Coronavirus

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

___
Messages : 17780
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Coronavirus

Message par ___ »

old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:45
___ a écrit :
04 mai 2020, 18:33
lyatan a écrit :
04 mai 2020, 18:25
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Destruction le mot est un peu fort non ? Si on regarde les faits le nombre de fonctionnaire n'a pas diminué dans des proportions importantes (4 155,7 (en million) en 2016 et 4 137,7 2018... la baisse n'est pas plus flagrante si on prends tous les status dont ceux avec des statuts de contractuels, etc... Il est même supérieur à celui d'il y a 20 ans: 4 104,8 en 2011 )
C'est comme les infirmères il y en a soit disant pas assez. Dans les faits en 20 ans on a doublé le nombre d'infirmière dans ce pays.. Ce qui est clair pas contre, c'est que la majorité ne s'est pas retrouvé à l'hopital ou en clinique...
Après pour le vivre de l’intérieur, te dire que tu dois travailler différemment, mettre en avant les services numériques, connaitre de plus en plus de changement, devoir être plus réactif, te retrouver avec des méthodes managériales qui viennent du privé alors que tu était habitué a voir ton indice augmenter tout les 2/3 ans que tu bossais ou pas... cela peut heurter les sensibilités et le habitudes au point de te sentir menacé. Mon administration se met au teletravail. j'ai des collègues qui voyaient cela comme une casse sociale. Aujourd'hui ils sont content de télétravailler et trouve même cela plutot positif à la fois au vu du contexte et pour leur cadre de travail.

Bref..
Le télétravail, c'est surtout une question de génération, d'équipement et de niveau de diplôme.

Le problème des managers venus du privé, c'est qu'ils sont formés selon les méthodes héritées de l'industrie, particulièrement adaptées pour la production et la vente de chaussures.

Quand il s'agit d'humain ou de services à haute teneur qualitative ou sans vocation à la rentabilité pure, ils n'arrivent pas à imaginer le moindre indicateur de pilotage pertinent et se rabattent sur des machins débiles et hors-sol qui singent un modèle inadapté - ex, la tarification à l'acte pour les hôpitaux, particulièrement destructrice.
L'industrie tu sais, ça fait quelques années qu'elle n'existe plus en France. Le modèle, c'est des petites boites du tertiaire. Votre connaissance du tissu économique du pays, ça fait un peu peur aussi. Relié au dogme anti CAC 40, comme si c'était la règle.
Et j'ai eu la chance de côtoyer les deux cotés, privé et public. Le public, c'est parfois des gens très motivés, parfois des gros branleurs. Mais la différence, c'est que ces derniers sont plus nombreux et jamais remis en cause ou presque dans le public de ce que j'ai pu voir. Moi, ça m'a déprimé, je ne vous envie pas d'y bosser. Mais en revanche ça me fait bien chier d'y laisser deux mois de salaire par an.
Moi aussi j'ai bossé des deux côtés, et mon boulot consiste exactement à faire de la traduction entre les deux mondes.

Les fondamentaux de la gestion de projet sont tous issus du monde industriel, peu importe qu'aujourd'hui l'industrie représente la portion congrue.

Dans le concret, ça se traduit par la multiplication d'indicateurs chiffrés plus ou moins débiles ou simplistes (le temps pour nettoyer une chambre, par exemple), qui oblitère les aspects non mesurables (le bien être apporté par la convivialité de l'échange entre la personne qui fait le menage et le malade dans la chambre.)

Le coup d'après, c'est l'augmentation de la cadence décrétée d'en haut, la perte de qualité humaine du service, la perte de sens pour ceux qui bossent, le découragement, etc.

verttoujours
Messages : 1565
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: Coronavirus

Message par verttoujours »

old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:45
___ a écrit :
04 mai 2020, 18:33
lyatan a écrit :
04 mai 2020, 18:25
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Destruction le mot est un peu fort non ? Si on regarde les faits le nombre de fonctionnaire n'a pas diminué dans des proportions importantes (4 155,7 (en million) en 2016 et 4 137,7 2018... la baisse n'est pas plus flagrante si on prends tous les status dont ceux avec des statuts de contractuels, etc... Il est même supérieur à celui d'il y a 20 ans: 4 104,8 en 2011 )
C'est comme les infirmères il y en a soit disant pas assez. Dans les faits en 20 ans on a doublé le nombre d'infirmière dans ce pays.. Ce qui est clair pas contre, c'est que la majorité ne s'est pas retrouvé à l'hopital ou en clinique...
Après pour le vivre de l’intérieur, te dire que tu dois travailler différemment, mettre en avant les services numériques, connaitre de plus en plus de changement, devoir être plus réactif, te retrouver avec des méthodes managériales qui viennent du privé alors que tu était habitué a voir ton indice augmenter tout les 2/3 ans que tu bossais ou pas... cela peut heurter les sensibilités et le habitudes au point de te sentir menacé. Mon administration se met au teletravail. j'ai des collègues qui voyaient cela comme une casse sociale. Aujourd'hui ils sont content de télétravailler et trouve même cela plutot positif à la fois au vu du contexte et pour leur cadre de travail.

Bref..
Le télétravail, c'est surtout une question de génération, d'équipement et de niveau de diplôme.

Le problème des managers venus du privé, c'est qu'ils sont formés selon les méthodes héritées de l'industrie, particulièrement adaptées pour la production et la vente de chaussures.

Quand il s'agit d'humain ou de services à haute teneur qualitative ou sans vocation à la rentabilité pure, ils n'arrivent pas à imaginer le moindre indicateur de pilotage pertinent et se rabattent sur des machins débiles et hors-sol qui singent un modèle inadapté - ex, la tarification à l'acte pour les hôpitaux, particulièrement destructrice.
L'industrie tu sais, ça fait quelques années qu'elle n'existe plus en France. Le modèle, c'est des petites boites du tertiaire. Votre connaissance du tissu économique du pays, ça fait un peu peur aussi. Relié au dogme anti CAC 40, comme si c'était la règle.
Et j'ai eu la chance de côtoyer les deux cotés, privé et public. Le public, c'est parfois des gens très motivés, parfois des gros branleurs. Mais la différence, c'est que ces derniers sont plus nombreux et jamais remis en cause ou presque dans le public de ce que j'ai pu voir. Moi, ça m'a déprimé, je ne vous envie pas d'y bosser. Mais en revanche ça me fait bien chier d'y laisser deux mois de salaire par an.
Ca me fait bien marrer tout ceux comme toi qui rêve de ne plus rien donner de leur salaire, de ne pas payer aucun impôt. Un monde rêvé. Ce serait génial. Aucun de ces putains de fainéants de fonctionnaires. Alors toutes les études que tu as faite, ce serait papa et maman qui auraient dû tout payer. Donc il faut être issu d'une famille qui peut se permettre, ayant assez d'argent.
Ensuite toute ta vie, il faut payer à chaque fois pour des services qui devraient être publics et gratuits
et le pire, il ne faut surtout pas être malade et surtout pas gravement à moins d'avoir une super assurance privée et pour cela, il faut encore une fois avoir pas mal de fric et surtout ne pas perdre son job.
Sinon tu crèves comme un chien sans pouvoir te faire soigner s'il n'y a pas d'hopital public.
Un monde rêvé.

