[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Punky
Messages : 17336
Enregistré le : 30 juil. 2005, 11:50
Localisation : Saint-Priest Manissieux

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Punky »

Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
Agent immobilier sur la région lyonnaise.

___
Messages : 18706
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Punky a écrit :
02 nov. 2019, 13:52
Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
Aucun. D'autant qu'en matière de mégalomanie, d'autoritarisme, et de développement de la violence policière, il me semble qu'on est déjà pas mal servi en ce moment.

Punky
Messages : 17336
Enregistré le : 30 juil. 2005, 11:50
Localisation : Saint-Priest Manissieux

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Punky »

___ a écrit :
02 nov. 2019, 14:33
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 13:52
Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
Aucun. D'autant qu'en matière de mégalomanie, d'autoritarisme, et de développement de la violence policière, il me semble qu'on est déjà pas mal servi en ce moment.
C'est vrai qu'avec Mélenchon, nous aurions été dans la nuance et dans la retenue... :mrgreen:

Ton avis est toutefois respectable, mais me confirme dans mon prochain vote : comme en 2017, il conviendra de tout faire pour barrer la route à l'extrême gauche et à l'extrême droite.
Agent immobilier sur la région lyonnaise.

Timick
Messages : 4614
Enregistré le : 06 juil. 2005, 16:07

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Timick »

Punky a écrit :
02 nov. 2019, 13:52
Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
T'as oublié de citer explicitement le Venezuela et les cris lors des perquisitions.
Macron est un fou furieux du néolibéralisme et il utilise ces derniers temps les mots de l'extrême-droite ; il n'est absolument pas un dirigeant modéré (coucou les pompiers, infirmières, cheminots, Gilets Jaunes qui se prennent des coups de matraque ou des balles de LBD, coucou les chômeurs qui vont se faire fracasser par la dernière réforme en date), ni un dirigeant à qui l'on peut faire confiance (coucou aux électeurs notamment de gauche qui ont voté pour lui pour le "en même temps" ou pour "faire barrage" !) et il n'est pas non plus un dirigeant pas dangereux (le penseur canadien Deneault a d'ailleurs inventé le terme d'extrême-centre pour désigner les dirigeants comme lui).

Pour revenir à Mélenchon, je ne suis pas spécialement un fan absolu du personnage, même si durant la campagne de 2017 il avait sur trouver le bon ton pour s'adresser aux gens. Ce qui m'intéresse davantage dans le courant dont il est (pour l'instant car il vieillit) le leader, c'est le programme intitulé "L'avenir en commun". C'était sans doute le programme le plus réfléchi et le plus intelligent en 2017 et c'était surtout celui qui proposait les réponses les plus crédibles et les plus réalistes aux problématiques actuelles et futures, en particulier sur l'articulation entre économie, écologie et société. Et par dessus tout, dans ce programme il y a de l'humain, de l'intérêt général, du social, du collectif, de la réflexion autour de choix de société plus solidaires et plus équitables. J'insiste sur l'idée que ce programme (comme l'était celui de Hamon aussi d'ailleurs) est réaliste, tenable ; il est ancré dans les réalités et tourné vers les défis de l'avenir, n'en déplaise aux tenants du systèmé politico-écomico-médiatique qui n'ont eu de cesse de le caricaturer comme idéaliste, dispendieux, URSS-like ou que sais-je encore pour mieux défendre leur thèse selon laquelle "il n'y a pas d'alternative".
Ce type de programme est un adversaire plus dangereux pour Macron car s'il est présenté et décortiqué de façon juste durant la campagne, s'il est commenté pour ce qu'il est et non pour ce que les élites en disent, alors il est susceptible de susciter une adhésion de la part de pas mal d'électeurs. Macron sait que son programme est trop dur et trop injuste (au bout de 2 ans de pouvoir il en est déjà à faire matraquer tous ceux qui descendent dans la rue, même les pompiers, pour faire passer ses réformes !!) pour entraîner une large adhésion des électeurs, notamment au 2ème tour face à un éventuel programme concurrent sérieux. En choisissant avec la complicité des médias le RN pour seul adversaire (85 débats sur les chaînes d'info sur l'islam et le voile ces derniers temps selon Acrimed !), Macron compte sur le fait qu'il y aura toujours au minimum 50,1 % des électeurs qui viendront voter contre Le Pen et qui par conséquent le feront réélire, lui permettant ainsi de poursuivre ad nauseam son programme pro-riches et son entreprise de destruction un par un de tous les acquis sociaux qui ont fait la fierté de ce pays.



