Ruffier convoqué pour une mise à pied

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

franck42
Messages : 6001
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

nyme a écrit :
06 août 2020, 16:39
franck42 a écrit :
06 août 2020, 15:49
nyme a écrit :
06 août 2020, 14:44
Maintenant, je pense que le divorce est consommé.
Ruffier ne veut pas (c'est ce qu'on nous dit) être numéro 2, c'est très "border line" (surtout après une mise à pied).

La comparaison avec l'EDF n'est pas juste. Refuser une sélection, c'est être sous le coup de sanctions et de très certaines suspensions ! C'est pour éviter d'être suspendu (comme le prévoient les textes) que Ruffier a demandé à Deschamps de ne plus le sélectionner, pas pour ne pas être numéro 2 ou 3 ! Etre 2 ou 3 cela ne l'intéressait pas car c'est beaucoup de contraintes surtout pour ne pas jouer (n°3) ou très peu (n° 2).

Refuser d'être n°2 ou 3 dans son club (Celui qui te paye pour jouer et être à la disposition de ton coach), ce n'est pas la même chose . C'est à mon sens une faute grave, à moins de prouver un harcèlement éventuel, une maladie ou une impossibilité physique ou éventuellement psychologique.
Si Ruffier ne se plie pas à la vie du club, au collectif, il va être licencié et le club ne sera peut-être (voire probablement) pas condamné.
Si effectivement ça sa confirme que Ruffier a refusé d'être numéro 2 (pour l'instant seul Puel tient ce discours, non confirmé par le club), je comprends même pas qu'il n'ait pas encore été licencié... Ça remonte quand même à un mois et demi! C'est quoi l'intérêt de conserver Ruffier pour faire le nombre lors des oppositions à l'entraînement ?
En cas de volonté à vouloir s'en séparer (Ce que je ne sais pas )
Pouvoir peut-être le vendre ou, au moins, accepter un départ gratis et ainsi au moins économiser son salaire à coup sûr ! + de 2 millions et demi d'euros annuel !
Préparer et consigner les éléments pouvant conduire au licenciement pour faute grave quand le mercato sera fini si Ruffier ne fait pas machine arrière et n'accepte pas la concurrence en commençant par être le numéro 2, 3 voire 4 (car telle est la situation où il s'est fourré) !
D'après ce qu'a dit Puel, Ruffier est barré pour la saison, donc on n'en est plus à accepter ou pas une concurrence qui n'existe plus en ce qui le concerne.
Après je suis pas un spécialiste de la question, mais il me semble qu'un joueur professionnel qui déclare d'emblée dès le début de la saison qu'il refuse de participer aux matches de l'équipe en tant que remplaçant, ça suffit à caractériser une faute grave, et donc à justifier un licenciement?
Et si le club espère toujours un transfert, quel intérêt pour Puel d'en remettre une couche ajd, au risque de braquer encore plus Ruffier?
Etre supporter et crier "enc***" en tribune > pas bien
Etre entraîneur et peloter une joueuse devant les caméras de C+ et Bein > bien
#démagos #hypocrites #zérocrédibilité #jencouragelesabussexuelsdanslesport

Pseudo
Messages : 554
Enregistré le : 19 sept. 2013, 13:54

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Pseudo »

dronchau a écrit :
06 août 2020, 08:32
Pseudo a écrit :
05 août 2020, 19:50
dronchau a écrit :
05 août 2020, 18:45
Après,je peux comprendre qu'il est difficilement acceptable d'être doublure d'une personne qui n'est pas au dessus de lui sportivement.Après, personne n'est au dessus de l'institution asse....donc là,le divorce est inéluctable.
Ça me désole de voir un joueur qui nous a fait des énormes saison partir dans l'anonymat.
Sur ce qu'on a vu ces derniers mois, si Moulin est au dessus. Il aurait probablement pu s'arracher à l'entrainement, pour retrouver un bon niveau. A l'image de ce qu'a fait Mandanda à l'OM. Mais non, lui est incapable de se remettre en question. Et il préfère rester un an à glander, pour toucher le pactole.

Je suis d'accord ..il n'a pas envie de s'arracher...mais les dés ne sont-ils pas pipés?
Concernant Moulin..il a fait des supers matchs,rien à dire la dessus...mais Ruffier c'est plus de 380 matchs en verts...donc sportivement tu as plus de garanti . Après Ruffier aurait du réagir différemment l'an passé...il s'est tiré une balle dans le pied.Ça m'embête de le voir partir dans l'anonymat,il méritait une meilleure sortie.C'est comme ça.
Je suis surpris de lire ça. Car pour moi, si les dés étaient pipés, c'était au détriment de Moulin. Il n’y a jamais eu de mise en concurrence. Et ce malgré la régression constante de Ruffier, depuis plusieurs années.
Au contraire Puel a mis fin à cette injustice. Si Ruffier l'avait accepté, il serait encore là. Et franchement il a la sortit qu'il mérite. Il s'est mis de lui même dans cette situation.

franck42
Messages : 6001
Enregistré le : 14 oct. 2014, 20:08

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par franck42 »

Couramiaud Poitevin a écrit :
06 août 2020, 16:31
franck42 a écrit :
06 août 2020, 15:49

Si effectivement ça sa confirme que Ruffier a refusé d'être numéro 2 (pour l'instant seul Puel tient ce discours, non confirmé par le club), je comprends même pas qu'il n'ait pas encore été licencié... Ça remonte quand même à un mois et demi! C'est quoi l'intérêt de conserver Ruffier pour faire le nombre lors des oppositions à l'entraînement ?
On le savait déjà que Ruffier avait refusé d'être la doublure de Moulin. C'est quand Puel a changé de n°1 que l'agent de la Ruff a déclenché l'arme atomique. Ce qu'on ne savait pas, c'est s'il avait évolué dans ses positions (bien que la réponse semblait assez évidente vu les matchs de préparation.