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

___ a écrit :
04 mai 2020, 19:40
old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:45
___ a écrit :
04 mai 2020, 18:33
lyatan a écrit :
04 mai 2020, 18:25
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Destruction le mot est un peu fort non ? Si on regarde les faits le nombre de fonctionnaire n'a pas diminué dans des proportions importantes (4 155,7 (en million) en 2016 et 4 137,7 2018... la baisse n'est pas plus flagrante si on prends tous les status dont ceux avec des statuts de contractuels, etc... Il est même supérieur à celui d'il y a 20 ans: 4 104,8 en 2011 )
C'est comme les infirmères il y en a soit disant pas assez. Dans les faits en 20 ans on a doublé le nombre d'infirmière dans ce pays.. Ce qui est clair pas contre, c'est que la majorité ne s'est pas retrouvé à l'hopital ou en clinique...
Après pour le vivre de l’intérieur, te dire que tu dois travailler différemment, mettre en avant les services numériques, connaitre de plus en plus de changement, devoir être plus réactif, te retrouver avec des méthodes managériales qui viennent du privé alors que tu était habitué a voir ton indice augmenter tout les 2/3 ans que tu bossais ou pas... cela peut heurter les sensibilités et le habitudes au point de te sentir menacé. Mon administration se met au teletravail. j'ai des collègues qui voyaient cela comme une casse sociale. Aujourd'hui ils sont content de télétravailler et trouve même cela plutot positif à la fois au vu du contexte et pour leur cadre de travail.

Bref..
Le télétravail, c'est surtout une question de génération, d'équipement et de niveau de diplôme.

Le problème des managers venus du privé, c'est qu'ils sont formés selon les méthodes héritées de l'industrie, particulièrement adaptées pour la production et la vente de chaussures.

Quand il s'agit d'humain ou de services à haute teneur qualitative ou sans vocation à la rentabilité pure, ils n'arrivent pas à imaginer le moindre indicateur de pilotage pertinent et se rabattent sur des machins débiles et hors-sol qui singent un modèle inadapté - ex, la tarification à l'acte pour les hôpitaux, particulièrement destructrice.
L'industrie tu sais, ça fait quelques années qu'elle n'existe plus en France. Le modèle, c'est des petites boites du tertiaire. Votre connaissance du tissu économique du pays, ça fait un peu peur aussi. Relié au dogme anti CAC 40, comme si c'était la règle.
Et j'ai eu la chance de côtoyer les deux cotés, privé et public. Le public, c'est parfois des gens très motivés, parfois des gros branleurs. Mais la différence, c'est que ces derniers sont plus nombreux et jamais remis en cause ou presque dans le public de ce que j'ai pu voir. Moi, ça m'a déprimé, je ne vous envie pas d'y bosser. Mais en revanche ça me fait bien chier d'y laisser deux mois de salaire par an.
Moi aussi j'ai bossé des deux côtés, et mon boulot consiste exactement à faire de la traduction entre les deux mondes.

Les fondamentaux de la gestion de projet sont tous issus du monde industriel, peu importe qu'aujourd'hui l'industrie représente la portion congrue.

Dans le concret, ça se traduit par la multiplication d'indicateurs chiffrés plus ou moins débiles ou simplistes (le temps pour nettoyer une chambre, par exemple), qui oblitère les aspects non mesurables (le bien être apporté par la convivialité de l'échange entre la personne qui fait le menage et le malade dans la chambre.)

Le coup d'après, c'est l'augmentation de la cadence décrétée d'en haut, la perte de qualité humaine du service, la perte de sens pour ceux qui bossent, le découragement, etc.
La quête de sens, elle est tout aussi prégnante dans le privé. Les gens ne sont pas des robots. En revanche, le refus de tout indicateur chiffré au nom d'une soit disant impossibilité de mesurer son travail, c'est bien pratique pour ne rien faire. Et le résultat on l'a en ce moment, ou avec les GJ. Qui est content des SP? Personne. Alors que ça coûte un fric fou. Je dirai même un pognon de dingue :mrgreen: et qui est prêt à réformer (réfléchir l'organisation différemment sans mettre plus de moyens)? Personne.

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

verttoujours a écrit :
04 mai 2020, 21:01
old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:45
___ a écrit :
04 mai 2020, 18:33
lyatan a écrit :
04 mai 2020, 18:25
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Destruction le mot est un peu fort non ? Si on regarde les faits le nombre de fonctionnaire n'a pas diminué dans des proportions importantes (4 155,7 (en million) en 2016 et 4 137,7 2018... la baisse n'est pas plus flagrante si on prends tous les status dont ceux avec des statuts de contractuels, etc... Il est même supérieur à celui d'il y a 20 ans: 4 104,8 en 2011 )
C'est comme les infirmères il y en a soit disant pas assez. Dans les faits en 20 ans on a doublé le nombre d'infirmière dans ce pays.. Ce qui est clair pas contre, c'est que la majorité ne s'est pas retrouvé à l'hopital ou en clinique...
Après pour le vivre de l’intérieur, te dire que tu dois travailler différemment, mettre en avant les services numériques, connaitre de plus en plus de changement, devoir être plus réactif, te retrouver avec des méthodes managériales qui viennent du privé alors que tu était habitué a voir ton indice augmenter tout les 2/3 ans que tu bossais ou pas... cela peut heurter les sensibilités et le habitudes au point de te sentir menacé. Mon administration se met au teletravail. j'ai des collègues qui voyaient cela comme une casse sociale. Aujourd'hui ils sont content de télétravailler et trouve même cela plutot positif à la fois au vu du contexte et pour leur cadre de travail.

Bref..
Le télétravail, c'est surtout une question de génération, d'équipement et de niveau de diplôme.

Le problème des managers venus du privé, c'est qu'ils sont formés selon les méthodes héritées de l'industrie, particulièrement adaptées pour la production et la vente de chaussures.

Quand il s'agit d'humain ou de services à haute teneur qualitative ou sans vocation à la rentabilité pure, ils n'arrivent pas à imaginer le moindre indicateur de pilotage pertinent et se rabattent sur des machins débiles et hors-sol qui singent un modèle inadapté - ex, la tarification à l'acte pour les hôpitaux, particulièrement destructrice.
L'industrie tu sais, ça fait quelques années qu'elle n'existe plus en France. Le modèle, c'est des petites boites du tertiaire. Votre connaissance du tissu économique du pays, ça fait un peu peur aussi. Relié au dogme anti CAC 40, comme si c'était la règle.
Et j'ai eu la chance de côtoyer les deux cotés, privé et public. Le public, c'est parfois des gens très motivés, parfois des gros branleurs. Mais la différence, c'est que ces derniers sont plus nombreux et jamais remis en cause ou presque dans le public de ce que j'ai pu voir. Moi, ça m'a déprimé, je ne vous envie pas d'y bosser. Mais en revanche ça me fait bien chier d'y laisser deux mois de salaire par an.
Ca me fait bien marrer tout ceux comme toi qui rêve de ne plus rien donner de leur salaire, de ne pas payer aucun impôt. Un monde rêvé. Ce serait génial. Aucun de ces putains de fainéants de fonctionnaires. Alors toutes les études que tu as faite, ce serait papa et maman qui auraient dû tout payer. Donc il faut être issu d'une famille qui peut se permettre, ayant assez d'argent.
Ensuite toute ta vie, il faut payer à chaque fois pour des services qui devraient être publics et gratuits
et le pire, il ne faut surtout pas être malade et surtout pas gravement à moins d'avoir une super assurance privée et pour cela, il faut encore une fois avoir pas mal de fric et surtout ne pas perdre son job.
Sinon tu crèves comme un chien sans pouvoir te faire soigner s'il n'y a pas d'hopital public.
Un monde rêvé.
Si tu m'avais lu, je me plains pas de payer, je me plains de payer pour un SP qui oscille entre le désorganisé et le lamentable. Un peu comme ta prose d'ailleurs

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

verttoujours a écrit :
04 mai 2020, 21:01
old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:45
___ a écrit :
04 mai 2020, 18:33
lyatan a écrit :
04 mai 2020, 18:25
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Destruction le mot est un peu fort non ? Si on regarde les faits le nombre de fonctionnaire n'a pas diminué dans des proportions importantes (4 155,7 (en million) en 2016 et 4 137,7 2018... la baisse n'est pas plus flagrante si on prends tous les status dont ceux avec des statuts de contractuels, etc... Il est même supérieur à celui d'il y a 20 ans: 4 104,8 en 2011 )
C'est comme les infirmères il y en a soit disant pas assez. Dans les faits en 20 ans on a doublé le nombre d'infirmière dans ce pays.. Ce qui est clair pas contre, c'est que la majorité ne s'est pas retrouvé à l'hopital ou en clinique...
Après pour le vivre de l’intérieur, te dire que tu dois travailler différemment, mettre en avant les services numériques, connaitre de plus en plus de changement, devoir être plus réactif, te retrouver avec des méthodes managériales qui viennent du privé alors que tu était habitué a voir ton indice augmenter tout les 2/3 ans que tu bossais ou pas... cela peut heurter les sensibilités et le habitudes au point de te sentir menacé. Mon administration se met au teletravail. j'ai des collègues qui voyaient cela comme une casse sociale. Aujourd'hui ils sont content de télétravailler et trouve même cela plutot positif à la fois au vu du contexte et pour leur cadre de travail.

