses poings.

Di Caprio : Un acteur de série Télé qui a fait 2-3 films à succès, mais joue maintenant les méchants qui se font botter le cul par n'importe quelle vedette qui passe, même pas un méchant mémorable, un has been complet... Alcoolique, il oublie ses textes, les réalisateurs le cachent sous une tonne de maquillage pour ne pas qu'on le reconnaisse, son seul ami ? Son employé...
Son fait d'arme : Il fait peur à une bande de hippie en sortant de chez lui complètement bourré, en robe de chambre et avec un pichet de Mojito à la main.

Le triomphe du mâle Alpha ? Sérieusement ?
Elle parle surtout de la façon de filmer je crois et plus généralement de la façon de filmer les femmes
La grammaire du cinéma de Tarantino en quelques sorte
Attention je ne prends pas sa défense, juste je montre qu'on est pas tous unanime a son sujet et c'est pas inintéressant comme regard that's all
"faire la guerre à ses illusions pour être en paix avec ses rêves."

gilles/43
Messages : 2097
Inscription : 31 mars 2012, 20:10

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par gilles/43 » 26 août 2019, 17:09

Vu ce week-end "je promets d'être sage" ..... :-|

On peut oublier et aller voir autre chose.

Vu aussi "Perdrix"

Vert|treV
Messages : 4601
Inscription : 28 juin 2007, 16:44
Localisation : Sainté (enfin dans la plaine)

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Vert|treV » 26 août 2019, 18:21

gilles/43 a écrit :
26 août 2019, 17:09
Vu ce week-end "je promets d'être sage" ..... :-|

On peut oublier et aller voir autre chose.

Vu aussi "Perdrix"

Ha tiens, Perdrix me tente beaucoup.
Qu'est-ce que t'en as pensé ?

De toute façon, j'irai le voir même si tu dis que c'est tout pourri :mrgreen:
Nous serons champions de France car nous sommes les premiers, nous serons champions de France car nous sommes les Stéphanois

[media]https://media.giphy.com/media/dXioubI5naw1yiO9PZ/source.gif[/media]

Kabigon
Messages : 3693
Inscription : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Kabigon » 27 août 2019, 07:22

J'ai été voir Midsommar ce week-end.

Choquant, brutal, et esthétiquement très réussi ! Je ne savais pas trop à quoi m'attendre... Bah j'ai beaucoup aimé.

Ça débute par un drame familial très "américain", puis on est doucement transposés dans un univers totalement différent. La découverte se fait en même temps pour les protagonistes et pour les spectateurs, ce qui permet de faire passer tranquillement les 2h30 de film.

D'ailleurs je commence à aimer de plus en plus ce type de films (que j'ai du mal à categoriser), si vous en connaissez d'autres du même style que :
Funny Games
Eden Lake :inlove:
Parasites
Midsommar
...

Madame et moi sommes preneurs ! :cote:
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

riflebird
Messages : 5576
Inscription : 27 avr. 2006, 16:17
Localisation : Alpilles

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par riflebird » 27 août 2019, 07:43

Nemo42 a écrit :
23 août 2019, 09:16
minetvert a écrit :
23 août 2019, 07:30
Nemo42 a écrit :
22 août 2019, 10:54
minetvert a écrit :
21 août 2019, 09:35
Vertigoal42 a écrit :
19 août 2019, 14:49
Nemo42 a écrit :
18 août 2019, 09:45

Tarantino a toujours préféré raconter des personnages et les faire interagir entre eux, plutôt que de raconter une véritable histoire.
Il y'a bien sûr un thème, des profils à développer, un scénario, mais l'histoire si elle est là ne vient qu'au second plan.
C'était déjà le cas pour Réservoir Dogs et ça l'est encore pour Once Upon a Time.

Un bon Tarantino donc, à voir pour ceux qui aiment ses personnages, son ambiance, les interactions entre les personnages et les références au thème central.

Pour ceux qui ne veulent que de la violence Tarantinesque, ne venez pour la dernière demi heure. Vous serez servis !
Oui la dernière demi-heure et j'irai un peu plus loin, je crois les 45 dernières min sont très Tarantino. On reconnait un montage plus nerveux, une maniere de faire déjà vue ailleurs.