Pourquoi le club ne vire pas Ruffier ? Parce que c'est Ruffier, un pilier du club depuis des années. Et puis d'ailleurs le club ne vire personne, c'est pas la politique de Puel. Un départ de joueur se construit ensemble, le joueur n'est pas forcé, le contrat sera respecté.

Et avec Ruffier, le club est plus arrangeant qu'avec d'autre, eu égard à ses états de service, c'est bien normal.

D'ailleurs Puel a tout fait pour essayer de bosser avec la Ruff : il a accepté un moment de se faire rabrouer aux entrainements, il a choisi un entraineur des gardiens qui conviennent à lui et à la Ruff, il a calmé le jeu dans les médias, mais rien à faire, Ruff veut une seule chose : être n°1 sans condition, sans avoir à suivre les consignes du coach. Et ça, Puel ne peut pas lui accorder.
C'est pas exactement ce qu'il s'est passé... Puel a convoqué Ruffier pour lui annoncer qu'il le mettait sur le banc le match suivant, et Ruffier a claqué la porte sans volonté de discuter de la décision de Puel. Dans la foulée Ruffier a été écarté pour les matches suivants... et on en est resté là faute/grâce au Covid. En toute logique Puel a communiqué la hiérarchie des gardiens avant le début de la préparation, et c'est à ce moment-là que Ruffier lui aurait annoncé son refus d'être une doublure, en d'autres termes son retrait de l'équipe. D'ailleurs on s'était interrogés sur l'absence de Ruffier lors des matches de prépa... Perso j'étais persuadé qu'on ferait toute la saison avec Moulin en 1, et Ruffier en 2, sauf si Puel refusait de le réintégrer dans le groupe.
Franchement dans l'hypothèse (que je maintiens peu crédible) où Ruffier refuse de jouer et qu'il n'est pas sanctionné par le club, ça va donner des idées à certains...! 8|
Etre supporter et crier "enc***" en tribune > pas bien
Etre entraîneur et peloter une joueuse devant les caméras de C+ et Bein > bien
#démagos #hypocrites #zérocrédibilité #jencouragelesabussexuelsdanslesport

Kabigon
Messages : 4259
Enregistré le : 06 janv. 2015, 14:16

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Kabigon »

@Mic-Mic (je suis sur téléphone c'est l'enfer) : pour moi le point de non-retour c'est les insultes de Ruffier. Au-delà de l'indiscipline, au-delà des propos merdiques de Glantz. Bon manager, mauvais manager : vois Puel comme tu veux mais perso je comprends qu'il l'ait eu mauvaise.

Puisque mon argumentaire (que, personnellement je trouve solide et vachement convaincant ^^) ne te suffit pas, allons au bout de ton raisonnement.

Admettons que Puel joue la carte de l'apaisement et passe l'éponge. En tant que patron du sportif de l'ASSE, quel message envoie-t-il ?
Tu vas me dire qu'il saurait faire preuve de flexibilité et que ca fait de lui un meilleur manager. OK.
Au mieux ça redore son blason auprès de ceux qui le traitent de psychorigide.

Moi, j'y verrais une dangereuse fragilisation de son statut. Si un joueur peut défier son entraîneur de la sorte, refuser de rester sur le banc, l'insulter, le laisser insulter par son agent, c'est la mort de son autorité. C'est open bar pour les autres joueurs et la porte ouverte à toutes les fenêtres.

Et oui pardon c'est binaire, car même pour quelqu'un d'ultra nuancé comme moi, je ne vois pas de solution intermédiaire.
"The problem with the world is that the intelligent people are full of doubts, while the stupid ones are full of confidence." Charles Bukowski

baggio42
Messages : 10275
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par baggio42 »

Mon approche sur Ruffier évolue au gré de ses agissements.
Vraiment fan de ses matches, de son côté un peu basque bourru.
Puis au fil des années sa faculté à se mettre en retrait quand ça tanguait. Ses prises de bec avec les gardiens jeunes.
Enfin sa prise de tête avec Puel.

Au lieu de faire profil bas et de regagner sa place, Kolo est l'exemple, il s'enferme dans une posture qui ne mène à rien.
Alors qu'il aurait repris le poste de numéro un facilement.

Faiseur de Tresses
Messages : 14141
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Faiseur de Tresses »

rouge a écrit :
06 août 2020, 16:42
Faiseur de Tresses a écrit :
06 août 2020, 16:00
rouge a écrit :
06 août 2020, 14:43
Puel est la dernière personne que je souhaitais voir chez nous plus ça va et plus son comportement me conforte dans mon point de vue
Je regrette juste les oublieux de ce qu’a apporté Ruffier alors le côté nul est au dessus de l’institution me fait rire jaune
C'est donc bien ce qui est dit plus haut : vous êtes aveuglés par votre opinion préalable de Puel.
Alors que que la balance des torts penche clercment du côté de Ruffier, vous continuer à le défendre contre vents et marées.
Désolé cher collègue vous avez raison à part avoir eu des relations détestables avec Aulas ce qui joue en sa faveur je n’aime pas Puel
Mon mépris pour le népotisme sûrement :diable:
Je te vouvoyais pas andouille. :mrgreen: J'ai mis "vous" parce que vous êtes plusieurs concernés. ;)
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