Bref..
Le télétravail, c'est surtout une question de génération, d'équipement et de niveau de diplôme.

Le problème des managers venus du privé, c'est qu'ils sont formés selon les méthodes héritées de l'industrie, particulièrement adaptées pour la production et la vente de chaussures.

Quand il s'agit d'humain ou de services à haute teneur qualitative ou sans vocation à la rentabilité pure, ils n'arrivent pas à imaginer le moindre indicateur de pilotage pertinent et se rabattent sur des machins débiles et hors-sol qui singent un modèle inadapté - ex, la tarification à l'acte pour les hôpitaux, particulièrement destructrice.
L'industrie tu sais, ça fait quelques années qu'elle n'existe plus en France. Le modèle, c'est des petites boites du tertiaire. Votre connaissance du tissu économique du pays, ça fait un peu peur aussi. Relié au dogme anti CAC 40, comme si c'était la règle.
Et j'ai eu la chance de côtoyer les deux cotés, privé et public. Le public, c'est parfois des gens très motivés, parfois des gros branleurs. Mais la différence, c'est que ces derniers sont plus nombreux et jamais remis en cause ou presque dans le public de ce que j'ai pu voir. Moi, ça m'a déprimé, je ne vous envie pas d'y bosser. Mais en revanche ça me fait bien chier d'y laisser deux mois de salaire par an.
Ca me fait bien marrer tout ceux comme toi qui rêve de ne plus rien donner de leur salaire, de ne pas payer aucun impôt. Un monde rêvé. Ce serait génial. Aucun de ces putains de fainéants de fonctionnaires. Alors toutes les études que tu as faite, ce serait papa et maman qui auraient dû tout payer. Donc il faut être issu d'une famille qui peut se permettre, ayant assez d'argent.
Ensuite toute ta vie, il faut payer à chaque fois pour des services qui devraient être publics et gratuits
et le pire, il ne faut surtout pas être malade et surtout pas gravement à moins d'avoir une super assurance privée et pour cela, il faut encore une fois avoir pas mal de fric et surtout ne pas perdre son job.
Sinon tu crèves comme un chien sans pouvoir te faire soigner s'il n'y a pas d'hopital public.
Un monde rêvé.
Si tu m'avais lu, je me plains pas de payer, je me plains de payer pour un SP qui oscille entre le désorganisé et le lamentable. Mais j'imagine que tu trouves éducation et hôpitaux absolument parfaitement au point

verttoujours
Messages : 1565
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: Coronavirus

Message par verttoujours »

old_side a écrit :
04 mai 2020, 21:08
verttoujours a écrit :
04 mai 2020, 21:01
old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:45
___ a écrit :
04 mai 2020, 18:33
lyatan a écrit :
04 mai 2020, 18:25
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Destruction le mot est un peu fort non ? Si on regarde les faits le nombre de fonctionnaire n'a pas diminué dans des proportions importantes (4 155,7 (en million) en 2016 et 4 137,7 2018... la baisse n'est pas plus flagrante si on prends tous les status dont ceux avec des statuts de contractuels, etc... Il est même supérieur à celui d'il y a 20 ans: 4 104,8 en 2011 )
C'est comme les infirmères il y en a soit disant pas assez. Dans les faits en 20 ans on a doublé le nombre d'infirmière dans ce pays.. Ce qui est clair pas contre, c'est que la majorité ne s'est pas retrouvé à l'hopital ou en clinique...
Après pour le vivre de l’intérieur, te dire que tu dois travailler différemment, mettre en avant les services numériques, connaitre de plus en plus de changement, devoir être plus réactif, te retrouver avec des méthodes managériales qui viennent du privé alors que tu était habitué a voir ton indice augmenter tout les 2/3 ans que tu bossais ou pas... cela peut heurter les sensibilités et le habitudes au point de te sentir menacé. Mon administration se met au teletravail. j'ai des collègues qui voyaient cela comme une casse sociale. Aujourd'hui ils sont content de télétravailler et trouve même cela plutot positif à la fois au vu du contexte et pour leur cadre de travail.

Bref..
Le télétravail, c'est surtout une question de génération, d'équipement et de niveau de diplôme.

Le problème des managers venus du privé, c'est qu'ils sont formés selon les méthodes héritées de l'industrie, particulièrement adaptées pour la production et la vente de chaussures.

Quand il s'agit d'humain ou de services à haute teneur qualitative ou sans vocation à la rentabilité pure, ils n'arrivent pas à imaginer le moindre indicateur de pilotage pertinent et se rabattent sur des machins débiles et hors-sol qui singent un modèle inadapté - ex, la tarification à l'acte pour les hôpitaux, particulièrement destructrice.
L'industrie tu sais, ça fait quelques années qu'elle n'existe plus en France. Le modèle, c'est des petites boites du tertiaire. Votre connaissance du tissu économique du pays, ça fait un peu peur aussi. Relié au dogme anti CAC 40, comme si c'était la règle.
Et j'ai eu la chance de côtoyer les deux cotés, privé et public. Le public, c'est parfois des gens très motivés, parfois des gros branleurs. Mais la différence, c'est que ces derniers sont plus nombreux et jamais remis en cause ou presque dans le public de ce que j'ai pu voir. Moi, ça m'a déprimé, je ne vous envie pas d'y bosser. Mais en revanche ça me fait bien chier d'y laisser deux mois de salaire par an.
Ca me fait bien marrer tout ceux comme toi qui rêve de ne plus rien donner de leur salaire, de ne pas payer aucun impôt. Un monde rêvé. Ce serait génial. Aucun de ces putains de fainéants de fonctionnaires. Alors toutes les études que tu as faite, ce serait papa et maman qui auraient dû tout payer. Donc il faut être issu d'une famille qui peut se permettre, ayant assez d'argent.
Ensuite toute ta vie, il faut payer à chaque fois pour des services qui devraient être publics et gratuits
et le pire, il ne faut surtout pas être malade et surtout pas gravement à moins d'avoir une super assurance privée et pour cela, il faut encore une fois avoir pas mal de fric et surtout ne pas perdre son job.
Sinon tu crèves comme un chien sans pouvoir te faire soigner s'il n'y a pas d'hopital public.
Un monde rêvé.
Si tu m'avais lu, je me plains pas de payer, je me plains de payer pour un SP qui oscille entre le désorganisé et le lamentable. Un peu comme ta prose d'ailleurs
c'est vrai qu'en ce moment le secteur public se situe entre le désorganisé et le lamentable mais bien sûr !!!
Que tu dises ça des guignols qui vous servent de gouvernement, OK !
Mais si le pays tient et que tout ne s'écroule pas, c'est peut être parce que le secteur public n'est pas aussi minable que tu le dis
Ta haine du fonctionnaire t'aveugle et du secteur public (c'est mieux qu'un sigle SP à la con) et te rend peu crédible
Qu'il y ait des problèmes d'organisation dans la fonction public, même moi qui y bosse, je ne peux le nier mais faut pas exagérer quand même.
le problème d'organisation vient plus de cet armée mexicaine de manageurs
les gens de la base bossent pour une énorme majorité, ont un sens prononcé du service public et font tourner la machine

