Ruffier licencié

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

nyme
Messages : 2396
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Junito a écrit :
26 nov. 2020, 13:43
rolhdam a écrit :
26 nov. 2020, 13:35
Toulousain a écrit :
25 nov. 2020, 23:05
thesnakke a écrit :
25 nov. 2020, 15:32
epopee76 a écrit :
25 nov. 2020, 13:51
thesnakke a écrit :
25 nov. 2020, 13:45
Toulousain a écrit :
25 nov. 2020, 11:47
JeffKLV a écrit :
25 nov. 2020, 11:43
Pour nous remonter le moral dans cette période bien dégueulasse, il y a pire avec Schalke Null Vier (04) avec 24 matchs sans victoire , un joueur licencié (Ibisevic) pour s’être « battu » avec l’adjoint (Naldo) et 2 joueurs écartés....Ambiance
Oui je sais on se console comme on peut en ce moment ! 😁
https://sport24.lefigaro.fr/football/et ... es-1023261
Harit est peut être disponible en prêt ?
le prêt Harit c'est du passé
:amen:
Merci :mrgreen: j'ai eu peur qu'elle passe à la trappe celle là
Elle est très réussi au contraire. Je la découvre et j’aime bcp.
Purée, j'ai mis le temps ! 😁
C'est plus facile pour les mecs du sud qui prononcent toutes les lettres ;-)
Merci Junito, tu m'as bien aidé ! Je l'avais tourné dans tous les sens en vain.
Avec une licence de foot anglaise, cela aurait pu aider aussi !
Je ne savais pas qu'il fallait être supporter des sardines pour comprendre les jeux de mots de certains ! MDR ! No Futur !
En tous cas BRAVO Toulousain avec la passe dé du Snake

berpong
Messages : 789
Enregistré le : 09 août 2011, 11:52

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par berpong »

Minimun 5 jours ouvres avant d annoncer la sanction apres la date de l entretien disciplinaire (2/12), il est temps de remonter le post, qui pari pour un licenciement pour faute grave d autant plus qu il a ete mis en mise a pied conservatoire ?

Me Gusta Mendoza
Messages : 2620
Enregistré le : 16 juin 2015, 17:18

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Me Gusta Mendoza »

berpong a écrit :
07 déc. 2020, 10:37
Minimun 5 jours ouvres avant d annoncer la sanction apres la date de l entretien disciplinaire (2/12), il est temps de remonter le post, qui pari pour un licenciement pour faute grave d autant plus qu il a ete mis en mise a pied conservatoire ?
oui je suis d'accord. et on perdra aux prudhommes qqs millions d'euros dans 5 ans, vu ce qu'on lit des motifs invoqués...

Wert
Messages : 585
Enregistré le : 15 sept. 2020, 10:03

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Wert »

Me Gusta Mendoza a écrit :
07 déc. 2020, 11:05
berpong a écrit :
07 déc. 2020, 10:37
Minimun 5 jours ouvres avant d annoncer la sanction apres la date de l entretien disciplinaire (2/12), il est temps de remonter le post, qui pari pour un licenciement pour faute grave d autant plus qu il a ete mis en mise a pied conservatoire ?
oui je suis d'accord. et on perdra aux prudhommes qqs millions d'euros dans 5 ans, vu ce qu'on lit des motifs invoqués...
Notre club va-t-il perdre une fois de plus son âme et ses valeurs ?

Faites vos jeux, rien ne va plus ....

franck42
Messages : 7366
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

berpong a écrit :
07 déc. 2020, 10:37
Minimun 5 jours ouvres avant d annoncer la sanction apres la date de l entretien disciplinaire (2/12), il est temps de remonter le post, qui pari pour un licenciement pour faute grave d autant plus qu il a ete mis en mise a pied conservatoire ?
On était déjà à 2 doigts la dernière fois, donc là ça serait logique d'enchaîner sur un licenciement.
Ou alors ça veut dire que le club en est réduit à chercher le moindre motif de mise à pied pour gratter à chaque fois quelques dizaines de milliers d'€...
2011-2021: Merci La Ruff'
Respect!