Pour tous ceux qui ne croient pas ou plus au "il n'y a pas d'autre alternative", ou pour ceux qui voudraient juste en savoir plus sur ce qu'il existe d'autre, je vous suggère le "Manuel indocile de sciences sociales", un pavé de 1000 pages édité par la Fondation Copernic, qui ne roule pour aucun candidat en particulier. C'est écrit par une centaine d'économistes, d'universitaires, de sociologues, d'historiens, etc. Mise en perspective historique, décortiquage des diverses théories économiques, déconstruction de tous les mythes malhonnêtes qu'on nous fait passer tous les jours pour des vérités absolues pour nous retirer toujours plus de services publics, de social et de libertés, et étude minutieuse des propositions concrètes qui existent pour ceux qui veulent un autre monde que le monde néolibéral qui nous tue à petit feu. Quand on lit ça, on peut ne pas être d'accord, mais quel que soit son positionnement politique, on ne peut plus dire qu'il n'y a pas d'autre alternative sérieuse, crédible, intelligente, réaliste.
[i]"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"[/i] (Mark Twain).

rouge
Messages : 8026
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Punky a écrit :
02 nov. 2019, 14:59
___ a écrit :
02 nov. 2019, 14:33
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 13:52
Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
Aucun. D'autant qu'en matière de mégalomanie, d'autoritarisme, et de développement de la violence policière, il me semble qu'on est déjà pas mal servi en ce moment.
C'est vrai qu'avec Mélenchon, nous aurions été dans la nuance et dans la retenue... :mrgreen:

Ton avis est toutefois respectable, mais me confirme dans mon prochain vote : comme en 2017, il conviendra de tout faire pour barrer la route à l'extrême gauche et à l'extrême droite.
Mélenchon extrême gauche :mdr1:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

___
Messages : 18706
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Timick : :coeur:

bernojax
Messages : 7805
Enregistré le : 21 août 2009, 12:00
Localisation : Nantes

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par bernojax »

rouge a écrit :
02 nov. 2019, 16:15
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 14:59
___ a écrit :
02 nov. 2019, 14:33
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 13:52
Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
Aucun. D'autant qu'en matière de mégalomanie, d'autoritarisme, et de développement de la violence policière, il me semble qu'on est déjà pas mal servi en ce moment.
C'est vrai qu'avec Mélenchon, nous aurions été dans la nuance et dans la retenue... :mrgreen:

Ton avis est toutefois respectable, mais me confirme dans mon prochain vote : comme en 2017, il conviendra de tout faire pour barrer la route à l'extrême gauche et à l'extrême droite.
Mélenchon extrême gauche :mdr1:
effectivement lui et son mouvement sont de l’extrême gauche, une gauche qui s’occupe du régalien qui n'a pas peur d'aborder certains sujet sans dogme, ni angélisme et victimisation etc... il y en à plus celui qui portais cela c'est fait "lyncher "

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Acquis sociaux… C'est un terme plutôt rigolo je trouve. Depuis quand une chose, quelle qu'elle soit, est acquise sans être à la merci d'un changement ? Non en fait, c'est pas rigolo comme terme, c'est très con. Je préférerai "avantages sociaux". Ce qui n'empêche en rien de se battre pour les conserver, ses avantages, si on le souhaite.

Timick
Messages : 4614
Enregistré le : 06 juil. 2005, 16:07

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Timick »

Latornade a écrit :
02 nov. 2019, 16:30
Acquis sociaux… C'est un terme plutôt rigolo je trouve. Depuis quand une chose, quelle qu'elle soit, est acquise sans être à la merci d'un changement ? Non en fait, c'est pas rigolo comme terme, c'est très con. Je préférerai "avantages sociaux". Ce qui n'empêche en rien de se battre pour les conserver, ses avantages, si on le souhaite.
"Avantages sociaux", ça me va aussi. Disons qu'ils ont été acquis chèrement, ces avantages (retraites par répartition, congés payés, assurance-chômage, Sécurité Sociale, réduction du temps de travail, SMIC, etc). Ils sont une spécificité française, ils sont un matelas pour mieux résister que d'autres aux crises mondiales (exemple 2008), ils sont une matérialisation des liens sociaux et solidaires entre les Français. La meilleure preuve qu'ils sont profitables et utiles pour la population dans son ensemble, c'est que les néolibéraux comme Macron veulent les supprimer : et les gens comme lui se foutent éperdument de savoir si la population accède dans des conditions acceptables et abordables à la santé, aux écoles, au travail, au logement, aux transports, aux loisirs, etc.