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

la buse a écrit :
04 mai 2020, 19:22
old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:37
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Mais quels sont les faits ? Sous ce mandat elle n'a cessé de croitre en nombre et en puissance du PIB, pour une efficacité toujours aussi misérable comme on le voit dans cette séquence coronavirus.
Alors oui, le respirateur de Nantes... sauf qu'il ne marche que pour le coronavirus, pas pour le reste. Assez typique : on agit dans l'urgence, mais ensuite on va jeter tout ça?
Trop d'investissements dans les hôpitaux, trop de soignants ils se marchaient dessus c'est pour ça que ça n'a pas marché ?
Non mais sérieux...
Par contre la destruction des écosystèmes n'est pour rien dans l'apparition du virus, ah oui c'est vrai il vient d'un labo chinois...
Les masques qu'on ne produit plus parce que ça rapporte pas assez, encore un coup des communistes qui ont organisé la mondialisation.

N'importe quoi.
Si tu lisais depuis le début non? Ce n'est absolument pas ce que je dis.

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

verttoujours a écrit :
04 mai 2020, 21:14
old_side a écrit :
04 mai 2020, 21:08
verttoujours a écrit :
04 mai 2020, 21:01
old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:45
___ a écrit :
04 mai 2020, 18:33
lyatan a écrit :
04 mai 2020, 18:25
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Destruction le mot est un peu fort non ? Si on regarde les faits le nombre de fonctionnaire n'a pas diminué dans des proportions importantes (4 155,7 (en million) en 2016 et 4 137,7 2018... la baisse n'est pas plus flagrante si on prends tous les status dont ceux avec des statuts de contractuels, etc... Il est même supérieur à celui d'il y a 20 ans: 4 104,8 en 2011 )
C'est comme les infirmères il y en a soit disant pas assez. Dans les faits en 20 ans on a doublé le nombre d'infirmière dans ce pays.. Ce qui est clair pas contre, c'est que la majorité ne s'est pas retrouvé à l'hopital ou en clinique...
Après pour le vivre de l’intérieur, te dire que tu dois travailler différemment, mettre en avant les services numériques, connaitre de plus en plus de changement, devoir être plus réactif, te retrouver avec des méthodes managériales qui viennent du privé alors que tu était habitué a voir ton indice augmenter tout les 2/3 ans que tu bossais ou pas... cela peut heurter les sensibilités et le habitudes au point de te sentir menacé. Mon administration se met au teletravail. j'ai des collègues qui voyaient cela comme une casse sociale. Aujourd'hui ils sont content de télétravailler et trouve même cela plutot positif à la fois au vu du contexte et pour leur cadre de travail.

Bref..
Le télétravail, c'est surtout une question de génération, d'équipement et de niveau de diplôme.

Le problème des managers venus du privé, c'est qu'ils sont formés selon les méthodes héritées de l'industrie, particulièrement adaptées pour la production et la vente de chaussures.

Quand il s'agit d'humain ou de services à haute teneur qualitative ou sans vocation à la rentabilité pure, ils n'arrivent pas à imaginer le moindre indicateur de pilotage pertinent et se rabattent sur des machins débiles et hors-sol qui singent un modèle inadapté - ex, la tarification à l'acte pour les hôpitaux, particulièrement destructrice.
L'industrie tu sais, ça fait quelques années qu'elle n'existe plus en France. Le modèle, c'est des petites boites du tertiaire. Votre connaissance du tissu économique du pays, ça fait un peu peur aussi. Relié au dogme anti CAC 40, comme si c'était la règle.
Et j'ai eu la chance de côtoyer les deux cotés, privé et public. Le public, c'est parfois des gens très motivés, parfois des gros branleurs. Mais la différence, c'est que ces derniers sont plus nombreux et jamais remis en cause ou presque dans le public de ce que j'ai pu voir. Moi, ça m'a déprimé, je ne vous envie pas d'y bosser. Mais en revanche ça me fait bien chier d'y laisser deux mois de salaire par an.
Ca me fait bien marrer tout ceux comme toi qui rêve de ne plus rien donner de leur salaire, de ne pas payer aucun impôt. Un monde rêvé. Ce serait génial. Aucun de ces putains de fainéants de fonctionnaires. Alors toutes les études que tu as faite, ce serait papa et maman qui auraient dû tout payer. Donc il faut être issu d'une famille qui peut se permettre, ayant assez d'argent.
Ensuite toute ta vie, il faut payer à chaque fois pour des services qui devraient être publics et gratuits
et le pire, il ne faut surtout pas être malade et surtout pas gravement à moins d'avoir une super assurance privée et pour cela, il faut encore une fois avoir pas mal de fric et surtout ne pas perdre son job.
Sinon tu crèves comme un chien sans pouvoir te faire soigner s'il n'y a pas d'hopital public.
Un monde rêvé.
Si tu m'avais lu, je me plains pas de payer, je me plains de payer pour un SP qui oscille entre le désorganisé et le lamentable. Un peu comme ta prose d'ailleurs
c'est vrai qu'en ce moment le secteur public se situe entre le désorganisé et le lamentable mais bien sûr !!!
Que tu dises ça des guignols qui vous servent de gouvernement, OK !
Mais si le pays tient et que tout ne s'écroule pas, c'est peut être parce que le secteur public n'est pas aussi minable que tu le dis
Ta haine du fonctionnaire t'aveugle et du secteur public (c'est mieux qu'un sigle SP à la con) et te rend peu crédible
Qu'il y ait des problèmes d'organisation dans la fonction public, même moi qui y bosse, je ne peux le nier mais faut pas exagérer quand même.
le problème d'organisation vient plus de cet armée mexicaine de manageurs
les gens de la base bossent pour une énorme majorité, ont un sens prononcé du service public et font tourner la machine
Super. Lis ce que je dis depuis le début plutôt non? Mais la.nuance n'a pas l'air d'être ton fort. C'est vrai que tous les problèmes viennent du gvmt, tout fonctionnait tellement bien avant, c'est bien connu

baggio42
Messages : 10303
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: Coronavirus

Message par baggio42 »

S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

old_side a écrit :
04 mai 2020, 21:04
La quête de sens, elle est tout aussi prégnante dans le privé. Les gens ne sont pas des robots. En revanche, le refus de tout indicateur chiffré au nom d'une soit disant impossibilité de mesurer son travail, c'est bien pratique pour ne rien faire. Et le résultat on l'a en ce moment, ou avec les GJ. Qui est content des SP? Personne. Alors que ça coûte un fric fou. Je dirai même un pognon de dingue :mrgreen: et qui est prêt à réformer (réfléchir l'organisation différemment sans mettre plus de moyens)? Personne.
C'est vrai, personne n'est content des services publics. C'est d'ailleurs pour ça que des gens applaudissent à leurs fenêtres tous les soirs à 20h, que de nombreuses personnes fréquentent les transports en commun, ...
Si tu veux, je te donne plusieurs dizaines de numéro de personnes que j'accompagne dans le cadre de mon travail. Tu verras si personne n'est content du service public. Pas plus tard que ce matin, j'ai encore eu une dizaine de remerciements. Et je ne suis pas le super-héros des fonctionnaires, plein d'autres travaillent au moins aussi bien que moi.

