[Site] Que reste-t-il ?

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Répondre
Barre transversale
Messages : 4692
Enregistré le : 29 juil. 2005, 10:55

[Site] Que reste-t-il ?

Message par Barre transversale »

Image

Faudrait se forcer un peu à ne pas verser dans la nostalgie, camarade !
Faudrait oui...

Que reste-t-il ?

Bonne lecture ! :)

Faiseur de Tresses
Messages : 14646
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Faiseur de Tresses »

:o Peut-être l'un des tous meilleurs textes de Parasar, ce qui n'est pas peu dire.

Merci. :(
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Sylvain92
Messages : 1145
Enregistré le : 11 mai 2011, 20:02

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Sylvain92 »

Bravo et merci pour cette analyse si bien écrite :super:

Elliev
Messages : 1356
Enregistré le : 20 mai 2017, 04:21

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Elliev »

Top :super:

robby1976
Messages : 1926
Enregistré le : 03 sept. 2005, 14:30
Localisation : A coté de chez Mickey

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par robby1976 »

Chapeau Monsieur pour ce texte.
Tu viens de me donner la chair de poule en lisant ton texte.
Wesley ne sera pas notre nouveau Dieu, mais il est aujourd’hui tellement illusoire de penser qu’un joueur va faire toute sa carrière dans son club formateur. Même Messi a des envies d’ailleurs.....
Roland et Bernard sont eux aussi d’une génération des “3 BN”, avec 40 M€, ils vont en avoir combien des BN :triste1: .

Merci Parasar :super:
JE SUIS CHARLIE

mononoké
Messages : 2792
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par mononoké »

excellent ! chapeau bas :super:

toujoursverts
Messages : 2145
Enregistré le : 11 janv. 2013, 12:43

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par toujoursverts »

Moi je n'hesite pas, je lui souhaite le pire, attention juste dans sa carriere sportive, pas physiquement, pas de blessures !

Qu'il se retrouve sur les bancs anglais comme ceux cités par Parasar a se morfondre et a regretter l'ASSE

Sans déconner, partir au bout de 20 matchs 8|

Ou est le respect du club qui l'a formé ?

Tu as raison Parasar, ce n'est vraiement plus le sport que j'ai connu ! Et ce ******* de virus participe au recul que je suis entrain de prendre par rapport a tout ce cirque
LIEN VERS MA COLLECTION : http://asseausoleil.weebly.com/

Image

Yvanmamamia
Messages : 1251
Enregistré le : 23 déc. 2014, 15:49

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Yvanmamamia »

Merci Parasar de si bien décrire nos sentiments.

Colibris42
Messages : 1216
Enregistré le : 05 août 2018, 14:52

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Colibris42 »

Superbe texe !

Personnellement son départ ne m'affecte pas plus que cela. J'ai pris beaucoup de recul avec le foot et ce quil est devenu.
J'ai de force accepté et compris que le foot n'était plus qu'un buissness. Le symbole ultime de tout ce qui me dégouté dans la course au pognon et la mondialisation. Plus que le foot il ny à plus que Sainte que j'aime sans ça j'aurais déjà clos cette passion.

Comme avec une ex qu'on a plaisir à revoir de temps en temps en souvenir de sa plastique plutôt sympa mais qui aujourd'hui sonne creu et fade quand on l'écoute parler.

Jai commencé à être dégouté avec les départs de Zokora, puis les Payet, Matuidi qui au delà de caprices n'avaient aucune honte ou remords à baver de rejoindre les rangs des rivaux historique. Et n'auront derrière jamais un mot ou affection pour Sainté....

Puis Piquionne et le nouveau gâchis d'une saison qui aurait été belle avec cette association avec Ilan

Feindouno pour le Quatar (quel gâchis !) là aussi une saison qui semblait belle et le départ de l'artiste aura laisser un vide immense....

Gomis qui rejoindra les vilains.....

Puis la saignée continue de tous joueur qui sortait du lot Aubam / Zouma / Ghoulam etc

Voir à des pertes encore plus amer de ne pas avoir vu se polir un joyau comme St Max car lui aussi voulait voler avant d'avoir apprit à marcher, Bamba qui partira libre (au moins Fofana rempli les caisses) et j'en passe !

Seul Pérrin et Ruffier faisaient office d Ovni en gardant des joueur de top niveau années après annees. Mais quand on voit la fin de ces derniers....

Non le foot que j'ai connu n'existe plus ! Le charme s'est envolé et j'ai bien pris de la distance certainement pour me protéger et essayer de ne plus m'y intéresser.