Pour moi ces avantages ne devraient pas être à la merci d'un changement défavorable, non ; ils sont inscrits dans la Constitution, au chapitre des grands principes de la République française. Il y est précisé que la République vient en aide à ses citoyens quand ils sont dans la difficulté et ça s'appelle "la République sociale" (c'est l'idée développée par le CNR qui dit que l'Etat est social et solidaire car chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins quand il a un accident de la vie, une période difficile).
Les autres principes sont par exemple le fonctionnement démocratique, la laïcité ou l'indivisibilité du pays et j'espère qu'ils ne sont pas appelés à changer (parce que pour le principe social, voire pour le fonctionnement démocratique serein, j'ai comme un doute !?).
[i]"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"[/i] (Mark Twain).

Punky
Messages : 17336
Enregistré le : 30 juil. 2005, 11:50
Localisation : Saint-Priest Manissieux

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Punky »

Timick a écrit :
02 nov. 2019, 15:59
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 13:52
Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
T'as oublié de citer explicitement le Venezuela et les cris lors des perquisitions.
Macron est un fou furieux du néolibéralisme et il utilise ces derniers temps les mots de l'extrême-droite ; il n'est absolument pas un dirigeant modéré (coucou les pompiers, infirmières, cheminots, Gilets Jaunes qui se prennent des coups de matraque ou des balles de LBD, coucou les chômeurs qui vont se faire fracasser par la dernière réforme en date), ni un dirigeant à qui l'on peut faire confiance (coucou aux électeurs notamment de gauche qui ont voté pour lui pour le "en même temps" ou pour "faire barrage" !) et il n'est pas non plus un dirigeant pas dangereux (le penseur canadien Deneault a d'ailleurs inventé le terme d'extrême-centre pour désigner les dirigeants comme lui).

Pour revenir à Mélenchon, je ne suis pas spécialement un fan absolu du personnage, même si durant la campagne de 2017 il avait sur trouver le bon ton pour s'adresser aux gens. Ce qui m'intéresse davantage dans le courant dont il est (pour l'instant car il vieillit) le leader, c'est le programme intitulé "L'avenir en commun". C'était sans doute le programme le plus réfléchi et le plus intelligent en 2017 et c'était surtout celui qui proposait les réponses les plus crédibles et les plus réalistes aux problématiques actuelles et futures, en particulier sur l'articulation entre économie, écologie et société. Et par dessus tout, dans ce programme il y a de l'humain, de l'intérêt général, du social, du collectif, de la réflexion autour de choix de société plus solidaires et plus équitables. J'insiste sur l'idée que ce programme (comme l'était celui de Hamon aussi d'ailleurs) est réaliste, tenable ; il est ancré dans les réalités et tourné vers les défis de l'avenir, n'en déplaise aux tenants du systèmé politico-écomico-médiatique qui n'ont eu de cesse de le caricaturer comme idéaliste, dispendieux, URSS-like ou que sais-je encore pour mieux défendre leur thèse selon laquelle "il n'y a pas d'alternative".
Ce type de programme est un adversaire plus dangereux pour Macron car s'il est présenté et décortiqué de façon juste durant la campagne, s'il est commenté pour ce qu'il est et non pour ce que les élites en disent, alors il est susceptible de susciter une adhésion de la part de pas mal d'électeurs. Macron sait que son programme est trop dur et trop injuste (au bout de 2 ans de pouvoir il en est déjà à faire matraquer tous ceux qui descendent dans la rue, même les pompiers, pour faire passer ses réformes !!) pour entraîner une large adhésion des électeurs, notamment au 2ème tour face à un éventuel programme concurrent sérieux. En choisissant avec la complicité des médias le RN pour seul adversaire (85 débats sur les chaînes d'info sur l'islam et le voile ces derniers temps selon Acrimed !), Macron compte sur le fait qu'il y aura toujours au minimum 50,1 % des électeurs qui viendront voter contre Le Pen et qui par conséquent le feront réélire, lui permettant ainsi de poursuivre ad nauseam son programme pro-riches et son entreprise de destruction un par un de tous les acquis sociaux qui ont fait la fierté de ce pays.

Pour tous ceux qui ne croient pas ou plus au "il n'y a pas d'autre alternative", ou pour ceux qui voudraient juste en savoir plus sur ce qu'il existe d'autre, je vous suggère le "Manuel indocile de sciences sociales", un pavé de 1000 pages édité par la Fondation Copernic, qui ne roule pour aucun candidat en particulier. C'est écrit par une centaine d'économistes, d'universitaires, de sociologues, d'historiens, etc. Mise en perspective historique, décortiquage des diverses théories économiques, déconstruction de tous les mythes malhonnêtes qu'on nous fait passer tous les jours pour des vérités absolues pour nous retirer toujours plus de services publics, de social et de libertés, et étude minutieuse des propositions concrètes qui existent pour ceux qui veulent un autre monde que le monde néolibéral qui nous tue à petit feu. Quand on lit ça, on peut ne pas être d'accord, mais quel que soit son positionnement politique, on ne peut plus dire qu'il n'y a pas d'autre alternative sérieuse, crédible, intelligente, réaliste.
Bien qu'en désaccord sur l'analyse que tu fais du programme politique de La France Insoumise, programme que je juge clairement pernicieux et paradoxalement complètement déshumanisé (l'individu dans sa singularité est nié pour le bien du collectif), je prends toujours autant de plaisir à lire tes avis argumentés et étayés Timick.
Agent immobilier sur la région lyonnaise.