Si tu connaissais vraiment la fonction publique, tu saurais que de nombreuses personnes sont pour réfléchir à une organisation différente, mais que c'est bien le gouvernement qui fait tout pour limiter cette réflexion commune et qui impose de manière quasiment unilatérale ses décisions.

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

baggio42 a écrit :
04 mai 2020, 22:52
S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:
A ma connaissance, non. En tout cas pas pour les habitants.
Après, selon où tu habites (en MP si tu préfères), tu pourrais être fourni en masque par les collectivités : région, département, communauté de commune, commune.

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:37
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Mais quels sont les faits ? Sous ce mandat elle n'a cessé de croître en nombre et en puissance du PIB, pour une efficacité toujours aussi misérable comme on le voit dans cette séquence coronavirus.
Alors oui, le respirateur de Nantes... sauf qu'il ne marche que pour le coronavirus, pas pour le reste. Assez typique : on agit dans l'urgence, mais ensuite on va jeter tout ça?
Elle continue à croître ? Peut-être parce que la qualité de vie augmente et que les gens veulent de plus en plus de choses ? Peut-être aussi parce que les candidats font de belles promesses, mais une fois aux commandes se rendent compte que les fonctionnaires ne sont pas aussi inutiles que ce qu'ils voulaient faire croire ?

Le coronavirus a prouvé l’inefficacité du service public ? On vit bien dans le même Pays ? Parce que dans le mien, si j'ai certes vu des failles, j'ai surtout l'impression de voir tout le monde saluer l'actions des soignants, des éboueurs, des personnels administratifs qui versent les aides aux entreprises, ...

Quant au Makeair, peut-être que tu as raison (même si j'en doute), mais à partir de combien de vies sauvées par respirateur tu considéreras que ça aura été assez rentable pour être une bonne chose ?

Junito
Messages : 1580
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: Coronavirus

Message par Junito »

Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:24
baggio42 a écrit :
04 mai 2020, 22:52
S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:
A ma connaissance, non. En tout cas pas pour les habitants.
Après, selon où tu habites (en MP si tu préfères), tu pourrais être fourni en masque par les collectivités : région, département, communauté de commune, commune.
Franchement je comprends pas cette mentalité à tout vouloir attendre de l’état ou des collectivités. Sous prétexte que ce serait obligatoire de porter un masque il faudrait que ce soit délivré gratuitement par les autorités ?

Quand tu as faim tu vas t’acheter à manger comme un grand ? Quand t’as mal à la tête tu vas acheter de l’efferalgan dans une pharmacie, non ?

La bonne nouvelle c’est que des masques y en a et il va en avoir encore plus à disposition dans les grandes surfaces à prix coutant.

Comme j’ai écrit plus tôt si au lieu de s’arroger bêtement le monopole du commerce des masques, l’état avait mobilisé les compétences nombreuses et diverses des acteurs dudit commerce on en serait pas là. Et c’est sans parler de la logistique nécessaire à l’approvisionnement des populations.

nyme
Messages : 1179
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Coronavirus

Message par nyme »

verttoujours a écrit :
04 mai 2020, 21:01
old_side a écrit :
04 mai 2020, 18:45
___ a écrit :
04 mai 2020, 18:33
lyatan a écrit :
04 mai 2020, 18:25
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 17:25
old_side a écrit :
04 mai 2020, 16:12
L'essentiel des gouvernants est issue de cette fonction publique qu'ils ne remettent jamais en cause ni dans son organisation, ni dans sa formation, ni au niveau national, ni au niveau local.
8| 8| 8|
Peux-tu me rappeler le principal argumentaire de la plupart des candidats à l'élection présidentielle ? Je t'aide : le nombre de fonctionnaire à supprimer.
Et depuis qu'il est élu, Macron n'a de cesse de tout remettre en cause dans la fonction publique : jour de carence, retraite, statut du fonctionnaire, organisation des comités d'hygiène et de sécurité, SNCF, Francaise des jeux, aéroports de Paris, ...
Je ne dis pas que rien ne doit changer, mais de mon vivant je n'ai jamais connu une telle destruction de la fonction publique, donc j'avoue ne vraiment pas comprendre comment tu peux tenir de tels propos.
Destruction le mot est un peu fort non ? Si on regarde les faits le nombre de fonctionnaire n'a pas diminué dans des proportions importantes (4 155,7 (en million) en 2016 et 4 137,7 2018... la baisse n'est pas plus flagrante si on prends tous les status dont ceux avec des statuts de contractuels, etc... Il est même supérieur à celui d'il y a 20 ans: 4 104,8 en 2011 )
C'est comme les infirmères il y en a soit disant pas assez. Dans les faits en 20 ans on a doublé le nombre d'infirmière dans ce pays.. Ce qui est clair pas contre, c'est que la majorité ne s'est pas retrouvé à l'hopital ou en clinique...
Après pour le vivre de l’intérieur, te dire que tu dois travailler différemment, mettre en avant les services numériques, connaitre de plus en plus de changement, devoir être plus réactif, te retrouver avec des méthodes managériales qui viennent du privé alors que tu était habitué a voir ton indice augmenter tout les 2/3 ans que tu bossais ou pas... cela peut heurter les sensibilités et le habitudes au point de te sentir menacé. Mon administration se met au teletravail. j'ai des collègues qui voyaient cela comme une casse sociale. Aujourd'hui ils sont content de télétravailler et trouve même cela plutot positif à la fois au vu du contexte et pour leur cadre de travail.

Bref..
Le télétravail, c'est surtout une question de génération, d'équipement et de niveau de diplôme.

Le problème des managers venus du privé, c'est qu'ils sont formés selon les méthodes héritées de l'industrie, particulièrement adaptées pour la production et la vente de chaussures.

Quand il s'agit d'humain ou de services à haute teneur qualitative ou sans vocation à la rentabilité pure, ils n'arrivent pas à imaginer le moindre indicateur de pilotage pertinent et se rabattent sur des machins débiles et hors-sol qui singent un modèle inadapté - ex, la tarification à l'acte pour les hôpitaux, particulièrement destructrice.
L'industrie tu sais, ça fait quelques années qu'elle n'existe plus en France. Le modèle, c'est des petites boites du tertiaire. Votre connaissance du tissu économique du pays, ça fait un peu peur aussi. Relié au dogme anti CAC 40, comme si c'était la règle.
Et j'ai eu la chance de côtoyer les deux cotés, privé et public. Le public, c'est parfois des gens très motivés, parfois des gros branleurs. Mais la différence, c'est que ces derniers sont plus nombreux et jamais remis en cause ou presque dans le public de ce que j'ai pu voir. Moi, ça m'a déprimé, je ne vous envie pas d'y bosser. Mais en revanche ça me fait bien chier d'y laisser deux mois de salaire par an.
Ca me fait bien marrer tout ceux comme toi qui rêve de ne plus rien donner de leur salaire, de ne pas payer aucun impôt. Un monde rêvé. Ce serait génial. Aucun de ces putains de fainéants de fonctionnaires. Alors toutes les études que tu as faite, ce serait papa et maman qui auraient dû tout payer. Donc il faut être issu d'une famille qui peut se permettre, ayant assez d'argent.
Ensuite toute ta vie, il faut payer à chaque fois pour des services qui devraient être publics et gratuits
et le pire, il ne faut surtout pas être malade et surtout pas gravement à moins d'avoir une super assurance privée et pour cela, il faut encore une fois avoir pas mal de fric et surtout ne pas perdre son job.
Sinon tu crèves comme un chien sans pouvoir te faire soigner s'il n'y a pas d'hopital public.
Un monde rêvé.
Et pour celui qui en rêve les Etats-Unis l'ont fait ! Lol !