La plastique c'est bien mais si elle ne va pas lire des livres et acquiert certaines valeurs les rendez vous avec cette ex finiront un jour par définitivement me lasser....

biboutitou
Messages : 2148
Enregistré le : 29 sept. 2014, 13:48

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par biboutitou »

Partagé sur FB où je partage que très rarement sur ma passion des Verts.

En 1 mot, merci.

chifoumi71
Messages : 25
Enregistré le : 30 sept. 2019, 19:14
Localisation : briant (71)

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par chifoumi71 »

Que c'est bon de lire un texte pareil!
J'adhère complètement.
Merci Parasar.

Parpitié
Messages : 118
Enregistré le : 10 déc. 2014, 21:49

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Parpitié »

J'adore ta prose Parasar. :super:

J'ai d'ailleurs choisi mon pseudo car j'aime bien ce que tu écrits. :gene2:

tu as raison
Messages : 1333
Enregistré le : 31 août 2011, 17:55

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par tu as raison »

toujoursverts a écrit :
01 oct. 2020, 09:19
Moi je n'hesite pas, je lui souhaite le pire, attention juste dans sa carriere sportive, pas physiquement, pas de blessures !

Qu'il se retrouve sur les bancs anglais comme ceux cités par Parasar a se morfondre et a regretter l'ASSE

Sans déconner, partir au bout de 20 matchs 8|

Ou est le respect du club qui l'a formé ?

Tu as raison Parasar, ce n'est vraiement plus le sport que j'ai connu ! Et ce ******* de virus participe au recul que je suis entrain de prendre par rapport a tout ce cirque
+1. Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis...

Aupa
Messages : 8
Enregistré le : 13 janv. 2018, 16:30

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Aupa »

Très bien dit et bien pensé. On sent un parfum de nostalgie dans ce texte, une idée d’un passé qui n’est plus.
Je voudrais quand même croire que l’éclosion et l’envol vers d’autres cieux de Fofana sonne le renouveau des moissons pour nos Verts. Nous aurons de nouvelles “pépites” (comme cela se dit de nos jours, pour ne plus employer ce joli mot “espoirs”, des victoires, des joies et pourquoi pas des titres. ALV

Rabbi Jacob
Messages : 868
Enregistré le : 28 juil. 2005, 22:52
Localisation : à quelques encablures de GG...

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Rabbi Jacob »

Merci Parasar :super:

Le projet porté par Claude Puel m'avait redonné foi en l'ASSE (le foot, c'est fini depuis longtemps). Force est de constater qu'il est mort-né avec ce départ de Fofana, qu'il soit inéluctable ou non d'ailleurs, là n'est pas la question. Finalement, et c'est bien ce qui nous laisse désemparés, il ne nous reste plus grand chose pour nous accrocher à notre passion...

dactyle
Messages : 3054
Enregistré le : 30 juil. 2010, 14:13
Localisation : Tunisie

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par dactyle »

je ne suis pas contre tout ce qui est dit et écris mais on oublie , ou plutôt on fait un trait sur le passé , parce qu'avant c'était mieux...
Moi je n'ai pas oublié le départ de Kopa notre plus grand joueur orgueil de notre nation et c'était en 1956!
Chez nous notre perle Monsieur Taxi qui s'en va chez l'ennemi , alors qu'on n'a jamais été aussi près d'une finale Européenne avant l'heure c'était en 1970 .
Après et dans la foulée Carnus, Bosquier, Beretta bref des monstres sacrés...
Ce qui a changé c'est Tartenpion qui s'en va, change de club alors qu'il est presque nul, avant il n'y avait que les vrais stars qui s'expatriaient maintenant c'est n'importe qui et n'importe comment (Claudio Sala).
D'un sport de haut niveau on est tombé à l'usine, je me demande comment certains ont réussi à passer pros, incroyable... :rouge:
Vainqueur survivor 2016-17 Coupe Europa

Gusse
Messages : 210
Enregistré le : 04 déc. 2013, 00:02

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Gusse »

Merci Parasar,
Je ressens la même chose que toi.
Colibris42 a bien décrit l'amertume résultant de tous ces départs de joueurs talentueux ; mais comme lui, je n'y attachais finalement pas beaucoup d'importance. Il y avait dans chaque génération ce fil d'Ariane auquel nous nous agrippions fébrilement, incarné par nos fidèles flibustiers, les Moravcik, Janot, Lemoine, Perrin, qui passaient leur temps à écoper pendant que le reste de l'équipage coupe de champagne à la main étudiait les opportunités afin d'envisager une vie de starlette sous d'autres cieux. On était serein, finalement le bateau ne coulait jamais, et ce fil d'Ariane en apparence fragile conviait bien souvent, à chaque fin de saison, les supporters à visiter l'Europe avec ou sans starlettes.