Mic-Mic
Messages : 3913
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

berpong a écrit :
07 déc. 2020, 10:37
Minimun 5 jours ouvres avant d annoncer la sanction apres la date de l entretien disciplinaire (2/12), il est temps de remonter le post, qui pari pour un licenciement pour faute grave d autant plus qu il a ete mis en mise a pied conservatoire ?
Moi je parie que non. Si le club n'a rien de plus que ce qui est sorti dans la presse (et j'aurais tendance à penser que c'est le cas), licencier Ruffier pour faute grave serait se tirer une belle balle dans le pied.
Déjà au niveau financier puisque le club perdrait aux prud'hommes. Puis au niveau de l'image. Ca ne donnera pas forcément envie aux joueurs de venir chez nous sur le long terme quand tu vois comme le club te remercie pour 10 ans de bons et loyaux services ...

Tout ça alors qu'il aurait été si facile de convoquer Ruffier a un match et de constater qu'il aurait refusé d'être numéro 2 (version du club) !!!

Vu ce qu'on va perdre aux prud'hommes si on licencie Ruffier pour faute grave, je préfère qu'on vire Puel et qu'on réintègre Ruffier. Il n'est pas impossible que le gardien nous rapporte plus de point que l'entraîneur :mrgreen:

nyme
Messages : 2396
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !

berpong
Messages : 789
Enregistré le : 09 août 2011, 11:52

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par berpong »

nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !

Sinon Romeyer ou Caiazzo ont cas ordonne a Puel de mettre Ruffier titulaire et s il refuse insubordination faute grave rideau.

thesnakke
Messages : 6193
Enregistré le : 11 juil. 2011, 23:36

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par thesnakke »

berpong a écrit :
07 déc. 2020, 13:33
nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !

Sinon Romeyer ou Caiazzo ont cas ordonne a Puel de mettre Ruffier titulaire et s il refuse insubordination faute grave rideau.
Sauf que ce n'est sûrement pas le rôle des dirigeants de choisir qui joue et qui ne joue pas. T'embauche un coach pour ça, si tu dois imposer à ton coach le choix des joueurs qui jouent c'est que tu n'as plus confiance en ton coach et tu le vires.
Je crois que je me suis coupé la gencive avec un grumeau cuit. C'est possible ou pas ?

franck42
Messages : 7366
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !
Je ne parlais pas du licenciement mais du fait de le mettre à pied pendant quelques jours une fois tous les 2 ou 3 mois :frime:
2011-2021: Merci La Ruff'
Respect!

nyme
Messages : 2396
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

franck42 a écrit :
07 déc. 2020, 13:48
nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !
Je ne parlais pas du licenciement mais du fait de le mettre à pied pendant quelques jours une fois tous les 2 ou 3 mois :frime:
J'avais bien compris mais deux fois 15 jours cela fait un mois et donc 2 à 300 000 euros. Je ne sais pas combien gagne Ruffier !

franck42
Messages : 7366
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:50
franck42 a écrit :
07 déc. 2020, 13:48
nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !
Je ne parlais pas du licenciement mais du fait de le mettre à pied pendant quelques jours une fois tous les 2 ou 3 mois :frime:
J'avais bien compris mais deux fois 15 jours cela fait un mois et donc 2 à 300 000 euros. Je ne sais pas combien gagne Ruffier !
Au temps pour moi, je pensais qu'il avait été mis à pied moins longtemps...
Effectivement sans les primes on doit avoisiner les 200 k€ par mois.
2011-2021: Merci La Ruff'
Respect!

Mic-Mic
Messages : 3913
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !
A court terme, tu as raison.
Mais si on descend avec Puel, ça pourrait nous coûter bien plus cher. Si la manière dont on traite Ruffier refroidit d'autres joueurs de venir chez nous, ça pourrait aussi nous faire perdre bien plus.