rouge
Messages : 8026
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Latornade a écrit :
02 nov. 2019, 16:30
Acquis sociaux… C'est un terme plutôt rigolo je trouve. Depuis quand une chose, quelle qu'elle soit, est acquise sans être à la merci d'un changement ? Non en fait, c'est pas rigolo comme terme, c'est très con. Je préférerai "avantages sociaux". Ce qui n'empêche en rien de se battre pour les conserver, ses avantages, si on le souhaite
:amen:
Ambroise-croizat-ne-parlez-pas-d-acquis-sociaux-parlez-de-conquis-sociaux-parce-que-le-patronat-ne désarme jamais
Ministre communiste qui créa la sécurité sociale
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

rouge
Messages : 8026
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

@ Latornade
:triste1: je quote comme un porc je te prie de bien vouloir m'escusez :diable:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Timick
Messages : 4614
Enregistré le : 06 juil. 2005, 16:07

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Timick »

Punky a écrit :
02 nov. 2019, 17:08
Bien qu'en désaccord sur l'analyse que tu fais du programme politique de La France Insoumise, programme que je juge clairement pernicieux et paradoxalement complètement déshumanisé (l'individu dans sa singularité est nié pour le bien du collectif), je prends toujours autant de plaisir à lire tes avis argumentés et étayés Timick.
Pas d'accord avec ton analyse bien sûr, mais ravi également d'échanger avec toi. ;)
Et avec pas mal d'autres aussi, même ceux qui quotent comme des gorets. :diable: :mrgreen:
[i]"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"[/i] (Mark Twain).

rouge
Messages : 8026
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

@Punky
Ce qui m’a plu dans le programme de la FI c’est enfin de vouloir sortir de cette cinquième république qui n’a de république que le nom au point de voter Mélenchon alors qu’il y avait un candidat plus proche de mes idées
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Faiseur de Tresses
Messages : 15770
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses »

Punky a écrit :
02 nov. 2019, 14:59
___ a écrit :
02 nov. 2019, 14:33
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 13:52
Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
Aucun. D'autant qu'en matière de mégalomanie, d'autoritarisme, et de développement de la violence policière, il me semble qu'on est déjà pas mal servi en ce moment.
C'est vrai qu'avec Mélenchon, nous aurions été dans la nuance et dans la retenue... :mrgreen:

Ton avis est toutefois respectable, mais me confirme dans mon prochain vote : comme en 2017, il conviendra de tout faire pour barrer la route à l'extrême gauche et à l'extrême droite.
Ce qui implique de ne pas voter Macron. ;)
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

verttoujours
Messages : 3231
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

rouge a écrit :
02 nov. 2019, 17:54
@Punky
Ce qui m’a plu dans le programme de la FI c’est enfin de vouloir sortir de cette cinquième république qui n’a de république que le nom au point de voter Mélenchon alors qu’il y avait un candidat plus proche de mes idées
:super: :super: :super:
plein le cul de cette cinquième république plus proche de la monarchie présidentielle (encore plus depuis la connerie du quinquennat et du fait que les législatives ne sont plus qu'un simulacre) que de la vraie démocratie

verttoujours
Messages : 3231
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

Faiseur de Tresses a écrit :
02 nov. 2019, 17:56
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 14:59
___ a écrit :
02 nov. 2019, 14:33
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 13:52
Timick a écrit :
01 nov. 2019, 14:15
rlan42 a écrit :
31 oct. 2019, 11:58
rouge a écrit :
31 oct. 2019, 11:00
Faiseur de Tresses a écrit :
31 oct. 2019, 10:35
Danish a écrit :
30 oct. 2019, 13:50
Chaque jour qui passe me rappelle pourquoi j'ai bien eu raison de m'abstenir au 2e tour malgré les appels à faire barrage au FN
Bien entendu.
Évident
ça va sans dire
Sans aucune hésitation.
Vote blanc au second tour en 2017. Ni Macron ni Le Pen (ni Fillon non plus s'il avait été à la place de l'un des deux).