La nostalgie n'étant certainement pas le meilleur remède à la dépression, quoi de mieux qu'un nouveau projet emmené par un Claude Puel, solide Capitaine de corvette qui ambitionne de construire et non pas de raccommoder.

Les bases "Gambardellaisque" sont là. Des gosses de 20 ans, de l'énergie, de l'envie, un club qui les a chouchoutés jusqu'alors et qui leur propose d'occuper désormais le devant de la scène s'il vous plait...

Tous les ingrédients sont là. Il faudra un peu de temps, mais cette fois la mayonnaise va prendre.
Saliba serait la dernière désillusion c'est sûr...

VerttreV
Messages : 4897
Enregistré le : 28 juin 2007, 17:44
Localisation : Sainté (enfin dans la plaine)

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par VerttreV »

Forcément d'accord dans les grandes lignes avec ce texte.
Et personnellement, je ne lui souhaite pas de mal à l'ingrat et cupide Wesley, mais je ne lui souhaite rien de bon.
Comme je l'ai dit, il ne nous aura même pas laissé le temps d'apprécier et profiter de son très fort talent encore tellement perfectible.

Un (tout) p'tit tour et puis s'en va.
Voilà à quoi se résume son parcours dans notre club.
Et dans nos coeurs aussi.

Avec une telle mentalité, finalement bon débarras.
Nous serons champions de France car nous sommes les premiers, nous serons champions de France car nous sommes les Stéphanois

[media]https://media.giphy.com/media/dXioubI5naw1yiO9PZ/source.gif[/media]

patoche
Messages : 595
Enregistré le : 24 sept. 2006, 12:26
Localisation : VILLECRESNES (94)

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par patoche »

Très beau texte qui résume de plus en plus mon désintérêt pour ce sport (mais pas pour Sainté, étonnant non ?).
Bref, comme certain, je ne lui souhaite que deux ou trois saisons à cirer un banc de PL, à repenser aux terrains de l’Etrat. Quand je vois les yeux étoilés d’Alaph vous savez, notre CHAMPION DU MONDE , en recevant son vélo, juste un gamin au pied du sapin le matin de Noël, je me dis que certains footballeurs à cause (ou grâce) à ce système de foot manquent clairement de coups de pieds au cul.

cedric26
Messages : 17022
Enregistré le : 05 août 2005, 14:48
Localisation : lyon.......bouh

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par cedric26 »

:gene2: :super: Super Parasar :super:
Pourtant que la montagne est belle, Comment peut-on s'imaginer En voyant un vol d'hirondelles Que l'automne vient d'arriver ? .............vive l'ardeche.................

Lubo777
Messages : 1218
Enregistré le : 27 févr. 2012, 19:22

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Lubo777 »

Merci Parasar. Heureusement qu'il reste ta plume pour se consoler de nos déboires.

Comme vous l'évoquiez dans ORLM, nos jeunes espoirs partent de plus en plus vite chaque année, pour des sommes de plus en plus folles.
On ne peut pas bâtir sur des stars car on en n'a pas les moyens. On ne peut pas bâtir sur des jeunes non plus, puisqu'il n'y a aucune garantie de durabilité, le projet s'effritant à mesure qu'il avance (Fofona est un cas d'école). Et même le projet d'un mix entre les deux, équipe de France A'', mix jeunes/vieux grognards de la L1 semble désormais compliqué (après avoir bien fonctionné sous Galtier/Gasset) compte tenu de la concurrence financière de plus en plus importante (Nice, Rennes, Bordeaux, Etc.).
Donc, vous avez posé la vraie question : celle de notre modèle éco. Et vous avez vous-mêmes conclu qu'il n'y a pas de solution miracle.
Une reprise par un milliardaire ou un fonds quelconque étant à la fois hypothétique (nous n'avons pas l'attractivité démographique et éco d'un Lyon ou d'un marseille, nous n'avons pas non plus la dynamique éco ou l'image touristique d'un Bordeaux/Nice/Rennes par ex) et source d'une instabilité qui pourrait se révéler pire que le mal initial.

Que nous reste-t-il alors ?