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:23
old_side a écrit :
04 mai 2020, 21:04
La quête de sens, elle est tout aussi prégnante dans le privé. Les gens ne sont pas des robots. En revanche, le refus de tout indicateur chiffré au nom d'une soit disant impossibilité de mesurer son travail, c'est bien pratique pour ne rien faire. Et le résultat on l'a en ce moment, ou avec les GJ. Qui est content des SP? Personne. Alors que ça coûte un fric fou. Je dirai même un pognon de dingue :mrgreen: et qui est prêt à réformer (réfléchir l'organisation différemment sans mettre plus de moyens)? Personne.
C'est vrai, personne n'est content des services publics. C'est d'ailleurs pour ça que des gens applaudissent à leurs fenêtres tous les soirs à 20h, que de nombreuses personnes fréquentent les transports en commun, ...
Si tu veux, je te donne plusieurs dizaines de numéro de personnes que j'accompagne dans le cadre de mon travail. Tu verras si personne n'est content du service public. Pas plus tard que ce matin, j'ai encore eu une dizaine de remerciements. Et je ne suis pas le super-héros des fonctionnaires, plein d'autres travaillent au moins aussi bien que moi.

Si tu connaissais vraiment la fonction publique, tu saurais que de nombreuses personnes sont pour réfléchir à une organisation différente, mais que c'est bien le gouvernement qui fait tout pour limiter cette réflexion commune et qui impose de manière quasiment unilatérale ses décisions.
Ah bon, les médecins et les infirmières sont ravis de leur hôpital. Merci de l'info. La police, l'éducation, la justice... tout est parfait. Ok

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

Junito a écrit :
05 mai 2020, 01:27
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:24
baggio42 a écrit :
04 mai 2020, 22:52
S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:
A ma connaissance, non. En tout cas pas pour les habitants.
Après, selon où tu habites (en MP si tu préfères), tu pourrais être fourni en masque par les collectivités : région, département, communauté de commune, commune.
Franchement je comprends pas cette mentalité à tout vouloir attendre de l’état ou des collectivités. Sous prétexte que ce serait obligatoire de porter un masque il faudrait que ce soit délivré gratuitement par les autorités ?

Quand tu as faim tu vas t’acheter à manger comme un grand ? Quand t’as mal à la tête tu vas acheter de l’efferalgan dans une pharmacie, non ?

La bonne nouvelle c’est que des masques y en a et il va en avoir encore plus à disposition dans les grandes surfaces à prix coutant.

Comme j’ai écrit plus tôt si au lieu de s’arroger bêtement le monopole du commerce des masques, l’état avait mobilisé les compétences nombreuses et diverses des acteurs dudit commerce on en serait pas là. Et c’est sans parler de la logistique nécessaire à l’approvisionnement des populations.
Pas mieux. Quand je lis que l'État en est à payer les réparations des vélos....

Toulousain
Messages : 7527
Enregistré le : 09 sept. 2005, 15:31
Localisation : Région toulousaine

Re: Coronavirus

Message par Toulousain »

m'enfin tout ça ne nous dit pas qui de la SNCF, de la Poste ou de l'éducation Nationale sera le premier à se mettre en grève, pardon à exercer son droit de retrait :mrgreen:

Junito
Messages : 1580
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: Coronavirus

Message par Junito »

old_side a écrit :
05 mai 2020, 08:32
Junito a écrit :
05 mai 2020, 01:27
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:24
baggio42 a écrit :
04 mai 2020, 22:52
S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:
A ma connaissance, non. En tout cas pas pour les habitants.
Après, selon où tu habites (en MP si tu préfères), tu pourrais être fourni en masque par les collectivités : région, département, communauté de commune, commune.
Franchement je comprends pas cette mentalité à tout vouloir attendre de l’état ou des collectivités. Sous prétexte que ce serait obligatoire de porter un masque il faudrait que ce soit délivré gratuitement par les autorités ?

Quand tu as faim tu vas t’acheter à manger comme un grand ? Quand t’as mal à la tête tu vas acheter de l’efferalgan dans une pharmacie, non ?

La bonne nouvelle c’est que des masques y en a et il va en avoir encore plus à disposition dans les grandes surfaces à prix coutant.

Comme j’ai écrit plus tôt si au lieu de s’arroger bêtement le monopole du commerce des masques, l’état avait mobilisé les compétences nombreuses et diverses des acteurs dudit commerce on en serait pas là. Et c’est sans parler de la logistique nécessaire à l’approvisionnement des populations.
Pas mieux. Quand je lis que l'État en est à payer les réparations des vélos....
Sur le principe c'est une bonne idée mais sur la mise en oeuvre il est probable que que ca va coûter autant à mettre en place que ça va distribuer d'argent. On parle de mettre en place une plateforme web et de référencer les réparateurs agréés qui feront la déclaration des réparations pour enfin se faire rembourser par l'état... Tout ca pour un budget de 20M€ dont on ne sait si ça comprend les coûts de gestion.

Pourquoi ne pas simplement appliquer un exonération de TVA sur tout achat de cycle ou de service de réparation pendant 2 mois, ca aurait évité l'usine à gaz.

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

Junito a écrit :
05 mai 2020, 09:01
old_side a écrit :
05 mai 2020, 08:32
Junito a écrit :
05 mai 2020, 01:27
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:24
baggio42 a écrit :
04 mai 2020, 22:52
S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:
A ma connaissance, non. En tout cas pas pour les habitants.
Après, selon où tu habites (en MP si tu préfères), tu pourrais être fourni en masque par les collectivités : région, département, communauté de commune, commune.
Franchement je comprends pas cette mentalité à tout vouloir attendre de l’état ou des collectivités. Sous prétexte que ce serait obligatoire de porter un masque il faudrait que ce soit délivré gratuitement par les autorités ?

Quand tu as faim tu vas t’acheter à manger comme un grand ? Quand t’as mal à la tête tu vas acheter de l’efferalgan dans une pharmacie, non ?

La bonne nouvelle c’est que des masques y en a et il va en avoir encore plus à disposition dans les grandes surfaces à prix coutant.

Comme j’ai écrit plus tôt si au lieu de s’arroger bêtement le monopole du commerce des masques, l’état avait mobilisé les compétences nombreuses et diverses des acteurs dudit commerce on en serait pas là. Et c’est sans parler de la logistique nécessaire à l’approvisionnement des populations.
Pas mieux. Quand je lis que l'État en est à payer les réparations des vélos....
Sur le principe c'est une bonne idée mais sur la mise en oeuvre il est probable que que ca va coûter autant à mettre en place que ça va distribuer d'argent. On parle de mettre en place une plateforme web et de référencer les réparateurs agréés qui feront la déclaration des réparations pour enfin se faire rembourser par l'état... Tout ca pour un budget de 20M€ dont on ne sait si ça comprend les coûts de gestion.

Pourquoi ne pas simplement appliquer un exonération de TVA sur tout achat de cycle ou de service de réparation pendant 2 mois, ca aurait évité l'usine à gaz.
Enfin 50 balles de réparation... je dépense absolument plus rien depuis un mois et demi, je pense pas avoir besoin d'aide de l'État. Et je dois pas être le seul.
Et sinon en effet, on va encore arroser le sable avec des dispositifs alambiqués. Mais bon, on est ultra libéral quand on dit ça, donc c'est pas prêt de changer

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

Junito a écrit :
05 mai 2020, 01:27
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:24
baggio42 a écrit :
04 mai 2020, 22:52
S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:
A ma connaissance, non. En tout cas pas pour les habitants.
Après, selon où tu habites (en MP si tu préfères), tu pourrais être fourni en masque par les collectivités : région, département, communauté de commune, commune.
Franchement je comprends pas cette mentalité à tout vouloir attendre de l’état ou des collectivités. Sous prétexte que ce serait obligatoire de porter un masque il faudrait que ce soit délivré gratuitement par les autorités ?