Reservoir Dogs est l'histoire d'un braquage qui tourne mal. Et on est centré autour de quelques persos. De plus, l'ambiance quasi huis-clos est sublime et lui donne une unité de lieu caractéristique d'une vraie histoire !

Je comprends bien dans "Once Upon a time" l'idée d'un croisement des personnages à la Pulp Fiction qui se tournent autour sans presque jamais interagir, mais je le trouve moins bien fait. Peut-être parce qu'on s'attache moins à chaque perso. Vu qu'avant les 45 dernières min, ils ne leur arrivent pas grand grand chose.

Je n'avais pas toutes les références historiques donc de la recherche post visionnage a éclairé quelques passages et dissipé quelques interrogations. Ca a un peu révisé mon jugement. Mais pas totalement
Les avis sont partagés et parfois bien tranchés :
Once upon a time in Hollywood: Tarantino ou le triomphe du mâle alpha:

https://www.rtbf.be/info/societe/detail ... d=10293107
Tarantino qui divise ?
Oh ? Ça m'étonne ! :happy1:

J'ai personnellement trouvé l'article pathétique,
Pour moi c'est exactement du même registre que mettre ***_** dans les termes homophobes (oui j'exporte les débats sensibles partout :happy1:)
Pathétique t'y vas fort quand-même
C juste l'avis d'une journaliste sur le caractère machiste de Tarantino qui n'est plus a prouvé.
Les révélations d'Uma Thurman ne sont pas inventées sur son côté disons fétichiste des pieds etc...on le sait le gars crache facilement sur ses acteurs...😳😁 après c pas kechiche non plus m'enfin...
Un point de vue très orienté mais le pathétique je vois pas
Perso je m'en bats les steaks mais Y'a des gens qui on le droit de dire que le mec est pas tout lisse , qui peuvent être déranger par son attitude avec les actrices et l'image de la femme (femelle ?) qu'il donne à voir dans ce film.
Ni plus ni moins ça casse pas 3 pattes à un canard
Son point de vue sur l'utilisation de gros plans et notamment sur les pieds , j'ai trouvé ça plutôt drôle et pas si bête.
Après elle passe sûrement un peu à côté du film ce qui est dommage (surtout pour elle)
Ça m'a fait penser aux premières critiques à propos de Clint Eastwood quand certains ont commencé a évoquer son côté réac.
Bah des persoonages féminins il n'y en a pas 50, il y en a 2 principaux et 2 seconds rôles, les autres font de la figuration voire un peu plus (dslé je ne me rappelle pas de leurs noms à toutes)
- Sharon Tate qui représente l'innocence
- La Jeune Hippie qui drague Brad Pitt qui représente la libération sexuelle.

Tarantino s'est servi de la mort de Sharon Tate pour représenter la mort de l'innocence de l'Amérique d'après guerre, les années 60 sont terminées, places aux tueurs en série, au sectes sataniques et autres joyeusetées.

En rôles secondaires :
- La productrice qui remet Brad Pitt en place, même si elle n'a qu'une scène où elle est physiquement présente, c'est LA BOSS et tous les "mâles alphas" sur place ferment leur gueule (je parle de Brad Pitt, Bruce Lee et Kurt Russell, rien que ça...)
- La rouquine qui chapeaute le camp en l'absence de Charly, "Oui mais le vrai boss c'est Charly...", oui mais Charly n'est pas là. La rouquine est là, elle, et c'est bien elle qui commande la troupe.

Edit :
En me relisant je me rends compte que j'ai oublié de parler de la petite fille actrice, un des points tournants du film, je n'en parlerai pas trop au risque de spoiler. Encore un personnage féminin fort...

Mais revenons en au sujet dont nous parle la journaliste : Le triomphe du Mâle Alpha !
Nous en avons donc 2 des mâles alpha : Brad Pitt et Di Caprio.