Une histoire à part, un stade qui reste magique, des valeurs certaines ... mais qui apparaissent de plus en plus, aux nouveaux décideurs et [consomm]acteurs du foot, comme les relents d'une époque dépassée que ses ultras turbulents ne veulent pas quitter.
Sainté étant alors méprisé comme le club d'une région périphérique, déclassée et n'ayant comme argument de vente que sa nostalgie.

Peut-être faut-il alors se résigner à ce que cette bulle spéculative nous ramène plus ou moins rapidement en L2 ou dans l'anonymat du "ventre mou"? Et se féliciter de notre résistance jusqu'à présent. La logique n'était-elle pas, en effet, que notre club meurt définitivement au milieu des années 90, à l'époque de l'accélération de la mondialisation et de l'arrêt Bosman ?

Mais peut-être aussi que nous ne sommes pas morts justement parce que nous avons autre chose à proposer, un supplément d'âme, appelez-le comme vous voulez.

Quoiqu'il en soit, vous n'êtes pas allés totalement au bout du raisonnement jeudi soir. Poser la question du modèle éco de Sainté, c'est aussi poser la question du foot actuel et ses règles (ou de son absence de règles). Le foot peut-il, doit-il et continuera-t-il de s'aligner sur les règles du pur marché à l'avenir ? Ce n'est pas écrit.

Il est probable que la bulle financière de l'éco actuelle (maintenue sous perfusion par les banques centrales) finisse par éclater un jour ou l'autre. Et la bulle spéculative du foot tomberait par ricochet. Les cartes pourraient alors être redistribuées et la demande pour un autre type de foot devenir plus audible.

nyme
Messages : 1729
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par nyme »

dactyle a écrit :
02 oct. 2020, 13:20
je ne suis pas contre tout ce qui est dit et écris mais on oublie , ou plutôt on fait un trait sur le passé , parce qu'avant c'était mieux...
Moi je n'ai pas oublié le départ de Kopa notre plus grand joueur orgueil de notre nation et c'était en 1956!
Chez nous notre perle Monsieur Taxi qui s'en va chez l'ennemi , alors qu'on n'a jamais été aussi près d'une finale Européenne avant l'heure c'était en 1970 .
Après et dans la foulée Carnus, Bosquier, Beretta bref des monstres sacrés...
Ce qui a changé c'est Tartenpion qui s'en va, change de club alors qu'il est presque nul, avant il n'y avait que les vrais stars qui s'expatriaient maintenant c'est n'importe qui et n'importe comment (Claudio Sala).
D'un sport de haut niveau on est tombé à l'usine, je me demande comment certains ont réussi à passer pros, incroyable... :rouge:
:super:

nyme
Messages : 1729
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par nyme »

Aupa a écrit :
01 oct. 2020, 23:37
Très bien dit et bien pensé. On sent un parfum de nostalgie dans ce texte, une idée d’un passé qui n’est plus.
Je voudrais quand même croire que l’éclosion et l’envol vers d’autres cieux de Fofana sonne le renouveau des moissons pour nos Verts. Nous aurons de nouvelles “pépites” (comme cela se dit de nos jours, pour ne plus employer ce joli mot “espoirs”, des victoires, des joies et pourquoi pas des titres. ALV
:super:

Tylith
Messages : 7518
Enregistré le : 14 sept. 2005, 18:43

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Tylith »

Lubo777 a écrit :
04 oct. 2020, 15:05
Merci Parasar. Heureusement qu'il reste ta plume pour se consoler de nos déboires.

Comme vous l'évoquiez dans ORLM, nos jeunes espoirs partent de plus en plus vite chaque année, pour des sommes de plus en plus folles.
On ne peut pas bâtir sur des stars car on en n'a pas les moyens. On ne peut pas bâtir sur des jeunes non plus, puisqu'il n'y a aucune garantie de durabilité, le projet s'effritant à mesure qu'il avance (Fofona est un cas d'école). Et même le projet d'un mix entre les deux, équipe de France A'', mix jeunes/vieux grognards de la L1 semble désormais compliqué (après avoir bien fonctionné sous Galtier/Gasset) compte tenu de la concurrence financière de plus en plus importante (Nice, Rennes, Bordeaux, Etc.).
Donc, vous avez posé la vraie question : celle de notre modèle éco. Et vous avez vous-mêmes conclu qu'il n'y a pas de solution miracle.
Une reprise par un milliardaire ou un fonds quelconque étant à la fois hypothétique (nous n'avons pas l'attractivité démographique et éco d'un Lyon ou d'un marseille, nous n'avons pas non plus la dynamique éco ou l'image touristique d'un Bordeaux/Nice/Rennes par ex) et source d'une instabilité qui pourrait se révéler pire que le mal initial.