Franchement, la solution plus "rentable" pour le club, c'est de garder Ruffier et de le faire joueur jusqu'à la fin de la saison afin qu'il nous rapporte des points qui nous permettront peut-être d'éviter la relégation et de gagner quelques places au classement (et donc quelques sous supplémentaires).

Parce que sinon, si tu cherches à "libérer" 200 000 € pour des prêts en janvier, quitte à payer plus que ce que tu as économisé ensuite, pourquoi ne pas demander à Puel de ne pas toucher son salaire pendant 6 mois puis de tout lui rembourser l'année prochaine ? :mrgreen:
Ca coûterait même moins cher que le licenciement de Ruffier. Et puis comme, pour certains, Puel serait prêt à largement baisser son salaire en cas de descente en L2, ça ne devrait pas lui poser de souci :diable:

la buse
Messages : 19819
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par la buse »

thesnakke a écrit :
07 déc. 2020, 13:47
berpong a écrit :
07 déc. 2020, 13:33
nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !

Sinon Romeyer ou Caiazzo ont cas ordonne a Puel de mettre Ruffier titulaire et s il refuse insubordination faute grave rideau.
Sauf que ce n'est sûrement pas le rôle des dirigeants de choisir qui joue et qui ne joue pas. T'embauche un coach pour ça, si tu dois imposer à ton coach le choix des joueurs qui jouent c'est que tu n'as plus confiance en ton coach et tu le vires.
Sauf si l'entraineur s'appelle Garcia et le joueur Bamba.

nyme
Messages : 2396
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Mic-Mic a écrit :
07 déc. 2020, 14:12
nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !
A court terme, tu as raison.
Mais si on descend avec Puel, ça pourrait nous coûter bien plus cher. Si la manière dont on traite Ruffier refroidit d'autres joueurs de venir chez nous, ça pourrait aussi nous faire perdre bien plus.

Franchement, la solution plus "rentable" pour le club, c'est de garder Ruffier et de le faire joueur jusqu'à la fin de la saison afin qu'il nous rapporte des points qui nous permettront peut-être d'éviter la relégation et de gagner quelques places au classement (et donc quelques sous supplémentaires).

Parce que sinon, si tu cherches à "libérer" 200 000 € pour des prêts en janvier, quitte à payer plus que ce que tu as économisé ensuite, pourquoi ne pas demander à Puel de ne pas toucher son salaire pendant 6 mois puis de tout lui rembourser l'année prochaine ? :mrgreen:
Ca coûterait même moins cher que le licenciement de Ruffier. Et puis comme, pour certains, Puel serait prêt à largement baisser son salaire en cas de descente en L2, ça ne devrait pas lui poser de souci :diable:
Mic-Mic je suis d'accord avec ton argumentation du 1er paragraphe mais pas avec ta provocation qui suit.
Un bémol tout de même, c'est que cette cette argumentation commence par un "SI".
Si on descend avec Puel,.... Bien sûr, si on descend !
L'argument contraire, si (toujours un "SI") on ne descend pas etc ...
Pour le moment on est, ou plutôt certains joueurs sont, dans le dur. il manque un déclic, peut-être manque-t-il certains joueurs sur le terrain. C'est à Puel et à eux de trouver la solution. Je les en croit capables.
Pas toi ?
Maintenant cette partie de la conversation devrait se tenir ailleurs !
Sinon, pour cette discussion, Ruffier n'est plus une solution car il n'a pas voulu l'être ! Il a préféré être dans le conflit. Tant pis pour lui et surtout tant pis pour le club et pour nous.

cedric26
Messages : 17211
Enregistré le : 05 août 2005, 14:48
Localisation : lyon.......bouh

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par cedric26 »

8| Ah tiens incroyable nous sommes le 07/12/2020....

Il était convoqué le 02/12....

Rien dans les journaux encore, :o incroyable , ou ils attendent que Ruffier revcoive de nouveau le recommandé pour lui indiquer les sanctions. et que enfin BL fasse un article de 1/2 page ou de quelques lignes...
Pourtant que la montagne est belle, Comment peut-on s'imaginer En voyant un vol d'hirondelles Que l'automne vient d'arriver ? .............vive l'ardeche.................