Faiseur de Tresses
Messages : 14141
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Faiseur de Tresses »

Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 18:18
Faiseur de Tresses a écrit :
06 août 2020, 16:00
rouge a écrit :
06 août 2020, 14:43
Puel est la dernière personne que je souhaitais voir chez nous plus ça va et plus son comportement me conforte dans mon point de vue
Je regrette juste les oublieux de ce qu’a apporté Ruffier alors le côté nul est au dessus de l’institution me fait rire jaune
C'est donc bien ce qui est dit plus haut : vous êtes aveuglés par votre opinion préalable de Puel.
Alors que que la balance des torts penche clercment du côté de Ruffier, vous continuer à le défendre contre vents et marées.
Je ne pensais pas que tu t'appuierais sur le témoignage d'une personne pour tenter de discréditer tous ceux qui ne pensent pas comme toi.
Il faut croire que je me suis trompé :(
Désolé Mic-Mic, tu argumentes (ou penses argumenter), mais au final je trouve que ta position n'est guère différente de celle-ci. :triste1:
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

cuervo
Messages : 481
Enregistré le : 31 août 2015, 18:42

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par cuervo »

Kabigon a écrit :
06 août 2020, 19:25
@Mic-Mic (je suis sur téléphone c'est l'enfer) : pour moi le point de non-retour c'est les insultes de Ruffier. Au-delà de l'indiscipline, au-delà des propos merdiques de Glantz. Bon manager, mauvais manager : vois Puel comme tu veux mais perso je comprends qu'il l'ait eu mauvaise.

Puisque mon argumentaire (que, personnellement je trouve solide et vachement convaincant ^^) ne te suffit pas, allons au bout de ton raisonnement.

Admettons que Puel joue la carte de l'apaisement et passe l'éponge. En tant que patron du sportif de l'ASSE, quel message envoie-t-il ?
Tu vas me dire qu'il saurait faire preuve de flexibilité et que ca fait de lui un meilleur manager. OK.
Au mieux ça redore son blason auprès de ceux qui le traitent de psychorigide.

Moi, j'y verrais une dangereuse fragilisation de son statut. Si un joueur peut défier son entraîneur de la sorte, refuser de rester sur le banc, l'insulter, le laisser insulter par son agent, c'est la mort de son autorité. C'est open bar pour les autres joueurs et la porte ouverte à toutes les fenêtres.

Et oui pardon c'est binaire, car même pour quelqu'un d'ultra nuancé comme moi, je ne vois pas de solution intermédiaire.
Rien à dire de plus Kabigon. Très juste ton analyse.
Je rajouterais que suite aux declas de Ruffier via son agent contre notre club (coach et coéquipiers), je pense sincèrement que les dés étaient déjà jetés pour notre coach et nos dirigeants. Maintenant Ruffier doit partir par la porte ou la fenêtre.... Peu importe mais pour le bien du club il doit partir.

nyme
Messages : 1147
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 18:20
nyme a écrit :
06 août 2020, 16:25
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 15:41
nyme a écrit :
06 août 2020, 15:29
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 15:22
nyme a écrit :
06 août 2020, 14:52
Ce n'est pas Puel qui a décidé de ne pas mettre Ruffier dans les 3 ! C'est Ruffier qui refuse (Pour un moment ? Pour tout le temps ? Je n'en sais rien) d'être numéro 2 (le remplaçant de Moulin) et à fortiori 3 ! La preuve Bajic devait partir en prêt et il a été retenu !
Il ne faut pas inverser les choses pour qu'elles rentrent dans des hypothèses !
Justement nyme, ceci était mon hypothèse de départ.
Aujourd'hui, l'Equipe écrit " Voir Ruffier décidé à regagner sa place est une piste à ne pas écarter. Puel ayant décidé de ne pas explorer cette possibilité et chacun s'estimant dans son bon droit, les lignes se retrouvent donc figées. Puel se prive d'un gardien de grand talent et Ruffier d'une opportunité de regagner sa place.".

Je n'ai pas d'entrées à l'Equipe. Je reprends juste leur propos. Si ils vont dans le sens de mon hypothèse initiale, ce n'est quand même pas de ma faute !!!
Ce que tu as surligné est exact mais cela me semble être de la spéculation. Ruffier ne peut pas "regagner" sa place s'il n'est pas au moins n°2 un moment ! Et Il semble, ce n'est pas moi qui le dit mais lui-même : "Il ne veut pas être n°2 !
Admettons.
Alors si Ruffier refuse de faire ce que lui demande son employeur, et s'il refuse un transfert sans que le club lui verse l'intégralité des salaires dus (ce sont des choses que j'ai lues ici), pourquoi est-ce que le club ne va pas jusqu'au licenciement ?
Peut-être parce que la vérité n'est pas aussi simple que la version officielle ...
Parce que (Et heureusement) un licenciement pour faute grave ne se décrète pas ! Il doit être construit et irréprochable au niveau du droit ! Des délais etc.. Sinon cela peut s'apparenter à du harcèlement !
Oui bien sûr. Mais puisque la démarche était entamée, pourquoi n'est-elle pas allée au bout ?
Parce que les griefs (retenus) ne correspondaient pas à une sanction plus lourde. (c'est une évidence !)
Parce que Sainté espère toujours ne pas perdre (trop) d'argent dans cette affaire. (Là, je spécule !)
Un transfert même gratis serait une super économie sur la masse salariale !
Après si toutes ces cartes sont vaines, le club aura loisir, si Ruffier poursuit dans son entêtement à dire moi je joue pas, (moi je ne suis pas remplaçant etc...), à le licencier. (Je spécule encore, car je ne connais pas les intentions du club !)
Mais il faudra autre chose qu'un retard à l'entrainement et actuellement Ruffier donne le bâton pour se faire battre !