Que nous reste-t-il alors ?

Une histoire à part, un stade qui reste magique, des valeurs certaines ... mais qui apparaissent de plus en plus, aux nouveaux décideurs et [consomm]acteurs du foot, comme les relents d'une époque dépassée que ses ultras turbulents ne veulent pas quitter.
Sainté étant alors méprisé comme le club d'une région périphérique, déclassée et n'ayant comme argument de vente que sa nostalgie.

Peut-être faut-il alors se résigner à ce que cette bulle spéculative nous ramène plus ou moins rapidement en L2 ou dans l'anonymat du "ventre mou"? Et se féliciter de notre résistance jusqu'à présent. La logique n'était-elle pas, en effet, que notre club meurt définitivement au milieu des années 90, à l'époque de l'accélération de la mondialisation et de l'arrêt Bosman ?

Mais peut-être aussi que nous ne sommes pas morts justement parce que nous avons autre chose à proposer, un supplément d'âme, appelez-le comme vous voulez.

Quoiqu'il en soit, vous n'êtes pas allés totalement au bout du raisonnement jeudi soir. Poser la question du modèle éco de Sainté, c'est aussi poser la question du foot actuel et ses règles (ou de son absence de règles). Le foot peut-il, doit-il et continuera-t-il de s'aligner sur les règles du pur marché à l'avenir ? Ce n'est pas écrit.

Il est probable que la bulle financière de l'éco actuelle (maintenue sous perfusion par les banques centrales) finisse par éclater un jour ou l'autre. Et la bulle spéculative du foot tomberait par ricochet. Les cartes pourraient alors être redistribuées et la demande pour un autre type de foot devenir plus audible.
Que de misérabilisme, Roro c'est toi?
Sainté reste la 13ème ville la plus peuplée de France, à 50 minutes d'un grand aéroport international.

Et on le voit dans d'autres ligues majeurs de sport, les "petits et gros marchés" sont des termes presque dépassés et aujourd'hui hormis club phare au grand passé (Lakers ou Celtics en NBA, Real ou Bayern en foot) l'emplacement de ta ville à moins d'importance que l'image de ton club qui elle se développe par le sportif et les stars qu'il attirera.
Il y'a une vingtaine d'années les spécialistes économique du sport t'aurais annoncé sans sourciller qu'il était absolument impossible qu'un joueur n'étant pas situé dans un gros marché puisse vendre le plus de maillot, encore moins tout un club, c'est pourtant arrivé à plusieurs reprises depuis.
Internet et le développement de la communication a absolument tout changé, tes résultats sont infiniment plus important.
Etre une place historique te permet aujourd'hui surtout de te remettre beaucoup plus facilement d'un très mauvais travail managérial.

Etre dans une grande agglomération (et sainté n'est pas dans la plus grande mais a largement de quoi, même selon tes critères, rester tranquillement en ligue 1) et être un club "historique" t'assure un supportariat de base plus élevé et donc plus intéressant pour des sponsors mais on voit également que si tu es dans un championnat attirant et que tu travailles bien la possibilité de te développer existe.

Bref notre marque était déjà développée grâce à notre réussite sportive, on a complètement foiré le passage de témoin après Rocher, il n'était pas écrit qu'on se devait de rentrer dans le rang.

Il est absolument impossible que notre club n'attire pas ou n'ait pas attiré d'investisseur sérieux, c'est simplement impensable. D'ailleurs on s'est permis de refuser Louis-Dreyfus.

Bucky
Messages : 3749
Enregistré le : 14 déc. 2015, 20:08

Re: [Site] Que reste-t-il ?

Message par Bucky »

Tylith a écrit :
05 oct. 2020, 23:00
Lubo777 a écrit :
04 oct. 2020, 15:05
Merci Parasar. Heureusement qu'il reste ta plume pour se consoler de nos déboires.