Mic-Mic
Messages : 3913
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

nyme a écrit :
07 déc. 2020, 15:00
Mic-Mic a écrit :
07 déc. 2020, 14:12
nyme a écrit :
07 déc. 2020, 13:07
Virer Puel et garder Ruffier cela coûte 9 à 10 millions d'euros dont 2 à 3 dès cette année (salaire de Ruffier + celui du remplaçant de Puel voire de Thuillot et de Bonnevay) le reste après les prudhommes (2 ans et demi de salaire de Puel à 200 000 plus un éventuel supplément pour préjudice moral plus évidemment les salaires de Thuillot et de Bonnevay.
Un peu cher pour un objectif de maintien cette année. Car, à moins que Ruffier ne nous fasse que des "clean sheet", jusqu'à la fin de la saison (j'ai du mal à y croire) et que nos admirables attaquants retrouvent le chemin des filets, il est tout de même peu probable que nous nous qualifions pour une coupe européenne.

Virer Ruffier et garder Puel cela permet d'avoir 200 à 300 000 euros mensuel d'économie (même si on n'en réinjecte que 100 ou 150 mille pour des prêts dès janvier) et 2 ou 3 millions d'euros après les différentes audiences prudhommales et évidemment un éventuel supplément également pour préjudice moral. On reste toujours avec cet objectif de maintien.

Le licenciement de Ruffier va couter de moins en moins cher car il ne lui reste plus que 6 mois et demi de contrat.
En revanche, il libère de la masse salariale !
Ce n'est pas beau mais c'est économiquement beaucoup plus jouable. D'autant que si le dossier est bien ficelé, Ruffier peut aussi perdre aux prudhommes (Comme Puel d'ailleurs mais, à part les résultats, ce qui est très important pour nous mais pas pour les tribunaux, on ne peut pas lui reprocher grand chose).

Désolé Franck42, il ne s'agit pas de quelques dizaines de milliers d'euros !
A court terme, tu as raison.
Mais si on descend avec Puel, ça pourrait nous coûter bien plus cher. Si la manière dont on traite Ruffier refroidit d'autres joueurs de venir chez nous, ça pourrait aussi nous faire perdre bien plus.

Franchement, la solution plus "rentable" pour le club, c'est de garder Ruffier et de le faire joueur jusqu'à la fin de la saison afin qu'il nous rapporte des points qui nous permettront peut-être d'éviter la relégation et de gagner quelques places au classement (et donc quelques sous supplémentaires).

Parce que sinon, si tu cherches à "libérer" 200 000 € pour des prêts en janvier, quitte à payer plus que ce que tu as économisé ensuite, pourquoi ne pas demander à Puel de ne pas toucher son salaire pendant 6 mois puis de tout lui rembourser l'année prochaine ? :mrgreen:
Ca coûterait même moins cher que le licenciement de Ruffier. Et puis comme, pour certains, Puel serait prêt à largement baisser son salaire en cas de descente en L2, ça ne devrait pas lui poser de souci :diable:
Mic-Mic je suis d'accord avec ton argumentation du 1er paragraphe mais pas avec ta provocation qui suit.
Un bémol tout de même, c'est que cette cette argumentation commence par un "SI".
Si on descend avec Puel,.... Bien sûr, si on descend !
L'argument contraire, si (toujours un "SI") on ne descend pas etc ...
Pour le moment on est, ou plutôt certains joueurs sont, dans le dur. il manque un déclic, peut-être manque-t-il certains joueurs sur le terrain. C'est à Puel et à eux de trouver la solution. Je les en croit capables.
Pas toi ?
Maintenant cette partie de la conversation devrait se tenir ailleurs !
Sinon, pour cette discussion, Ruffier n'est plus une solution car il n'a pas voulu l'être ! Il a préféré être dans le conflit. Tant pis pour lui et surtout tant pis pour le club et pour nous.
Le deuxième paragraphe n'était pas de la provocation, je le pense vraiment.
Quant au troisième, j'avoue que je vais un peu loin.