rocvert
Messages : 1224
Enregistré le : 12 nov. 2019, 10:09

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rocvert »

cuervo a écrit :
06 août 2020, 19:53
Kabigon a écrit :
06 août 2020, 19:25
@Mic-Mic (je suis sur téléphone c'est l'enfer) : pour moi le point de non-retour c'est les insultes de Ruffier. Au-delà de l'indiscipline, au-delà des propos merdiques de Glantz. Bon manager, mauvais manager : vois Puel comme tu veux mais perso je comprends qu'il l'ait eu mauvaise.

Puisque mon argumentaire (que, personnellement je trouve solide et vachement convaincant ^^) ne te suffit pas, allons au bout de ton raisonnement.

Admettons que Puel joue la carte de l'apaisement et passe l'éponge. En tant que patron du sportif de l'ASSE, quel message envoie-t-il ?
Tu vas me dire qu'il saurait faire preuve de flexibilité et que ca fait de lui un meilleur manager. OK.
Au mieux ça redore son blason auprès de ceux qui le traitent de psychorigide.

Moi, j'y verrais une dangereuse fragilisation de son statut. Si un joueur peut défier son entraîneur de la sorte, refuser de rester sur le banc, l'insulter, le laisser insulter par son agent, c'est la mort de son autorité. C'est open bar pour les autres joueurs et la porte ouverte à toutes les fenêtres.

Et oui pardon c'est binaire, car même pour quelqu'un d'ultra nuancé comme moi, je ne vois pas de solution intermédiaire.
Rien à dire de plus Kabigon. Très juste ton analyse.
Je rajouterais que suite aux declas de Ruffier via son agent contre notre club (coach et coéquipiers), je pense sincèrement que les dés étaient déjà jetés pour notre coach et nos dirigeants. Maintenant Ruffier doit partir par la porte ou la fenêtre.... Peu importe mais pour le bien du club il doit partir.
Je m'amuse de l'intervention excessive de certains (porte ou fenêtre, pourquoi pas les pieds devant :hehe: ), pleine de certitudes.
Ruffier partira je pense (déjà écrit). Et champagne pour certains :mrgreen:
Toute autorité doit être acceptée et comprise pour être efficace. Le rôle de chef (et entraîneur) est difficile et demande des capacités peu communes.
Sur le cas précis, cela n'est pas vraiment une réussite.

rouge
Messages : 7633
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rouge »

Faiseur de Tresses a écrit :
06 août 2020, 19:41
rouge a écrit :
06 août 2020, 16:42
Faiseur de Tresses a écrit :
06 août 2020, 16:00
rouge a écrit :
06 août 2020, 14:43
Puel est la dernière personne que je souhaitais voir chez nous plus ça va et plus son comportement me conforte dans mon point de vue
Je regrette juste les oublieux de ce qu’a apporté Ruffier alors le côté nul est au dessus de l’institution me fait rire jaune
C'est donc bien ce qui est dit plus haut : vous êtes aveuglés par votre opinion préalable de Puel.
Alors que que la balance des torts penche clercment du côté de Ruffier, vous continuer à le défendre contre vents et marées.
Désolé cher collègue vous avez raison à part avoir eu des relations détestables avec Aulas ce qui joue en sa faveur je n’aime pas Puel
Mon mépris pour le népotisme sûrement :diable:
Je te vouvoyais pas andouille. :mrgreen: J'ai mis "vous" parce que vous êtes plusieurs concernés. ;)
J’avais compris petite provocation de ma part :mrgreen:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Asse of Spades
Messages : 18351
Enregistré le : 23 janv. 2006, 09:20
Localisation : 33 Acacia Avenue
Contact :

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Asse of Spades »

rocvert a écrit :
06 août 2020, 20:18
cuervo a écrit :
06 août 2020, 19:53
Kabigon a écrit :
06 août 2020, 19:25
@Mic-Mic (je suis sur téléphone c'est l'enfer) : pour moi le point de non-retour c'est les insultes de Ruffier. Au-delà de l'indiscipline, au-delà des propos merdiques de Glantz. Bon manager, mauvais manager : vois Puel comme tu veux mais perso je comprends qu'il l'ait eu mauvaise.

Puisque mon argumentaire (que, personnellement je trouve solide et vachement convaincant ^^) ne te suffit pas, allons au bout de ton raisonnement.

Admettons que Puel joue la carte de l'apaisement et passe l'éponge. En tant que patron du sportif de l'ASSE, quel message envoie-t-il ?
Tu vas me dire qu'il saurait faire preuve de flexibilité et que ca fait de lui un meilleur manager. OK.
Au mieux ça redore son blason auprès de ceux qui le traitent de psychorigide.

Moi, j'y verrais une dangereuse fragilisation de son statut. Si un joueur peut défier son entraîneur de la sorte, refuser de rester sur le banc, l'insulter, le laisser insulter par son agent, c'est la mort de son autorité. C'est open bar pour les autres joueurs et la porte ouverte à toutes les fenêtres.