Le "barrage républicain" était évidemment un piège. Deux ans plus tard :
- le RN est toujours au plus haut et n'est absolument pas combattu, ne serait-ce que sur le plan idéologique, par le gouvernement.
- justement le gouvernement ne parle que de voile, d'immigration, d'islam depuis deux mois dans le but de récupérer des électeurs LR bien à droite (pour compenser le fait que beaucoup de gens de gauche qui avaient voté Macron ne le referont pas car ils ont bien compris qu'ils s'étaient faits avoir).
- Cerise sur le gâteau d'extrême-droite, l'interview présidentielle dans Valeurs actuelles permet carrément à Macron de critiquer les "droits-de-l'hommistes" pour désigner ceux qui auraient un peu trop d'humanité ; un néologisme peu utilisé dans le langage politique...peut-être parce qu'il a souvent été entendu dans la bouche de Jean-Marie Le Pen himself !!).
- en prime Macron se sert des votes de ceux qui ont voté contre Le Pen (et qui n'ont donc pas voté pour lui) pour fracasser un par un tous les acquis sociaux : réforme des retraites, assurance-chômage, destruction de tous les services publics, associations apolitiques qui alertent sur la hausse du nombre de gens sous le seuil de pauvreté et du nombre de SDF morts dans la rue, etc etc.
- et quelle est la seule stratégie de Macron pour gagner de nouveau en 2022 ? Tout faire pour que lui et le RN soient de nouveau face à face au 2ème tour….eh oui, le retour du "barrage républicain" bien sûr ! La boucle sera ainsi bouclée.

Donc pour moi ce sera pareil en 2022 : vote blanc s'il n'y a pas un programme authentiquement de gauche qualifié pour le second tour.
Et donc par déduction, puisqu'il se revendique clairement de gauche, vous auriez tous eu aucun scrupule en 2017 à voter pour un fou furieux comme Mélenchon, mégalomane en puissance et qui ne cache même plus ses accointances avec certains régimes dictatoriaux ?
Aucun. D'autant qu'en matière de mégalomanie, d'autoritarisme, et de développement de la violence policière, il me semble qu'on est déjà pas mal servi en ce moment.
C'est vrai qu'avec Mélenchon, nous aurions été dans la nuance et dans la retenue... :mrgreen:

Ton avis est toutefois respectable, mais me confirme dans mon prochain vote : comme en 2017, il conviendra de tout faire pour barrer la route à l'extrême gauche et à l'extrême droite.
Ce qui implique de ne pas voter Macron. ;)
idem pour moi
leur barrage républicain, ce sera sans moi
je me suis laissé prendre une fois en 2002 en votant Chirac contre JMLP; j'étais jeune et je ne pouvais décemment pas ne pas voter
je me suis encore fait violence pour à la dernière minute (dans l'isoloir) pour voter Macron et non voter blanc en 2017
vu la politique mené, le foutage de gueule de Macron et sa clique et cette fameuse politique d'extrème centre, la prochaine fois , je vais à la pèche ou je vote blanc.
Se faire prendre pour un con, ça va une fois, deux à la rigueur, après je ne suis pas maso non plus.

baggio42
Messages : 12082
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Timick a écrit :
02 nov. 2019, 17:39
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 17:08
Bien qu'en désaccord sur l'analyse que tu fais du programme politique de La France Insoumise, programme que je juge clairement pernicieux et paradoxalement complètement déshumanisé (l'individu dans sa singularité est nié pour le bien du collectif), je prends toujours autant de plaisir à lire tes avis argumentés et étayés Timick.
Pas d'accord avec ton analyse bien sûr, mais ravi également d'échanger avec toi. ;)
Et avec pas mal d'autres aussi, même ceux qui quotent comme des gorets. :diable: :mrgreen:
Je rejoins Punky sur son argumentation mise entre parenthèses.
Et c'est là l'énorme différence entre les deux approches sociétales.
J'ai du mal à le coucher par écrit.Mais je vais essayer :mrgreen:

D'un côté une approche collective qui tend à dire, pour simplifier, on amène tout le monde vers plus d'humanité.C'est noble.
Mais comment amène t'on ces personnes dans la difficulté ? En les responsabilisant ? En les accompagnant ? Ou bien seulement en donnant ? Sans troller aucunement, cette approche est quelque part religieuse. Accompagner son prochain.
D'ailleurs là où il n'existe plus ou presque d'Hommes d'églises au quotidien dans notre société, les mouvements sociétaux remplacent ces derniers sous des formes disparates.Gilets jaunes, Zadistes, mouvements écologistes, syndicats...

De l'autre une approche individuelle.Qui tend à dire à l'individu car c'est la base de départ.A la limite à la cellule familiale.Que fais tu pour améliorer ton quotidien ? Quelles sont tes envies ? Tes objectifs ? On peut même parler de croyance.Est-ce que tu crois en toi ?