Brad Pitt : Un homme à tout faire, qui se la pète le jour avec la voiture de son patron, vit dans une caravane miteuse au fond d'un terrain vague, avec pour seul compagnon, son chien avec qui il partage des boites de conserves peu ragoutantes devant la télévision tous les soirs...
Il se fait virer régulièrement des lieux de tournage, et en dehors de son patron n'a pas d'amis.
Son fait d'arme : Il a bien dressé son chien et il sait se servir de ses poings.

Di Caprio : Un acteur de série Télé qui a fait 2-3 films à succès, mais joue maintenant les méchants qui se font botter le cul par n'importe quelle vedette qui passe, même pas un méchant mémorable, un has been complet... Alcoolique, il oublie ses textes, les réalisateurs le cachent sous une tonne de maquillage pour ne pas qu'on le reconnaisse, son seul ami ? Son employé...
Son fait d'arme : Il fait peur à une bande de hippie en sortant de chez lui complètement bourré, en robe de chambre et avec un pichet de Mojito à la main.

Le triomphe du mâle Alpha ? Sérieusement ?
Très belle analyse même si c'est un pichet de margarita.

Quel film, quel cinéaste, quelle interprétation, quelle subtilité voir même quelle poésie même dans la dureté ou la violence. La classe tout simplement.

riflebird
Messages : 5576
Inscription : 27 avr. 2006, 16:17
Localisation : Alpilles

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par riflebird » 27 août 2019, 07:50

riflebird a écrit :
27 août 2019, 07:43
Nemo42 a écrit :
23 août 2019, 09:16
minetvert a écrit :
23 août 2019, 07:30
Nemo42 a écrit :
22 août 2019, 10:54
minetvert a écrit :
21 août 2019, 09:35
Vertigoal42 a écrit :
19 août 2019, 14:49
Nemo42 a écrit :
18 août 2019, 09:45

Tarantino a toujours préféré raconter des personnages et les faire interagir entre eux, plutôt que de raconter une véritable histoire.
Il y'a bien sûr un thème, des profils à développer, un scénario, mais l'histoire si elle est là ne vient qu'au second plan.
C'était déjà le cas pour Réservoir Dogs et ça l'est encore pour Once Upon a Time.

Un bon Tarantino donc, à voir pour ceux qui aiment ses personnages, son ambiance, les interactions entre les personnages et les références au thème central.

Pour ceux qui ne veulent que de la violence Tarantinesque, ne venez pour la dernière demi heure. Vous serez servis !
Oui la dernière demi-heure et j'irai un peu plus loin, je crois les 45 dernières min sont très Tarantino. On reconnait un montage plus nerveux, une maniere de faire déjà vue ailleurs.

Reservoir Dogs est l'histoire d'un braquage qui tourne mal. Et on est centré autour de quelques persos. De plus, l'ambiance quasi huis-clos est sublime et lui donne une unité de lieu caractéristique d'une vraie histoire !

Je comprends bien dans "Once Upon a time" l'idée d'un croisement des personnages à la Pulp Fiction qui se tournent autour sans presque jamais interagir, mais je le trouve moins bien fait. Peut-être parce qu'on s'attache moins à chaque perso. Vu qu'avant les 45 dernières min, ils ne leur arrivent pas grand grand chose.

Je n'avais pas toutes les références historiques donc de la recherche post visionnage a éclairé quelques passages et dissipé quelques interrogations. Ca a un peu révisé mon jugement. Mais pas totalement
Les avis sont partagés et parfois bien tranchés :
Once upon a time in Hollywood: Tarantino ou le triomphe du mâle alpha:

https://www.rtbf.be/info/societe/detail ... d=10293107
Tarantino qui divise ?
Oh ? Ça m'étonne ! :happy1:

J'ai personnellement trouvé l'article pathétique,
Pour moi c'est exactement du même registre que mettre ***_** dans les termes homophobes (oui j'exporte les débats sensibles partout :happy1:)
Pathétique t'y vas fort quand-même
C juste l'avis d'une journaliste sur le caractère machiste de Tarantino qui n'est plus a prouvé.
Les révélations d'Uma Thurman ne sont pas inventées sur son côté disons fétichiste des pieds etc...on le sait le gars crache facilement sur ses acteurs...😳😁 après c pas kechiche non plus m'enfin...
Un point de vue très orienté mais le pathétique je vois pas
Perso je m'en bats les steaks mais Y'a des gens qui on le droit de dire que le mec est pas tout lisse , qui peuvent être déranger par son attitude avec les actrices et l'image de la femme (femelle ?) qu'il donne à voir dans ce film.
Ni plus ni moins ça casse pas 3 pattes à un canard
Son point de vue sur l'utilisation de gros plans et notamment sur les pieds , j'ai trouvé ça plutôt drôle et pas si bête.
Après elle passe sûrement un peu à côté du film ce qui est dommage (surtout pour elle)
Ça m'a fait penser aux premières critiques à propos de Clint Eastwood quand certains ont commencé a évoquer son côté réac.
Bah des persoonages féminins il n'y en a pas 50, il y en a 2 principaux et 2 seconds rôles, les autres font de la figuration voire un peu plus (dslé je ne me rappelle pas de leurs noms à toutes)
- Sharon Tate qui représente l'innocence
- La Jeune Hippie qui drague Brad Pitt qui représente la libération sexuelle.

Tarantino s'est servi de la mort de Sharon Tate pour représenter la mort de l'innocence de l'Amérique d'après guerre, les années 60 sont terminées, places aux tueurs en série, au sectes sataniques et autres joyeusetées.

En rôles secondaires :
- La productrice qui remet Brad Pitt en place, même si elle n'a qu'une scène où elle est physiquement présente, c'est LA BOSS et tous les "mâles alphas" sur place ferment leur gueule (je parle de Brad Pitt, Bruce Lee et Kurt Russell, rien que ça...)
- La rouquine qui chapeaute le camp en l'absence de Charly, "Oui mais le vrai boss c'est Charly...", oui mais Charly n'est pas là. La rouquine est là, elle, et c'est bien elle qui commande la troupe.

Edit :
En me relisant je me rends compte que j'ai oublié de parler de la petite fille actrice, un des points tournants du film, je n'en parlerai pas trop au risque de spoiler. Encore un personnage féminin fort...

Mais revenons en au sujet dont nous parle la journaliste : Le triomphe du Mâle Alpha !
Nous en avons donc 2 des mâles alpha : Brad Pitt et Di Caprio.

Brad Pitt : Un homme à tout faire, qui se la pète le jour avec la voiture de son patron, vit dans une caravane miteuse au fond d'un terrain vague, avec pour seul compagnon, son chien avec qui il partage des boites de conserves peu ragoutantes devant la télévision tous les soirs...
Il se fait virer régulièrement des lieux de tournage, et en dehors de son patron n'a pas d'amis.
Son fait d'arme : Il a bien dressé son chien et il sait se servir de ses poings.

Di Caprio : Un acteur de série Télé qui a fait 2-3 films à succès, mais joue maintenant les méchants qui se font botter le cul par n'importe quelle vedette qui passe, même pas un méchant mémorable, un has been complet... Alcoolique, il oublie ses textes, les réalisateurs le cachent sous une tonne de maquillage pour ne pas qu'on le reconnaisse, son seul ami ? Son employé...
Son fait d'arme : Il fait peur à une bande de hippie en sortant de chez lui complètement bourré, en robe de chambre et avec un pichet de Mojito à la main.

Le triomphe du mâle Alpha ? Sérieusement ?
Très belle analyse même si c'est un pichet de margarita et si tu omet de dire que Cliff Booth est apparemment un vétéran décoré et qu'il aurait commis un feminicide.

Quel film, quel cinéaste, quelle interprétation, quelle subtilité voir même quelle poésie même dans la dureté ou la violence. La classe tout simplement.

franck42
Messages : 5153
Inscription : 14 oct. 2014, 19:08

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par franck42 » 29 août 2019, 23:33

Tu mérites un amour, le 1er long d'Hafsia Herzi (sélection à Cannes)