Et oui pardon c'est binaire, car même pour quelqu'un d'ultra nuancé comme moi, je ne vois pas de solution intermédiaire.
Rien à dire de plus Kabigon. Très juste ton analyse.
Je rajouterais que suite aux declas de Ruffier via son agent contre notre club (coach et coéquipiers), je pense sincèrement que les dés étaient déjà jetés pour notre coach et nos dirigeants. Maintenant Ruffier doit partir par la porte ou la fenêtre.... Peu importe mais pour le bien du club il doit partir.
Je m'amuse de l'intervention excessive de certains (porte ou fenêtre, pourquoi pas les pieds devant :hehe: ), pleine de certitudes.
Ruffier partira je pense (déjà écrit). Et champagne pour certains :mrgreen:
Toute autorité doit être acceptée et comprise pour être efficace. Le rôle de chef (et entraîneur) est difficile et demande des capacités peu communes.
Sur le cas précis, cela n'est pas vraiment une réussite.
Puel, c'est un peu comme le chef Chaudard, il est bon avec des Tassin et des Pithivier mais dès que tu lui files des Rambo, il est dépassé.
Image

Mic-Mic
Messages : 3450
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Kabigon a écrit :
06 août 2020, 19:25
@Mic-Mic (je suis sur téléphone c'est l'enfer) :
Du coup je ne cite que ça ^^

Si mes recherches sont bonnes, les embrouilles et insultes ont eu lieu contre Bordeaux (J10) puis Nantes (J13). Alors si pour toi ça constitue le point de non-retour (ce qui peut se concevoir, même si avec l'adrénaline, Ruffier n'est pas le premier à tenir des propos injurieux à chaud pendant un match), ça n'a pas l'air de l'avoir constitué pour Puel puisque Ruffier a été titulaire encore 12 journées après, avec même parfois le brassard de capitaine.
Ou alors, si ça lui est reproché aussi tardivement, je peux comprendre qu'il ait un peu de mal à l'accepter.

Je pense que Puel ne se serait pas ridiculisé en expliquant au groupe (et pas que à Ruffier) que la saison dernière a été particulière (épisode Gasset, nomination de Printant, arrivée de Puel, 17ième place, COVID) et qu'on repartait à 0 pour cette nouvelle année.
Si Ruffier avait envie de se battre pour être numéro 1, il l'aurait fait et aurait joué. Sinon il aurait été invité à partir et j'aurais trouvé ça normal.
Là j'ai plus l'impression que Puel n'en veut plus et qu'on cherche par tous les moyens à le décrédibiliser pour faire passer son départ comme celui d'un joueur quelconque et comme un fait banal. Et je suis surpris que ça marche aussi bien, alors qu'il me semble évident que tout n'est pas très limpide dans cette histoire.

Mic-Mic
Messages : 3450
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

Faiseur de Tresses a écrit :
06 août 2020, 19:44
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 18:18
Faiseur de Tresses a écrit :
06 août 2020, 16:00
rouge a écrit :
06 août 2020, 14:43
Puel est la dernière personne que je souhaitais voir chez nous plus ça va et plus son comportement me conforte dans mon point de vue
Je regrette juste les oublieux de ce qu’a apporté Ruffier alors le côté nul est au dessus de l’institution me fait rire jaune
C'est donc bien ce qui est dit plus haut : vous êtes aveuglés par votre opinion préalable de Puel.
Alors que que la balance des torts penche clercment du côté de Ruffier, vous continuer à le défendre contre vents et marées.
Je ne pensais pas que tu t'appuierais sur le témoignage d'une personne pour tenter de discréditer tous ceux qui ne pensent pas comme toi.
Il faut croire que je me suis trompé :(
Désolé Mic-Mic, tu argumentes (ou penses argumenter), mais au final je trouve que ta position n'est guère différente de celle-ci. :triste1:
Et ben je t'assure que tu te trompes. Je ne vois pas pourquoi j'en voudrais à Puel de son passé. Au contraire, vu son passif avec l'OL (tiens, encore des embrouilles :mrgreen: ), j'aurais plutôt tendance à l'apprécier.
Tu sais, j'ai des amis et collègues managers et il leur arrive de commettre des erreurs. Et ça ne veut pas dire que je leur en veux pour ce qu'ils ont fait dans leur enfance.

Pour reprendre tes mots, ta tentative d'argumentation n'est pas vraiment bonne sur ce coup : ce n'est pas parce que rouge ne sent pas Puel par rapport à ce qu'il connait de lui que je suis forcément contre Puel depuis toujours vu que je lui reproche des choses dans l'affaire Ruffier.
D'ailleurs si tu avais le courage de rechercher (moi non), tu verrais que j'étais ravi de son arrivée chez nous.

Mic-Mic
Messages : 3450
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

nyme a écrit :
06 août 2020, 20:08
Parce que les griefs (retenus) ne correspondaient pas à une sanction plus lourde. (c'est une évidence !)
Parce que Sainté espère toujours ne pas perdre (trop) d'argent dans cette affaire. (Là, je spécule !)
Un transfert même gratis serait une super économie sur la masse salariale !
Après si toutes ces cartes sont vaines, le club aura loisir, si Ruffier poursuit dans son entêtement à dire moi je joue pas, (moi je ne suis pas remplaçant etc...), à le licencier. (Je spécule encore, car je ne connais pas les intentions du club !)
Mais il faudra autre chose qu'un retard à l'entrainement et actuellement Ruffier donne le bâton pour se faire battre !
Ben justement, c'et bien ça qui est louche. Mis à part le transfert (que Ruffier ne semblait pas forcément vouloir), le meilleur moyen pour le club de faire des économies, c'est le licenciement pour faute grave.
Il est probable qu'un très mauvais comportement et un refus de s'asseoir sur le banc le jour du match soient des motifs de licenciement justifiés. Si Ruffier avait vraiment eu cette attitude, alors pourquoi le club ne le licencierait-il pas ?