En conclusion je pense que l'état au sens régalien doit intervenir.Mais les citoyens doivent se responsabiliser aussi.

Punky arrête moi si tu penses que j'ai trahi ta pensée.Et Timick qu'en penses tu ? D'ailleurs tout le monde !

baggio42
Messages : 12082
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

verttoujours a écrit :
02 nov. 2019, 17:59
rouge a écrit :
02 nov. 2019, 17:54
@Punky
Ce qui m’a plu dans le programme de la FI c’est enfin de vouloir sortir de cette cinquième république qui n’a de république que le nom au point de voter Mélenchon alors qu’il y avait un candidat plus proche de mes idées
:super: :super: :super:
plein le cul de cette cinquième république plus proche de la monarchie présidentielle (encore plus depuis la connerie du quinquennat et du fait que les législatives ne sont plus qu'un simulacre) que de la vraie démocratie
Pour moi c'est un septennat non renouvelable avec législatives dans la foulée.

Michel-Ange
Messages : 5898
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Je suis toujours amusé de lire des gens de gauche exprimer l'idée que les gens qui ne votent pas à gauche n'ont pas ou manquent "d'humanité" (j'en ai lu deux en moins d'une semaine ici).

Si c'est un sentiment sincère (ce que je suis généralement enclin à croire), c'est quand même d'une naïveté confondante. Ça marque aussi une incapacité incroyable à comprendre les arguments d'une pensée différente de la sienne. N'est-ce pas là leur grande faiblesse ?

Punky
Messages : 17336
Enregistré le : 30 juil. 2005, 11:50
Localisation : Saint-Priest Manissieux

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Punky »

baggio42 a écrit :
02 nov. 2019, 18:11
Timick a écrit :
02 nov. 2019, 17:39
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 17:08
Bien qu'en désaccord sur l'analyse que tu fais du programme politique de La France Insoumise, programme que je juge clairement pernicieux et paradoxalement complètement déshumanisé (l'individu dans sa singularité est nié pour le bien du collectif), je prends toujours autant de plaisir à lire tes avis argumentés et étayés Timick.
Pas d'accord avec ton analyse bien sûr, mais ravi également d'échanger avec toi. ;)
Et avec pas mal d'autres aussi, même ceux qui quotent comme des gorets. :diable: :mrgreen:
Je rejoins Punky sur son argumentation mise entre parenthèses.
Et c'est là l'énorme différence entre les deux approches sociétales.
J'ai du mal à le coucher par écrit.Mais je vais essayer :mrgreen:

D'un côté une approche collective qui tend à dire, pour simplifier, on amène tout le monde vers plus d'humanité.C'est noble.
Mais comment amène t'on ces personnes dans la difficulté ? En les responsabilisant ? En les accompagnant ? Ou bien seulement en donnant ? Sans troller aucunement, cette approche est quelque part religieuse. Accompagner son prochain.
D'ailleurs là où il n'existe plus ou presque d'Hommes d'églises au quotidien dans notre société, les mouvements sociétaux remplacent ces derniers sous des formes disparates.Gilets jaunes, Zadistes, mouvements écologistes, syndicats...

De l'autre une approche individuelle.Qui tend à dire à l'individu car c'est la base de départ.A la limite à la cellule familiale.Que fais tu pour améliorer ton quotidien ? Quelles sont tes envies ? Tes objectifs ? On peut même parler de croyance.Est-ce que tu crois en toi ?

En conclusion je pense que l'état au sens régalien doit intervenir.Mais les citoyens doivent se responsabiliser aussi.

Punky arrête moi si tu penses que j'ai trahi ta pensée.Et Timick qu'en penses tu ? D'ailleurs tout le monde !
A dire vrai, j'aurais du mal à l'expliquer moi-même. Surtout que sur le papier, l'idée de vouloir instaurer une VIème République peut sembler séduisante. La mise en commun des richesses, l'abolition de la propriété privée (il va me mettre au chômage le Jean-Luc :mrgreen: ) et la liberté de penser (sauf pour la presse, il ne faut quand même pas abuser non plus...), là encore pourquoi pas. Mais comme tu le dis, nous sommes dans quelque de chose qui se rapproche du mystico-religieux. Et quand un tel mouvement a comme chef un personnage aussi clivant et sulfureux que Mélenchon, cela m’inquiète au plus haut point.