Le synopsis est ultra-classique (chagrin d'amour), mais la mise en scène est bluffante (tout juste primée à Angoulême).
Le film est ultra-réaliste, réalisé dans l'urgence (à la Donoma), les acteurs sont pour la plupart très convaincants, on alterne séquences émotion et scènes franchement comiques (c'était vraiment une suprise pour la plupart des spectateurs), c'est elle qui a écrit tous les dialogues...
J'étais allé au Méliès parce que c'était elle, non seulement j'ai adoré le film, mais la discussion après était vraiment intéressante, je suis même parti le dernier après avoir récupéré hugs, selfie et t-shirt du film. Et Hafsia est repartie avec un pyjashort de l'ASSE (c'était pour la charrier, c'est une pure fan marseillaise :mdr1: )

Bref tous au Méliès pour aller voir le film d'Hafsia! :super:

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 73656.html

http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 73656.html

gilles/43
Messages : 2097
Inscription : 31 mars 2012, 20:10

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par gilles/43 » 30 août 2019, 17:15

Vert|treV a écrit :
26 août 2019, 18:21
gilles/43 a écrit :
26 août 2019, 17:09
Vu ce week-end "je promets d'être sage" ..... :-|

On peut oublier et aller voir autre chose.

Vu aussi "Perdrix"

Ha tiens, Perdrix me tente beaucoup.
Qu'est-ce que t'en as pensé ?

De toute façon, j'irai le voir même si tu dis que c'est tout pourri :mrgreen:
Non, non, Perdrix c'est à voir; un ton insolite, une histoire simple mais raffraichissante. Je conseille.

gilles/43
Messages : 2097
Inscription : 31 mars 2012, 20:10

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par gilles/43 » 30 août 2019, 17:24

Vu hier: une fille facile, le "phénomène" Zahia Dehar? Pour moi fade, comme peut l'être sa poitrine en plastique.
pas très expressive, pas convaincante.... Bardot à qui on la compare, au moins, elle avait de la présence, du "chien", Zahia est fade.

Du coup le film vaut plus pour la cousine fascinée par Magimel (qui elle est jolie, simple, bref de l'anti Zahia), et pour cet attrait pour la vie friquée, le luxe....

Un film qui de laisse regarder, plaisant. j'aime bien Rebecca Zlotowski.


Vu aussi la vie scolaire, de Gd Corps malade et Medhi Idir. Moins réussi que "Patients", mais agréable, belle alternance entre de vrais moments d'humour et une gravité sociétale complexe. Un joli film.

De plus Zita Hanrot est, elle, vraiment très belle. :coeur:
Bien plus que Zahia chose et ses seins en polyester.

Robeberic 1er
Messages : 1401
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Robeberic 1er » 08 sept. 2019, 09:08

Enfin vu Parasite qui est bien le chef d'oeuvre annoncé. Alors que ses deux derniers films un peu ratés (surtout Okja a mon sens) laissait présager un certain essoufflement Bong Joon-Ho revient donc avec un nouveau très grand film (avec The Host et Memories of Murders et l'IMMENSE Mother ça commence à faire un bon petit chiffre). Dans chacun de ses films même les moins réussis tout respire l'amour du cinema. Ce qui est effarant c'est sa capacité a glisser d'un genre à l'autre dans un film avec une fluidité incroyable. Celui-ci est a la fois un hommage à Hitchcock, à Chabrol mais aussi à Lubitsch. Et j'adore ces réalisateurs qui ont le bout de gout de se mettre au service de leur film plutot qui pense que réaliser un film c'est proposer ad nauseam des effets de mise en scène et ou des gimmicks hyper voyants et au final plutôt pénibles (suivez mon regard...).

Sinon vu aussi Roubaix, une Lumière de Desplechin. Son dernier film Les Fantômes d'Ismael suggérait lui aussi un certain essoufflement et qui ne portait que trop bien son titre tant il n'était plus qu'un pale ersatz de ses chef d'oeuvre Rois et Reine et Un Conte de Noel. Malin le bon Arnaud s'attaque donc au film de genre avec ce polar social très bien maitrisé porté par ses comédiens tous excellents (Sara Forestier monumentale). Le film n'est pas sans faille (notamment le personnage de Roshdy Zem un peu trop "Gerard Klein" à mon gout) mais la maitrise du cinéaste permet de grandes scènes et un très bon film au final.