Quand tu as faim tu vas t’acheter à manger comme un grand ? Quand t’as mal à la tête tu vas acheter de l’efferalgan dans une pharmacie, non ?

La bonne nouvelle c’est que des masques y en a et il va en avoir encore plus à disposition dans les grandes surfaces à prix coutant.

Comme j’ai écrit plus tôt si au lieu de s’arroger bêtement le monopole du commerce des masques, l’état avait mobilisé les compétences nombreuses et diverses des acteurs dudit commerce on en serait pas là. Et c’est sans parler de la logistique nécessaire à l’approvisionnement des populations.
Moi je n'ai fais que donner une information que je connais en réponse à une question :triste1:
Sinon, comme je l'ai écrit plus haut, si les acteurs du commerce avaient proposé de donner un coup de main à l'Etat, on n'en serait pas là non plus. C'est trop facile de ne voir les choses que dans un sens

___
Messages : 17780
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: Coronavirus

Message par ___ »

old_side a écrit :
05 mai 2020, 09:05
Junito a écrit :
05 mai 2020, 09:01
old_side a écrit :
05 mai 2020, 08:32
Junito a écrit :
05 mai 2020, 01:27
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:24
baggio42 a écrit :
04 mai 2020, 22:52
S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:
A ma connaissance, non. En tout cas pas pour les habitants.
Après, selon où tu habites (en MP si tu préfères), tu pourrais être fourni en masque par les collectivités : région, département, communauté de commune, commune.
Franchement je comprends pas cette mentalité à tout vouloir attendre de l’état ou des collectivités. Sous prétexte que ce serait obligatoire de porter un masque il faudrait que ce soit délivré gratuitement par les autorités ?

Quand tu as faim tu vas t’acheter à manger comme un grand ? Quand t’as mal à la tête tu vas acheter de l’efferalgan dans une pharmacie, non ?

La bonne nouvelle c’est que des masques y en a et il va en avoir encore plus à disposition dans les grandes surfaces à prix coutant.

Comme j’ai écrit plus tôt si au lieu de s’arroger bêtement le monopole du commerce des masques, l’état avait mobilisé les compétences nombreuses et diverses des acteurs dudit commerce on en serait pas là. Et c’est sans parler de la logistique nécessaire à l’approvisionnement des populations.
Pas mieux. Quand je lis que l'État en est à payer les réparations des vélos....
Sur le principe c'est une bonne idée mais sur la mise en oeuvre il est probable que que ca va coûter autant à mettre en place que ça va distribuer d'argent. On parle de mettre en place une plateforme web et de référencer les réparateurs agréés qui feront la déclaration des réparations pour enfin se faire rembourser par l'état... Tout ca pour un budget de 20M€ dont on ne sait si ça comprend les coûts de gestion.

Pourquoi ne pas simplement appliquer un exonération de TVA sur tout achat de cycle ou de service de réparation pendant 2 mois, ca aurait évité l'usine à gaz.
Enfin 50 balles de réparation... je dépense absolument plus rien depuis un mois et demi, je pense pas avoir besoin d'aide de l'État. Et je dois pas être le seul.
Et sinon en effet, on va encore arroser le sable avec des dispositifs alambiqués. Mais bon, on est ultra libéral quand on dit ça, donc c'est pas prêt de changer
C'est très libéral, oui, les politiques d'incitation de ce genre.

A force de ne pas vouloir traiter le problème de la dépendance à la bagnole depuis des décennies, on en arrive à des bêtises de ce type.

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

old_side a écrit :
05 mai 2020, 08:30
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:23
old_side a écrit :
04 mai 2020, 21:04
La quête de sens, elle est tout aussi prégnante dans le privé. Les gens ne sont pas des robots. En revanche, le refus de tout indicateur chiffré au nom d'une soit disant impossibilité de mesurer son travail, c'est bien pratique pour ne rien faire. Et le résultat on l'a en ce moment, ou avec les GJ. Qui est content des SP? Personne. Alors que ça coûte un fric fou. Je dirai même un pognon de dingue :mrgreen: et qui est prêt à réformer (réfléchir l'organisation différemment sans mettre plus de moyens)? Personne.
C'est vrai, personne n'est content des services publics. C'est d'ailleurs pour ça que des gens applaudissent à leurs fenêtres tous les soirs à 20h, que de nombreuses personnes fréquentent les transports en commun, ...
Si tu veux, je te donne plusieurs dizaines de numéro de personnes que j'accompagne dans le cadre de mon travail. Tu verras si personne n'est content du service public. Pas plus tard que ce matin, j'ai encore eu une dizaine de remerciements. Et je ne suis pas le super-héros des fonctionnaires, plein d'autres travaillent au moins aussi bien que moi.

Si tu connaissais vraiment la fonction publique, tu saurais que de nombreuses personnes sont pour réfléchir à une organisation différente, mais que c'est bien le gouvernement qui fait tout pour limiter cette réflexion commune et qui impose de manière quasiment unilatérale ses décisions.
Ah bon, les médecins et les infirmières sont ravis de leur hôpital. Merci de l'info. La police, l'éducation, la justice... tout est parfait. Ok
Belle tentative de détournement de mes propos, mais raté !!!
Tu as écris "qui est content des SP ? Personne". Je t'ai expliqué que tu te trompais. Je n'ai jamais dit que rien ne devait être amélioré, j'ai juste dit que ce que tu disais était faux, que tous les jours il y a plein de personnes qui remercient les agents du service public pour le soutien qu'ils leur ont apporté.

Car le service public, c'est bien plus le service rendus par les médecins et infirmiers aux citoyens, que la satisfaction que les médecins et infirmiers ont de leur hiérarchie.
C'est d'ailleurs bien pour ça que les agents du service public ont beaucoup de mérite de continuer à rendre ce service public de la meilleure des façons possibles alors que leurs conditions sont difficiles, et c'est pour ça qu'une partie non négligeable des citoyens sont satisfaits des services publics.

Mic-Mic
Messages : 3468
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Coronavirus

Message par Mic-Mic »

old_side a écrit :
05 mai 2020, 09:05
Junito a écrit :
05 mai 2020, 09:01
old_side a écrit :
05 mai 2020, 08:32
Junito a écrit :
05 mai 2020, 01:27
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:24
baggio42 a écrit :
04 mai 2020, 22:52
S'il vous plaît, revenons au sujet, enfin celui d'aujourd'hui.
Est-ce que les préfectures ou les Agences régionales de santé, véritables relais et maillages du pays
Vont distribuer des masques ?
Cela m'éviterait d'aller chez LIDL ou Carouf :sivousme:
A ma connaissance, non. En tout cas pas pour les habitants.
Après, selon où tu habites (en MP si tu préfères), tu pourrais être fourni en masque par les collectivités : région, département, communauté de commune, commune.
Franchement je comprends pas cette mentalité à tout vouloir attendre de l’état ou des collectivités. Sous prétexte que ce serait obligatoire de porter un masque il faudrait que ce soit délivré gratuitement par les autorités ?

Quand tu as faim tu vas t’acheter à manger comme un grand ? Quand t’as mal à la tête tu vas acheter de l’efferalgan dans une pharmacie, non ?

La bonne nouvelle c’est que des masques y en a et il va en avoir encore plus à disposition dans les grandes surfaces à prix coutant.

Comme j’ai écrit plus tôt si au lieu de s’arroger bêtement le monopole du commerce des masques, l’état avait mobilisé les compétences nombreuses et diverses des acteurs dudit commerce on en serait pas là. Et c’est sans parler de la logistique nécessaire à l’approvisionnement des populations.
Pas mieux. Quand je lis que l'État en est à payer les réparations des vélos....
Sur le principe c'est une bonne idée mais sur la mise en oeuvre il est probable que que ca va coûter autant à mettre en place que ça va distribuer d'argent. On parle de mettre en place une plateforme web et de référencer les réparateurs agréés qui feront la déclaration des réparations pour enfin se faire rembourser par l'état... Tout ca pour un budget de 20M€ dont on ne sait si ça comprend les coûts de gestion.