Les griefs retenus correspondaient à une insubordination (de mémoire) et non pas à un retard à l'entraînement qui serait loin d'être avéré. Si c'est bien en référence aux insultes en match, pourquoi est-ce que ça arrive si tard ?

Pour moi il y a quelque chose qui cloche dans l'histoire telle que tu la racontes.

rocvert
Messages : 1224
Enregistré le : 12 nov. 2019, 10:09

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par rocvert »

Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 21:50
nyme a écrit :
06 août 2020, 20:08
ans dans un club,
Parce que les griefs (retenus) ne correspondaient pas à une sanction plus lourde. (c'est une évidence !)
Parce que Sainté espère toujours ne pas perdre (trop) d'argent dans cette affaire. (Là, je spécule !)
Un transfert même gratis serait une super économie sur la masse salariale !
Après si toutes ces cartes sont vaines, le club aura loisir, si Ruffier poursuit dans son entêtement à dire moi je joue pas, (moi je ne suis pas remplaçant etc...), à le licencier. (Je spécule encore, car je ne connais pas les intentions du club !)
Mais il faudra autre chose qu'un retard à l'entrainement et actuellement Ruffier donne le bâton pour se faire battre !
Ben justement, c'et bien ça qui est louche. Mis à part le transfert (que Ruffier ne semblait pas forcément vouloir), le meilleur moyen pour le club de faire des économies, c'est le licenciement pour faute grave.
Il est probable qu'un très mauvais comportement et un refus de s'asseoir sur le banc le jour du match soient des motifs de licenciement justifiés. Si Ruffier avait vraiment eu cette attitude, alors pourquoi le club ne le licencierait-il pas ?

Les griefs retenus correspondaient à une insubordination (de mémoire) et non pas à un retard à l'entraînement qui serait loin d'être avéré. Si c'est bien en référence aux insultes en match, pourquoi est-ce que ça arrive si tard ?

Pour moi il y a quelque chose qui cloche dans l'histoire telle que tu la racontes.
Tu as raison, il y a quelque chose de pas clair au niveau du club.
Ruffier connait bien le club, il sait certainement des choses à ne pas dire.
9 ans dans un club permet de bien le connaître, son fonctionnement interne et les personnes.
Bon, cela n'est que fantasme de ma part ;)

Faiseur de Tresses
Messages : 14141
Enregistré le : 17 avr. 2013, 14:26

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Faiseur de Tresses »

Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 21:38
Faiseur de Tresses a écrit :
06 août 2020, 19:44
Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 18:18
Faiseur de Tresses a écrit :
06 août 2020, 16:00
rouge a écrit :
06 août 2020, 14:43
Puel est la dernière personne que je souhaitais voir chez nous plus ça va et plus son comportement me conforte dans mon point de vue
Je regrette juste les oublieux de ce qu’a apporté Ruffier alors le côté nul est au dessus de l’institution me fait rire jaune
C'est donc bien ce qui est dit plus haut : vous êtes aveuglés par votre opinion préalable de Puel.
Alors que que la balance des torts penche clercment du côté de Ruffier, vous continuer à le défendre contre vents et marées.
Je ne pensais pas que tu t'appuierais sur le témoignage d'une personne pour tenter de discréditer tous ceux qui ne pensent pas comme toi.
Il faut croire que je me suis trompé :(
Désolé Mic-Mic, tu argumentes (ou penses argumenter), mais au final je trouve que ta position n'est guère différente de celle-ci. :triste1:
Et ben je t'assure que tu te trompes. Je ne vois pas pourquoi j'en voudrais à Puel de son passé. Au contraire, vu son passif avec l'OL (tiens, encore des embrouilles :mrgreen: ), j'aurais plutôt tendance à l'apprécier.
Tu sais, j'ai des amis et collègues managers et il leur arrive de commettre des erreurs. Et ça ne veut pas dire que je leur en veux pour ce qu'ils ont fait dans leur enfance.

Pour reprendre tes mots, ta tentative d'argumentation n'est pas vraiment bonne sur ce coup : ce n'est pas parce que rouge ne sent pas Puel par rapport à ce qu'il connait de lui que je suis forcément contre Puel depuis toujours vu que je lui reproche des choses dans l'affaire Ruffier.
D'ailleurs si tu avais le courage de rechercher (moi non), tu verrais que j'étais ravi de son arrivée chez nous.
Oki oki, j'insiste pas. ;)
"Si on aime la liberté, on aime - c'est pas on supporte - on aime les risques qui vont avec." Étienne Klein
"The freedom to make my own mistakes was all I ever wanted." Mance Rayder