Pour en revenir sur Ruffier, je ne vais pas relancer le débat qu'on a fait déjà plein de fois. Pour toi Ruffier " a préféré être dans le conflit". Pour moi c'est le coach qui préfère être dans le conflit plutôt que de redonner sa chance à Ruffier.
Par contre on est d'accord que c'est bien dommage pour le club et pour nous (et pour Ruffier car il ne mérite pas de finir comme ça après 9 ans de bons et loyaux services).

berpong
Messages : 789
Enregistré le : 09 août 2011, 11:52

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par berpong »

Mic-Mic a écrit :
07 déc. 2020, 11:49
berpong a écrit :
07 déc. 2020, 10:37
Minimun 5 jours ouvres avant d annoncer la sanction apres la date de l entretien disciplinaire (2/12), il est temps de remonter le post, qui pari pour un licenciement pour faute grave d autant plus qu il a ete mis en mise a pied conservatoire ?
Moi je parie que non. Si le club n'a rien de plus que ce qui est sorti dans la presse (et j'aurais tendance à penser que c'est le cas), licencier Ruffier pour faute grave serait se tirer une belle balle dans le pied.
Déjà au niveau financier puisque le club perdrait aux prud'hommes. Puis au niveau de l'image. Ca ne donnera pas forcément envie aux joueurs de venir chez nous sur le long terme quand tu vois comme le club te remercie pour 10 ans de bons et loyaux services ...

Tout ça alors qu'il aurait été si facile de convoquer Ruffier a un match et de constater qu'il aurait refusé d'être numéro 2 (version du club) !!!

Vu ce qu'on va perdre aux prud'hommes si on licencie Ruffier pour faute grave, je préfère qu'on vire Puel et qu'on réintègre Ruffier. Il n'est pas impossible que le gardien nous rapporte plus de point que l'entraîneur :mrgreen:
C pas si valable les prudhommes, en gros pour les patrons, tu peux pretexte faute grave pour ce que tu veux et c soit requalifier faute simple soit sans cause serieuse mais ca leur coute rien de plus d avoir bluffer sur les fautes. En gros c comme s il prennent le train sans billet et s ils se font prendre , ils paient juste le prix du ticket en sachant qu il y a pas bcp de controleurs car c cher un avocat.

Wert
Messages : 585
Enregistré le : 15 sept. 2020, 10:03

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Wert »

Et notre âme c'est quoi le prix ?

Franchement, en être arrivé vouloir économiser le salaire d'un mec qui a fait 10 ans au club. Et après on fait la visite du musée de la mine et on offre des lampes de mineurs ....

Même si je peux admettre qu'il a déconné, est ce qu'une carrière presque entière au club mérite une telle sortie ?

Tryphôn
Messages : 4169
Enregistré le : 05 sept. 2006, 14:37

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Tryphôn »

Wert a écrit :
07 déc. 2020, 19:16
Et notre âme c'est quoi le prix ?

Franchement, en être arrivé vouloir économiser le salaire d'un mec qui a fait 10 ans au club. Et après on fait la visite du musée de la mine et on offre des lampes de mineurs ....

Même si je peux admettre qu'il a déconné, est ce qu'une carrière presque entière au club mérite une telle sortie ?
Je pensais plutôt comme toi initialement. Mais depuis que je me suis rendu compte de l'amélioration des relances de l'équipe. C'est très précieux comme progrès.

franck42
Messages : 7366
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

Tryphôn a écrit :
07 déc. 2020, 19:23
Wert a écrit :
07 déc. 2020, 19:16
Et notre âme c'est quoi le prix ?

Franchement, en être arrivé vouloir économiser le salaire d'un mec qui a fait 10 ans au club. Et après on fait la visite du musée de la mine et on offre des lampes de mineurs ....