Robeberic 1er
Messages : 1401
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Robeberic 1er » 08 sept. 2019, 09:11

gilles/43 a écrit :
30 août 2019, 17:24
Bardot à qui on la compare, au moins, elle avait de la présence, du "chien",
Il faut voir La Vérité de Clouzot pour se rendre compte que Bardot avait bien plus que ça et que c'était une immense actrice!

gilles/43
Messages : 2097
Inscription : 31 mars 2012, 20:10

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par gilles/43 » 08 sept. 2019, 15:45

Robeberic 1er a écrit :
08 sept. 2019, 09:11
gilles/43 a écrit :
30 août 2019, 17:24
Bardot à qui on la compare, au moins, elle avait de la présence, du "chien",
Il faut voir La Vérité de Clouzot pour se rendre compte que Bardot avait bien plus que ça et que c'était une immense actrice!
Oui vu. Et globalement très d'accord avec toi.

gilles/43
Messages : 2097
Inscription : 31 mars 2012, 20:10

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par gilles/43 » 08 sept. 2019, 15:46

Robeberic 1er a écrit :
08 sept. 2019, 09:08
Sara Forestier monumentale
Tout pareil, elle est toujours fascinante. Une des actrices actuelles que j'attends toujours avec impatience tant son talent est grand.

gilles/43
Messages : 2097
Inscription : 31 mars 2012, 20:10

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par gilles/43 » 08 sept. 2019, 15:48

Vu ce week-end:

-Fête de famille de Cédric Kahn

-Notre Dame de Valérie Donzelli

et Wedding Nightmare

pascal425
Messages : 6292
Inscription : 15 mai 2009, 18:19
Localisation : Savoie

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par pascal425 » 09 sept. 2019, 20:28

gilles/43 a écrit :
30 août 2019, 17:24



Vu aussi la vie scolaire, de Gd Corps malade et Medhi Idir. Moins réussi que "Patients", mais agréable, belle alternance entre de vrais moments d'humour et une gravité sociétale complexe. Un joli film.

De plus Zita Hanrot est, elle, vraiment très belle.
:coeur:
Bien plus que Zahia chose et ses seins en polyester.
Je confirme ,ah ! Si j'étais plus jeune ,moins timide,plus beau ,plus entreprenant ,célibataire ,dans le showbiz etc ... :mrgreen:

Akita
Messages : 90
Inscription : 09 août 2019, 14:28
Localisation : Lyon

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Akita » 12 sept. 2019, 12:51

Bon, je ne sais pas si il est à voir ou à éviter, je parle du film plutôt un conte : Sa Majesté Minor avec Cassel et Garcia :)

Des curieux?

gilles/43
Messages : 2097
Inscription : 31 mars 2012, 20:10

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par gilles/43 » 12 sept. 2019, 17:37

Yep, ce soir je vais voir le premier Alien sur gd écran !

Ok je l'ai déjà vu 4 ou 5 fois, mais ce coup ci c'est la version director's cut de deux heures et je vais le voir pour la première fois sur un grand écran de cinéma

😀

Du coup je suis assez content d'embarquer sur Nostromo ce soir.....

Nemo42
Messages : 1423
Inscription : 20 mars 2013, 08:45

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Nemo42 » 09 oct. 2019, 12:00

J'attends avec impatience 1917 de Sam Mendes.
Un film en extérieur en un seul et unique plan sequence ça doit être quelque chose.
Déjà je trouvais celui du début dans Spectre très immersif, et il ne durait que quelques minutes, alors sur un film d'1h30...

J'aimerai juste savoir comment ils ont fait les raccords pour que ça ne se voit pas à l'œil nu...

Bref ! Hâte !
[img]http://i57.servimg.com/u/f57/16/54/73/34/l_admi10.gif[/img]

Michel-Ange
Messages : 2526
Inscription : 04 juin 2016, 21:00

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Michel-Ange » 09 oct. 2019, 12:05

Nemo42 a écrit :
09 oct. 2019, 12:00
J'attends avec impatience 1917 de Sam Mendes.
Un film en extérieur en un seul et unique plan sequence ça doit être quelque chose.
Déjà je trouvais celui du début dans Spectre très immersif, et il ne durait que quelques minutes, alors sur un film d'1h30...