De son côté, Macron n'a pas toujours fait les bons choix et sa communication n'est pas parfaite. Mais j'adhère effectivement sa vision de la société : il faut avant responsabiliser les gens et leur donner les moyens de réussir, tout en aidant ceux les plus en difficulté. Je note en plus des mesures sociales concrètes depuis son élection, comme la suppression de la taxe d'habitation, les revalorisations significatives de l'allocation d'adulte handicapé et de l'allocation de solidarité aux personnes âgées ou même plus récemment l'extension de la procréation médicalement assistée aux femmes en couple ou célibataires.
Agent immobilier sur la région lyonnaise.

baggio42
Messages : 12082
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Punky a écrit :
02 nov. 2019, 20:22
baggio42 a écrit :
02 nov. 2019, 18:11
Timick a écrit :
02 nov. 2019, 17:39
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 17:08
Bien qu'en désaccord sur l'analyse que tu fais du programme politique de La France Insoumise, programme que je juge clairement pernicieux et paradoxalement complètement déshumanisé (l'individu dans sa singularité est nié pour le bien du collectif), je prends toujours autant de plaisir à lire tes avis argumentés et étayés Timick.
Pas d'accord avec ton analyse bien sûr, mais ravi également d'échanger avec toi. ;)
Et avec pas mal d'autres aussi, même ceux qui quotent comme des gorets. :diable: :mrgreen:
Je rejoins Punky sur son argumentation mise entre parenthèses.
Et c'est là l'énorme différence entre les deux approches sociétales.
J'ai du mal à le coucher par écrit.Mais je vais essayer :mrgreen:

D'un côté une approche collective qui tend à dire, pour simplifier, on amène tout le monde vers plus d'humanité.C'est noble.
Mais comment amène t'on ces personnes dans la difficulté ? En les responsabilisant ? En les accompagnant ? Ou bien seulement en donnant ? Sans troller aucunement, cette approche est quelque part religieuse. Accompagner son prochain.
D'ailleurs là où il n'existe plus ou presque d'Hommes d'églises au quotidien dans notre société, les mouvements sociétaux remplacent ces derniers sous des formes disparates.Gilets jaunes, Zadistes, mouvements écologistes, syndicats...

De l'autre une approche individuelle.Qui tend à dire à l'individu car c'est la base de départ.A la limite à la cellule familiale.Que fais tu pour améliorer ton quotidien ? Quelles sont tes envies ? Tes objectifs ? On peut même parler de croyance.Est-ce que tu crois en toi ?

En conclusion je pense que l'état au sens régalien doit intervenir.Mais les citoyens doivent se responsabiliser aussi.

Punky arrête moi si tu penses que j'ai trahi ta pensée.Et Timick qu'en penses tu ? D'ailleurs tout le monde !
A dire vrai, j'aurais du mal à l'expliquer moi-même. Surtout que sur le papier, l'idée de vouloir instaurer une VIème République peut sembler séduisante. La mise en commun des richesses, l'abolition de la propriété privée (il va me mettre au chômage le Jean-Luc :mrgreen: ) et la liberté de penser (sauf pour la presse, il ne faut quand même pas abuser non plus...), là encore pourquoi pas. Mais comme tu le dis, nous sommes dans quelque de chose qui se rapproche du mystico-religieux. Et quand un tel mouvement a comme chef un personnage aussi clivant et sulfureux que Mélenchon, cela m’inquiète au plus haut point.

De son côté, Macron n'a pas toujours fait les bons choix et sa communication n'est pas parfaite. Mais j'adhère effectivement sa vision de la société : il faut avant responsabiliser les gens et leur donner les moyens de réussir, tout en aidant ceux les plus en difficulté. Je note en plus des mesures sociales concrètes depuis son élection, comme la suppression de la taxe d'habitation, les revalorisations significatives de l'allocation d'adulte handicapé et de l'allocation de solidarité aux personnes âgées ou même plus récemment l'extension de la procréation médicalement assistée aux femmes en couple ou célibataires.
Abolition de la propriété privée 8|
Non merci :nonon:
En revanche responsabiliser : Un grand oui.

___
Messages : 18706
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Et la responsabilisation par un surcroît de démocratie (et donc de partage du pouvoir), et non par le renforcement de tout, dans notre système, ce qui pousse à la concentration du pouvoir dans les mains d'un seul, élu selon des modalités totalement à côté de la plaque, ce serait pas une idée ça ?

Et comment parler de démocratie dans une société dirigée par l'économie, et donc sans démocratie réelle dans les entreprises ?

(Et depuis quand y a l'abolition de la propriété privée chez Meluche ? L'est pas trop anarchiste le gars :P )
Modifié en dernier par ___ le 02 nov. 2019, 21:15, modifié 1 fois.

verttoujours
Messages : 3231
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

___ a écrit :
02 nov. 2019, 21:12
Et la responsabilisation par un surcroît de démocratie, et non par le renforcement de tout, dans notre système, ce qui pousse à la concentration du pouvoir dans les mains d'un seul, élu selon des modalités totalement à côté de la plaque, ce serait pas une idée ça ?