Même si je peux admettre qu'il a déconné, est ce qu'une carrière presque entière au club mérite une telle sortie ?
Je pensais plutôt comme toi initialement. Mais depuis que je me suis rendu compte de l'amélioration des relances de l'équipe. C'est très précieux comme progrès.
Ironie détectée... :mrgreen:
2011-2021: Merci La Ruff'
Respect!

Bucky
Messages : 4039
Enregistré le : 14 déc. 2015, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Bucky »

Tryphôn a écrit :
07 déc. 2020, 19:23
Wert a écrit :
07 déc. 2020, 19:16
Et notre âme c'est quoi le prix ?

Franchement, en être arrivé vouloir économiser le salaire d'un mec qui a fait 10 ans au club. Et après on fait la visite du musée de la mine et on offre des lampes de mineurs ....

Même si je peux admettre qu'il a déconné, est ce qu'une carrière presque entière au club mérite une telle sortie ?
Je pensais plutôt comme toi initialement. Mais depuis que je me suis rendu compte de l'amélioration des relances de l'équipe. C'est très précieux comme progrès.
Oui, et comme Jessy est sympa, les défenseurs ont le smile, ils sont heureux d'être sur le pré, donc leurs performances s'en ressentent. Si en terme d'image, je trouve que c'est catastrophique, c'est vrai que du point de vue sportif, cela apporte une belle dynamique positive.

franck42
Messages : 7366
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

Wert a écrit :
07 déc. 2020, 19:16
Et notre âme c'est quoi le prix ?

Franchement, en être arrivé vouloir économiser le salaire d'un mec qui a fait 10 ans au club. Et après on fait la visite du musée de la mine et on offre des lampes de mineurs ....

Même si je peux admettre qu'il a déconné, est ce qu'une carrière presque entière au club mérite une telle sortie ?
La mine, les crassiers, les valeurs stéphanoises... si tu me lis depuis longtemps tu sais tout ce que je pense de cette démagogie, surtout venant de la part d'un mec comme Romeyer (Caïazzo fait moins de cinéma là-dessus) :mdr1:

Et si tu me lis aussi sur les féminines, tu sais qu'on n'a pas attendu Ruffier pour traiter comme de la merde des "légendes" du club.

On sait aussi la façon dont Herbin était traité par le club de son vivant.
2011-2021: Merci La Ruff'
Respect!

rouge
Messages : 7872
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rouge »

franck42 a écrit :
07 déc. 2020, 19:36
Wert a écrit :
07 déc. 2020, 19:16
Et notre âme c'est quoi le prix ?

Franchement, en être arrivé vouloir économiser le salaire d'un mec qui a fait 10 ans au club. Et après on fait la visite du musée de la mine et on offre des lampes de mineurs ....

Même si je peux admettre qu'il a déconné, est ce qu'une carrière presque entière au club mérite une telle sortie ?
La mine, les crassiers, les valeurs stéphanoises... si tu me lis depuis longtemps tu sais tout ce que je pense de cette démagogie, surtout venant de la part d'un mec comme Romeyer (Caïazzo fait moins de cinéma là-dessus) :mdr1:

Et si tu me lis aussi sur les féminines, tu sais qu'on n'a pas attendu Ruffier pour traiter comme de la merde des "légendes" du club.

On sait aussi la façon dont Herbin était traité par le club de son vivant.
Hélas tu as raison sur staxion :rougefaché:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Mic-Mic
Messages : 3913
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Tryphôn a écrit :
07 déc. 2020, 19:23
Wert a écrit :
07 déc. 2020, 19:16
Et notre âme c'est quoi le prix ?

Franchement, en être arrivé vouloir économiser le salaire d'un mec qui a fait 10 ans au club. Et après on fait la visite du musée de la mine et on offre des lampes de mineurs ....

Même si je peux admettre qu'il a déconné, est ce qu'une carrière presque entière au club mérite une telle sortie ?
Je pensais plutôt comme toi initialement. Mais depuis que je me suis rendu compte de l'amélioration des relances de l'équipe. C'est très précieux comme progrès.
En plus ces relances nous permettent de marquer plein de buts :super:

Répondre