Pourquoi ne pas simplement appliquer un exonération de TVA sur tout achat de cycle ou de service de réparation pendant 2 mois, ca aurait évité l'usine à gaz.
Enfin 50 balles de réparation... je dépense absolument plus rien depuis un mois et demi, je pense pas avoir besoin d'aide de l'État. Et je dois pas être le seul.
Et sinon en effet, on va encore arroser le sable avec des dispositifs alambiqués. Mais bon, on est ultra libéral quand on dit ça, donc c'est pas prêt de changer
Je suis content pour toi que tu te portes mieux en situation de covid 19 qu'en temps normal (ce n'est pas une boutade), mais ce n'est pas le cas de tout le monde.
Certains sont au chômage partiel et touchent donc un salaire plus bas que d'habitude. Certains n'ont plus la possibilité de mettre leurs enfants à la cantine et doivent donc dépenser plus pour les repas quotidiens (certains repas en cantine sont facturés 50 centimes !). Certains ont dû recueillir chez eux leurs enfants étudiants qui n'arrivent plus, seuls à joindre les 2 bouts, ce qui augmentent encore les dépenses (repas, électricité, eau, ...). Certains ne peuvent plus faire les petits boulots qu'ils effectuaient (au black ou non) pour survivre.
Et certains cumulent toutes ces situations.

Alors peut-être que toi tu n'as pas besoin de l'aide de 50 €. Tant mieux. Mais ce n'est pas pour autant que tout le monde est dans une situation aussi favorable que toi.
Ayant déjà été dans la merde financièrement, je ne faisais plus entretenir mon vélo. J'ai profité d'une opération "réparation de vélo gratuite organisée" par la communauté de communes sur laquelle j'habitais pour faire réviser mon vélo( Merci le service public ;) ). Et ben le réparateur m'a expliqué qu'il m'avait sauvé la vie, car, vu l'état de mon vélo, si j'avais continuer à l'utiliser encore quelques semaines, je risquais un grave accident.

Alors 50 € pour potentiellement sauver la vie de certaines personnes, limiter le nombre de personnes dans les transports en commun, et favoriser un mode de transport respectueux de l'environnement, je trouve que ce n'est pas un mauvais investissement.

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

Mic-Mic a écrit :
05 mai 2020, 09:39
Je suis content pour toi que tu te portes mieux en situation de covid 19 qu'en temps normal (ce n'est pas une boutade), mais ce n'est pas le cas de tout le monde.
Certains sont au chômage partiel et touchent donc un salaire plus bas que d'habitude. Certains n'ont plus la possibilité de mettre leurs enfants à la cantine et doivent donc dépenser plus pour les repas quotidiens (certains repas en cantine sont facturés 50 centimes !). Certains ont dû recueillir chez eux leurs enfants étudiants qui n'arrivent plus, seuls à joindre les 2 bouts, ce qui augmentent encore les dépenses (repas, électricité, eau, ...). Certains ne peuvent plus faire les petits boulots qu'ils effectuaient (au black ou non) pour survivre.
Et certains cumulent toutes ces situations.

Alors peut-être que toi tu n'as pas besoin de l'aide de 50 €. Tant mieux. Mais ce n'est pas pour autant que tout le monde est dans une situation aussi favorable que toi.
Ayant déjà été dans la merde financièrement, je ne faisais plus entretenir mon vélo. J'ai profité d'une opération "réparation de vélo gratuite organisée" par la communauté de communes sur laquelle j'habitais pour faire réviser mon vélo( Merci le service public ;) ). Et ben le réparateur m'a expliqué qu'il m'avait sauvé la vie, car, vu l'état de mon vélo, si j'avais continuer à l'utiliser encore quelques semaines, je risquais un grave accident.

Alors 50 € pour potentiellement sauver la vie de certaines personnes, limiter le nombre de personnes dans les transports en commun, et favoriser un mode de transport respectueux de l'environnement, je trouve que ce n'est pas un mauvais investissement.
et donc? Allez, je t'aide un peu : il n'aurait pas été plus intelligent de cibler les bénéficiaires? (et accessoirement je suis en chomage partiel, comme quoi...)
Modifié en dernier par old_side le 05 mai 2020, 10:25, modifié 1 fois.

old_side
Messages : 8842
Enregistré le : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Coronavirus

Message par old_side »

Mic-Mic a écrit :
05 mai 2020, 09:28
old_side a écrit :
05 mai 2020, 08:30
Mic-Mic a écrit :
04 mai 2020, 23:23
old_side a écrit :
04 mai 2020, 21:04
La quête de sens, elle est tout aussi prégnante dans le privé. Les gens ne sont pas des robots. En revanche, le refus de tout indicateur chiffré au nom d'une soit disant impossibilité de mesurer son travail, c'est bien pratique pour ne rien faire. Et le résultat on l'a en ce moment, ou avec les GJ. Qui est content des SP? Personne. Alors que ça coûte un fric fou. Je dirai même un pognon de dingue :mrgreen: et qui est prêt à réformer (réfléchir l'organisation différemment sans mettre plus de moyens)? Personne.
C'est vrai, personne n'est content des services publics. C'est d'ailleurs pour ça que des gens applaudissent à leurs fenêtres tous les soirs à 20h, que de nombreuses personnes fréquentent les transports en commun, ...
Si tu veux, je te donne plusieurs dizaines de numéro de personnes que j'accompagne dans le cadre de mon travail. Tu verras si personne n'est content du service public. Pas plus tard que ce matin, j'ai encore eu une dizaine de remerciements. Et je ne suis pas le super-héros des fonctionnaires, plein d'autres travaillent au moins aussi bien que moi.

Si tu connaissais vraiment la fonction publique, tu saurais que de nombreuses personnes sont pour réfléchir à une organisation différente, mais que c'est bien le gouvernement qui fait tout pour limiter cette réflexion commune et qui impose de manière quasiment unilatérale ses décisions.
Ah bon, les médecins et les infirmières sont ravis de leur hôpital. Merci de l'info. La police, l'éducation, la justice... tout est parfait. Ok
Belle tentative de détournement de mes propos, mais raté !!!
Tu as écris "qui est content des SP ? Personne". Je t'ai expliqué que tu te trompais. Je n'ai jamais dit que rien ne devait être amélioré, j'ai juste dit que ce que tu disais était faux, que tous les jours il y a plein de personnes qui remercient les agents du service public pour le soutien qu'ils leur ont apporté.

Car le service public, c'est bien plus le service rendus par les médecins et infirmiers aux citoyens, que la satisfaction que les médecins et infirmiers ont de leur hiérarchie.
C'est d'ailleurs bien pour ça que les agents du service public ont beaucoup de mérite de continuer à rendre ce service public de la meilleure des façons possibles alors que leurs conditions sont difficiles, et c'est pour ça qu'une partie non négligeable des citoyens sont satisfaits des services publics.
t'as dû passer à côté des gilets jaunes... que de gens satisfaits... Ils réclamaient plus d'impots mais surtout pas plus de services publics, tout leur allait très bien comme ça. L'éducation nationale, tous les parents que je cotoie sont absolument ravis aussi. Rien à changer, tout va bien. Les gens qui poireautent des heures aux urgences, le personnel médical débordé, tout va bien.
bon, je te laisse dans ton monde bisounours. et accessoirement relire ce que je dis depuis le début, parce que tu te greffes à une conversation en déduisant des propos que je n'ai pas tenus.

Répondre