Image

nyme
Messages : 1147
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Mic-Mic a écrit :
06 août 2020, 21:50
nyme a écrit :
06 août 2020, 20:08
Parce que les griefs (retenus) ne correspondaient pas à une sanction plus lourde. (c'est une évidence !)
Parce que Sainté espère toujours ne pas perdre (trop) d'argent dans cette affaire. (Là, je spécule !)
Un transfert même gratis serait une super économie sur la masse salariale !
Après si toutes ces cartes sont vaines, le club aura loisir, si Ruffier poursuit dans son entêtement à dire moi je joue pas, (moi je ne suis pas remplaçant etc...), à le licencier. (Je spécule encore, car je ne connais pas les intentions du club !)
Mais il faudra autre chose qu'un retard à l'entrainement et actuellement Ruffier donne le bâton pour se faire battre !
Ben justement, c'et bien ça qui est louche. Mis à part le transfert (que Ruffier ne semblait pas forcément vouloir), le meilleur moyen pour le club de faire des économies, c'est le licenciement pour faute grave.
Il est probable qu'un très mauvais comportement et un refus de s'asseoir sur le banc le jour du match soient des motifs de licenciement justifiés. Si Ruffier avait vraiment eu cette attitude, alors pourquoi le club ne le licencierait-il pas ?

Les griefs retenus correspondaient à une insubordination (de mémoire) et non pas à un retard à l'entraînement qui serait loin d'être avéré. Si c'est bien en référence aux insultes en match, pourquoi est-ce que ça arrive si tard ?

Pour moi il y a quelque chose qui cloche dans l'histoire telle que tu la racontes.
licenciement pour faute grave
Il y a un très gros risque d'être condamné au tribunal des Prud'hommes

motifs de licenciement justifiés
Probablement, mais ce n'est pas aussi simple. Pour avoir, dans un autre milieu en tant que DS participé à des commissions paritaires de discipline, les directions se font parfois (souvent quand elles ont mal préparé leur dossier) retoquées par cette commission (elle peut passer outre !) et plus grave par les prud'hommes !

retard à l'entraînement
Il me semble que ta mémoire fait défaut. De ce que l'on sait (déclarations dans les médias) Il y avait deux griefs : un retard à l'entrainement (tout du moins sur le terrain) et un refus de participer à un match 7 contre 7 avec les jeunes ou les coiffeurs ! Lol !). Le fait que cela soit avéré ou non n'est pas la question. J'ai lu que Ruffier avait demandé le visionnage des caméras de surveillance et qu'elles démontraient bien que Ruffier était arrivé comme à son "habitude" (très) en avance mais j'ai aussi lu que les caméras (???) étaient en panne ce jour-là ! Pour le 7 contre 7 Ruffier a prétexté (sens littéral du terme n'y vois pas le sens populaire) un mal au dos (qu'il a certainement (mais je n'en sais rien !) justifié par un avis ou arrêt médical !) bien que dans certaines société pour moins de 3 jours d'arrêt cet avis ne soit pas obligatoire les 3 jours peuvent se transformer en 3 jours de RTT ou de congé !

quelque chose qui cloche dans l'histoire
Pourquoi pas ! C'est ton avis, il est respectable et je le respecte d'autant que le mien, s'il est plus nuancé sur les fautes des uns et des autres, n'est pas loin du tien !

tu la racontes
Je ne "raconte" rien. Parfois je spécule et je le souligne. Je lis la presse et malgré le mal que cela me fait, je reconnais qu'elle n'est pas toujours très sérieuse, que de nombreux articles ne sont pas assez documentés et étayés ! L'"immédiateté" étant très (trop) souvent responsable de raccourcis hasardeux !
Modifié en dernier par nyme le 07 août 2020, 10:35, modifié 1 fois.

nyme
Messages : 1147
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Pour conclure j'ai connu des directions qui allaient aux prud'hommes en sachant qu'elles allaient perdre parce qu'elle souhaitaient absolument se "débarrasser" d'un salarié !
Elles perdaient, étaient condamnées au paiement des arriérés de salaire parfois jusqu'à deux ans (le temps de la procédure), étaient condamnées à la réintégration du salarié mais la monnayaient pour ne pas le reprendre !

Mais il ne s'agissait évidemment pas de salaire de 200 ou 250 000 euros par mois !

alanvert
Messages : 46
Enregistré le : 29 juil. 2013, 09:57

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par alanvert »

Peu importe qui a raison ou pas dans cette histoire.
Cela démontre que le milieu du foot n'est pas sain à bien des égards :
- Des égos qui passent avant les autres (c'est dur de se remettre en question quand on vit dans une bulle, dur aussi d'accepter d'être moins bon quand on était au top durant plusieurs années et de se remettre à bosser (différemment) pour quand même progresser)
- vis à vis de l'argent (quand il y en a autant et qu'on explique que les clubs sont pauvres...)
- des méthodes de management (Le joueur a un contrat, le coach ne compte pas sur lui, le pousser à la faute ça serait bien tordu. Si le joueur est irréprochable dans ce cas, ce management ne marcherait pas)

Mais il y a eu des joueurs écartés dans des lofts auparavant à l'ASSE. Le seul qui est vraiment revenu avec une vrai volonté de jouer, c'est Bayal Sall (qui a été irréprochable durant sa mise à l'écart et après), et Jérémy Clément dans une moindre mesure. Fabien Lemoine n'est pas parti super heureux. Bamba est revenu pour partir libre. Monsoreau par exemple avait fait des sorties médiatiques mais ça n'a pas eu autant d'impact que celle de l'agent de Ruffier.
Il me semble que c'était les mêmes méthodes et Claude Puel n'était pas là, des salaires trop importants pour un rendement des joueurs concernés pas suffisant. On en parle parce que c'est Ruffier, au post de gardien. Je pense que s'il était joueur de champs, le topic existerait mais serait moins important.