(Et depuis quand y a l'abolition de la propriété privée chez Meluche ? L'est pas trop anarchiste le gars :P )
oui ca n'a jamais été dans son programme
ca s'est inventé par un certain nombre de ses adversaires, histoire de s'en servir comme d'un repoussoir

mononoké
Messages : 2945
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

baggio42 a écrit :
02 nov. 2019, 20:34
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 20:22
baggio42 a écrit :
02 nov. 2019, 18:11
Timick a écrit :
02 nov. 2019, 17:39
Punky a écrit :
02 nov. 2019, 17:08
Bien qu'en désaccord sur l'analyse que tu fais du programme politique de La France Insoumise, programme que je juge clairement pernicieux et paradoxalement complètement déshumanisé (l'individu dans sa singularité est nié pour le bien du collectif), je prends toujours autant de plaisir à lire tes avis argumentés et étayés Timick.
Pas d'accord avec ton analyse bien sûr, mais ravi également d'échanger avec toi. ;)
Et avec pas mal d'autres aussi, même ceux qui quotent comme des gorets. :diable: :mrgreen:
Je rejoins Punky sur son argumentation mise entre parenthèses.
Et c'est là l'énorme différence entre les deux approches sociétales.
J'ai du mal à le coucher par écrit.Mais je vais essayer :mrgreen:

D'un côté une approche collective qui tend à dire, pour simplifier, on amène tout le monde vers plus d'humanité.C'est noble.
Mais comment amène t'on ces personnes dans la difficulté ? En les responsabilisant ? En les accompagnant ? Ou bien seulement en donnant ? Sans troller aucunement, cette approche est quelque part religieuse. Accompagner son prochain.
D'ailleurs là où il n'existe plus ou presque d'Hommes d'églises au quotidien dans notre société, les mouvements sociétaux remplacent ces derniers sous des formes disparates.Gilets jaunes, Zadistes, mouvements écologistes, syndicats...

De l'autre une approche individuelle.Qui tend à dire à l'individu car c'est la base de départ.A la limite à la cellule familiale.Que fais tu pour améliorer ton quotidien ? Quelles sont tes envies ? Tes objectifs ? On peut même parler de croyance.Est-ce que tu crois en toi ?

En conclusion je pense que l'état au sens régalien doit intervenir.Mais les citoyens doivent se responsabiliser aussi.

Punky arrête moi si tu penses que j'ai trahi ta pensée.Et Timick qu'en penses tu ? D'ailleurs tout le monde !
A dire vrai, j'aurais du mal à l'expliquer moi-même. Surtout que sur le papier, l'idée de vouloir instaurer une VIème République peut sembler séduisante. La mise en commun des richesses, l'abolition de la propriété privée (il va me mettre au chômage le Jean-Luc :mrgreen: ) et la liberté de penser (sauf pour la presse, il ne faut quand même pas abuser non plus...), là encore pourquoi pas. Mais comme tu le dis, nous sommes dans quelque de chose qui se rapproche du mystico-religieux. Et quand un tel mouvement a comme chef un personnage aussi clivant et sulfureux que Mélenchon, cela m’inquiète au plus haut point.

De son côté, Macron n'a pas toujours fait les bons choix et sa communication n'est pas parfaite. Mais j'adhère effectivement sa vision de la société : il faut avant responsabiliser les gens et leur donner les moyens de réussir, tout en aidant ceux les plus en difficulté. Je note en plus des mesures sociales concrètes depuis son élection, comme la suppression de la taxe d'habitation, les revalorisations significatives de l'allocation d'adulte handicapé et de l'allocation de solidarité aux personnes âgées ou même plus récemment l'extension de la procréation médicalement assistée aux femmes en couple ou célibataires.
Abolition de la propriété privée 8|
Non merci :nonon:
En revanche responsabiliser : Un grand oui.
vous êtes au courant de la différence entre "propriété privée" (des moyens de productions, etc.) et la "propriété individuelle" (de ta maison, de ton lopin de terre...) ?

pour le mystico religieux, je vous laisse à votre "horizon indépassable du capitalisme", au "marché qui se régule de lui même", à la "fin des utopies", bref à tout ce qui sert le status-quo bénéficiant à la bourgeoisie depuis 30 ans, comme les mesurettes du gvt. qui servent à justifier en trompe l'oeil la destruction de notre modèle social (40 balles de plus par mois pour les adultes handicapés, wahou ! faut l'inscrire de suite au prix Nobel le gars macron !)

Verrouillé