Comme vous l'évoquiez dans ORLM, nos jeunes espoirs partent de plus en plus vite chaque année, pour des sommes de plus en plus folles.
On ne peut pas bâtir sur des stars car on en n'a pas les moyens. On ne peut pas bâtir sur des jeunes non plus, puisqu'il n'y a aucune garantie de durabilité, le projet s'effritant à mesure qu'il avance (Fofona est un cas d'école). Et même le projet d'un mix entre les deux, équipe de France A'', mix jeunes/vieux grognards de la L1 semble désormais compliqué (après avoir bien fonctionné sous Galtier/Gasset) compte tenu de la concurrence financière de plus en plus importante (Nice, Rennes, Bordeaux, Etc.).
Donc, vous avez posé la vraie question : celle de notre modèle éco. Et vous avez vous-mêmes conclu qu'il n'y a pas de solution miracle.
Une reprise par un milliardaire ou un fonds quelconque étant à la fois hypothétique (nous n'avons pas l'attractivité démographique et éco d'un Lyon ou d'un marseille, nous n'avons pas non plus la dynamique éco ou l'image touristique d'un Bordeaux/Nice/Rennes par ex) et source d'une instabilité qui pourrait se révéler pire que le mal initial.

Que nous reste-t-il alors ?

Une histoire à part, un stade qui reste magique, des valeurs certaines ... mais qui apparaissent de plus en plus, aux nouveaux décideurs et [consomm]acteurs du foot, comme les relents d'une époque dépassée que ses ultras turbulents ne veulent pas quitter.
Sainté étant alors méprisé comme le club d'une région périphérique, déclassée et n'ayant comme argument de vente que sa nostalgie.

Peut-être faut-il alors se résigner à ce que cette bulle spéculative nous ramène plus ou moins rapidement en L2 ou dans l'anonymat du "ventre mou"? Et se féliciter de notre résistance jusqu'à présent. La logique n'était-elle pas, en effet, que notre club meurt définitivement au milieu des années 90, à l'époque de l'accélération de la mondialisation et de l'arrêt Bosman ?

Mais peut-être aussi que nous ne sommes pas morts justement parce que nous avons autre chose à proposer, un supplément d'âme, appelez-le comme vous voulez.

Quoiqu'il en soit, vous n'êtes pas allés totalement au bout du raisonnement jeudi soir. Poser la question du modèle éco de Sainté, c'est aussi poser la question du foot actuel et ses règles (ou de son absence de règles). Le foot peut-il, doit-il et continuera-t-il de s'aligner sur les règles du pur marché à l'avenir ? Ce n'est pas écrit.

Il est probable que la bulle financière de l'éco actuelle (maintenue sous perfusion par les banques centrales) finisse par éclater un jour ou l'autre. Et la bulle spéculative du foot tomberait par ricochet. Les cartes pourraient alors être redistribuées et la demande pour un autre type de foot devenir plus audible.
Que de misérabilisme, Roro c'est toi?
Sainté reste la 13ème ville la plus peuplée de France, à 50 minutes d'un grand aéroport international.

Et on le voit dans d'autres ligues majeurs de sport, les "petits et gros marchés" sont des termes presque dépassés et aujourd'hui hormis club phare au grand passé (Lakers ou Celtics en NBA, Real ou Bayern en foot) l'emplacement de ta ville à moins d'importance que l'image de ton club qui elle se développe par le sportif et les stars qu'il attirera.
Il y'a une vingtaine d'années les spécialistes économique du sport t'aurais annoncé sans sourciller qu'il était absolument impossible qu'un joueur n'étant pas situé dans un gros marché puisse vendre le plus de maillot, encore moins tout un club, c'est pourtant arrivé à plusieurs reprises depuis.
Internet et le développement de la communication a absolument tout changé, tes résultats sont infiniment plus important.
Etre une place historique te permet aujourd'hui surtout de te remettre beaucoup plus facilement d'un très mauvais travail managérial.

Etre dans une grande agglomération (et sainté n'est pas dans la plus grande mais a largement de quoi, même selon tes critères, rester tranquillement en ligue 1) et être un club "historique" t'assure un supportariat de base plus élevé et donc plus intéressant pour des sponsors mais on voit également que si tu es dans un championnat attirant et que tu travailles bien la possibilité de te développer existe.

Bref notre marque était déjà développée grâce à notre réussite sportive, on a complètement foiré le passage de témoin après Rocher, il n'était pas écrit qu'on se devait de rentrer dans le rang.

Il est absolument impossible que notre club n'attire pas ou n'ait pas attiré d'investisseur sérieux, c'est simplement impensable. D'ailleurs on s'est permis de refuser Louis-Dreyfus.
Complètement d'accord avec toi.
In Paquet I trusted. Peut-être était-il l'homme capable de "bien travailler" et exploiter la marque ASSE comme il se doit.

Répondre