Au final, le sport en lui même parait secondaire.

Laureto
Messages : 4608
Enregistré le : 22 sept. 2005, 16:19
Localisation : Anciennement LôlôLaPatate qui a migré dans l'Essônne

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Laureto »

La sortie de tremoulinas en dit long sur le tribun LaRuff !
https://www.google.com/amp/s/amp.maxifo ... 330335.htm

Avec cette attitude on peut voir la liste très longue des équipes qui se battent pour engager LaRuff, ça fait peur ! :diable:
ça s'passssssssssssssssse comme çaaaaaaaaaaa à l'ASSE !!!

Le 20 avril 2013 vainqueur CdL :ange: :amen: :coeur: :coeur: :coeur:

Pilou
Messages : 5234
Enregistré le : 29 août 2015, 08:19
Localisation : Le Sud

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Pilou »

J'ai bien aimé le tacle de l'ami de Boudebouz dans les potins : "Ne comptez ni sur Ryad ni sur son représentant pour faire la tournée des médias afin d’insulter le coach en place, hurler, clamer sa colère, contester ses choix. Ne comptez ni sur son entourage pour faire de même !! Le respect avant tout, le respect de l’institution. Il est déterminé à gagner sa place ici à Sainté. Partir remplaçant ? Aucun pb. Se plier au choix du coach ? Aucun pb. Le joueur respecte cela, respecte l’institution, respecte les supporters. Déçu mais pas abattu, son mental est fort."

Mic-Mic
Messages : 3450
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par Mic-Mic »

nyme a écrit :
07 août 2020, 05:37
tu la racontes
Je ne "raconte" rien. Parfois je spécule et je le souligne. Je lis la presse et malgré le mal que cela me fait, je reconnais qu'elle n'est pas toujours très sérieuse, que de nombreux articles ne sont pas assez documentés et étayés ! L'"immédiateté" étant très (trop) souvent responsable de raccourcis hasardeux !
Je me suis rendu compte trop tard que cette expression pouvait être mal perçue. Mon propos n'était pas du tout négatif. Mea culpa.

Pour le reste, je suis d'accord avec toi, sauf pour le retard à l'entraînement. Comme je l'avais expliqué en citant la charte du football professionnel, la mise à pied de 6 jours correspond à la sanction pour "insubordination". Et je ne suis pas sûr qu'un retard à l'entrainement entre dans cette catégorie.
Quant au fait que les caméras ne marchaient pas ce jour-là, ça serait une sacré coïncidence (mais pas impossible).

nyme
Messages : 1147
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

Mic-Mic a écrit :
07 août 2020, 09:14
nyme a écrit :
07 août 2020, 05:37
tu la racontes
Je ne "raconte" rien. Parfois je spécule et je le souligne. Je lis la presse et malgré le mal que cela me fait, je reconnais qu'elle n'est pas toujours très sérieuse, que de nombreux articles ne sont pas assez documentés et étayés ! L'"immédiateté" étant très (trop) souvent responsable de raccourcis hasardeux !
Je me suis rendu compte trop tard que cette expression pouvait être mal perçue. Mon propos n'était pas du tout négatif. Mea culpa.

Pour le reste, je suis d'accord avec toi, sauf pour le retard à l'entraînement. Comme je l'avais expliqué en citant la charte du football professionnel, la mise à pied de 6 jours correspond à la sanction pour "insubordination". Et je ne suis pas sûr qu'un retard à l'entrainement entre dans cette catégorie.
Quant au fait que les caméras ne marchaient pas ce jour-là, ça serait une sacré coïncidence (mais pas impossible).
Je n'ai pas mal pris ton "tu la racontes" ! Pas d'inquiétude ! J'ai juste fait une mise au point !
Tu n'as pas tord pour le retard par rapport à la charte ! Mais c'était d'après la presse l'un des deux griefs ! De plus pour avoir côtoyé (de face ! Lol !) le monde des ressources humaines ce n'était qu'une pierre en plus à l'édifice (au dossier !) Cela permet le "Et en plus, ce Monsieur se permet d'arriver en retard !" Pan dans vos gueules de DS ! Sous-entendu "Vous voyez bien qu'il met de la mauvaise volonté !"

Pour les caméras qui sont donc bien la preuve que le retard était bien évoqué, je disais juste que la presse (malheureusement encore elle) nous disait un jour qu'elles avaient confirmé les propos de Ruffier et un autre jour ou à un autre moment qu'elles ne fonctionnaient pas !
Sinon, comme le retard au centre n'était plus crédible car contredit par les dites-caméras, la direction (comme bien d'autres en pareils cas !) a trouvé un autre retard celui sur le terrain (arrive alors l'histoire du strap !)
Enfin, dernier "Sinon" : Ne t'inquiète pas, je ne suis pas susceptible et j'aime bien échanger avec toi, car, des deux côtés, les lignes bougent (au moins un peu) au gré des arguments !

nyme
Messages : 1147
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: Ruffier convoqué pour une mise à pied

Message par nyme »

"..... elles ne fonctionnaient pas "

Je te laisse le "ce serait une sacrée coïncidence ! C'est ton jugement ! Tu ne connaitras pas le mien car il ne serait fondé sur rien !

Si tu savait tout ce qui peut coïncider quand cela arrange une des parties en pareil cas !

Tu m'as bien fait sourire en tout cas, car la réflexion a beaucoup d'à-propos !

;-)

Répondre