J'aimerai juste savoir comment ils ont fait les raccords pour que ça ne se voit pas à l'œil nu...

Bref ! Hâte !
Et celui de la Soif du Mal, alors !... :mrgreen: (to the happy few)

Nemo42
Messages : 1423
Inscription : 20 mars 2013, 08:45

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Nemo42 » 09 oct. 2019, 12:13

Michel-Ange a écrit :
09 oct. 2019, 12:05
Nemo42 a écrit :
09 oct. 2019, 12:00
J'attends avec impatience 1917 de Sam Mendes.
Un film en extérieur en un seul et unique plan sequence ça doit être quelque chose.
Déjà je trouvais celui du début dans Spectre très immersif, et il ne durait que quelques minutes, alors sur un film d'1h30...

J'aimerai juste savoir comment ils ont fait les raccords pour que ça ne se voit pas à l'œil nu...

Bref ! Hâte !
Et celui de la Soif du Mal, alors !... :mrgreen: (to the happy few)
1958! Mon père était même pas né ! :happy1:
[img]http://i57.servimg.com/u/f57/16/54/73/34/l_admi10.gif[/img]

Michel-Ange
Messages : 2526
Inscription : 04 juin 2016, 21:00

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Michel-Ange » 09 oct. 2019, 12:16

Nemo42 a écrit :
09 oct. 2019, 12:13
Michel-Ange a écrit :
09 oct. 2019, 12:05
Nemo42 a écrit :
09 oct. 2019, 12:00
J'attends avec impatience 1917 de Sam Mendes.
Un film en extérieur en un seul et unique plan sequence ça doit être quelque chose.
Déjà je trouvais celui du début dans Spectre très immersif, et il ne durait que quelques minutes, alors sur un film d'1h30...

J'aimerai juste savoir comment ils ont fait les raccords pour que ça ne se voit pas à l'œil nu...

Bref ! Hâte !
Et celui de la Soif du Mal, alors !... :mrgreen: (to the happy few)
1958! Mon père était même pas né ! :happy1:
Mais la blague vient de The Player, d'Altman (1992).

NomDeStade
Messages : 6163
Inscription : 07 août 2015, 09:05

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par NomDeStade » 09 oct. 2019, 12:23

Nemo42 a écrit :
09 oct. 2019, 12:00
J'attends avec impatience 1917 de Sam Mendes.
Un film en extérieur en un seul et unique plan sequence ça doit être quelque chose.
Déjà je trouvais celui du début dans Spectre très immersif, et il ne durait que quelques minutes, alors sur un film d'1h30...

J'aimerai juste savoir comment ils ont fait les raccords pour que ça ne se voit pas à l'œil nu...

Bref ! Hâte !
Passage derrière un mur, derrière une voiture ou un passant. En obstruant la vue du spectateur pdt 1/10ème de seconde, cela leur permet de couper la scène ;)
Mon (tout nouveau) flickr : https://www.flickr.com/photos/korf-adri/

Nemo42
Messages : 1423
Inscription : 20 mars 2013, 08:45

Re: Un film à voir............ ou à éviter

Message par Nemo42 » 09 oct. 2019, 12:32

NomDeStade a écrit :
09 oct. 2019, 12:23
Nemo42 a écrit :
09 oct. 2019, 12:00
J'attends avec impatience 1917 de Sam Mendes.
Un film en extérieur en un seul et unique plan sequence ça doit être quelque chose.
Déjà je trouvais celui du début dans Spectre très immersif, et il ne durait que quelques minutes, alors sur un film d'1h30...

J'aimerai juste savoir comment ils ont fait les raccords pour que ça ne se voit pas à l'œil nu...

Bref ! Hâte !
Passage derrière un mur, derrière une voiture ou un passant. En obstruant la vue du spectateur pdt 1/10ème de seconde, cela leur permet de couper la scène ;)
Merci!
Parfois on cherche compliqué alors que c'est pourtant si simple...

Pour Michel (et Jacquie alors?)
Désolé je ne connais aucune de tes références :gene2:
[img]http://i57.servimg.com/u/f57/16/54/73/34/l_admi10.gif[/img]

Répondre